AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
MisterMim



Masculin
Messages : 982
Inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Ven 28 Oct 2016 - 20:34

@Jake Sully a écrit:
Ta comparaison est un peu faussée, du fait que tu as pris des hôtels de gamme différente. Faut prendre le Newport, le New-York ou le DLH pour avoir une comparaison équitable, et là, le rapport qualité-prix ne sera pas le même.

Effectivement, il faut savoir aussi que les petits déjeuners vont être payant à partir du 29/03/2016 pour les séjours. Il n'y aura visiblement pas de diminution du prix des séjours, peut être même une augmentation.La "bonne idée" c'est que les formules petits déjeuners seront rajoutés hors promo sur les séjours, en gros pour 2 adultes, 2 enfants cela rajoutera de l'ordre de 50 € à 60 € par nuit pour le Santa Fe ou le Cheyenne jusqu'à 90 à 100 € pour le DLH. Cela va rajouter une sacrée dépense pour les familles en séjour.

Il semble qu'il y ait une volonté de se rapprocher du modèle "US", de nombreuses options payées au prix fort. La clientèle captive des séjours est prise sur ce coup pour ceux qui peuvent dépenser plus. Je ne sais si c'est vraiment le cas, et  les autres dépenses en souffriront ... La clientèle "volontairement" captive des PA y passera aussi ...

C'est donc assez cohérent de penser que les PA vont suivre et seront alignés sur cette nouvelle politique ... passer à la caisse pour un prix plus ... lourd.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 30
Messages : 16195
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Ven 28 Oct 2016 - 21:09

@MisterMim a écrit:
@Jake Sully a écrit:
Ta comparaison est un peu faussée, du fait que tu as pris des hôtels de gamme différente. Faut prendre le Newport, le New-York ou le DLH pour avoir une comparaison équitable, et là, le rapport qualité-prix ne sera pas le même.

Effectivement, il faut savoir aussi que les petits déjeuners vont être payant à partir du 29/03/2016 pour les séjours. Il n'y aura visiblement pas de diminution du prix des séjours, peut être même une augmentation.
D'après certains sites, les brochures semblent démontrer qu'il y a diminution du prix du séjour. Tu as vérifié de ton côté ? Smile


Dernière édition par Dash le Dim 30 Oct 2016 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Lindorié



Féminin
Age : 29
Messages : 118
Localisation : vendée
Inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Ven 28 Oct 2016 - 21:48

@FishMan a écrit:
@vince83 a écrit:
Soyons honnête comment Le Puy Du Fou arrive a faire un magnifique parc avec des nouveautés régulières quand Disney et ses milliards ne fait que de l'update et n'offre pas une expérience plus immersive et satisfaisante pour son parc français ?
Parce que la moitié des employés ne sont pas payés et sont bénévoles (attention je ne parle pas de tout les employés)  c'est pour cela que leur cinenenie est grandiose...
Donc pour avoir travaillé au puy du fou, une mise au point s'impose : l entreprise, c'est a dire le grand parc, fonctionne avec des salariés uniquement ( une centaine en cdi et 1500 saisonniers en comptant la restauration qui est deleguee a sodexo, la filiale entreprise de sodebo, et qui a son propre recrutement ) La cinescenie ( le spectacle joue le vendredi et samedi soir de juin a septembre)elle est une association 1901 donc, elle fonctionne avec des benevoles. Les deux s auto financent entièrement.

La politique du puy du fou c est une nouveauté par an. Parfois des grandes nouveautés comme le dernier panache , parfois des plus modestes.

Apres ce n est pas un parc d attraction mais un parc de spectacle. Ce n est pas la même chose. De plus le parc est ferme 6 mois de l annee contrairement a disney. Pour installer des nouveaute et faire des rehabs ca aide. Donc effectivement la comparaison avec disney est difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4008
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Ven 28 Oct 2016 - 21:51

Faudra me dire où tu as vu les prix baisser Dash... Défendre son employeur OK, mais il y a quand même des limites à l'argumentaire Rolling Eyes



Très geek à 62,12% / Extreme nolife à 61,9% / Nux-Nerd à 45,95%

Responsable éditorial du site Disney Gazette
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
Haendel



Masculin
Age : 26
Messages : 213
Localisation : Courbevoie
Inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Ven 28 Oct 2016 - 22:01

@Dash a écrit:
Que The Walt Disney Company ponctionne de l'argent sur le chiffre d'affaire de Disneyland Paris pour réduire artificiellement ses résultats et échapper à certains impôts

Preuve que tu n'as pas compris. Pour info, ce n'est pas parce que Disneyland Paris enregistre une charge dans son compte de résultat (P&L) que cela se traduit par un décaissement. Réduire artificiellement le résultat comptable (et par extension fiscal) n'a strictement aucun rapport avec un quelconque décaissement. On ne réduit pas le résultat en "payant". On le réduit en constatant une charge. Nuance.


