AccueilPortailWillow [Lucasfilm - 1988] EmptyWillow [Lucasfilm - 1988] EmptyWillow [Lucasfilm - 1988] EmptyWillow [Lucasfilm - 1988] VideWillow [Lucasfilm - 1988] EmptyRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Willow [Lucasfilm - 1988]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jimbo

Jimbo

Masculin
Messages : 2924
Localisation : La 2ème étoile sur la gauche
Inscription : 05/10/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Lun 11 Fév 2013 - 16:40

Willow [Lucasfilm - 1988] Ron-Howard-Willow

Synopsis :
Il était une fois un royaume peuplé de petits habitants appelés les Nelwyns. Ce peuple paisible était dominé par les Daikinis, gens de grand taille gouvernés par la cruelle reine Bavmorda. Or il advint qu'un prophète annonçât la naissance d'une princesse appelée à détrôner Bavmorda. La terrible reine ordonna alors de tuer tous les nouveaux-nés du royaume. Elora échappa au massacre et ce fut Willow, un jeune Nelwyn féru de magie, qui la recueillit.

Je profite de la future édition Blu-Ray qui sortira le 3 avril prochain, pour ouvrir un topic sur ce magnifique film d'Heroic Fantasy. Ce genre particulier de cinéma est né au tout début des années 80 avec des films fondateurs tels que Dragonslayer (produit par Disney), Excalibur et Conan le Barbare. Ce genre s'épanouit durant toute la décennie, pour atteindre son apogée en 1988 avec une production Lucasfilm du nom de Willow.

J'avais 8 ans quand j'ai vu ce film, et il m'a marqué à jamais. Il s'agit d'un film d'aventures dont la noirceur et l'humour se mélangent à merveille.
Les personnages sont très attachants et très réussis, en demi teinte avec des anti-héros et des ennemis ambigus (le maladroit Willow, le cynique Madmartigan, la duelle Sorsha, le trouble Général Kael).
La réalisation de Ron Howard (Horizons Lointains, Apollo 13) est très inspirée.
C'est également le film qui a innové sur la technique du morphing numérique, tout en étant au sommet de ce qui se faisait alors en effets spéciaux traditionnels (ILM oblige).
La musique de James Horner, qui allait composer Titanic et Avatar bien des années après, mélangeait déjà la musique ethnique (celtique, amérindienne, japonaise) et le grand symphonisme raffiné qu'on lui connaît.

Il s'agit pour moi du meilleur film d'Heroic Fantasy jamais réalisé. Je sais que Le seigneur des anneaux l'emporte largement dans beaucoup de coeurs, mais je ne peux m'empêcher de vibrer dans ce film, au fil d'une histoire entraînante et de la magie de mon enfance...

Willow [Lucasfilm - 1988] Ron-Howard-Willow5
Le terrible Général Kael.
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully

Jake Sully

Masculin
Age : 31
Messages : 9639
Localisation : Esbly
Inscription : 05/04/2010

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Lun 11 Fév 2013 - 18:14

La terrible Bavmorda m'a toujours fait flippé... une vraie méchante disney, dans la ligné de la méchante Reine et de Maléfique (le pire, c'est que c'est désormais une vraie méchante Disney).
Revenir en haut Aller en bas
yoda

yoda

Masculin
Age : 41
Messages : 4362
Localisation : Banlieue parisienne
Inscription : 31/10/2007

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Lun 11 Fév 2013 - 23:27

Un fameux classique des années 80. A noter la présence de Val Kilmer.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

Cassiopeia

Féminin
Age : 36
Messages : 1671
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 17:48

Au secours ! Y a un peck qui me menace, il a un gland dans la main !

Un de mes films cultes !


Willow [Lucasfilm - 1988] Vows310
Revenir en haut Aller en bas
abel de beaumont

abel de beaumont

Masculin
Age : 45
Messages : 308
Localisation : Dans le paysage merveilleux de la douce vallée de la Dordogne, havre aux châteaux resplendissants
Inscription : 20/11/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 18:25

Ah la limite, je pense préférer Willow à la trilogie Le Hobbit, car Willow synthèse au mieux l'idée de l'Héroic-Fantasy grand public dans un excellent film de divertissement, avec des SFX top niveaux pour l'époque, qui gardent le côté nostalgique des films de Ray Harryhausen.

