AccueilPortailÀ la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 EmptyÀ la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 EmptyÀ la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 EmptyÀ la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 VideÀ la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 EmptyRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 À la Poursuite de Demain [Disney - 2015]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant
AuteurMessage
SleepyLawliet

SleepyLawliet

Masculin
Age : 25
Messages : 105
Localisation : Phantom Manor
Inscription : 15/09/2013

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Mer 20 Mai 2015 - 20:57

@Livia3 a écrit:
Je viens de relire le topic depuis le début. Je suis bien contente de ne pas avoir suivi le sujet et de n'avoir vu qu'une ou deux bandes annonces. ^^
La découverte du film n'en était que plus belle ! cheers

Exactement pareil en ce qui me concerne, j'ai donc pu profiter d'un film à fond Very Happy
Quand plus de gens auront vu le film, il faudrait dresser une liste des clins d'oeils en effet tant ils sont nombreux et chers aux yeux de Brad Bird, notamment à propos du film qui l'a beaucoup inspiré pour Tomorowland !


À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 849609Javert3
Je ne désire rien
Ni gloire ni bien
Mais le gueux qui a faim
Doit mendier son pain
Entends pour mes frères
Cette humble prière
Car les miséreux
Sont enfants de Dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Mer 20 Mai 2015 - 21:41

Je l'ai vu à l'instant et j'ai vraiment adoré ! L'année 2015 est riche en excellents films franchement =D
Revenir en haut Aller en bas
Lylou

Lylou

Féminin
Age : 27
Messages : 2031
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Mer 20 Mai 2015 - 22:58

Je l'ai vu ce soir (dans une grande salle de mon UGC pas remplie j'étais sûre qu'elle le serait bizarre) et je dois avouer que je n'ai pas vraiment aimé, à vrai dire je me suis carrément ennuyée et j'étais vraiment largué à la fin on ne va pas se mentir : je ne comprenais plus rien à ce "plan"  (je ne veux pas spoiler le premier jour).
Bon alors pourquoi j'ai pas aimé. Déjà le trio. Je n'ai pas trouvé ces personnages attachants. Bon pour commencé le gamin qui joue Frank enfant est très mauvais acteur, passons. Casey est typiquement le personnage que je ne peux pas aimer, trop parfaite. La scène avec son père sur les loups fait teeeeellement cliché, pour moi une fille ça ne parle comme ça à son père en lui ressortant des vieux dictons, ça ne fait pas naturel. Athena pendant toute une partie du film je me disais que c'était une sorte de Hit Girl disneyenne mais moins classe...mais elle a ses moments de grâce. Globalement ces personnages ne me plaisent pas même si je reconnais volontier qu'ils sont loin d'être insupportables.
Le film est leeeent et long je n'en pouvais plus, la conclusion est clichée et évidente, j'ai envie de dire qu'on connait la morale depuis tout petit donc c'est un peu comme l'amour qui tout à coup permet à Elsa de contrôler ses pouvoirs : heu ok on sait que la réponse à nos problèmes est au fond de nous blablabla ça me soûle un peu à force ce genre de message.
Bon et alors surtout, je n'en peux plus de ces phrases typiquement Disney qu'on nous balance encore et encore, ces you're special you're gonna do something incredible , you can change the world if you believe and dream dream dream dream ! je sais que c'est le diction disney en quelque sorte mais je n'en peux plus, quand je vois la énième fois je me rappelle pourquoi Avenue Q est une des comédies musicales préférées.

Bon voila j'ai pas aimé après ne boudez pas votre plaisir car je sais que je suis en petite minorité, il va surment plaire et est bourré de l'univers Disney.


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Crystal

Crystal

Féminin
Age : 32
Messages : 3773
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Jeu 21 Mai 2015 - 0:11

J'ai vu le film ce soir en IMAX, j'ai adoré.

Soyez juste prévenus que le film étant officiellement sorti, ma critique contiendra des spoilers. Wink


J'étais surexcitée à l'idée de voir le film, ayant suivi la campagne virale avec intérêt ce mois-ci (je regrette de ne pas avoir suivi avant d'ailleurs, j'aurais aimé lire le blog d'Amelia par exemple!), et mon enthousiasme était tout aussi grand, sinon plus, en sortant de la salle, le film m'a gonflée à bloc. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me parle aussi personnellement et profondément, mais son message est parfaitement ce en quoi je crois depuis toujours!

