AccueilPortailFutur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales EmptyFutur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales EmptyFutur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales EmptyFutur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales EmptyFutur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales EmptyRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pat le bzh



Messages : 676
Inscription : 30/01/2017

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Jeu 9 Aoû 2018 - 20:55

Vous connaissez Johan Souply.  Je pense que oui . Une vidéo Clash et pas vraiment hs . Désolé mais d'accord ou pas .parlons en !


Bon visionnage.
Revenir en haut Aller en bas
fantasmic ultimate

fantasmic ultimate

Masculin
Age : 20
Messages : 1091
Localisation : Près de Mickeyville
Inscription : 03/06/2011

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Jeu 9 Aoû 2018 - 21:21

Johan Souply souligne une problématique qui a beaucoup de côtés vrais...Les attractions uniques sans licences, se meurent au profit de demandes du public, ce qui est quand même un peu triste quand on y pense...


Ma Chaîne Youtube, Websérie loufoque et humoristique, qui traite de nombreux sujets dont Disney : https://www.youtube.com/channel/UC89JWuX7oLZtheClFqRYvbA  

Et ma chaîne de shows miniatures Disney : https://www.youtube.com/watch?v=s1Cuf6_9RSU
Revenir en haut Aller en bas
Pat le bzh



Messages : 676
Inscription : 30/01/2017

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Jeu 9 Aoû 2018 - 21:22

Perso , Johan Souply n'a pas tord . Il explique bien le choix de Disney, un choix q'uil comprends mais qui ne l'attire plus .
Il parle du Puy du Faou et honnêtement il faut bien dire que ce parc envoie du lourd niveau spectacle. Pour DLPOLÉMIQUE d'ailleurs les spectacles du puy du Faou sont au dessus de DLP.
Bref , la rentabilité. Xenoyosh, je crois bien que c'est toi qui à la haine contre Hyperspace sauf erreur de ma part , un exemple concret de ce qu avance Johan Souply. Une vidéo intéressante, pleine de bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
oswald88

oswald88

Masculin
Age : 23
Messages : 1049
Localisation : Montréal, QC
Inscription : 20/01/2012

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Jeu 9 Aoû 2018 - 21:36

Je pense que la communauté de fans est quasi unanime là-dessus, Disney n'invente plus de classiques intemporels comme BTM ou PM/HM. C'est une stratégie qui leur coûtera cher sur le long terme, on pourrait penser. Alors oui, les attractions de Fantasyland sont des licences, si l'on peut dire, mais ce sont des films qui ont marqué l'imaginaire collectif du monde occidental. Est ce que des attractions sur les films Pixar ou Marvel marqueront encore autant dans 50 ans? On verra bien.
Disney fait le choix de la facilité, de la rentabilité au court terme, il y a des actionnaires à satisfaire, et ils sont de plus en plus exigeants.
Revenir en haut Aller en bas
pixaland

pixaland

Masculin
Age : 34
Messages : 1110
Localisation : Devant Disney Dreams
Inscription : 30/08/2015

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Jeu 9 Aoû 2018 - 22:28

Autant j'aime certaines vidéo de Johan Souply et son avis se rapproche beaucoup du mien même si je n'aime pas le puy du fou pour un tas de raison extérieur au parc, autant quel est le Put...n de rapport avec le topic rumeurs et les futurs développement!? Il n'y a pas un modo pour faire un bon rappel a l'ordre? C'est vraiment gavant vos "vous en pensez quoi de ce que dit ce youtubeur?"
Revenir en haut Aller en bas
Noal

Noal

Masculin
Age : 20
Messages : 346
Localisation : Dans l'antre de Davy Jones
Inscription : 20/07/2016

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Jeu 9 Aoû 2018 - 22:48

Sinon personnellement j'aime beaucoup le travail de Johan depuis s'est tout début, il a faits beaucoup de court métrage à l'honneur de DLP et des attractions , c'est un vrai passionner de Disneyland et des parcs d'attractions, son court métrage "le vrai disneyland" est pour moi émouvant et touche du doigt le pourquoi de la magie Disney.
C'est tragique de voir aujourd'hui se vrai passionner nous dire qu'il ne retrouve plus dans la gestion de la walt disney compagny actuelle ce qui le faisait rêver chez disneyland. Découvrir de nouvelle histoire et univers made in disney à travers un autre supports , le parc d'attractions.
Aujourd'hui Disney à ( et pas seulement pour les parcs d'attractions) une politique de rentabilité rapide, ou l'argent passe avant l'artistique, et une surexploitation des licences qui ont fonctionné.
Je suis d'accord avec lui mais personnellement je n'ai pas encore eu la chance d'aller dans d'autres grands parcs à part DLP, donc sa vidéo ma donner vraiment envie d'aller voir ailleurs ce que les autres peuvent faires , de découvrir autre chose.
Même si beaucoup de fans sont d'accord avec les propos de Johan sa ne se dit pas vraiment c'est assez tabou et sujet à polémique de dire ça dans la sphère des fans, on peut très vite se faire traiter de rabat joie, aigri ou faux fan.
En tout cas sa vidéo ma transmise pas mal d'émotion et je comprends bien la peine qu'il ressent par rapport à ce que deviens Disney, puis la fin avec l'extrait de Alexandre Astier...des frissons.


