AccueilLes éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 VideLes éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 VideLes éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 VideDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les éléments disparus à Disneyland Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Vinc
Modérateur
Vinc

Masculin
Messages : 7243
Inscription : 28/04/2010

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mer 27 Jan 2021 - 17:06

Ce n'est pas une vidéo mais l'article du quotidien belge Le Soir publié le 13 avril 1992 soit le lendemain de l'ouverture d'Euro Disney :

Citation :
DEPUIS HIER, EURO DISNEY N'EST PLUS UN REVE

Champagne, stars, soleil, petits couacs techniques et encombrement télévisuel pour l'ouverture d'Euro Disney.

MARNE-LA-VALLÉE

de nos envoyés spéciaux

Bonjour! Bienvenue chez Euro Disney! Sourire éclatant, le portier du Newport Bay Club accueille les visiteurs dès leur descente de véhicule. Dans le hall d'accueil, c'est la foule des grands jours: 5.000 invités dont 2.500 journalistes sont attendus ce soir. Une bonne quinzaine de réceptionnistes s'affairent dans une atmosphère de panique. Explication: tout le système de réservation par ordinateurs vient de tomber en panne. Résultat: une heure d'attente pour se faire enregistrer. C'est ça la magie Disney, affirme une charmante hôtesse. Ce qui semble en tout cas magique, c'est qu'une telle pagaille n'engendre que peu de mauvaise humeur auprès des invités et des journalistes. Le sourire et la gentillesse de l'accueil y sont certainement pour beaucoup.

CHAMPAGNE POUR LES UNS...

Ce soir, en prélude à l'ouverture officielle, on procède à l'inauguration du complexe hôtelier de l'Euro Disney Resort. Cinq hôtels et autant de fêtes sont au programme de la soirée. Ambiance feu de camp à l'Hotel Cheyenne avec groupes de country music, cow-boys bagarreurs, bières américaines à la bouteille, cuisses de poulet, tranches de viandes cuites au feu de bois, etc. Un peu plus loin, l'hôtel Santa Fé préfère le style rock'n'roll. Sur scène, un quatuor sorti tout droit des années cinquante. Tout alentour, une armada de Corvette, de Cadillac, d'Oldsmobile, des motards en Harley, des loubards à banane accompagnés de leur louloute... c'est «Rock Around The Clock» reconstitué pour un soir. Même les plus coincés ne peuvent s'empêcher de gigoter sur un «Twist and Shout» de derrière les fagots.

Au Newport Bay Club, l'atmosphère est nettement plus chic. Le champagne, conservé dans des coques de voiliers remplies de glace, coule à flot. Les invités s'étendent le long de la piscine pour déguster des plats de fruits de mer tandis qu'un orchestre à la Glenn Miller fait revivre le bon temps des crooners. Au Séquoia Lodge, on découpe les cochons de lait à tire larigot et à l'hotel New York, le public se précipite pour voir les Temptations et les Four Tops interpréter leur plus grands succès devant la patinoire. À deux cents mètres de là, on se croirait à une fancy-fair géante en plein air, animée par Kool and The Gang au grand complet. Peu avant minuit, le lac situé entre le New York et le Newport Bay Club est le théâtre d'un gigantesque feu d'artifice accompagné d'une véritable féérie de jets d'eaux de toutes sortes. Tout le monde a oublié depuis longtemps les problèmes d'ordinateurs pour se laisser glisser dans le monde enchanté de Disney...

PIED DE GRUE POUR LES AUTRES

Le lendemain matin, journalistes et invités découvrent en avant-première toutes les attractions du parc. Un parc remarquablement pensé et fignolé jusqu'au moindre détail pour donner l'impression au visiteur de vivre vraiment dans un autre monde. Pourtant, même ici, il arrive que la machine se dérègle et la soirée du samedi restera certainement le plus gros point noir de ce week-end inaugural. Si Tina Turner, Cher, José Carreras et les autres vedettes annoncées étaient bel et bien là, la majeure partie du public ne parvint jamais à les entrevoir, tout ayant été prévu pour privilégier à l'excès l'émission télévisée en direct. Partout, des barrières, des cordons, des podiums inaccessibles... En prime, une absence quasi totale d'information sur le déroulement des opérations. Bon nombre de visiteurs évitèrent donc soigneusement les lieux de tournage et profitèrent pleinement de toutes les attractions ouvertes jusque minuit. Par la même occasion, ils pouvaient croiser Johnny accompagné de Nathalie Baye, Don John-son et Mélanie Griffith, Bob Hoskins, Bob Geldof, Greg Lemond, Carole Bouquet, Luc Besson, Rosanna Arquette et des dizaines d'autres vedettes déambulant comme tout un chacun à la découverte du monde féérique de Disney. Malgré l'envahissement télévisuel, les milliers d'invités furent finalement récompensés de leur patience grâce à un final grandiose avec la Parade électrique et un feu d'artifice véritablement époustouflant.

Le dimanche matin enfin, on attendait un raz-de-marée. Ce furent juste quelques grosses vagues de visiteurs qui se présentèrent à l'entrée du parc. Malgré tout, celui-ci dut ouvrir ces portes une heure plus tôt que prévu pour ne pas faire attendre inutilement les fans de Mickey déjà massés devant les grilles. Tandis que certains se répandaient dans tout le parc, d'autres se rassemblaient sur la Central Plaza pour assister à la cérémonie d'ouverture officielle. Et même si le Soleil qui avait accompagné les deux jours précédents faisaient un peu grise mine, les premiers «vrais» visiteurs, eux, semblaient tout à fait ravis.

