AccueilDisneyland Paris face à la concurrence - Page 7 VideDisneyland Paris face à la concurrence - Page 7 VideDisneyland Paris face à la concurrence - Page 7 VideRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Disneyland Paris face à la concurrence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Yugoo



Masculin
Messages : 443
Inscription : 31/03/2020

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Mer 6 Juil - 19:15

@Mamzellepomme
-Pour la poussière de fée sur le bateau l'idée se tient. Bien dit.
-Dans BTM l'histoire n'est pas évoqué dans l'attraction. Mais même si sans histoire je peux l'emprunter et m'amuser avec pourquoi ceci doit être un filtre de comparaison pour les quelques rides hors DLP.
-Perso les rails ne m'offusque pas autant. Sur Peter Pan's flight les rails sont bien là que bizzarement ça n'embête pas les anti rails
-Pour les derniers points, je met en avant qu'on ne devrait pas voir la paille dans l'oeil de la concurrence sachant les contradictions visuelles qui existent déjà dans le parc.
Dans ce que j'ai cité c'est les énormes poutres à enceintes que je pense est une contrainte technique? Si on accepte cette contrainte technique, pourquoi pas des rails?
-Idem pour les menus, Dlp fait du fast food comme les autres parcs et bien c'est une bonne raison pour ne pas prendre la concurrence de haut
Revenir en haut Aller en bas
ico

ico

Âge : 40
Messages : 143
Inscription : 19/05/2022

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Mer 6 Juil - 20:22

Parkatm a écrit:

Par exemple, je suis un très grand fan de Phantasialand et j'adore Taron mais je ne pourrais jamais le placer avant un parc Disney comme DLP, TDS ou DAK parce que Disney joue dans une autre court qualitative. Disney raconte des histoires et fait vivre des expériences et s'impose des règles que les autres parcs ne s'imposent pas pour que tout soit le plus immersif possible et que ces histoires paraissent réelles et que ces expériences paraissent crédibles. C'est aussi pour cela que tout est plus cher chez Disney.

Ca me fait penser que le Futuroscope redouble d'efforts depuis des années pour personnaliser au maximum ses attractions et rendre cohérent l'ensemble. J'avais délaissé ce parc au début des années 2000 et je pensais même qu'il vieillirait très mal. Et bien non, j'y ai retrouvé de l'intérêt. Si l'extérieur est soumis à des impératifs architecturaux du département, il en est tout autrement pour l'intérieur des attractions.

La nouveauté Chasseur de Tornades - une merveille - nous fait partir du bâtiment pour traverser le parc : comme peut le faire l'attraction d'Iron Man à Hong Kong.
Dans l'attraction de l'Extraordinaire Voyage, c'est pareil, avec des easters egg d'autres attractions dans la file d'attente. Sebastien Loeb Xperience a toute une storyline pour expliquer pourquoi on est son co-pilote (les casques VR étaient pas la meilleure idée du monde mais on a bien droit à un contexte). Même leur show nocturne a une histoire.

Je ne le comparerais pas à Disney. Trop de points sont différents, à commencer par l'intention. Le nombre de visiteurs n'a rien à voir. Le prix d'entrée non plus. Le nombre d'attractions est peut-être encore juste. Mais ils commencent à enchaîner les bons ajouts. Des ajouts qui deviennent de plus en plus impressionnant. Chasseur de Tornades Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 2498151864 Mission Bermudes s'annonce encore plus colossal. Si c'est réussi, je prends un pass annuel.

Le parc a clairement gagné toute ma sympathique, aussi pour la qualité de l'accueil et d'écoute. Il est tout à fait possible d'aborder les points négatifs du parc et de voir le staff entendre les arguments sans botter en touche.

DonaldtheDuck aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Mer 6 Juil - 23:24

@Yugoo, ok, on va se calmer un peu ou alors c'est peut-être moi qui en lisant tes posts, t'imagine rouge de colère !
Simplement, j'argumente pourquoi JE TROUVE (j'ai bien précisé "selon mes critères") qu'Asterix est très loin derrière Disney. C'est bien une opinion subjective. Que tu la trouves extrême, c'est un autre débat mais aux dernières nouvelles, quand je suis allé faire un tour dans le classement préféré des parcs, beaucoup de gens mettent pas mal de parcs entre Disney et le PA sans qu'on les taxe d'extrémiste ^^. Je trouve pas que ce soit si délirant Smile
Entendons-nous nous bien :
Asterix est un parc à thèmes que j'apprécie. Ce n'est pas parce qu'il est loin dans mon classement que je le déteste ou quoique ce soit.
Oziris est mon attraction préférée du parc Astérix. J'adore les coasters B&M, je les trouve très agréables.
J'espère que cela va calmer l'animosité entre nous déjà ^^

