AccueilLa chronologie des médias - Page 10 VideLa chronologie des médias - Page 10 VideLa chronologie des médias - Page 10 VideRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La chronologie des médias

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Quel est votre avis sur la chronologie des médias ?
Nécessaire
La chronologie des médias - Page 10 Sondag1314%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 14% [ 19 ]
Désuète
La chronologie des médias - Page 10 Sondag1325%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 25% [ 35 ]
Aberration
La chronologie des médias - Page 10 Sondag1314%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 14% [ 20 ]
A ne pas modifier
La chronologie des médias - Page 10 Sondag131%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 1% [ 1 ]
A modifier légèrement
La chronologie des médias - Page 10 Sondag135%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 5% [ 7 ]
A modifier en profondeur
La chronologie des médias - Page 10 Sondag1327%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 27% [ 38 ]
A supprimer
La chronologie des médias - Page 10 Sondag1314%La chronologie des médias - Page 10 Sondag15
 14% [ 20 ]
Total des votes : 140
 

AuteurMessage
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1488
Inscription : 01/12/2016

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mar 20 Sep 2022 - 19:32

ChroniqueDisney a écrit:
Disney, en revanche, en sortant un film au cinéma, doit non seulement attendre 15 à 17 mois pour pouvoir le mettre sur sa plateforme mais doit, en plus, l'enlever entre le 22e et le 36e mois pour la télévision gratuite - à moins d'accord (financier) au cas par cas.

Rien que cette phrase là, ça devrait mettre la puce à l'oreille. Tu m'étonnes que les abonnés n'y comprennent rien, les films sortent puis disparaissent de la plateforme. Quand on s'abonne à Disney, on s'attend à pouvoir visionner tous les films Disney. Personne ne tient de registre de quel film en est où dans la chronologie des médias pour se magner le cul à regarder le film.
Comme d'habitude en France, on aime bien se compliquer la vie.

fauna, Flounder69, Thumper et frodon69 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Flounder69
Modérateur
Flounder69

Masculin
Âge : 29
Messages : 6543
Localisation : France
Inscription : 06/10/2012

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mar 20 Sep 2022 - 20:50

velney a écrit:
Ce pourrait-il qu'un journaliste de libération soit passé sur DCP ? 

https://www.liberation.fr/culture/cinema/disney-et-ses-fans-contre-la-chronologie-des-medias-francaise-20220916_6QXPGDGWPJCTFAQNEQCKSCZ53U/?outputType=amp

Je suis assez IRONIQUEMENT étonné de voir que Libération penche en défaveur d'une multinationale


Timon Timauvais a écrit:
Tout chaud sur Chronique Disney, le site, retrouvez, en cliquant sur l'image, un édito sur Disney et la Chronologie des Médias.
La chronologie des médias - Page 10 Capt1081


Le contraste de qualité dans l'information entre les deux est quand même impressionnant.
Tant de raccourcis et d'omissions plus ou moins volontaires saupoudrés de dénigrement dans cet article de Libération assez pathétique. Rolling Eyes
A contrario, Chronique Disney pointe avec justesse les caractéristiques et problématiques. La presse française manque cruellement d'articles nuancés et rigoureux comme celui-ci à propos de la chronologie des médias et du bras de fer avec Disney.


La chronologie des médias - Page 10 Banniz11
La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Jake Sully

Jake Sully

Masculin
Âge : 33
Messages : 10908
Localisation : Esbly
Inscription : 05/04/2010

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mar 20 Sep 2022 - 20:57

C'est surtout CD qui manque de nuance sur ce sujet, puisque la parole divine de Timon prévaut sur celle des autres qui sont obligés de s'aligner. Mais bon, ça m'étonne pas de voir les fayots en chef de Disney depuis des années les défendre bec et ongles contre les méchants régulateurs Français. Chassé le naturel (le coup de gueule sur la gestion de Disney+ chez nous), mais il revient au galop.

Cela ne sert à rien de débattre de toute façon, surtout avec des gens qui ne sont pas prêt à mettre de l'eau dans leur vin.


La chronologie des médias - Page 10 Petit_40825
Revenir en haut Aller en bas
Zuzu
Propriétaire
Zuzu

Masculin
Âge : 46
Messages : 3663
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mar 20 Sep 2022 - 22:33

Jake Sully a écrit:
C'est surtout CD qui manque de nuance sur ce sujet, puisque la parole divine de Timon prévaut sur celle des autres qui sont obligés de s'aligner. Mais bon, ça m'étonne pas de voir les fayots en chef de Disney depuis des années les défendre bec et ongles contre les méchants régulateurs Français. Chassé le naturel (le coup de gueule sur la gestion de Disney+ chez nous), mais il revient au galop.

Cela ne sert à rien de débattre de toute façon, surtout avec des gens qui ne sont pas prêt à mettre de l'eau dans leur vin.

De 1, ce n'est pas la parole divine de Timon qui prévaut ici, c'est uniquement ma seule et humble opinion. Qui aurait été sur ce sujet la même pour n'importe quel studio d'ailleurs.
De 2, tu as déjà prouvé plus d'une fois, que si on est pas d'accord avec toi, c'est que forcement l'autre qui a tord sans essayer de se mettre à sa portée. Et le tout dit, qui plus est, avec une pédanterie sans limite. Comme ici.

Au final, et cela ne date pas de l'affaire Disney, j'ai toujours été très partagé sur la chronologie des médias. Le financement nécessaire du cinéma français ET la protection des salles ne devraient pas dépendre d'un ordonnancement audiovisuel archaïque, plus adapté à son époque, ni à la manne principale d'une société privée qui tient toute une profession par le portefeuille quitte à la museler sous prétexte de défense culturelle. Pour moi, le premier devait être plus permissif et le second plus diversifié. Et surtout tout deux décorrélés l'un de l'autre.

Mais bon, je suis un vil fayot en chef de Disney qui ne sait pas mettre de l'eau dans mon vin. Qui suis-je pour oser émettre une simple opinion !?