Le combat Bav-Morda Vs Finn-Raziel, ça envoie bien, bien plus que la prétendue magie de HP7.2...
Revenir en haut Aller en bas
Daisy_Pie

Daisy_Pie

Féminin
Age : 32
Messages : 1857
Localisation : xxxx
Inscription : 10/01/2013

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 19:20

La TRILOGIE Le Hobbit, je savais pas que certains avaient eu la chance de voir les deux prochains en avant-première :3


Willow [Lucasfilm - 1988] NQ3OXWD
僕らは何度も何度も傷つけ合って
それでも愛し合い

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
abel de beaumont

abel de beaumont

Masculin
Age : 45
Messages : 308
Localisation : Dans le paysage merveilleux de la douce vallée de la Dordogne, havre aux châteaux resplendissants
Inscription : 20/11/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 20:39

Il y a le bouquin... et internet! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Daisy_Pie

Daisy_Pie

Féminin
Age : 32
Messages : 1857
Localisation : xxxx
Inscription : 10/01/2013

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 21:27

Oui oui c'est sûr, mais bon l'adaptation peut toujours différer, sans compter l'impact visuel qu'on ne retrouve pas dans un livre x)

Bref dans tous les cas n'ayant jamais vu ce film (ni entendu parler d'ailleurs) il me tente bien, je donnerais mon avis après.


Willow [Lucasfilm - 1988] NQ3OXWD
僕らは何度も何度も傷つけ合って
それでも愛し合い

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jimbo

Jimbo

Masculin
Messages : 2924
Localisation : La 2ème étoile sur la gauche
Inscription : 05/10/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 22:07

@abel de beaumont a écrit:
Ah la limite, je pense préférer Willow à la trilogie Le Hobbit, car Willow synthèse au mieux l'idée de l'Héroic-Fantasy grand public dans un excellent film de divertissement, avec des SFX top niveaux pour l'époque, qui gardent le côté nostalgique des films de Ray Harryhausen.

Le combat Bav-Morda Vs Finn-Raziel, ça envoie bien, bien plus que la prétendue magie de HP7.2...
Complètement d'accord. D'ailleurs la voix de Fin Raziel en VF est celle de Cruella Denfer, La Marraine de Cendrillon (1er doublage), Mme Mim (encore un rapport avec Disney), ainsi que Rose âgée dans Titanic. Cette grande actrice était Lita Recio.

Willow [Lucasfilm - 1988] 100420011542840270Willow [Lucasfilm - 1988] Fin+Raziel


I won't be silenced
You can't keep me quiet
Won't tremble when you try it
All I know is I won't go speechless.
Revenir en haut Aller en bas
abel de beaumont

abel de beaumont

Masculin
Age : 45
Messages : 308
Localisation : Dans le paysage merveilleux de la douce vallée de la Dordogne, havre aux châteaux resplendissants
Inscription : 20/11/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Mar 12 Fév 2013 - 23:59

La classe, quoi... Richard Darbois n'était pas mal non plus pour doubler l'arrogant mais génial Val Kilmer, foi de "véhèfophile". Wink
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Cornélia

Princesse Cornélia

Féminin
Age : 35
Messages : 1746
Localisation : Paris (plus ou moins)
Inscription : 28/06/2011

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Jeu 14 Fév 2013 - 17:32

Ce film est kitschissime, et le scénario et le combat final m'ont toujours fait rire

Spoiler:
 

Ca reste un film culte pour moi cependant, d'abord parce qu'au fond j'adore les vieux films de fantasy kitsch, mais surtout grâce au jeu des acteurs - mention spéciale à Val Kilmer qui est vraiment excellent, avec des dialogues particulièrement bien écrits.