Contrairement à toi, Lylou, j'ai adoré les personnages. J'adore le personnage de Casey. Déjà, enfin une héroïne scientifique, qui n'est pas traité comme une créature trop délicate ou trop "embellie" (pas dans le sens où elle n'est pas belle, hein) Mais ce qui est mis en avant, c'est sa débrouillardise, son optimisme, son intelligence, son ingéniosité. Pas son physique, jamais. Et mine de rien avoir un lead féminin de la sorte, ben c'est pas si courant à Hollywood. Et bon sang que ça fait du bien.
J'ai beaucoup aimé au contraire sa relation avec son père, ils sont complices, ils se ressemblent, et partagent les mêmes centres d'intérêt. Le père de Casey est son héros, son ami, son mentor (il lui a sans doute appris beaucoup de choses). Après perso j'y ai vu un peu de la relation avec mon propre père. On aime beaucoup se parler avec des images, des "dictons", des grands discours, et on hésite pas à se les échanger, j'ai pas trouvé que ça faisait faux, du tout. Et je trouve cette histoire de loups absolument claire et très bien trouvée.
Je ne trouve pas Casey spécialement parfaite, juste optimiste et fonceuse, elle ose quoi. Quelqu'un qui ose n'est pas parfait. Mais combien de gens, de nos jours, osent? N'y a-t-il pas parfois une forme de jalousie ou d'envie envers ces personnes qui osent ce que nous n'osons parfois pas faire?

Athena est aussi assez géniale. Clairement, Brad Bird laisse la part belle à ses personnages féminins, pas exempts de défauts mais qui mènent l'action, qui y prennent part, se jettent dans la bagarre avec brio. Au final ce trio a pour moi très bien fonctionné, avec le personnage de Frank qui d'optimiste est devenu fataliste mais qui ne peut cacher sa nature profonde indéfiniment et se reprend au jeu. Il y a là un très beau parallèle entre l'optimisme de la jeunesse et les adultes désabusés qui se laissent avoir par  une société qui les matraque de messages pessimistes et petit à petit annihile leur pouvoir d'émerveillement et d'imagination.

D'ailleurs je suis d'accord pour dire qu'il faut un tout petit peu s'accrocher pour comprendre la fin, mais bon pour ma part je l'ai trouvé très intelligente et bien trouvée.
Je me dis juste qu'au fond, la mode n'est pas à l'optimisme. C'est là tout le propos du film! Et c'est peut-être pour ça qu'au fond, il va déplaire à beaucoup.
A force de nourrir ce fatalisme, de se parasiter la tête avec des discours pessimistes, des histoires de dystopies à n'en plus finir... Nous finissons par nous persuader qu'il n'y a rien à faire.
Et le propos du film, c'est justement tout le contraire. On peut voir les deux côtés: mais c'est à nous de choisir la vision que l'on veut alimenter!
Je n'ai, pour ma part, jamais aimé les dystopies, je n'y crois pas, je trouve ça, justement, "trop" noir, trop fataliste. J'entend souvent dire, "mais ça reflète la réalité" !! Mais quelle réalité? Celle que l'on veut voir.
Oui il y a des horreurs dans le monde. Mais proportionnellement, il y a autant de merveilles. Pour les premières refléteraient-elles plus la réalité que les secondes?
Le film nous dit que nous avançons vers une sorte de dystopie parce que l'on se concentre trop dessus. On baisse les bras. Mais pourquoi ne pourrait-on pas déployer une énergie équivalente pour construire au contraire une utopie?
Personnellement, c'est ce que je veux croire possible. Je fais partie des optimistes rêveurs. La dernière scène du film m'a fait chialer. Ces gens là que l'on traite de rêveurs, d'illuminés, de dingues, et j'en passe... Au final, pourquoi ne pas leur donner plus de voix, et suivre leur optimisme? Sérieusement, imaginez comme tout pourrait vite basculer si l'optimisme menait le monde. Peut-être est-ce pour les générations futures. J'y crois!