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg24  La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Timon Timauvais
Propriétaire
Timon Timauvais

Masculin
Âge : 51
Messages : 9963
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 3:27

Jake Sully qui donne des leçons de pédanterie et invite à la nuance ? Vraiment ?!
Comme quoi, à défaut d’être intéressant, il est au moins drôle quand il veut.


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg26 La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 8:56

Timon Timauvais a écrit:
Nan mais de quoi tu nous parles ? Que vient faire Disneyland Paris dans ce débat ? Je ne sais pas si on est naïf mais une chose est sûre, on ne l'est pas au point de ne pas voir qu'un gars qui mélange tout n'a, en fait, pas d'argument à opposer, mais juste la volonté de faire passer un message prémaché qu'il ressort manifestement en toutes circonstances. Bref, retour au sujet.

Bien j'ai attiré le proprio cool.

On va donc préciser un peu.

Pendant des décennies Disney n'a rien trouvé à redire sur la chronologie des médias française tant elle lui a profité. En effet, il a vendu quatre fois au moins le même film. La première fois lors de la sortie ciné, puis à canal+, puis aux chaines hertziennes (devenues tnt) et enfin en dvd (ou vhs ou blu ray voir encore plusieurs fois avec la mise au coffre).

Netflix arrive et Disney vend encore ses productions à cet opérateur sans sourciller. Sauf que le poids de ce dernier aiguise son appétit de devises et il se décide à se lancer (en poignardant dans le dos Netflix d'ailleurs). Après un bonne partie de dumping (le prix de lancement est ridiculement bas), Disney se rend compte que pour attirer encore plus de clients il faut des têtes de gondoles Et patatras, la chronologie des médias française freine un peu ses ambitions sur un marché français o combien lucratif.

A Disney de se placer en victime de l'injuste bureaucratie française bien aidé par une communauté de fans active et se drapant derrière sa bonne foi et son honnêteté..

Seulement voilà. Disney c'est pas seulement Mickey c'est aussi Pinocchio. Pendant des années, il a fraudé le fisc français (et européen) en domiciliant une partie de ses bénéfices aux iles Caïmans. Et les actionnaires de Disneyland paris en on fait l'amère expérience. Pendant 20 ans, la parc n'a jamais dégagé un euro de bénéf, étrange? Non royalties et autres transfert de bénéfices. Disney estimant sans doute payer assez avec la TVA et les charges sociales. (et oui , en France pas de Tips pour faire supporter sur le consommateur la rémunérations de certains de ses salariés des parcs).

Donc cette chronologie prévoit un prélèvement de 20% du CA pour ceux qui veulent diffuser en France (en gros une taxe sacem). Pour ceux qui veulent accélérer la diffusion (Canal +, netflix) est prévu un mécanisme de récompenses, plus tu payes plus vite tu diffuses. Horreur pour Disney qui refuse ce système (c'est son droit) mais veut quand même en bénéficier. Et on en est là.

Alors le système n'est pas parfait mais il a le mérite de maintenir le cinéma français (dont je ne suis pas un grand consommateur), de protéger un peu nos salles de cinémas (bien mise à mal avec le covid) et toutes la chaine de diffusion.

Alors oui, le petit résumé sur Chronique Disney obère complément le but de cette chronologie qui est la protection du cinéma français indépendant (et de la production française) pour se concentrer sur un petit souci de délais pour avoir le dernier MCU. Par contre Disney peut enlever Avatar de sa plateforme pour le ressortir au Ciné sans tirer une larme aux fans.

Jake Sully et Raiisin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Zuzu
Propriétaire
Zuzu

Masculin
Âge : 46
Messages : 3663
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 10:10

Je tiens à préciser que Disney France et Disneyland Paris sont deux entreprises bien distinctes et leur système d’impôts et de gestion de personnel sont indépendants.

Ceci étant dit, tu as du mal nous lire. On n'a jamais remis en cause l'intérêt du financement du cinéma français ni de la protection des salles. Encore une fois tu nous portes des intentions qui sont fausses.

Dans notre billet, oui, nous essayons de comprendre quelle est la logique industrielle de Disney France dans ce bras de fer. Une logique industrielle qui peut changer dans le temps, en fonction des comportements des consommateurs comme de l'évolution des technologies. Tout n'a pas à être gravé dans le marbre.

Tu dis aussi ça :
rastlin a écrit:

Donc cette chronologie prévoit un prélèvement de 20% du CA pour ceux qui veulent diffuser en France  (en gros une taxe sacem). Pour ceux qui veulent accélérer la diffusion (Canal +, netflix) est prévu un mécanisme de récompenses, plus tu payes plus vite tu diffuses. Horreur pour Disney qui refuse ce système (c'est son droit) mais veut quand même en bénéficier. Et on en est là.

Ce que tu dis est faux. Le décret SMAD qui prévoit le prélèvement de 20% du CA est indépendant de la chronologie des médias. L'un est une loi, l'autre un accord professionnel. Même si Disney ne signe pas la chronologie des médias, il continue à payer le prélèvement. Netflix a certes accepté de payer un peu plus mais il gagne au final que deux pauvres petit mois. Et j'explique parfaitement en quoi ce n'est pas la même logique industrielle derrière. Et il est illusoire de penser que dans l'optique où Disney aurait décidé de payer autant que Canal, il aurait eu droit à autant de largesses de traitement que la multinationale française. Tout simplement car les producteurs français auraient refusés de dépendre majoritairement d'une entreprise étrangère pour leur financement. Et les politiques auraient tout autant refusé. Il y a donc beaucoup d'hypocrisie dans cette affaire. Il est ainsi facile de faire passer Disney pour le vilain contributeur qui veut tuer le cinéma français plutôt que d'essayer de comprendre que c'est le mode de financement qui est à revoir de fond en comble pour continuer à préserver la diversité du cinéma français.

Quand au cas Avatar, cela n'a rien à voir avec la chronologie des médias. C'est une simple opération commerciale ; ni plus ni moins. Pas de quoi jouer à la vierge effarouchée. Pour te donner une image, c'est comme si un restaurateur enlevait la bavette de sa carte le temps de vendre sa brochette de bœuf en plat du jour. Une fois que l'opération est terminé, la bavette revient à la carte. Mais rien n'oblige le consommateur à prendre la brochette.