Asterix utilise principalement un style "Theme Park Design". C'est un style que j'apprécie mais qui n'est pas mon style préféré. Mais il en utilise aussi d'autres : je crois bien que "le défi de césar" est une attraction d'un autre style (je ne me souviens plus par coeur des noms qu'on donne à tous ces courants) mais clairement, il y a une histoire et le ride system est là pour servir l'histoire contrairement à l'autre style où c'est le thème qui embellit le ride system.
D'ailleurs le fait qu'on voit des rails n'est pas du tout quelque chose de négatif. Phantasialand, par exemple, a su sublimer ces rails en embrassant le style où c'est la thématique qui embellit le ride system et non l'inverse avec cet enchevêtrement de rails sur des petits espaces.
Cela étant dit, le Parc Astérix, s'il a réussi à faire quelque chose de réussi pour Oziris contient beaucoup d'attractions où l'exécution laisse vraiment à désirer. Effectivement, je me souviens du menhir express comme mamzellepomme le décrit. Je me souviens aussi particulièrement de la croisière épidemaïs où les animatronics sont recouverts de toiles d'arraignées et où on voit les backstage dans certains tunnels, avec le tissu à moitié déchiré. Je me souviens du grand splash où plus aucun effet ne fonctionnait. Il y a pas mal d'attractions qui m'ont laissé un souvenir assez amer. Si je n'attends pas, c'est vrai, une immersion totale au PA car ce n'est pas le parti pris, j'attends au moins une théma belle et parfois, j'ai eu des mouvements de recul face à ce que je voyais là-bas. Et puis Oziris est beau, mais pas suffisament pour remonter la moyenne de tout le parc. Disons que quand je vais au PA, je ne bave pas devant la déco.

Pour Disneyland, tu cites pêle-mêle plein d'exemples. Certains, je suis en désaccord (BTM a bien une histoire), d'autres je suis d'accord : oui Hyperspace mountain c'est de la M*rde. D'ailleurs je ne la fais jamais.
Dumbo n'est effectivement pas une attraction réussie selon mes critères ou si on la considère de design traditionnel. Certains diront traditionnel métaphorique, ce qui compte c'est que l'éléphant vole, pas qu'il y en ait plusieurs. Moi je n'aime pas trop.
Il y a également les contraintes marketing et d'exploitation : oui ce serait bien si on pouvait pousser l'immersion au point de ne plus avoir d'écrans au far west ou au point d'avoir de la bouffe locale... qui ne se vendrait pas aussi bien et donc rendrait le parc non rentable... (Mais, attends voir, je crois qu'ils vont pousser l'immersion jusqu'à la bouffe pour l'Avengers Campus).
Après, si je regarde le parc dans son ensemble, quand je suis à Adventureland, je le sens le thème dramatique qu'on essaye de me faire ressentir, celui qui fait que j'ai l'impression d'être dans des contrées lointaines et exotiques, à vouloir explorer ce chemin-ci, ce chemin-là. Quand je suis à Frontierland, je le sens aussi, ce far west, un peu dangereux avec toutes ses légendes. J'aimerai le ressentir d'avantage (s'il pouvait faire une escape game là-dedans ce serait top ^^) mais c'est déjà pas mal. Et puis même si on oublie cette histoire de ride au service de l'histoire et non l'inverse, qu'on oublie cette histoire d'immersion et qu'on s'attache juste à la déco : Dans ces deux lands, je ne connais pas de coin qui soit moche, où l'on voit un bout des backstages, ou un truc bétonné que je devrai pas voir. Pour Fantasyland et Discoveryland, je suis un peu moins catégorique, mais même avec les nombreux défauts que j'ai en tête les concernant, ils surpassent, je trouve, certaines des zones censées être les plus réussies du PA. C'est juste une affaire de goût.
De toutes façons, j'aurai beau te faire un listing sur chacun des détails qui fait que je suis surpris positivement chez Disney et chacun des détails qui fait que je suis surpris négativement au PA, rien ne parlera mieux que le ressenti. Il n'y a pas besoin de conscientiser leur existence. On peut les sentir et c'est ça que les gens appellent la magie Disney. Est-ce qu'il y a une magie Asterix ? J'en ai pas spécialement entendu parler.

@ico : pour le futuroscope, je viens de voir la vidéo d'EDB sur le sujet. Effectivement, l'histoire a l'air d'être bien amenée et le ride system a vraiment l'air d'avoir été conçu pour servir l'histoire. Cette attraction a l'air réussie. J'ai regardé les prix et on pense aller faire un petit tour au futuroscope début septembre. Après, ça reste une attraction. Il faudrait que tout le parc soit progressivement modifié dans ce sens.
D'une manière générale, on sent que la qualité des attractions elle monte partout en Europe. Mais n'oubliez pas une chose, on a beau dénigrer Disney en disant qu'ils ne font rien d'innovant, qu'ils se font dépassés et tout. Mais le monde des parcs à thèmes est un petit monde et les gérants des parcs européens sont grandement inspirés par ce que les géants font à l'étranger. Avec des zones comme Harry Potter pour Universal, Pandora ou Batuu pour Disney, les géants mettent la barre très haut et inspirent les plus petits parcs à développer également des expériences à couper le souffle et les constructeurs à innover dans leurs ride systems.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Administrateur
Dash

Masculin
Âge : 35
Messages : 19925
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Mer 6 Juil - 23:38

Yugoo a écrit:
On a 16 Dumbos sur un manège dédié à Le Dumbo.