Dernière édition par Haendel le Dim 30 Oct 2016 - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 30
Messages : 16195
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Ven 28 Oct 2016 - 23:44

@Jake Sully a écrit:
Faudra me dire où tu as vu les prix baisser Dash... Défendre son employeur OK, mais il y a quand même des limites à l'argumentaire Rolling Eyes
Mon employeur ? Je ne travaille pas plus pour Disney que toi.
Les prix auraient baissé précisément sur le tarif des chambres de la brochure du printemps prochain dans laquelle il est aussi question du petit-déjeuner exclus. Mais je n'ai pas vérifié moi-même.

@Haendel a écrit:
Ce n'est pas parce que Disneyland Paris enregistre une charge dans son compte de résultat (P&L) que cela se traduit par un décaissement. Réduire artificiellement le résultat comptable (et par extension fiscal) n'a strictement aucun rapport avec un quelconque décaissement. On ne réduit pas le résultat en "payant". On le réduit en constatant une charge. Nuance.
Désolé, je ne comprends pas. Laughing
Tu as des connaissances en économie que je serais ravi que tu partages avec nous.

En attendant, personne n'a répondu à ma question : si la mauvaise situation financière de Disneyland Paris est essentiellement le résultat d'une action volontaire de The Walt Disney Company, pourquoi celle-ci traite-t-elle le Resort français comme un échec en n'y créant pas un foisonnement d'attractions, en n'embauchant pas plus d'employés pour mieux gérer la maintenance et la propreté,  et en ne faisant pas se développer globalement la destination comme il était prévu au départ ?


Dernière édition par Dash le Dim 30 Oct 2016 - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
mick77



Messages : 783
Inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 7:45

@Dash a écrit:

Désolé, je ne comprends pas. Laughing

Tu avoueras qu'il va être difficile d'entretenir un débat économique sans employer le vocabulaire adéquat.
Peut être que plutôt de  demander aux spécialistes d'abaisser leur niveau, on pourrait l'élever.

Citation :
En attendant, personne n'a répondu à ma question : si la mauvaise situation financière de Disneyland Paris est essentiellement le résultat d'une action volontaire de The Walt Disney Company, pourquoi celle-ci traite-t-elle le Resort français comme un échec en n'y créant pas un foisonnement d'attractions, en n'embauchant pas plus d'employés pour mieux gérer la maintenance et la propreté,  et en ne faisant pas se développer globalement la destination comme il était prévu au départ ?

Peut être parce que ces charges que tu proposes de multiplier, il convient de les payer.
Revenir en haut Aller en bas
zelko



Messages : 4844
Inscription : 20/09/2011

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 8:12

@mick77 a écrit:
@Dash a écrit:

Désolé, je ne comprends pas. Laughing

Tu avoueras qu'il va être difficile d'entretenir un débat économique sans employer le vocabulaire adéquat.
Peut être que plutôt de  demander aux spécialistes d'abaisser leur niveau, on pourrait l'élever.

Citation :
En attendant, personne n'a répondu à ma question : si la mauvaise situation financière de Disneyland Paris est essentiellement le résultat d'une action volontaire de The Walt Disney Company, pourquoi celle-ci traite-t-elle le Resort français comme un échec en n'y créant pas un foisonnement d'attractions, en n'embauchant pas plus d'employés pour mieux gérer la maintenance et la propreté,  et en ne faisant pas se développer globalement la destination comme il était prévu au départ ?

Peut être parce que ces charges que tu proposes de multiplier, il convient de les payer.

Ou tout simplement que cette situation  convient ainsi a Twdc et qu'elle n'éprouve pas le besoin d'investir un max pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Luffy



Masculin
Age : 25
Messages : 2065
Localisation : Clermont-Fd
Inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 14:19

@zelko a écrit:

Ou tout simplement que cette situation  convient ainsi a Twdc et qu'elle n'éprouve pas le besoin d'investir un max pour le moment.

Je pense que c'est en effet plutôt ça l'idée, on laisse la boutique tourner comme ça, et dès que ça sera vraiment la catastrophe (je parle d'une impossibilité à l'entreprise de payer ses fournisseurs et/ou ses employés) à ce moment là TWDC prendront réellement les choses en main, en attendant même si d'un point de vue économique ED est un echec (pour elle même et aussi un peu pour TWDC car même si DLP rapporte de l'argent à TWDC je pense que l'idée de base c'était qu'elle puisse en rapporter beaucoup plus), d'un point de vue global DLP attire toujours les guests, vends du produits Disney en masse, ça reste un très gros point de vente, c'est un peu similaire là où je travaille (Mc Donald's) je suis dans une franchise et l'un de nos 14 restaurants ne rapporte aucun bénéfice et génère même de la perte mais on le laisse tourner car ça reste un point de vente et notre franchisé nous a dit que si un jour on veut vraiment s'en séparer car on arrive plus à supporter ses pertes Mc Donald's France rachèteront, sauf cas extrême bien sur, le restaurant et géreront eux même la boite car ils ne veulent pas que l'un de leurs restaurants ferme car ça leur fait un point de vente en moins et surtout ça serait un signe d’échec (je parle d'en France en tous cas). Il faut juste espérer que TWDC ne se casse pas la gueule un jour car là plus personne ne pourra sauver ED, bon pour les 10 prochaines années on est tranquille je pense avec des licences comme Marvel et Star Wars, cette dernier qui en un seul film a su être rentable au point de rembourser l'achat de départ     .

