AccueilAlice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 VideAlice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 VideAlice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 VideRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
Baloo Bidoo



Masculin
Messages : 93
Localisation : Paris
Inscription : 23/03/2010

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Sam 7 Juin 2014 - 12:08

Revenir en haut Aller en bas
http://danslombredesstudios.blogspot.com/
abc@Disney

abc@Disney

Masculin
Âge : 35
Messages : 1848
Localisation : Storybrooke
Inscription : 23/02/2008

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Sam 7 Juin 2014 - 17:20

J'adore Alice au Pays des merveilles, je ne me lasse pas de le regarder. Les chansons sont géniales surtout Un Joyeux non-anniversaire ma préférée quant au Chapelier Toqué, je trouve ses mimiques très amusantes et ses traits de ressemblance avec Ed Wynn vraiment frappantes.


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 D23_lo10
Et peut-être qu'un jour, mon rêve deviendra vrai...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Disney-Mania-Productions-15966699412419
quasimodoworld^^

quasimodoworld^^

Masculin
Âge : 26
Messages : 509
Localisation : Orléans
Inscription : 20/07/2012

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Mer 12 Nov 2014 - 2:36

J'ai remarqué une grosse bourde dans le film, une erreur d'adaptation : l'oiseau qui prend Alice pour un serpent. Dans le livre, c'était justifié, parce que le cou d'Alice s'était allongé et elle ressemblait donc à un serpent. Mais là, elle est juste grande de taille, il n'y a pas matière à la prendre pour un serpent. C'est dommage, surtout qu'ils avaient prévu d'allonger son cou comme dans le livre dans leurs croquis originaux.


Personne ne veut être enfermé ici pour toujours.

Quand les cloches sonnent, les cloches questionnent dans les tours de Notre-Dame... L'homme est-il un monstre ou le monstre un homme ?
Revenir en haut Aller en bas
http://cinochecritic.skyrock.com/
Mad Hare



Masculin
Messages : 31
Localisation : In the dream of Alice
Inscription : 01/11/2014

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Dim 16 Nov 2014 - 20:19

C'est vrai que dans le DA on comprend pas pourquoi elle la traite de serpent alors qu'elle a juste la taille qui change, enfin tout les vrais chefs-d'oeuvre ont une petite bourde! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Lun 24 Nov 2014 - 14:23

C'est un très joli Disney, mais je pense que d'autres Disney sont meilleurs bien qu'il fasse indéniablement parti des chefs d’œuvres.

bounce
Revenir en haut Aller en bas
Jiminy Cricket

Jiminy Cricket

Masculin
Âge : 35
Messages : 444
Localisation : Arlon, Belgique
Inscription : 28/06/2010

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Sam 4 Juil 2015 - 22:05

Histoire (2/10) => C'est une histoire qui n'a ni queue-ni tête. On ne sait jamais quand viendra la fin, ni de quelle manière. Une histoire très compliquée et très simple à la fois. Je ne vais pas m'attarder sur ce critère vu qu'il n'y a aucune trame scénaristique. Pratiquement aucun moment plaisant.

Personnages (4/10) => J'ai toujours adoré ce lapin blanc qui court sans cesse, d'ailleurs son doublage est excellent en français. Le chapelier fou et son collègue le lièvre de mars sont mais alors complètement frapadingues pourtant ils me laissent sans émotions. Le chat de chestershire est clairement fascinant, il a un côté un peu mystique, pas gentil mais pas vraiment méchant. Le seul personnage que je déteste clairement dans ce film, c'est la chenille bleue droguée. Elle m'ennuie mais au plus profond, je la trouve tellement inutile comparé aux autres personnages. La Reine de coeur et ses soldats "cartes" sont justes superbes, c'est pour moi en leur compagnie, les plus "beaux" moments du film. Elle figure parmis les méchants de Disney préférés chez moi si pas celle que j'aime le mieux. J'adore son design, terriblement efficace. Les soldats cartes me font vraiment rires, c'est vraiment ce qui fait pour moi de ce dessin animé, un film que j'arrive à regarder. Vraiment le côté positif du film. Après que ce soit le dodo ou les 2 hideux jumeaux, je ne m'en retourne même pas. Je trouve que le film démarre vraiment après la scène des huitres, à ce moment là, une majorité des passages ennuyants du film sont terminés. Ces personnages font parties de personnages qu'on attache absolument pas à cause de leur rôle dans le film très bref et qui n'est pas suivi tout au long.