Willow [Lucasfilm - 1988] 200


Le concours d'art Disney : on attend vos crayons, confections, chansons, venez participer !
Et un peu d'autopub, ça ne fait pas de mal : mes dessins
Revenir en haut Aller en bas
Jimbo

Jimbo

Masculin
Messages : 2924
Localisation : La 2ème étoile sur la gauche
Inscription : 05/10/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Jeu 14 Fév 2013 - 18:22

Citation :
Elora Danan, le bébé, qui ne sert à rien franchement
Parce qu'un bébé ça sert à quoi en temps normal ? Laughing
Elle sert juste de prétexte à mener un combat. Si les héros luttent contre la Reine Bavmorda, c'est pour protéger Elora.

Citation :
Ca reste un film culte pour moi cependant, d'abord parce qu'au fond j'adore les vieux films de fantasy kitsch.
A quels autres films de fantasy kitsch tu fais référence ?


I won't be silenced
You can't keep me quiet
Won't tremble when you try it
All I know is I won't go speechless.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Cornélia

Princesse Cornélia

Féminin
Age : 35
Messages : 1746
Localisation : Paris (plus ou moins)
Inscription : 28/06/2011

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Jeu 14 Fév 2013 - 22:01

@Jimbo a écrit:
Citation :
Elora Danan, le bébé, qui ne sert à rien franchement
Parce qu'un bébé ça sert à quoi en temps normal ? Laughing
Elle sert juste de prétexte à mener un combat. Si les héros luttent contre la Reine Bavmorda, c'est pour protéger Elora.

On passe quand même tout le film à te dire qu'elle est celle par qui Bavmorda tombera et au final elle ne fait rien, c'est Willow qui se met en avant pour la protéger et qui vainc la sorcière. Ca serait n'importe quel bébé voire un caillou, ça serait pareil. Imagine, elle n'aurait pas été celle de la prophétie, il y aurait eu une erreur et les personnages se seraient mis en quatre pour un autre bébé : même résultat. Je conçois qu'on puisse trouver que c'est un retournement de situation très habile, mais pour moi quand je l'avais vu petite, j'avais été déçue de cette fin, et je continue de trouver que c'est un peu la faiblesse du film.

Citation :
Ca reste un film culte pour moi cependant, d'abord parce qu'au fond j'adore les vieux films de fantasy kitsch.
A quels autres films de fantasy kitsch tu fais référence ?[/quote]

Oh, des nanars principalement : Kull the conqueror, Krull (un des premiers rôles de Liam Neeson;) ) (oui, hein, ils manquent un peu d'imagination pour les noms), Masters of the Universe...

Sinon, rangés ensemble avec Willow dans mon top 50 mental, un peu moins kitsch et un peu moins fantasy cependant : Princess Bride, un autre film culte aux répliques mythiques Willow [Lucasfilm - 1988] 937942


Willow [Lucasfilm - 1988] 200


Le concours d'art Disney : on attend vos crayons, confections, chansons, venez participer !
Et un peu d'autopub, ça ne fait pas de mal : mes dessins
Revenir en haut Aller en bas
Jimbo

Jimbo

Masculin
Messages : 2924
Localisation : La 2ème étoile sur la gauche
Inscription : 05/10/2008

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Jeu 14 Fév 2013 - 22:53

C'est le bébé qui en grandissant aurait fait tomber Bavmorda. Elle n'a pas eu le temps de grandir puisqu'il a fallu la protéger et donc tuer Bavmorda avant qu'Elora ne soit en âge de le faire.
C'est un peu comme dans Terminator : John Connor est sensé être le chef de la résistance dans la guerre contre les machines. Mais il grandit finalement et devient un homme normal qui ne sauve rien du tout, puisque les machines ont été empêchées dans le passé par sa mère.