En attendant, je trouve, et là on va surement me jeter des pierres , mais qu'on est pas plus mal lotis que les autres resort, dernier ressort à avoir eu un E-ticket (en excluant le cas Shanghai bien sur), vaste programme de réhab qui doit dépasser je pense le prix de 1 ou 2 ticket à lui seul (voir plus ça se trouve non ?), après c'est sur quand on regarde les futurs projets des autres resort (Star Wars Land à DL et WDW, New Fantasyland à Tokyo, Toy Story Land, etc..) on peut les envier c'est sur ^^ mais vu que nous sommes les derniers à avoir eu un E-Ticket on sera surement aussi les derniers à en avoir un   , mais notre tour viendra avec une annonce ou plutôt une grosse rumeur confirmée par plusieurs personnes avec PC à l'appui (car avec DLP on communique seulement 6 mois avant l'ouverture   ) d'ici moins d'un an j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
XenoYoSh



Masculin
Age : 16
Messages : 243
Localisation : Thunder Mesa
Inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 15:13

@Luffy a écrit:


En attendant, je trouve, et là on va surement me jeter des pierres , mais qu'on est pas plus mal lotis que les autres resort, dernier ressort à avoir eu un E-ticket (en excluant le cas Shanghai bien sur), vaste programme de réhab qui doit dépasser je pense le prix de 1 ou 2 ticket à lui seul (voir plus ça se trouve non ?), après c'est sur quand on regarde les futurs projets des autres resort (Star Wars Land à DL et WDW, New Fantasyland à Tokyo, Toy Story Land, etc..) on peut les envier c'est sur ^^ mais vu que nous sommes les derniers à avoir eu un E-Ticket on sera surement aussi les derniers à en avoir un   , mais notre tour viendra avec une annonce ou plutôt une grosse rumeur confirmée par plusieurs personnes avec PC à l'appui (car avec DLP on communique seulement 6 mois avant l'ouverture   ) d'ici moins d'un an j'espère.

Totalement d'accord avec toi, DLP est souvent le dernier à recevoir des projets, ou à en avoir beaucoup à la poubelle ...


Revenir en haut Aller en bas
Ritchie



Masculin
Age : 24
Messages : 412
Inscription : 22/08/2015

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 15:44

Luffy a, selon moi, très bien résumé la situation. On n'a qu'à observer l'histoire du resort pour voir que, à chaque fois que la situation est devenue "insoutenable" d'un point de vue financier, Disney s'est assuré pour déblayer - un peu - la merde, et il y a fort à parier que ça sera toujours ainsi. On a pas à se faire de souci en tant que fan, le resort ne sera jamais "fini", et absolument aucun des acteurs impliqués ne veut voir DLP mettre la clé sous la porte.


I am a rock and rollin', country & western, rhythm & blues singing mother f***er ! - Jerry Lee Lewis
Revenir en haut Aller en bas
Skyam



Masculin
Age : 21
Messages : 3157
Localisation : I Was There !
Inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 16:09

@mick77 a écrit:
Tu avoueras qu'il va être difficile d'entretenir un débat économique sans employer le vocabulaire adéquat.
Peut être que plutôt de demander aux spécialistes d'abaisser leur niveau, on pourrait l'élever.
On est avant tout sur un forum Disney, donc lancer un débat économique sur Disneyland Paris est tout à fait approprié. Cela dit, il y a beaucoup de jeunes ici ou même des personnes qui n'ont aucune notion d'économie, de comptabilité, de finance ou de droit. Mais cela ne devrait pas les empêcher de participer, ou du moins de comprendre le débat.
Je ne vois pas en quoi expliquer en prenant des exemples ou même vulgariser certaines notions abaisse le débat. Cela permet juste à tout le monde de bien comprendre les tenants et les aboutissants du débat. Sinon, Dash pourrait créer un sujet parallèle à celui-là : "[Réservé aux spécialistes] Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ?" qui ne serait réservé qu'aux personnes suffisamment érudites pour y participer.
Malheureusement, c'est avec ce genre de messages que beaucoup de membres s'abstiennent de poster sur certains sujets qui sont envahis par des soit-disant "spécialistes" de peur d'être pris pour un idiot. Dash a au moins le mérite de poser des questions, qui si pour toi sont évidentes, que d'autres membres doivent surement se poser.


