AccueilQuelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  VideQuelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  VideQuelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  VideDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Solib75

Solib75

Masculin
Messages : 4339
Localisation : Capitale de la Gaule
Inscription : 04/06/2011

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 0:21

Je pense que nous sommes tous d'accords pour dire que le prix des entrées ainsi que des nuits en hôtel commencent à être conséquents pour une famille qui souhaite venir sur le parc.

Mais avec l'inflation qui ne s'arrête pour l'instant pas en Europe, avec les anglais qui, manifestement, ont eu aussi du mal à finir leur fin de mois, le prix élevé ne risque-t-il pas d'être un frein pour la venue des guests étrangers et Français? Même si beaucoup continueront à faire des sacrifices pour s'offrir Mickey le temps d'un séjour, d'une journée ou plus, Disneyland Paris ne risque-t-il pas d'être en difficulté malgré les résultats annoncés dernièrement?

Vu que les offres promos ne sont pour l'instant plus d'actualité, Disneyland Paris risque d'être la dernière des priorités pour beaucoup de familles...

La direction va-t-elle se maintenir dans sa grille tarifaire en continuant d'augmenter ou va-t-elle prendre la décision de se lancer dans le retour des offres promotionnelles?
Revenir en haut Aller en bas
http://florideroadtrip2011.blog4ever.com
Rififi

Rififi

Messages : 1572
Localisation : Suisse
Inscription : 01/12/2007

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 6:11

C'est une très bonne question ! Actuellement, les gens reviennent à Disney en payant le gros prix car ils en ont été privés durant longtemps. Mais vont-ils revenir ensuite au même rythme qu'avant ?
Personnellement, je trouvais facilement des amis pour m'accompagner à l'époque. Maintenant, c'est beaucoup plus difficile... Et dès qu'on parle d'une famille avec plusieurs enfants, cela élimine directement une bonne partie des candidats ! Les gens ont déjà de la peine à nouer les deux bouts dans leur vie...
Alors c'est clair de de réelles nouveautés dans les deux parcs feront venir les gens quelque soit le prix à payer. Mais il faudrait qu'elles arrivent avant 2040...
Revenir en haut Aller en bas
mickeyM

mickeyM

Messages : 659
Inscription : 07/01/2017

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 6:59

Tant qu’il aura plein d’aides de l’état, les guests français iront les dépenser en allant à DLP en voiture (quoique en train c’est pas donné à plusieurs) tout en rallant car les paquets de pattes ont pris 10 centimes… priorité ! Il suffit de regarder le nombre de français faire des crédits pour le budget vacances pour comprendre que Disney a bien raison de prendre le maximum ! D’autant que le big boss Chapek a annoncé une augmentation générale des parcs et de Disney+.


Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  G-M-C0546-0463

Salvalia et jambonpremierprix aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Olivier_73

Olivier_73

Masculin
Messages : 549
Localisation : Donaldville
Inscription : 09/06/2019

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 8:32

Comme déjà signalé, je trouve très compliqué de savoir comment les gens vont réagir à une énième hausse des prix.
Nous sommes dans le pic touristique post COVID, donc dans une phase anormale. D'ici 2 ans on devrait avoir un retour à la normale, et si Disney s'est trompé dans son pari, ça risque de faire mal.

Personnellement, on a encore réussi a trouvé un séjour pas trop chère pour mi Septembre au Sequoia Lodge (moins chère que le Santa Fé scratch ). En jouant sur les périodes, on s'en sort.

Mais ce pourrait être le dernier avant un moment car notre fille aura 3 ans l'an prochain, et là le prix d'un séjour va exploser.

Une solution sera peut être d'abandonner les hôtels Disney, et de passer par les pass anuels. Pendant un an enchainer les visites, puis plus rien pendant 2/3 ans.

Ou alors, éjecter Chapek cheers .
Quand le monsieur annonce une hausse des prix pour satisfaire les visiteurs, c'est vraiment se moquer des guests.


Big fan de l'univers des canards , de l'oncle Carl et du génialissime  Keno Don Rosa

1995, 1997, 1999, 2002 - Une journée au parc
Du 27 Février au 1er Mars 2019 - 1er séjour au Cheyenne (pas terminé)
Du 3 au 6 Mars 2020 - 1ère partie de voyage de noce au Sequoia Lodge
Du 27 au 30 Décembre 2021 : Séjour au Newport Bay Club en Compass Club pour mes 40 ans
Du 12 au 16 Septembre 2022 : Séjour au Séquoia Lodge

Du 21 au 28 Mai 2022 : Notre 1ère Disney Cruise Line en Méditerranée

Salvalia aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Calirto

Calirto

Masculin
Messages : 1511
Localisation : Belgique
Inscription : 06/08/2019

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 8:39

Olivier_73 a écrit:
Comme déjà signalé, je trouve très compliqué de savoir comment les gens vont réagir à une énième hausse des prix.
Nous sommes dans le pic touristique post COVID, donc dans une phase anormale. D'ici 2 ans on devrait avoir un retour à la normale, et si Disney s'est trompé dans son pari, ça risque de faire mal.

