AccueilLa Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 VideLa Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 VideLa Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 VideRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant
AuteurMessage
Mokachisu

Mokachisu

Féminin
Âge : 37
Messages : 513
Localisation : Lyon
Inscription : 19/09/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Jeu 21 Nov 2019 - 22:31

Je sors du 2ème visionnage en 4DX (1ère fois que je testais, ah ben je n'ai pas été déçue XD Le combat contre Nokk ne m'a jamais paru aussi épique lol). Mis à part l'incident de la nappe surgelée, je n'ai pas grand chose à reprocher à la V.F., ils ont fait un super travail de synchro labiale et je comprends mieux certains choix de mots, je regrette cependant la perte de sens et de double-sens de certains passages. Charlotte se débrouille très bien et à certains moments, elle aurait presque pu se confondre avec Anaïs.

J'ai beaucoup plus apprécié ce 2ème visionnage parce que ce film est complexe et y a beaucoup de choses à avaler, c'est impossible de tout comprendre/voir en une seule fois. Il y a des choses que j'ai beaucoup mieux compris parce que je me suis moins focalisée sur l'esthétique mais plus sur l'action et ce qui s'y passait.

Concernant le jour et la nuit, je suis moyennement convaincue. J'ai bien observé et la brume est partout et diffuse une lumière très diffuse, certains endroits sont sombres et on dirait qu'il fait nuit alors qu'il fait encore jour (passage d'Olaf dans sa chanson avec les yeux rouges type chauve-souris), la distinction reste floue au sol dans la forêt. A contrario certains passages sont très lumineux (comme l'entrée dans la forêt). Il faut vraiment se hisser très haut pour bien apercevoir la lumière du jour (Anna au sortir de la grotte). De plus, qui leur dit que le temps s'écoule pareillement qu'à l'extérieur? Compter approximativement les années ok, mais là le compte est précis on a droit au nombre d'années, de mois et de jours.

Pour revenir sur Iduna et Agnarr, j'ai bien observé les scènes quand ils apparaissent (moments figés et flashbacks). Dans le bateau, la scène est en fait leurs dernières paroles et Elsa comprend qu'ils sont morts pour elle. Dans la grotte du glacier où elle finit par se trouver elle-même, il y a plusieurs scènes avec Agnarr et Iduna. On la voit mettre Agnarr dans la charrette et se cacher sous une couverture. Il était inconscient et a pris un coup sur la tête, ce qui explique que sa mémoire soit floue et que lorsqu'il raconte l'histoire, on se dit qu'il y a un truc qui cloche: il suit le vent tout va bien, il tourne la tête tout le monde se bat.
Il y a la scène où Agnarr lit un livre sous un arbre et Iduna est perchée au-dessus de lui, on se doute qu'ils apprennent à faire connaissance. Et il ya surtout la scène où Agnarr déclare sa flamme à Iduna, une fois adulte et Iduna semble bouleversée et lui dit qu'elle doit lui révéler son identité et son passé. Elle le lui avait bien donc caché jusqu'ici et elle lui a révélé son passé avant de l'épouser et d'avoir Elsa et Anna. Lorsque Agnarr raconte l'histoire de la forêt enchantée, il sait donc qui est sa femme mais elle ne lui a jamais révélé que c'était elle qui l'avait sauvé, ce sont les soeurs qui le découvrent grâce au châle et au moment figé dans la forêt.

Pour Mattias, il était déjà un jeune homme quand l'incident a éclaté, il était le garde de Agnarr mais il ne me paraît pas avoir plus de 18-20 ans, ce qui reviendrait à 52-54 ans quand les soeurs le croisent. Ses cheveux et sa barbe sont grisonnantes mais sans doute pas assez par rapport aux autres.

Concernant le barrage et la révélation à Anna, il faut mettre plein de choses bout à bout pour bien comprendre: Anna enfant est celle qui perçoit le barrage comme un cadeau, elle a remarqué que le barrage est apparu dans la vision de Grand Pabbie et qu'il a dit que les erreurs du passé devaient être réparées, quand Anna aperçoit le barrage la première fois, elle s'interroge et en parle à Kristoff, ça l'intrigue. enfin quand Elsa lui délivre le moment figé, on entend distinctement le grand-père dire que le barrage va affaiblir le peuple et elle comprend quand elle voit les statues que son grand-père a trahi tout le monde et que le barrage n'était pas un cadeau mais un piège destiné à détourner l'attention des Northuldras. De là, elle comprend que le seul moyen de réparer cela c'est de détruire ce qui a provoqué toute l'histoire, le barrage. Elle sait que le prix à payer sera la destruction d'Arendelle mais c'est la seule chose à faire. Elle comprend aussi à ce moment-là pourquoi ils ont dû évacuer la ville. Si Arendelle veut un futur, il faut réparer l'erreur du barrage. Elle choisit donc d'écouter son instinct et de faire confiance à Elsa même si elle l'a perdue. Et c'est son sacrifice (à Anna) qui fait qu'Elsa reprend vie. Elsa est certes la passerelle choisie par les esprits mais une passerelle a toujours 2 entrées et Anna est l'une d'entre elles. Sans Anna, Elsa aurait échouée par 2 fois: la première en congelant Arendelle pour l'éternelle, la 2ème en restant elle-même congelée.