@Dash a écrit:
Désolé, je ne comprends pas. Laughing
Je vais tenter d'y répondre. J'espère que si je me trompe, d'autres membres viendront corriger mes erreurs dans la bonne humeur ! Smile

Le résultat d'une entreprise est calculé chaque année à la clôture de l'exercice (le 30 septembre pour Disneyland Paris) en faisant : Résultat = ∑ produits - ∑ charges

Mais il existe deux types de produits :
- Produit calculé
- Produit décaissé
et deux types de charges :
- Charge calculée
- Charge décaissée

C'est là qu'intervient la nuance : les produits encaissés et les charges décaissées ont un impact sur la trésorerie de l'entreprise.
- Lorsque tu achètes un pin's dans une boutique, l'argent que tu donnes au CM va directement sur le compte en banque de Disneyland Paris. C'est un produit encaissé. Tu as d'autres exemples : quand tu achètes ton billet d'entrée au guichet, quand tu payes le parking, quand une autre entreprise achète un terrain appartenant à DLP, quand un restaurant du Disney Village paye sa location... A chaque fois, ces produits ont un impact sur la trésorerie de DLP.
- Lorsque Disneyland Paris paye ses CM chaque mois, l'argent part de son compte en banque. C'est une charge décaissée. Il y a aussi : quand DLP paye ses fournisseurs, quand DLP paye la TVA à l'Etat, quand DLP achète une attraction à WDI, quand DLP paye des dividendes aux actionnaires... A chaque fois, ces charges ont un impact sur la trésorerie de DLP.

Les produits et les charges calculés n'ont pas d'impact sur la trésorerie, mais ils sont enregistrés dans la comptabilité de Disneyland Paris, donc ils font quand même varier le résultat de l'entreprise.
- Lorsque Disneyland Paris reprend une provision ou un amortissement, il enregistre un produit mais ne reçoit pas d'argent, il n'y a pas d'impact sur la trésorerie. C'est un produit calculé.
- Lorsque Disneyland Paris enregistre un amortissement d'une attraction par exemple, il enregistre une charge mais il n'y pas d'impact sur la trésorerie, c'est une charge calculée.

Prenons un exemple : imaginons qu'un CM se blesse en 2016 et attaque DLP pour obtenir des indemnités car selon lui la loi n'a pas été respectée. DLP risque donc de devoir payer des indemnités au CM. Les comptables de DLP se disent donc : "On risque de devoir payer l'année prochaine quand il y aura le procès 15 000€ au CM. On va donc provisionner cette somme cette année (c'est à dire la mettre de côté) pour pouvoir y faire face lorsqu'il faudra payer". On va donc comptabiliser une charge de 15 000€ en 2016 qui vient faire baisser le résultat mais cette charge n'a pas d'impact sur la trésorerie car DLP ne l'a pas encore payée, il l'a juste mis de côté.
En 2017, DLP est condamné à payer les 15 000€ d'indemnités, il va donc faire un chèque de 15 000€ au CM, à ce moment là, DLP va enregistrer une charge décaissée car elle va avoir un impact sur la trésorerie, ces 15 000€ vont réellement sortir du compte en banque de DLP.

La notion de charge ou produit calculé est plus complexe à comprendre. Il s'agit juste d'un jeu d'écriture comptable.


Vous avez des photos de feux d'artifice ou de show nocturne à Disneyland Paris ? Postez-les ici : Vos photos des feux d'artifice et show nocturne !
Envie de revivre Eurodisney dans tous ses détails ? Regardez-ceci : Vos vieilles photos du Resort !
Revenir en haut Aller en bas
MisterMim



Masculin
Messages : 982
Inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 19:57

@Dash a écrit:
@MisterMim a écrit:


Effectivement, il faut savoir aussi que les petits déjeuners vont être payant à partir du 29/03/2016 pour les séjours. Il n'y aura visiblement pas de diminution du prix des séjours, peut être même une augmentation.
D'après certains sites, les brochures semblent démontrer qu'il y a diminution du prix du séjour. Tu as vérifié de ton côté ? Smile

Soit tu ne sais pas lire un tarif, soit ....

Voilà le tarif UK 2016/2017 ( avant le 29 Mars 2017)

Voici le tarif UK 2017/2018 ( à partir du 29 Mars 2017)

Pour un séjour en période "super value", bleu sombre dans le tarif , de 3 nuits par exemple au DLH, 2 enfants gratuits < 7.

Avant : par personne 639 Livres petit-déjeuners 0 livres = 1278 Livres (1)
Après : par personne 823 Livres petits-déjeuuners (23 x2 + 21 x 2) x 3= 1646 Livres + 264 Livres = 1910 Livres (2)

Soit une augmentation des prix des séjours seuls de 29 % et les petits déjeuners en plus  !!!! Une augmentation de 50% du prix global du séjour !!!!

Pour un séjour en période "super value", bleu sombre dans le tarif , de 3 nuits par exemple au Santa Fe ou Cheyenne.

Avant : par personne 206 Livres petit-déjeuner 0 livres = 618 Livres (1)
Après : par personne 286 Livres petits déjeuners (12 x2 + 11 x 2) x 3 = 858 Livres +  138 Livres = 996 Livres(2)

Soit une augmentation des prix des séjours seuls de 39 % et les petits déjeuners en plus  !!!! Une augmentation de 61% du prix global du séjour !!!!


CQFD

Ce ne sont pas des prix au hasard, ni des mots de quelqu'un qui ne sait pas compter car visiblement ..... Dash, je veux bien être mis en cause sur une opinion, chacun defend sa position. Mais sur ce coup, l'intoxication est de ton fait. J'espère qu'avant d'accuser un forumeur d'intox, tu tourneras trois fois ton clavier et tu iras vérifier à la source de l'information.