On peut imaginer une suite dans laquelle Bavmorda renaît et Elora devenue adulte doit finalement l'achever. Si ça peut enflammer ton imagination... ^^


I won't be silenced
You can't keep me quiet
Won't tremble when you try it
All I know is I won't go speechless.
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Cornélia

Princesse Cornélia

Féminin
Age : 35
Messages : 1746
Localisation : Paris (plus ou moins)
Inscription : 28/06/2011

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Jeu 14 Fév 2013 - 23:11

Il y en a une de suite, non ? (en livre - je ne sais pas trop de quoi ça parle... mais c'est George Lucas approved)


Willow [Lucasfilm - 1988] 200


Le concours d'art Disney : on attend vos crayons, confections, chansons, venez participer !
Et un peu d'autopub, ça ne fait pas de mal : mes dessins
Revenir en haut Aller en bas
yoda

yoda

Masculin
Age : 41
Messages : 4362
Localisation : Banlieue parisienne
Inscription : 31/10/2007

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Ven 15 Fév 2013 - 0:19

@Princesse Cornélia a écrit:
Ce film est kitschissime, et le scénario et le combat final m'ont toujours fait rire[...]
Ca reste un film culte pour moi cependant, d'abord parce qu'au fond j'adore les vieux films de fantasy kitsch

Il ne me viendrait jamais à l'esprit de qualifier ce film de "kitchissime" ou de "fantasy kitsch", quels sont les éléments pour toi qui justifient un tel qualificatif?
Revenir en haut Aller en bas
Princesse Cornélia

Princesse Cornélia

Féminin
Age : 35
Messages : 1746
Localisation : Paris (plus ou moins)
Inscription : 28/06/2011

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Ven 15 Fév 2013 - 22:09

Toute la débauche gothique qui entoure Bavmorda, par exemple, les créatures magiques qui apparaissent (fées et autres) ou encore la coiffure so eighties de Sorcha. Mais je reconnais volontiers que le suffixe en -issime était très exagéré (surtout depuis qu'hier soir j'ai revu quelques images de Flash Gordon Very Happy )


Willow [Lucasfilm - 1988] 200


Le concours d'art Disney : on attend vos crayons, confections, chansons, venez participer !
Et un peu d'autopub, ça ne fait pas de mal : mes dessins
Revenir en haut Aller en bas
yoda

yoda

Masculin
Age : 41
Messages : 4362
Localisation : Banlieue parisienne
Inscription : 31/10/2007

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Ven 15 Fév 2013 - 23:23

Si on se réfère comme tu le fais aux effets spéciaux, au style vestimentaire et aux coiffures, c'est alors un grand nombre de films des années 80 qui sont forcément "kitch" : E.T. L'Extraterrestre, la trilogie Star Wars, Alien, etc. En effet les effets spéciaux sont d'époque et les coiffures bien founies à la mode dans les années 80 sont là chez les comédiens tout comme elles l'étaient chez les chanteurs.

Mais je ne pense pas que Willow ait mal vieilli à ce point, il n'est en rien une mauvaise parodie comme certains, tout est fait au mieux (Lucas oblige) et la qualité de ce film est bien supérieure à d'autres de son époque ou plus récents. Une oeuvre peut rendre nostalgique sans pour autant être kitch.
Revenir en haut Aller en bas
RENAU
Modérateur
RENAU

Masculin
Age : 27
Messages : 5728
Localisation : La Ciotat
Inscription : 01/02/2012

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Sam 16 Fév 2013 - 19:37

@yoda a écrit:
Si on se réfère comme tu le fais aux effets spéciaux, au style vestimentaire et aux coiffures, c'est alors un grand nombre de films des années 80 qui sont forcément "kitch" : E.T. L'Extraterrestre, la trilogie Star Wars, Alien, etc. En effet les effets spéciaux sont d'époque et les coiffures bien founies à la mode dans les années 80 sont là chez les comédiens tout comme elles l'étaient chez les chanteurs.

Mais je ne pense pas que Willow ait mal vieilli à ce point, il n'est en rien une mauvaise parodie comme certains, tout est fait au mieux (Lucas oblige) et la qualité de ce film est bien supérieure à d'autres de son époque ou plus récents. Une oeuvre peut rendre nostalgique sans pour autant être kitch.