@Flounder69 a écrit:
Pour moi, Elsa avec le contrôle de la glace est une sorte de passerelle entre les éléments, qui peut permettre de les unifier et les apaiser. Si la neige et la glace sont très liés à l'eau, le vent peut propager le froid, la glace peut devenir aussi dur que la pierre et pour le feu (que la glace peut étouffer) je suppose qu'on peut y voir l'idée de la lumière et des brûlures que peut provoquer le froid.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, les glaces emprisonnent les terres, peuvent brûler, geler l'eau et refroidir le vent qui ne peut que façonner la glace mais non la détruire ou la balayer. Je trouve cela ironique qu'au final l'élément avec lequel Elsa a eu le plus de mal c'est l'eau.

Lylou, j'ai un ami qui a été gonflé par les changements vestimentaires et de coiffures et qui ne voit en cela que du placement marketing pour produire encore plus de produits dérivés, ça l'a fortement agacé. Pour lui, ça dessert l'histoire car ça n'apporte rien à celle-ci. Je trouve cependant que les changements ne sont pas gratuits, chaque tenue correspond à une occasion spécifique (tenue de ville, pyjama, tenue de voyage, tenue de voyage altérée par les éléments, tenue finale). Quant aux coiffures, l'évolution d'Elsa est logique (cheveux de plus en plus lâchés à mesure qu'elle se libère et qu'elle se rapproche de ce qu'elle cherche) et celle d'Anna également (on retrouve les coiffures arborés dans le 1er opus, la seule nouveauté ce sont les cheveux détachés pour le voyage, la coiffure finale est celle qu'arboraient Elsa et Iduna en tant que reines). En tout cas, ça ne m'a pas plus choquée que ça.

Ah il ya eu un truc qui m'a surprise, c'est que c'est Kristoff qui parle des Northuldras en 1er en voyant la statue du père sauvé par une jeune fille. A ce moment-là, ils n'avaient pas encore croisés le peuple. Et les soeurs ne semblaient pas connaître leurs existences au-delà de ce que leur en avait dit leur père (elles ne savaient rien de leurs tenues vestimentaires, leurs us et coutumes, le châle en est la preuve). Donc j'en viens à la conclusion que Kristoff a déjà vu des Northuldras auparavant ce qui ne fait qu'épaissir le mystère autour de ses origines.
Revenir en haut Aller en bas
Lylou

Lylou

Féminin
Âge : 28
Messages : 2082
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Jeu 21 Nov 2019 - 22:32

Au fait vous trouvez pas ça un peu incohérent que la maman qui faisait mumuse avec les esprits magiques dans sa jeunesse soit en mode cache tes pouvoirs n’en parle pas avec Elsa ?


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully

Jake Sully

Masculin
Âge : 32
Messages : 9923
Localisation : Esbly
Inscription : 05/04/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Jeu 21 Nov 2019 - 22:44

Non, c'est son père qui est ainsi, et non sa mère.


La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Petit_40825
Revenir en haut Aller en bas
Arkthus

Arkthus

Masculin
Âge : 35
Messages : 1178
Localisation : Nantes
Inscription : 03/11/2011

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Jeu 21 Nov 2019 - 22:48

@Lylou a écrit:
Au fait vous trouvez pas ça un peu incohérent que la maman qui faisait mumuse avec les esprits magiques dans sa jeunesse soit en mode cache tes pouvoirs n’en parle pas avec Elsa ?

Si on part du principe qu'Arendelle a été en guerre avec les Northuldras et que le peuple d'Arendelle ignorait aussi que leur mère en était une, il est fort possible qu'elle ait elle-même décidée de cacher qui elle était pour ne pas faire jaser, et donc pousse Elsa à se cacher pour qu'elle ne soit pas elle aussi vue comme une étrangère, voire comme un monstre.
Je pense que c'est plus pour protéger Elsa des autres.
Et parce que si on élimine les souvenirs de magie d'Anna, si Elsa ne se cache pas au final ça ne sert à rien.


La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 3vIULa Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Mec_me10
Revenir en haut Aller en bas
Flounder69

Flounder69

Masculin
Âge : 27
Messages : 4747
Localisation : France
Inscription : 06/10/2012

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Jeu 21 Nov 2019 - 22:50

@Lylou a écrit:
Au fait vous trouvez pas ça un peu incohérent que la maman qui faisait mumuse avec les esprits magiques dans sa jeunesse soit en mode cache tes pouvoirs n’en parle pas avec Elsa ?

Pas d'incohérence, au départ les parents n'y voient aucun problème. Ce n'est qu'après l'accident d'Anna et (surtout) la vision des trolls montrant une Elsa attaquée par un peuple effrayé qu'ils décident de la cacher. Pour la protéger des autres et en attendant qu'elle apprenne à contrôler sa magie. Mais avec le temps, Elsa a de plus en plus peur et ils ne savent plus comment l'aider. D'où les gants (une aide plus psychologique que vraiment anti-pouvoir) puis le voyage vers Athohallan.