Personnellement, on a encore réussi a trouvé un séjour pas trop chère pour mi Septembre au Sequoia Lodge (moins chère que le Santa Fé scratch ). En jouant sur les périodes, on s'en sort.

Mais ce pourrait être le dernier avant un moment car notre fille aura 3 ans l'an prochain, et là le prix d'un séjour va exploser.

Une solution sera peut être d'abandonner les hôtels Disney, et de passer par les pass anuels. Pendant un an enchainer les visites, puis plus rien pendant 2/3 ans.

Ou alors, éjecter Chapek cheers .
Quand le monsieur annonce une hausse des prix pour satisfaire les visiteurs, c'est vraiment se moquer des guests.  

Il a dit ca aussi l'homme à propos des droits de TV pour la NBA :
Chapek a écrit:
Toutefois, si Disney reste intéressé par le sport et la NBA, Bob Chapek a tout de même précisé qu’un accord se ferait uniquement « si cela augmente la valeur pour les actionnaires ».
Revenir en haut Aller en bas
isanka
Modérateur
isanka

Masculin
Âge : 39
Messages : 3721
Localisation : Ankara (Turquie)
Inscription : 10/09/2013

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 8:53

Je pense que c'est vraiment l'entertainment de qualité qui coute cher actuellement. Pas que Disneyland Paris.
2h de concert pour Céline DION coute aussi cher qu'une journée à Disneyland Paris.
Disneyland c'est l'Apple des parcs d'attractions. Ça coute cher mais on ne peut pas y résister.
Les visiteurs pensent payer 30€ comme la visite d'un musée (qui a aussi augmenté car avant c'était 15€ l'entrée) ou d'un petit parc d'attractions régional. Le niveau de qualité de Disneyland Paris est quand même bien plus élevé.
Le luxe ne connaît pas la crise


Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  K-vb-511Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Letter133 X Anaheim (2014-2018-2022)
1 X Hong Kong (2019)
1 X Shanghai (2019)
1 X Tokyo (2016)
5 X Walt Disney World (2013-2015-2016-2020-2022-2024)

Instagram

Thumper, mnbd et pelopidas aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Raiisin



Masculin
Âge : 30
Messages : 1047
Localisation : Metz
Inscription : 13/07/2019

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 9:30

Les gens ont de l'argent, c'est juste que beaucoup refusent de perdre en "loisirs" ou "confort" pour des choses essentielles. (alimentation, énergie, …)

Tous les parcs ont augmenté leur prix d'ailleurs. Pas que Disney. Normal vu que le SMIC a augmenté automatiquement 3 fois cette année. Les augmentations vont se poursuivre en Octobre.

Perso ça fait longtemps que j'ai oublié les séjours en hôtels Disney, même si je pourrais me le permettre, au vue de la prestation c'est impossible pour moi de mettre autant pour 1 nuit d'hôtel. (surtout qu'en fait on y resterait que de 23h à 8h du mat)
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 37
Messages : 3148
Inscription : 01/12/2016

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 10:04

ça me tue de le dire mais je pense que Disney a encore de la marge et de beaux jours devant lui et ce pour plusieurs raisons :

- S'il est observé en effet qu'il y a une crise du pouvoir d'achat à cause notamment de l'inflation. Il y a toujours un écart de plus en plus important entre les bas revenus et les plus hauts revenus et les plus hauts revenus eux, ne souffrent pas vraiment de la crise.
Ce que souhaite Disney au fond, ce n'est pas d'avoir du monde, mais c'est de n'attirer dans son parc que les gens qui ont les moyens d'y dépenser.
J'entends par là qu'il n'est pas avantageux pour Disney qu'une personne s'endette dans un crédit à la consommation ou vende son rein pour se payer l'entrée aux parcs si derrière, ils ne peuvent plus rien faire d'autre que cela et mangent même leurs propres sandwich. Disney veut attirer un autre type de population, ceux pour qui le prix d'entrée est totalement abordable.
A titre personnel, j'ai vu mon niveau de vie énormément augmenter depuis ma jeunesse où je gagnais très peu et n'arrivais même pas à mettre de l'argent de côté et c'est le cas pour beaucoup de mes amis et même une partie de ma famille. J'ai l'impression maintenant de faire partie d'une classe de privilégiés qui a le loisir de s'offrir des escape games à 32 balles pour 1h de loisir. Si on fait le comparatif, Disney revient à seulement 2 fois plus cher avec un billet privilège et 3 fois avec un billet normal pour non pas 2 ou 3h de loisir mais bien 10-11h.