Parkatm a écrit:
Dumbo n'est effectivement pas une attraction réussie selon mes critères ou si on la considère de design traditionnel. Certains diront traditionnel métaphorique, ce qui compte c'est que l'éléphant vole, pas qu'il y en ait plusieurs. Moi je n'aime pas trop.
Il n'y a pas plusieurs Dumbo, le thème de l'attraction est d'être un manège que propose le cirque itinérant que Dumbo a rendu célèbre et qui s'installe au centre du village (d'où sa localisation en plein centre de Fantasyland car rattaché à aucun pays particulier).
La structure du manège évoque un jouet géant que l'on remonte.
Pour en savoir plus : https://www.chroniquedisney.fr/parc/1992-dumbo-flying-elephant.htm

PS : J'ai aussi lu au détour de la conversation qu'il n'y aurait pas d'histoire dans Big Thunder Mountain, alors je pose ça là : https://www.chroniquedisney.fr/parc/1992-big-thunder-mountain.htm

(Même le flash de l'appareil photo fait partie de l'histoire et correspond aux éclairs qu'enverrait l'Oiseau-Tonnerre)


Dernière édition par Dash le Jeu 7 Juil - 11:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Mer 6 Juil - 23:53

Maintenant que tu le dis pour dumbo, je me souviens avoir lu ça ici.
Par contre, l'attraction originelle à Anaheim a-t-elle la même diégétique ? (si oui, rétroactivement ?), car il me semblait avoir lu quelque chose à propos d'un débat au sein des imaginieurs sur la diégétique de cette attraction justement.
Revenir en haut Aller en bas
Yugoo



Masculin
Messages : 443
Inscription : 31/03/2020

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 0:31

@Dash Moi je reste sceptique pour Dumbo. Si c'était bien des jouets comme la description le suggère
leurs aspects seraient délibéréments plus artificiels. Comme le Sven en bois de la DSOP. J'ai plus l'impression que l'histoire du manège est venue après qu'à la conception.

Pour BTM, l'histoire n'est pas communiqué dans l'attraction. On ne voit ni Mr Ravenswood, ni des indices matériels clairs que la montagne est sacré, que les indiens la protègent Sans connaître cette histoire, le décor et l'annonce de départ seules en font juste une attraction sur le thème de la ruée vers l'or.

Ptre qu'Osiris n'a pas autant de moyens que le BTM mais les éléments ça et là de décors communiquent quand même une idée de ce qui est en train de se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Administrateur
Dash

Masculin
Âge : 35
Messages : 19925
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 0:56

Parkatm a écrit:
Par contre, l'attraction originelle à Anaheim a-t-elle la même diégétique ? (si oui, rétroactivement ?), car il me semblait avoir lu quelque chose à propos d'un débat au sein des imaginieurs sur la diégétique de cette attraction justement.
La version de 1955, non (quoique à vérifier) mais elle n'existe de toutes façons plus puisque remplacée en 1990 par le manège qui aurait dû rejoindre Euro Disneyland ; une copie ayant été ensuite construite, celle que l'on a à Paris finalement. Actuellement, il n'y a qu'à Tokyo Disneyland qu'on trouve encore la version peu thémée.

Yugoo a écrit:
@Dash Moi je reste sceptique pour Dumbo. Si c'était bien des jouets comme la description le suggère
leurs aspects seraient délibéréments plus artificiels. Comme le Sven en bois de la DSOP. J'ai plus l'impression que l'histoire du manège est venue après qu'à la conception.
C'était pourtant bien l'idée de la version prévue pour Paris (et, comme je le dis au-dessus, finalement inaugurée d'abord en Californie en 1990). Au centre, tu peux observer la clé du remontoir du jouet qui est sensée faire tourner toute la structure. Cela dit, jouet géant ou pas, cela ne change pas grand chose à l'histoire de base : un manège construit par le cirque itinérant à la gloire du célèbre éléphant. Il n'est pas question là qu'il y ait plusieurs Dumbo. Le vrai Dumbo est sûrement occupé à voler ailleurs... Wink
C'est assez courant dans les attractions sans Audio-Animatronics que les principaux intéressés ne soient pas là (on visite la cabane de la famille Robinson en leur absence, on admire des dioramas racontant l'histoire du voleur Aladdin devenu prince mis en scène par les villageois, les Ravenswood ne sont pas là quand on embarque dans le train de leur mine - normal, ils sont morts, me direz-vous -, pas d'Indy en vue au Temple du Péril - il est parti vers d'autres aventures laissant le reste du boulot à d'autres archéologues -, etc.).

Cela dit, pour OzIris, je trouve l'histoire plutôt claire et bien racontée, aidée par son inspiration directe venue des 12 Travaux d'Astérix : on est hypnotisés par le mage Iris et on se prend pour des oiseaux. Suffit de se souvenir du film d'ailleurs. Notons que le musée dans le parc croit l'attraction inspirée d'Astérix et Cléopâtre, ces amateurs ! Razz
Mais en terme de thématisation, je suis d'accord avec Parkatm, les rails bleus du ride (excellent) qui dégueulent du décor égyptien, pour moi, chez Disney, ce serait un crime. Pas les mêmes critères.

Skyam, isanka et Parkatm aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 2:11

Je suis toujours aussi impressionné par le savoir de Dash ! Merci pour ces infos et désolé d’écrire toujours des tartines pour véhiculer une idée. La synthèse n’est pas mon fort.

Dash aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Yugoo



Masculin
Messages : 443
Inscription : 31/03/2020

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 2:37

J'aurais clairement préféré la version en bois. Quand il y a ces dumbos qui sont aussi réalistes que Timotée mais que Timothée est réel mais pas les éléphants, ça crée une ambiguité. Peut être si il y avait de l'imitation bois à l'intérieur de chaques nacelles le doute serait tranché.
Pour les Robinsons l'intrigue est plus saillante que BTM. Vraiment BTM j'ai l'impression que l'histoire est venue après l'attraction parce la narration visuel n'est pas assez explicite. Faire des histoires sur une attraction après qu'elle a été crée, c'est très rapide. Sur ça je pense que le storytelling n'est pas un facteur exacte pour évaluer la qualité d'une attraction. Certaines histoires dirigeront la construction de l'attraction (à ce moment là le storytelling est réel), d'autres pendant et puis certaines histoires à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Skyam

Skyam

Masculin
Messages : 4259
Localisation : I Was There !
Inscription : 14/05/2010

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 8:03

Yugoo a écrit:
Vraiment BTM j'ai l'impression que l'histoire est venue après l'attraction parce la narration visuel n'est pas assez explicite.