La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Ed-la-Hyène

Ed-la-Hyène

Masculin
Âge : 45
Messages : 1002
Localisation : Noisy-Le-Second
Inscription : 04/10/2009

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Jeu 21 Nov 2019 - 23:44

@Mokachisu a écrit:
le seul moyen de réparer (...) c'est de détruire
Hi hi j'avais remarqué ce joli paradoxe

En tous cas l'univers est si riche que les rapprochements affluent peu à peu. Sauf que là ça n'a forcément rien à voir. Que des références même pas inconscientes, forcément fortuites.
Tout ce qu'Elsa apprend par bribes, du passé et d'autres personnages, toutes ces traces de visions progressives, sur elle, les autres, avec aussi des révélations, bonnes et mauvaises surprises... m'a rappelé un certain Harry Potter dans La Pensine...  Lily et James/Rogue jouant sous un arbre d'automne (comme Iduna et Agnarr) , James le père décevant car révélant un caractère plus sombre (comme le grand-père d'Arendelle)... l'identité réelle du héros (5eme élément dans l'un, horcruxe dans l'autre).... les fans comprendront bien sûr.
Pur hasard c'est sûr.
D'ailleurs après le climax de Show Yourself, cette sorte de hangar blanc presque purgatoire d'Elsa, dimension hors espace temps, m'a presque rappelé l'espace blanc des possibles de King’s Cross où Harry, après sa "fausse" mort, retrouve Dumbledore et comprend tout.

Peut-être que les grands univers riches partagent et croisent de grandes idées.

Dans un autre genre, j'ai d'ailleurs aussi beaucoup pensé à Princesse Monoké et cie, me disant après coup que le style Myazaki contemplatif aurait adoré faire de ces belles idées de la Reine des Neiges 2 un film apaisé où tous les problèmes de rythmes qu'on a évoqués auraient été résolus cheers C'était un matériau parfait pour eux ! Purement une histoire que ces studios auraient pu pondre ou remaker avec leurs codes et leur manière de filmer lente et cryptique.
Revenir en haut Aller en bas
Princess Meg
Modérateur
Princess Meg

Masculin
Âge : 25
Messages : 10671
Localisation : Dans la citadelle de Vahla Ha'Nesh.
Inscription : 07/06/2013

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 0:00

@Flounder69 a écrit:
Sans doute que certains ont du se réfugier à Arendelle, accueillis par Agnarr qui ne savait rien des actes de son père.
Iduna n'est effectivement probablement pas la seule Northuldra à être restée coincée de l'autre côté de la brume. En revanche je doute que Agnarr les ait tous recueilli, ou alors sans que le peuple ne le sache, car sinon pourquoi Iduna se serait-elle cachée sous une couverture lorsque Agnarr fut ramené à Arendelle en charette? Les 2 clans sortant d'un combat, il n'aurait pas été sûr pour des Northuldra d'être acueilli ouvertement aux yeux des Arendelliens (le grand-père d'Elsa n'était sûrement pas le seul à se méfier d'eux et leur vouloir la guerre...

@Ed-la-Hyène a écrit:
Quelqu'un a -t il relevé/se souvient-il que quand nos amis se font attaquer en premier par Courant D'air en tornade, Kristoff essaye de convaincre Anna de se préserver et de reculer d'Elsa, ce à quoi elle rétorque "C'est ma soeur !" délicieux clin d'oeil à la scène abandonnée du fameux trailer où Kristoff se demande qui déclenche une bourrasque et Anna répond "C'est ma soeur !"    Ca me revient soudain.

Ça m'a frappé également! ^^ J'ai beaucoup apprécié ce clin d'oeil ! Very Happy

Sinon y a un truc qui me titille: si Iduna est une Northuldra, pourquoi ne ressemble-t-elle pas aux autres Samis ? Elle n'a pas réellement de traits de visage en commun avec eux...


La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Banniere-chronique-disney
~ I am Illyria, god-king of the Primordium, shaper of things ~ Megara. My friends call me Meg, at least they would if I had any friend. ~ But I'm not broken, in my dream I win. In here, I'm nothing, a cosmic castaway. ~ Simba, it's to die for... ~
Revenir en haut Aller en bas
http://disneymeg.forumactif.org/forum
Invité
Invité



La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 0:10

J'ai les mêmes interrogation que toi, Princess Meg, concernant la mère d'Elsa et Anna et son manque de ressemblance avec les gens de son peuple (qui sont proches des esquimaux physiquement) alors qu'elle a la peau claire, les yeux bleus.

Sinon, globalement j'ai apprécié le film. Mais je lui préfère le premier.
Et je ne pense plus qu'à la tenue finale d'Elsa, comme elle était sublime. La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 425715 La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 425715

En revanche, Kristoff est une plaie, je l'aimais déjà pas des masses dans le premier mais là.. sa chanson était ridicule et pour ma part, je m'en serais passée.. Laughing

D'ailleurs en parlant des chansons, j'ai accroché à aucune (du moins en VF), aucune ne me reste en tête.
Revenir en haut Aller en bas
prince alio

prince alio

Masculin
Âge : 33
Messages : 177
Localisation : Paris
Inscription : 26/11/2009

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 10:12

Moi aussi je suis fasciné par l'apparence d'Elsa à la fin, c'est pour moi un des plus beau costume, si ce n'est le plus beau costume, jamais créé par Disney.
D'ailleurs il fallait que je le dessine hier soir ! Je ne résiste pas à partager mon dessin avec des amoureux du personnage comme moi  Wink

[img]:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 10:34

Magnifique!