Musiques (2/10) => A part la chanson de "peignons ces roses en rouges" où je ne connais plus vraiment le titre exact, excusez-moi. Toutes les autres chansons sont profondément sans saveur pour moi. A la limite, celle des huitres peut passer.

Mise en scène (3/10) => Graphiquement, je trouve qu'on a bien reculé par rapport aux précédents DA. Ca ne me plaît pas du tout.

Conclusion : (11/40) Très complexe ce DA autant par les idées qu'il véhicule mais aussi par la tournure du film. Ce film divise autant qu'il fascine par sa folie et son absurdité totale. C'est pour sa que j'ai remarqué qu'ici beaucoup de gens l'adoraient mais qu'aussi beaucoup de gens ne l'avaient plus vus depuis un lustre car ce dessin animé les avait un peu effrayés dans leur enfance.

Personnellement, après avoir regardé. Je ne l'aime pas mais je le déteste pas. C'est un Disney que je ne regarderai plus pendant longtemps car je n'arrive pas à m'y accrocher à son univers bien particulier.


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Mini_324736figaro


Dernière édition par Jiminy Cricket le Mar 11 Avr 2017 - 21:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jiminy Cricket

Jiminy Cricket

Masculin
Âge : 35
Messages : 444
Localisation : Arlon, Belgique
Inscription : 28/06/2010

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Sam 4 Juil 2015 - 22:06

Au fait, éclairez moi d'un doute ? La chenille à la fin du film ne peut pas être la même que celle qui se drogue vu qu'elle s'était transformée en papillon ? est-ce exact ?


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Mini_324736figaro
Revenir en haut Aller en bas
Tokin

Tokin

Masculin
Âge : 28
Messages : 2846
Localisation : Montpellier
Inscription : 03/07/2008

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Sam 4 Juil 2015 - 23:55

@Jiminy Cricket a écrit:
Au fait, éclairez moi d'un doute ? La chenille à la fin du film ne peut pas être la même que celle qui se drogue vu qu'elle s'était transformée en papillon ? est-ce exact ?
Ben c'est bien un papillon qu'on voit à la fin.
Regarde à 1:14 :
Revenir en haut Aller en bas
Jiminy Cricket

Jiminy Cricket

Masculin
Âge : 35
Messages : 444
Localisation : Arlon, Belgique
Inscription : 28/06/2010

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Dim 5 Juil 2015 - 0:55

En effet, j'avais pas fait attention, merci


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Mini_324736figaro
Revenir en haut Aller en bas
Océane0333

Océane0333

Féminin
Âge : 25
Messages : 1524
Localisation : Le pays enchanté !
Inscription : 15/10/2015

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Jeu 22 Oct 2015 - 12:24

J'ai regardé ce DA hier soir, cela faisait bien longtemps que je ne l'avais pas revu, et il m'avait beaucoup manqué ! Contrairement à beaucoup d'entre vous il ne m'a jamais effrayé, au contraire, j'ai toujours ri en le regardant, et même à 20 ans j'en rigole toujours autant.
Les personnages sont loufoques mais attachants, surtout la souris qui fait "dodo" dans la tasse et les jumeaux qui me font mourir de rire Laughing J'aime bien la représentation de la reine, elle change des méchantes "classiques" je trouve, de par son physique mais également par son impulsivité. Les autres méchantes sont plus "perverses", elles font, pour la plupart, leurs coups en douce, avec un air sadique, alors que la reine de cœur s'énerve très vite, ce qui ne la rend pas du tout crédible à mes yeux, mais plutôt drôle.

J'aime beaucoup ce DA, les décors sont superbes, et cela change des Disney classiques. Il y a une multitude de symboles dans ce dessin animé, par contre Alice me tape sincèrement sur le système par moments, sa naïveté et sa curiosité sont poussées beaucoup trop loin, même si ce n'est qu'une enfant.
Je pense avoir remarqué un faux raccord dans le film ; quand le Morse incite les huitres à venir manger avec lui et le Charpentier, les huitres sortent de leur coquille. Mais quand il les mange et que le Charpentier s'en rend compte, on voit les coquilles sur la table scratch Peut-être que je me trompe ...

