AccueilUn parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? VideUn parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? VideDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
HerculesHawkins

HerculesHawkins

Autre / Ne pas divulguer
Messages : 1231
Localisation : Thunder Mesa
Inscription : 17/08/2012

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Lun 8 Mai 2023 - 21:44

Bonjour,
J'ouvre ce sujet car depuis plusieurs mois sur le forum je lis des personnes se plaindre que Disneyland Paris perd son savoir-faire quant au concept de l'immersion thématique au profit de remplacements, de rethématisations ou d'additions incohérentes mais EXTREMEMENT lucratives. Quel est l'avis de chacun quant à cela? DLP perd il l'étincelle qui le rendait unique ou cela est-il pour le mieux car le parc doit évoluer avec le temps?


Quelques exemples:

-Les hotels Disney perdent leurs thèmes intemporels du rêve de l'aventure américaine d'Ouest en Est au profit des thème des franchises Cars, Marvel et le très décrié ou apprécié thème Princesses au Disneyland Hotel. Un hotel, qui ainsi, perd toute cohérence et lien avec le land Main Street qu'il introduit au profit des très lucratives princesses et Frozen qui en va même a remplacer la suite Sleeping Beauty en face du chateau de la Belle au Bois Dormant. Sans parler de la nouvelle déco des hotels déjà rethématisés que beaucoup d'entre nous considéront kitsch et tacky.
Suite Frozen à la place de Sleeping Beauty:

-Coco s'installe à Frontierland pour une réthématisation du Fuente Del Oro. Une histoire moderne dans le contexte de la ruée vers l'or du 19ème siècle alors qu'un land Pixar existe dans l'autre parc et manque de nouveaux restaurants à thèmes.

-Les boutiques de Main Street perdent leur magnifique thématisation: papiers peints, tableaux et élément de décors pour des murs blancs qui "encouragent plus à la vente". Town Square Photography, une des boutiques avec le plus d'éléments d'époques du parc ferme au profit d'une boutique aux murs blancs.
avant-après boutiques Main Street:

-Buzz Lightyear Laser Blast remplace le Visionarium à Discoveryland. Au lieu d'être déplacé au Toy Story Playland des Walt Disney Studios, l'attraction se trouve à l'entrée de Disco et contre balance l'univers steampunk d'ouverture alors qu'une zone avec les visionnaires du présent se trouve au fond du land où l'attraction par manque de déplacement aux Walt Disney Studios, se trouverait plus à sa place.

-Hyperspace Mountain remplace Space Mountain: de la terre à la lune, un chef d'oeuvre thématique et narratif oublié. Malgré l'ajouts d'effets spéciaux modernes l'attraction fait tache et n'est qu'un quick cashgrab. #BringBackTheMoon

-Cars Road Trip remplace Tram Tour et se trouve complètement à l'opposé de l'attraction Cars déjà existante dans le land.

-La zone en carton Toon Town aux Walt Disney Studios est remplacée par un autre décor en carton cette fois Pixar au lieu d'une vraie thématisation avec des décors en dur. Pourquoi ne pas déplacer les statues Pixar qui sont au parc Disneyland dans cette zone?

-La nouvelle zone théatres des Walt Disney Studios n'est qu'un ajout d'abres et le remplacement de pavés. La zone perd mêmes des décors d'Hollywood sans aucun remplacements au profit d'un thème des théatres de Londres à NY qui n'a de thème que le nom tellement il y'a peu de théma. La zone Hollywood et les jardins de la TOT rapetissent rendant tout Production Courtyard encore plus éclectique et sans identité propre. (On rêve toujours de notre zone Hollywood Boulevard)
les zones Hollywood dans les autres parcs Disney:

-La future zone du lac promenade n'a aucun thème précis ni fil conducteur. Quelques IP à la mode; les pincesses et Raiponce sont collées ensemble accompagnées d'arbres. Pas de vrai land avec une histoire tel il se faisait avant ou il se fait maintenant avec Fantasy Springs à Tokyo. Il n'y a presque pas de théma. Les arbres sont survendus comme révolutionnaires (personnellement je doute que les guests vont adorer les arbres les jours de pluies quand il devront traverser la moitié du parc sans arcades ni buildings pour se couvrir face aux intempéries Laughing )

-Le land Frozen est considéré comme un land à thème alors qu'il n'a qu'une unique attraction, aucun walk-throughs et presque aucunes allées. Le sentiment d'immersion et de déambulation dans un univers unique tel il est dans d'autres land ne sera pas possible. De plus ce "land" est plus petit que la zone la Belle et la Bête au Fantasyland de Tokyo et ne s'insère pas dans la narration plus large d'un VRAI land.

-Les Walt Disney Studios de 2025 ne seront constitués QUE d'allées larges de supermarchés rectilignes, sans transition entre zones. Le sentiment d'immersion dans un univers induit par l'exploration créée grace aux petits chemins, éléments de décors et impasses est impossible.

Qui a plaindre? La direction aux US, la direction française, les imagineers US, les imagineers français? Est-ce vraiment l'unique futur que nous promet Disneyland Paris: des IP à la mode collées les unes après les autres sous forme de mini-lands, sans tansition, ni construction d'une trame narrative? Qu'ajouteriez-vous à ma liste?

J. Thaddeus TOAD, isanka, Oregon Trail, Mr.Ravenswood, Alcampo84, anbn, svenghard et mpZ aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Michael Scott

Michael Scott

Masculin
Messages : 302
Inscription : 17/09/2022

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Lun 8 Mai 2023 - 22:05

Ça va être un topic intéressant, je serai ravi de râler dessus quotidiennement avec des gens d'accord avec moi. Laughing


En cas de problème sur le forum n'hésitez pas à aller consulter le topic de modération : https://www.disneycentralplaza.com/t397p250-la-moderation-de-dcp  Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? 904185

Mr.Ravenswood aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
HerculesHawkins

HerculesHawkins

Autre / Ne pas divulguer
Messages : 1231
Localisation : Thunder Mesa
Inscription : 17/08/2012

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Lun 8 Mai 2023 - 22:09

J'ai aussi hâte de lire les avis de tout le monde. C'est un sujet sous jacent que j'ai remarqué dans presque tous les topics sur Disneyland Paris. J'me disais qu'il était temps d'ouvrir un topic dédié pour avoir une vraie conversation en profondeur la dessus Smile

Mr.Ravenswood, svenghard et Michael Scott aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 38
Messages : 3547
Inscription : 01/12/2016

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Lun 8 Mai 2023 - 23:58

Eh, ça va peut-être t'étonner mais oui, je suis d'accord avec le constat global suivant : Il y a, je pense, une perte du savoir-faire en terme d'imagineering. Après les désaccords sont plutôt dans les détails. J'espère que tu ne m'en voudras pas pour exprimer une opinion différente (et qu'on partira sur de bonnes bases dans ce débat)


HerculesHawkins a écrit:
Bonjour,
J'ouvre ce sujet car depuis plusieurs mois sur le forum je lis des personnes se plaindre que Disneyland Paris perd son savoir-faire quant au concept de l'immersion thématique au profit de remplacements, de rethématisations ou d'additions incohérentes mais EXTREMEMENT lucratives. Quel est l'avis de chacun quant à cela? DLP perd il l'étincelle qui le rendait unique ou cela est-il pour le mieux car le parc doit évoluer avec le temps?