Ce total look blanc à la Galadriel, avec ses cheveux blonds polaires, c'est juste une tuerie.
Revenir en haut Aller en bas
Mokachisu

Mokachisu

Féminin
Âge : 37
Messages : 513
Localisation : Lyon
Inscription : 19/09/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 10:35

Ouah c'est superbe Prince alio 😍 Si un jour tu as envie de faire la tenue finale d'Anna aussi, n'hésite pas I love you J'adore les 2 tenues et j'ai hâte de voir ce que Disney va proposer comme produits dérivés à présent 😁
Revenir en haut Aller en bas
L'Oncle Walt

L'Oncle Walt

Masculin
Âge : 24
Messages : 1787
Localisation : Bretagne
Inscription : 19/02/2015

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 11:09

J'ai essayé de trier tout ce qui me passait par la tête pour écrire un avis détaillé.

Citation :
Six ans plus tôt, nous les quittions en plein patinage, non pas enfermées à l'intérieur, à l'abri du regard des autres et seules dans la nuit comme dans leur jeunesse mais ensemble dans une danse collective, à l'air libre en pleine journée et entourées de leur rêve d'enfance qui prenait vie. Sur ces images idylliques se refermait l'histoire de ces deux soeurs mais le destin en décida autrement, portant leurs aventures à travers le monde et conduisant à une popularité hors-norme qui allait très vite les dépasser. Si rien n'invitait à les revoir, il fût imposé que leur voyage n'était pas terminé.

Pour pouvoir jongler entre désir de nouveauté et exploitation de franchise, la solution est évidente, il faut bâtir un nouvel univers sur l'ancien, réinventer la mythologie préétablie et cela, La Reine des Neiges II va s'en occuper dès son épilogue pour convaincre son auditoire que rien n'est encore fini, le défi va être de reprendre les codes narratifs du premier film, d'en proposer des variantes, principalement en sous-texte, pour dériver vers un scénario si différent qu'il aurait pu être celui d'une oeuvre entièrement originale.

Chris Buck et Jennifer Lee ouvrent donc leur deuxième chapitre sur un retour en arrière, introduit par une mise à jour de Vuelie, plus courte, plus intimiste, et sur une volée de flocons, ces deux idées, qui avaient marqué les premières minutes de l'opus d'origine, abandonnent partiellement leur mysticisme pour être reliées aux révélations sur la face cachée d'Arendelle. Cette Forêt Enchantée, située aux frontières du royaume, remet en perspective les croyances et le vécu du peuple, montrant qu'une histoire en dissimule une autre. Replaçant les parents au coeur de ce flashback (qui se déroule quelques minutes avant l'accident de La Reine des Neiges), le couple royal n'est plus incarné humainement par le Roi Agnarr, figure prédominante qui inspirait Elsa à renier ses sentiments, mais par la Reine Iduna, auparavant effacée et muette, qui représente le meilleur du passé des deux jeunes filles (cela jusque dans l'habillement, les gants du père, objet de stress, sont remplacés par le châle de la mère, objet de réconfort, la reine ne porte également jamais sa tiare emblématique, son apparence la plus simple devant ressortir). Ce rééquilibre répond logiquement à la nouvelle facette que veut faire découvrir cette suite quant aux personnages et événements que l'on croyait connaître. Et ces échanges réciproques sont légion.

Afin de nous replonger dans cette contrée nordique, La Reine des Neiges II étudie la question de l'après-"Happily Ever After", la possibilité que l'inconnu rattrape le statu-quo, et c'est là qu'interviendra la première grande séquence du métrage. Jennifer Lee, dans un premier temps, nous réinstalle dans notre zone de confort, Arendelle se pare de couleurs automnales, dernière saison à pouvoir être utilisée dans la licence après l'été, le printemps et l'hiver, symboliquement pertinente puisqu'elle se réfère à l'endormissement de la nature et quelque part la fin d'une étape avant de commencer la prochaine pour nos héros, signe d'un cycle qui va en engendrer un autre. Après un chant de célébration entêtant qui pose un à un les enjeux personnels du récit, la réalisatrice a l'heureuse trouvaille de les laisser se détendre durant une séance de devinettes, permettant à merveille de refléter leurs personnalités à la fois individuelles et au sein d'une famille, un écho d'autant plus fort concernant Elsa par rapport à son exposition un film plus tôt où elle devait remplir son rôle décoratif devant une foule ignorante.