Dans tous les cas j'apprécie vraiment ce dessin animé, il y aurait tellement à en dire, et plus je le regarde plus je découvre de choses cachées !
Revenir en haut Aller en bas
Teurato

Teurato

Masculin
Âge : 21
Messages : 390
Localisation : Dans le train
Inscription : 31/01/2014

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Jeu 22 Oct 2015 - 14:28

Je trouve ce film très étrange.
Je l'ai regardé pour la première fois cette année, et après avoir vu le Alice de Tim Burton. Je n'ai même pas regardé le film en entier en passant la plupart des scènes en accélérer. Cela m'a fait bizarre, j'avais l'impression que ce n'était pas la vraie histoire, puisque selon moi la vraie histoire était celle de Tim Burton...
Il faudrait que je le revois en entier pour bien le juger, mais déjà la dernière scène où tous les personnages lui courent après (si je ne me trompe pas), est assez bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
sairafina

sairafina

Masculin
Âge : 25
Messages : 958
Localisation : Le Pays Des Merveilles.
Inscription : 11/10/2009

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Lun 9 Nov 2015 - 15:12

Océane0333 c'est normal qu'il reste des coquilles d'huître sur la table quand le morse les a manger car elles garde 1 coquille sur leurs tête quand elles sortent de la mer Wink


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 62757808Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Themadhatterteamblasond
Signature faite par Persinette merci encore =)
Ma collection d'Alice: https://www.disneycentralplaza.com/t20122-collection-alice-au-pays-des-merveilles

Membre de la Team The Mad Hatter:
"Aussi fou dans nos rêves que dans la réalithé
qui pourrait résister à cet homme déjanthé ?
Sous cet homme hautement chapeauthé
se cache un cœur remplis de bonthé.
"
Revenir en haut Aller en bas
Dovahbrine38

Dovahbrine38

Masculin
Âge : 25
Messages : 29
Localisation : Grenoble
Inscription : 10/02/2018

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Lun 12 Fév 2018 - 15:50

Un Disney particulier que celui-là !

Après une série de compilation de court-métrage, l'oncle Walt décide de revenir au format film de ses dessins animés, à commencer par Cendrillon. Et en parallèle, il s'active aussi à l'adaptation du célèbre roman de Lewis Carroll, Les Aventures d'Alice au Pays des Merveilles, ainsi qu'à sa "suite" Alice de l'Autre Côté du Miroir. Cependant, Disney lui-même se montrait insatisfait du résultat final, le désavouant selon Wikipédia. Mais pour moi, il n'en ai rien, ou presque :

- esthétiquement, Disney continue de faire preuve de son talent : un monde haut-en-couleur et des animations fluides et, cette fois-ci, complètement déjantées. On sent bien que l'esprit loufoque du roman a été respecté sur ce point. Cependant, il est vrai le côté cauchemar/rêve est un peu trop développé et pourrait ne pas plaire à tout le monde et à tous les âges. D'une certaine manière, et à l'instar du Bossu de Notre-Dame, il convient de regarder le film plutôt à un âge mature qu'à 6 ou 7 ans afin d'apprécier et de comprendre l'histoire à sa bonne valeur.

- les personnages : si la poignée de porte vivante est l'unique personnage inventé par Disney pour le film, tout les autres sont tirés des deux romans. Cependant, le caractère de certains ont changé par rapport au roman : ainsi, la Reine de Coeur est une fusion des autres reines des romans, le duo Lièvre de Mars-Chapelier fou coupent systématiquement la parole à Alice (chose qu'ils ne font pas dans le roman où ils apparaissent, il me semble), le Roi de Coeur devient un petit bonhomme lâche et soumis par la Reine...

Malgré ces changements, je ne peut qu'apprécier le caractère des personnages, tous plus loufoque les uns que les autres : un Lapin Blanc dont ces incessants retards me font rire à chaque fois Laughing , des jumeaux Tweedle un peu trop dérangés drunken  (c'est limite que je les vois dans une camisole de force dans les moments où ils partagent le même corps) un Dodo complètement barjot et aux idées insensées (faire sortir "le monstre" faisant la taille de la maison par la cheminée, pour finalement carrément bruler la maison... c'est pas étonnant que les dodos aient disparus finalement), une chenille bleue droguée et à la philosophie incompréhensible confused , un chat de chester aussi inquiétant qu'imprévisible pale , un duo Lièvre de Mars-Chapelier fou complètement barré et accroc au thé (avec toute les quantités qu'ils doivent avaler, j'ose même pas imaginer l'état de leur vessie Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 153419 ), une reine de coeur qui semble avoir hérité du côté glauque de la princesse de Langwidere What a Face ... bref, je n'irai pas par quatre chemin, les personnages du Pays des Merveilles font autant rire qu'interloquer.