La question que je te retourne : pourquoi quand on essaye de poser le débat posément sans jamais partir du principe que l'un est le gros méchant et l'autre le bon gentil, on est taxé de naïf ou de vendu ? Si tu pars du principe que Disney ment, pourquoi alors ne pas le faire pour les autres intervenants dans cette affaire : Canal+, TF1 ou les producteurs de cinéma ? La nuance a malheureusement totalement disparu des débats aujourd'hui quels qu'ils soient...


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg24  La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney

charlene28 et Raiisin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
isanka
Modérateur
isanka

Masculin
Âge : 37
Messages : 3057
Localisation : Serris
Inscription : 10/09/2013

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 11:00

Jake Sully a écrit:
C'est surtout CD qui manque de nuance sur ce sujet, puisque la parole divine de Timon prévaut sur celle des autres qui sont obligés de s'aligner. Mais bon, ça m'étonne pas de voir les fayots en chef de Disney depuis des années les défendre bec et ongles contre les méchants régulateurs Français. Chassé le naturel (le coup de gueule sur la gestion de Disney+ chez nous), mais il revient au galop.

Cela ne sert à rien de débattre de toute façon, surtout avec des gens qui ne sont pas prêt à mettre de l'eau dans leur vin.
ChD est un média comme un autre et libre à chacun de faire son propre avis sur les informations données. Tous les articles ne sont que la vision et la compréhension d'un ou plusieurs intervenant mais pas forcément celle d'une généralité. Timon gère son média à sa manière avec une ligne de conduite bien prédéfini pour avoir un ensemble harmonieux. Mais cet article aurait pu avoir une autre tournure selon le rédacteur et je ne pense pas que Timon aurait imposer sa vision des choses.

Il serait intéressant d'avoir un autre article mais d'un point de vue non Disney. Qu'apporte la chronologie des médias à l’industrie cinématographique française? Peut-elle s'en passer?


La chronologie des médias - Page 10 K-vb-511La chronologie des médias - Page 10 Letter133 X Anaheim (2014-2018-2022)
1 X Hong Kong (2019)
1 X Shanghai (2019)
1 X Tokyo (2016)
4 X Walt Disney World (2013-2015-2016-2020-2022)

Instagram

Thumper et Raiisin aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Timon Timauvais
Propriétaire
Timon Timauvais

Masculin
Âge : 51
Messages : 9963
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 11:36

L'article tiers dont tu parles @isanka est proposé en lien dans l'édito de @Zuzu.


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg26 La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney

Raiisin aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 11:43

isanka a écrit:
Jake Sully a écrit:
C'est surtout CD qui manque de nuance sur ce sujet, puisque la parole divine de Timon prévaut sur celle des autres qui sont obligés de s'aligner. Mais bon, ça m'étonne pas de voir les fayots en chef de Disney depuis des années les défendre bec et ongles contre les méchants régulateurs Français. Chassé le naturel (le coup de gueule sur la gestion de Disney+ chez nous), mais il revient au galop.

Cela ne sert à rien de débattre de toute façon, surtout avec des gens qui ne sont pas prêt à mettre de l'eau dans leur vin.
ChD est un média comme un autre et libre à chacun de faire son propre avis sur les informations données. Tous les articles ne sont que la vision et la compréhension d'un ou plusieurs intervenant mais pas forcément celle d'une généralité. Timon gère son média à sa manière avec une ligne de conduite bien prédéfini pour avoir un ensemble harmonieux. Mais cet article aurait pu avoir une autre tournure selon le rédacteur et je ne pense pas que Timon aurait imposer sa vision des choses.

Il serait intéressant d'avoir un autre article mais d'un point de vue non Disney. Qu'apporte la chronologie des médias à l’industrie cinématographique française? Peut-elle s'en passer?

https://www.grignoux.be/dossiers/288/ChronologiedesMedias
Revenir en haut Aller en bas
Zuzu
Propriétaire
Zuzu

Masculin
Âge : 46
Messages : 3663
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 11:47

Le lien que tu donnes est belge. Celui de mon article est français et revient au cas spécifique qui nous occupe ici.


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg24  La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 11:49

Zuzu a écrit:
Je tiens à préciser que Disney France et Disneyland Paris sont deux entreprises bien distinctes et leur système d’impôts et de gestion de personnel sont indépendants.

Ceci étant dit, tu as du mal nous lire. On n'a jamais remis en cause l'intérêt du financement du cinéma français ni de la protection des salles. Encore une fois tu nous portes des intentions qui sont fausses.

Dans notre billet, oui, nous essayons de comprendre quelle est la logique industrielle de Disney France dans ce bras de fer. Une logique industrielle qui peut changer dans le temps, en fonction des comportements des consommateurs comme de l'évolution des technologies. Tout n'a pas à être gravé dans le marbre.

Tu dis aussi ça :
rastlin a écrit:

Donc cette chronologie prévoit un prélèvement de 20% du CA pour ceux qui veulent diffuser en France  (en gros une taxe sacem). Pour ceux qui veulent accélérer la diffusion (Canal +, netflix) est prévu un mécanisme de récompenses, plus tu payes plus vite tu diffuses. Horreur pour Disney qui refuse ce système (c'est son droit) mais veut quand même en bénéficier. Et on en est là.

Ce que tu dis est faux. Le décret SMAD qui prévoit le prélèvement de 20% du CA est indépendant de la chronologie des médias. L'un est une loi, l'autre un accord professionnel. Même si Disney ne signe pas la chronologie des médias, il continue à payer le prélèvement. Netflix a certes accepté de payer un peu plus mais il gagne au final que deux pauvres petit mois. Et j'explique parfaitement en quoi ce n'est pas la même logique industrielle derrière. Et il est illusoire de penser que dans l'optique où Disney aurait décidé de payer autant que Canal, il aurait eu droit à autant de largesses de traitement que la multinationale française. Tout simplement car les producteurs français auraient refusés de dépendre majoritairement d'une entreprise étrangère pour leur financement. Et les politiques auraient tout autant refusé. Il y a donc beaucoup d'hypocrisie dans cette affaire. Il est ainsi facile de faire passer Disney pour le vilain contributeur qui veut tuer le cinéma français plutôt que d'essayer de comprendre que c'est le mode de financement qui est à revoir de fond en comble pour continuer à préserver la diversité du cinéma français.