Il fallait oser sortir cette phrase !
Tu démontres une méconnaissance totale de BTM pour affirmer que l'histoire de BTM a été faite après sa construction (ce qui en plus, contreviendrait au fait qu'on voit BTM dans PM).

Le panel du 12 avril dernier a encore une fois prouvé le soin qu'ont mis les Imagineers à l'époque à construire des histoires crédibles pour Eurodisney. D'ailleurs, si tu en suis certains sur Twitter, tu verras qu'ils partagent encore de multiples anecdotes et photos sur cette période.

Enfin, Frontierland est sûrement le land où il existe la backstory la plus présente, cohérente et crédible.

Jake Sully et Parkatm aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
Yugoo



Masculin
Messages : 443
Inscription : 31/03/2020

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 10:46

@Skyam Si l'histoire de BTM était conçu autour d'une histoire initiale cette histoire serait mis en évidence via l'attraction. Elle ne l'est pas. Dans PM, l'histoire accompagne bien l'attraction.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Administrateur
Dash

Masculin
Âge : 35
Messages : 19925
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 11:54

Je ne suis pas sûr de ce que tu veux dire par là.
L'idée initiale de l'attraction était de créer un train dans une mine, ça oui. Mais ensuite, pendant toute la phase de conception des versions californienne, floridienne puis japonaise, les équipes de Walt Disney Imagineering se sont attachées à concevoir une histoire complète.
Pour la version parisienne, c'est autour de tout Frontierland que l'histoire de Thunder Mesa a été développée, et Big Thunder Mountain en est une pièce centrale, autant que Phantom Manor, dont les histoires s'entrecroisent. Avoir ouvert l'attraction en même temps que le Parc leur a permis de partir d'une page blanche et de créer une mythologie inédite de A à Z.
Ce n'est pas parce que l'histoire n'est pas littéralement racontée aux visiteurs de façon évidente qu'elle n'existe pas. C'est justement typique des attractions Disney de créer des backstories très complètes pour s'assurer une cohérence globale et de ne pas en livrer toutes les clés. Mais c'est aussi ce qui fait qu'on en parle encore entre fans 30 ans plus tard.


Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Banniere-chronique-disney Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Tumblr10

Jake Sully et MadEye aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Yugoo



Masculin
Messages : 443
Inscription : 31/03/2020

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 12:43

La situation est la suivante: Il est dit qu'oziris n'est pas pris comme une attraction sérieuse face à Disneyland Paris parce qu'elle n'a semble t il pas d'histoire. Ok alors je met en face que chez Disneyland Paris, en équivalent c'est pas mieux. D'un côté SM qui part dans tous les sens, et BTM dont l'histoire n'est pas là.

L'histoire de BTM on nous la raconte pas via l'attraction. A Phantom Manor, oui, à la TOT de Walt Disney Studios, oui. Un investissement a été fait dans ces histoires pour diriger les attractions. La fabrication des mannequins, le jeu des acteurs... Le storytelling existe bien, l'histoire est raconté.

Pour BTM, on a des éléments qui posent une ambiance, mais voilà on n'a pas d'éléments qui nous communique une histoire. Si il faut chercher sur internet ou dans les livres si BTM possède une histoire, et si oui quelle est cette histoire, c'est que le storytelling ne fonctionne pas. Je ne valide pas que BTM a une histoire, parce que l'attraction en elle même ne me raconte pas cette histoire. ChroniqueDisney et le site Disneyland Paris n'ont pas la même histoire sur BTM. Même l'annonce au départ du train aujourd'hui ne me dis rien de l'histoire qui est supposé exister dans BTM.
Revenir en haut Aller en bas
magicdisney

magicdisney

Masculin
Âge : 31
Messages : 1415
Localisation : On Stage!
Inscription : 13/04/2009

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 15:05

Parkatm a écrit:

Oui, c'est ton avis personnel, tant que tu ne le présentes pas comme une réalité objective, ça me va Smile  (petit taquet à BadhenRhu sur le sujet Europa Park ^^).
Quand quelqu'un dit : est-ce Astérix "rattrape" Disney, j'ai envie de dire "rattrape en terme de quoi ?" : fréquentation ? qualité de thématisation ? attractivité ? Et si c'est l'attractivité, selon quels critères ?
Car selon les miens, Asterix est à 10 000 lieues derrière Disneyland. D'ailleurs, j'adore Oziris, y'a pas de soucis ! Mais le simple fait que les rails ne rentrent pas dans la diégétique de l'histoire... et d'ailleurs, c'est quoi l'histoire, tu la connais toi ?
Par exemple, je suis un très grand fan de Phantasialand et j'adore Taron mais je ne pourrais jamais le placer avant un parc Disney comme Disneyland Paris, Tokyo DisneySea ou Disney's Animal Kingdom parce que Disney joue dans une autre court qualitative. Disney raconte des histoires et fait vivre des expériences et s'impose des règles que les autres parcs ne s'imposent pas pour que tout soit le plus immersif possible et que ces histoires paraissent réelles et que ces expériences paraissent crédibles.