Il est à noter que les petits prix prennent une gifle avec une augmentation de 61 %. Mais ce n'est pas tout ...

(1) Les enfants en dessous de 7 ans ne payait pas de supplément chambre.
(2) Les enfants payent au dessus de 3 ans, je n'ai pas ajouté la surcharge mais c'est de l'ordre de 816 € (3 nuits à 136 € x2) au DLH et au Santa Fe ou Cheyenne c'est idem !!!! Donc pour une famille de 2 adultes, 2 enfants entre 3 et 7 ans, un séjour de 3 nuits revenait à 618 Livres, cela va coûter .... tenez vous bien 1812 Livres, soit une augmentation de 296 % !!!!

Vu ces augmentations, il est à parier qu'un sérieux renchérissement de DLP est en cours, est ce que les clients potentiels, les familles en séjours suivront ? C'est là le pari, risqué à mon avis, il y aura surement des offres promotionnelles à découper les prix en deux ou trois,  quand ils constateront les dégâts sur les réservations. Je ne comprends pas cette politique, même si on sait que c'est cette clientèle qui fait vivre le parc, et non les visites d'un jour et encore moins les PA, je suppose qu'il y a une limite qui risque d’être atteinte.

Ajout : Le calcul est fait sur la base des prix les plus bas, il s'avére que "bonne nouvelle" enfin , ce tarif est beaucoup plus présent dans le calendrier qu'actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
nicoetsab
Modérateur


Masculin
Age : 36
Messages : 4014
Localisation : Périgueux
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 20:39

Bah si ces augmentations permettent à DLP de sortir du rouge et créer de nouvelles attractions dans un futur proche, ça me va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Rififi



Messages : 1078
Inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 23:46

On verra bien ce que va coûter DLP à l'avenir. On entend tout et son contraire. Et si c'est trop cher et que les gens en viennent plus, ils corrigeront le tir en abaissant leurs tarifs.
Revenir en haut Aller en bas
Haendel



Masculin
Age : 26
Messages : 213
Localisation : Courbevoie
Inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Sam 29 Oct 2016 - 23:52

Réponse dans quelques mois. On verra si la statégie qui consiste à faire d'un produit de "grande consommation" un produit de luxe va fonctionner. Je doute que cela fonctionne. Au pire ca coule le parc. Au mieux la situation reste inchangée (baisse de fréquentation compensée par la hausse des prix). Et si ça fonctionne et bien tant mieux pour eux. Mais sans moi. Payer 40 euros pour manger des plats vraiments moyen alors que certains bistrots Parisiens font bien mieux pour 30 euros. Et ne venez pas me parler du cadre Disney...  Après si certains veulent mettre le prix c'est leur droit. Mais déjà qu'à 40 euros, il faut être lucide on est des pigeons, alors à 50 euros comme ca va être le cas d'ici peu...

Après attention... Citroen ont eux aussi tenté de se lancer dans le haut de gamme (C6)... Et se sont vautrés. On ne décide pas du jour au lendemain de changer de positionnement. Donc la statégie consistant à faire de Disneyland un produit bas de gamme en 2016 (réhabilitations, promotions) et un produit haut de gamme en 2017 je n'y crois pas. Surtout que derrière, les prestations ne sont pas démentielles ou en réelle évolution. SM reste un coaster, ST un simulateur avec un film Star Wars, et Dreams 2 reste dans la continuité de Dreams 1. Ma foi on verra bien.

Et par pitié ne venez pas me comparer le parc Français avec ces homologues Américains et Asiatiques. Il serait bien d'arrêter d'être bête. Le marché Européen est bien différent. Tout le monde le sait depuis 1992.

Dash tu n'arrives pas à comprendre que non une entreprise n'est pas contente de payer de l'IS. Une entreprise peut tout à fait avoir un résultat fiscal positif et pourtant ne pas avoir la trésorerie nécessaire (Cf. Skyam) pour faire face à ses échéances.

Au passage je n'ai jms dit que la TWDC voulait que son parc soit déficitaire, j'ai dit que ça l'arrangeait bien. Nuance. Si les pertes de la branche Européenne posaient problème ça serait déjà réglé depuis longtemps. Après, avec le montage financier fumeux d'origine, venir dire que la TWDC est parfaitement blanche c'est un peu fort. Surtout quand on a aucune connaissance en finance.  

Et qu'on ne vienne pas me parler d'argumentation sur ce forum. Surtout quand tu te retrouves à argumenter avec des ados de 30 ans te donnant des leçons sur Jules Verne et qu'ils ne l'ont jamais lu.


Dernière édition par Haendel le Dim 30 Oct 2016 - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Piberius Wilde



Masculin
Messages : 242
Inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 0:08

@Skyam a écrit:
- Lorsque Disneyland Paris paye ses CM chaque mois, l'argent part de son compte en banque. C'est une charge décaissée. Il y a aussi : quand DLP paye ses fournisseurs, quand DLP paye la TVA à l'Etat, quand DLP achète une attraction à WDI, quand DLP paye des dividendes aux actionnaires... A chaque fois, ces charges ont un impact sur la trésorerie de DLP.