Le film a un bon rythme, une image clair et lisible, un propos qui fait un bien fou et qui sort du lot; pour moi, ce n'est pas du typiquement Disney. Est-ce que ce n'est pas inspirant? Est-ce que ce n'est pas vrai? Est-ce que vous préféreriez sortir de la salle avec un film qui vous as sorti "le monde est pourri, va t'étouffer de suite avec un oreiller en plumes de thon, tout est vain." Est-ce à ça que vous avez envie de croire? Pas moi.
Oui on peut changer les choses. Personne n'a dit que c'était facile. Mais il faut apprendre à les voir de façon plus lumineuses, en effet! Il faut nourrir le bon loup!

Tomorrowland en soit est vraiment un endroit magnifique qui est une véritable ode à ce futur rétro que l'on retrouve dans les parcs. La scène où Casey découvre Tomorrowland est un long plan séquence littéralement enthousiasmant et on se sent complètement pris dans le même émerveillement qu'elle!
C'est amusant car certaines architectures m'ont fait dire "on dirait la cité des arts et des sciences de Valencia", que je rêve de visiter (enfin plus trop depuis que je sais qu'il y a des dauphins captifs mais c'est un autre sujet =P ), et j'ai été agréablement surprise de lire que des scènes ont effectivement été tournées là-bas ^^ .
La partie à Paris est aussi un bel hommage à notre Discoveryland de laiton inspiré par Jules Verne et toute cette période autour de la tour Eiffel. C'était un peu fou de la voir servir de rampe de lancement ^^

La musique est elle aussi magnifique et semble parfois tout droit sortir d'un parc Disney, d'EPCOT ou dans le genre. Les clins d'oeils sont foisonnants, notamment dans la boutique de comics.
Je regrette juste au fond que contrairement à la campagne virale, Disney ne soit pas plus mis en avant que ça, et on aimerait en voir plus/apprendre plus sur Tomorrowland même.

Voilà, je me rends compte que ma critique est assez enflammée mais vraiment je ne m'attendais pas à me retrouver avec un film qui me parle tant, qui parle autant à ma façon d'appréhender la vie, de voir les choses et le monde! bounce J'ai encore plus envie de foncer, de découvrir, d'oser, de me battre pour tout ce en quoi je crois!! Merci Brad Bird, merci Disney, pour ce film qui est une ode magistrale à l'Optimisme!!


PS: Lylou, et pourtant je suis archi-fan d'Avenue Q, mais au fond, n'est-ce pas la même chose? Ce n'est pas parce qu'une chose tourne mal qu'il faut baisser les bras. Qu'il faut arrêter de se battre. "It's only for now". Rien ne dure, et il ne tient jamais qu'à nous de faire bouger les choses Wink Avenue Q est cynique et irrévérencieuse, mais avec un message aussi positif, d'une autre manière Wink


La Captivité des Orques et autres Cétacés
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Invité
Invité



À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Jeu 21 Mai 2015 - 9:38

Je suis complètement d'accord avec Crystal donc je ne vais pas être redondant, par contre quelle déception (et je pèse mes mots) de voir que toute la communication innovante et très recherchée tournée vers les fans et intégralement basée sur la relation entre Walt Disney et ce fameux "Tomorrowland" ne débouche que sur RIEN, absolument RIEN.

Parce qu'à part la très courte scène de l'exposition universelle de New York à Small World qui doit durer 1 minute, il n'y a aucune connexion avec Walt Disney, avec l'histoire de Tomorrowland, l'histoire de l'exposition universelle, les docs produits sur le futur, sur l'espace etc etc... Ce n'est pas les très très maigres clins d'oeil dans la boutique de SF ou la présence d'un bâtiment en forme de Space Mountain qui à mon humble avis comblera les attentes des fans qui suivent la communication virale débutée en 2013 par le jeu The Optimist.

Soit tout a été coupé au montage, soit c'est un peu une "escroquerie intellectuelle" vraiment déplorable (au sens littéral du terme) car toute cette communication était brillantissime. A la D23 Expo 2013, l'équipe artistique avait annoncé avoir consulté tous les documents, concept arts, blueprints du projet E.P.C.O.T pour, je cite, "le faire figurer" dans le film. Ces docs avaient même été présentés. A l'arrivée, on est à des années-lumières du concept à la seule exception de la "végétalisation" des terrasses des bâtiments et la présence d'un immeuble très très grand au centre de la ville.

A part ce gros bémol, excellent film et surtout excellente occasion de voir Disney produire un film original avec un propos pas si innocent que cela et qui sort du mauvais business model d'Iger qui ne consiste qu'à enchainer franchise, remakes live, séquelles et préquelles.

