AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Kimii
Modératrice


Féminin
Age : 22
Messages : 15960
Localisation : Berk Island (watching the sunset on Hopeless Cliff)
Inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 0:02

Dash : Certes, peut-être qu'on peut restreindre l'étendue de cette comparaison aux films Dreamworks, dont Dragons est sûrement le meilleur film (c'est le Dreamworks que je préfère en tout cas).
Mais pour preuve qu'il n'y a pas de vérité, beaucoup de gens ont été déçus par Les Cinq Légendes alors qu'autant de gens l'ont adoré...
C'est un terrain un peu miné, il s'agit d'être objectif mais on n'a pas souvent tendance à l'être :/


The morning made of singers in the air keeping the midnight stars held high, we are captains of the sky waving goodbye~
Revenir en haut Aller en bas
Serleena



Féminin
Messages : 3077
Inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 6:55

Bon alors j'ai vu Les Cinq Légendes jeudi en VF et 2D, et pour être honnête, je rejoins le camp des moyennement convaincus.

C'est pas qu'il m'a déçue, parce qu'honnêtement j'avais pas mal anticipé les défauts du film, mais malgré tout je ne m'attendais pas à ce que soit à ce point vrai. Attention, j'utiliserai la balise spoilers mais si vous voulez éviter d'en savoir trop sur le film, je vous conseille de ne pas lire ma critique.

On va commencer par les bons points :

- je pense pas que ce soit utile de revenir là-dessus, mais le visuel et l'animation sont de toute beauté. Comme beaucoup le chara-design de Jack Frost m'avait pas mal séduite, et puis certaines scènes sont de toute beauté (je pense en particulier aux traînées de poudre dorée de Sandman qui rendent vraiment bien, mais aussi aux arabesques du givre que Jack dépose sur les vitres, parmi tant d'autres choses). Les couleurs sont belles, l'animation est fluide, les combats prennent des allures très artistiques, c'est vraiment remarquable. Bref, d'un point de vue technique j'ai rien à redire. La musique est sympa, mais sans être exceptionnelle ni marquante.

- le concept de base, qui est tout de même très intéressant et laisse rêveur, même si hélas Jack Frost n'est pas un personnage très connu de par chez nous et que la Tooth Fairy évoquera moins de choses que la Petite Souris (le clin d'oeil à la "filiale française" était très bien vu d'ailleurs), c'est, après tout, l'occasion de les découvrir. La thématique permet d'explorer divers moments de l'année qui nous ont tous fait rêver et continuent parfois, et rien que pour ça on ressent un peu de la magie qu'on pouvait avoir enfant à l'approche de ces fêtes.

- j'ai trouvé le traitement des personnages intéressants. Le côté tatoué et russe du Père Noël ne m'a pas choquée, et je trouve qu'il fait une description de lui-même en effet intéressante, en ne retirant pas la dimension inquiétante qu'il peut également revêtir parfois (car certains enfants ont peur du Père Noël). L'inspiration asiatique quant à la fée des Dents, et australienne pour le Lièvre, sont autant de façon de rendre ces héros universels que j'approuve complètement. Du coup j'ai beaucoup aimé toutes les allusions à ce sujet, le lapin qu'on appelle kangourou, le clin d'oeil à la souris, etc. Une vraie recherche a été faite de ce côté là, même si on assiste à quelques amalgames (autant que je sache, le Marchand de Sable a pour seul but d'endormir les enfants, il ne leur assure nullement de faire de beaux rêves).
J'ai bien aimé aussi les références faites à l'homme de la lune, considérant que le logo de Dreamworks est précisément Pierrot de la lune, j'ai l'impression que c'est une façon de mettre en abîme celui qui symbolise le créateur des personnages dans le film.

- certains personnages sont sympathiques, et quand je dis certains, je pense en fait à Sand qui est pour moi le plus réussi de tous, à tous points de vue. La façon dont il s'exprime, son pouvoir et la façon dont il l'utilise, son design, sa personnalité le rendent je trouve, très original et attachant, mais bien évidemment, c'est peut-être le moins mis en avant des cinq. Le lièvre aurait pu être pas mal aussi si on était pas tombés dans le cliché du personnage grognon qui en fait perd ses couleurs en montant dans le traîneau et s'avère avoir un bon fond. J'aurais bien aimé qu'ils lui fassent assumer son côté un peu badass jusqu'au bout sans le ridiculiser à la moindre occasion (et là je pense bien sûr à la fin).

Dans les moins :

- le doublage, que j'ai vraiment pas trouvé terrible. La voix de Gaspard Ulliel vieillit Jack de facilement dix ans, ce qui offre un contraste déroutant, et j'ai trouvé la voix de la Fée particulièrement exaspérante. Je sais que ça fait bien de mettre "Nolwenn Leroy" sur l'affiche, mais si on prenait des doubleurs de profession plutôt que des gens connus, je pense qu'on verrait une nette amélioration. Avoir une belle voix et savoir doubler sont deux choses très différentes.

- le scénario, et les dialogues. Je me doutais que le film serait prévisible, mais franchement pas à ce point. On voit tout venir avec une longueur d'avance, il n'y a absolument aucun suspense, mais en plus niveau originalité, c'est pas bien recherché non plus. On assiste d'une part à la thématique typiquement américaine de la quête de l'identité du héros, un grand classique qui permettra de mettre en avant un personnage "torturé", qui en veut un peu à tout le monde et commence par se rebeller contre son destin, et ne pourra réellement s'affirmer en tant que gardien que lorsqu'il aura découvert sa vraie nature (je suis effarée de constater que ça semble aussi peu inspiré à l'écrit que ça l'est dans le film). Et, d'autre part, on a bien sûr le combat contre le mal, qui prend sans surprise les couleurs de la Peur. Là, on se retrouve dans une intrigue qui mélange Le Pôle Express et L'Histoire sans fin, puisque le fait que les enfants ne croient plus au Père Noël, à la Fée des Dents ou au Lapin de Pâques les affaiblit toujours plus.