- On commence à peine à s'aligner sur les tarifs pratiqués depuis des années dans les parcs américains. Je pense que la mondialisation fait que tout le monde déteint un peu sur tout le monde et si ce n'était pas dans notre culture, nous Français et peut-être même à l'échelle Européenne, de payer 100 balles pour entrer dans un parc, cela commence à le devenir.
- Je dirai bien (c'est une hypothèse) que la société se geekise. Que les séries se sont démocratisées, que la culture populaire est devenue importante parmi des classes plus aisées (alors qu'elle était populaire à la base), que le cinéma d'action, les séries, les jeux vidéos et les BDs entrent progressivement dans "l'art noble" duquel ils avaient si longtemps été écartés au profit d'un certain type de littérature, de la poésie, de la peinture, de la sculpture, etc. Bref, que la culture populaire envahit également le monde des "gens riches".
- Mais aussi que les trentenaires qui ont connu l'âge d'or n°2 de Disney, celui d'Arielle, d'Aladdin, du Roi Lion ou encore de la Belle et la Bête commencent à avoir l'âge de bien gagner leur vie (pour certains ont des enfants à qui ils souhaitent transmettre leur passion), ce qui n'était pas le cas encore il y a plusieurs années. On a toute une génération de geeks qui commencent à avoir les moyens financiers. Et je vois + cette génération (la Y) d'avantage traîner dans un parc à thèmes que la génération précédente.

Donc voilà, je ne crois pas que ce soit du court-terme. Je pense que Disney est en train de mieux cibler sa clientèle et laisse de côté tout un tas de gens sur le carreau à qui d'autres parcs sauront s'adresser avec leur machine à sensation dernier cri (et ce n'est pas péjoratif, j'adore les multilaunch d'Intamin).

fauna, Thumper, 2alice2, isanka, Salvalia, mickeyM, Raiisin et aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
mickeyM

mickeyM

Messages : 659
Inscription : 07/01/2017

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 10:16

isanka a écrit:

2h de concert pour Céline DION coute aussi cher qu'une journée à Disneyland Paris.

La comparaison n’est pas bonne, il ne faut pas oublier l’effet de rareté. C’est plus difficile de voir Celine Dion en concert que de d’aller à Dlp


Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  G-M-C0546-0463
Revenir en haut Aller en bas
ImagiMax



Messages : 187
Inscription : 01/08/2022

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 11:38

Il ne faut pas dire que Disneyland Paris veut juste attirer des gens aisés financièrement car c’est une analyse incomplète. Il faut tenir compte de la propension individuelle à consommer.

Donc Disneyland Paris souhaite attirer des gens avec des revenus suffisants (plus on gagne, plus c’est facile de dépenser) mais qui ont ENVIE de dépenser leur argent.

Certaines personnes riches ne sont pas sensibles à la magie Disney et tous les guests lambdas ne sont pas fans. Voilà pourquoi il faut du marketing et des investissements réguliers afin de donner le plus possible envie aux gens de venir dépenser leur argent.

Disney veut donc surtout attirer des personnes dépensières. Pas des personnes riches. Naturellement, on ne peut pas dépenser l’argent qu’on n’a pas et il est plus facile de faire des folies quand on est riche. Mais il ne faut pas confondre ces deux notions et tenir compte du fait que la propension à consommer du Disney sera différente selon les individus.

DonaldtheDuck aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
polt

polt

Masculin
Messages : 11
Localisation : Strasbourg
Inscription : 05/11/2020

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 12:10

Le sujet est épineux et récurent : rappelons que dès 1994, Philippe Bourguignon avait annoncé une baisse tarifaire de 225 francs à 195 francs (c'est plus complexe mais j'ai pris juste le prix d'entrée adulte pour une journée, hors promotions).

Petit exercice :
- en 1994 le salaire moyen brut en France était de 11.000 francs environ, on a donc une entrée 1parc/1jour qui "pèse" 1,8% d'un mois de salaire brut.
- 2022 : le billet "daté" hors promotions 1J / 1parc est à 56€ si j'en crois le site internet de DLP. Le salaire moyen brut est de 3.183€/mois d'après les dernières données dispo de l'INSEE (année 2019... et soit les français sont vachement bien payés soit je me fais enfler... mais le débat n'est pas là) = on est toujours dans l'ordre de 1,8% d'un mois de salaire brut.

-> On constate donc que l'augmentation des prix a plus ou moins suivi celui des salaires "moyens", mais c'est de la très grosse maille, et évidemment mon petit calcul ne tient pas compte de l'inflation qui ampute sérieusement les budgets des ménages, laissant de facto un reste à dépenser "loisirs" bien moindre que dans les années 90.