Asterix rattrape Disney :
en fréquentation, eeee, non, c'est un fait.
en qualité de thématisation, non car la théma n'est pas exhaustive chez Asterix là où elle l'est le plus possible chez Disney
en attractivité : oui et non, cela dépend de vos critères perso. En attraction à sensations : oui, mais c'est déjà le cas depuis longtemps.


Non ça n'est pas mon avis personnel c'est un fait. C'est juste qu'il faut se baser sur les mêmes critère pour en définir la légitimité.

Justement tu indiques "rattrapes en terme de quoi" bah moi perso je t'ai expliqué c'est même tout le détail de mon propos: rattrape en terme d'immersion et de qualité d'expérience. Je ne fait pas rentrer la dedans les fortes sensations etc... Puisqu'au delà du futur Toutatis et de Oziris on peut citer également Attention Menhir ! qui bien qu'il ne soit rien d'autre qu'un cinéma 4D est une attraction de qualité, dans laquelle ou retrouve les mêmes standard que si Disney l'avait fait: une salle de préshow particulièrement immersive aussi bien en terme de décor, que d'audio que d'histoire et que de l'humour attendu par un visiteur du PA, qualitative et entretenue ou encore Pegase Express qui là également coche les cases si ce n'est en effet qu'on peut reprocher à la file d'attention d'être un peu carton pâte. Je ne cite volontairement pas Le Défi de César qui est l'exemple même de ce que Disney fait depuis des années: créer des bijoux d'originalité et de qualité mais ne pas l'entretenir et finir avec une attraction qui n'est que l'ombre d'elle-même. A Disney c'est le cas avec plein d'attraction/décors à la seule différence près que Disney bénéficie de la hype et d'une reconnaissance internationale de ses histoires et que donc le guest lambda est ravie de se retrouver dans 3 tapis qui tourne autours du génie par exemple...

Concernant le "vous la connaissez vous l'histoire de l'attraction Oziris ?" bah ouai quand même n'exagère pas: je pense que même sans avoir été au PA et/ou avoir rider l'attraction, n'importe quel tartempion qui a vu les 12 Travaux d'Astérix c'est qu'on entre dans le temple d'Iris, le mage de la 5ème épreuve du film qui d'un simple regard vous transforme en l'animal désigné: en l'occurrence ici: un oiseau. Tout le scénario expliquant cela se déroule salle après salle pendant la file d'attente et ensuite, une fois dans le train bah: tu est hypnotisé par les yeux rougeoyants se trouvant en sortie de quai et: tu voles.

Enfin: il faut prendre en compte que le PA rattrape seulement depuis une dizaine d'année toutes les HORREURS créées puis laissées à l'abandon pendant 20ans, donc fatalement elles sont encore en supériorité numériques. Mais force et de constater que depuis Oziris, tout ce qui sort de Terre au PA est une pure merveille d'immersion, d'intégration dans le paysage et donc d'expérience qualitative. Au final l'exemple le plus sidérant positivement c'est Discobélix. Intégrer aussi habilement et joliment un Disc'o et trouver cette thématique: bah ouai je suis désolé ils ont très bien bossé et il y a fort à parier que Disney aurait fait pareil.

D'ailleurs pour précision: quand j'ai bossé à l'époque sur le développement du spectacle nocturne d'été projeté sur le temple d'Iris, j'ai bossé avec 2 intervenants qui avaient fait leurs armes chez: WDI sur Disney Dreams ! notamment.

Dash aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 16:32

D'accord, merci pour cet avis constructif.
Du coup on a effectivement pas la même image du parc et je pense que je focalise probablement sur les "horreurs qui sont en supériorité numérique". Lors de ma prochaine visite, j'essaierai de faire attention à l'immersion sur les choses nouvellement installées depuis Oziris dont je connaissais pas l'histoire (alors que je connaissais celle de BTM). Cela vient peut-être du fait que je ne prends pas au sérieux le PA sur ces questions d'immersion au point que je ne me suis même pas rendu compte qu'Oziris racontait une histoire. Donc ce débat aura au moins eu l'avantage de me convaincre d'y faire attention plus sérieusement la prochaine fois.

Cela étant dit, je reste un passionné d'immersion totale, celle qui fait qu'on ne voit pas les bords de l'écran.
Je veux dire par là, une de mes escape games les plus marquantes était celle qui démarrait dans la rue, un agent secret nous remettant une mystérieuse valise à nous autres agents secret. Notre mission étant de retrouver un agent disparu. On s'infiltrait alors dans un lieu réel dans Paris. Pas d'accueil dans un salon où on t'explique qu'il ne faut pas chercher à + d1m80, qu'il faut bien communiquer et ne jamais se faire confiance.
D'une certaine manière, je pense qu'une expérience immersive réussie est une expérience qui est capable, par soucis de cohérence, de vous faire oublier que vous êtes dans une expérience en gommant les frontières (le plus possible) avec la réalité au point que vous ne savez même plus quand l'expérience a vraiment débuté. Dans ce contexte, le ride system doit être au maximum invisible.
Quand on fait Oziris, à quoi pense-t-on quand on le fait ?
A/ Ah purée, je vole vraiment comme un oiseau c'est ouf, comment font-ils pour me faire voler ?
B/ Ce coaster, il déchire, oh p*tain un looping !
Chez Disney, ce serait Flight of Passage (où j'ai vraiment penser "A" mais en remplaçant oiseau par ikran ou banshee). Chez Asterix, tout le monde pense à "B".
C'est pour ça que j'insiste autant sur la diégétique du coaster.
Pour autant, ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. J'aime ces attractions mais j'aime encore + les expériences immersives. Donc je le mets devant.