Pour moi le problème n'est pas qu'à DLP, c'est tous les parcs (hors OLC) qui sont concernés par, je pense, 3 points importants qui se rejoignent et se résument par l'affirmation suivante :
Est-ce Eisner qui disait qu'il faut que l'argent soit investi là où on peut le voir ? Bah maintenant, je pense que la philosophie est devenu : il faut que l'argent soit investi là où la majorité des gens / le public lambda peut le voir (et cela au détriment de la créativité ou de ceux qui ont l'oeil aiguisé ou qui s'intéressent aux détails).
Les 3 points :
  • Une irrésistible envie de tout passer sous licence connue : Pourquoi ? Parce que ça attire plus. Un restaurant Coco, attire plus qu'un restaurant qui ne porte pas sur une licence connue, tout simplement. Sauf que pour moi, cette manie a cours partout, y compris dans les parcs US : Paradise Pier en Pixar Pier, Pacific Wharf en San Franciskyo, Splash Mountain en Tiana's Bayou Adventure, etc. les exemples sont très nombreux. En Asie par exemple, dans le projet d'extension du parc Hong-Kong Disneyland, il a été fait un des derniers efforts en matière d'histoire originale (Mystic Point et Grizzli Gulch) mais le dernier land qui devait être une station scientifique polaire a été remplacé par Toy Story Playland marquant finalement peut-être le début d'une nouvelle ère : les lands sous licences. La France n'échappe pas à la règle et est effectivement pleinement touchée par cette règle d'autant que les Américains, traumatisés par leurs investissements passés qui n'ont pas toujours porté les fruits qu'ils espéraient, se sont mis à croire que la seule salutation pour ce resort était de proposer toutes les licences les plus bankables que Disney possède. Pas étonnant qu'ils se tirent les cheveux : Star Wars ? Non Avatar ? Non je sais : Le Roi Lion !
    Alors que tout ce qu'on demande, ce sont des bonnes attractions.
  • Une déthématisation vers une perte d'identité : En plus de passer sous licence, on a parfois même des thématisations qui disparaissent sans nécessairement qu'une licence vienne prendre la place. Si en France, je n'étais pas particulièrement fan du design de Disney Village et avais envie d'une refonte complète, j'aurai tout de même préféré que cette refonte aille sur un thème original et pas une simple zone commerciale comme on peut en trouver partout. Mais cela a cours aussi aux US, comme on le voit très souvent sur la chaîne de Mickey Views où il parle de la rénovation des hôtels de Walt Disney World où les hôtels perdent leur thème au profit d'un truc plus moderne, plus actuel qui séduit plus de monde mais qui a perdu l'identité Disney. On peut alors se demander, pourquoi dans ce cas ne pas aller dans un hôtel Clinton ou tout autre hôtel qui y ressemble comme deux gouttes d'eau.
    A titre personnel, j'avoue mieux aimer les designs modernes à ces anciens designs et même malgré ces goûts, je suis capable de reconnaître que ce n'est pas ce qu'il faut faire pour un hôtel Disney. Je ne vais pas à Disney pour trouver des choses à mon goûts, j'y vais pour m'immerger dans des univers. Je m'en fous que le papier peint, ce n'est pas ce que je mettrais chez moi, si c'est bien ce qui était mis à l'époque représentée.
  • Les nouvelles créations ont perdu en terme de soucis du détail : Dans les nouvelles zones créées par les imaginieurs, il y a de moins en moins ce sentiment d'exploration, ces sentiers secondaires pour découvrir des choses par soi-même, des walkthroughs, etc.
    Avant, ces choses là participaient à l'histoire du land et étaient importantes. Aujourd'hui, on considère que puisque peu de monde les fait, alors l'argent serait mieux à servir ailleurs. Et effectivement dans les nouveaux lands proposés, on a plus trop cela. Qui aimerait pouvoir se balader dans des petites rues parisiennes, voir des scènes de rue, et d'autres éléments issus de Ratatouille autour de la place de Rémy ?
    Bon, Galaxy's Edge montre qu'il est encore possible de faire des environnements avec du détail, mais cela devient franchement de plus en plus rare.


Dans tous les cas, je pense que progressivement, Disney est en train de supprimer des choses dans ses nouvelles créations mais aussi dans ses anciennes, en se disant qu'ils peuvent se permettre de les enlever car personne ne les fait jamais et que 80% des gens vont plutôt aller faire ce gros manège là, ou viennent à Disney pour cette licence là. Et la plupart des non fans, des visiteurs lambdas ne comprendront pas pourquoi nous les fans, on râle de la disparition de ces trucs que eux ne font jamais. C'est le genre de réaction que j'ai vu pour le restaurant remplacé par Coco par exemple.
(D'ailleurs je tiens à rappeler qu'il y a une rumeur de la disparition de Frontierland au Magic Kingdom d'Orlando et que ça n'a pas particulièrement ému les foules ici, mais si Frontierland venait à disparaître, ce serait quand même un gros sujet !).
Mais bref, les non fans ne comprennent pas cet émoi. Mais progressivement, avec la disparition de ces choses là, la magie va se dissiper et il ne restera à Disney que l'exosquelette commercial qui rapporte le fric, la machine à sous et la magie va s'évaporer. Et tu verras ces mêmes visiteurs dire "Disney, c'est plus comme avant, je sais pas... quelque chose a changé... J'ai juste grandi".
Mais en réalité, c'est parce que tous ces détails qu'on pense que personne ne fait ou ne voit, participent quand même à l'atmosphère et à la magie qui se dégage des lieux. Des trucs aussi simple qu'une musique qui passe dans un land et qui est remplacée par la musique d'une licence à succès et qui change complètement l'ambiance et donc ce qu'on ressent quand on visite le land (conscient ou pas).




HerculesHawkins a écrit:

Quelques exemples:

-Les hotels Disney perdent leurs thèmes intemporels du rêve de l'aventure américaine d'Ouest en Est au profit des thème des franchises Cars, Marvel et le très décrié ou apprécié thème Princesses au Disneyland Hotel. Un hotel, qui ainsi, perd toute cohérence et lien avec le land Main Street qu'il introduit au profit des très lucratives princesses et Frozen qui en va même a remplacer la suite Sleeping Beauty en face du chateau de la Belle au Bois Dormant. Sans parler de la nouvelle déco des hotels déjà rethématisés que beaucoup d'entre nous considéront kitsch et tacky.
[...]

-Coco s'installe à Frontierland pour une réthématisation du Fuente Del Oro. Une histoire moderne dans le contexte de la ruée vers l'or du 19ème siècle alors qu'un land Pixar existe dans l'autre parc et manque de nouveaux restaurants à thèmes.

-Les boutiques de Main Street perdent leur magnifique thématisation: papiers peints, tableaux et élément de décors pour des murs blancs qui "encouragent plus à la vente". Town Square Photography, une des boutiques avec le plus d'éléments d'époques du parc ferme au profit d'une boutique aux murs blancs.
[...]


Tout d'accord sur ces constats

HerculesHawkins a écrit:

-Buzz Lightyear Laser Blast remplace le Visionarium à Discoveryland. Au lieu d'être déplacé au Toy Story Playland des Walt Disney Studios, l'attraction se trouve à l'entrée de Disco et contre balance l'univers steampunk d'ouverture alors qu'une zone avec les visionnaires du présent se trouve au fond du land où l'attraction par manque de déplacement aux Walt Disney Studios, se trouverait plus à sa place.

-Hyperspace Mountain remplace Space Mountain: de la terre à la lune, un chef d'oeuvre thématique et narratif oublié. Malgré l'ajouts d'effets spéciaux modernes l'attraction fait tache et n'est qu'un quick cashgrab. #BringBackTheMoon

Pour Buzz, c'était clairement une connerie selon moi mais TSPL a bien été construit après. Et je comprends que tu parles d'un déplacement mais là pour le coup, à part un gain de cohérence (et encore il aurait fallu revoir l'histoire un peu), le ROI est quand même trop faible pour justifier de tels travaux. A la limite, j'aurai préféré qu'ils ouvrent TSM à l'époque aux Walt Disney Studios et que quelques années après Buzz finisse par tirer sa révérence.
Pour Hyperspace mountain, c'est un bon exemple aussi du tout licence. Mais j'aimerai apporter un peu d'optimisme. Quand on navigue un peu sur les réseaux sociaux américains, forums mais aussi espaces commentaires Youtube, ceux-ci semblent concernés par les mêmes problématiques que nous mais pour leurs parcs à eux et semblent penser que l'herbe est plus verte chez nous où les fans seraient un peu plus écoutés. Aussi, DLP aurait compris notre attachement pour la tour de la terreur dans sa version d'origine et aurait fini par abandonner l'idée de la transformer en Marvel et il semblerait qu'une rumeur de retour à Space Mountain circule pour prochainement. Bon, il serait évidemment plus intéressant encore si on avait des annonces de nouveautés originales sans licence, allant complètement dans cet esprit visionnaire, annoncées pour notre Discoveryland. Là au moins on serait sûr qu'ils ont bien capté le message, mais là je pense que je rêve lol!
Mais bref, à mon avis, DLP a quand même conscience que son tomorrowland à lui est le seul qui soit intemporel et que donc il ne nécessite pas d'être travesti sans cesse comme c'est le cas dans les autres tomorrowland de la planète. Il faut juste prendre soin du thème d'origine et tout ira bien !


HerculesHawkins a écrit:

-Cars Road Trip remplace Tram Tour et se trouve complètement à l'opposé de l'attraction Cars déjà existante dans le land.

-La zone en carton Toon Town aux Walt Disney Studios est remplacée par un autre décor en carton cette fois Pixar au lieu d'une vraie thématisation avec des décors en dur. Pourquoi ne pas déplacer les statues Pixar qui sont au parc Disneyland dans cette zone?