Foncez !
Revenir en haut Aller en bas
Giazz

Giazz

Féminin
Messages : 122
Inscription : 19/04/2015

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Jeu 21 Mai 2015 - 10:36

J'ai aussi été voir le film hier soir. Il y avait très peu de monde dans la salle (à peu près aussi peu que quand j'avais été voir Cendrillon). Mais je trouve aussi qu'il y a eu peu de promo. Les deux amies que j'ai emmené de force avec moi ("Viens voir George Clooney") n'avaient pas du tout entendu parler du film.

J'ai bien aimé le film mais sans plus.
J'ai bien aimé que ce qui soit mis en avant chez Casey, c'est son esprit, sa personnalité, fonceuse, débrouillarde etc. C'est pas une princesse et ça fait du bien. J'ai trouvé beaucoup plus facile de m'identifier à une petite fille comme ça qu'à une princesse Disney ^^
L'actrice qui joue Athéna est tout à fait charmante et j'ai trouvé qu'elle jouait plutôt bien. Elle m'a assez ensorcelée ^^.
Après la morale, j'ai envie de dire oui et non... Oui, ça fait du bien d'entendre un message aussi positif, plein d'espoir et qui te dis "vas-y fonce, crois en toi, ne baisses jamais les bras, tu peux faire des choses incroyables". C'est du Disney, toujours le même message, mais un message qui a sûrement ses raisons d'être répété et répété, pour ne pas que l'on ne l'oublie.
Mais, en même temps, trop de bons sentiments, ça peut faire un peu niais... Tout ça pour ça ? C'est tout ? C'est bien mais c'est pas un peu téléphoné ? Ou j'en demande trop ? Je sais pas pourquoi mais je m'attendais à plus.
Je n'avais regardé que le premier teaser de peur de trop me spoiler, et je pense que j'ai eu raison. Je ne m'attendais pas du tout à ce genre d'histoire. Du coup, j'ai eu une vraie surprise en regardant le film et c'était agréable.
Après, la ville du futur est assez jolie (les piscines !!!) et j'ai parfois trouvé l'histoire assez dure à suivre (mais j'aime bien me creuser les méninges, donc pas de problèmes) et j'ai eu plusieurs moments de sursauts dans mon fauteuil (j'dis ça pour ceux qui viennent avec des enfants en jeune âge, ça peut être bien de veiller sur eux pendant le film).

Ce que j'ai préféré dans ce film, c'est tous les moments un peu dinguo où j'ai eu l'impression que le script avait été écrit par un enfant :
Spoiler:
 


Par contre, ya un tout petit truc que j'ai remarqué : La scène avec la statue d'Edisson, le mec qui fait la statue bouge ! Dans le premier plan, il bouge des sourcils, et dans le second plan, il a un rictus, on le voit esquisser un sourire ! Du coup, je m'attendais trop à ce que tout d'un coup, il fasse quelque chose mais non, c'est juste un très mauvais figurant >_< ...

Mon Disney préféré de l'année reste "Into The Woods" malgré les critiques négatives que j'ai pu lire sur ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
Lylou

Lylou

Féminin
Age : 27
Messages : 2031
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Jeu 21 Mai 2015 - 21:31

Giazz : whao tu as l’œil ! je n'avais pas du remarqué pour Edisson, bizarre qu'ils aient pris un acteur !

Crystal : le problème avec tes critiques c'est qu'elles sont tellement passionnées qu'à chaque fois je regrette de ne pas avoir aimé le film x) Avenue Q a un message positif mais ce que j'aime c'est que c'est doux amère, tout ne dure qu'un temps donc le bonheur et l'amour aussi, mais on l'accepte parce que ça marche aussi dans l'autre sens. Je sais que c'est beaucoup plus dur d'être positif et optimiste que cynique et de baisser les bras, le message forcément on ne peut pas cracher dessus mais j'ai vraiment l'impression d'être une oie que Disney gave avec encore et toujours le même petit blabla. J'aurais aimé un peu d'originalité, et le pire c'est que je sais que dans les dix mille adaptations qui vont venir on aura encore droit à follow your dream never give up et au bout d'un moment ok on a compris.