JEAN-MARIE WYNANTS


Itinéraire futé d'un enfant gâté bien informé

Une fois passé sous les arcades du Disneyland Hotel, le visiteur pénètre dans Main Street USA, peuplée de boutiques en tout genre. Au bout de la rue, on trouve Central Plaza, d'où on peut rejoindre les quatre pays d'Euro Disney: Frontierland, Adventureland, Fantasyland et Discoveryland. Dans tous les «pays», le souci du détail est poussé à l'extrême et on se croirait constamment sur une autre planète. Et même s'il vous faut patienter trente ou quarante minutes pour découvrir une attraction, les parcours d'attente eux-mêmes sont divertissants et intégrés au spectacle.

En prenant la première entrée à gauche, on pénètre dans Frontierland. Balades en bateau, restaurant mexicain, stand de tir, tout ici fait référence à l'Ouest américain. Attractions principales indispensables aux amateurs de sensations fortes: «Big Thunder Mountain» et «Phantom Manor». Dans la première, après un parcours d'attente traversant une ancienne mine, on embarque dans un petit train d'aspect plutôt sympathique. C'est après que les choses se gâtent: plongée dans le noir, arrivée au coeur des Rocheuses et parcours infernal dans le train fou traversant montagnes, canyons, rivières et mine sur le point de s'effondrer. Saisissant.

En comparaison, «Phantom Manor» paraît presque rassurant. Mais il ne faut pas s'y tromper: les fantômes sont partout, et même un Écossais trouverait ici de quoi faire son bonheur. Grâce à la technique des hologrammes et des audio-animatronics (robots hyperperfectionnés), le «Phantom Manor» est une des attractions les plus fascinantes de tout le parc. Un lieu vraiment magique.

De Frontierland, on peut ensuite passer à Adventureland, un monde enchanteur fait de rivières, de grottes, de chutes d'eaux, etc. Mais ne vous y fiez pas! Si la famille Robinson y vit au sommet d'un arbre énorme, d'autres habitants du lieu sont nettement moins rassurants. Adventureland est en effet le royaume des pirates. En pénétrant dans la grotte qui mène aux embarcations de fortune destinées aux visiteurs, on se doute bien peu du monde terrible qu'il va falloir traverser. Peuplé de personnages qu'on dirait en chair et en os, «Pirates of the Carribean» est une des plus formidables attractions du lieu utilisant également les ressources des audio-animatronics. Depuis le capitaine brandissant son épée, jusqu'aux poules caquetantes dans un panier, tout semble plus vrai que nature. Le visiteur glisse sur les eaux, traverse des zones de combats dévastées, des chambres au trésor, des villages de bandits, des châteaux en flammes, des rafiots naufragés, etc. Le regard est sans cesse attiré par une nouvelle apparition et ne peut tout capter d'un seul coup. Un must absolu pour petits et grands.

On passe ensuite à Fantasyland, le royaume des tout-petits. Dans ce monde merveilleux qui séduit tout autant les adultes que les enfants, on revit les aventures animées de Pinocchio, de Blanche-Neige ou de Peter Pan, et on traverse le labyrinthe d'Alice, peuplé notamment de jets d'eau tout à fait étonnants. Fantasyland est la partie la plus charmante et la plus «merveilleuse» du parc.

Reste Discoveryland, plus tourné vers les adultes et les adolescents. On peut y voir «Captain Eo», l'étonnant film en trois dimensions avec Michael Jackson, un bel hommage à Jules Vernes avec Michel Piccoli et Gérard Depardieu, un amusant circuit automobile, une gigantesque salle de spectacle et, surtout, le «Star Tours», une reconstitution plus vraie que nature d'une balade dans l'espace en compagnie d'un robot chauffard. Très impressionnant... Bon amusement!

J.-M. W.


Le conte est bon ou le big bazar de Mickeyrinos

Histoire ou légende? Selon Walt Disney, ses ancêtres auraient quitté la petite ville d'Isigny pour faire leur beurre en Angleterre, avant de gagner le Nouveau Monde, quelques siècles plus tard. Le nom de Disney serait, dès lors, issu des aléas des prononciations successives de la cité normande. Il n'en fallait pas plus pour entendre certains Français, dont le chauvinisme tricolore n'est plus à dépeindre, justifier l'implantation dans l'Hexagone d'Euro Disney, comme un juste retour des choses. Jacques Brel et tant d'autres connaissaient la chanson: ce qui est grand et beau est nécessairement français.

Pourtant, le plus grand parc d'attractions d'Europe reste bel et bien une entreprise multinationale aux racines solidement implantées dans les terres de l'Oncle Sam. Culturellement et financièrement. De la Californie à la Floride, en passant par Tokyo, les trois frères d'Euro Disney sont coulés dans le même moule. Les spécificités de chacun des sites y sont plutôt rares. Forcément. La recherche du plus petit dénominateur nécessite des rabotages, consignés dans une sorte de catéchisme légué par le fondateur de l'empire.

Avec ses diversités linguistiques, culturelles et sociologiques, l'Europe offrait un contexte particulier aux dirigeants du groupe. Après avoir réussi la gageure de faire travailler ensemble des entreprises de nationalités différentes durant la période de construction, ils leur reste à gérer 12.000 «cast-members» réunis en équipes hétéroclites (Français, Danois, Belges, Allemands, Anglais, Espagnols...) pour accueillir 11 millions de visiteurs aux origines aussi différentes.

MICKEY FAIT LA BOMBE

Hier matin, les portes devaient s'ouvrir aux visiteurs à 9 h 01 précises. Elles l'ont été une heure plus tôt. On attendait la pagaille aux alentours. Ce fut la sérénité. Les avertissements lancés par les autorités de la sécurité routière française ont été entendus. Si la foule était présente, elle n'a jamais été en surnombre.