Sur un point, j'ai un désaccord avec toi : pour moi, une zone Pixar n'est pas ce qu'on peut appeler de la cohérence. Je l'ai déjà expliqué sur le sujet dédié (Worlds of Pixar). Pixar n'est pas un thème, c'est un studio. Les zones TSPL, la place de Rémy et même Cars racontent une histoire. La zone "Divers Pixar" qui contiendrait différents trucs Pixar : des statues, du Nemo et un restaurant Coco comme tu sembles le suggérer plus haut, non non non. Ce n'est pas un thème. Ce serait un thème si : soit on conserve la notion de Studio (et dans ce cas, c'est un thème Studio d'animation), soit l'univers Pixar est un univers communiquant pour tous ses dessins animés (avec une logique de passage de l'un à l'autre).
Je pense qu'un jour, Cars 4 roues Rallye dégagera bien à côté de l'autre. Mais le reste de la zone autour de Nemo reste un problème de cohérence à mon sens et y rajouter les statues Pixar d'ailleurs, ne va pas du tout le faire gagner en cohérence, bien au contraire. Ce qui le ferait gagner en cohérence : pick a movie and stick to it. Si c'est crush, faites une zone crush avec l'institut Marin et point.


HerculesHawkins a écrit:

-La nouvelle zone théatres des Walt Disney Studios n'est qu'un ajout d'abres et le remplacement de pavés. La zone perd mêmes des décors d'Hollywood sans aucun remplacements au profit d'un thème des théatres de Londres à NY qui n'a de thème que le nom tellement il y'a peu de théma. La zone Hollywood et les jardins de la TOT rapetissent rendant tout Production Courtyard encore plus éclectique et sans identité propre. (On rêve toujours de notre zone Hollywood Boulevard)
[...]
Décidément tu y tiens à ta zone Hollywood Boulevard ^^
Mais oui, moi-même j'aurai préféré une zone Hollywood (pas forcément un boulevard, mais un truc qui ressemble un peu au concept art qui circulait pendant un moment). J'aurai bien aimé voir plus d'investissement sur cette zone. Pour autant, on ne peut pas dire que cette zone n'a pas de cohérence. A priori, il y a une histoire (dans le sujet où en discute, quelqu'un me l'a d'ailleurs donnée). C'est juste que c'est une histoire bien en-dessous de ce qu'on attendait pour ce land. Tout le monde est d'accord pour dire que le minimum syndical est fait (changement bienvenu). Mais tout le monde ne sera pas nécessairement d'accord pour dire que la zone ne sera pas cohérente.



HerculesHawkins a écrit:

-La future zone du lac promenade n'a aucun thème précis ni fil conducteur. Quelques IP à la mode; les pincesses et Raiponce sont collées ensemble accompagnées d'arbres. Pas de vrai land avec une histoire tel il se faisait avant ou il se fait maintenant avec Fantasy Springs à Tokyo. Il n'y a presque pas de théma. Les arbres sont survendus comme révolutionnaires (personnellement je doute que les guests vont adorer les arbres les jours de pluies quand il devront traverser la moitié du parc sans arcades ni buildings pour se couvrir face aux intempéries Laughing )

Pareil ici, je pense que tu mélanges l'ambition et la cohérence.
Pour moi le land sera cohérent (j'attends une histoire quand même pour ce land, s'il n'y en a pas, je te rejoindrais, mais du point de vue du thème, de l'architecture, des licences qui y sont présentes, pour le moment, rien ne me choque en terme de cohérence, je dirai même qu'on va enfin avoir un land multi-licence).
Est-ce qu'il est ambitieux ? Non.
est-ce qu'il va manquer de petits chemins pour l'exploration, pour découvrir des petits coins tout ça avec pleins de détails ? Apparemment oui, il y aura plein de chemins secondaires, des petits jardins un peu partout. Pour les détails, on aurait pu mieux faire (on verra, mais il ne semble pas très poussé de ce point de vue).
Pour moi, ce land souffrira peut-être du problème qu'on exprime plus haut mais je dirai presque dans une moindre mesure puisqu'il ne sera pas centré sur une seule et unique licence, que l'architecture du restaurant n'est pas celle d'un film précis (donc concept original), il y a quand même un peu d'exploration. Bref, pas aussi désastreux selon moi qu'on le dit (d'autant que c'est une zone hub comme un main street, donc on attend pas non plus spécialement de grosses attractions dedans).

HerculesHawkins a écrit:

-Le land Frozen est considéré comme un land à thème alors qu'il n'a qu'une unique attraction, aucun walk-throughs et presque aucunes allées. Le sentiment d'immersion et de déambulation dans un univers unique tel il est dans d'autres land ne sera pas possible. De plus ce "land" est plus petit que la zone la Belle et la Bête au Fantasyland de Tokyo et ne s'insère pas dans la narration plus large d'un VRAI land.
Totalement d'accord sur le manque d'allées secondaires, de walk-through. Ce land même s'il est génial coche tous les points que j'ai cité plus haut dans le défaut de l'imagineering d'aujourd'hui.
Par contre, je pense qu'il pourrait justement s'insérer dans l'histoire de la zone du lac. Si on est sur une sorte de Fantasy nature, il pourrait être à la zone du lac ce que la belle et la bête est à Fantasyland, tout en étant plus grand. D'autant qu'il est bien ouvert sur cette zone et que sa montagne enneigée est partie intégrante du décor de la zone du lac aussi. Pour moi, c'est parfaitement cohérent (et même plus cohérent que si on avait fait une zone tampon Hollywood).


HerculesHawkins a écrit:

-Les Walt Disney Studios de 2025 ne seront constitués QUE d'allées larges de supermarchés rectilignes, sans transition entre zones. Le sentiment d'immersion dans un univers induit par l'exploration créée grace aux petits chemins, éléments de décors et impasses est impossible.

A part la partie transition sur laquelle je ne suis justement pas d'accord ; je partage plutôt ton avis.
En fait, Disney va donner à ses fans ce qu'ils attendent : des attractions sur des licences qu'ils aiment. Et le parc, à la fin, sera plein de cela. Il continuera de raconter des histoires et je pense que les transitions continueront tout de même d'être étudiés. On aura des beaux shows, des belles rencontres. Point. Un parc commercial mais néanmoins baigné de verdure pour contrebalancer la cashmachine des grosses licences avec une dose d'authenticité.

Ce qu'on y trouvera pas en revanche : les choses que les gens aiment mais ne le savent pas, les choses que les gens ne peuvent pas savoir que ça leur manque, les choses que peu de gens visitent :
Des petites allées, de l'exploration, des petits détails un peu partout, des walthroughs, des innovations technologiques inédites au monde et en Europe qui montrent le savoir-faire d'Ima, des zones immersives qui soient immenses, des thèmes originaux non portés sur des licences.


HerculesHawkins a écrit:

Qui a plaindre? La direction aux US, la direction française, les imagineers US, les imagineers français? Est-ce vraiment l'unique futur que nous promet Disneyland Paris: des IP à la mode collées les unes après les autres sous forme de mini-lands, sans tansition, ni construction d'une trame narrative? Qu'ajouteriez-vous à ma liste?

La direction aux US principalement.
Le fait que de grands imaginieurs ont quitté l'entreprise avec tout ce savoir que la nouvelle génération n'a pas forcément eu le temps d'acquérir. Les imaginieurs : je ne pense pas que ce soient des mauvais bougres. Je pense qu'ils viennent d'ailleurs avec plein d'idées et de styles différents. Devant les contraintes budgétaires, ils devront faire des choix et se débarrasseront en priorité (eux ou leurs chefs leur diront de le faire) de tous ces éléments qui participent silencieusement à l'ambiance et qui concernent peu de monde plutôt que d'avoir le courage de dire non, ou de revoir complètement le projet pour conserver l'esprit du truc.
Et pour le côté tout licence : il faut blâmer l'obsession de la synergie de Bog Iger (et indirectement la bourse qui demande ces économies d'échelle et ne jurent par les gros succès).
Enfin pour la dé-thématisation des hôtels, Mickey Views te dirait que c'est une branche dans l'entreprise qui est dédiée à ça et qui n'est pas composée de créatifs. En gros, ces rénovations de Disney Village ou des hôtels ne sont pas confiés à des imaginieurs et c'est sûrement ça le problème.

HerculesHawkins, Oregon Trail et Mr.Ravenswood aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Mr.Ravenswood

Mr.Ravenswood

Masculin
Âge : 22
Messages : 870
Localisation : Bordeaux
Inscription : 22/02/2015

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mar 9 Mai 2023 - 11:14

J’ai tout lu avec beaucoup d’attention et je ne peux que partager votre constat.

Le souci, comme toujours chez Disney, c’est de trouver le bon équilibre entre les créatifs et les commerciaux.

En ce moment, l’économie est fondée sur une forte aversion au risque (les conséquences de 2008, et pour TWDC le souvenir des débuts d’Euro Disneyland) et une nécessité d’augmenter sans cesse les profits pour une meilleure anticipation de la valeur boursière tandis que la productivité réelle augmente de moins en moins vite, obligeant à couper dans les dépenses et augmenter les prix. Cela conduit à une gestion qui, dans le monde du divertissement, consiste à donner moins, pour plus cher, et surtout à donner ce que les gens veulent voir. Qu’est-ce que les gens veulent voir? Ce qu’ils connaissent déjà. Avant la sortie de Jurassic Park, presque personne ne disait « je veux voir un film Jurassic Park » (juste la minorité ayant lu le bouquin).