Pour Casey j'ai un problème avec les ado qui considèrent leurs parents comme des mentors etc je trouve cela trop cucul et aussi surement car dans mon environnement on est plus dans les non-dit, pas devant une telle profusion d'amour familial je suis plus relation genre Dingo et Max mdr bon je dois être sociopathe un peu mais vraiment j'accroche pas. C'est un fille bien mais comme Tif dans En route  je la trouve au final assez ennuyeuse.


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/


Dernière édition par Lylou le Jeu 21 Mai 2015 - 23:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Crystal

Crystal

Féminin
Age : 32
Messages : 3773
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Jeu 21 Mai 2015 - 22:26

Je comprends ce que tu veux dire mais quel aurait été pour toi un message plus original?

Pour ma part je trouve qu'il se détache de l'habituelle morale de conte de fées dans le sens où le film fait quand même un parallèle très fort avec ce que nos sociétés traversent actuellement, notamment avec la Crise, qui a renforcé énormément ce cynisme ambiant ces dernières années, la pollution, etc, bref, le pessimisme qui s'est installé petit à petit après la seconde guerre mondiale, entre autre avec la Guerre Froide, qui était une époque tendue mais durant laquelle on croyait encore que la technologie allait sauver le monde; puis en se rendant compte petit à petit que cette technologie bousillait la planète et qu'on s'était laissé embarqués très vite dans une course au progrès au détriment de l'environnement (la planète, on l'a bousillée en 50 ans, pas plus); Tomorrowland, la cité du film, était une réponse à tout ça, le film englobe tous ces thèmes, au delà de son aspect de science-fiction, c'est un univers au final bien réel et qui suit notre Histoire.

C'est dit d'ailleurs dans le film, avant les années 50/60 les films sur le futur étaient beaux, chouettes, on imaginait bah, des Tomorrowland, puis avec le nucléaire, les crises, les guerres, etc, quand tu regardes des films sur le futur depuis les années 70, c'est sombre, c'est déprimant, c'est ravagé.
Le cinéma, cela reflète aussi la société, l'état d'esprit d'une époque: ce n'est pas que du divertissement. Cela a une vraie valeur historique et sociologique.

Et Tomorrowland est loin de nous servir une bête morale du genre "suis tes rêves, tu es une princesse toi aussi." C'est un appel à renverser la balance, à arrêter de se laisser parasiter par le pessimisme et l'angoisse de la majorité, une injonction à faire en sorte que la majorité devienne l'optimisme, car, si on a pu pourrir le monde en un demi-siècle, après tout, pourquoi ne pourrait-on pas inverser la tendance en un temps équivalent? Mais pour cela, il faut le vouloir.

Au tout début, quand Casey lève la main, alors que les professeurs égrènent sans répit tous les aspects négatifs de notre monde et de nos états d'esprits, elle pose cette question tout sauf anodine, qui fait d'ailleurs écho à la question que beaucoup d'enfants se posent en découvrant les injustices du monde: "Qu'est-ce qu'on peut faire?"

C'est bien joli, de constater, de s'apitoyer, mais il faut pousser la réflexion plus loin. Au lieu de "Les choses sont ainsi, malheureusement." il faut être comme Casey et se dire "Les choses sont ainsi, que pouvons-nous faire pour qu'elles changent?"
Mais c'est une façon de penser qui se perd en grandissant, pour se conformer à la masse. On prend l'habitude d'être fataliste, de baisser les bras, de constater sans chercher à rien changer, parce qu'on trouve ça vain. Est-ce que ça l'est pour autant?

Bref, le film soulève quand même une thématique bien actuelle et encourage complètement à voir les choses sous un autre angle sans pour autant nier les problèmes actuels.

(rien à voir avec ce que je viens d'écrire,mais pour Edison, tu es sûre de ne pas avoir rêvé Giazz? Ce sont tous des mannequins de cire... Je revois le film demain, je ferais attention mais franchement ça m'étonne. Sans doute un jeu de lumière qui t'a donné l'impression de mouvement! Wink )


La Captivité des Orques et autres Cétacés
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Lylou

Lylou

Féminin
Age : 27
Messages : 2031
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Jeu 21 Mai 2015 - 23:04