Les dialogues sont quant à eux assez affligeants. Il n'y a pas du tout de second-degré ou de double-lecture, on a un humour qui marche bien sur les enfants mais n'a pas grand intérêt pour les adultes. Et puis ils ont tous un goût de déjà-vu, et on tombe dans tous les clichés inévitables, y compris le moment où le héros pointe la poitrine d'un enfant en lui disant "je serai toujours là, dans ton coeur" (honnêtement, ça devrait être interdit d'utiliser encore cette réplique).

Je ne suis pas allée voir ce film en espérant voir un nouveau Dragons, mais j'espérais tout de même retrouver un peu ce qui avait fait le génie de ce dessin-animé, et je ne l'ai pas trouvé. Là où Dragons se montrait inattendu et audacieux, Les Cinq Légendes embrasse absolument tous les clichés auxquels on pourrait s'attendre en allant le voir. Toute la structure du film est ultra-classique et donne l'impression qu'ils ont tout mis sur le visuel et que pour le scénario, ils se contentés de coller bout à bout des scènes déjà vues.

- Puisque le héros est cliché, le méchant l'est aussi. Pitch Black a aussi peu de consistance que la fumée noire qu'il véhicule. Parce qu'évidemment, il est vexé de ne pas être mis en lumière comme les autres et, fatigué d'être le vilain petit canard de la bande, il cherche la gloire par le pouvoir, ce qui signifie terroriser tous les enfants du monde jusqu'à ce qu'ils ne croient plus en leurs héros, comme c'est original. Et oui bien sûr, il parle trop, bien sûr, il tente de convertir le héros incertain à sa cause, bien sûr, il est méchant et rit de façon démoniaque quand il fait un truc pas bien et la liste est longue...
Je n'ai pas vraiment aimé la fée non plus, supposée j'imagine ajouter la touche de féminité et de douceur au film, sauf que du coup elle en devient assez agaçante, avec ses petites fées qui tentent à elles seules de remplir tout le quota "mignon" du film et ne font que se montrer énervantes (contrairement aux lutins ou aux Yétis, que j'ai bien aimés).

- La fin, pour conclure, m'a pas mal déçue.
Spoiler:
 

Bref, de grosses facilités qui rendent le tout très inégal. Certes, c'est enchanteur, à regarder avec son coeur d'enfant c'est un plaisir, mais même là on se surprend à déplorer le manque de consistance du film qui avait pourtant un pur concept de départ - à force de tout anticiper, on ne ressent pas grand chose hors de cet émerveillement que peuvent facilement avoir tous ceux qui ont le sourire aux lèvres lorsqu'ils se promènent dans un marché de Noël...
Revenir en haut Aller en bas
MissNessa



Féminin
Age : 19
Messages : 5036
Localisation : Derrière toi
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 10:58

Dash, je ne vois pas où est le mal de penser que Dragons est un des, voire le meilleur film d'animation...Tu dis qu'il n'est pas parfait, et c'est tout-à-fait ton droit, on est d'accord, mais même en étant le plus objective possible, mis à part le doublage VF je ne lui trouve aucun défaut. Évidemment, je suis sure que tout cela reste quand même subjectif mais je ne comprends pas pourquoi tu réagis ainsi. Certains pensent bien pareil du Roi Lion, c'est bien sûr l'un des plus grands de Disney, et pourtant je ne le préfère pas à d'autres Disney certainement moins réussis (selon l'opinion général) comme Aladdin. Enfin, voilà les goûts et les couleurs.. Donc même si il est excellent à tes yeux mais pas imbattable, je ne vois pas le soucis de penser le contraire Smile

Serleena : Maintenant, je ne sais plus quoi penser, les avis sont extrêmement mitigés, entre déceptions et coups de coeur, ca me rappelle un peu Rebelle..


No right, no wrong, no rules for me. I'm free
Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7692
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 11:01

Dash voulait juste dire qu'ilś n'était pas d'accord car il avait comprit que petitepuce le considérait comme LE meilleur film d'animation Wink

Tu sais, après avoir lu les critiques de Rebelle, je m'attendais tellement à quelque chose de moyen que ça m'a permit d'apprécier énormément le film ...
(Même si je suis l'une des seule à ne pas avoir été trop déçue )




"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur" 
- Madame Bovary, Gustave Flaubert -

"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute" 
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
MissNessa



Féminin
Age : 19
Messages : 5036
Localisation : Derrière toi
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 11:04

Oui certes, mais et alors ? Je le considère pareil également, et je ne vois pas le problème Smile Apres le meilleur film d'animation varie d'une personne à une autre, et heureusement, donc je comprends qu'il ne pense pas la même chose par contre Wink

Oui moi aussi, notamment grâce au fait de savoir qu'il n'était pas aussi epic que la BA laissait présager


No right, no wrong, no rules for me. I'm free
Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7692
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 11:10

La BA est assez mensongère dans le sens qu'elle laissait présager de l'aventure avec un point de sentiments comme tu le dis alors que c'est le contraire.
Je comprends tout a fait que des gens aient pu être déçu mais je persiste à croire que c'est un bon film familial !