Ce que je veux dire, c’est que pour éviter le risque, Disney fonctionne probablement sur la base d’enquêtes consommateurs (qu’est-ce que les gens ont aimé, que veulent-ils voir maintenant?). Ainsi, ils bâtissent ce que le grand public demande : du Marvel, du Star Wars, du Frozen. Et il ne faut pas réagir avec mépris : nous-même, nous adorons fantasmer sur nos licences favorites adaptées en attraction. Toutefois, ce mode de réflexion empêche Disney de se lancer dans des projets vraiment ambitieux, à cause de la prédominance du calcul coûts-avantages qui pousse à faire le minimum syndical pour un maximum de profit à partir de la popularité d’une licence. Mais tout cela montre le court-termisme de cette tactique : le MCU et Star Wars sont en perte de vitesse, personne n’aime Captain Marvel... une fois que le public s’est fait servir la même soupe rentable en boucle pendant 10 ans, la lassitude commence à s’installer. Il aimerait du neuf, mais ne sait pas l’exprimer. Le travail du créatif c’est d’inventer une oeuvre qui transcende les attentes du public : ce dont il avait besoin sans le savoir. Et ça, Disney n’est plus prêt à le risquer. Au final, cette stratégie n’envisage pas le long terme, elle ne crée pas la magie intemporelle qui est la véritable raison pour laquelle nous allons à Disneyland. Elle passe par les détails, et par le savant mélange entre personnages qui nous sont chers, et idées originales bien exécutées.

Nous transporter dans le monde d’un film ou d’une licence en particulier n’est pas une mauvaise chose en soi. Tout dépend de ce qui est fait avec. Peut-on vraiment dire que Avengers Campus est capable de sauver disneyland paris? Est-ce que ce sera une oeuvre intemporelle qui va faire rêver petits et grands pour les 20 ans à venir? Probablement pas. On n’est pas obligé de connaitre l’histoire de Peter Pan pour apprécier l’attraction, par exemple : le plaisir vient de l’impression de voler dans le ciel étoilé. Par contre, je vois mal quelle est la plus value de Flight Force par rapport aux coasters de beaucoup d’autres parcs si on n’apprécie pas Iron Man, tant l’intérieur est vide une fois la file d’attente passée ; les décors sont inexistants, l’histoire est générique, la musique aussi...

Pour Spider Man, c’est le fun et la technologie qui poussent à revenir (à part dans la file d’attente, Spider Man lui même n’est pas souvent là). Ça en fait une attraction très sympathique que j’aime beaucoup, comme Buzz, mais est-ce que je vais à Disneyland pour elle? Non pas du tout. C’est un exemple d’attraction qui se fonde sur une technologie en tant que prétexte à l’histoire. Alors que ce devrait être l’inverse : la technologie devrait être au service de l’histoire, comme dans Flight of Passage. Au final, les ennemis sont assez random, on a pas l’impression que le thème Spider-Man serve à grand-chose. Ça ne raconte rien de très engageant, le strict minimum pour justifier de sa présence.

Ce qui a sauvé Disneyland Paris, c’est space mountain de la terre à la lune. Pourquoi? Pas parce que tout le monde est fan de Jules Verne, et a adoré reconnaitre chaque référence au bouquin (y’a que nous pour parler du Baltimore Gun Club), mais parce qu’être projeté dans l’espace à partir d’un canon c’est une idée universellement cool dans laquelle n’importe qui peut s’investir émotionnellement.

Bref, pour moi la refonte des walt disney studios arrive trop tard pour capitaliser correctement sur ces licences et se contente du strict minimum ce qui est désolant, car cela montre que les personnes qui prennent les décisions n’ont pas compris ce dont le public a besoin, pas ce qu’il veut voir, mais ce qui va le faire vibrer et le pousser à revenir, encore et encore. Cette capacité à synchroniser les émotions et les rêves de l’imaginaire collectif dans le coeur des visiteurs reste lettre morte dans ce projet générique d’allées végétales et de theater district.


Grim Grinning ghosts come out to socialize!

HerculesHawkins, Oregon Trail et Parkatm aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Calirto

Calirto

Masculin
Messages : 2066
Localisation : Belgique
Inscription : 06/08/2019

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 10 Mai 2023 - 15:29

Je te rejoins sur ce constat et c'est peut-être ce que je ne m'explique pas qui m'a déçu à Universal Orlando, je plussoie aussi sur le "la technologie devrait être au service de l’histoire", je n'aime pas Avatar et son univers (enfin surtout son histoire) mais force de reconnaitre que Flight m'a mis une claque en termes expérience.

Après c'est comme les suites au cinéma, on est heureux de retrouver son univers, ses personnes et ses acquis mais on aimerait être bousculer comme la première fois, bref un jeu d'équilibriste bien casse gueule.

HerculesHawkins, Parkatm et mpZ aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
DameJulie



Féminin
Messages : 684
Localisation : Tarn
Inscription : 28/09/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 10 Mai 2023 - 16:00

Vous avez tous de très bons arguments et tout le monde fait le même constat mais alors quoi? La machine est en route et on ne peut que constater, tout est dit ''un resto Coco attirera plus de monde''qu'un resto style ''mexicain'', ou Sud des Etats Unis en je ne sais quelle année . Le parc doit attirer du monde et mise donc sur ce qui fait vendre. Vous pensez qu'à terme les gens se lasseront car on n'a pas su les emmener ailleurs?
Je pense aussi que ça manque de vision à long terme , que cela va s'essouffler et qu'il manquera un je ne sais quoi que même les gens ne sauront déterminer.
Quand je vois de membres de ma famille qui vont sur la destination ils ont fait quoi? Ce que vous appelez les E tickets il me semble, ils n'ont pas vu un seul spectacle (à part ceux du soir) , pas un tour au Dragon, à la cabane des Robinsons, ils ont enchaîné ce que tout le monde fait . Et cela me pose question, pourquoi payer si cher pour faire des attractions que l'on peut retrouver dans plein d'autres parcs , avec des gros coaster etc. ?
La plus-value c'est justement les walk throught , les spectacles, la foule de détails il me semble, à, moins que je me trompe complètement , à moins que le plaisir des gens soit de se balader dans un décor placardé de licences partout en se disant ah oui ça je connais ...

HerculesHawkins et Mr.Ravenswood aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 38
Messages : 3547
Inscription : 01/12/2016

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 10 Mai 2023 - 19:50

DameJulie a écrit:
Vous avez tous de très bons arguments et tout le monde fait le même constat mais alors quoi? La machine est en route et on ne peut que constater,  tout est dit ''un resto Coco attirera plus de monde''qu'un resto style ''mexicain'', ou Sud des Etats Unis en je ne sais quelle année . Le parc doit attirer du monde et mise donc sur ce qui fait vendre. Vous pensez qu'à terme les gens se lasseront car on n'a pas su les emmener ailleurs?
Je pense aussi que ça manque de vision à long terme , que cela va s'essouffler et qu'il manquera un je ne sais quoi que même les gens ne sauront déterminer.
Quand je vois de membres de ma famille qui vont sur la destination ils ont fait quoi? Ce que vous appelez les E tickets il me semble, ils n'ont pas vu un seul spectacle (à part ceux du soir) , pas un tour au Dragon, à la cabane des Robinsons, ils ont enchaîné ce que tout le monde fait . Et cela me pose question,  pourquoi payer si cher pour faire des attractions que l'on peut retrouver dans plein d'autres parcs , avec des gros coaster etc. ?
La plus-value c'est justement les walk throught , les spectacles,  la foule de détails il me semble,  à,  moins que je me trompe complètement , à moins que le plaisir des gens soit de se balader dans un décor placardé de licences partout en se disant ah oui ça je connais ...

Je ne peux pas leur en vouloir de se concentrer sur les e-tickets pour une visite ponctuelle. La plupart des gens vont faire un seul de ces walkthrough dans leur journée sur le chemin entre 2 attractions en se perdant dans le coin et ne se rendent pas vraiment compte que c’est potentiellement le meilleur moment de leur journée parce qu’ils n’ont pas attendu et que le petit a arrêté de piaillé et s’est pris pour un pirate pendant 20 minutes.
J’extrapole sûrement mais pour moi il n’est pas nécessaire de faire ces attractions à chaque fois mais il est nécessaire qu’elles soient là. Un efteling sans son mythique bois des contes ne serait pas l’efteling enchanteur que tout le monde adore. A disney c’est pareil. Ces attractions sont là pour les gens qui viennent un peu plus souvent ou qui souhaitent approfondir ou bien pour les journées très chargées où finalement des familles qui refusent d’attendre 2 heures partout se rendent compte qu’on peut s’amuser juste en se baladant. Ca me fait penser à Tokyo Disney Sea où les Japonais hyper patient attendent sans broncher 2h ou plus et où tu peux te retrouver à ne rien faire de ta journée mais quand même avoir adoré ta journée car ce parc est tellement sujet à l’exploration !