Ce que je constate, en revanche, c'est que la politique d'excellence du parc prend de grands coups (de fusil) dans l'aile. J'ai pu développer lors de mon dernier trip report, mais en gros, lors de mes premières visites il y avait un souci de qualité dans la plupart des aspects qui frisait l'excellence. C'est d'autant plus remarquable pour une destination accueillant autant de monde : l'amabilité sans faille des castmembers couplé à une propreté irréprochable, des décors rutilants soignés dans les moindres détails, tout concourrait à avoir le sentiment d'être dans une destination d'exception. Par ailleurs, un certain civisme régnait dans les allées du parc, encouragé d'une part par le côté parfaitement ordonné et entretenu, et d'autre part par des casts parfaitement formés et prompts à reprendre poliment mais fermement tout écart.

Quitte à faire mon ronchon, les choses ont bien changé : les décors des extensions sont tellement "cheap" que les internautes s'amusent à retrouver les références sur des sites de bricolage discount, le civisme n'est vraiment plus de mise et les dysfonctionnements se multiplient tant et si bien qu'on en vient à considérer que c'est normal (encore une fois, 6 pannes importantes - c'est à dire avec une demi-heure d'attente ou plus perdue, voire des débarquements en cours d'attraction - en trois jours lors du dernier séjour, c'est trop. Beaucoup trop). Dès lors, le prix "exceptionnel" se justifie de moins en moins.

Je ne suis pas voyant, mais un schéma "déjà vu" risque bel et bien de se mettre en place : érosion de la fréquentation au vu du rapport prix/qualité, puis opérations séduction pour se rattraper. Reste à savoir quelle séduction :
- si ce sont des "promos" avec le retour des enfants de moins de 12 ans gratuits et de gros pourcentages en fonction du délai d'anticipation, c'est déjà une bonne chose. Je verrai bien ça pour le printemps prochain, sans doute ;
- si le reste ne suit pas : conservation d'un personnel réduit (entre 5 et 7% de la masse salariale s'est évaporée pendant le covid !!!!) ne permettant pas d'assurer un service de qualité, attraction ficelée avec les pieds (cf. les retours catastrophiques à propos d'Avengers Flight Force), Disney Village condamnée à ressembler à n'importe quelle zone commercial écolo-bobo-branchouille d'après les derniers visuels... Si le reste ne suit pas, donc, le décrochage court le risque d'être durable.

Ma conclusion personnelle c'est que je n'aurai rien contre le fait que le prix d'un séjour soit élevé, à condition que le niveau de qualité soit au rendez-vous. Mais les signes actuels sont peu encourageants malheureusement.

DonaldtheDuck, zniak, mickeyM et Jluctor aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Tagah

Tagah

Masculin
Âge : 27
Messages : 109
Inscription : 21/12/2017

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 12:11

mickeyM a écrit:
Tant qu’il aura plein d’aides de l’état, les guests français iront les dépenser en allant à DLP en voiture (...) tout en rallant car les paquets de pattes ont pris 10 centimes… priorité !

Croire que les aides que le gouvernement français consent à repartir suffisent à se payer un séjour à Disney, on atteint là un certain niveau d'ignorance. Je suis désolé, mais on ne vit pas avec un RSA et on va encore moins à Disney. Quand une famille défavorisée va au parc, c'est peut-être pour eux l'évènement de l'année.

Croire que la majeure partie des aides sont consommés en dépense "de loisir" et pas en dépenses contraintes (alimentation, énergie, télécommunication, loyers), c'est simplement faux. Et quand bien même, parce qu'ils bénéficient des aides de l'état, ils n'auraient pas la droit de financer quelques loisirs ? Au risque de surprendre, je considère les dépenses de loisir comme étant essentiel à la santé, ne fut-ce que mentale. Les chiffres sont formels : quand les dépenses sont contraintes, c'est en premier lieu les dépenses liées aux loisirs qui en souffrent les premiers. Ca n'est pas parce qu'ils bénéficient d'aides qu'il est acceptable de critiquer/evaluer/juger leurs dépenses, d'autant plus quand c'est pour avoir ce genre de propos factuellement faux : Il n'y a pas plein d'aides, Ces aides ne servent pas à payer des visites à Disneyland. Ces aides servent en majorité à payer le panier de courses chez LIDL.

Ce qui fait que la fréquentation dans les parcs se maintient, malgré un niveau de prix de plus en plus élevé, ça n'est pas comme le sous entend MickeyM grâce aux aides du gouvernement français, c'est au contraire parce que beaucoup de foyers, à partir de la classe moyenne, on pu developper une épargne pendant la crise covid.

Par ailleurs, comme le souligne très bien Parkatm, il ne faut pas tout voir par le prisme de la fréquentation. L'objectif de Disneyland n'est plus d'accueillir le maximum de visiteurs, il s'agit surtout d'accueillir des visiteurs ayant la capacité financière et imaginative (pour reprendre l'argument ImagiMax) de dépenser aux parcs. Des personnes donc plus aisés, sans forcement l'être beaucoup, chez qui la magie de Disneyland permet de s'évader du quotidien, surtout après les périodes d'isolement successives.