Trois heureux, en route depuis 5 h 20 du matin, ont été récompensés de leur patience. Accueillis en grande pompe par Michael Eisner, le tout-puissant PDG de Walt Disney Company, la première famille «officielle», originaire des environs, a reçu un laisser-passer permanent à Euro Disney. Un cadeau salué par Serge Gallier, sa femme espagnole et leur fils Gorka (8 ans) par ces mots historiques: C'est super. On ne s'y attendait pas du tout! D'autres ont eu moins de chance. Arrivés en pleine nuit, ils ont été refoulés par les gardiens et ont été contraints à dormir dans leur voiture sous un pont. Mickey n'aime pas les noctambules...

Moins amusant, un attentat contre une ligne à haute tension a aussi marqué ce week-end d'inauguration. Sur place, personne ne s'est rendu compte de quoi que ce soit. La «bulle Disney» coupe tout lien avec le monde extérieur. Cet attentat, qui s'est produit pendant la cérémonie d'inauguration de samedi soir, à quelques kilomètres du parc de loisirs, n'a eu aucune incidence sur l'alimentation électrique du site. Sectionné par une charge explosive, le pylône endommagé portait trois lignes à haute tension, dont celles qui alimentent Euro Disney. Mais grâce à des dispositifs de bouclage, aucune coupure n'a été signalée. Hier soir, l'attentat n'avait toujours pas été revendiqué. Si on savait que Mickey, l'ami public numéro un, ne comptait pas que des admirateurs, l'utilisation d'explosifs comme moyen d'exprimer son dés-accord en a étonné plus d'un.

PAR ICI, LA MONNAIE

La recette de la première journée commerciale du parc ne sera connue que des seuls argentiers du village de l'oncle Picsou. Chez Disney, on a ses pudeurs... Parler monnaie sonnante et trébuchante, ce serait retomber les pieds sur terre. Seul commentaire laconique du président Robert Fitzpatrick: C'est mieux que notre premier jour à Tokyo et beaucoup mieux que notre inauguration à Orlando. Point à la ligne.

Une visite sur place permet néanmoins de se rendre compte de la formidable machine économique imaginée par la société. Après avoir payé son entrée (1.350 FB pour une adulte et 900 FB pour un enfant), on pense ne plus devoir ouvrir son porte-monnaie que pour se restaurer. «Mon oeil!», dirait le pirate au bandeau noir des Caraïbes. Auprès de chaque attraction, une multitude de boutiques regorgent de marchandises, comme à Lourdes les bondieuseries. Pantins de bois chez Pinocchio, peluches et poupées à l'image de la Belle au bois dormant près du château, gadgets électroniques à Discoveryland, bottes et chapeaux texans à Frontierland, babouches et plateaux de cuivre dans le bazar d'Adventureland... Le tout à partir de 100 FB (un crayon Mickey), le plus souvent au-dessus de 200 FB (une épinglette, un porte-clés, un serre-tête surmonté des oreilles de la souris). Une peluche coûte généralement 2.000 FB; un blouson en jean, 4.000 FB... Impossible de résister à la tentation, à moins de passer pour un parent sans coeur. Et si l'on a réussi à détourner le regard concupiscent du rejeton, on ne peut s'empêcher de penser à ceux qui n'ont pas eu la chance de faire le voyage. En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et l'on se retrouve allégé de quelques billets. Un souvenir d'Euro Disney, c'est tout de même plus sympa qu'un tire-bouchon en Manneken-Pis ou qu'une lampe rose dans une gondole en plastique.

MARC VANESSE

Le Soir - 13 avril 1992.


Un article publié par le quotidien belge La Dernière Heure à quelques jours de l'ouverture du Parc Walt Disney Studios :

Citation :
Tous les secrets du nouveau parc Disney

Les Walt Disney Studios ouvrent ce samedi 16 mars pour fêter les 10 ans de Mickey en France

MARNE-LA-VALLÉE Dix ans! Le 12 avril prochain, cela fera 10 ans que Disneyland Paris (qui s'appelait alors encore Euro Disney) ouvrait ses portes au public. Un anniversaire que Mickey a décidé de fêter avec quelques semaines d'avance en inaugurant, ce samedi 16 mars, un deuxième parc, situé juste à côté du premier: les Walt Disney Studios. Un site entièrement dédié au cinéma, où les visiteurs pourront découvrir les secrets de fabrication des films et des dessins animés Disney.

Ce deuxième parc, il s'est pourtant fait attendre! A la base, il aurait dû être inauguré dès... 1996. Mais c'était sans tenir compte des déboires financiers qu'allait connaître Mickey en France. En 1992, les pontes de Disney étaient arrivés en Europe en conquérants, persuadés de la force de leur projet. Et là, c'est la douche froide. Le public vient certes en nombre (10,7 millions de visiteurs la première année), mais les dépenses dans le parc - achats de souvenirs - sont inférieures de 30% aux estimations. Surtout, les hôtels restent à moitié vides. Trop chers. Or, ce sont eux qui doivent fournir le gros des rentrées financières.

Construit pour un investissement de 3 milliards d'euros, le parc se retrouve très vite plombé par une dette astronomique. L'action pique du nez. On frôle la faillite. Il faut finalement des négociations entre Disney et les banques et une restructuration financière pour éviter le pire. Un prince saoudien, tel Zorro, arrive également à la rescousse en prenant une participation conséquente dans le capital.