Sinon oui, je pense qu’à terme, les gens vont remarquer que la magie a disparu. Disney aura du mal à corriger le tir. Ils feront sondage sur sondage pour comprendre ce qui ne va pas. Ils en tireront la conclusion que c’est la marque Disney qui a perdu en valeur mais ne sauront pas dire pourquoi. Prendront-ils alors le risque de donner une totale liberté aux creatifs pour concevoir des univers originaux de malade sortis tout droityde leurs reves (ou de pinterest) ? ^^

Mr.Ravenswood aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
DameJulie



Féminin
Messages : 684
Localisation : Tarn
Inscription : 28/09/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 10 Mai 2023 - 21:25

Bien sûr qu'il fallait qu'ils les fassent ce que je trouve dommage c'est qu'une fois faites ben c'est comme s'ils avaient tout fait.
Apres mon modérer mon propos , je l'ai déjà dit sur d'autres topics, les licences ça me plait aussi j'adore me plonger dans l'univers de mes films favoris, mais pas dénaturer des zones si bien pensées, il faut agrandir et non remplacer.
Le parc ne doit pas être un musée et j'en suis convaincue mais attention à la façon dont c'est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Ravenswood

Mr.Ravenswood

Masculin
Âge : 22
Messages : 870
Localisation : Bordeaux
Inscription : 22/02/2015

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Jeu 11 Mai 2023 - 9:26

Après, le parc principal est relativement préservé dans son thème. Personnellement coco à fuente del oro et luca dans une salle de la bella notte ça ne me dérange pas vraiment. Il nous reste les walkthrough et les environnements immersifs.

Mais alors DameJulie, si les personnes dont tu parles trouvent une valeur ajoutée à Disney même sans faire les walkthrough, c’est probablement aussi pour la beauté de la thématisation. Les e-tickets sont pour beaucoup des parcours scéniques, ou bien des montagnes russes avec décors soignés. Pour marcher d’un point A à un point B, on traverse des univers enchanteurs. N’importe qui peut remarquer ça, même sans se pencher sur le pourquoi du comment.


Grim Grinning ghosts come out to socialize!
Revenir en haut Aller en bas
DameJulie



Féminin
Messages : 684
Localisation : Tarn
Inscription : 28/09/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Jeu 11 Mai 2023 - 17:32

Justement c'est hyper bien thématisé et c'est justement ça que je crains de perdre parfois en voyant une grosse pancarte ''Casa de coco'' mais il faut voir la façon dont ce sera fait on ne peut pas juger avant.
La thema sur Luca a l'air très sympa, en même temps c'est dans une salle de restaurant il faut y rentrer pour la voir...
Revenir en haut Aller en bas
HerculesHawkins

HerculesHawkins

Autre / Ne pas divulguer
Messages : 1231
Localisation : Thunder Mesa
Inscription : 17/08/2012

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Ven 12 Mai 2023 - 23:46

Je trouve ça dommage que le sujet soit maintenant dans la section Imagineering parce que moins de personnes vont le lire et participer comparé à sa présence dans la section Disneyland Paris mais en même temps je comprends la décision de la modération étant donné que le sujet est littéralement l'Imagineering Laughing

Pour en revenir au sujet je suis d'accord avec la majorité des opinions énoncés. Comme l'a dit  @Parkatm l'argent est maintenant "investi là où la majorité des gens / le public lambda peut le voir et cela au détriment de la créativité". Il y'a ça mais j'ai aussi l'impression que l'argent n'est pas dépensé aussi intelligemment qu'avant. Même si une grande part des méfais est du à l'administration, il ne faut pas oublier les équipes Imagineering qui décident de dépenser des (apparement) MILLIONS d'euros pour la rethéma Flight force par exemple. Et quel est le résultat? Un ride médiocre...Ou est passé l'argent? Apparemment dans l'écran futuriste de la file d'attente et dans l'AA Iron Man. On peut se poser des questions...

Depuis le renvoi de pas mal d'Imagineers vétérans qui ont établi et construit le language Imagineering on les remplace par des diplomés en école d'architecture qui n'ont pas forcément l'imagination qu'il faut pour le job...Les success stories des vendeurs parcs qui passent en Imagineering par passion et bouche à oreille (et qui avaient certes des bases académiques) ne sont plus possibles de nos jours. Voilà pourquoi on finit avec des zones industrielles pour Avengers Campus et des lignes rectilignes pour la zone expansion. Ils n'ont aucune notion de ce qui fait l'Imagineering l'Ima alors que le parc Disneyland est l'exemple PARFAIT juste à coté. Certes certains Imagineers restants ont de l'ambition, la passion et le savoir que tout cela nécessite mais je ne pense malheureusement pas que c'est à eux qu'on offre les plus gros projets:


Astérix prouve bien qu'il n'y a pas besoin d'avoir des licences connus dans toute l'Europe pour éveiller l'intêret des fans de parcs. Il suffit d'innovation. On le voit avec Toutatis qui fait parler tous les fans de parcs d'Europe, même si il n'est pas un Big Thunder Mountain niveau théma c'est plus innovant et unique qu'un Flight Force recyclé qui a peut être coté plus cher qui sait clown .

DLP à l'avantage des licences mais tu leur enlèves ça et leurs dernières créations perdent leur intérêt. Avenger Campus sans le thème Marvel n'attirerait pas grand monde avec son jeux d'écrans, son revamp d'un vieux ride et son Pym kitchen qui a des POSTERS en déco...Alors que tu enlèves les refs à Jules Verne, Da Vinci et Star Wars dans Disco l'expérience visiteur sera toujours aussi époustouflante. Ce serait bien qu'ils se réveillent et comencent à utiliser les licences bien au lieu de tout simplement les utiliser comme attrait marketing.

Je pense que DLP connait mal ses visiteurs si ils pensent qu'ils viennent juste pour les licences. Ce qui avait émerveillé les français dubitatifs en 92 c'est le niveau de détail, l'extravagance et l'innovation, pas le fait que Blanche-Neige avait une zone à Fantasyland. Si ils ont la bonne idée d'allier licence ET le niveau d'Imagineering de 92 alors là ils viseraient le gros lot mais on sait que c'est plus économique dans le cadre d'une vision à court terme de coller des licences partout pour contenter les visiteurs qui ne se contentent que de ça.

J'ai également lu les rumeurs de suppression de Frontierland à Magic Kingdom, heureusement DLP n'osera jamais tellement notre land est grand. De plus j'ai l'impression que Disney se crée des ennemis fictifs parce que je n'ai vu personne se plaindre de l'imaginaire de Frontierland. Ils ont fait la même en enlevant tous élément horrifiques de l'attraction Snow White à Anaheim ou en enlevant les références à la pendaison dans la maison hantée parisienne. Alors que les modifications de Pirates of the Caribbean avaient un peu plus de sens là ils se tirent un balle dans leur propre pied et c'est ridicule Suspect .

Puis comme le dis  @Mr.Ravenswood la refonte des Walt Disney Studios vient trop tard et se contente du strict minimum. Au lieu d'utiliser les acteurs Marvel qu'ils avaient sous la main grace aux contrats d'End Game, comme il a été fait pour Wizarding World, ils ont préféré attendre avant de planifier ce Avenger Campus qui n'a aucune attraction basée sur les Avengers. De même ils copient la plus pette version du ride Frozen dans tous les parcs. Rien de cela n'a de sens.

Je pense que les visiteurs lambdas sont loin d'être bêtes et beaucoup se rendent compte de cette mascarade même si ils ne sauraient pas l'expliquer. Il n'y a que le voir aux nombres de critiques négatives que reçoit le parc qui est considéré trop cher pour peu de nouveautés et d'entretien. C'est surtout les fans qui protègent les décisions du parc coute que coute.

J. Thaddeus TOAD, Mr.Ravenswood et mpZ aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
mpZ

mpZ

Masculin
Messages : 272
Inscription : 11/12/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 0:40

Py était un excellent Imagineer…

Je ne peux que confirmer tout ce que je lis au dessus

HerculesHawkins aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
HerculesHawkins

HerculesHawkins

Autre / Ne pas divulguer
Messages : 1231
Localisation : Thunder Mesa
Inscription : 17/08/2012

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 1:02

Oui, j'étais tombé sur ses tweets il y'a quelques jours et il a fait un merveilleux boulot pour intégrer les bornes et les box cast Premium Access à Small World et Orbitron. Ses designs sont au même niveau que l'Imagineering de 92 et se fondent parfaitement dans l'existant. Je me demande il a travaillé sur quels autres projets et pourquoi il ne travaille plus pour DLP d'ailleurs Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? 458193

Il y'a aussi David Goebel qui est très fort niveau graphisme, il partageait des posters fanmade géniaux avant de passer en Ima.

