AccueilLes années 2010, un âge d'or Disney ? VideLes années 2010, un âge d'or Disney ? VideLes années 2010, un âge d'or Disney ? VideDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les années 2010, un âge d'or Disney ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Náin

Náin

Messages : 76
Inscription : 21/08/2023

Les années 2010, un âge d'or Disney ? Empty
MessageSujet: Les années 2010, un âge d'or Disney ? Les années 2010, un âge d'or Disney ? Horlog11Jeu 14 Sep 2023 - 12:47

Je vous propose un petit débat, car je me pose la question, actuellement. On est dans la deuxième moitié de l'année 2023, et je me demande, maintenant qu'on a un peu de recul, si la décennie précédente peut être considérée, ou pas, comme un nouvel âge d'or. Et où il commencerait d'ailleurs, si c'était le cas ? Après tout La Petite Sirène fait techniquement partie des années 80 mais est raccrochée, avec raison, à la décennie des 90s. De même que Kuzco, pour certains (bon même si je ne suis pas du tout d'accord, surtout quand on sait ce que devait être le film au départ). Bref.

Donc c'est quoi un âge d'or du coup ? C'est quoi les critères ? Parce que oui, je pense que si on se place du côté du box-office, du succès commercial, la décennie 2010 est clairement un âge d'or pour Disney. En fait de La Princesse à la Grenouille, sorti en 2010 pile, à La Reine des Neiges II, qui finit l'année 2019, bah ça n'a été que des succès en fait, pour les films d'animation Disney (à part Winnie l'Ourson mais bon.... Winnie l'Ourson en même temps, on ne peut pas s'attendre à ce qu'il déplace les mêmes foules qu'un classique d'animation "normal").
Sauf que ce n'est pas ça qui fait un âge d'or. Le tout premier, sur lequel tout le monde s'accorde à dire que les cinq premiers films sont des chefs d'oeuvre et tout, bah.... ça a commencé avec Blanche Neige, ok succès, et puis ça enchaîne avec Pinocchio et Fantasia qui ont fait des fours. Pareil pour la célèbre décennie des 90, qui connaît quatre gros succès, et se ramasse à partir de Pocahontas, du Bossu de Notre-Dame, d'Hercule... Et à contrario, la fameuse traversée du désert de Disney, des années 60 aux années 80, a connu aussi quelques gros succès, comme le Livre de la Jungle ou, dans les années 2000, Lilo et Stitch et Chicken Little (bien malheureusement concernant ce dernier)...

Bref les "âges d'or" de Disney en réalité ce ne sont jamais des lignes droites de succès commerciaux indubitables. Il y a toujours des vagues. Donc le vrai critère c'est bien la qualité artistique qu'on leur reconnait de manière assez consensuelle. Et là pour la décennie 2010 c'est un peu plus nuancé, tout de même.
Pour moi, de La Princesse à la Grenouille à Vaiana, il n'y a que des films que j'aime bien, voir beaucoup. Enfin... j'aime bien La Reine des neiges mais je lui trouve une sacrée flopée de défauts tout de même. Mais en fait comme j'en trouve à certains des films d'animation des années 90. Raiponce et La Princesse et la Grenouille, ce sont probablement mes préférés de la décennie avec Vaiana. Zootopie est excellent, Les Nouveaux Héros très bon et Les Mondes de Ralph très sympa. Et de toute façon pour La Reine des neiges je suis minoritaire. Mais là où je placerais peut-être la limite, c'est à partir de 2018 et de la sortie des deux suites exécrables (oui, j'oses le mot) que sont Ralph 2.0 et La Reine des neiges II. Artistiquement il s'agit de deux horreurs qui n'ont quasiment aucun intérêt de ce point de vue là en réalité, la reine des neiges s'en sortant face à ralph grâce à des scènes magiques comme Elsa chevauchant littéralement les flots. Mais c'est quelques scènes, rares, dans un océan de vide artistique. Donc pour moi, si âge d'or des années 2010 il y aurait, il commencerait avec Tiana pour s'arrêter avec Vaiana. Et SI âge d'or il y a parce qu'il y aussi le fait que, outre des succès artistiques, et tout de même commerciaux par endroits, les précédents âges d'or de Disney, reconnus comme tels, étaient des période où Disney écrasait sans aucun débat ses concurrents. Si Pixar émergeait dans les années 90 bah... il fait qu'émerger, déjà, et c'était sur un terrain très différent de Disney, l'animation en image de synthèse. Dans les années 40 pareil, il n'y a que Disney qui fait ce qu'il fait. Les films des années 50 n'ont également aucun concurrent possible, sur le plan artistique. Mais les années 2010 bah c'est pas la même chose, outre Pixar, qui connait toujours des succès, on a Illumination, qui selon moi fait des navets mais qui connait des succès importants, on a évidemment Dreamworks, et d'autres encore. Si les classiques Disney ont des succès dans les années 2010, incontestables, bah c'est des succès parmi d'autres succès dans l'animation, et sur le même terrain. C'est pas comme par exemple Aardman ou Laïka qui se démarquent directement par leur animation. Oui, évidemment, il y a un "style" Disney, que ce soit dans le scénario ou l'animation elle-même (.... encore que, en image de synthèse...), mais toutefois diluée, et loin d'être aussi reconnaissable que lorsqu'en face de films en dessin-animé avec chansons et animaux parlants sortaient des films en image de synthèse. Là c'est des films d'animation à succès parmi d'autres, et l'on ne peut pas dire que Disney écrasait la concurrence. Simplement ils existaient parmi elle.
Donc peut-on réellement parler d'âge d'or ? Ce n'est pas une question rhétorique, mais une véritable question.