A partir de là, le parc tourne le dos aux années noires et prend enfin son envol. Il est rebaptisé Disneyland Paris. En 95, avec l'ouverture du Space Mountain, la fréquentation augmente de 22%. La même année, la société sort du rouge et affiche ses premiers bénéfices. En 1997, à l'occasion du cinquième anniversaire, Mickey bat tous les records avec 12,6 millions de visiteurs.

Aujourd'hui, Disneyland Paris est un succès. Sa situation financière reste certes fragile, mais les résultats sont désormais systématiquement bénéficiaires et le parc est devenu de loin la première destination touristique d'Europe. En 10 ans, plus de 110 millions de visiteurs ont découvert la magie Disney. Le taux d'occupation des chambres, qui était d'à peine plus de 50% en 92, dépasse désormais les 85%. Et trois nouveaux hôtels seront inaugurés en 2003. Le deuxième parc, construit pour 600 millions d'euros, ouvre de nouvelles perspectives, en transformant définitivement Disneyland Resort Paris (c'est la nouvelle appellation) en destination de plusieurs jours. Mais, cette fois, Mickey a décidé de jouer la carte de la prudence en inaugurant un parc nettement moins grand que le premier, préférant l'agrandir au fur et à mesure. On est loin de l'excès de confiance affiché en 92...

Les stars présentes dans les attractions

MARNE-LA-VALLÉE Qui dit parc d'attractions sur le cinéma pense évidemment stars. Des célébrités du septième art, il y en aura aux Walt Disney Studios, puisque plusieurs grands noms ont accepté de participer à certaines attractions. Martin Short, Julie Delpy et Tcheky Karyo apparaissent ainsi dans le film Cinémagique, où les spectateurs sont littéralement transportés à l'intérieur de l'écran pour vivre de grands moments du cinéma européen et américain.

Lors du tour des studios en tram, la visite est commentée en six langues (français, anglais, italien, néerlandais, allemand, espagnol) par des vedettes européennes et internationales du cinéma. Par l'intermédiaire d'écrans vidéo, les passagers du tram ont ainsi pour guides Jeremy Irons, Isabella Rossellini ou encore Nastassja Kinski.

Dans l'attraction Armageddon, qui plonge les visiteurs au coeur d'une pluie de météorites, l'acteur Michael Clarke Duncan (le grand black qui apparaît dans le film, ainsi que dans La ligne verte) explique les secrets des effets spéciaux aux visiteurs. Dans un registre tout à fait différent, le public fera également connaissance avec les membres du groupe Aerosmith dans le Rock'n'roller coaster. Le célèbre groupe de rock a travaillé en étroite collaboration avec les artistes de Disney pour créer une expérience musicale unique. Les visiteurs sont ainsi propulsés à grande vitesse dans des vrilles et loopings au rythme effréné de cinq morceaux musicaux d'Aerosmith.

Les magiciens Disney ont aussi fait appel au célèbre cascadeur français Rémy Julienne (auteur des poursuites en voitures de Taxi et de nombreux James Bond) pour créer un spectacle de cascades qui est d'ores et déjà considéré comme l'un des fleurons du parc.

Et puis, bien sûr, on retrouvera toutes les stars Disney. Mickey, Minnie et leurs amis seront présents aux Walt Disney Studios où il sera également possible de croiser les héros de Monstres & Cie, la nouvelle production des héritiers de l'oncle Walt.

La Dernière Heure - 11 mars 2002.


Et enfin, alors que l'on rapporte un possible troisième parc centré sur la nature, l'article publié en 2003 (!) conclu en se demandant si la priorité ne serait pas plutôt à agrandir le second parc avant d'en envisager un troisième  Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 153419 :


Citation :
Un 3e parc Disney à Paris

Mickey pourrait s'associer avec Pierre& Vacances pour créer un parc sur la nature

MARNE-LA-VALLÉE Alors que Disneyland Paris fêtera dans tout juste une semaine, le 16 mars, le premier anniversaire de son deuxième parc à thèmes, consacré au monde du cinéma, il semble que Mickey réfléchisse déjà à construire... un troisième parc sur son site parisien! Et, selon le journal Le Figaro, EuroDisney pourrait s'associer pour l'occasion avec le groupe de tourisme Pierre & Vacances pour assurer le montage financier de l'opération.

Quoi qu'il en soit, on n'en serait pour l'heure qu'aux préliminaires et chacun affirme qu'aucun accord n'a été conclu à ce jour. «Il y a plusieurs projets à l'étude dans le cadre de la phase 3», a ainsi expliqué la direction de Disneyland Paris au Figaro Entreprises. «Mais ils en sont tous au stade exploratoire. Ils vont nécessiter des études de faisabilité. Surtout, aucun concept spécifique n'a encore été défini.»

De son côté, le groupe Pierre & Vacances, qui détient notamment les Center Parcs, n'est guère plus loquace. «Il y a bien des conversations avec EuroDisney... comme nous discutons avec d'autres groupes», affirme un porte-parole. «En revanche, il n'y a rien de signé. Ce projet est trop en amont pour dire quoi que ce soit.»

Reste que, d'après le quotidien français, les négociations porteraient sur un parc ayant cette fois pour thème la nature. Ce projet d'un troisième parc Disney à Marne-la-Vallée n'est pas neuf en soi. Dans la convention signée en 1987 entre EuroDisney et les pouvoirs publics français, une clause stipule que le leader mondial des parcs d'attractions doit ouvrir un parc aquatique (style Aqualibi géant) et cela avant 2017. Les dirigeants d'EuroDisney considéreraient aujourd'hui que le thème de la nature serait plus porteur qu'un parc aquatique.