MadEye, Auré62 et Parkatm aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Qui-Gon Jinn

Qui-Gon Jinn

Messages : 341
Inscription : 04/10/2011

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 12:24

J'étais sur le parc lundi avec ma copine.
Elle est pas sur le forum elle aime bien Disney et les parcs mais sans commune mesure avec les gens de ce forum.
Sa dernière visite date de 2014 avant elle vivait sur Paris et venait "assez" régulièrement. Elle a 25 ans.
Bilan pour elle :
Les prix ont bien augmentés, il n'y a plus de fastpass comme avant et il y avait un panneau rouge affichant "parcs complets aujourd'hui"
CEPENDANT
Elle a passé une super journée on a fait toutes les attractions du parc principal sauf Peter Pan, on a pu faire le spectacle du roi lion.
Elle a préféré cette journée à ses précédentes visites.
Elle a remarqué beaucoup plus de gens avec des t shirt Disney, des bébé groot sur l'épaule et d'autres marchandises et une plus grande ferveur des gens vis à vis de Mickey (quand il vient dire bonjour ou aurevoir au niveau de la gare)
Bref tout ça pour dire que l'augmentation des tarifs et autres mesures (suppression des fastpass gratuits) ne semblent pas tant affecter que ça l'expérience et le ressenti des visiteurs.
Ce que je pense moi, c'est que les gens ont intégrés que Disney était un produit de luxe et acceptent plus facilement qu'avant de mettre de l'argent dans l'expérience. La dynamique de la société me semble vraiment favorable.
Il faut juste je pense qu'ils transforment l'essai avec des nouveautés ! Ce qui semble être le cas avec ce qui arrive dans un peu plus de 2 ans .
Revenir en haut Aller en bas
Crush's Coaster

Crush's Coaster

Masculin
Âge : 29
Messages : 232
Inscription : 01/02/2018

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 15:14

Qui-Gon Jinn a écrit:

Ce que je pense moi, c'est que les gens ont intégrés que Disney était un produit de luxe et acceptent plus facilement qu'avant de mettre de l'argent dans l'expérience.

Faut quand même différencier les séjours et les billets à mon sens, c’est pas la même expérience. L’expérience complète, avec hôtel Disney pension etc, c’est effectivement quelque chose qui est globalement orienté haut de gamme. Par contre on ne peut pas parler de produit de luxe pour les seuls billets parc faut pas exagérer même si ça a augmenté, ça reste un produit de consommation plus classique.

De toute façon il est clair que la stratégie qui, jusqu’au milieu des années 2010, consistait à faire rentrer le plus de monde possible dans les parcs via des offres extrêmes, elle avait des effets délétères. Elle provoquait un déséquilibre trop important entre ces deux types d’expériences (se retrouver avec des parcs saturés, ce n’est pas très grave quand on a bénéficié d’une entrée gratuite via je ne sais quel partenariat exotique avec une marque ou qu’on a un PA étudiant à 90€ l’année, en revanche quand on vient de loin et qu’on a payé un séjour en famille x000 € c’est quand même embêtant). Ça n’avait pas de sens, il y avait besoin d’un rééquilibrage car c’était au détriment de la clientèle non locale (même si ça fait mal de l’admettre en tant que Francilien  Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  153419 ). Si la fréquentation est désormais mieux régulée et plafonnée c’est clairement bénéfique pour la qualité et la sérénité de l’expérience.
Ça n’excuse en revanche pas le manque de nouveautés, le vieillissement de l’offre côté attractions et les foutages de gueule pur et simples type HSM.

Parkatm aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
mickeyM

mickeyM

Messages : 659
Inscription : 07/01/2017

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Ven 12 Aoû 2022 - 23:12

Le prix est peut-être orienté luxe, mais ce n’est pas du luxe !  Le luxe c’est la rareté et l’exclusivité. Tout ce que n’est pas DLP. C’est la première destination touristique d’Europe.  Pour la rareté on reviendra. La nourriture est vendue au prix d’un restaurant une étoile alors qu’elle est digne d’un courtepaille. L’hôtellerie n’a rien de supérieure à une ibis et elle est vendue au prix d’un Sofitel.
Non le prix ne fait pas le luxe.


Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  G-M-C0546-0463

MadEye et doudou01 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Thumper

Thumper

Masculin
Âge : 29
Messages : 2450
Localisation : Châlons en Champagne
Inscription : 09/01/2013

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 0:11

Malgré le fait que ce soit la première destination touristique européenne, je suis d'accord pour dire que DLP peut être considéré comme du luxe et de l'exclusivité dans le sens où c'est le seul parc Disney européen et dans le sens où la grande majorité des gens qui viennent sur le Parc aura un certain temps entre deux visites, contrairement aux PA.