Comment vous penseriez cet âge d'or là, est-ce que les années 2010 en représente véritablement un pour vous ? Et si oui de quand à quand ? Et sinon pourquoi ?

Voilà je me pose un peu ces questions, alors que maintenant et depuis le covid Disney surnage entre déceptions commerciale et films artistiquement.... pas ouf (j'aime bien Encanto et Raya mais beaucoup moins, comme je l'ai déjà dit, les deux suites, ainsi qu'Avalonia ; et les futures projets de la firme, en dehors de Wish, ne m'inspirent pas la plus grande confiance). Ce qui m'amuse étant la correspondance avec les années qui tombe pile à chaque fois. En 2010 commence une série de succès commerciaux pour Disney après une traversée du désert, et à partir de 2021 pile recommencent les déceptions commerciales. Ca m'amuse un peu de constater ça.
Revenir en haut Aller en bas
ico

ico

Âge : 41
Messages : 896
Inscription : 19/05/2022

Les années 2010, un âge d'or Disney ? Empty
MessageSujet: Re: Les années 2010, un âge d'or Disney ? Les années 2010, un âge d'or Disney ? Horlog11Jeu 14 Sep 2023 - 22:12

J'ai tout listé, ça aura le mérite d'être plus pratique pour identifier les périodes.

L’âge d’or (1937 – 1942), 5 ans :

Blanche-Neige
Pinocchio
Fantasia
Dumbo
Bambi

La période de guerre (1943-1949), 6 ans :

Saludos Amigos
Les Trois Caballeros
La Boîte à musique
Coquin de printemps
Mélodie Cocktail
Le Crapaud et le Maître d'école

L’âge d’argent (1950-1967), 17 ans :

Cendrillon
Alice au pays des merveilles
Peter Pan
La Belle et le Clochard
La Belle au bois dormant
Les 101 Dalmatiens
Merlin l'Enchanteur
Le Livre de la jungle

Le Dark Age (1970-1988), associé à Disney sans Walt, mais en dépit de cette triste disparition, je vois la majorité des films dans la continuité de l'âge d'argent, au moins jusqu'en 1981. Ce qui fait que je considérerais facilement que l'âge d'argent dure plutôt 31 ans !
Seul Taram marque une transition.

Les Aristochats
Robin des Bois
Les Aventures de Winnie l’Ourson
Bernard et Bianca
Rox et Rouky
Taram et le Chaudron Magique
Basil, Détective Privé
Oliver et Cie

La Renaissance (1989-1999), 10 ans.
La liste parle d'elle-même (enfin sauf Bernard et Bianca 2, comme quoi, ils n'ont pas attendu pour les suites dispensables).