Yo Ho, Yo Ho ! A pirate's life for me ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
EricLovesTZTOT

EricLovesTZTOT

Masculin
Messages : 1033
Localisation : Créteil
Inscription : 04/07/2007

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 7:32



Je suis exactement dans le même état d'esprit que ce gars. Hormis quelques trop rares attractions originales, uniques et magnifiques comme Mystic Manor, les attractions récentes et à venir des parcs Disney ne m'intéressent plus.

Je ne suis évidemment pas totalement opposé à l'utilisation d'une licence de film de temps en temps, mais cela ne devrait pas excéder 20% de l'offre ; or aujourd'hui, c'est 95% ; (à dizzzzzzznéland chessy, c'est 100%, mais comme il ouvre une nouveauté tous les 10 ans, c'est presque moins grave). D'autant moins opposé que certaines attractions basées sur des films sont incroyables : Pirates of the Caribbean : Battle for the Sunken Treasure, pour n'évoquer que la dernière qui m'a époustouflé ! (Mais le film était déjà une sequel d'une attraction originale, ouh la la, c'est dingue).

Non seulement la systématisation des attractions basées sur des films me gave prodigieusement, mais pire, je pense que Disney a aussi totalement moisi certaines licences de films achetées à prix d'or comme Star Wars et Marvel. Ah non, pas tout à fait, je détestais déjà Marvel avant que Disney s'en empare. Mais les films Star Wars dizzzzzzzné sont infra-nazes ! Et pourtant l'attraction Star Tour 2 est assez fun et drôle ! Vas comprendre, Charles !

Et ce qui me navre le +, c'est quand Disney remplace une attraction originale et unique par une sombre merde dérivée de film et dupliqué dans tous les parcs du groupe, comme la bouse-light qui a remplacé le Visionarium !  Evil or Very Mad Pire, cette pauvre daube a marqué le début de la ruine de l'extraordinaire et unique thème rétro-futuriste de Tomorrowland ! Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

Bref, les nouveautés des parcs Disney ne me font plus courir, on a déjà vu le film (ou pas, d'ailleurs, car je n'ai parfois pas eu le courage d'aller jusqu'au bout de certains navets) ! Et je préfère visiter des parcs moins galvaudés, uniques et qui proposent des attractions originales, tous les ans ou tous les 2 ans. Même si techniquement, Disney et souvent largement au dessus de ses concurrents, je préfèrerai toujours la découverte à une sequel de mauvais film N° 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, ...


Dernière édition par EricLovesTZTOT le Ven 10 Aoû 2018 - 12:57, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
SphinX

SphinX

Masculin
Age : 45
Messages : 3546
Localisation : En tête de gondoles
Inscription : 05/07/2007

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 9:31

Eric s'est levé du bon pied, c'est déjà ça ! Langue


https://rue-efteling.blogspot.com/, voix francophone non off sur le plus grand parc néerlandais
Revenir en haut Aller en bas
https://rue-efteling.blogspot.com/
XenoYoSh



Masculin
Messages : 3639
Inscription : 22/01/2016

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 14:53

Bon j'ai été un peeeeeuuuu  fort dans l'autre topic.. désolé..
Globalement je rejoins bien évidemment l'avis de Johan sur le côté "synergie" des attractions mal réalisés (hyperspace en effet, est un bon exemple).
Après moi je ne viens pas à Disney que pour de l'original, j'aime me plonger dans une immersion et une magie qui est le prolongement des films.
Honnêtement, mon land préféré est Frontierland, et la réhab de Phantom Manor (bien que non terminée je le conçois) montre qu'il existe encore des histoires uniques que Disney nous raconte et aime ajouter des détails (Spirit photography, le nouveau Chaparral, etc..).

Pou moi les attractions originale ne sont pas morte, rien que Disneyland Paris le montre avec Frontierland, mais actuellement la priorité est de faire venir du monde, à travers de la licence, c'est clair.
Mais pour moi, tant que c'est bien fait et ambitieux ( extension WDS), et non pas en allant chez GiFi (HSM), ça me va.


Pour le Puy Du Fou, c'est ce qui m'a déclenché une certaine haine (déjà que Johan, je vous le dis honnêtement, je ne l'apprécie pas, bien que son travail soit respectable), quand on connaît le vrai but du parc, et les personnes qui le dirige, et ce qu'elles font comme action, ça me fait mal.