Mais qu'en est-il d'Alice, le personnage principal ? Et bien, d'après ce que j'ai lu sur ce fil de discussion, il semblerait qu'elle soit autant apprécié que méprisé (pour ne pas dire détesté). Pour ma part, moi je l'ai beaucoup apprécié : même si elle a troqué son caractère d’influençable pour un côté exaspéré, elle conserve son côté curieuse et insouciante, même si elle a souvent plus tendance à agir avant de réfléchir, et c'est selon moi ce qui lui fait vivre ces aventures. Attachante pour moi I love you

Un petit mot sur la VF (celle de 1974 car n'ayant pas vu celle de 1951), que je trouve vraiment splendide. Roger Carel est géniale en chat de chester  cheers tandis que Sévérine Morisot est toute craquante en Alice  Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 425715 et que Jacques Ciron est sublimement cinglé en Chapelier fou. De l'extrêmement bon Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 904185

- les musiques (enfin !) : c'est là un peu le point faible du film. Sans être mauvaises, elles sont loin de faire parties des meilleurs musiques composé par Disney, car elles ne servent pas (pour la plupart) à développer les personnages, sinon pour nous rappeler sans cesse qu'on a affaire à des fous.

Pour autant, elles nous font tirer de nombreux sourires et ne manquent pas d'émotion, Dans le monde de mes rêves nous présente une Alice rêveuse et très imaginative sur le monde dans lequel elle aimerait vivre sunny Le Morse et le Charpentier nous apprend à ce méfier des têtes inconnues et suspicieuses Suspect Un matin de mai fleuri est apaisante et empreinte de beauté  Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 425715 Un joyeux non-anniversaire nous fait tirer de nombreux rires Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 7232 et Ce que je dois faire nous présente une Alice désespérée et perdue Sad ne sachant plus quoi faire pour sortir de ce monde qu'elle pensait merveilleux mais finalement insupportable...

Loin d'être des chefs-d’œuvre musicaux mais gardant leur efficacités, les musiques sont très bonnes.

Pour conclure, Alice au Pays des Merveilles est loin d'égaler les précédentes productions en terme de qualité, mais n'en reste pas moins un excellent divertissement Disney, et ce malgré des musiques loin d'être mythiques et une adaptation du roman pouvant partager les fans de l'oeuvre de Carroll. Un de mes Disney préférés Smile


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Alucar10
... and Edmund Burke
Revenir en haut Aller en bas
Olikos

Olikos

Masculin
Messages : 7576
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Ven 6 Déc 2019 - 22:08

Avez-vous déjà entendu la bande son isolée de "Alice au pays des merveilles" ? Une bande son isolée correspond aux bruitages et à la musique d'ambiance d'un film, généralement dissimulés à l'arrière plan audio des dialogues et de l'orchestration des chansons. Cette bande son isolée sert généralement ensuite de base aux pistes "Internationales", où la musique est ajoutée pour permettre le doublage final dans les pays non anglophones.

Je propose actuellement deux extraits de cette bande son isolée du film. L'une concernant "Non anniversaire", l'autre "Peignons les roses en rouge". Sans les paroles ni l'orchestration des différentes chansons, on redécouvre toutes ces petites choses sonores que le film dissimule.

https://www.facebook.com/watch/?v=807900743014078

https://www.facebook.com/watch/?v=2484274931694515
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgrandsclassiques.fr/
Olikos

Olikos

Masculin
Messages : 7576
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Mar 31 Déc 2019 - 7:46

(Évènement) Pour la première fois depuis le Festival des anciens doublages Disney de 2014, vous pouvez redécouvrir l'ensemble des extraits du doublage français d'origine de Alice au pays des merveilles rassemblés de manière cohérente autour d'une narration tirée du livre-disque raconté par Geneviève Casile en 1975 et complété d'emprunts musicaux à l'album original enregistré par Marie-Claire Marty (la voix originale d'Alice en 1951). Reconstituer cette expérience auditive n'a pas du tout été aisée, ne soyez donc pas choqué, notamment par la fin qui se montre particulièrement abrupte. Il n'y avait malheureusement pas matière à proposer mieux mais, à la place, vous aurez aussi l'occasion de découvrir les génériques français retravaillés ainsi qu'un insert inédit.