Sauf erreur de ma part, DLP ne paye pas de TVA. C'est le consommateur qui la paye, DLP ne servant que d'intermédiaire. A moins que tu ne fasses référence à la TVA que DLP paye par le biais de ses fournisseurs?

Mais je te remercie d'essayer de traduire pour nous autres ignorants. Même si je ne comprends pas beaucoup plus, tu essayes.

Nick.


"Ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour acheter un peu de sécurité temporaire ne méritent ni liberté, ni sécurité."
Benjamin Franklin

A méditer alors que les libertés fondamentales reculent partout devant une sécurité bien illusoire, y compris en France.
Revenir en haut Aller en bas
Haendel



Masculin
Age : 26
Messages : 213
Localisation : Courbevoie
Inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 0:29

DLP paye de la TVA à l'état oui.

DLP perçoit 100 de TVA (on parle de TVA collectée) de ses clients (nous). DLP, quand la société paye ses fournisseurs, paye 50 de TVA (on parle de TVA déductible). In fine DLP doit donc à l'état 50 (TVA collectée - TVA déductible = TVA à payer). Le paiement de la TVA est donc bien un décaissement.

Mais l'exemple n'est pas "bon" dans la mesure ou la TVA et son paiement ne passe pas dans le compte de résultat d'une entreprise et qu'il ne s'agit donc pas d'une charge (car comme tu l'as dit, DLP n'est qu'un collecteur).
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Piberius Wilde



Masculin
Messages : 242
Inscription : 07/06/2016

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 1:08

@Haendel a écrit:
DLP paye de la TVA à l'état oui.

DLP perçoit 100 de TVA (on parle de TVA collectée) de ses clients (nous). DLP, quand la société paye ses fournisseurs, paye 50 de TVA (on parle de TVA déductible). In fine DLP doit donc à l'état 50 (TVA collectée - TVA déductible = TVA à payer). Le paiement de la TVA est donc bien un décaissement.

Mais l'exemple n'est pas "bon" dans la mesure ou la TVA et son paiement ne passe pas dans le compte de résultat d'une entreprise et qu'il ne s'agit donc pas d'une charge (car comme tu l'as dit, DLP n'est qu'un collecteur).

Si je comprends bien, lorsque DLP paye ses fournisseurs, il peut déduire une partie de la TVA payée par le biais des fournisseurs de la TVA qu'il reverse à l’État au titre de sa collecte auprès de ses clients? Désolé, mais si le sujet m'intéresse, mes notions de comptabilité sont pour le moins... limitées.

Nick.


"Ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour acheter un peu de sécurité temporaire ne méritent ni liberté, ni sécurité."
Benjamin Franklin

A méditer alors que les libertés fondamentales reculent partout devant une sécurité bien illusoire, y compris en France.
Revenir en haut Aller en bas
Haendel



Masculin
Age : 26
Messages : 213
Localisation : Courbevoie
Inscription : 22/12/2014

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 2:37

La TVA, qu'est ce que c'est ? De façon simpliste c'est une taxe qui touche la consommation. Le truc c'est que c'est le consommateur final qui doit payer cette taxe. La encore de façon simpliste, le consommateur final c'est toi et moi.

La TVA va sanctionner chaque étape du processus de création de valeur :
- L'entreprise A extrait du pétrole qu'elle revend 120 TTC à l'entreprise B. Elle collecte donc 20 et le reverse à l'état. Pas d'impact sur A qui n'a servi que de collecteur de la taxe.
- L'entreprise B achète le pétrole 120 TTC, produit du plastique et le revend 240 TTC à l'entreprise C. Elle collecte donc 40 de TVA (sur ses ventes) qu'elle reverse à l'état, sous déduction des 20 de TVA déductible (sur son achat) et qui ont été payés par l'entreprise A. Pas d'impact pour B puisque les 20 de taxe qu'elle a effectivement payés à A ont été couvert par les 40 encaissés de C.
- L'entreprise C achète 240 TTC de plastique et revend 360 TTC de bouteilles d'eau au consommateur final. Elle collecte donc  60 de TVA qu'elle va reverser à l'état sous déduction des 40 de TVA payés à C. L'impact est là aussi nul.

In fine :
- A encaisse 20 de B et paye 20 à l'état. La valeur ajoutée créée (100) par A a été frappé par l'impôt (20)
- B encaisse 40 de C et paye 20 à B et 20 à l'état. La valeur ajoutée créée (100) par B a été frappé par l'impôt (20)
- C encaisse 60 du consommateur et paye 40 à B et 20 à l'état. La valeur ajoutée créée par C (100) a été frappé par l'impôt (20).
- Le consommateur paye 60 de TVA à C.
Revenir en haut Aller en bas
Vaiana



Messages : 1
Inscription : 08/06/2016

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 5:10

Débat fort intéressant et instructif, mais j'ai bien envie de défendre un peu ce pauvre Dash.