La Petite Sirène
Bernard et Bianca au Pays des Kangourous
La Belle et la Bête
Aladdin
Le Roi Lion
Pocahontas
Le Bossu de Notre-Dame
Hercule
Mulan
Tarzan
Fantasia 2000

La Transition (2000-2008), 8 ans. La période qui oscille vraiment entre le très bon, le correct et le "pourquoi ?"
Atlantide est dans mes Disney préféré. Mais la dernière moitié de la liste ne m'a pas plu. Les débuts de Disney dans la 3D quand on a Pixar à côté, ça n'aide pas. C'est à cette période bien plus qu'aujourd'hui que j'y voyais une 3D comme les autres et que j'arrêtais de m'intéresser à l'actualité Disney.

Dinosaure
Kuzco
Atlantide
Lilo et Stitch
La Planète au Trésor
Frères des Ours
La Ferme se Rebelle
Chicken Little
Bienvenue chez les Robinsons
Volt

Le Renouveau (2009- …) :

La Princesse et la Grenouille
Raiponce
Winnie l’Ourson
Les Mondes de Ralph
La Reine des Neiges
Les Nouveaux Héros
Zootopie
Vaiana : la Légende du Bout du Monde
Ralph 2.0
La Reine des Neiges 2
Raya
Encanto
Avalonia
Wish

Et bien c'est grâce à cette période que je suis revenu à Disney.
La Princesse et la Grenouille y est associé et ça reste un bon film (le dernier en 2D en plus) mais c'est Raiponce qui lance tout à mon sens : un de mes Disney préféré. Notamment grâce à Glen Keane qui permet vraiment à Disney de retrouver sa patte, transposée en 3D. En assurant le rôle de producteur exécutif, de superviseur d'animation et concepteur de personnages, Raiponce permet d'avoir des animations, des expressions du visage bien plus parlantes, une certaine élasticité et exagération qui amplifient les émotions (les yeux de Raiponce sont quand même ENORMES  Les années 2010, un âge d'or Disney ? 1f601 ).

Ralph, c'est compliqué. En tant que fan de jeux, j'ai aimé que Disney parte dans ce délire. Et le 2, j'arrive même à y voir une qualité plutôt inédite dans un Disney : l'évocation de l'amitié toxique et un personnage principal qui devient détestable. Problème, je ne sais pas si c'était volontaire de pousser à ce point mais j'en ressors avec l'idée que Ralph est dans les pires personnages Disney. Ce qui est raccord avec le sujet mais je veux plus jamais revoir ce perso du coup. Ils ont aussi abusé du placement produit. Par contre, je ne peux pas bouder mon plaisir sur la réunion des Princesses. Fabuleux à voir et j'aimerais secrètement revoir une telle réunion.

Quitte à parler de l'autre suite : La Reine des Neiges 2, c'est juste qu'il y a pas vraiment de scénario. Ca consolide l'univers surtout. L'annonce d'un 3 ne me déplait pas si ça peut "corriger" le fond, histoire de vraiment conclure plus dignement. Et je rêverais de voir Anna/Elsa croiser la route de Raiponce.

-Les Nouveaux Héros, c'est surtout avec le temps que j'aime de plus en plus ce film. Adapté de personnages Marvel, il n'a pas à rougir face à d'autres films (lives) Marvel.
-Zootopie, un de mes films préférés. Tout simplement.
-Vaiana, excellent film même si je trouve qu'il tarde un peu à démarrer. Par contre, son final est fichtrement épique.
- Raya, encore un de mes films préférés. Malheureusement pas sorti au bon moment et sacrifié pour Disney+.
- Encanto, un film intéressant même si j'aurais aimé une aventure où on voyage plutôt qu'un récit qui reste à la maison, littéralement. Et trop de chansons à mon goût.
- Avalonia, j'ai pas détesté mais il n'a pas la carrure d'un grand classique.
- Wish, j'attends de voir.

Est-ce qu'on peut parler d'âge d'or ? Il faudrait déjà pouvoir connaître la réception des précédentes périodes à l'époque. Mon problème actuellement est que tout est à l'alarmisme. 100 ans d'animation qui peuvent être balayé à cause de 2-3 mauvaises années. Alors que toute l'histoire de Disney est ponctuée de mauvaises années. Pire, il y a cette amalgame à prendre tout ce que fait Disney en films live pour résumer que tout Disney est mauvais. WDA n'a absolument rien à voir avec cette démarche. Encore aujourd'hui, Walt Disney Animation continue à être le studio d'animation qui fait le moins de suites. Même comparé à Pixar. Même si le ratio est monté à 2 suites lors de la décennie précédente, dans le même temps, on est sur 7-8 films originaux. Je reste prudent sur la suite, vu que la première idée de Bob Iger à son retour était d'annoncer Frozen 3, Zootopia 2. 2 suites, c'est encore le ratio de la décennie précédente mais attention à pas abuser.