De même, si les discussions sont en cours pour un futur parc à thème, les deux partenaires ont déjà noué des relations. Le 11 avril prochain, sera ainsi inaugurée une Résidence Pierre & Vacances à Disneyland Paris. Il s'agira d'un ensemble de 291 appartements.

Il est vrai qu'il y a encore de la place: sur les 2.000 hectares que compte le site de Disneyland Paris, à peine plus de la moitié sont actuellement occupés non seulement par les deux parcs d'attractions ou les hôtels, mais aussi par un gigantesque complexe commercial ou des bureaux. Il n'empêche, avant de mettre en oeuvre sa troisième phase, on peut se demander si Disney ne ferait pas mieux d'agrandir d'abord son deuxième parc. Celui-ci, un an après son ouverture, n'a pas attiré le nombre de visiteurs escompté en raison du faible nombre d'attractions. La priorité, selon de nombreux observateurs, se situe à ce niveau dans l'immédiat!

La Dernière Heure - 8 mars 2003.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Timon Timauvais
Propriétaire
Timon Timauvais

Masculin
Âge : 51
Messages : 10432
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 14 Fév 2022 - 2:12

Tout chaud, sur Chronique Disney, le site, retrouvez une mise à jour de notre dossier consacré aux éléments disparus de Disneyland Paris (lien en cliquant sur l'image) :
Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Captu801


Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dcpleg26 Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 BannierePubFace Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Banniere-chronique-disney

Flo... et zniak aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
fafa45

fafa45

Masculin
Messages : 4035
Localisation : gien loiret
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 14 Fév 2022 - 6:33

Timon Timauvais a écrit:
Tout chaud, sur Chronique Disney, le site, retrouvez une mise à jour de notre dossier consacré aux éléments disparus de Disneyland Paris (lien en cliquant sur l'image) :
Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Captu801

Il a oublier les décor d'autopia Wink
Revenir en haut Aller en bas
Charmolipi



Masculin
Messages : 505
Localisation : Churchill War Rooms
Inscription : 07/08/2020

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 14 Fév 2022 - 16:52

Il manque en effet :

-Solaria
-La gondole vénitienne
-les escaliers extérieurs de Vidéopolis
-Le fonctionnement du phare à l'entrée du Nautilus
-Le génie du Bazaar d'Adventureland
-World Chorus
-Le peddler aventurier d'Adventureland
-Town Square Photography
-les faux journaux du stand de journaux sur Main Street U.S.A
-la fanfare de Main St
-Le système de récupération de l'argent à Emporium


Dernière édition par Jake Sully junior le Lun 14 Fév 2022 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Skyam

Skyam

Masculin
Messages : 4388
Localisation : I Was There !
Inscription : 14/05/2010

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 14 Fév 2022 - 16:54

Il s'agit d'une MAJ de la fiche, les éléments évoqués vont sûrement arrivés plus tard.

Ce n'est pas la première fois que cette fiche est complétée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pooh

Pooh

Masculin
Âge : 41
Messages : 3088
Localisation : Paris
Inscription : 03/03/2008

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mar 15 Fév 2022 - 4:18

Ben oui, pourquoi "il manque" ? C'est un dossier régulièrement mis à jour -et je pense, un sujet inépuisable dès lors qu'il y a matière à être recontextualisé et mis en image !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.innamoramento.net/_interviews/
Balthazar P.

Balthazar P.

Masculin
Âge : 35
Messages : 786
Localisation : là où vous n'avez pas encor cherché
Inscription : 08/04/2009

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Jeu 17 Fév 2022 - 8:29

Timon Timauvais a écrit:
Tout chaud, sur Chronique Disney, le site, retrouvez une mise à jour de notre dossier consacré aux éléments disparus de Disneyland Paris (lien en cliquant sur l'image) :
Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Captu801


Très joli dossier, et intéressant. Merci.

mais qu'est-ce que ça fait mal au bide de voir le parc se déplumer de tous ces merveilleux détails et thématisations, attractions et animations.

Toujours moins, toujours moins. ça rend très triste.

Merci pour la nostalgie ceci dit.

Balthazar P.


"Je ne peux jamais résister à une bonne affaire"

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Tumblr_inline_p1p4358xuC1r01t8f_250
Revenir en haut Aller en bas
EtienneParis

EtienneParis

Masculin
Âge : 33
Messages : 978
Localisation : Paris
Inscription : 10/10/2018

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Jeu 17 Fév 2022 - 9:51

Tout n’était cependant pas merveilleux, je pense aux arches de Noël qui étaient horribles, le porche de Fantasyland on peut dire que c’était pas pratique mais ce n’était pas non plus esthétique. Pour les parapluies de Cherbourg, j’en parle pas tellement ça ne servait à rien hormis divertir 3 personnes par jour.
Revenir en haut Aller en bas
Calirto

Calirto

Masculin
Messages : 450
Localisation : Belgique
Inscription : 06/08/2019

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Jeu 17 Fév 2022 - 11:42

EtienneParis a écrit:
Tout n’était cependant pas merveilleux, je pense aux arches de Noël qui étaient horribles, le porche de Fantasyland on peut dire que c’était pas pratique mais ce n’était pas non plus esthétique. Pour les parapluies de Cherbourg, j’en parle pas tellement ça ne servait à rien hormis divertir 3 personnes par jour.

Autant je me souviens de tout, mais pas du fond plafond dans les arcades Wink
Revenir en haut Aller en bas
Balthazar P.

Balthazar P.