Twitter est vraiment un bon endroit pour suivre les Imagineers récents et les anciens qui révèlent les secrets de leur travail: y'a Jim Shull,Tom K Morris, Joe Rohde, Eddie Sotto...c'est vraiment passionant et en même temps triste quand on se rend compte que tout ces gens ne travailent plus pour Disney qui préfère employer des prestataires externes qui sont actuellement en train de détruire la théma aux hotels US. Y'a une grosse polémique sur ça dans la commu des fans US d'ailleurs. Cela me rappelle la situation qu'on a actuellement avec les hotels parisiens:


PS: @mpZ je n'arrive malheureusement pas à répondre à ton mp Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? 458193 : "Cet ou ces utilisateur(s) ne souhaite(nt) pas recevoir de messages privés"

Mr.Ravenswood, Parkatm et mpZ aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
DameJulie



Féminin
Messages : 684
Localisation : Tarn
Inscription : 28/09/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 7:53

D'où elles viennent toutes ces critiquent négatives sur le parc qui disent que c'est bien trop cher pour peu de nouveautés ? Vu le taux de fréquentation j'ai pas l'impression que les gens soient freinés
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 38
Messages : 3547
Inscription : 01/12/2016

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 8:51

Exact, j’ai tendance à être d’accord avec DameJulie. Je suis plutôt d’accord avec le constat que detty fait sauf pour la dernière phrase : je ne suis pas aussi optimiste sur le fait que le visiteur lambda se rend compte de tout ça. C’est quand même relativement subtile. Je pense que les gens s’en rendront compte à terme peut-être mais pour le moment, quand on dit à un visiteur lambda qu’on est triste qu’une histoire originale soit remplacée par coco par exemple, ou que hyperspace mountain n’a pas sa place dans space mountain, on nous dit souvent qu’ils ne voient pas le problème, au contraire.
Pareil pour la ToT en Gotg par exemple : beaucoup défendent l’idée de ce changement quand bien même ça n’a aucune cohérence avec l’histoire du campus et encore moins avec la zone Hollywood (qui va devenir District Theater).
Les hôtels renovés c’est pareil : si Disney dethematise et puis change un hôtel classique thème Américain sur the art of Marvel ou un hôtel Victorien sur les princesses, c’est parce que ça se vend effectivement mieux, donc les gens préfèrent.
Y’a qu’a voir les réactions au Roi Lion et les débats qu’on a eu. Le nombre de personnes qui mouillent leur culotte à l’idée d’un splash Roi Lion alors que niveau immersion, on voit bien qu’il y a de nombreux problèmes qui ne seront pas résolus (comment donner l’impression d’une savane sur une si petite surface, comment caser autant de paysages naturels différents sur une si petite zone en faisant réaliste, comment justifier la presence de visiteurs dans le DA du roi Lion, comment justifier la presence de bâtiments pour se restaurer ou acheter du merchandising en pleine savane au milieu d’une histoire d’animaux ? comment justifier la présence aussi importante d’une rivière qu’est le splash et qui prend autant de place en superficie dans un milieu normalement très aride ?)  et je parle même pas de ceux qui proposaient une jeep en plein DA du Roi Lion.
Et bon Toutatis, j’aime beaucoup le coaster y’a pas de soucis mais encore une fois, le prendre comme exemple pour DLP je trouve cela un peu tendancieux au vu de sa théma qui est littéralement une forêt de piliers sur lesquels sont posés des stickers. Si ça ça satisfait le visiteur lambda en terme de théma, alors je pense qu’on a encore du chemin à faire pour éduquer les papilles immersives du lambda ^^ (bon pour Toutatis je vais partir du principe que detty parle du ride intamin lui-même qui aurait pu être ce qu’on aurait eu « dans le noir » s’ils avaient remplacé le coaster de base même si je préfère la comparaison avec gotg d’Epcot qui est plus flagrante car quasi la même thématique sortis à quelques mois d’intervalle).

Bref d’accord sur le constat sur les imaginieurs (et merci de me faire découvrir ces imaginieurs sur Twitter, je serai preneur de tous les comptes que vous me conseillez, je utilise jamais les autres réseaux sociaux mais chaque fois que je suis un lien sur twitter que vous envoyez c’est toujours un plaisir à découvrir).
Par contre pas d’accord sur le succès de cette nouvelle direction qu’on déplore. Pour moi ça marche et c’est justement ça le problème. (Et c'etait pour ca aussi que je défendais les chiffres d’attendance comme bon indicateur de la satisfaction : on a beau trouver quelques personnes dans notre entourage qui ne sont pas dupes de cette baisse de qualité, si les gens viennent en masse, c’est qu’ils ne sont pas majoritaires ou alors ils râlent pour le principe mais leurs actions ne suivent pas leur pensée). Et quand les gens prennent en exemple le réveil progressif des autres parcs : Europa Park, Phantasialand, Parc Asterix ou Futuroscope en citant toutes les nouveautés excitantes sorties récemment ou à venir et en faisant la comparaison avec Disney en disant que Disney doit se réveiller. Je pense qu’en réalité, c’est tout le secteur des parcs en Europe qui connaît un boom et qui permet aux parcs d’investir et que Disney est loin d’être le vilain petit canard dans l’histoire puisque que lui aussi subit ce boom (on le voit dans les chiffres récents) et en tant que leader en europe, montre la couleur de ce qu’on peut attendre pour les autres parcs.
En conclusion pour moi, les gens ne vont pas de plus en plus dans les autres parcs à thème à la place de Disney parce qu’ils se rendent compte du problème qu’on expose. Les gens vont juste de plus en plus dans les parcs à thèmes et d’attractions, Disney compris, indépendamment du problème que nous, les fans d’imagineering, constatons (et qui à mon avis aura bien impact mais plutôt long terme que court terme)

PS : j’ajouterai aussi que ce boom des parcs connu en ce moment vient à mon avis de plusieurs choses :
- internationalisation de la culture qui fait donc que la culture populaire se popularise de plus en plus (notamment avec l’arrivée des plateformes et la baisse de la DEI sur la télé linéaire qui est historiquement plus localisée culturellement)
- démocratisation des parcs à thèmes et d’attractions dans la culture (voir cet épisode intéressant de EDBAttraction sur YT qui constate la montée croissante de fans de parcs et de personnes intéressées par ce milieu dans les audiences de toutes les chaînes relatives à ce sujet) et que je pense dû à une spirale positive de : le succès des parcs permet aux parcs d’investir dans des trucs de plus en plus cool qui gagnent le coeur du public et assure le succès des parcs
- la période covid et après : les gens ont réalisé parfois qu’ils étaient trop en mode metro boulot dodo, ca a libéré du temps d’esprit pour se remettre en question, je pense que l’industrie du loisir en a profité dès que ca a été possible de sortir à nouveau
- peut-être aussi un effet : partir moins loin car le voyage distant a de moins en moins la côte pour des raisons écologiques ou encore partir moins longtemps à cause de l’inflation (du coup si le tourisme prend cher pour tout ce qui est longs séjours, les parcs qui sont la solution de repli parfois à de longues vacances, peuvent avoir la côte).

Dans tous les cas, les parcs bénéficient d’une periode de grâce et j’aurais vraiment aimé voir Disney en profiter pour prendre des risques artistiquement sur des concepts originaux. Mais ça ne semble pas être le mood. J’ai l’impression qu’ils tergiversent 107 ans pour trouver THE bonne licence tant ils sont effrayés à l’idée de se rater dans leur investissement (en même temps avec un investissement tous les 20 ans, y’a de quoi mettre la pression Laughing ). Et que du coup, le boost que connaît Disney en ce moment, j’ai bien peur qu’ils l’attribuent aux mauvaises raisons : je crois qu’ils pensent que cela vient de leur stratégie centrée sur les licences alors qu’on sait que ça fonctionnerait tout aussi bien de pondre un Tokyo Disney Sea like en ces temps favorables.
Et ce qu’on sait aussi, c’est qu’un Tokyo Disney Sea ou un Disneyland Paris de 92, ça vieillit bien mieux qu’un Avengers Campus ou land à licence surtout pour les moments de creux à venir dans l’économie des parcs en Europe (s’il y en a).