Sous l'angle artistique, j'ai grandis avec l'âge de renaissance des années 90 et avec le recul, je ne trouve pas que Disney ait eu une démarche différente de ce qu'il fait aujourd'hui. De la Petite Sirène à Aladdin jusqu'à Mulan ou Tarzan, on est toujours sur un canevas Disney assez lisible. Une certaine cohérence esthétique d'une période, une façon d'animer assez similaire. C'était Disney tout simplement.
Et aujourd'hui, je continue de voir cette cohérence depuis Raiponce avec Frozen, Vaiana, Encanto, Raya, et possiblement Wish on verra.
A la petite différence que je vois en plus l'évolution de Disney dans la maîtrise de la 3D. Frozen 2 aura eu le mérite de montrer ces progrès depuis le premier.

Artistiquement, l'âge d'argent est la période qui me fascine le plus car multipliant les styles
1950 : Cendrillon marche dans les pas de Blanche-Neige, style qu'on connaissait
1959 : La belle au Bois Dormant tente des choses plus anguleuses et plus stylisés
1961 : les 101 Dalmatiens et son style où le crayonné est apparent

Mais j'aime tout de même ce que fait Disney actuellement. La concurrence a montré de très belles choses, Sony Animation a même secoué le secteur comme jamais avec Spider-Man. Dreamworks a également tenté brillamment avec Bad Guy et le Chat Potté 2 mais le problème est qu'il retombe très vite dans ses travers (Ruby, les Trolls 3...). Dans les séries d'animation, Arcane a également fait bouger les choses. Et c'est toujours bon de voir les autres studios tenter, faire avancer la 3D même. Pour autant, je ne crois pas que Disney doive céder pour céder si il n'a pas le bon film derrière. Paradoxe, à force de voir les autres tenter, les gens seront peut-être content de retrouver le "style" Disney à côté. Que ça ne l'empêche pas de tester de nouvelles techniques (aaahhh Paperman). Mais de bons films avant de l'esbrouffe graphique et ça se passera très bien. J'adore la 2D mais je n'attends pas à ce que Disney y revienne pour l'instant donc je vais pas courir après une chimère.

Je suis parti un peu dans tous les sens mais si je devais résumer :

Je ne peux pas dire si la période actuelle est un âge d'or mais il y a quand même eu une succession de films que j'ai aimé et certains sont même dans mes préférés. Il y a malheureusement une facilité à vouloir faire plonger un studio au moindre faux pas. On crie aussi vite au chef-d'oeuvre qu'à la daube. Ca aurait très drôle (ou pas) d'avoir internet à l'époque d'Aladdin, le Roi Lion, ou Pocahontas. Mais un Avalonia oubliable, une mauvaise suite ne suffiront pas à ruiner un ensemble. Surtout si on se concentre uniquement sur ce que fait Walt Disney Studio Animation. C'est ce qui m'a amené à Disney et les parcs ensuite. Le reste, ils peuvent se planter, faire n'importe quoi, je m'en fiche.

J'ai vécu pendant les décennies de 1980 à 1990 - 2000 - 2010 - 2020 - puis 2030, Disney est toujours là à faire ses "Classiques" avec une portée universelle. J'ai eu peur pendant la transition - 2005 - 2008 - en voyant la tronche de la 3D. Mais ensuite, ils se sont relancés. Parfois ça ne réussit pas, parfois c'est pas inspiré mais c'est toute l'histoire du Studio.

Je n'ai pas évoqué Pixar car son histoire est différente. Ce studio m'a fasciné pendant que Disney avait du mal dans la 3D. Mais globalement, Pixar, j'accroche plus autant qu'avant même si Elémentaire est bien et que ça reste un studio capable de sortir de très grands films.

Et merci d'avoir lancé le sujet !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les années 2010, un âge d'or Disney ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est votre bilan des années 2010 ?
» Napoleon Dynamite [Disney - Projet Abandonné - Années 2010]
» Cosmic 3000 [Walt Disney - Projet Abandonné - Années 2010]
» Les princesses des années 2010
» Le meilleur doublage français des années 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Disney Entertainment :: Les Films d'Animation :: Les Mondes de Disney-