Masculin
Âge : 35
Messages : 786
Localisation : là où vous n'avez pas encor cherché
Inscription : 08/04/2009

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Jeu 17 Fév 2022 - 14:47

EtienneParis a écrit:
Pour les parapluies de Cherbourg, j’en parle pas tellement ça ne servait à rien hormis divertir 3 personnes par jour.

c'était moi à chaque fois

Balthazar P.


"Je ne peux jamais résister à une bonne affaire"

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Tumblr_inline_p1p4358xuC1r01t8f_250

fauna, MadEye et koalaxav aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais
Propriétaire
Timon Timauvais

Masculin
Âge : 51
Messages : 10432
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Dim 6 Nov 2022 - 4:25

Tout chaud sur Chronique Disney, le site, retrouvez, en cliquant sur l'image, la mise à jour de notre dossier consacré aux éléments disparus de Disneyland Paris.
Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Capt1192


Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dcpleg26 Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 BannierePubFace Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
DJinspace

DJinspace

Masculin
Âge : 56
Messages : 123
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Dim 6 Nov 2022 - 13:31

Parmi les trop nombreux éléments disparus, j'en ajoute quatre, tous dans le secteur Pinocchio et Blanche-Neige :

1 - La roulotte de Stromboli. Elle était placée entre l'attraction et le restaurant de Pinocchio. Je crois que cela fait des années qu'elle a mystérieusement disparue et je trouve ça vraiment dommage car en plus d'être très jolie, elle proposait quelque chose qui se vend bien à Disney Village depuis 2017, et qui serait en parfaite cohérence avec cette partie de Fantasyland faisant référence à l'Allemagne : les bretzels ! J'ai pris 2 photos en 2014, et il existe aussi un pin's :

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dsc00810

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dsc07010

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Pin10

2 - Le coucou à droite de l'entrée du Chalet de la Marionnette. Je ne l'ai vu fonctionner qu'en 1992 et 1993, et plus jamais depuis... Pourtant, cela ajoutait une note d’enchantement supplémentaire lorsque toutes les heures, les portes s'ouvraient pour laisser défiler 2 personnages en bois, avec cette petite musique typique de ce type d'horloge. Un coucou, c'est quand même LE symbole de la Forêt-Noire ; allez savoir pourquoi cela n'a jamais été remis en marche, alors que l'animation à l'extérieur d'It's A Small World a toujours été entretenue... Rolling Eyes Photos prises juste après une restauration en 2004, et en 2018 :

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 P1140610

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dsc02410

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est un authentique coucou de la Forêt-Noire, une video de celui qui trône dans mon salon :



3 - La tourelle à l'entrée des Voyages de Pinocchio. Enlevée il y a des années, sans doute pour restauration (enfin j'espère), elle manque au décor, avec sa toiture baroque en forme de bulbe, typique des clochers de Bavière et du Tyrol. Photo prise en 2007 :

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dsc09110

4 - La vitrine de la Chaumière des 7 Nains. Peut on parler d'élément disparu ? Cette vitrine était pourtant très sympa, mais il a fallu qu'elle soit obstruée par des stickers jaune et orange (les mêmes qui obstruent les fenêtres de la Confiserie des 3 Fées depuis la restauration du château Mad ). Photo prise en 2006 :

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Dsc06511

nicoetsab, Skyam, MadEye, frodon69, Salvalia, Raiisin et Grogu aiment ce message



Dernière édition par DJinspace le Lun 7 Nov 2022 - 9:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://djinspace.pagesperso-orange.fr/eurodisney/park.html
DJinspace

DJinspace

Masculin
Âge : 56
Messages : 123
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Dim 6 Nov 2022 - 14:22

fafa45 a écrit:
voici une intéressante de 92 Smile


La chèvre sur le toit du Woodcarver à 11:48, j'adore  Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 1f606  C'était vraiment sympa cette zone du parc avec le mini-ranch  Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 1f600


Disneyland
Revenir en haut Aller en bas
http://djinspace.pagesperso-orange.fr/eurodisney/park.html
Nova80

Nova80

Masculin
Âge : 42
Messages : 87
Localisation : Belgique
Inscription : 28/03/2022

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Dim 6 Nov 2022 - 15:41

C'est fou parce qu'on a deux sentiment: d'un coté cela a beaucoup changé et de l'autre finalement tout est tellement reconnaissable et familier !


DLP:   Mars 1996, Mars 2022, Octobre 2022, Décembre 2022, Février 2023, Mars 2023.

Walt Disney World: Avril 1997.
Revenir en haut Aller en bas
Mjinspace

Mjinspace

Masculin
Âge : 31
Messages : 1954
Inscription : 05/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 7 Nov 2022 - 7:51

Pour la tourelle à l'entrée des Voyages de Pinocchio, ça fais beaucoup plus longtemps que ça qu'elle a disparue et que ça fais bizarre. Je dirais 2014-2015. Et la tourelle est toujours dehors en coulisses.
Revenir en haut Aller en bas
DJinspace

DJinspace

Masculin
Âge : 56
Messages : 123
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 7 Nov 2022 - 9:02

Oh ok... Si ça fait 7 ou 8 ans qu'elle dort en backstage, c'est mal barré Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://djinspace.pagesperso-orange.fr/eurodisney/park.html
Christmas

Christmas

Masculin
Âge : 64
Messages : 6928
Localisation : Rezé 44
Inscription : 09/08/2009

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 7 Nov 2022 - 11:12

Merci DJinspace Smile Smile pour ton reportage, j'ai connu la roulotte de Stromboli, j'ignorais qu'il y avait un pins !! par contre ton coucou est magnifique Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 795199 Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 795199

DJinspace aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
DJinspace

DJinspace

Masculin
Âge : 56
Messages : 123
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 7 Nov 2022 - 11:41