Vient alors l'élément perturbateur, une voix angélique qui appelle à ce qu'on la rejoigne et qui amène à cette confidence nocturne, poussant Elsa à sortir du silence et avouant progressivement sa frustration quant à ses véritables origines. Là où dans Let It Go, à la façon d'un Mickey apprenti magicien dirigeant les vagues tel un orchestre, Elsa mettait en musique ses créations de glace, Into The Unknown la voit marier son don à la présence spirituelle et ne former qu'un seul et même corps, se laissant entraîner par cette promesse et voyant vivre de vieux souvenirs refoulés en s'unissant à ce mystérieux visiteur, auquel la chanteuse Aurora apporte sa voix ensorcelante. Segment rêveur, profond et surréaliste, les frissons sont déclenchés en même temps que l'intrigue.

À n'en pas douter, si La Reine des Neiges II s'inscrit en totale continuité avec son aîné, c'est dans sa reprise de la narration par l'image et la musique. Valorisé par la sublime direction artistique de Michael Giaimo, son lexique trouve le moyen de ré-imaginer les messages visuels du premier film pour les adapter à sa nouvelle histoire (la prophétie des trolls représentant une Elsa pure par le bleu être consumée par une peur rougeâtre avait eu son effet-miroir dans la forteresse où sa propre glace se retournait contre elle, ici, elle est personnifiée par l'esprit du feu, incendiant les bois avec des flammes anormalement écarlates puis rassuré par le calme d'Elsa qui lui rend sa forme normale, d'un teint azurin similaire au sien), continuant à faire évoluer son casting par sa garde-robe (couleurs, costumes, cheveux et contrastes qui parlent de leurs parcours psychologiques, un allègement vestimentaire pour l'une, un assombrissement pour l'autre) donnant un sens inédit à la partie chantante (Vuelie est désormais l'hymne des Northuldra, tribu d'indigènes à la forte connexion avec la Nature, et intensifie davantage la déification de la reine d'Arendelle) et présageant nombre de péripéties par un discours prémonitoire (l'envoûtante All is Found augurant merveilles et danger en un seul couplet, le rapport obsessif à l'héritage familial).

La Forêt Enchantée est elle-même un terrain parfait pour mettre à l'épreuve les héroïnes, une qui sera vouée à aller plus loin que ses capacités, constamment testé par les gardiens des Éléments sur sa stratégie, sa puissance, sa compassion et sa conviction; une autre qui, par la force des choses, devra se battre à sa manière et surmonter son drame. Deux cheminements qui s'afficheront comme complémentaires, Jennifer Lee fusionnant toujours les règles du conte de fées et celles du mythe pour sa dramaturgie, sachant comment renverser le schéma du précédent film en ne faisant plus de la magie un intrus mais un espace concret, une normalité qui se confronte à l'imperfection de l'humain.

Souhaitant atteindre une complétude thématique pour leurs deux titres, les réalisateurs explorent ce qui définissait les tourments de nos personnages féminins sur leur passé et leurs interrogations et les utilisent brillamment durant cette odyssée, les mettant face à des défis psychologiques qui doivent prouver leur unité (la découverte du navire échoué où Elsa ramène d'entre les morts les dernières traces physiques de ses parents) et enrichissant leur alchimie exceptionnelle, par un sens du détail délicieux, à travers leurs traits de caractère, leurs mimiques et leurs réactions.

Mais la vraie apothéose de La Reine des Neiges II arrive dans son double-chant final qui entre dans le panthéon des plus grandes et émouvantes séquences jamais animées par les Studios Disney, croisement entre Fantasia et Atlantide : L'Empire Perdu. Authentique prolongement de Let It Go amorcé depuis All is Found, Show Yourself bouleverse dans ses multiples lectures qui signent l'accomplissement ultime d'Elsa, la montrant remonter le temps, aller plus loin qu'il ne lui est permis, la présentant telle une vivante qui descend dans le royaume des morts, le présent qui rencontre le passé, l'orpheline qui veut savoir quel sang coule dans ses veines, l'enfant innocent qui a besoin de retrouver un son familier. La réponse que trouve le personnage se manifeste par une imagerie à couper le souffle, magnifiée par la 3D, où la voix incroyable d'une Idina Menzel à fleur de peau identifie sa correspondante et accepte sa destinée pour interpréter elle-même l'appel. Une explosion de joie graduelle ignorant les risques et les avertissements d'antan au profit d'une libération éternelle qui tranche superbement avec la dernière chanson posée en contrecoup, The Next Right Thing. Exact contraire de la délivrance passée, dénuée de surnaturel, de démesure et d'abstrait, la mise en scène sobre et sans artifices appuie la petitesse d'Anna, plus prisonnière de sa tristesse que de la grotte dans laquelle elle s'est égarée, et résume avec une intensité totale là où réside la vraie force de la jeune femme, la dévoilant plus brisée que jamais mais trouvant le courage de se relever au nom des siens. Kristen Bell fait des étincelles et émeut aux larmes.

Si tout semble beau, le projet ne se donne pas toujours les moyens d'être à la hauteur de ses ambitions, techniques mises à part. Trop court, le résultat souffre d'un rythme mis en avance rapide qui abuse des mêmes procédés pour écourter sa durée. Trop de scènes donnent l'impression d'avoir été amputées de plusieurs plans, faisant que les phases d'exploration sont raccourcies et celles d'action parfois incompréhensibles (le climax alternera entre plusieurs lieux et situations en l'espace d'à peine une demi-minute), cela pêche également du côté du suspense, la gravité des événements arrivant dans le dernier acte ne marchant qu'à moitié à cause de leur enchaînement précipité et d'un humour pas toujours à sa place. À quelques exceptions qui se comptent sur les doigts d'une main, chansons comprises, La Reine des Neiges II ne respire pas assez, il en met plein la vue mais condense trop de choses en une heure et demi.