"Il n'y a rien de tel qu'un rêve pour créer le futur"
Revenir en haut Aller en bas
omegaPe

omegaPe

Masculin
Age : 18
Messages : 21
Localisation : CROUTELLE...
Inscription : 17/04/2013

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 16:15

@XenoYoSh a écrit:
Bon j'ai été un peeeeeuuuu  fort dans l'autre topic.. désolé..
Globalement je rejoins bien évidemment l'avis de Johan sur le côté "synergie" des attractions mal réalisés (hyperspace en effet, est un bon exemple).
Après moi je ne viens pas à Disney que pour de l'original, j'aime me plonger dans une immersion et une magie qui est le prolongement des films.
Honnêtement, mon land préféré est Frontierland, et la réhab de Phantom Manor (bien que non terminée je le conçois) montre qu'il existe encore des histoires uniques que Disney nous raconte et aime ajouter des détails (Spirit photography, le nouveau Chaparral, etc..).

Pou moi les attractions originale ne sont pas morte, rien que Disneyland Paris le montre avec Frontierland, mais actuellement la priorité est de faire venir du monde, à travers de la licence, c'est clair.
Mais pour moi, tant que c'est bien fait et ambitieux ( extension WDS), et non pas en allant chez GiFi (HSM), ça me va.


Pour le Puy Du Fou, c'est ce qui m'a déclenché une certaine haine (déjà que Johan, je vous le dis honnêtement, je ne l'apprécie pas, bien que son travail soit respectable), quand on connaît le vrai but du parc, et les personnes qui le dirige, et ce qu'elles font comme action, ça me fait mal.

C'est exactement ça YoSh... Le Puy du Fou excelle aujourd'hui dans la forme comme dans le fond, dans l'accomplissement de la mission qu'ils se sont donnés. Ils sont l'excellence de l'usage mixte entre histoire développées et technologies de pointe, tout du moins dans le spectacle. DLP a beau essayer de les rejoindre, ça tourne en fiasco, car DLP ne sait pas utiliser les dernières technologies (Il n'y a qu'a voir le fiasco de Marvel : L'alliance des Super Héros pour s'en rendre compte). A côté de ça, il y a les parcs moyens qui montent de plus en plus en qualité (il n'y a qu'a voir le Futuroscope, mon parc local), et à dépasser DLP sur pas mal de points et pas des moindres : spectacles, animations et même maintenant attractions !

Pour ma part, je commence vraiment à penser que l'Imagineering qu'on aime et qui fonctionne n'existe plus. Disney va au plus simple et décide de faire ce qui est sûr de fonctionner, et ne prends plus aucun risque, de peur de l'échec.
La moindre petite prise de risque, comme Pixar Pier, est faite dans l'économie pour limiter les conséquences de cette action... Aussi bien négative que positive. On se retrouve donc avec des zones flambant neuves qui n'ont pas de réel intérêt, parce qu'incomplètes (Shanghai Disneyland l'illustre parfaitement).
La seule exception à la règle est pour moi Pandora : The World of Avatar, qui, bien qu'elle ne soit pas une énorme prise de risque, a été travaillée à fond( peut-être sur demande/directive de James Cameron ).


"Voici mon Royaume..." Le capitaine Nemo règne sur les fonds marins, et je suis fier de faire partie de son équipage... Parfois, le Nautilus émerge des profondeurs, après des années s'auto-suffisant sous les mers, et me permet d'exprimer mes quelques propos...
Revenir en haut Aller en bas
XenoYoSh



Masculin
Messages : 3639
Inscription : 22/01/2016

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 16:29

Oui enfin encore une fois, attendons de voir Phantom Manor, je pense que l'on va vite comprendre que les Imagineersbsont toujours là Smile


"Il n'y a rien de tel qu'un rêve pour créer le futur"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 17:35

Je crains qu’il y est une 2eme vague d’imagineer quitte WDI pour concevoir le 3eme parc Universal comme pour Island Adventure.
Tant pis, le seul prochains ride sans licence c’est Soarin à TDS.
Revenir en haut Aller en bas
oswald88

oswald88

Masculin
Age : 23
Messages : 1049
Localisation : Montréal, QC
Inscription : 20/01/2012

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 10 Aoû 2018 - 19:00

Ça serait pas là première fois qu'Universal débauche Disney. Thierry Coup, qui dirige Universal Creative (Imagineering), travaillait sur Lava Lagoon à DLP dans les années 90. Il est ensuite parti chez Universal, il a travaillé sur le Wizarding World, entre autres, et surtout, il a pas hésité à ressortir l'idée de Lava Lagoon pour faire Volcano Bay.
Revenir en haut Aller en bas
dédé

dédé

Masculin
Age : 33
Messages : 1598
Localisation : Bruxelles
Inscription : 04/07/2007

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Sam 11 Aoû 2018 - 17:26

Je ne vois pas pourquoi des gens de Disney iraient bosser à Universal, pas pour éviter de bosser sur des licenses en tout cas car Universal n'est que ça. Question qualité, je trouve que Disney est dans une bonne phase. La réponse à Harry Potter et autres développements d'Universal, on va les sentir avec Star Wars land et compagnie, ça a juste mis du temps à venir. D'ailleurs, c'est le gars qui a créé l'attraction Spiderman d'Universal qui a dirigé le land Star Wars, pour vous dire. Pour jouer la sinergie et le marketing, ils pondent parfois des rethémas inutiles style Pixar Pear. C'est là que ça m'énerve le plus. Pour la rethéma de la TOT en Californie, je peux tolérer car à terme c'est pour augmenter l'offre du futur land Marvel là-bas, manque de place.