Mr.Ravenswood et svenghard aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
mpZ

mpZ

Masculin
Messages : 272
Inscription : 11/12/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 11:01

HerculesHawkins a écrit:

PS:  @mpZ  je n'arrive malheureusement pas à répondre à ton mp Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? 458193 : "Cet ou ces utilisateur(s) ne souhaite(nt) pas recevoir de messages privés"

Ah mince, désolé, c’est bon j’ai modifié tu peux maintenant

HerculesHawkins aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
HerculesHawkins

HerculesHawkins

Autre / Ne pas divulguer
Messages : 1231
Localisation : Thunder Mesa
Inscription : 17/08/2012

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 14:28

J'en avais déjà parlé dans le sujet extension mais les visiteurs se rendent ben compte des problèmes dans les parcs selon moi. Ce n'est pas parce que le parc est rempli que tout le monde est satisfait de sa visite à la fin de la journée:
HerculesHawkins a écrit:
Tripadvisor, trustpilot, avis google, twitter, les amis, les connaissances, dans la communauté fan de parcs d'attractions sur youtube ou les forums ou tout simplement ce qu'on entend lorqu'on visite les parcs.

Perso sur ma dernière visite l'année dernière avant l'ouverture d'Avengers Campus, j'avais entendu pas mal de gens se plaindre parce qu'ils ne comprenaient pas comment commander leur nourriture, se demander pourquoi les fastpass étaient maintenant payants, se plaindre des pannes alors qu'ils allaient monter dans l'attraction, que tout est cher, qu'il n'a plus de plans papiers ou que le parc disneyland c'est la même chose que quand ils sont venus il y'a des années de ça. Après bien sur il y avait aussi beaucoup de gens heureux d'être sur le parc.

Je vous laisse aller lire les avis Trustpilot, c'est très révélateur:

https://fr.trustpilot.com/review/disneylandparis.fr

Toutefois c'est vrai qu'il est difficile d'établir un consensus général tant les avis divergent du plus positif au plus négatif. Cependant, je ne pense pas que l'avis ubuesquement positif qu'ont les fans sur ce forum soit représentatif de la réalité

De plus si certains guests sont satisfaits des changements c'est peut-être parce qu'il ne savent pas ce qu'il y avait avant. Tout le monde n'a pas visité tous les hotels ni tous les restaurants des parcs. Les guests lambdas comme les fans ont bien fait savoir que Flight Force était un ride ridicule, ça se voit aux temps d'attente qui sont incomparables aux temps d'attente de Rock‘n’Roller Coaster. Après je ne dis pas que tous les avis sont négatifs, mais ils sont bien présents de la part des fans et des guests lambdas.

Parkatm a écrit:
Y’a qu’a voir les réactions au Roi Lion et les débats qu’on a eu. Le nombre de personnes qui mouillent leur culotte à l’idée d’un splash Roi Lion alors que niveau immersion, on voit bien qu’il y a de nombreux problèmes qui ne seront pas résolus (comment donner l’impression d’une savane sur une si petite surface, comment caser autant de paysages naturels différents sur une si petite zone en faisant réaliste, comment justifier la presence de visiteurs dans le DA du roi Lion, comment justifier la presence de bâtiments pour se restaurer ou acheter du merchandising en pleine savane au milieu d’une histoire d’animaux ? comment justifier la présence aussi importante d’une rivière qu’est le splash et qui prend autant de place en superficie dans un milieu normalement très aride ?)  et je parle même pas de ceux qui proposaient une jeep en plein DA du Roi Lion.

Par contre, je suis d'accord par rapport aux gens qui s'extasient sur la rumeur du Splash Roi Lion alors que niveau immersion ça ne peut pas fonctionner en terme de land unique mais plutot comme attraction unique à Adventureland, si il y avait la place. Ce projet, si il se concrétise, est voué à l'échec tellement il a peu de sens à cause des problèmes que tu as énoncé. Il va principalement plaire aux fans qui se contentent de la présence des licences comme pour Avengers Campus. Utiliser des licences populaires c'est bien mais le faire intelligemment ce serait mieux...Le Roi Lion est populaire car l'histoire et les personnages sont très bien écrits et attachants. Je ne connais personne qui a vu le Roi Lion et s'est dit "Woaw si seulement je pouvait me balader dans la savane désertique avec les lions  Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? 425715 " comme d'autres le disent pour le monde d'Harry Potter ou Avatar...

Je tiens à le préciser mais je ne pense vraiment pas que le nombre de visiteurs sur les parcs est un gage de qualité. Comme tu le dis plus bas dans ton post  @Parkatm  c'est principalement dû à la fin du covid et la campagne marketing des 30 ans et d'Avengers Campus. Le travail des Imagineers de 92 qui perdure sauve aussi la mise. Est-ce que ces visiteurs vont réellement revenir? Sont-ils réellement satisfaits par les nouveautés niveau ride et land? L'avenir nous dira.

Parkatm a écrit:
- démocratisation des parcs à thèmes et d’attractions dans la culture (voir cet épisode intéressant de EDBAttraction sur YT qui constate la montée croissante de fans de parcs et de personnes intéressées par ce milieu dans les audiences de toutes les chaînes relatives à ce sujet)
Aurais-tu le lien de la vidéo?

Parkatm a écrit:
Dans tous les cas, les parcs bénéficient d’une periode de grâce et j’aurais vraiment aimé voir Disney en profiter pour prendre des risques artistiquement sur des concepts originaux. Mais ça ne semble pas être le mood. J’ai l’impression qu’ils tergiversent 107 ans pour trouver THE bonne licence tant ils sont effrayés à l’idée de se rater dans leur investissement (en même temps avec un investissement tous les 20 ans, y’a de quoi mettre la pression Laughing ). Et que du coup, le boost que connaît Disney en ce moment, j’ai bien peur qu’ils l’attribuent aux mauvaises raisons : je crois qu’ils pensent que cela vient de leur stratégie centrée sur les licences alors qu’on sait que ça fonctionnerait tout aussi bien de pondre un Tokyo Disney Sea like en ces temps favorables.
Et ce qu’on sait aussi, c’est qu’un Tokyo Disney Sea ou un Disneyland Paris de 92, ça vieillit bien mieux qu’un Avengers Campus ou land à licence surtout pour les moments de creux à venir dans l’économie des parcs en Europe (s’il y en a).

Tout à fait d'accord. Ils prennent plus de temps à décider telle ou telle license vaut le cout au lieu d'ouvrir tout simplement des rides de qualité. Il n'y a qu'a voir l'annulation du land Star Wars aux Walt Disney Studios. Si c'était vraiment du à un manque d'argent suite au covid pourquoi redesigner un land à zéro sur autre thème? Après l'échec modéré de Galaxy Edge aux US ils ont du avoir peur. Pourtant les solutions étaient simples: baser le land sur la trilogie originale, détruire ce sentiment centre commercial en ouvrant des petits walkthrough dans le land...L'attraction principale Rise of the Resitance (ou Rebellion) aurait été un carton car les américains ne se plaigent pas de celle-ci tellement elle est révolutionnaire mais ils se plaignent plutot de la timeline du ride. La postologie est peu appréciée par les fans tellement elle dégage le marketing de A à Z et est mal écrite. Si Star Wars land n'avait pas de timeline précise ou se basait sur la timeline qui a rendu tout le monde amoureux de l'univers Star Wars je pense qu'il n'y aurait jamais eu ce backlash
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 38
Messages : 3547
Inscription : 01/12/2016

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 15:18

Voilà la vidéo d'EDB : https://youtu.be/CL0hzx46fVs

On en avait déjà parlé sur un autre sujet, mais je sais que soutenir l'hypothèse de "les gens votent avec leur porte-monnaie" est difficilement entendable et même pas facile à défendre (certains m'y avaient même traité de malhonnête) mais ce que je veux dire c'est que sur tous ces sites d'opinion, c'est une minorité qui est très vocale (un peu comme partout en fait, c'est le biais des réseaux sociaux) et qu'en vrai ce qui compte comme indicateur c'est bien la fréquentation. Quelqu'un peut râler autant qu'il veut sur la qualité du resort, si derrière il revient régulièrement se balader dans le parc, c'est qu'il doit aimer la tambouille qu'on lui sert au fond.

Alors oui effectivement je reconnais qu'il y a un effet "à retardement" qui est de dire : les déçus de leur visite de maintenant sont la baisse de fréquentation de demain. Mais enfin, ce n'est pas nouveau ces opinions défavorables sur Disney (par exemple Hyperspace mountain ne date pas d'hier) et pourtant la fréquentation va en augmentant.

Si je reprends et épluche ton exemple :
Un illustre inconnu a écrit:
Perso sur ma dernière visite l'année dernière avant l'ouverture d'Avengers Campus, j'avais entendu pas mal de gens se plaindre parce qu'ils ne comprenaient pas comment commander leur nourriture, se demander pourquoi les fastpass étaient maintenant payants, se plaindre des pannes alors qu'ils allaient monter dans l'attraction, que tout est cher, qu'il n'a plus de plans papiers ou que le parc disneyland c'est la même chose que quand ils sont venus il y'a des années de ça. Après bien sur il y avait aussi beaucoup de gens heureux d'être sur le parc.