Christmas a écrit:
par contre ton coucou est magnifique Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 795199 Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 795199

Merci beaucoup Smile C'est un artisan horloger qui me l'a fabriqué :
https://www.olisschnitzstube.de/en/

frodon69 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://djinspace.pagesperso-orange.fr/eurodisney/park.html
UPCT

UPCT

Masculin
Messages : 1152
Localisation : Meaux
Inscription : 27/04/2020

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 7 Nov 2022 - 11:50

Nous disons aussi adieu à l'ancienne loop de front lot des Walt Disney Studios qui sera (si ce n'était pas déjà le cas aujourd'hui) remplacé par une nouvelle boucle audio mettant en avant les licences modernes de la WDC.

https://youtu.be/NmSSUYMzQpY
Revenir en haut Aller en bas
Rififi

Rififi

Messages : 1482
Localisation : Suisse
Inscription : 01/12/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Lun 7 Nov 2022 - 18:04

Alors là, c'est juste pas possible ! NOOOOOOOOOONNNNN Shocked

Cette nouvelle disparition m'attriste vraiment.

Ils peuvent ajouter de nouvelles musiques aux loops existants, mais pas mettre à la poubelle les anciens loops qui sont pareillement liés aux parcs et leur histoire.

ça me fâche vraiment.

Dans leurs nouvelles zones, ils peuvent mettre ce qu'ils veulent, mais pas changer la musique iconique de l'entrée du parc simplement parce qu'ils veulent économiser les droits de diffusion qu'ils devaient payer. Car c'est ça le noeud du problème : ne plus avoir à payer de droits en utilisant des musiques-maison comme ils l'ont fait sur Main Street en rejouant les musiques du Paragon Orchestra de façon mollassonne au possible dans le nouveau loop du matin de 2012. Espérons qu'ils reviendront sur leur décision et qu'ils remettront les anciens loops à certains moments de la journée, comme sur Main Street où on peut encore entendre un des anciens loops en soirée.

Mais bon... cerise sur le gâteau, ils seraient encore capable de supprimer le loop classique de Noël et le remplacer par la musique des "Gardiens de la galaxie qui vous souhaitent de joyeuses célébrations de fin d'année autour de l'arbre de fête".

pour l'instant RIP :
la BGM d'Adventureland zone pirates
la BGM de Front Lot le matin
la BGM de Front Lot le soir
la BGM de Backlot
la BGM de Main Street

et à chaque fois, le remplacement était moins bien: soit trop stressant, trop monotone, trop mou, trop saoulant. Je suis catégorique.

S'il vous-plaît : respectez le travail des premiers imaginieurs et arrêter de remplacer ce qu'ils ont fait par du moins bon.

Préférez-vous entendre la partition fabuleuse d'Indiana Jones de John Williams mondialement connu et le thème de Titanic de James Horner en marchant sur Front Lot ou bien optez-vous pour une soupe phonique non-identifiée appartenant à la 18ème resucée d'un des 78 supers héros Marvel ?

Bon sang, mais NNNNOOOOOOONNNNNNN Shocked Sad

Moi, je n'ai toujours pas avalé le changement de Main Street qui date quand même de 2012 !!!

Pour tous ceux qui ont l'oreille musicale, les anciens loops font partie intégrante des parcs comme les bâtiments, les odeurs, etc... Ce sont des liens invisibles qui nous rattachent aux souvenirs de nos anciennes visites. Il n'y a que les gens qui n'ont pas d'oreille qui applaudiront ces changements stupides. Grrrrrrr.

Timoram, Oregon Trail, Salvalia, mickeyM, UPCT et ParOùSortir ?! aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Nova80

Nova80

Masculin
Âge : 42
Messages : 87
Localisation : Belgique
Inscription : 28/03/2022

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mar 8 Nov 2022 - 2:04

Comme tu le dis Rififi, c'est un changement pour ceux qui ont l'oreille musicale.
Personnellement, j'avoue que je ne fais absolument pas attention à la musique dans le Parc Embarassed
D'abord parce que je suis toujours accompagné et que l'on discute, couvrant ainsi la musique et ensuite parce que je n'ai pas assez de culture musicale disney classique pour reconnaitre les morceaux (sauf les emblématiques bien sur).

J'avoue que souvent, la musique c'est un simple bruit de fond sonore pour moi Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 100932


DLP:   Mars 1996, Mars 2022, Octobre 2022, Décembre 2022, Février 2023, Mars 2023.

Walt Disney World: Avril 1997.
Revenir en haut Aller en bas
Mjinspace

Mjinspace

Masculin
Âge : 31
Messages : 1954
Inscription : 05/07/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mar 8 Nov 2022 - 8:09

Voici la setlist du downgrade de la BGM de Front Lot:
- Theme from Ant-Man
- The Cleaner (Toy Story 2)
- A Nova Upgrade (Les Gardiens de la Galaxie)
- First Day (Le Monde de Nemo)
- Field Trip (Le Monde de Nemo)
- End Creditouilles (Ratatouille)
- The Master The Mystic End Credits (Docteur Strange)
- Woody's a Star (Toy Story 2)
- Epilogue (La Reine des Neiges)
- United Nations (Black Panther)
- Happy End in Agrabah (Aladdin)
- Ratatango (Ratatouille)
- McQueen and Sally (Cars)
- Swinging Set (Spider-Man Homecoming)
- Curl Away My Son (Le Monde de Nemo)
- The Turtle Lope (Le Monde de Nemo)
- Some Things Never Change Instrumental version (La Reine des Neiges 2)
- Wheezy and the Yard (Toy Story 2)
- You've Got A Friend In Me Instrumental (même version que Fantasia Gardens...)
- Avengers Theme
- End Creditouilles (encore...)
- Wakanda (Black Panther)
- Epilogue (encore...)
- Far From Home Suite
- Happy End In Agrabah (encore...)
- Stitch to the Rescue
- Heroes (Avengers : la semaine d'Ultron)
- Opening Race (Cars)