Des concepts très intéressants n'ont pas assez de temps pour être correctement traités. On pense aux habitants de cette Forêt, soit tous les nouveaux personnages secondaires, qui sont trop fonctionnels. Leur imprévus qui les ont frappés sont plein de potentiel mais les deux camps restent trop en retrait pour que le plus gros soit uniquement mis sur les principaux protagonistes. D'autant plus dommage quand quelques gros passages auraient pu être supprimés ou au mieux repensés, comme le parodique mais déplacé Lost in the Woods qui ne donne pas à Kristoff l'arc qu'il mériterait, surtout avec le sort qui lui est réservé. À l'inverse, les informations apportées sur les parents, si elles sont un peu un bazar souvent confus, ne tombent pas dans le trop-plein d'explications redouté et aboutissent même à une amplification des secrets qui demeurent sur leur vie. C'était un des aspects les plus délicats à aborder avec le lancement d'une suite et le film s'en est fort bien tiré.

Mais en dépit de son rendu accéléré, chaotique et inégal, des reproches déjà faits au premier film, La Reine des Neiges II est fait avec le même coeur, la même passion, la même intelligence, la même richesse et la même sève et cherche systématiquement à se dépasser, à offrir plus et à émouvoir plus, à être digne du phénomène dont il a hérité. Ses personnages extraordinairement attachants, son histoire épique et formidable, son ingéniosité musicale et ses idées cohérentes de bout en bout le rendent plus que réussi, ils le rendent essentiel pour que l'expérience soit complète. La Reine des Neiges semblait n'avoir plus rien à raconter, il lui restait pourtant tellement à dire, à partager et à faire vivre.


Les adultes sont juste des enfants qui ont grandi.


Dernière édition par L'Oncle Walt le Ven 22 Nov 2019 - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.senscritique.com/Walter-Mouse
Ed-la-Hyène

Ed-la-Hyène

Masculin
Âge : 45
Messages : 1002
Localisation : Noisy-Le-Second
Inscription : 04/10/2009

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 13:53

Chapeau Oncle Walt. Somptueux. Tu dois forcément œuvrer dans le milieu du cinéma ou de l’écriture ? Ou de la philosophie ? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
L'Oncle Walt

L'Oncle Walt

Masculin
Âge : 24
Messages : 1787
Localisation : Bretagne
Inscription : 19/02/2015

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 15:45

@Ed-la-Hyène a écrit:
Chapeau Oncle Walt. Somptueux. Tu dois forcément œuvrer dans le milieu du cinéma ou de l’écriture ? Ou de la philosophie ? ;-)

Merci mais pas du tout La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 153419 Mon vocabulaire et ma grammaire sont très limités, il me fait du temps pour trouver les bons mots. Mais je m'intéresse au cinéma dans une certaine mesure oui. Mais uniquement par passion et non lien professionnel Wink


Les adultes sont juste des enfants qui ont grandi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.senscritique.com/Walter-Mouse
prince alio

prince alio

Masculin
Âge : 33
Messages : 177
Localisation : Paris
Inscription : 26/11/2009

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 16:38

merci beaucoup eheh Very Happy
C'est vrai qu'ils sont inspirants ces costumes de fin, pourquoi pas une reine Anna pour bientôt Wink
Je suis vraiment curieux de connaitre la stratégie concernant le merchandising avec ces costumes. A votre avis ça sera pour quand ? C'est la première fois, je crois, que nous sommes confrontés à une stratégie anti-spoilers...les livres n'ont même pas la fin je crois, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
charlene28

charlene28

Féminin
Âge : 30
Messages : 1449
Localisation : 28
Inscription : 04/11/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 16:52

Effectivement les livres n’ont pas la fin :/, en espérant qu’ils en sortiront avec l’histoire complète.
Perso connaitre la fin ne m’a en rien gâché le film !
Je sors du cinéma et j’ai juste adoré, il est magnifique, moi qui n’ai pas vu un disney ou pixar depuis toy story 1 au cinéma j’ai été bluffée.
Je me suis même surprise à versée ma petite larme pour Olaf alors que pour Elsa ça m’a laissé un peu froide :/ (c’est le seul bémol que je donne au film, le manque d’émotion pour la congélation d’Elsa)

La tenue finale d’Elsa est juste splendide, vraiment magique mais je crains qu’en merchandising ça ne rende pas aussi bien en vrai :/
Revenir en haut Aller en bas
frodon69

frodon69

Masculin
Âge : 43
Messages : 2958
Localisation : Lyon
Inscription : 21/09/2015

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Ven 22 Nov 2019 - 22:07

Last-Escape a écrit:
Ce total look blanc à la Galadriel, avec ses cheveux blonds polaires, c'est juste une tuerie.
En sortie de cinéma, j'ai entendu dire "Elsa est toute décoiffée" presque sur un ton de reproche Laughing les petites dans la salle la préfèrent avec ses tresses.