(En ça Rise of the Resistance est le top du top)

Dash aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
ico

ico

Âge : 40
Messages : 143
Inscription : 19/05/2022

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Jeu 7 Juil - 20:21

magicdisney a écrit:

Enfin: il faut prendre en compte que le PA rattrape seulement depuis une dizaine d'année toutes les HORREURS créées puis laissées à l'abandon pendant 20ans, donc fatalement elles sont encore en supériorité numériques. Mais force et de constater que depuis Oziris, tout ce qui sort de Terre au PA est une pure merveille d'immersion, d'intégration dans le paysage et donc d'expérience qualitative. Au final l'exemple le plus sidérant positivement c'est Discobélix. Intégrer aussi habilement et joliment un Disc'o et trouver cette thématique: bah ouai je suis désolé ils ont très bien bossé et il y a fort à parier que Disney aurait fait pareil.

D'ailleurs pour précision: quand j'ai bossé à l'époque sur le développement du spectacle nocturne d'été projeté sur le temple d'Iris, j'ai bossé avec 2 intervenants qui avaient fait leurs armes chez: WDI sur Disney Dreams ! notamment.

Je te rejoins sur cette remontée entrepris par le parc il y a plusieurs années. Il est dommage qu'ils laissent à l'abandon d'anciennes attractions mais sur les nouveautés, il y a un effort.

Et même si ce n'est pas une attraction, j'ai pris une claque avec l'hôtel des Quais de Lutèce. Pour le coup, on passe en totale immersion. Sur ce point spécifique, Disneyland Paris prend une tournure que j'apprécie moins. J'ai pas envie d'aller à un hôtel "art of Marvel", moi je voulais un hôtel contextualisé dans le monde du MCU. Exemple : des détails sur la Bataille de New York, ou des chambres iconiques où Tony Stark aurait pu séjourner. Ca ne veut pas dire que l'hôtel est moche mais se retrouver dans une chambre avec des posters Spider-Man, c'est pas vraiment de l'immersion. On a toujours l'aspect New York cela dit. Mais j'aurais aimé autre chose à partir de Marvel. J'aimais bien l'hôtel Cheyenne aussi mais ils n'ont pas pu s'empêcher de rajouter une surcouche Woody / Toy Story. Mais pas en poussant l'immersion, juste en nous mettant Woody sur les lampes...

Je doute pas que ça fonctionne sur les familles mais ça contraste avec l'immersion du parc où on nous invite à entrer dans un monde, à vivre une aventure spécifique. Ce que font Les Quais de Lutèce. J'ai pas eu la sensation d'aller dans un hôtel du parc Astérix mais plutôt d'être aller à Lutèce directement.

Parkatm aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Ven 8 Juil - 14:05

Petit lien très intéressant qui parle de l'évolution du concept d'escape game qui au départ était simplement une "salle dont on doit s'échapper" et qui est maintenant devenu des histoires et des expériences toujours plus immersives. L'article discute du nouveau nom "story room" et mentionne la puissance du storytelling sur le cerveau humain :
https://funfaircity.fr/2022/05/18/la-story-room-est-elle-lavenir-de-lescape-game/

Je trouve amusant de voir que le monde des parcs à thèmes semble suivre le même développement à mesure que les décors deviennent de plus en plus immersifs et que les innovations technologiques permettent de faire de plus en plus de choses tout en s'effaçant. (Par exemple, Universal a déposé un brevet qui permettrait de faire des duels de baguette avec de véritables éclairs qui donnent l'impression d'être projetés de la baguette).

Est-ce que finalement, on est pas en train d'assister à une nouvelle évolution (comme le parc à thèmes l'a été pour le parc d'attractions ou la fête forraine) de certains parcs à thèmes en "Story park". Un parc où tu viens pour vivre des histoires.
Quelques imaginieurs ont quitté Disney pour créer un parc dans ce genre aux US : Evermore. Un parc qui ne contient finalement que de la théma et pas d'attractions. Les gens peuvent y venir déguisés en des personnages, les employés sont des acteurs, personnages du monde qui est proposé et vous avez la possibilité d'interagir avec eux et d'accepter des quêtes.
Avec un peu de moyens, on peut aisément imaginer un parc, à l'instar du Puy du Fou, de Pairi Daiza ou de Phantasialand, mais qui au lieu de proposer respectivement des spectacles, des enclos d'animaux et des coasters proposerait des expériences diverses et variées de jeu de piste, d'accrobranche, de labyrinthe, d'action games, d'escape games, de parcours horrifique, de jeu de laser, de murder party, de course d'orientations, ou même d'un mix de plusieurs de ces choses avec pourquoi pas des parties rides et simulateur, le tout pour servir des histoires au sein d'un land immersif. On pourrait s'y rendre juste pour boire un verre, y manger ou même dormir, être simplement spectateurs de shows extérieurs, d'une ambiance particulière ou bien s'engager dans l'action entre amis, etc. Certains penseront peut-être à Westworld (mais l'esclavagisme de robots en moins).