Je préfère des attractions originales, surtout que je suis fan de parcs et non Disney à la base. Mais Mystic Manor n'est pas très ancien, Disney n'a pas abandonné le concept et le vent peut tourner. Je peux aussi comprendre que nos prochains développements tournent seulement autour de ça car ils seront tous dans les studios, et l'immerssion dans les films est le thème en devenir du parc. Je ne serais étonné que le premier parc reçoive une attraction sans licence.

Et finalement, toute attraction s'inspire de quelque chose. Pourquoi ce serait plus honteux de s'inspirer d'un film? Surtout que les attractions sur base de films étendent plus souvent l'univers que de simplement retranscrire l'histoire du film. Frontierland, Main Street sont aussi d'une manière des retranscription romancée de ce qui existe déjà. Le Puy du Fou va aussi puiser dans l'Histoire pour sortir des spectacles. Rien n'est pleinement originales.

Notre époque est certainement meilleure que début des années 2000, et pas si différentes de 1955 par exemple. Faut-il rappeler que Jungle Cruise à la base est liée aux séries de reportages Nature de Disney. Les deux se promouvaient mutuellement. Bref, je suis plutôt content de ce qui vient car je sens que ça sera qualitatif. Reste qu'il serait bien qu'ils se diversifient un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Sam 11 Aoû 2018 - 19:59

Le problème c’est les ride à licence qui sortent de terre seulement à cause du box office.
Voilà quoi si on proposait un DR Le roi Lion tout le monde dirait amen mais si on parlais de DR Black Panther ça ferais un scandal.
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Age : 33
Messages : 534
Inscription : 01/12/2016

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Dim 12 Aoû 2018 - 23:07

Le problème de Disneyland à Paris, c'est qu'il n'a pas eu de réelle nouveauté depuis des luxes. Et même si on change tel ou tel spectacle chaque année, le visiteur ne voit pas Disney comme une salle de cinéma, il voit Disney comme un parc avec ses concurrents directs : Le Parc Astérix, le Puy du Fou, etc.
L'un propose des nouvelles installations tous les 2-3 ans, l'autre arrive à faire de la qualité Disney à un prix raisonnable sans qu'on attende particulièrement ça de lui.
Disneyland teste des choses et se rend compte que les licences qui marchent au box office booste les ventes et pense, à tord je pense, qu'il faut investir là-dedans. Et pas étonnant, les deux resorts américains sont tous les deux en concurrence avec l'autre géant des franchises qui frappé un grand coup avec Harry Potter. Ils l'ont vu : The Wizarding World of Harry Potter a propulsé Universal Studios en avant, alors ils ont suivi : Avatar, Star Wars : les 2 franchises trésor de chez Disney.
Là où ils se trompent, c'est qu'ils pensent qu'il n'y a que ces franchisent qui peuvent relancer Disneyland à Paris. Mais en vérité, les gens ici se contenteraient de n'importe quoi, pourvu qu'il y ait régulièrement une nouveauté. Un ride aquatique original sur aucun film marcherait bien s'il est accompagné de nouveautés fréquentes les années suivantes qui changent l'idée, dans les esprits, comme quoi Disney n'est pas capable de se renouveler.
Je suis pas mal Johan sur le fait que cela est décevant de systématiquement parier sur les licences à succès car il y a tellement de projets qu'on laisse au carton à cause de ça et je comprends la frustration des imagineers qu'on ne laisse exprimer leur imagination que dans les univers que tout le monde aime (et pas forcément que l'Imagineer lui-même aime). Mais j'ai confiance en eux et je sais que même sur des franchises comme ça, il y aura toujours des passionnés qui sauront faire quelque chose de grandiose. J'ai pu testé Pandora, et vraiment c'est magnifique. Les marketeux ou commerciaux imposent aux créatifs le thème mais même avec cette contrainte, je pense qu'ils sont capables de s'en sortir.