Concernant la politique tarifaire, je vais faire mon égoïste et mon naïf mais pour moi qui suis Pass Annuel Magic PLUS avec une fréquence de visite d'environ une fois par semaine, je ne trouve pas Disneyland Paris si cher que ça. Je dis ça avec mon regard de PA, qu'on soit bien d'accord : les 270 euros que j'ai lâché pour mon PA ont été laaaaaaaaaaaaaaaaaaargement amortis depuis mon achat en décembre.
Et je me fais rarement des restos sur le Parc, au grand dam de mes potes de visites (ils se reconnaîtront aisément Razz ). Je me fais une salade de pâtes ou un sandwich et hop, c'est plié. Ou un McDo quand j'ai vraiment la flemme. Par contre je peux claquer du fric dans les boutiques.

De plus, j'ai un frangin qui habite Paris, du coup je n'ai pas spécialement besoin de prendre un hébergement, disons que ça limite les frais.

Mais je peux entièrement comprendre les gens qui se plaignent des tarifs pratiqués par Disney, notamment sur les séjours en Hôtels. On attendait l'autre jour dans la file pour rentrer sur le Parc Walt Disney Studios et on discutait avec une dame qui disait avoir payé son séjour 3 jours 900 euros au Séquoia Lodge pour 3 personnes. Je me suis quand même dit que c'était ultra cher. Après je ne sais pas si les déjeuners et les dîners étaient compris dedans ou pas. Après je me dit quand même qu'il y a des solutions pour payer moins cher : prendre un hôtel dans les environs ou un air bnb, ne pas manger aux restos, regarder les différentes offres CE ou ventes privées, etc... J'ai perso jamais compris les guests qui payaient leur billet plein pot aux guichets des Parcs (quand ils étaient ouverts et que tu pouvais le faire, douce époque aussi où les PA n'avaient pas à réserver leur venue, aaah quelle douce époque révolue pale Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  287560 )


Je saurais t'aimer, j'en ai rêvé !
La Belle au Bois Dormant

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Mec_me10

isanka aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Fredd

Fredd

Masculin
Âge : 50
Messages : 12183
Inscription : 04/07/2007

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 9:42

900€ 2nuits 3jours au Sequoia je trouve ça correct
surtout pour 3 personnes
c'est quand même important d'avoir un hotel dans le parc et pas trop regarder a la dépense
sinon c'est plus un plaisir


"Nous allions à Calais, on roulait on roulait on roulait...
Puis on a vu un panneau "Pas de Calais"
Ah zut ils auraient pu le dire avant on serait pas venus!"

mickeyM aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Solib75

Solib75

Masculin
Messages : 4339
Localisation : Capitale de la Gaule
Inscription : 04/06/2011

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 15:01

Une destination luxe, DLP? Excusez moi mais faut savoir raison garder...c'est pas en augmentant les prix que l'on rend une destination luxueuse, faut s'en donner aussi les moyens...et pour l'instant, le compte n'y est pas !!

Et concernant le fait que le parc soit plein actuellement, peut on se fier à cela pour dire que pour l'instant, Disney attire malgré les prix? Les guests présents actuellement ne sont ils pas ceux qui ont acheté leurs séjours il y a de cela quelques mois, période ou la situation économique était bien différente? D'autant que si on rajoute l'effet post-Covid, la situation d'aujourd'hui n'est pas forcement le reflet de la situation de demain...

Parlons franchement...j'ai 2 enfants de plus de 3 ans, je suis marié. Nous sommes un couple qui gagnons de bons salaires (4200/4400 euros à deux). Quand je vois qu'un séjour avec pension complète au Sequoia dans une chambre standard nous coute 1600 pour 3 jours (et c'est sans rajouter le train), eh bien pour ce prix là, je pars 2 semaines au mois d'Aout dans un camping 4 ou 5*. Malgré nos bons salaires, nous sommes regardants et honnêtement, 1600 euros pour 3 jours, à l'heure actuelle avec l'inflation et sans savoir ce que va devenir la situation économique dans les prochains mois (notamment avec l'énergie cet hiver), on zappe...et on préfère mettre de coté pour un futur séjour à Walt Disney World dans quelques années. Et je pense que nous ne sommes pas la seule famille à voir l'avenir sous cet angle là...

Cosmicbutterfly, MadEye, UPCT et doudou01 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://florideroadtrip2011.blog4ever.com
doudou01



Messages : 271
Inscription : 12/12/2020

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 20:48

Je suis dans le même cas que toi. On a de très bon revenu mais là je regarde fin août ou pour les vacances d octobre et franchement 1600 euros pour 3 jours et 2 nuits pour 2 adultes et 1 enfant je dis non de suite. Et les billets a part 900 euros pour 3 jours on marche sur la tête. Et on parle même pas de manger et de l'essence.

Autant prendre l'avion et partir en vacance 1 semaine ailleur.