Donc MisterMim, as-tu considéré dans ton calcul les effets du Brexit et l'effondrement du cours de la Livre ? Disneyland Paris travaillant en Euros, il est assez logique que les tarifs prennent en compte ce changement majeur entre 2016 et 2017 (les prix de tous les produits importés explosent là-bas).
Donc pour que ta démonstration puisse avoir du sens, il faudrait la refaire sur une base moins fluctuante, comme par exemple les tarifs pratiqués sur le marché français. Non ?
Ou par défaut, au moins basculer sur un tarif en Euros selon un taux de change moyen avant le vote du Brexit et un taux moyen actuel (ou même prévisionnel pour 2017 si on voulait être au plus juste).

Je n'aurai pas l'audace de faire le calcul par moi-même, mais je suppose qu'on arriverait du coup à un écart bien plus modéré que tes résultats présentés, voir peut-être même à la baisse comme défendu par Dash.
Revenir en haut Aller en bas
MisterMim



Masculin
Messages : 982
Inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 10:55

@Vaiana a écrit:
Débat fort intéressant et instructif, mais j'ai bien envie de défendre un peu ce pauvre Dash.

Défendre DAsh ? Il m'accuse d'intox et je l'attaquerais en donnant les références des tarifs et des exemples précis et calculés sur la base de ces tarifs ?
Pour ma part, pas une attaque mais la simple réponse, assez gentille d'ailleurs, à une accusation légèrement formulée sans trop réflechir.

@Vaiana a écrit:
Donc MisterMim, as-tu considéré dans ton calcul les effets du Brexit et l'effondrement du cours de la Livre ? Disneyland Paris travaillant en Euros, il est assez logique que les tarifs prennent en compte ce changement majeur entre 2016 et 2017 (les prix de tous les produits importés explosent là-bas).
Donc pour que ta démonstration puisse avoir du sens, il faudrait la refaire sur une base moins fluctuante, comme par exemple les tarifs pratiqués sur le marché français. Non ?
.

J'ai simplement fait un calcul à partir des VRAIS tarifs édités dans les catalogues officiels. Je ne fait pas de prévisions sur le taux de change de la livre, je répondrai en détail dans la seconde partie de ma réponse. Je laisse les équipes marketing de DLP décider ce qu'il sera et donc les tarifs officiels en Euros, le 6 décembre on saura.

Ce que je peux dire à tout coup c'est que les prix des séjours augmentent tous, que les petits déjeuners sont à ajouter, que les enfants entre 3 et 7 ans ne sont plus gratuits. Le taux d'augmentation est assez important, surtout sur les prix les plus avantageux, périodes creuses. Les différences de prix quelque soient les scénarios sont de l'ordre de 25 % à 50 % en fonction des dates et des hotels choisis.

Ce sont des faits et des chiffres, j'ai l'impression que de faire de simples calculs sur la base des prix réels est un problème alors qu'il illustre assez parfaitement les évolutions de la politique de marketing de DLP. Changer le modèle économique en se basant sur une offre plus chère, plus qualitative, ... moins de volume et plus de dépenses par visiteurs en séjours.

@Vaiana a écrit:
Ou par défaut, au moins basculer sur un tarif en Euros selon un taux de change moyen avant le vote du Brexit et un taux moyen actuel (ou même prévisionnel pour 2017 si on voulait être au plus juste).
Je n'aurai pas l'audace de faire le calcul par moi-même, mais je suppose qu'on arriverait du coup à un écart bien plus modéré que tes résultats présentés, voir peut-être même à la baisse comme défendu par Dash.

Ce calcul était possible mais il avait très peu de sens, pour un anglais qui paye en Livres, le taux de change en euros n'est significatif que si le tarif est en euros, ce qui n'est pas le cas. Comparer des prix en euros, alors que l'on paye en livres est assez incohérent.

Pour ce qui est de la zone euro, les tarifs seront calculés sur la base des "choix du marketing", pas grand chose à voir avec le taux de change de la livre. Le marketing choisira le taux d'augmentation par catégorie de prix sur la base du nouveau calendrier des tarifs.

Il y a un changement assez important, le nombre de jours de prix bas est plus important, ceci implique deux conséquences : vues les augmentations le choix de partir au prix le plus bas est beaucoup moins intéressant pour ceux qui partent aux anciennes périodes creuses. Par contre ceux qui partiront dans les périodes qui ont changé de nature de tarif, périodes creuses nouvelles, il y aura un renchérissement moins important.

Ces observations sont basées sur des tarifs édités, des réalités et des faits. En aucun cas, il s'agit d'une opinion ou d'un jugement. On peut y voir ce que l'on veut et en déduire ce que l'on veut. Je ne suis pas maître de l'interprétation qui en est faite.

Maintenant, j'ai une opinion, ce que j'ai voulu montrer, pas démontrer, c'est que les prix des séjours vont augmenter très sérieusement et qu'en ajoutant les petits déjeuners, les familles en séjours paieront plus chers des séjours identiques. Le marketing est un métier sérieux, ceux de DLP savent très bien réagir à ce que sera la réaction des clients. Il est fort probable qu'il ne s’interdiront surement pas de faire des promos, des ventes flashs, des ventes privées, des packages du style enfin gratuit et petits déjeuners offerts, etc ... Vu les nouveaux prix augmentés, ils disposeront de plus de marge, par exemple pour repasser à des taux de remise à 50% qui étaient devenus très rares.