J'attends avec impatience de voir les cinq légendes afin de faire mon propre avis sur la question Smile




"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur" 
- Madame Bovary, Gustave Flaubert -

"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute" 
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
Kimii
Modératrice


Féminin
Age : 22
Messages : 15960
Localisation : Berk Island (watching the sunset on Hopeless Cliff)
Inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 11:14

Bon je suis passée au stade où je ne tiens plus compte des critiques, qu'elles soient bonnes, mitigées, ou mauvaises. Parce que là, il s'agit de moi, de mes sentiments et de ce que j'ai tendance à aimer (et parfois il m'en faut peu - pour être heureuse xD -)... Quoi qu'il en soit, je vois Les Cinq Légendes dans un peu plus de 6h, et je pense sincèrement que je vais l'apprécier. On ne sait jamais, il se peut que je sois déçue par tel ou tel détail mais franchement... *o* Je sais qu'il va me plaire !! Et zut, rien n'est parfait !
Voilà !

A bientôt pour mon avis sur ce film ! =D


The morning made of singers in the air keeping the midnight stars held high, we are captains of the sky waving goodbye~
Revenir en haut Aller en bas
MissNessa



Féminin
Age : 19
Messages : 5036
Localisation : Derrière toi
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 11:15

DW : Je pense pareil !

Je vais essayer d'aller voir mercredi finalement, parce que j'en peux plus d'attendre !

Kimii : J'ai hâte de lire ton avis Very Happy


No right, no wrong, no rules for me. I'm free
Revenir en haut Aller en bas
Rinne91



Masculin
Age : 28
Messages : 2019
Localisation : île de france
Inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 11:52

@Serleena a écrit:
Bon alors j'ai vu Les Cinq Légendes jeudi en VF et 2D, et pour être honnête, je rejoins le camp des moyennement convaincus.

C'est pas qu'il m'a déçue, parce qu'honnêtement j'avais pas mal anticipé les défauts du film, mais malgré tout je ne m'attendais pas à ce que soit à ce point vrai. Attention, j'utiliserai la balise spoilers mais si vous voulez éviter d'en savoir trop sur le film, je vous conseille de ne pas lire ma critique.

On va commencer par les bons points :

- je pense pas que ce soit utile de revenir là-dessus, mais le visuel et l'animation sont de toute beauté. Comme beaucoup le chara-design de Jack Frost m'avait pas mal séduite, et puis certaines scènes sont de toute beauté (je pense en particulier aux traînées de poudre dorée de Sandman qui rendent vraiment bien, mais aussi aux arabesques du givre que Jack dépose sur les vitres, parmi tant d'autres choses). Les couleurs sont belles, l'animation est fluide, les combats prennent des allures très artistiques, c'est vraiment remarquable. Bref, d'un point de vue technique j'ai rien à redire. La musique est sympa, mais sans être exceptionnelle ni marquante.

- le concept de base, qui est tout de même très intéressant et laisse rêveur, même si hélas Jack Frost n'est pas un personnage très connu de par chez nous et que la Tooth Fairy évoquera moins de choses que la Petite Souris (le clin d'oeil à la "filiale française" était très bien vu d'ailleurs), c'est, après tout, l'occasion de les découvrir. La thématique permet d'explorer divers moments de l'année qui nous ont tous fait rêver et continuent parfois, et rien que pour ça on ressent un peu de la magie qu'on pouvait avoir enfant à l'approche de ces fêtes.

- j'ai trouvé le traitement des personnages intéressants. Le côté tatoué et russe du Père Noël ne m'a pas choquée, et je trouve qu'il fait une description de lui-même en effet intéressante, en ne retirant pas la dimension inquiétante qu'il peut également revêtir parfois (car certains enfants ont peur du Père Noël). L'inspiration asiatique quant à la fée des Dents, et australienne pour le Lièvre, sont autant de façon de rendre ces héros universels que j'approuve complètement. Du coup j'ai beaucoup aimé toutes les allusions à ce sujet, le lapin qu'on appelle kangourou, le clin d'oeil à la souris, etc. Une vraie recherche a été faite de ce côté là, même si on assiste à quelques amalgames (autant que je sache, le Marchand de Sable a pour seul but d'endormir les enfants, il ne leur assure nullement de faire de beaux rêves).
J'ai bien aimé aussi les références faites à l'homme de la lune, considérant que le logo de Dreamworks est précisément Pierrot de la lune, j'ai l'impression que c'est une façon de mettre en abîme celui qui symbolise le créateur des personnages dans le film.

- certains personnages sont sympathiques, et quand je dis certains, je pense en fait à Sand qui est pour moi le plus réussi de tous, à tous points de vue. La façon dont il s'exprime, son pouvoir et la façon dont il l'utilise, son design, sa personnalité le rendent je trouve, très original et attachant, mais bien évidemment, c'est peut-être le moins mis en avant des cinq. Le lièvre aurait pu être pas mal aussi si on était pas tombés dans le cliché du personnage grognon qui en fait perd ses couleurs en montant dans le traîneau et s'avère avoir un bon fond. J'aurais bien aimé qu'ils lui fassent assumer son côté un peu badass jusqu'au bout sans le ridiculiser à la moindre occasion (et là je pense bien sûr à la fin).

Dans les moins :

- le doublage, que j'ai vraiment pas trouvé terrible. La voix de Gaspard Ulliel vieillit Jack de facilement dix ans, ce qui offre un contraste déroutant, et j'ai trouvé la voix de la Fée particulièrement exaspérante. Je sais que ça fait bien de mettre "Nolwenn Leroy" sur l'affiche, mais si on prenait des doubleurs de profession plutôt que des gens connus, je pense qu'on verrait une nette amélioration. Avoir une belle voix et savoir doubler sont deux choses très différentes.