Quand au cas Avatar, cela n'a rien à voir avec la chronologie des médias. C'est une simple opération commerciale ; ni plus ni moins. Pas de quoi jouer à la vierge effarouchée. Pour te donner une image, c'est comme si un restaurateur enlevait la bavette de sa carte le temps de vendre sa brochette de bœuf en plat du jour. Une fois que l'opération est terminé, la bavette revient à la carte. Mais rien n'oblige le consommateur à prendre la brochette.

La question que je te retourne : pourquoi quand on essaye de poser le débat posément sans jamais partir du principe que l'un est le gros méchant et l'autre le bon gentil, on est taxé de naïf ou de vendu ? Si tu pars du principe que Disney ment, pourquoi alors ne pas le faire pour les autres intervenants dans cette affaire : Canal+, TF1 ou les producteurs de cinéma ? La nuance a malheureusement totalement disparu des débats aujourd'hui quels qu'ils soient...

Pourquoi? Je dirais que l’article en question était pour moi un peu biaisé. Dans ce cas, il est normal que certains aient une vision différente du sujet. Étant abonné Disney + j'adorerai avoir les films plus vite et j'enrage de voir les délais US. Mais tout ne se résume pas à Disney et à sa vision intéressée du problème.

Zuzu a écrit:
Le lien que tu donnes est belge. Celui de mon article est français et revient au cas spécifique qui nous occupe ici.

L'analyse n'en est pas moins juste.L'as tu lu?
Revenir en haut Aller en bas
Zuzu
Propriétaire
Zuzu

Masculin
Âge : 46
Messages : 3663
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 12:01

rastlin a écrit:

Pourquoi? Je dirais que l’article en question était pour moi un peu biaisé. Dans ce cas, il est normal que certains aient une vision différente du sujet. Étant abonné Disney + j'adorerai avoir les films plus vite et j'enrage de voir les délais US. Mais tout ne se résume pas à Disney et à sa vision intéressée du problème.
Ce n'est pas parce qu'il ne va pas dans ton sens, qu'il est fatalement biaisé. J'essaye justement de prouver que le problème va bien au delà de Disney. Quand les autres plateformes américaines (Peacock, HBO Max, Paramount+...) vont rentrer dans le marché français, le problèmes risque de de se multiplier.

rastlin a écrit:
L'analyse n'en est pas moins juste.L'as tu lu?
Je l'ai parcouru en effet. As-tu lu celui que j'ai mis en lien dans mon article ? Car je préfère ce dernier que je trouve bien plus complet, moins orienté et qui essaye de bien comprendre toutes les facettes du marché français et de ses différents acteurs.


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg24  La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Flounder69
Modérateur
Flounder69

Masculin
Âge : 29
Messages : 6543
Localisation : France
Inscription : 06/10/2012

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 21 Sep 2022 - 12:40

La renégociation de la chronologie des médias, déjà officieusement en cours, commencera par une réunion avec les parties prenantes, sous l'égide du CNC, le 4 octobre.

boxofficepro.fr a écrit:

Le CNC va convier les parties prenantes pour une première réunion, au lendemain du Congrès des exploitants.
L’accord sur la nouvelle chronologie des médias, signé en janvier 2022 et conclu pour trois ans, prévoyait une clause de revoyure au bout d’un an d’application. Depuis, on sait que Disney a décidé de ne pas sortir  son film d’animation de Noël, Avalonia, l’étrange voyage, dans les salles françaises pour le réserver à sa plateforme. Plus récemment, court la rumeur d’une éventuelle annulation de la sortie salle de Black Panther : Wakanda Forever, pourtant attendu dès le 9 novembre. Une « réflexion », côté Disney, qui pouvait être interprétée comme un nouveau moyen de pression contre la chronologie des médias, et en particulier l’obligation faite aux plateformes de retirer les titres disponibles sur leur service streaming à l’ouverture de la fenêtre de diffusion dédiée aux chaînes de télévision en clair.

Hâtée ou pas, la renégociation de la chronologie des médias, déjà officieusement en cours, commencera par une réunion avec les parties prenantes, sous l’égide du CNC, le 4 octobre. La ministre de la Culture Rima Abdul-Malak l’avait déjà évoquée sans donner de date, Richard Patry, le président de la FNCF, l’a  confirmé aujourd’hui au Congrès de Deauville : « Il est urgent de se réunir afin que les spectateurs français ne soient pas privés de certains films et que les salles ne soient pas les victimes collatérales d’une situation sur laquelle notre marge de manoeuvre est très limitée ».

Pour rappel, la ministre de la Culture est attendue demain, mercredi 21 septembre 2022, au Congrès de la FNCF.


La chronologie des médias - Page 10 Banniz11
La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney

fauna et Rwo aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Jeu 22 Sep 2022 - 9:02

Zuzu a écrit:
rastlin a écrit:

Pourquoi? Je dirais que l’article en question était pour moi un peu biaisé. Dans ce cas, il est normal que certains aient une vision différente du sujet. Étant abonné Disney + j'adorerai avoir les films plus vite et j'enrage de voir les délais US. Mais tout ne se résume pas à Disney et à sa vision intéressée du problème.
Ce n'est pas parce qu'il ne va pas dans ton sens, qu'il est fatalement biaisé. J'essaye justement de prouver que le problème va bien au delà de Disney. Quand les autres plateformes américaines (Peacock, HBO Max, Paramount+...) vont rentrer dans le marché français, le problèmes risque de de se multiplier.

rastlin a écrit:
L'analyse n'en est pas moins juste.L'as tu lu?
Je l'ai parcouru en effet. As-tu lu celui que j'ai mis en lien dans mon article ? Car je préfère ce dernier que je trouve bien plus complet, moins orienté et qui essaye de bien comprendre toutes les facettes du marché français et de ses différents acteurs.