GreG de l'ouest de Lyon

Disneyland Paris : plusieurs fois par an
Disneyworld : juin 2015
Disneyland Californie : septembre 2016
Disneyland Shanghai : 1er octobre 2018
Disneyland Tokyo : un jour prochain ?
Revenir en haut Aller en bas
Miss Sally

Miss Sally

Féminin
Âge : 34
Messages : 2227
Inscription : 10/07/2019

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Sam 23 Nov 2019 - 3:01

Vu il y a quelques heures et je n’arrive pas à me sortir Dans un autre monde de la tête Laughing

Bon j’ai beaucoup aimé, bien plus que 1er.


C’est vrai que tout s’enchaîne assez vite mais ça ne m’a pas dérangée.


Je n’avais écouté aucune chanson ( à part Dans un autre Monde bien sûr) souhaitant garder la surprise et les découvrir durant le film. Et je ne suis pas déçue, la BO est très réussie dans l’ensemble. Je te cherche est superbe. Après comme pour le 1, ça chantera quand même un peu trop au goût de certains. ( un homme derrière moi soupirait à chaque nouvelle chanson  La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 153419 )

J’ai trouvé le passage de J’ai perdu le nord vraiment hilarant. J’ai eu un réel fou rire à ce moment-là, et cette référence à Queen...  La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 53119

Je ne vais pas faire de critique détaillée. D’ailleurs, bravo l’Oncle Walt pour la tienne qui est très joliment écrite ! Je voulais simplement donner un petit avis à tiède. J’ai passé un très bon moment et j’ai hâte de le revoir une seconde fois. Ce 2ème volet est très beau, féerique, drôle et touchant.  La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 904185
Revenir en haut Aller en bas
L'Oncle Walt

L'Oncle Walt

Masculin
Âge : 24
Messages : 1787
Localisation : Bretagne
Inscription : 19/02/2015

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Sam 23 Nov 2019 - 15:37

@Miss Sally a écrit:
D’ailleurs, bravo l’Oncle Walt pour la tienne qui est très joliment écrite !

Merci Wink

Je me disais que Vuelie annonçait la fin de l'histoire des deux films (chant introductif du premier, conclusif du second) mais il y autre chose qui est sujet à interprétations, une correspondance entre 3 plans, tous de 3/4 face de droite, sur Elsa adulte à travers les deux opus, et riches en symbolique.

Premier plan de La Reine des Neiges où on la voit adulte :
Elsa s'approchant de la fenêtre (fermée bien sûr) de sa chambre, au sommet de son château, s'interdisant de sortir, au-dessus de la peuplade avec le portrait de Agnarr dans son dos comme seule personne à qui renvoyer un regard et la confinant dans son rôle de reine.

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 1574519665-balcon-convertimage

Premier plan de La Reine des Neiges II où on la voit adulte :
La caméra flottant jusqu'au château pour faire la transition avec le présent et s'arrêtant net sur Elsa, positionnée sur son balcon, qui écoute l'air du vent, attirée par l'extérieur, avant d'être rappelée à l'intérieur pour faire son devoir.

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Frozen2-elsa-balcony-700x290

Dernier plan de La Reine des Neiges II où on la voit adulte :
Focus anti-spectaculaire sur Elsa, sur la terre ferme, respirant l'air à pleins poumons, galopant vers un espace sans frontières et n'ayant plus rien pour l'arrêter, au point que le cut l'empêche de sortir du cadre au moment où elle s'élance à nouveau vers Ahtohallan.

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 1574519261-free

3 images qui se répondent mutuellement, qui décrivent par la réalisation, les tenues et le contexte l'évolution du personnage.
Le niveau de précision de l'équipe pour que les deux longs-métrages soient une symbiose est saisissant.


Les adultes sont juste des enfants qui ont grandi.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.senscritique.com/Walter-Mouse
charlene28

charlene28

Féminin
Âge : 30
Messages : 1449
Localisation : 28
Inscription : 04/11/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Sam 23 Nov 2019 - 16:31

Je me demandais si dans "show yourself" / "je te cherche" Elsa ne se chante pas cette chanson à elle-même dans le fond ?
Dans le 1 elle s'accepte comme elle est vis-à-vis d'elle même mais j'ai l'impression que dans le 2 elle accepte de se montrer telle qu'elle est au monde, et du coup dans "show yourself" c'est Elsa et son inconscient qui chante ? (d'ailleurs j'ai du mal à comprendre comment on est passer de "show yourself" à "je te cherche" pour moi ça n'a pas tout à fait le même sens mais bon ^^)

je fais peut-être fausse route totalement mais c'est mon ressenti à froid ^^
Revenir en haut Aller en bas
*choupinette*
Modératrice
*choupinette*

Féminin
Messages : 13295
Inscription : 27/08/2011

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Sam 23 Nov 2019 - 17:54

Charlene28, pour moi, c'est clairement ça.
Le premier film est sur la thématique de l'acceptation de soi et ce second volet est tourné sur la quête d'identité d'Elsa (ses pouvoirs, son héritage).