- le scénario, et les dialogues. Je me doutais que le film serait prévisible, mais franchement pas à ce point. On voit tout venir avec une longueur d'avance, il n'y a absolument aucun suspense, mais en plus niveau originalité, c'est pas bien recherché non plus. On assiste d'une part à la thématique typiquement américaine de la quête de l'identité du héros, un grand classique qui permettra de mettre en avant un personnage "torturé", qui en veut un peu à tout le monde et commence par se rebeller contre son destin, et ne pourra réellement s'affirmer en tant que gardien que lorsqu'il aura découvert sa vraie nature (je suis effarée de constater que ça semble aussi peu inspiré à l'écrit que ça l'est dans le film). Et, d'autre part, on a bien sûr le combat contre le mal, qui prend sans surprise les couleurs de la Peur. Là, on se retrouve dans une intrigue qui mélange Le Pôle Express et L'Histoire sans fin, puisque le fait que les enfants ne croient plus au Père Noël, à la Fée des Dents ou au Lapin de Pâques les affaiblit toujours plus.

Les dialogues sont quant à eux assez affligeants. Il n'y a pas du tout de second-degré ou de double-lecture, on a un humour qui marche bien sur les enfants mais n'a pas grand intérêt pour les adultes. Et puis ils ont tous un goût de déjà-vu, et on tombe dans tous les clichés inévitables, y compris le moment où le héros pointe la poitrine d'un enfant en lui disant "je serai toujours là, dans ton coeur" (honnêtement, ça devrait être interdit d'utiliser encore cette réplique).

Je ne suis pas allée voir ce film en espérant voir un nouveau Dragons, mais j'espérais tout de même retrouver un peu ce qui avait fait le génie de ce dessin-animé, et je ne l'ai pas trouvé. Là où Dragons se montrait inattendu et audacieux, Les Cinq Légendes embrasse absolument tous les clichés auxquels on pourrait s'attendre en allant le voir. Toute la structure du film est ultra-classique et donne l'impression qu'ils ont tout mis sur le visuel et que pour le scénario, ils se contentés de coller bout à bout des scènes déjà vues.

- Puisque le héros est cliché, le méchant l'est aussi. Pitch Black a aussi peu de consistance que la fumée noire qu'il véhicule. Parce qu'évidemment, il est vexé de ne pas être mis en lumière comme les autres et, fatigué d'être le vilain petit canard de la bande, il cherche la gloire par le pouvoir, ce qui signifie terroriser tous les enfants du monde jusqu'à ce qu'ils ne croient plus en leurs héros, comme c'est original. Et oui bien sûr, il parle trop, bien sûr, il tente de convertir le héros incertain à sa cause, bien sûr, il est méchant et rit de façon démoniaque quand il fait un truc pas bien et la liste est longue...
Je n'ai pas vraiment aimé la fée non plus, supposée j'imagine ajouter la touche de féminité et de douceur au film, sauf que du coup elle en devient assez agaçante, avec ses petites fées qui tentent à elles seules de remplir tout le quota "mignon" du film et ne font que se montrer énervantes (contrairement aux lutins ou aux Yétis, que j'ai bien aimés).

- La fin, pour conclure, m'a pas mal déçue.
Spoiler:
 

Bref, de grosses facilités qui rendent le tout très inégal. Certes, c'est enchanteur, à regarder avec son coeur d'enfant c'est un plaisir, mais même là on se surprend à déplorer le manque de consistance du film qui avait pourtant un pur concept de départ - à force de tout anticiper, on ne ressent pas grand chose hors de cet émerveillement que peuvent facilement avoir tous ceux qui ont le sourire aux lèvres lorsqu'ils se promènent dans un marché de Noël...
Je suis plutôt d'accord avec toi, pour moi le film est bon mais je m'attendais à bien mieux (donc déception pour moi).

Les choses que je trouve dommages sont :

Spoiler:
 

Ps : Peut être que j'aimerais plus avec un second visionnage en 3d cette fois, qui c'est ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
pupuceplus



Féminin
Messages : 3217
Inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 12:57

Je trouve que les cinq legendes , possedent tout de meme une petite reflexion, meme certains de ces gardiens , pris par leur travail, qui est de combler les enfants, et de faire leur bonheur sont un peu comme des parents overbookés , prit par leur boulot et qui gatent leurs enfants de manière materielle, pour palier le manque de temps qu'il partage avec eux, le coté affectif, d'etre avec leur enfant et que d'etre simplement avec eux, suffit , meme plus que de recevoir un cadeau. Et c'est pour cela ca devient mega important quand
Spoiler:
 
et cet evenement change tout et c'est pourquoi
Spoiler:
 
et c'est pour moi l'un des messages du film, faire le bonheur des enfants a "longues " distances. En leur offrant tout ce qu'ils veulent, ne remplacera jamais un lien direct. Et donc cela donne confiance et du courage pour lui . D'affronter les difficultés et grace à cela, a cette force d'etre ensemble, il arrive à redonner vie
Spoiler:
 

pour moi ca c'était un des messages du film... Qui quelque part complete celui de jack frost, qui souffre tout autant de la solitude d'une autre manière. Et pareil pour Pitch sauf que lui veut se faire exister aux yeux des autres par la peur.