Je suis bien d'accord sur le lien mis sur l'article de chronique Disney qui est plus exhaustif (bien qu'il ne tire aucune conclusion). Seulement le résumé que tu en fais me semble (in fine) orienté pro Disney ou tout du moins trop compréhensif de la propagande de la firme. Pour cette dernière ce sera toujours trop long et le lobbying sera sans fin.

Ex: Disney paye ses impôts en France. Même si tu apportes un bémol, tu n'en tires pas la conclusion qui s'impose. Pour être de la partie (la fiscalité), je peux t'assurer que les rappels notifiés sont très sous estimés et surtout limités dans le temps (pas plus de trois ans). C'est donc tout bénéf pour Disney et en dit quand même long sur sa propension à respecter les règles des pays dans lesquels ils sont installés (les fonds son domiciliés aux iles Caïmans pas aux USA comme Apple d'ailleurs) . Je maintient que le traitement des actionnaires de Disneyland paris a été scandaleux (limite d'une escroquerie). Vu cette tendance à frauder on peut s'inquiéter de la base de calcul des 20% de l'accord SMAD)

Pour black panther 2, personne n'a dit que Disney contourne la loi en sortant directement le film sur sa plateforme. Par contre le moyen de pression est un peu gros (et je persiste dans mon idée que le film est moins attendu que le premier), donc le manque a gagner n'est pas si grand (compte tenu du cout marketing)

Par contre, il est fort regrettable la part du lion donné à Canal+ dans l'histoire.

Après pour les fans, prenez un VPN, vous pourrez voir le film 2 mois après sa sortie aux states puisque cela vous semble trop long d'attendre. La chronologie des médias - Page 10 1f602
Revenir en haut Aller en bas
Zuzu
Propriétaire
Zuzu

Masculin
Âge : 46
Messages : 3663
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Jeu 22 Sep 2022 - 10:18

rastlin a écrit:
Seulement le résumé que tu en fais me semble (in fine) orienté pro Disney ou tout du moins trop compréhensif de la propagande de la firme. Pour cette dernière ce sera toujours trop long et le lobbying sera sans fin.

Après, je ne m'en suis pas caché : je le dis dans mon édito. Je voulais essayer de donner le point de vue de Disney comme je l'avais compris. Mais en allant au delà des conclusions à l'emporte pièce "Disney veut tuer le cinéma français", "Disney se sont des gros méchants" aussi caricaturales que contre-productives.

rastlin a écrit:
Même si tu apportes un bémol, tu n'en tires pas la conclusion qui s'impose.


Non je n'en tire pas la conclusion que TU VEUX. Nuance. J'ai juste une vision plus libérale de l'économie, et si je devais considérer Disney comme une méchante multinationale capitaliste, je devrais le faire pour toutes les grosses entreprises étrangères comme françaises. On peut cracher sur l'optimisation fiscale de Disney, comme de toute grosse entreprise qui investit dans notre pays, mais en attendant si Disney n'était pas présente en France, on se priverait d'un nombre important d'emplois et d’impôts indirects. Quand aux actionnaires, autant je peux pleurer sur ceux qui ont investi en 1992, autant pour ceux qui sont arrivés après en connaissant la rentabilité de l'action au fil des années, j'ai envie de dire tant pis pour eux. Le marché des actions comportent des risques et il faut se renseigner un petit peu.

rastlin a écrit:
Pour black panther 2, personne n'a dit que Disney contourne la loi en sortant directement le film sur sa plateforme.


Tu n'as pas lu les réseaux sociaux voir certains articles : le raccourci a souvent été utilisé.

rastlin a écrit:
Après pour les fans, prenez un VPN, vous pourrez voir le film 2 mois après sa sortie aux states puisque cela vous semble trop long d'attendre.

Je t'avoue que je n'ai pas attendu pour en prendre un car, au delà de la chronologie des médias, la plateforme français de Disney+ est vraiment très mal gérée.


La chronologie des médias - Page 10 Dcpleg24  La chronologie des médias - Page 10 BannierePubFace La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Jeu 22 Sep 2022 - 11:17

Merci Zuzu d'avoir pris le temps de me répondre, on sera pas d'accord sur tout mais au moins c'est argumenté. Et pour le reste c'est bon travail.

PS: Il ne faut pas confondre optimisation fiscale (légale) et fraude fiscale (illégale).

Zuzu aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
charlene28

charlene28

Féminin
Âge : 31
Messages : 1746
Localisation : 28
Inscription : 04/11/2010

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Jeu 22 Sep 2022 - 11:22

L’article de chronique est très bien écrit et je le trouve assez neutre, il explique juste le pourquoi du comment. Disney essaye de couper la poire en deux en gros, afin de satisfaire tout le monde.

En soi je n’ai pas attendu aussi pour avoir un vpn, déjà par rapport à la chronologie et aussi aux autres contenus.


Zuzu aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
fauna
Modératrice
fauna

Féminin
Messages : 16455
Localisation : Au royaume enchanté
Inscription : 15/02/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Jeu 22 Sep 2022 - 12:58

Personnellement, comme beaucoup, je contourne le problème avec un VPN, toutefois je préférerai une harmonisation des règles au niveau européen pour ne pas avoir l'impression d'être une citoyenne de seconde zone en Europe pour l'accès au 7ème art.

Je suis pour que les salles disposent d'une fenêtre d'exploitation suffisante des films, je suis pour une chronologie des médias mais sans exagération et sans impression d'un monopole Canal+ qui n'est à mon sens pas plus justifié que n'importe quel autre monopole.