Bref je souhaitais partager avec vous le fort potentiel d'un design qui met le ride system au service de l'histoire VS celui qui met la théma et l'histoire au service du ride system et vous permettre de mieux comprendre pourquoi certains sont si passionnés par Disney.
Beaucoup de boîtes existent et ont cette vision de ce à quoi les loisirs du futur pourraient ressembler. J'ai eu quelques discussions au salon de l'escape. Quand je leur parle de Disney, ils rient en disant que Disney n'a rien capté de tout cela.
Hors les récents développements de Disney sur Galaxy's Edge montrent que Disney aussi expérimente avec ces concepts. Côté Universal aussi avec Harry Potter et ils se lancent sérieusement dans le monde des escapes, à ce que j'ai pu comprendre.
Imaginez maintenant cette vision avec le budget d'une boîte comme Disney et avec les IP de Disney... C'est personnellement ce que je souhaite pour le futur de la compagnie et c'est aussi pourquoi j'ai toujours le sentiment que le PA ne "dépassera pas Disney".
Si on est vachement pragmatique et qu'on compare des parcs d'attractions : Parc Astérix qui subit des investissements et le Parc Disneyland qui est figé dans le temps et n'a plus eu de nouveautés depuis 20 ans. Oui, je comprends qu'on puisse avoir ce genre de raisonnement.
Mais si on ouvre un peu ses chakras, qu'on regarde la compagnie dans son ensemble, vers quoi elle se dirige. On voit que c'est un mastodonte par rapport à Asterix et qu'Asterix, même s'il a augmenté son niveau qualitatif, n'est pas un pionnier dans son secteur.
Par contre, le Puy du Fou, lui, je me méfierai d'avantage. Les mecs ont quand même prévu une croisière en train immersive, à la découverte de plein de lieux d'histoire, avec des acteurs et un train thématisé... Là, je commence à voir les moyens qui se déploient. 5et je parle même pas de leur walkthrough récent qui, sans aucun ride system, arrivent à gommer les frontières entre l'histoire et la réalité).

Le problème d'une grosse boîte comme Disney, c'est aussi que ça bouge plus lentement et ça essaye en permanence de sécuriser ses assets. Et je trouve que la direction actuelle manque parfois un peu de vision, j'ai un peu peur de Bob Chapek. J'ai un peu peur que ce ne soit pas un visionnaire.
Heureusement qu'ils ont des IPs aussi fortes, comme pour Disney+, on peut se dire que même s'ils manquent une vision et se mettent à développer le truc trop tard, il y aura toujours un public pour eux quand ils arriveront car les gens voudront essayer, même si l'expérience n'est plus innovante, la même chose mais avec une IP qu'ils adorent.

fcoyote et ico aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas
ico

ico

Âge : 40
Messages : 143
Inscription : 19/05/2022

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 10:04

Parkatm a écrit:
Petit lien très intéressant qui parle de l'évolution du concept d'escape game qui au départ était simplement une "salle dont on doit s'échapper" et qui est maintenant devenu des histoires et des expériences toujours plus immersives. L'article discute du nouveau nom "story room" et mentionne la puissance du storytelling sur le cerveau humain :
https://funfaircity.fr/2022/05/18/la-story-room-est-elle-lavenir-de-lescape-game/

Disney France vient de faire ça pour le lancement de la saison 2 d'Only Murders in the Building :

https://www.disneyphile.fr/retour-sur-crime-tour-city-pour-la-sortie-de-la-saison-2-donly-murders-in-the-building/
Revenir en haut Aller en bas
Fredd

Fredd

Masculin
Âge : 49
Messages : 11684
Localisation : Au centre de l'univers de Fredd
Inscription : 04/07/2007

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 17:21

personellement l'escape game me tente pas du tout


"Nous allions à Calais, on roulait on roulait on roulait...
Puis on a vu un panneau "Pas de Calais"
Ah zut ils auraient pu le dire avant on serait pas venus!"
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 20:59

Merci @ico, je vais regarder cela.

Fredd a écrit:
personellement l'escape game me tente pas du tout

En as-tu déjà fait ?
Revenir en haut Aller en bas
ico

ico

Âge : 40
Messages : 143
Inscription : 19/05/2022

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 21:45

Fredd a écrit:
personellement l'escape game me tente pas du tout

Je ne suis pas fan d'Escape Game, ou plus précisément, je serais pas fan d'être sollicité quand je visite quelque chose. Néanmoins, la base d'un escape game peut-être une source d'inspiration. Et à Disneyland Paris, j'ai un exemple : le Nautilus. On met de côté l'idée des énigmes mais sur la forme, on est immergé dans un environnement très particulier qui raconte quelque chose. Ce n'est pas pour autant une attraction classique (dark ride, coaster, etc...). Et encore aujourd'hui, ça reste un de mes trucs préférés à Disneyland Paris.

Un autre exemple qui, d'une certaine manière, découle de l'escape game : le land Super Mario à Universal. On a un bracelet qui peut déclencher des choses dans le décor. Il y a 2-3 "énigmes". Ca n'est pas obligatoire, chacun le fait ou non mais c'est une solution adaptée à un parc.
Revenir en haut Aller en bas
Talloe

Talloe

Messages : 1069
Inscription : 14/08/2019

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 22:43

Dash a écrit:
Cela dit, pour OzIris, je trouve l'histoire plutôt claire et bien racontée, aidée par son inspiration directe venue des 12 Travaux d'Astérix : on est hypnotisés par le mage Iris et on se prend pour des oiseaux. Suffit de se souvenir du film d'ailleurs. Notons que le musée dans le parc croit l'attraction inspirée d'Astérix et Cléopâtre, ces amateurs ! Razz
Mais en terme de thématisation, je suis d'accord avec Parkatm, les rails bleus du ride (excellent) qui dégueulent du décor égyptien, pour moi, chez Disney, ce serait un crime. Pas les mêmes critères.