Sinon pour la fin de pitch
Spoiler:
 



Si j'avais une âme, elle m'a quitté à ce moment là. Et si Brian en avait une aussi, elle s'est envolée main dans la main avec la mienne au dessus du canapé, à travers le toit, flottant dans l'air noir et infini qui enveloppait la maison où vivait autrefois l’entraîneur.
Mysterious skin, Scott Heim. Film: Gregg Araki
Revenir en haut Aller en bas
Lylou



Féminin
Age : 24
Messages : 1898
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 13:15

Moi j'aime bien le méchant, je trouve qu'il remplit bien son rôle et surtout ce que j'aime c'est que Jack sait qu'il aurait pu devenir comme lui dans quelques années...
Et je ne pense pas qu'il meurt à la fin, pour moi il est immortelle mais il va passer un mauvais moment comme Hadès dans Hercule ou le méchant dans les Noces Funèbres.
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Serleena



Féminin
Messages : 3077
Inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 17:32

@Rinne91 a écrit:

Je suis plutôt d'accord avec toi, pour moi le film est bon mais je m'attendais à bien mieux (donc déception pour moi).

Les choses que je trouve dommages sont :

Spoiler:
 

Ps : Peut être que j'aimerais plus avec un second visionnage en 3d cette fois, qui c'est ? Wink


Concernant le Marchand de Sable :
Spoiler:
 

Ce qui m'agace en fait ici c'est qu'ils combattent la peur comme si c'était une mauvaise chose alors que ça peut être un moteur, et que la peur est souvent mère de prudence : pour moi elle est donc nécessaire, et je trouve dommage de la stigmatiser ainsi alors qu'on joue en revanche très peu sur les doubles facettes d'autres personnages, et je pense en effet à Jack Frost. On met en avant son côté joueur, mais le froid et la neige restent des éléments qui peuvent être dangereux, voire mortels, et si vous vous renseignez sur le personnage, vous pourrez lire "He sometimes appears as a sinister mischief maker. (...) Jack Frost is friendly but if provoked, he will kill his victims by covering them with snow." Du coup j'aurais trouvé intéressant qu'ils le laissent sur la tangente, jamais tout à fait du côté des gardiens ni du Croquemitaine, mais je suppose que c'était trop limite pour les gosses et que là c'est moi qui vais chercher trop loin.

Puis je trouve qu'il y a de grosses facilités :
Spoiler:
 

pupuceplus : cette réflexion, c'est celle que le film t'inspire toi, elle n'est pas vraiment livrée tel quelle. Bien sûr qu'on y trouvera toujours du matériel qui y fera écho à certaines de nos propres pensées, mais le film lui-même reste totalement en surface de toutes ces thématiques - je parlais pour ma part du traitement de la peur qui me gêne, mais ce n'est qu'un exemple.

Quant à Pitch,
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
blabla8088



Messages : 200
Inscription : 16/07/2007

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 18:45

quel ennui ce film ! le scénario est médiocre, les graphismes sont laids (je n aime pas du tout le 'rendu' des humains). bref, j'ai détesté !
Revenir en haut Aller en bas
Lylou



Féminin
Age : 24
Messages : 1898
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 20:09

tu trouves les graphistes laids Shocked moi à part la petite fille et son horrible coiffure je les ai trouvé très réussit
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Servier



Masculin
Age : 26
Messages : 389
Localisation : Trinité, Martinique.
Inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Dim 2 Déc 2012 - 23:18

VUE et adoré...
Un scénario des plus prévisible, certes, mais aménagé de manière tellement original et surprenante, que s'en est troublant...
Le film m'a beaucoup touché, j'ai trouvé les personnages très attachant pour la plupart...
mais pour moi le point fort de ce film contrairement à ce que pense beaucoup, ça reste son méchant... CHARISMATIQUE et VILAIN a souhait...
Un aussi bon méchant m'avait manqué...

Par contre, le public américain perd toute crédibilité a mes yeux, offrez leur offre un ogre vert qui pète et désacralise tout les contes de notre enfance ils sont heureux, un panda obèse et des animaux qui monte un cirque sur une bande son KATYPERRIENNE, ils se précipitent dans les salles...
Mais la vue d'un père Noël avec des sabres ou du simple mot PRINCESSE sur une affich les horrifient... C'est à n'y rien comprendre!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Kimii
Modératrice


Féminin
Age : 22
Messages : 15960
Localisation : Berk Island (watching the sunset on Hopeless Cliff)
Inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 19:56

Je l'ai vu dimanche, en VO et ... que dire, à part que Rise of the Guardians est MON NOUVEAU FILM PRÉFÉRÉ !! =D

Ce film m'a fait ressentir tellement de choses, du début jusqu'à la fin ! J'ai été éblouie par les graphismes, les couleurs, la musique, les personnages tous plus attachants les uns que les autres ! Et Jack est définitivement l'un de mes personnages préférés.
Rien ne m'a déçu, et même si ce film n'est pas parfait et ne dépasse pas Dragons, il est juste MAGIQUE ! C'est l'un des plus beaux films que j'ai jamais vus ! Je veux dire, il parle d'amour, d'espoir, de bonheur et c'est tout ce dont nous avons besoin !

J'ai lu les critiques de ceux qui ont un avis mitigé et, tout en respectant leur avis bien sûr, j'ai juste envie de dire : ne vous prenez pas la tête. Ne cherchez pas la parfaite cohérence, c'est un film, c'est une fiction. Installez-vous simplement devant l'écran, ouvrez vos yeux et permettez à ces gardiens de vous transporter dans leur univers, laissez-les vous donner envie de croire et de rêver ! Que serait la vie sans le rêve et l'espoir ? D'ailleurs, si je ne me trompe, ce sont un peu les valeurs de bases de Disney...