Dans l'absolu, ça ne me dérange pas que les plateformes quelles quelles soient, disposent de leurs oeuvres 10 à 12 mois après la sortie cinéma, laissant aussi un peu de temps aux sorties sur supports physiques, en revanche il n'est absolument pas normal de perdre les oeuvres pendant un long laps de temps pour une diffusion sur les chaines de TV. Je suis pour que les plateformes conservent leurs oeuvres.

J'aime aller au cinéma, surtout pour les blockbuster, ça m'ennuierait prodigieusement de ne pas voir Wakanda Forever au cinéma mais si telle est le choix de Disney, je ferai avec.

La Chronologie des médias telle qu'elle fut rédéfinie l'an dernier, est tout à l'avantage de Canal + que je boycotte depuis longtemps. Le cinéma français à bond dos dans l'histoire car ce monopole Canal + n'est pas un atout mais un frein. Si le sort du cinéma français et des salles était vraiment au coeur de cette chronologie des médias de l'an dernier, elle ne me poserait pas de soucis mais c'est juste du "tout pour canal +" et donc du tout pour Bolloré.
Pour pointer du doigts les actionnaires Disney, ça y va mais pas ceux du groupe Bolloré et pourtant c'est la même logique de rentabilité...
Faire une part égale à chaque plateforme, Canal + compris avec un financement égal du cinéma français, empêcherait tout monopole.


La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney

charlene28, Thumper et isanka aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Jeu 22 Sep 2022 - 13:31

D'accord pour Canal+ surtout quand on voit ce que c'est devenu avec Bolloré.
Revenir en haut Aller en bas
Flounder69
Modérateur
Flounder69

Masculin
Âge : 29
Messages : 6543
Localisation : France
Inscription : 06/10/2012

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Ven 23 Sep 2022 - 18:28

ozap.com a écrit:

Depuis février, la chaîne cryptée est autorisée à diffuser les films dont elle contribue au financement six mois après leur sortie en salles.

Grande gagnante du nouvel accord sur la chronologie des médias, entré en vigueur en février dernier, Canal+ est autorisée à diffuser les films français et internationaux en exclusivité, seulement six mois après leur sortie au cinéma. Une stratégie couronnée de succès, à en croire les résultats d'un Baromètre, commandé par NPA Conseil et réalisé par l'institut de sondage Harris Interactive.

33% des abonnés cinéphiles à Canal+ jugent que l'offre cinéma s'est améliorée

Les abonnés présentés comme "cinéphiles" - c'est-à-dire "pour lesquels le cinéma représente une motivation essentielle à l'abonnement à Canal+" - "ont particulièrement surconsommé les films sortis dans la nouvelle fenêtre de six mois", décrypte l'institut de sondage. Ainsi, à titre d'exemple, "Titane", de Julia Ducournau et avec Vincent Lindon, a été visionné par 29% des abonnés cinéphiles, contre 18% de l'ensemble des abonnés. Un résultat somme toute logique eu égard au profil des abonnés.

Autre statistique sans doute plus intéressante à analyser pour Canal+ : 33% des abonnés les plus cinéphiles jugent que l'offre cinéma de Canal+ s'est améliorée ces derniers mois. Dans le même temps, ils sont "seulement" 25% de l'ensemble des abonnés à être satisfaits de l'évolution de la programmation cinéma. Notons tout de même que 45% des profils "cinéphiles" - le taux grimpe à 54% chez l'ensemble des abonnés - n'ont remarqué ni amélioration ni détérioration de l'offre de films sur Canal+.

Cette offre s'installera-t-elle dans la durée ? Au moment de la signature de l'accord, censé s'étendre jusqu'à début 2025, diffuseurs et organisations du septième art s'étaient accordés pour faire un point d'étape début 2023. Pour l'heure, Maxime Saada en est satisfait. "La chronologie des médias en l'état nous convient", a-t-il insisté, lors de la conférence de presse de rentrée de la chaîne cryptée, le 14 septembre. Le PDG de Canal+ comme l'ensemble des professionnels devraient se retrouver le 4 octobre, au Centre national du cinéma et de l'image animé (CNC), pour "lancer le processus de bilan et d'éventuelle révision de l'accord (sur la chronologie des médias) signé le 24 janvier".

Disney prend le pari de boycotter les salles obscures

S'il avait satisfait Canal+ - qui conserve l'exclusivité de diffusion des films qu'elle a co-financés pendant neuf mois - l'accord avait mécontenté du monde dans le secteur de la SVOD, à commencer par Disney+. Comme Amazon Prime Video, la plateforme aux grandes oreilles, qui n'avait pas signé l'accord, peut proposer les films dont elle contribue au financement 17 mois après sa sortie en salles contre 36 mois auparavant.

Pour contourner cet "accord frustrant", qu'elle est tenue de respecter, Disney a annoncé au mois de juin que son dessin animé de Noël "Avalonia, l'étrange voyage" ("Strange World") sera mis en ligne sur Disney+ sans sortie préalable en salle. Une façon pour le géant du divertissement de protester contre la nouvelle chronologie des médias en France, seul pays à être concerné par cette annonce... La même menace est brandie par Disney concernant le deuxième volet de "Black Panther". Au moment de la signature de cet accord en février, la Société des auteurs et compositeurs dramatiques craignait que ces nouvelles règles dissuadent les services de SVOD de sortir les films qu'elles produisent au cinéma, au profit d'une programmation immédiate sur leur plateforme.

De son côté, Netflix, dont le délai de diffusion des films qu'elle finance a été ramené de 36 à 15 mois après leur sortie en salles, est tout aussi contrariée. "Je pense que le délai approprié est de quelques semaines et non de quelques mois. Il faut s'adapter aux attentes des consommateurs. La France fait figure d'exception dans le monde, mais ce modèle n'est pas soutenable", estimait Ted Sarandos, co-PDG de l'entreprise, qui appelait à renégocier la chronologie des médias dans "Le JDD" en juillet.


boxofficepro.fr a écrit:


Aide aux distributeurs, campagne promo, transition écologique, revoyure de la chronologie des médias… Face aux professionnels au Congrès de la FNCF, Rima Abdul-Malak prend le pari de « renouveler la magie du cinéma à l’heure de la plateformisation de la société ».
« Ce n’est pas qu’un enjeu économique, mais un enjeu civilisationnel », a insisté la ministre, avant d’annoncer une mesure exceptionnelle en faveur des distributeurs de films, à hauteur de 4 millions d’euros. Elle prendra la forme d’une augmentation des bonus versés sur les minimums garantis. Côté production, le CNC prolonge jusqu’en mars 2023 le fonds d’indemnisation pour les tournages.