Comment commander la nourriture => bon celui là, je passe, je ne comprends pas de quoi il veut parler.
Pourquoi les fastpass sont devenus payants ? => pas propre à Disney : les coupe-file payants existent dans plus en plus de parcs. Tu en as au parc Asterix, au Futuroscope, chez Universal le principal concurrent Disney sur le marché international... Et donc je trouve pas ça spécialement lié à tout ce qu'on critique sur Disney par rapport au manque d'imagination.
Se plaindre des pannes => Idem, c'est pas spécifique à Disney. Tous les parcs ont des pannes. Et bon, on est tous des habitués des parcs ici. On se leurre pas, on en voit partout des pannes. J'ai vu plus de pannes lors de ma dernière visite au parc Astérix que lors de ma dernière visite chez Disney. Et comme le disait un membre sur un autre sujet : Disney a des rides qui tournent pleine capa 365 jours par an contrairement à ces autres parcs.
Que tout est cher => bon là oui, c'est bien ce qu'on commence de plus en plus de reprocher à Disney (ça commence quand même à être le cas dans pas mal d'autres parcs quand même mais pas au niveau de Disney, on est d'accord, mais encore une fois, c'est pour moi un problème plus d'exploitation que de créativité.
Qu'il n'y a plus de plans papiers => pareil, rien à voir avec la créativité, et d'ailleurs ça vu que c'est plutôt une mesure un peu écolo, je pense que son opinion ne serait pas forcément partagé par tout le monde.
Et enfin : pas de nouveautés => bah oui, ça c'est pas spécialement récent, c'est le cas depuis l'ouverture et ça n'empêche pas de voir la fréquentation monter !
C'est toujours la même chose => bah tu vois qu'ils ne voient pas que le parc Disneyland se dégrade et que les choses originales sont remplacées puisque pour eux "c'est toujours la même chose".

En conclusion, là où je veux en venir c'est que : oui les gens ont des critiques un peu comme dans n'importe quel parc sur la bouffe, les prix trop élevés, les pannes, l'attente, du grand classique. Pour autant le parc atteint des records de fréquentation. Et dans ces commentaires lambdas personne ne semble vraiment mettre le doigt sur le vrai problème de fond de l'imagineering d'aujourd'hui et personne ne semble se plaindre du tout licence aussi.
Pire encore, ce que toi tu considères comme le point fort du parc : l'ima de 92, certains le qualifient de "toujours la même chose".

Pour moi, tout ce que tu déplores dans ton premier message, je suis à peu près sûr que les visiteurs lambdas ne le remarquent pas du tout (ou pas directement en tous cas, car c'est un peu subtile).

DameJulie aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
DameJulie



Féminin
Messages : 684
Localisation : Tarn
Inscription : 28/09/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Sam 13 Mai 2023 - 17:11

C'est vrai on avait déjà discuté des sites d'avis en ligne... on sait très bien que ce sont les mécontents qui vont y participer, quand tu es satisfait tu ne penses pas à ''attend je vais mettre un avis en ligne'' surtout pour Disney , pas la peine de leur faire de la pub , on doit penser qu'ils n'en ont pas besoin.
Ensuite je suis quand même très heureuse quand je vais sur le parc, et j'ai encore envie d'y revenir , peut-être car je n'y vais pas souvent, moins le sentiment de lassitude.
Revenir en haut Aller en bas
Rififi

Rififi

Messages : 1606
Localisation : Suisse
Inscription : 01/12/2007

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Dim 14 Mai 2023 - 18:10

Alors oui, c'est Disney qui seul décide de la façon dont évolue son parc. Mais je pars de ce principe :

Ce qui a été fait en 1992 était parfait. Désormais, il faut préserver cet héritage en ne touchant pas à l'existant, se contentant de rénover sans transformer.

Et pour le reste, Disney peut faire tout ce qu'il veut dans ses futures extensions. Y mettre de la licence, des trucs cheap, n'importe quelle musique... etc... Mais surtout ne pas toucher à ce qui a été créé et décidé en 1992.

Si cette règle de base n'est pas respectée, Disneyland perdra définitivement sa magie originelle.

La question qu'on peut se poser maintenant : N'est-ce pas déjà trop tard ?

Oregon Trail, Parkatm et svenghard aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
svenghard



Messages : 3
Inscription : 31/08/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 24 Mai 2023 - 10:33

Merci pour ce fil, je pensais être le seul à partager ce point de vue. Tout a été dit. J'ajouterais juste que cette perte de savoir-faire (ou bien cette logique de la rentabilité au détriment de l'immersion et de la créativité) ne se limite pas qu'aux parcs :

- Disney Village est parti pour être rénové et on se dirige apparemment vers un espace commercial à l'image de ce que l'on a coutume de voir en région parisienne. Déjà la fermeture du Wild West Show et du Planet Hollywood annonçaient la couleur. Le charme de Disney Village c'était justement d'avoir un avant-goût de la culture pop américaine (Annette's, Sports Bar, Show country, Planet Hollywood, Wild West Show) et le décor kitsch participait à cette ambiance. Si je veux juste un espace commercial lambda, il me suffit d'aller à Paris ou en banlieue.

- La nouvelle thématisation des hôtels avec dans le cas le moins pire des "forcing" pour plaquer des licences (Woody et Jessie à Cheyenne par exemple) voire des refontes complètes (Marvel pour New York, Princesses pour Disneyland). Les hôtels avaient pour objet de représenter les différents paysages de l'Amérique, là on est sur du commercial bête et méchant qui va encore une fois tuer l'immersion. Sans oublier la "ségrégation genrée" qui va sans doute s'opérer au niveau des choix des hôtels (jeunes garçons chez Marvel, jeunes filles chez Disneyland avec le thème "Princesses"). Je ne généralise pas mais ça risque de se passer ainsi.

L'esprit originel - Harmonie, subtilité dans l'utilisation des licences, immersion - qui présidait à la conception du parc en 1992 semble avoir complètement disparu et c'est bien dommage.

HerculesHawkins aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
DameJulie



Féminin
Messages : 684
Localisation : Tarn
Inscription : 28/09/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 24 Mai 2023 - 16:04

Je me pose aussi une question, ne serait ce pas les goûts du public qui ont évolué aussi?
Revenir en haut Aller en bas
svenghard



Messages : 3
Inscription : 31/08/2021

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Mer 24 Mai 2023 - 19:09

Personnellement, je ne pense pas que le public dans les années 90 était conscient de l'importance de l'immersion et du caractère nocif de l'excès dans l'utilisation des licences. Peut-être qu'eux aussi auraient demandé à voir des licences de partout si on leur avait posé la question.

Je pense que c'est plutôt un changement de mentalité générale au niveau des entreprises. On cherche la simplicité, le fast-food. Vous aimez Star Wars ? Et bien hop on vous met du Star Wars...La possibilité d'avoir les impressions du public en temps réel à l'aide des Réseaux sociaux et de la Data renforçant cette tendance.

Avant c'était plus : On vous a préparé une oeuvre d'art que vous allez adorer même si vous ne le savez pas encore; c'est ça le véritable art à savoir donner au public non pas ce qu'il aime mais ce qu'il pourrait aimer.

D'ailleurs c'est l'ensemble de l'industrie créative qui est concernée, pas que Disney. A mon humble avis c'est plus lié à un changement de mentalité au niveau des entreprises du secteur qu'à l'évolution des goûts du public.

HerculesHawkins, Mr.Ravenswood et Parkatm aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Mr.Ravenswood

Mr.Ravenswood

Masculin
Âge : 22
Messages : 870
Localisation : Bordeaux
Inscription : 22/02/2015

Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Empty
MessageSujet: Re: Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique? Horlog11Jeu 25 Mai 2023 - 20:49

DameJulie a écrit:
Je me pose aussi une question,  ne serait ce pas les goûts du public qui ont évolué aussi?

Je ne suis pas sûr. Le public ne peut vouloir ce qu’il ne connait pas. C’est donc en fonction des univers de fiction à la mode que les envies des guests potentiels fluctuent.


Grim Grinning ghosts come out to socialize!
Revenir en haut Aller en bas
 
Un parc à thèmes en perte de savoir-faire thématique?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Travail de fin d'étude: Comment crée-t-on un parc un parc à thèmes? Le cas de Disneyland Paris ( partie 3 en ligne p.4)
» Le savoir-faire de WDI en déclin ?
» Disney "offre" son savoir faire dans le sud! (Pirate!)
» 7ème parc à thèmes...
» Un parc à thèmes pour adultes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Disney Experiences : Destinations :: Disneyland Paris :: Walt Disney Imagineering Paris-