En conclusion, je crois qu'il ne faut pas se cacher la réalité des choix de DLP en terme de changement complet de stratégie: enrichissement de l'offre et des prix en conséquence. Cela va concerner les séjours en Mars 2017, il est à parier que les entrées et les PA passeront à la même moulinette. Et cela c'est une opinion, pas un fait.
Revenir en haut Aller en bas
Zazu



Masculin
Age : 32
Messages : 6697
Localisation : Jura
Inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 11:06

Outre les calculs qui démontrent bien que les prix vont augmenter, il suffit de lire les brochures comme le dit MisterMim, il est illusoire de croire que DLP baissera ses prix. Tous les parcs font pareil d'ailleurs, ils augmentent leurs tarifs tous les ans. Si ça marche cela dit pourquoi s'en priveraient-ils ? Mais à un moment donné faut pas abuser non plus. Je comptais aller faire un séjour en famille pour les 25 ans, ben je pense que c'est râpé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.europaparkworld.forumgratuit.be
Fgth
Modérateur


Masculin
Age : 45
Messages : 3038
Localisation : Draveil
Inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 13:54

Se transformer en destination de luxe, avec l'espoir que la clientèle suive, c'est le cas typique du club med, à priori ça a marché mais ce fut difficile au départ et très risqué. Concernant DLP, je n'y crois pas, pour bcp c'est déjà hors de prix, absolument tous les gens de mon entourage proche (je dirais environ 50 personnes au bas mot) ne va à DLP qu'avec de grosses promo (CE, billets de PA), consomment peu sur place et n'iraient pas hors promo, et ça dure depuis 10 ans environ. On ne s'improvise pas destination de luxe, surtout en ce moment où par exemple les palaces parisiens, symbole du luxe depuis des décennies, ferment 30% de leurs chambres. Pour moi c'est une grosse erreur de stratégie si c'est celle souhaitée, un peu au même titre que la stratégie initiale de 92. Mais je peux me tromper.


Mes photos d'Exploration Urbaine ici : http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
DLP : plus de 50 visites depuis juin 1992, PA Fantasia depuis 2000
WDW/USO/Sea World : 1989 (avec mes parents et mon frère) et 1998 (Voyage de Noces)
Disneyland Resort/USH : Eté 2015, étape de 3 jours au cours d'un Road Trip de 30 jours côte Est/côte Ouest
Pré-TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t49562-pre-tr-disneyland-californie-universal-studio-hollywood-vip
TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t50717-30-days-in-the-usa-new-york-ush-disneyland-resort-parcs-nationaux-las-vegas-san-francisco-boston
Vidéos TR USA 2015 : http://www.dailymotion.com/fgthvideo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
Luxx



Féminin
Age : 25
Messages : 416
Inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Re: Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ? Dim 30 Oct 2016 - 14:54

@Lindorié a écrit:
@FishMan a écrit:

Parce que la moitié des employés ne sont pas payés et sont bénévoles (attention je ne parle pas de tout les employés)  c'est pour cela que leur cinenenie est grandiose...
Donc pour avoir travaillé  au puy du fou, une mise au point s'impose : l entreprise, c'est a dire le grand parc, fonctionne avec des salariés  uniquement ( une centaine en cdi et 1500 saisonniers en comptant la restauration qui est deleguee a sodexo, la filiale entreprise de sodebo, et qui a son propre recrutement ) La cinescenie ( le spectacle joue le vendredi et samedi soir de juin a septembre)elle est une association 1901 donc, elle fonctionne avec des benevoles. Les deux s auto financent entièrement.  

La politique  du puy du fou  c est une nouveauté par an. Parfois des grandes nouveautés  comme le dernier panache , parfois des plus modestes.

Apres ce n est pas un parc d attraction mais un parc de spectacle. Ce n est pas la même chose.  De plus le parc est ferme 6 mois de l annee contrairement a disney. Pour installer des nouveaute et faire des rehabs ca aide. Donc effectivement  la comparaison avec disney est difficile.  

Les deux s'auto-financent peut être, mais ne soyons pas naïf. La cinéscenie attire du monde au parc (ben oui, une fois qu'on est là... autant y aller!), c'est un spectacle reconnu dans toute la France... Donc la plus grosse locomotive du parc repose quand même sur des bénévoles. Facile de faire du chiffre en l'absence de la plus grosse charge qu'il soit dans une entreprise: la masse salariale.

De villiers est loin d'être con en buisiness.


3J/2N Sequoia Lodge (Golden Forest Club)      13/01 au 15/01   2017
Soirée d'Halloween                                                  2016
2J/1N Cheyenne (Chambre Texas)                17/09 au 18/09  2016
4J/3N New Port Bay Club (Compass Club)      25/01 au 28/01 2016
2J/1N Santa Fé                                            21/05 au 22/05 2015
2J/1N Cheyenne                                           14/02 au 15/02 2009
+ De nombreuses journées
Revenir en haut Aller en bas
 
Disney s'assure-t-il volontairement que Disneyland Paris ne soit jamais rentable ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-