Là où cela devient problématique, c'est quand les marketeux ou commerciaux donnent des contraintes irréalisables ou commencent à prendre des décisions à la place des créatifs : Les 3 exemples qui me viennent en tête :
. La transformation de Space Mountain en Star Wars Hyperspace Mountain (pourquoi tant de haine ?)
. La transformation de la ToT en GOTG (on y échappe pour le moment, mais c'est un exemple sérieux de destruction d'une histoire basée sur une série populaire dont devaient être fans quelques imagineers et qui se sont fait plaisir et ça a marché ! Alors pourquoi détruire ça et tordre le truc pour rentrer dans une franchise à succès ? Pour quelques guest de + sur le court terme ?)
. Et la transformation du spectacle nocturnes pour les 25 ans de Disney : mais qu'est-ce que c'est que cette bouse ? Comment, d'un spectacle aussi bien réalisé, avec plein de bonnes idées dans le mapping sur le château, on est passé à ce spectacle produit à l'arrache, essayant, sans aucune logique d'enchaîner tous les plus grands succès de Disney dans un videomapping devenu complètement illisible ! Ca me fait vraiment, vraiment très mal au coeur.

Mais voilà, tout n'est pas terminé, le vent tourne. Les créatifs vont partir, monter leur parc Evermore et compagnie. Les trucs comme le Puy du Fou vont monter et Disney va se remettre à créer des histoires originales (et il continuera de se roder à Tokyo Disney Sea, seul parc qui n'est pas sous la joute de la WDC et qui continuera à faire des attractions originales (mais pas que)). C'est d'ailleurs là-bas qu'on trouve une version de la ToT sans la licence 4e dimension, là-bas qu'on a 2-3h de queue pour une attraction sur le voyage au centre de la terre de Jules Vernes, et là-bas qu'on trouve un land entier dont l'attraction majeure est sur Simbad le marin et qui est absolument magnifique.

L'idéal in fine, étant d'obtenir un bon équilibre entre ce que veulent les créatifs : donner vie à un rêve, à l'imagination et offrir aux visiteurs ce qu'ils ne savent même pas encore qu'ils ont envie de découvrir (les visionnaires) et les marketeux financiers pragmatiques qui comprennent aussi qu'un truc peut marcher que s'il est viable financièrement et s'il donne l'illusion d'offrir aux visiteurs ce qu'ils pensent avoir envie pour au moins les faire déplacer jusqu'au lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Julietteenherbe



Messages : 9
Inscription : 20/07/2018

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 1:22

Perso quand je vais à Disney, c’est pour bouffer du Disney pas pour faire des attractions sans lien avec Disney à part peut être it a small world... je travaille avec les enfants et la plupart me disent qu’ils comprennent pas l’intérêt des attractions ne correspondant pas à des licences, notamment parce que ça ne se réfère pas à des choses qu’ils connaissent. Les attractions hors licence correspondent à des choses qui ne parlent plus aux jeunes générations moi compris. Bref eux aussi quand ils vont à Disney, c’est pour avoir l’impression de se retrouver dans les films et dessins animés qu’ils adorent et pas pour satisfaire les autres générations. Les enfants sont le coeur de cible de Disney donc leur stratégie est pour moi d’une logique implacable et correspond à ce que j’attend de la WDC
Revenir en haut Aller en bas
Epic-say

Epic-say

Masculin
Age : 23
Messages : 5990
Localisation : Beauvais
Inscription : 03/09/2012

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 2:30

Et c'est bel et bien le problème exécrable que Johan soulève.

Le MARKETING ABJECTE

DLP doit forcément ressembler à l'image de ce que les guests s'en font ? Il n'est plus permis de rêver a la découverte, aux paysages et histoire uniquement présentes dans ces parcs ? D'etre sur le cul de trouver une zone far west inédite sans le moindre rapport avec l'écurie Disney ce qui lui donne au combien plus de valeurs une fois sur les lieux.

Non il faudrait très clairement que tout soit défini d'avance, Disney, Marvel, Star Wars, Pixar le reste on inventera plus rien d'autres a quoi bon ?
Le pire c'est qu'il ne s'agit meme pas de satisfaction guest là dessus Disney a raison de se soucier de ça. Mais c'est bel et bien en cherchant à les satisfaire par leurs voeux les plus chers en attraction qu'ils tombent ridiculement dans le piège. En se demandant constamment ce que le guest recherche, alors qu'avant on se demandait qu'est ce que l'on peut imaginer que le guest n'imagine pas encore justement.

Forcément la réponse se trouve dans ce qu'ils connaissent ... le guest n'étant pas un imagineer son esprit se résume donc a Disney les films et puis c'est tout. Mais c'est a croire qu'il le devient petit à petit tant on lui apporte ce qu'il souhaite de plus en plus, ou du moins ce qu'il est sur de comprendre et d'assimiler.

Ce qui n'est pas un mal, mais une facilité qui oui leur fera du tort a en user le procédé jusqu'a l'os. Et ils seront contraints un jour de faire marche arrière et revenir vers de la créativité originale qui meme si elle est plus difficile a entretenir n'en reste pas moins le bijou et la différence Disney.
Au point meme que ce sont ces rides ci qui perdurent le plus a travers le temps et que personne ne verrait disparaitre pour rien au monde au risque de se demander si on ne se marcherait pas sur la tete ( PM, HM, BTM, POTC, Expedition Evrest, IASW, Jungle Cruise etc )

Et vous savez pourquoi on s'en fout du marketing ? parce que si le ride Blanche neige ou Buzz disparait un jour, ce n'est pas la mort d'une licence. Alors que si un jour un ride original vient a disparaitre ou qu'on décide de ne plus en faire là c'est plus grave. En continuant vers cette voie, les imagineers peuvent raccrocher définitivement leurs casquettes et laisser le boulot au service marketing.