Bref, pour terminer, j'ai tellement mais tellement adoré (et attendu) ce film que, une fois sortie de la salle, je me suis sentie toute bizarre, vidée... La magie était finie, je n'étais plus en face de ces personnages auxquels j'ai cru pendant plus d'une heure, comme s'ils étaient réels, en face de moi. J'étais de retour à la vie monotone, dans le métro, chez moi, où il n'y avait rien qui me rattachait à ces héros que j'aime tant. J'ai déjà ressenti ça, cette sorte de déprime qui survient quand on a du mal à se détacher d'une chose qu'on aime par dessus tout. Oui malheureusement tout ça n'était pas réel, c'est bien pour ça que je retournerai voir ce film le plus vite possible, pour me replonger dans son histoire, vivre et rêver avec ses personnages, pleurer en redécouvrant le passé de Jack, auquel je me suis beaucoup, beaucoup attachée.

C'est bizarre mais maintenant, je suis liée à ce film d'une manière très spéciale.

Vive le rêve ! Gardez des étoiles dans vos yeux et illuminez votre vie ! Ce film en est le parfait exemple !
I believe in you, guardians ! <3


The morning made of singers in the air keeping the midnight stars held high, we are captains of the sky waving goodbye~
Revenir en haut Aller en bas
Crystal



Féminin
Age : 29
Messages : 3522
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 20:44

C'est bizarre, parce que en général, j'ai une réaction similaire à la tienne, mais en sens inverse! En somme, quand je sors d'un film comme celui-ci, je reste dans son univers, il m'enveloppe, il devient plus réel que jamais et je me met à voir le monde autour de moi de façon encore plus détachée, ou de façon différente. Je vois les personnages à mes côtés, je les "sens" avec moi. Mais bon, c'est ainsi depuis que je suis toute petite, je n'arrive pas et n'arriverai sans doute jamais à me connecter à 100% avec cette réalité ci. (j'en ai pas spécialement envie, remarque.)

Je l'ai revu cet après-midi, et je confirme, j'adore, j'aime, les personnages sont fabuleux, l'animation est trop belle, l'histoire féerique ~ Maintenant, j'attends les premières gelées avec impatience! (et c'est quelque chose, connaissant comme je déteste le froid, à la base...)


La Captivité des Orques et autres Cétacés

Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Lia-chocolat



Messages : 119
Inscription : 23/12/2011

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 20:45

@Kimii a écrit:
Je l'ai vu dimanche, en VO et ... que dire, à part que Rise of the Guardians est MON NOUVEAU FILM PRÉFÉRÉ !! =D

Ce film m'a fait ressentir tellement de choses, du début jusqu'à la fin ! J'ai été éblouie par les graphismes, les couleurs, la musique, les personnages tous plus attachants les uns que les autres ! Et Jack est définitivement l'un de mes personnages préférés.
Rien ne m'a déçu, et même si ce film n'est pas parfait et ne dépasse pas Dragons, il est juste MAGIQUE ! C'est l'un des plus beaux films que j'ai jamais vus ! Je veux dire, il parle d'amour, d'espoir, de bonheur et c'est tout ce dont nous avons besoin !

J'ai lu les critiques de ceux qui ont un avis mitigé et, tout en respectant leur avis bien sûr, j'ai juste envie de dire : ne vous prenez pas la tête. Ne cherchez pas la parfaite cohérence, c'est un film, c'est une fiction. Installez-vous simplement devant l'écran, ouvrez vos yeux et permettez à ces gardiens de vous transporter dans leur univers, laissez-les vous donner envie de croire et de rêver ! Que serait la vie sans le rêve et l'espoir ? D'ailleurs, si je ne me trompe, ce sont un peu les valeurs de bases de Disney...

Bref, pour terminer, j'ai tellement mais tellement adoré (et attendu) ce film que, une fois sortie de la salle, je me suis sentie toute bizarre, vidée... La magie était finie, je n'étais plus en face de ces personnages auxquels j'ai cru pendant plus d'une heure, comme s'ils étaient réels, en face de moi. J'étais de retour à la vie monotone, dans le métro, chez moi, où il n'y avait rien qui me rattachait à ces héros que j'aime tant. J'ai déjà ressenti ça, cette sorte de déprime qui survient quand on a du mal à se détacher d'une chose qu'on aime par dessus tout. Oui malheureusement tout ça n'était pas réel, c'est bien pour ça que je retournerai voir ce film le plus vite possible, pour me replonger dans son histoire, vivre et rêver avec ses personnages, pleurer en redécouvrant le passé de Jack, auquel je me suis beaucoup, beaucoup attachée.

C'est bizarre mais maintenant, je suis liée à ce film d'une manière très spéciale.

Vive le rêve ! Gardez des étoiles dans vos yeux et illuminez votre vie ! Ce film en est le parfait exemple !
I believe in you, guardians ! <3

Bon, on est deux groupies de ce film, alors ! Certes, il y avait la masse d'incohérence, mais... mais bon sang, ça fonctionne ! J'ai particulièrement apprécié la modélisation du sable que j'ai trouvé magnifique (ils ont du s'embêter !).
Mon petit coeur sensible a littéralement fondu plusieurs fois au cours du film. Et... bonne nouvelle : le film est classé sixième au box-office ! On peut donc, éventuellement espérer une suite ou une série dérivée (contrairement à Disney, les suites Dreamworks ne me font pas trop peur, en général, on a de bonnes surprises).