Disneyland est pas cher oui uniquement à la seule condition d'avoir un pass annuel. Et la avec les réservations obligatoires c'est même pas la peine on peut rien prévoir et planifier correctement. Ils font ça pour avoir de la clientèle avec plus de moyen mais quand on va voir les chiffres d'ici 2 ans je suis pas sûr que la stratégie soit gagnante. Ils doivent quand même perdre un paquet avec des clients qui venaient avec des pass et consommaient énormément. Pour nous sur une année cetais environs 10k euros avec les pass. Maintenant c'est 0 .
Revenir en haut Aller en bas
zelko



Messages : 11013
Inscription : 20/09/2011

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 21:50

Avec la période Covid les gens ont moins dépensés et ils avaient de l'argent de côté. Aujourd'hui , ils ont besoin de se lâcher et dépenses plus notamment avec l'argent non dépensés pendant 2 ans . Disney a raison d'en profiter maintenant . Par contre après avec l'inflation , le prix des énergies, l'hiver risque d'être dur . Et c'est vraiment une politique à court terme que Disney pratique. Ça risque d'être très difficile pour eux après l'été et pour les prochaines années. Les Anglais sont rentrés en récession (Merci le Brexit mais pas que ) et ce ne sera pas le seul pays d'Europe .

doudou01 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
zelko



Messages : 11013
Inscription : 20/09/2011

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 22:17

Solib75 a écrit:
Une destination luxe, DLP? Excusez moi mais faut savoir raison garder...c'est pas en augmentant les prix que l'on rend une destination luxueuse, faut s'en donner aussi les moyens...et pour l'instant, le compte n'y est pas !!

Et concernant le fait que le parc soit plein actuellement, peut on se fier à cela pour dire que pour l'instant, Disney attire malgré les prix? Les guests présents actuellement ne sont ils pas ceux qui ont acheté leurs séjours il y a de cela quelques mois, période ou la situation économique était bien différente? D'autant que si on rajoute l'effet post-Covid, la situation d'aujourd'hui n'est pas forcement le reflet de la situation de demain...

Parlons franchement...j'ai 2 enfants de plus de 3 ans, je suis marié. Nous sommes un couple qui gagnons de bons salaires (4200/4400 euros à deux). Quand je vois qu'un séjour avec pension complète au Sequoia dans une chambre standard nous coute 1600 pour 3 jours (et c'est sans rajouter le train), eh bien pour ce prix là, je pars 2 semaines au mois d'Aout dans un camping 4 ou 5*. Malgré nos bons salaires, nous sommes regardants et honnêtement, 1600 euros pour 3 jours, à l'heure actuelle avec l'inflation et sans savoir ce que va devenir la situation économique dans les prochains mois (notamment avec l'énergie cet hiver), on zappe...et on préfère mettre de coté pour un futur séjour à Walt Disney World dans quelques années. Et je pense que nous ne sommes pas la seule famille à voir l'avenir sous cet angle là...

@Solib75 , 4200 et 4400 euros brut ou net ?
Revenir en haut Aller en bas
Solib75

Solib75

Masculin
Messages : 4339
Localisation : Capitale de la Gaule
Inscription : 04/06/2011

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Sam 13 Aoû 2022 - 22:28

zelko a écrit:
Solib75 a écrit:
Une destination luxe, DLP? Excusez moi mais faut savoir raison garder...c'est pas en augmentant les prix que l'on rend une destination luxueuse, faut s'en donner aussi les moyens...et pour l'instant, le compte n'y est pas !!

Et concernant le fait que le parc soit plein actuellement, peut on se fier à cela pour dire que pour l'instant, Disney attire malgré les prix? Les guests présents actuellement ne sont ils pas ceux qui ont acheté leurs séjours il y a de cela quelques mois, période ou la situation économique était bien différente? D'autant que si on rajoute l'effet post-Covid, la situation d'aujourd'hui n'est pas forcement le reflet de la situation de demain...

Parlons franchement...j'ai 2 enfants de plus de 3 ans, je suis marié. Nous sommes un couple qui gagnons de bons salaires (4200/4400 euros à deux). Quand je vois qu'un séjour avec pension complète au Sequoia dans une chambre standard nous coute 1600 pour 3 jours (et c'est sans rajouter le train), eh bien pour ce prix là, je pars 2 semaines au mois d'Aout dans un camping 4 ou 5*. Malgré nos bons salaires, nous sommes regardants et honnêtement, 1600 euros pour 3 jours, à l'heure actuelle avec l'inflation et sans savoir ce que va devenir la situation économique dans les prochains mois (notamment avec l'énergie cet hiver), on zappe...et on préfère mettre de coté pour un futur séjour à Walt Disney World dans quelques années. Et je pense que nous ne sommes pas la seule famille à voir l'avenir sous cet angle là...