La campagne de communication « pour susciter le désir de cinéma » débutera avant la période-clé des vacances de la Toussaint et durera un mois, autour de l’idée qu’« on a tous une bonne raison d’aller au cinéma ». Un concept facile à reprendre et à décliner, autour duquel tout un chacun – à commencer par les talents mais pas que – peut s’exprimer via des vidéos et les réseaux sociaux. « Cette campagne ne sera pas qu’un clip publicitaire, mais un vrai moment de mobilisation pour l’ensemble des citoyens. »

Concernant le défi de la transition écologique, et celui, à très court terme, de la flambée des coûts de l’énergie, Rima Abdul-Malak a salué la récente charte des cinémas pour la sobriété énergétique et a annoncé que le fonds de soutien pourra être mobilisé pour les dépenses énergétiques. Outre la prolongation des aides aux entreprises grandes consommatrices d’énergie annoncées par Bruno Le Maire, la ministre veillera, avec le CNC, à ce que la plupart des cinémas puissent en bénéficier. Avec son plan Action !, le Centre accompagnera ces derniers sur leurs études et bilans carbones, « toutes ces données qui nous permettront d’orienter les décisions futures pour la transition écologique ». En outre, l’enjeu du passage à la projection laser, qui permet de consommer quatre fois moins d’énergie, a été bien identifié par les pouvoirs publics et fera l’objet d’un plan de remplacement co-construit avec la profession.  

Aussi, après le soutien de l’État pendant la crise, la ministre se déclare exigeante sur les engagements « clairs et forts » des professionnels en faveur de la diversité. « Oui nous attendons tous la sortie d’Avatar, mais elle ne doit pas se faire au détriment des films de la diversité. » Rima Abdul-Malak attend donc « des engagements de programmation et de diffusion conformes aux lignes directrices publiées par le CNC. C’est pour moi un enjeu de politique publique, et qui n’est pas incompatible avec les impératifs de fréquentation ».
Enfin, sur la chronologie des médias, la ministre a confirmé la date du 4 octobre pour la réouverture des discussions. « Les évolutions sont beaucoup trop rapides, et la revoyure urgente aujourd’hui. J’y serai très attentive. »


La chronologie des médias - Page 10 Banniz11
La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
RENAU
Modérateur & Mister DCP 2015
RENAU

Masculin
Âge : 29
Messages : 5858
Localisation : Marseille
Inscription : 01/02/2012

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Sam 24 Sep 2022 - 12:26

isanka a écrit:
rastlin a écrit:
Le cinéma étranger ne contribue pas financièrement au cinéma français, je ne sais pas où Isanka a vu cela?. Les diffuseurs doivent payer pas les studios.
Effectivement je confonds avec les distributeurs.
En tout cas je trouve dommage que les cinémas soient les premiers impacter par toutes ces décisions qui ne maitrisent même pas.
Après je trouve les cinémas vraiment d'un ancien temps et je pense qu'ils devraient accroitre leurs sources de revenus en créant des combos diner/cinéma, faire une boutique de produits dériver des films à l'affiche, créer des salles thématiques; salle enfants, cinéma français, expérience musicale....


Justement les cinémas s'adaptent ! prenons le cas de Pathé Gaumont par exemple, ils proposent toutes les technologies possibles et imaginables dans leurs gros multiplex (IMAX, Dolby Cinéma, ONYX, Screen X, 4DX, 4DX Screen X etc...)

Ils font aussi des salles thématiques, des salles enfants, des salles "Tediber" ou l'on est couchés sur des lits, des salles conforts ou l'on est dans des bulles pour 2 personnes ultra confortables et tout équipés, et on a désormais les salles VIP qui proposent des paniers repas sucrés ou salées accompagnées d'un verre d'alcool (vin ou champagne) ou d'une sélection de softs.
Egalement, beaucoup de cinémas commencent à proposer des mini boutiques geek ou signent des partenariats avec des boutiques voisines, Haribo à ouvert des boutiques dans plusieurs cinémas, certains gros cinémas proposent des expériences de VR pour faire rester plus longtemps le client dans l'enceinte du cinéma, et ainsi justifier qu'il se déplace en salle.

Ce type de prestations, on les retrouve pour l'instant principalement dans les grandes villes certes, mais c'est en train de se démocratiser également dans les villes moins denses, les salles VIP chez Pathé se multiplient, l'offre IMAX est en plein développement, CGR ouvre des cinémas avec salle ICE THEATER dans des territoires peu denses, proposant donc un son DOLBY ATMOS couplé à une configuration de salle unique et prestations premium...

Bref la France dispose d'un des réseaux de salles en Europe les plus modernes et qualitatifs, et cette nouvelle vision de l'expérience liée au cinéma est en pleine expansion car justement, les exploitants ont bien compris que c'était de cette manière qu'ils pourront continuer à remplir leurs salles et lutter contre les plateformes de streaming.