Walt Disney World Resort : III
Shanghai Disney Resort    : I
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Age : 33
Messages : 534
Inscription : 01/12/2016

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 13:38

@Julietteenherbe a écrit:
Perso quand je vais à Disney, c’est pour bouffer du Disney pas pour faire des attractions sans lien avec Disney à part peut être it a small world... je travaille avec les enfants et la plupart me disent qu’ils comprennent pas l’intérêt des attractions ne correspondant pas à des licences, notamment parce que ça ne se réfère pas à des choses qu’ils connaissent. Les attractions hors licence correspondent à des choses qui ne parlent plus aux jeunes générations moi compris. Bref eux aussi quand ils vont à Disney, c’est pour avoir l’impression de se retrouver dans les films et dessins animés qu’ils adorent et pas pour satisfaire les autres générations. Les enfants sont le coeur de cible de Disney donc leur stratégie est pour moi d’une logique implacable et correspond à ce que j’attend de la WDC

Si tu appliques le même principe au cinéma, il n'y aura plus aucun nouveau film ou nouvel univers créé, que des séquels et des préquels de quelque chose qu'on connaît.

Une attraction de parc à thème, c'est un peu comme un film en X dimensions, qui au lieu de faire seulement appel à ton sens de la vue et de l'ouïe, va plus loin en touchant ton odorat, ton équilibrioception et provoque des sensations similaires à celles que tu peux avoir en regardant un film : peur, angoisse, frissons, émerveillement, tristesse, joie, etc.
Une attraction est une oeuvre d'art à part entière et ce qui fait l'essence de Disney, c'est ça, d'avoir été les pionniers dans la conception d'expériences uniques et multisensoriels, d'ambiances particulières.

Ce que tu décris de la part de la nouvelle génération est triste car cela signifie que cette génération n'est plus capable d'apprécier l'art et consomme des parcs comme elle consomme du fast food. Va direct à l'essentiel : l'adrénaline. Quant à l'univers, mets moi un truc que je connais déjà et je serais content.
Mais honnêtement, j'ai vu des gosses s'émerveiller au puy du fou devant des vikings ou des gladiateurs sans rapport particulier avec une franchise et même un qui a dit "c'est mieux qu'à Disney parce qu'ici j'ai vraiment l'impression d'être un chevalier". Donc je ne pense pas non plus que tu sois représentatif de toute ta génération et heureusement !
Savais-tu que la saga Pirates de Caraïbes vient de l'attraction et non l'inverse ? C'est la preuve que des univers originaux peuvent également alimenter ton imaginaire et créer de nouvelles histoires passionnantes au même titre que le cinéma (et non comme un simple prolongement du cinéma). Les deux devraient être complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Age : 33
Messages : 534
Inscription : 01/12/2016

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 13:55

@Epic-say a écrit:
En se demandant constamment ce que le guest recherche, alors qu'avant on se demandait qu'est ce que l'on peut imaginer que le guest n'imagine pas encore justement.

Ce raisonnement s'applique d'ailleurs à tout ce qu'on connaît. Dans un monde qui bouge à la vitesse du notre, si tu cherches ce que les utilisateurs ont besoin, le temps de le développer, ils n'en auront déjà plus besoin et voudront déjà mieux. Penser à ce que les gens ont besoin, c'est avoir 2 trains de retard.

Les vrais visionnaires sont ceux capables d'anticiper sur les besoins des gens et de savoir mieux qu'eux ce dont ils auront besoin à l'avenir. C'est comme ça que nos petits smartphones sont arrivés dans nos poches et nos pc portables à la maison.

Personnellement, je vois vraiment le parc du futur comme une scène géante, un théâtre vivant, des décors immersifs qui auraient leur raison propre pour exister, avec leur storyline, leurs personnages et pas nécessairement corrélé à l'attraction.
Et ensuite, une surcouche qui se passerait dans ce décor : spectacle, théâtre expérimentale, escape game, jeu de piste, parcours aventure, coaster, darkride, walkthrough, swimthrough (j'invente). Bref, diverses aventures viendraient se positionner dans ces décors en fonction des besoins et colleraient au décor et à la cohérence de sa storyline comme on colle nos jeux de piste urbain à l'histoire de nos villes. Le parc Evermore qu'essayent de lancer le petit groupe d'Imagineers est ce qui va le plus dans cette direction à ce jour, je trouve. Ils ont même prévus que les guests viennent costumés pour interagir dans les histoires qui vont se dérouler. On pourrait aussi citer la série Westworld qui d'ailleurs très visionnaire sur le sujet (mais qui intègre en plus la dimension de l'IA et d'une poussée du réalisme à l'extrême avec les robots qui meurent vraiment).
Revenir en haut Aller en bas
carter18

carter18

Masculin
Age : 34
Messages : 1290
Localisation : Bourges
Inscription : 12/02/2014

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 16:01

Vos discours à tous s'entendent et vous avez chacun une partie de la vérité. Cependant, que Disney sorte un nouveau ride hors licence ou un avec, les guests seront de toute façon toujours ravis, si toutefois la qualité de la Magie®️ Disney est présente.