On passe de 2H de BGM à 45 minutes, d'une cinquantaine de compositeurs à huit compositeurs, à une quatre-vingt-dizaine de films à 16 films, une vingtaine de studios de cinéma à 3 studios de cinéma. Sans compter des doublons dans la BGM tellement c'est peu inspiré, je suis sûr que le créateur de la BGM qui est pourtant la même personne que l'originale a été bridé par les senior "creative" qui lui donne 5-6 CD et on lui dit 'voilà avec ça tu nous fais une BGM de 45 minutes", il n'y a pas de cohérence, pas de transitions comme le faisait superbement bien l'original, plus d'ambiance jour/nuit qui permettait de rendre frénétique les gens pour entrer, ou les apaiser et commencer leurs doux rêves en sortant du parc, là c'est un best of jusqu'à l'overdose, car les musiques de Front Lot qui avait son identité se retrouve à Avengers Campus, Toy Story Playland, la file de Crush's Coaster, l'area de la place de chez Rémy, comme si les gens allaient pas les entendre assez dans la journée. Une des seules choses réussies de l'ouverture du parc Walt Disney Studios est encore une fois gâchée par une direction artistique avec peut être un plus de moyen qu'en 2002, mais aucune connaissance dans l'art du design d'un parc à thème Disney, qui pour eux d'ailleurs Disney se résume à Marvel, Pixar, Star Wars, les princesses et Frozen. Alors que le catalogue est tellement vaste dont leurs musiques de films d'ailleurs.

Delight, Skyam, Oregon Trail, Salvalia, UPCT et Lotus Bleu aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Rififi

Rififi

Messages : 1482
Localisation : Suisse
Inscription : 01/12/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mar 8 Nov 2022 - 12:01

Merci beaucoup Mjinspace pour cette mise au point intéressante.Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 795199

Il est désormais clair que nous assistons à un nivellement vers le bas, particulièrement au niveau culturel. Et que penser des répétitions de ces trois morceaux. Du travail bâclé ?

L’ancien loop de Front Lot m’a fait m’intéresser à plusieurs grands films classiques sur lesquels je ne me serais jamais penché si ils n’avaient pas fait partie du loop. J’ai aussi appris à mieux connaître le style « musiques de film » en découvrant des compositeurs de renom.

J’ai analysé et reconstitué les deux loops classiques en entier. Je me suis alors rendu compte qu’il y avait un énorme travail d’harmonisation des tonalités, un grand soin apporté aux transitions entre les morceaux ainsi que leur choix pour couvrir une grande partie de l’histoire du 7ème art.

Le loop de fin de journée était particulièrement émouvant avec des mélodies qui prenaient au coeur et à l’âme. Il se terminait par exemple par *la Marseillaise », une sorte d’encouragement à retourner sur « sol français » en ressortant des parcs le soir.

Et maintenant, on a quoi : uniquement du Disney dans ce qui se fait de plus commercial.

Sans évidemment vouloir en faire des tonnes, je trouve que les parcs d’attractions peuvent aussi avoir comme vocation de sensibiliser le public en lui donnant une ouverture sur le monde de la culture. Mais avec ce remplacement, on fait un pas de plus dans l’unique commercialisation des cerveaux et ça commence à bien faire...

J’aurais applaudi des deux mains si ces nouvelles pistes avaient été ajoutées aux anciennes. Mais simplement remplacer quasi 2h30 de musique par 45 minutes très répétitives et de façon définitive est une nouvelle grande perte pour notre resort adoré et cela me rend triste. Sad

Il reste à espérer que le loop classique de Noël aux Walt Disney Studios va subsister, que les ingénieurs se tromperont de loop lorsque Noël sera passé et qu'on retrouvera bientôt nos musiques bien aimées.

Mjinspace, Oregon Trail et UPCT aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Lotus Bleu

Lotus Bleu

Masculin
Messages : 68
Localisation : Neuilly
Inscription : 05/07/2022

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mar 8 Nov 2022 - 12:07

T'aurais un audio ?
Revenir en haut Aller en bas
Rififi

Rififi

Messages : 1482
Localisation : Suisse
Inscription : 01/12/2007

Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Les éléments disparus à Disneyland Paris Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 Horlog11Mar 8 Nov 2022 - 13:36

J'ai trouvé les titres sur Spotify... Alors j'imagine que les musique sont éditées car sinon le nouveau loop durerait 1h39 :

https://open.spotify.com/playlist/1p6oSqnuFw3yYix2ejC8JN?si=837351f6c6f94687

ça ne casse pas trois pattes à un canard... Les éléments disparus à Disneyland Paris - Page 4 675824

Lotus Bleu aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
Les éléments disparus à Disneyland Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jeu-Concours: Deux exemplaires collector de "Disneyland Paris, de l'Esquisse à la Création" et un exemplaire de "Disneyland Paris 20 ans de Rèves" à gagner!
» Elements absents - Négligence du Parc Disneyland ?
» [Recherche] Acheter des éléments décoratifs de Disneyland
» [APP] My Dlp (Mon Disneyland Paris) : Tout Disneyland Paris dans votre poche !
» InsidEars Live from the Magic at Disneyland Paris [Disneyland Paris - 2021]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Destinations & Produits Dérivés :: Disneyland Paris-