On a jamais été autant dans l'idée d'une "expérience cinéma" qu'aujourd'hui et ce n'est que le début ! Smile


"La chose la plus importante pour un réalisateur est de savoir ce qu'il veut. C'est la raison pour laquelle j'adore Disney: je pense que l'animation est à l'origine du cinéma en prises de vue réelles, car les animateurs doivent avoir une image claire dans leur esprit. ils doivent utiliser leur imaginaire afin de peindre les choses, en tenant compte de tous les aspects, jusqu'au mouvement du vent. Tous les réalisateur devraient être avant tout des animateurs, car il s'agit de transformer l'imaginaire en quelque chose de tangible." Steven Spielberg

La chronologie des médias - Page 10 Signat10

Mister DCP 2015-2016 La chronologie des médias - Page 10 44340

isanka aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Lun 26 Sep 2022 - 8:02

Je suis pas sur qu'à 10-15 euros la place on puisse parler de démocratisation. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Flounder69
Modérateur
Flounder69

Masculin
Âge : 29
Messages : 6543
Localisation : France
Inscription : 06/10/2012

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 28 Sep 2022 - 11:10

"Nous, responsables de télévisions gratuites, demandons aux pouvoirs publics de ne pas céder au diktat des plates-formes payantes". Face aux menaces de Disney et Netflix de retirer les films qu'ils financent des salles de cinéma, Delphine Ernotte, Gilles Pélisson et Nicolas de Tavernost, responsables de France Télévisions, TF1 et M6, réclament, une tribune publiée dans Le Monde ce matin, l'application de l'accord organisant la chronologie de l’exploitation des films, et en appellent à la solidarité des acteurs de la filière, notamment des salles, pour garantir l'étanchéité de leur fenêtre.


boxofficepro.fr a écrit:


Dans une tribune publiée dans Le Monde ce matin, Delphine Ernotte (France Télévisions), Gilles Pélisson (TF1) et Nicolas de Tavernost (M6) mettent en garde contre le « diktat interprétatif » des plateformes internationales et en appellent à la solidarité des acteurs de la filière, notamment des salles, pour garantir l’étanchéité de leur fenêtre.

« Les télévisions gratuites ont toujours été au rendez-vous [du] soutien au cinéma français, à sa diffusion, et à sa diversité », notent les dirigeants des chaînes gratuites en rappelant leurs 144 millions d’euros d’investissement dans 126 films, « qui n’auraient sinon pas pu voir le jour ». Ils estiment que le nouvel accord sur la chronologie des médias signé début 2022, outre l’avancement de la fenêtre de Canal+, « a favorisé les plates-formes payantes américaines comme Netflix, Amazon Prime Video ou Disney + en les plaçant avant les télévisions gratuites », et ceci, malgré « l’apport supplémentaire, très modeste que ces services consentent – de l’ordre de 50 millions d’euros par an, soit moins de la moitié de celui des télévisions gratuites » .

Pressions et revirements

Mais là où le bât blesse le plus, c’est la “résistance Disney”. Pour rappel, le studio américain –  qui n’a pas signé la nouvelle chronologie –, a annulé la sortie dans les salles françaises de son film d’animation de Noël à venir, Avalonia, l’étrange voyage, afin de faire pression sur une rapide revoyure de la chronologie. Actuellement, l’indécision qu’il affiche autour de la sortie cinéma de Black Panther : Wakanda Forever le 9 novembre prochain n’est pas totalement étrangère au rendez-vous donné par le CNC à l’ensemble des parties prenantes ce 4 octobre pour la reprise des discussions. Or, selon Delphine Ernotte, Gilles Pélisson et Nicolas de Tavernost, Disney réinterprète la chronologie « à sa guise afin de supprimer l’exclusivité d’exploitation des télévisions gratuites et ainsi conforter sa stratégie d’exclusivité pour son propre service par abonnement ». Les dirigeants télé regrettent au passage que Netflix, qui a pourtant signé la nouvelle chronologie de janvier 2022, profite de ce « vent de contestation américain pour faire volte-face et le remettre en cause dans une solidarité de circonstance ».

Garder ses marques

L’obstruction de Disney présente, de fait, le risque de diviser les autres parties prenantes, les salles de cinéma ayant déjà déclaré ne pas pouvoir être les victimes collatérales de « déséquilibres » concernant les fenêtres TV et SVOD. « Les exploitants des salles de cinéma rappellent qu’ils ont besoin des films étrangers pour maintenir leur activité, tout comme les télévisions gratuites qui, elles, financent le cinéma et l’exposent au plus grand nombre sans contrainte de pouvoir d’achat. Qui faut-il mettre en porte-à-faux alors ? », interrogent les dirigeants télé. « Les exploitants de nos territoires ? Les télévisions nationales ? Ou les puissants studios américains ? Dans le monde de l’exception culturelle, ce sont évidemment les acteurs français et européens qui doivent être soutenus et il serait incompréhensible que les entreprises américaines obtiennent gain de cause des pouvoirs publics, a fortiori par chantage. »

Les télévisions gratuites demandent donc la préservation, sans ambiguïté d’interprétation, de l’étanchéité de leur fenêtre au cours de laquelle elles ont l’exclusivité de la diffusion des films, qui doivent alors être retirés des catalogues SVOD. « Si d’aventure l’exclusivité des chaînes en clair n’était pas garantie, celles-ci devront étudier toutes les mesures pour se préserver », préviennent les signataires en demandant aux pouvoirs publics de ne pas céder au « diktat interprétatif » des plateformes payantes internationales. « Il y va de la survie du cinéma français que les chaînes en clair financent et sont les seules à proposer au public gratuitement : souhaite-t-on que l’accès au cinéma en France soit réservé à des services payants ? »


La chronologie des médias - Page 10 Banniz11
La chronologie des médias - Page 10 Banniere-chronique-disney
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
rastlin



Masculin
Âge : 48
Messages : 244
Inscription : 22/08/2008

La chronologie des médias - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: La chronologie des médias La chronologie des médias - Page 10 Horlog11Mer 28 Sep 2022 - 11:52

Bien d'accord avec la tribune. On va arriver à la situation du foot où rien n'est plus accessible gratuitement à part quelques matchs de l'équipe de France. Le privé ne nous laissant que les compétitions non bankable (JO). La culture n'est pas un produit comme les autres.
Revenir en haut Aller en bas
 
La chronologie des médias
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Listes et chroniques des films d'animation Disney
» Les décès qui vous ont marqué dans les médias
» [Info Cast] Le guide des Médias Sociaux
» [Médias] Une famille passée à tabac à la sortie de Disneyland
» Disneyland Paris dans les médias (presse, télé, radio...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Au-delà de Disney :: Culture & Divertissements-