Car au final, est-ce vraiment les guests qui veulent de la grosse licence qui tâche ou bien le service marketing qui y voit ici un marché potentiel de produits dérivés? Il est plus facile de vendre du Toy Story à toutes les sauces plutôt que du merchandising BTM (je caricature exprès).

Sans forcément rentrer dans le débat "attraction aquatique, pas possible à Paris etc", prenons l'exemple de Splash Mountain. Dessin animé peu connu en Europe, et écarté des écrans radars pour tout un tas de raison, si ce ride arrivait, les gens seraient ravis de le rider, et ce peu importe si l'environnement et les personnages sont inconnus du grand public.


https://www.disneygazette.fr/

https://www.facebook.com/DisneyGazette/

https://twitter.com/DisneyGazetteFr
Revenir en haut Aller en bas
Julietteenherbe



Messages : 9
Inscription : 20/07/2018

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 16:08

Je suis d’accord sur certains point, je ne pense pas que modifier les lands existants soit pertinent, j’apprécie l’ambiance actuelle du parc principale à l’exception de discoveryland où la seule partie que j’aime est celle de star trader. Mais je trouve que certaines attractions sont hors sujet, à mon sens la moitié du studio avait besoin d’être rethématisé parce que cette partie du parc ne me fait pas rêvé, à l’exception de la partie Ratatouille et Toy story. J’aime pouvoir retrouver les héros disney que ce soit ceux de Marvel, de star wars ou ceux des classiques Disney.
Revenir en haut Aller en bas
BAE-146

BAE-146

Masculin
Messages : 370
Inscription : 04/05/2010

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Lun 13 Aoû 2018 - 17:14

Johan Souply est un des rares youtueurs Disney (et youtubeur en générale) qui retient mon attention (Magic Mouse monte pas mal en puissance également), en plus d'avoir un talent inné pour la conception physique de décors et conceptualisation vidéo, il a un avis très terre-à-terre et posé. Chose que la majorité des youtubeurs Disney n'ont pas forcément par manque de maturité. Je rejoins son positionnement à 200 % sur la problématique globale du développement des parcs Disney à travers ses franchises.

Autant pour certaines franchises tel que Star Wars, Toy Story et Avatar, qui vont presque devenir des classique intemporelle, il n'y aura sans doute pas de problème dans le temps (CF star tour qui est devenu un monument de la culture des parcs Disney). Par contre j'ai de gros doute sur la durabilité de cas comme Marvel quand on voit à quel point ça tourne en rond sur les story lines.

Je penses que la politique Disney à venir pour les rides sous franchise est, une ou plusieurs rethema d'un même ride fonction de l'évolution des franchise bankable sur la durée de vie de celui ci. (Quand les Super-Heros en collant rouge ne seront plus à la mode, on passera l'éponge sur la déco et on partira sur autre chose en conservant le ride a proprement parlé).

L'avantage des créations originales, c'est quelle ne sont pas périssable n'étant pas lié à un effet de mode qui lui, l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Thibaut75

Thibaut75

Masculin
Age : 25
Messages : 2837
Inscription : 07/08/2008

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Sam 25 Aoû 2018 - 15:20

Je suis totalement d'accord avec lui y a certaines attractions comme HyperSpace Mountain ou la Tour de la terreur avec les gardiens de la galaxie qui sont de trop. J'espère que le deuxième cas n'arrivera pas en France.
Par contre je vois bien certaines attractions changer de thème sans que ca choque comme la Cabane des Robinsons changer par l'Arbre de Tarzan comme à Hong Kong, ou les tapis volants sur une autre attraction "volante" sur Vice et Verca comme à Anaheim.


Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Mecfil10
Revenir en haut Aller en bas
Robby

Robby

Masculin
Messages : 23
Localisation : Paris
Inscription : 01/10/2019

Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Empty
MessageSujet: Re: Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales Horlog11Ven 11 Oct 2019 - 9:58

@Parkatm a écrit:
Le problème de Disneyland à Paris, c'est qu'il n'a pas eu de réelle nouveauté depuis des luxes. Et même si on change tel ou tel spectacle chaque année, le visiteur ne voit pas Disney comme une salle de cinéma, il voit Disney comme un parc avec ses concurrents directs : Le Parc Astérix, le Puy du Fou, etc.
L'un propose des nouvelles installations tous les 2-3 ans, l'autre arrive à faire de la qualité Disney à un prix raisonnable sans qu'on attende particulièrement ça de lui.
Disneyland teste des choses et se rend compte que les licences qui marchent au box office booste les ventes et pense, à tord je pense, qu'il faut investir là-dedans. Et pas étonnant, les deux resorts américains sont tous les deux en concurrence avec l'autre géant des franchises qui frappé un grand coup avec Harry Potter. Ils l'ont vu : The Wizarding World of Harry Potter a propulsé Universal Studios en avant, alors ils ont suivi : Avatar, Star Wars : les 2 franchises trésor de chez Disney.
Là où ils se trompent, c'est qu'ils pensent qu'il n'y a que ces franchisent qui peuvent relancer Disneyland à Paris. Mais en vérité, les gens ici se contenteraient de n'importe quoi, pourvu qu'il y ait régulièrement une nouveauté. Un ride aquatique original sur aucun film marcherait bien s'il est accompagné de nouveautés fréquentes les années suivantes qui changent l'idée, dans les esprits, comme quoi Disney n'est pas capable de se renouveler.
Je suis pas mal Johan sur le fait que cela est décevant de systématiquement parier sur les licences à succès car il y a tellement de projets qu'on laisse au carton à cause de ça et je comprends la frustration des imagineers qu'on ne laisse exprimer leur imagination que dans les univers que tout le monde aime (et pas forcément que l'Imagineer lui-même aime). Mais j'ai confiance en eux et je sais que même sur des franchises comme ça, il y aura toujours des passionnés qui sauront faire quelque chose de grandiose. J'ai pu testé Pandora, et vraiment c'est magnifique. Les marketeux ou commerciaux imposent aux créatifs le thème mais même avec cette contrainte, je pense qu'ils sont capables de s'en sortir.

Là où cela devient problématique, c'est quand les marketeux ou commerciaux donnent des contraintes irréalisables ou commencent à prendre des décisions à la place des créatifs : Les 3 exemples qui me viennent en tête :
. La transformation de Space Mountain en Star Wars Hyperspace Mountain (pourquoi tant de haine ?)
. La transformation de la ToT en GOTG (on y échappe pour le moment, mais c'est un exemple sérieux de destruction d'une histoire basée sur une série populaire dont devaient être fans quelques imagineers et qui se sont fait plaisir et ça a marché ! Alors pourquoi détruire ça et tordre le truc pour rentrer dans une franchise à succès ? Pour quelques guest de + sur le court terme ?)
. Et la transformation du spectacle nocturnes pour les 25 ans de Disney : mais qu'est-ce que c'est que cette bouse ? Comment, d'un spectacle aussi bien réalisé, avec plein de bonnes idées dans le mapping sur le château, on est passé à ce spectacle produit à l'arrache, essayant, sans aucune logique d'enchaîner tous les plus grands succès de Disney dans un videomapping devenu complètement illisible ! Ca me fait vraiment, vraiment très mal au coeur.

Mais voilà, tout n'est pas terminé, le vent tourne. Les créatifs vont partir, monter leur parc Evermore et compagnie. Les trucs comme le Puy du Fou vont monter et Disney va se remettre à créer des histoires originales (et il continuera de se roder à Tokyo Disney Sea, seul parc qui n'est pas sous la joute de la WDC et qui continuera à faire des attractions originales (mais pas que)). C'est d'ailleurs là-bas qu'on trouve une version de la ToT sans la licence 4e dimension, là-bas qu'on a 2-3h de queue pour une attraction sur le voyage au centre de la terre de Jules Vernes, et là-bas qu'on trouve un land entier dont l'attraction majeure est sur Simbad le marin et qui est absolument magnifique.

L'idéal in fine, étant d'obtenir un bon équilibre entre ce que veulent les créatifs : donner vie à un rêve, à l'imagination et offrir aux visiteurs ce qu'ils ne savent même pas encore qu'ils ont envie de découvrir (les visionnaires) et les marketeux financiers pragmatiques qui comprennent aussi qu'un truc peut marcher que s'il est viable financièrement et s'il donne l'illusion d'offrir aux visiteurs ce qu'ils pensent avoir envie pour au moins les faire déplacer jusqu'au lieu.

Au travers des vidéos que j'ai pu découvrir, DisneySea m'épate totalement et tranche notablement avec les autres parcs. Quand on compare ne serait-ce que le look extérieur de la ToT avec celle salement rethématisée Gotg (comment peut-on valider un décor pareil misère) tout est dit tant dans l'originalité de la vision que l'angle franchisé à outrance qui tend à se développer partout.

Tu indiques que DisneySea a un statut particulier qui expliquerait sa gestion plus équilibrée et indépendante, pourrais-tu m'en dire plus à ce sujet ? Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Futur des parcs Disney : une évolution désormais basée sur les franchises plus que sur les attractions originales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Parcs, Expériences et Produits Dérivés :: Imagineering-