La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Banniy10
La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 VkEnr
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
charlene28

charlene28

Féminin
Âge : 30
Messages : 1449
Localisation : 28
Inscription : 04/11/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Sam 23 Nov 2019 - 18:56

C'est pour ça que j'aime beaucoup La reine des neiges et surtout Elsa, ce côté acceptation de soi, de qui l'on est vraiment, s'assumer face au monde me touche vraiment et me parle.

Par ailleurs je dois avouer que la scène avec Olaf qui disparaît serait capable de faire pleurer encore ^^
J'ai très hâte de revoir le film mais pour ça il me faudra attendre le blu ray^^
Revenir en haut Aller en bas
Nims

Nims

Féminin
Âge : 20
Messages : 1748
Localisation : Royaume d'Arendelle
Inscription : 21/06/2014

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Sam 23 Nov 2019 - 22:53

Je viens d'aller le voir :

Très beau film, le décors, la mentalité des personnages est beaucoup plus évoluée, c'est un bon point. Il est émouvant mais reste quand même un peu sur le basique.

Point sur le début du film : trop court, une chanson résume le tout de leur paix durant ces trois dernières années. Mais je sais pas le développement des événements est trop enchainés je trouve, on passe d'une scène à une autre trop vite.

Les chansons les plus intéressantes sont Into The Unknown, Show Yourself et The Next Right Thing car elles atteignent plus un but ou essaie de percevoir les problèmes et de faire le point sur les personnages plutôt que les autres chansons.

Selon moi, cela aurait été plus magnifique que la mort d'Elsa reste comme telle. Qu'elle se régénère en hiver et en son effigie, aurait été magique.

Mais au final, d'où vient réellement cette voix si ce n'est que l'appel de la vérité ? (je crois ?)
Il aurait été intéressant de développer l'histoire de leur parent, d'accord Iduna sauve le futur roi, mais pourquoi ? Trop vague.

Et pourquoi avoir séparé tout le monde à la fin ? C'est finalement une séparation qui se créait entre les deux royaumes même si les deux sont réconciliés.

J'ai encore pleins de questions mais je les formulerai plus tard quand je serais les poser xD
Revenir en haut Aller en bas
charlene28

charlene28

Féminin
Âge : 30
Messages : 1449
Localisation : 28
Inscription : 04/11/2010

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Dim 24 Nov 2019 - 10:15

La voix, pour moi, c est son inconscient qui l appelle a découvrir qui elle est vraiment.
Après je suis d accord avec toi sur l histoire de leur parents, ca aurait été intéressant d approfondir un peu plus ce coté là.

Pour moi il n y a pas vraiment de séparation entre les royaumes, les northuldra vivent comme ils l ont toujours fait, Elsa reste avec eux car elle contrôle les 4 éléments mais cela ne l empêche pas d aller à Arendelle je pense Wink.

J ai adoré mais en soi la congélation d elsa ne m a touché autant que celle d’Olaf, celle d’elsa se passe assez vite alors que celle d olaf est +lente et touchante...
Revenir en haut Aller en bas
Winnie l'Ourson

Winnie l'Ourson

Masculin
Âge : 27
Messages : 7372
Localisation : Lyon, France
Inscription : 19/01/2008

La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019] - Page 5 Horlog11Dim 24 Nov 2019 - 12:34

J'ai vu le film vendredi soir en VF.
Personnellement je n'ai rien à dire car je l'ai adoré de A à Z.

Je le préfère au premier. Car contrairement à ce dernier qui, pour moi, était un enchaînement de clips (surtout pendant sa première partie), la reine des neiges 2 raconte une histoire tout en étant une comédie musicale. Et quelle histoire !! Une histoire d'une quête, d'une amitié, d'amour, de découverte de soi. On voit que les personnages ont gagné en maturité et je trouve que chaque passage dans le film a sa raison d'exister, on ne s'ennuie pas du tout. J'ai également adoré la fin où on voit que les 2 sœurs sont les reines des 2 peuples à qui elles appartiennent.

Et n'en parlons pas du visuel qui est à couper le souffle. Disney n'arrête pas de nous surprendre et d'innover avec nouveau film.

En ce qui concerne la bande originale, je la trouve on ne peut plus que réussie.
J'ai aimé toutes les chansons, mais ma préférée reste "je te cherche" que je trouve une digne héritière pour libérée délivrée. Sans parler de la scène qui l'accompagne et de la transformation d'Elsa. J'ai également beaucoup aimé la chanson de Kristoff "j'ai perdu le nord".

Finalement, on ne peut que saluer l'excellent travail des adaptateurs, des directeurs artistiques et comédiens de doublage de la VF, car je la trouve parfaite et très réussie. J'ai également beaucoup aimé le travail de Charlotte Hervieux et je trouve que sa prestation est bien meilleure que celle d'Anaïs Delva surtout au niveau du chant.

J'y retournerai ce soir le revoir car je ne peux pas attendre jusqu'en mars pour acheter le Blu-Ray.
Revenir en haut Aller en bas
http://winnieloursonfr.skyrock.com
 
La Reine des Neiges II [Walt Disney - 2019]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 31Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Disney+ | Ciné | TV | Culture :: Les Films d'Animation-