Je ne pense plus que les critères soient aussi strict. Slinky Dog Dash à Disney's Hollywood Studios est bien mise à nu avec des gros rails Mack et des supports clairement visible. On justifie cela par une storyline assez tirée par les cheuveux d’un coaster construit par un enfant dans son jardin…

Si un circuit hotweels avait été utilisée pour camoufler un peu le rail comme sur RC Racer pourquoi pas mais là non.

Pour le coup Slinky Dog Dash est au même standard que Taron ou Blue Fire.

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Ng4j

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 2otf

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Qq8e

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 J1fu

Il en est de même pour le fameux Tron… Quel est la différence entre Tron (au standard Disney) et Arthur ?
Tous les deux possède un passage à l’extérieur où les rails et supports sont clairement visible.

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 4esw

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Qly4

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 6aqa

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Ngm3

Heureusement qu’il y a eu Cosmic Rewind pour me redonner un peu foi à Disney en terme d’immersion.
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 22:51

Pour Tron je ne connais pas la justification et je serai intéressé pour l'avoir (je ne connais pas très bien la franchise mais il me semblait qu'on était dans une espèce de logiciel, voir des rails ne semble pas impossible dans ce cas).

Pour Slinky Dog, franchement, je trouve que ça tient super bien la route cette histoire. Quand on voit la photo du ciel, on a vraiment l'impression d'un coaster construit par un enfant dans son jardin. Un coaster à monter me faisant un peu penser aux coasters lego qu'on peut voir sur youtube :
https://www.youtube.com/results?search_query=lego+roller+coaster

Pour ceux qui disent ne pas aimer les escapes games, en avez-vous déjà testées ? Si oui lesquelles ?
Je connais pas mal de personnes réticentes au concept mais personne qui en ait déjà fait et n'ait pas aimé ou alors faut vraiment en avoir fait une nulle (c'est comme les parcs, vous n'accepteriez pas que tout le monde des parcs à thème soit disqualifié par quelqu'un qui n'a pas aimé Walibi).
Pour moi, quelqu'un qui me dit "je n'aime pas les escapes", c'est comme quelqu'un qui dirait "je n'aime pas les films", "je n'aime pas les séries", "je n'aime pas les jeux de société" ou "je n'aime pas les jeux vidéo car il faut être actif". Il existe forcément un jeu qui plairait à une personne qui pense ne pas aimer les jeux vidéos. C'est pareil pour une escape. Vous vous faîtes peut-être aussi une idée sur ce que c'est et ce que ça requiert mais toutes les escapes ne sont pas de la résolution d'énigmes avec ouverture de cadenas. C'est justement le sujet ci-dessus. Les escapes ont évolué.
Et puis je ne parlais pas que des escapes, il y a aussi les live games, le théâtre interactif, les walkthroughs. Certaines expériences ne sont pas si éloignées d'un dark ride.
Revenir en haut Aller en bas
Talloe

Talloe

Messages : 1069
Inscription : 14/08/2019

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 23:06

Parkatm a écrit:
Pour Tron je ne connais pas la justification et je serai intéressé pour l'avoir (je ne connais pas très bien la franchise mais il me semblait qu'on était dans une espèce de logiciel, voir des rails ne semble pas impossible dans ce cas).

Pour Slinky Dog, franchement, je trouve que ça tient super bien la route cette histoire. Quand on voit la photo du ciel, on a vraiment l'impression d'un coaster construit par un enfant dans son jardin. Un coaster à monter me faisant un peu penser aux coasters lego qu'on peut voir sur youtube :
https://www.youtube.com/results?search_query=lego+roller+coaster

Je ne vois pas trop la ressemblance entre les coaster lego et les rails Mack.
Ça reste des rails et supports à nu, dans ce cas là Silver Star tient aussi super bien la route non ? Une course de voiture dans un parking Razz

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Clwh

On pourra continuer la comparaison avec Cancan Coaster et Flight Force qui s’annonce aussi très loin du standard Disney et peut-être même moins bien que Cancan coaster en terme d’immersion lors du ride.

Disney suit le même chemin que Universal en ce qui concerne l’immersion dans les coaster. Pas étonnant, Disney avait aussi suivit le même chemin que Universal concernant les DR et les quartiers entiers sur un blockbuster.
Revenir en haut Aller en bas
Parkatm

Parkatm

Masculin
Âge : 36
Messages : 1267
Inscription : 01/12/2016

Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Disneyland Paris face à la concurrence Disneyland Paris face à la concurrence - Page 7 Horlog11Sam 9 Juil - 23:24

J'ai pas compris ce que tu veux dire par "Disney suit le même chemin qu'Universal". Tu veux dire poser des coasters sans chercher à en expliquer la diégétique ?
Parce que ce n'est absolument pas le cas. Ce n'est pas parce que la justification pour les rails de slinky dog ne te plaît pas qu'elle n'existe pas...
Revenir en haut Aller en bas
 
Disneyland Paris face à la concurrence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les dalles / pavés devant le Disneyland hotel?
» Jeu-Concours: Deux exemplaires collector de "Disneyland Paris, de l'Esquisse à la Création" et un exemplaire de "Disneyland Paris 20 ans de Rèves" à gagner!
» Disneyland Resort Paris redevient Disneyland Paris
» [APP] My Dlp (Mon Disneyland Paris) : Tout Disneyland Paris dans votre poche !
» [Jeu Concours] Un exemplaire de "Disneyland Paris 20 ans de Rêves" et un exemplaire collector de "Disneyland Paris, de l'Esquisse à la Création" à gagner !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Destinations & Produits Dérivés :: Disneyland Paris-