« Mr le Morse, cette Plage est impraticable, que diriez-vous d’un coup de balais, pour enlever le Sable ? »
Revenir en haut Aller en bas
pupuceplus



Féminin
Messages : 3217
Inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 21:22

donc kimii , tu vas pouvoir nous faire des photos de ton art of? J'imagine que tu dois planer avec ce livre maintenant?



Si j'avais une âme, elle m'a quitté à ce moment là. Et si Brian en avait une aussi, elle s'est envolée main dans la main avec la mienne au dessus du canapé, à travers le toit, flottant dans l'air noir et infini qui enveloppait la maison où vivait autrefois l’entraîneur.
Mysterious skin, Scott Heim. Film: Gregg Araki
Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7692
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 21:25

À croire que ce film ne peut qu'être pleinement apprécier par les fans de Dragons ^^




"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur" 
- Madame Bovary, Gustave Flaubert -

"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute" 
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
pupuceplus



Féminin
Messages : 3217
Inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 21:34

kimi m'a tout de meme fait bien peur , en lisant son compte rendu, j'ai cru qu'elle n'était plus aussi fan de dragons apres avoir vu les cinqs legendes ouf ct pas le cas



Si j'avais une âme, elle m'a quitté à ce moment là. Et si Brian en avait une aussi, elle s'est envolée main dans la main avec la mienne au dessus du canapé, à travers le toit, flottant dans l'air noir et infini qui enveloppait la maison où vivait autrefois l’entraîneur.
Mysterious skin, Scott Heim. Film: Gregg Araki
Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 19
Messages : 7692
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Lun 3 Déc 2012 - 21:36

Ha ha ! Je reconnaît bien là une fan de chez fan de Dragons Very Happy

*Je veux trop voir les 5 légendes !!!* x)




"Sa vie était froide comme un grenier dont la lucarne est au nord, et l'ennui, araignée silencieuse, filait sa toile dans l'ombre à tous les coins de son cœur" 
- Madame Bovary, Gustave Flaubert -

"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute" 
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 30
Messages : 16180
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Mar 4 Déc 2012 - 1:15

Personnellement, j'ai adoré le film qui entre dans mon top 10 des meilleurs films d'animation américains non-Disney.
Je le situerais qualitativement entre Le Chat Potté et Dragons (qui reste meilleur).
Les personnages sont bien définis, l'univers magique et l'histoire chargée d'une émotion douce et palpable que j'ai beaucoup appréciée.
J'avoue ne pas avoir pu m'empêcher de penser à Marvel Avengers (un méchant qui en a assez de vivre dans l'ombre d'autres et qui tente de dominer le monde avant d'être contrer par plusieurs super-personnages aux pouvoirs mythiques) mais ça ne m'a gêné.
En tout cas, ce film le confirme définitivement pour moi : DreamWorks Animation n'a jamais aussi bien porté son nom et a définitivement compris ce que le public a besoin de voir au cinéma. Petit à petit, les films ambitieux qui rejoignent son catalogue de films fait tomber dans l'oubli l'époque des comédies ratées à l'humour potache et rappelle les débuts du studio en animation traditionnelle. Malgré un catalogue imparfait, DreamWorks est sans aucun doute, après Disney, le studio d'animation américain qui aura produit le plus de bons films. J'attends toutes leurs futures sorties avec impatience, Les Croods en tête.
Un petit mot sur la 3D qui est excellente, DreamWorks est vraiment le studio d'animation qui l'exploite le mieux, certes plans sont ébouriffants en 3D ! L'immersion est maximale !

@Serleena a écrit:
je pense pas que ce soit utile de revenir là-dessus, mais le visuel et l'animation sont de toute beauté. Comme beaucoup le chara-design de Jack Frost m'avait pas mal séduite, et puis certaines scènes sont de toute beauté (je pense en particulier aux traînées de poudre dorée de Sandman qui rendent vraiment bien, mais aussi aux arabesques du givre que Jack dépose sur les vitres, parmi tant d'autres choses). Les couleurs sont belles, l'animation est fluide, les combats prennent des allures très artistiques, c'est vraiment remarquable. Bref, d'un point de vue technique j'ai rien à redire. La musique est sympa, mais sans être exceptionnelle ni marquante.
C'est marrant, moi je ne trouve pas que le film soit de toute beauté visuellement. Au niveau de l'animation, il n'y a aucun souci, c'est parfaitement maîtrisé. Mais au niveau du rendu des textures et détails, je n'ai pas trouvé ça bluffant, Les Mondes de Ralph, Rebelle et Le Lorax étaient plus réussi à ce niveau-là selon moi. Après, les trucs magiques (traînées de sable ou de givre), c'est certes très beau, sans aucun doute, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus difficile à faire, c'est été beau même dans Clochette et le Secret des Fées de DisneyToon Studios.
En fait, j'ai l'impression que DreamWorks n'évolue plus visuellement depuis quelques temps, tous les films sont beaux mais chacun n'apporte rien de plus techniquement au précédent. Ce n'est pas hyper grave mais c'est dommage et ça ne me permet pas de m'extasier.



@Serleena a écrit:
Une vraie recherche a été faite de ce côté là, même si on assiste à quelques amalgames (autant que je sache, le Marchand de Sable a pour seul but d'endormir les enfants, il ne leur assure nullement de faire de beaux rêves).
Là, je ne vois pas le problème, il ne s'agit pas d'une retranscription exacte de ce qui peut être lu ici ou là, DreamWorks a le droit de faire sa version du Marchand de Sable tant qu'elle n'est pas incompatible avec les croyances populaires des enfants.