Voici donc en exclusivité temporaire, et pour une durée limitée, Alice au pays des merveilles et son doublage originel !
https://vimeo.com/376754364
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgrandsclassiques.fr/
MadEye

MadEye

Féminin
Messages : 13039
Inscription : 01/06/2010

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Mer 1 Jan 2020 - 20:49

Super ! Merci Olikos ^^


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 20103106215223164517103958
Nouveau : un voyage dans le passé ! Le 31/10/2018 à Tokyo Disney Sea !
Venez visiter mon antre à dessin, ma collection Disney et mon topic de vente ! ♥️♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
http://madeyeww.canalblog.com/
Lucifer9

Lucifer9

Masculin
Âge : 21
Messages : 120
Inscription : 07/04/2016

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Dim 5 Jan 2020 - 16:19

Noooooon, je l'ai raté, j'ai pas eu de notification !!!
Revenir en haut Aller en bas
Olikos

Olikos

Masculin
Messages : 7576
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Dim 5 Jan 2020 - 16:55

Cela reviendra, d'ici quelques semaines, et garanti de manière entièrement pérenne.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgrandsclassiques.fr/
VentusHeart

VentusHeart

Masculin
Âge : 29
Messages : 107
Inscription : 23/08/2016

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Lun 6 Jan 2020 - 0:26

Ce film a toujours eu une place particulière dans mon cœur. A six ans je me déguisais en Alice et je jouais dans mon jardin à refaire tout le film bounce

Il reste bien évidemment pour moi un classique dans sa catégorie. En effet il manque de substance, l'histoire dérive vite et passe pour un what the fuck ordonné.... Mais Alice est tellement attachante Embarassed Le visuel est un vrai bonbon pour les yeux. Quant à l'histoire, mine de rien on se laisse prendre dans les aventures de la petite fille et on oublie vite la logique pour juste apprécier les personnages loufoques et les situations invraisemblables.

Finalement on reste assez proche de l'idée de Lewis Carroll.

Je n'ai absolument pas apprécié le live action de Tim Burton. Il est plus fidèle au livre, certes. On peut aussi dire que l'histoire tient plus la route... Mais les personnages, aussi bien que le visuel général, sont ternes et tristes rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Royale

Princesse Royale

Féminin
Âge : 18
Messages : 389
Inscription : 21/02/2019

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Ven 21 Aoû 2020 - 20:47

Je viens partager avec vous un petit extrait d'une cassette de 1975 (l'histoire est racontée par Geneviève Casile) avec la chanson Dans le monde de mes rêves chantée par Jeanine Forney alias la voix parlée de la Princesse Aurore (dans le second doublage.)

Revenir en haut Aller en bas
Colère

Colère

Messages : 97
Inscription : 25/02/2020

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Sam 22 Aoû 2020 - 0:20

@VentusHeart a écrit:
Il est plus fidèle au livre, certes.

J'ai lu les deux livres de Lewis Carroll deux fois au moins et je n'ai pas trouvé le Burton beaucoup plus fidèle aux romans en dehors du fait que Burton réintroduit dans l'histoire le Jabberwocky et le Bandersnatch.

@Princesse Royale a écrit:
Je viens partager avec vous un petit extrait d'une cassette de 1975 (l'histoire est racontée par Geneviève Casile) avec la chanson Dans le monde de mes rêves chantée par Jeanine Forney alias la voix parlée de la Princesse Aurore (dans le second doublage.)


Merci pour la découverte. C'est très sympa d'entendre une autre interprétation. Smile


Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Giphy.gif?cid=790b7611f719ba63c27cadcca448c5f1bc686e0dabee73ef&rid=giphy
Revenir en haut Aller en bas
Princess Meg
Modérateur
Princess Meg

Masculin
Âge : 25
Messages : 10853
Localisation : Dans la citadelle de Vahla Ha'Nesh.
Inscription : 07/06/2013

Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Horlog11Lun 25 Jan 2021 - 20:23

Voici un medley des plus belles musiques du film. Contrairement aux autres medley que j'ai pu faire, je n'ai pas pu y inclure les versions instrumentales des chansons (le film étant en mono, impossible de séparer la musique des voix).



Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951] - Page 13 Banniere-chronique-disney
~ I am Illyria, god-king of the Primordium, shaper of things ~ Megara. My friends call me Meg, at least they would if I had any friend. ~ But I'm not broken, in my dream I win. In here, I'm nothing, a cosmic castaway. ~ Simba, it's to die for... ~

Brozen aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://disneymeg.forumactif.org/forum
 
Alice au Pays des Merveilles [Walt Disney - 1951]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Disney+ | Ciné | TV | Culture :: Les Films d'Animation-