@Solib75 , 4200 et 4400 euros brut ou net ?

Net, après impôts mais attention, c’est à nous deux
Revenir en haut Aller en bas
http://florideroadtrip2011.blog4ever.com
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 37
Messages : 3148
Inscription : 01/12/2016

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Dim 14 Aoû 2022 - 14:27

Le salaire moyen en France serait de 2 340 euros net par mois (selon les chiffres de l'INSEE). Tu es donc en-dessous.
Et donc je réitère ce que j'ai dit, Disney vise les plus riches pour qui les prix des séjours que vous mentionnez sont tout à fait OK. Ces gens là ne vont pas en camping s'ils ne vont pas à Disney. Ils vont en hôtel ou complexes hôtelliers par exemple.

Pour moi il y a un peu 2 débats au milieu de la question épineuse de la politique tarifaire :
- Celle de vouloir recentrer sa cible sur un public qui a les moyens de dépenser pour augmenter la dépense moyenne par visiteur tout en "contrôlant" l'affluence globale afin de rendre l'expérience visiteur plus agréable (en gros, éviter les journées noires où on ne peut rien faire et qui nuisent à l'image du parc plus qu'elles ne lui rapportent).
Pour cela, je pense que Disney a de la marge pour les raisons que j'ai expliquées plus haut et cela pour une offre comparable à celle présentée actuellement.

- Et ensuite il y a le débat de savoir si ce qu'on paye vaut la prestation qu'on reçoit. Si Disney est une destination "premium" ou si ils ne proposent rien de plus que ce que les concurrents proposent mais en plus cher.
Dans un monde idéal, l'un serait corrélé à l'autre : Plus on paye cher, plus on a un service fabuleux. Mais c'est un modèle un peu simpliste qui ne prend pas en compte les moyens de chacun. Pour certains, le prix actuel est dérisoire et donc ils n'en attendant pas autant que ceux pour qui cela représente plusieurs mois de salaire. Et donc en l'état, il y a des gens qui sont prêts à payer plus pour la même prestation.
Revenir en haut Aller en bas
Christmas

Christmas

Masculin
Âge : 65
Messages : 6946
Localisation : Rezé 44
Inscription : 09/08/2009

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Dim 14 Aoû 2022 - 14:52

"Ou alors, éjecter Chapek cheers .
Quand le monsieur annonce une hausse des prix pour satisfaire les visiteurs, c'est vraiment se moquer des guests."

bien d'accord !!

doudou01 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
fauna
Modératrice
fauna

Féminin
Messages : 17301
Localisation : Au royaume enchanté
Inscription : 15/02/2008

Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Empty
MessageSujet: Re: Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ? Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Horlog11Dim 14 Aoû 2022 - 17:22

A court terme, le parc est plein constamment, sans doute à cause de l'anniversaire, des quasiment 2 ans de diète de loisirs provoquée par la Covid, des reports de séjours, donc la politique tarifaire actuelle semble ne pas freiner.
A voir si ça perdurera, une fois l'effet de l'inflation, de la nouveauté (Campus et cie) passés et une fois tous les reports de séjours passés ?
Chapek a été clair, augmentation tant que ça marche (DLP et Walt Disney World sont blindés même aux périodes habituellement creuses, les DPA, le Génie + et les LL font un tabac) et si la fréquentation diminue, ils ne diminueront pas les tarifs mais ne les augmenteront plus pendant un temps.

Tout est subjectif, le luxe des uns n'est pas le luxe des autres. Avec mon PA, DLP est une destination abordable et pour 15 jours à Walt Disney World je vais payer en 2023 environ 3300 euros pour 15 jours (Hôtel + Entrées dans les parcs), je ne trouve pas que ce soit si cher que ça.
Je n'ai pas tendance à considérer DLP comme une destination luxe car je peux m'offrir aisément chaque année mon PA. Pour d'autres en revanche, DLP c'est un luxe, ils y mettent une bonne partie de leurs économies. J'aurai donc tendance à être moins exigeante car DLP est un loisir de proximité, au même niveau que le cinéma, le théâtre, une exposition, tandis que quelqu'un qui va mettre ses économies de l'année ou de plusieurs années dans l'expérience sera plus exigeant sur la qualité de l'offre, sur les temps d'attente...


Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?  Banniere-chronique-disney

altro-m-s, Salvalia et doudou01 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
 
Quelle politique tarifaire pour Disneyland Paris à court terme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Changement de politique de Disneyland Paris. Quoi? Pourquoi? Qu'en pensez-vous?
» Question technique, quelle plateforme ou site pour affiliation pub disneyland Paris ?
» Quelle est, pour vous, le meilleur restaurant, Service à table/ Fastfood/ Buffet à Disneyland Paris??
» Disneyland Paris et sa nouvelle stratégie tarifaire
» La politique tarifaire des séjours à DLP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Disney Destinations :: Disneyland Paris-