Je suis d'accord!!
Et Willow fait partie de ces oeuvres mythiques des années 80 pour moi!! Smile


"La chose la plus importante pour un réalisateur est de savoir ce qu'il veut. C'est la raison pour laquelle j'adore Disney: je pense que l'animation est à l'origine du cinéma en prises de vue réelles, car les animateurs doivent avoir une image claire dans leur esprit. ils doivent utiliser leur imaginaire afin de peindre les choses, en tenant compte de tous les aspects, jusqu'au mouvement du vent. Tous les réalisateur devraient être avant tout des animateurs, car il s'agit de transformer l'imaginaire en quelque chose de tangible." Steven Spielberg

Willow [Lucasfilm - 1988] Signat10

Mister DCP 2015-2016 Willow [Lucasfilm - 1988] 44340
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
Dash

Masculin
Age : 34
Messages : 18763
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Jeu 25 Avr 2013 - 18:41

J'ai acheté le Blu-ray hier et j'ai regardé le film hier soir pour la première fois (en VOST).
J'ai trouvé ça vraiment très bon et je pense que j'aurais adoré si je l'avais vu enfant.
Par contre, j'avoue avoir été déçu que le bébé ne fasse rien finalement. J'aurais aimé qu'on apprenne qu'en fait le bébé qui allait renverser la Reine était Willow mais qu'elle n'avait pas pensé à faire tuer les bébés nains (pardonnez-moi, je ne me rappelle pas des noms des peuples) en les sous-estimant par exemple.
Je n'ai pas tellement aimé la Reine non plus en fait, j'ai trouvé qu'elle n'était pas développée du tout et n'était qu'une énième "Reine de Blanche Neige".

J'ai trouvé Warwick Davis (Willow) absolument excellent, ça m'a fait bizarre de le voir si jeune (il avait 18 ans) alors que je l'ai découvert dans les Harry Potter.

Concernant les effets visuels, j'ai été époustouflé en le remettant dans son contexte. Ce que j'ai trouvé le plus incroyable est l'intégration des deux lutins. Il y a bien sûr des plans où le fond bleu se sent beaucoup mais parfois, il y a des plans d'une réussite incontestable où on les voit très souvent interagir avec les personnes de grande taille.
La séquence du morphing a effectivement dû être quelque chose à l'époque, le bonus sur le sujet est très intéressant.

Pour ceux qui hésitent, je vous conseille vraiment le Blu-ray, la restauration est de très grande qualité et exempt de tout défaut, je n'ai absolument pas eu l'impression de voir un film vieux de 25 ans (en dehors des plans à effets visuels bien sûr qui, s'ils sont excellents, accusent forcément leur âge).
C'est assez surprenant que Lucasfilm ait mis vraiment les moyens pour restaurer ce film finalement assez confidentiel.

J'avoue être assez curieux de voir Howard... Une Nouvelle Race de Héros et Labyrinthe sortis à la même époque.


Willow [Lucasfilm - 1988] Bannie10 Willow [Lucasfilm - 1988] Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Invité
Invité



Willow [Lucasfilm - 1988] Empty
MessageSujet: Re: Willow [Lucasfilm - 1988] Willow [Lucasfilm - 1988] Horlog11Sam 27 Avr 2013 - 9:55

Willow n'est pas un film complètement confidentiel, même si ce n'était pas un triomphe planétaire.
En 1988, il faisait partie des 15 plus gros films de l'année et a rapporté en dollars constants 110 millions de $ de 2013 aux usa (soit 57 millions de $ de 1988).

On peut critiquer Lucas (je suis le premier à le faire), mais en général ses grosses productions personnelles sont toujours très bien restaurées / produites / éditées en video comme en témoigne les blu-ray de THX 1138, American Grafiti, Indiana Jones et une certaine saga galactique et, entre nous, il a un peu les moyens :-) :-)

Revenir en haut Aller en bas
 
Willow [Lucasfilm - 1988]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Culture Disney :: Marvel, Lucasfilm, 20th Century & autres filiales-