@Serleena a écrit:
J'ai bien aimé aussi les références faites à l'homme de la lune, considérant que le logo de Dreamworks est précisément Pierrot de la lune, j'ai l'impression que c'est une façon de mettre en abîme celui qui symbolise le créateur des personnages dans le film.
Moi, je n'ai pas trop aimé cet "homme de la Lune". Il semble être là pour justifier l'existence des gardiens mais on ne sait absolument rien sur lui et rien ne justifie son existence, finalement. Plus que Pierrot de la Lune, j'y ai vu une référence à Dieu.
Enfin, la mise en abîme du logo est bancale car dans le logo d'ouverture, c'est Jack Frost qui est dans la Lune. Ce n'est pas grave car ça reste un logo mais c'est dommage que ce ne soit pas très cohérent avec le film.

@Serleena a écrit:
- La fin, pour conclure, m'a pas mal déçue.
Spoiler:
 
Spoiler:
 
@Rinne91 a écrit:
Spoiler:
 
Spoiler:
 

@Lia-chocolat a écrit:
On peut donc, éventuellement espérer une suite ou une série dérivée (contrairement à Disney, les suites Dreamworks ne me font pas trop peur, en général, on a de bonnes surprises).
Attention aux amalgames. À moins que tu ne considères Les Trois Caballaros, Bernard et Bianca au Pays des Kangourous, Fantasia 2000 et Winnie l'Ourson (2011) comme de mauvais films, tu ne peux pas dire que les suites produites par les Walt Disney Animation Studios sont mauvaises. Je dirais même qu'aucune ne l'est ; on ne peut pas en dire autant de DreamWorks Animation qui a pondu, parmi certains films passables, l'innommable Shrek le Troisième.
Les mauvaises suites Disney auxquelles tu penses ont été produites par Walt Disney Television Animation puis DisneyToon Studios uniquement pour le support vidéo et n'ont rien à voir avec ce que peuvent faire les Walt Disney Animation Studios. Qui plus est, Disney Television Animation ne se concentre plus aujourd'hui que sur les séries télévisées et DisneyToon Studios sur ses propres franchises (La Fée Clochette, Planes). Plus jamais ces studios ne produiront de suites vidéos à des films des Walt Disney Animation Studios, la dernière fut Le Secret de la Petite Sirène en 2008, il y a déjà plus de quatre ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Kimii
Modératrice


Féminin
Age : 22
Messages : 15960
Localisation : Berk Island (watching the sunset on Hopeless Cliff)
Inscription : 08/01/2012

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Mar 4 Déc 2012 - 17:29

@Crystal a écrit:
En somme, quand je sors d'un film comme celui-ci, je reste dans son univers, il m'enveloppe, il devient plus réel que jamais et je me met à voir le monde autour de moi de façon encore plus détachée, ou de façon différente. Je vois les personnages à mes côtés, je les "sens" avec moi. Mais bon, c'est ainsi depuis que je suis toute petite, je n'arrive pas et n'arriverai sans doute jamais à me connecter à 100% avec cette réalité ci. (j'en ai pas spécialement envie, remarque.)

Mais en fait, malgré ma petite déprime, c'est EXACTEMENT ça que je ressens ! Je "vois" vraiment le monde différemment, puisque désormais je "crois" en ces gardiens et notamment en Jack, chaque signe quotidien me rapporte au film, même le plus insignifiant (comme des poupées russes vendues dans le hall de ma fac xD). Je suis complètement changée ! Et moi aussi je les "sens" comme tu le dis si bien, ils m'accompagnent et sont à mes côtés. Peu de gens de mon entourage comprennent le fait que je fasse autant marcher mon imagination pour m'imaginer dans un monde différent du mien mais... c'est un peu ma nature ^^
Tu as très bien décrit tout ça =D


Dash : Je suis contente de savoir que tu as adoré ce film !! Je compte bien aller le voir en 3D, pour savoir ce que ça donne =D

Pupuceplus : Comment as-tu pu avoir peur de que je ne sois pas aussi fan de Dragons qu'avant ? xD Les Cinq Légendes n'ont en rien entaché mon amour pour ce film, mais désormais, Dragons a de la compagnie, c'est tout xD
Et, oui, maintenant je vais pouvoir faire des photos de l'art of, promis ! C'est juste que je suis vraiment prise par mon travail à la fac, et j'aimerais prendre le temps de bien choisir les pages dont je vais faire les photos, mais ne t'en fais pas, j'essaierai de faire ça demain !


The morning made of singers in the air keeping the midnight stars held high, we are captains of the sky waving goodbye~
Revenir en haut Aller en bas
pupuceplus



Féminin
Messages : 3217
Inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: [DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012) Mar 4 Déc 2012 - 20:22

super kimi pour les photos ^^

et sinon, je suis comme vous, le film reussi le tour de force de nous faire " recroire " a ses legendes et de nous faire Croire à ses "nouvelles " version. Il étaient plus " reels " qu'aucun autre perso de noel meme dans un film live ! que dire



Si j'avais une âme, elle m'a quitté à ce moment là. Et si Brian en avait une aussi, elle s'est envolée main dans la main avec la mienne au dessus du canapé, à travers le toit, flottant dans l'air noir et infini qui enveloppait la maison où vivait autrefois l’entraîneur.
Mysterious skin, Scott Heim. Film: Gregg Araki
Revenir en haut Aller en bas
 
[DreamWorks] Les Cinq Légendes (2012)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Au-delà de Disney :: Art of Animation-