Franchement je ne sais pas du tout quelle autre message j'aurai voulu voir car ce que j'aime au ciné c'est être exposé à des choses qui me font réfléchir auxquelles je n'aurais pas pensé avant mais bon à la limite celui qui nous est proposé est très beau on peut tout à fait le garder, mais plus subtile, pas avec ses gros sabots qui me donnent l'impression d'avoir presque droit à la "propagande" disney (j'exagère évidemment). C'est vraiment plus un problème de forme que de fond. A la limite pas de message du tout et le spectateur comprendra aussi bien, par exemple j'ai pas le souvenir que le livre Le Passeur , qui parle de retrouver espoir de changer les choses dans un univers aseptisé, bombardait le lecteur de phrases aussi clichées que ça, et ça passait très bien juste avec l'histoire et les personnages, pourtant c'était les même messages, croyez en vous rien n'est impossible le bonheur dans le monde futur n'est pas mort etc.

Ah j'ai détesté ce moment où Casey parle au prof ! et celui où elle dit petite "what if there's everything ??". Ça me donne envie de lui donner des baffes!

Ça m'intrigue vraiment cette histoire de Edison !


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Crystal

Crystal

Féminin
Age : 32
Messages : 3773
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 0:24

@Lylou a écrit:


Ah j'ai détesté ce moment où Casey parle au prof ! et celui où elle dit petite "what if there's everything ??". Ça me donne envie de lui donner des baffes!

Mais les gens optimistes t'angoissent ou quoi? Laughing


La Captivité des Orques et autres Cétacés
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Giazz

Giazz

Féminin
Messages : 122
Inscription : 19/04/2015

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 10:22

@Crystal a écrit:
(rien à voir avec ce que je viens d'écrire,mais pour Edison, tu es sûre de ne pas avoir rêvé Giazz? Ce sont tous des mannequins de cire... Je revois le film demain, je ferais attention mais franchement ça m'étonne. Sans doute un jeu de lumière qui t'a donné l'impression de mouvement! Wink )

Oops, j'ai l'impression de passer pour une menteuse. J'ai pourtant bien eu l'impression que 1) ça bougeait des sourcils, 2) ça bougeait des lèvres. Jm'attendais à ce qu'il se passe quelque chose de plus... Mais comme il s'est rien passé et que ni vous ni mes copines à qui pourtant je disais "regaaarde, il bouuuge !" n'ont rien vu, ...bah je suppose qu'il y avait rien à voir et que j'ai dû halluciner. J'ai essayé de trouver un streaming pour vérifier mais je n'en ai pas trouvé. Comme tu retournes voir le film, je compte sur toi pour me dire ce qu'il en est de ma santé mentale. Et mes plus sincères excuses si je vous ai induit en erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
Dash

Masculin
Age : 33
Messages : 18386
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 17:24

Plutôt que de simplement donner mon avis sur le film (pour les curieux, j'ai beaucoup aimé car c'est un sujet qui me passionne mais j'ai trouvé le film un peu convenu et pas aussi fou que les autres réalisations de Brad Bird), je voulais juste pousser la réflexion sur le projet-même du Monde de Demain et sur la fin du film.

Bien entendu, c'est bourré de spoilers.

En fait, le projet de Plus Ultra, c'était de construire la cité du futur idéale et ils décident de le faire dans une dimension parallèle (qu'ils ont repérée en 1899, dixit le comics Les Merveilles... de l'Autre Monde inclus dans le roman À la Poursuite de Demain - Les Origines).
N'est-ce pas un constat d'échec de l'humanité toute entière que de considérer que pour construire un monde idéal, il faut s'affranchir de tout notre passé et le faire sur une Terre vierge ?

Le plan, avant qu'il ne soit compromis par l'invention de Frank Walker, c'était de dévoiler le Monde de Demain à toute l'humanité et ouvrir des portails pour s'y rendre.
Et donc abandonner la Terre de notre dimension et la laisser dépérir ? Adieu les pyramides, adieu le Colysée, adieu toute l'histoire de l'humanité ? Le Monde de Demain, c'est certes sur Terre, mais pas la nôtre !
À la fin du film, Frank et Casey remettent en route le projet initial de Plus Ultra et envoient les Recruteurs à la recherches des grands esprits de ce monde. Je comprends donc que le plan sera le même et que lorsqu'ils seront prêts, ils inviteront l'humanité à les rejoindre et à abandonner notre Terre.

Autre sujet :
Le monde idéal, ce serait donc une cité futuriste ou la végétation est cloisonnée dans des "rails" prévus à cet effet et défiant la gravité. Une cité où l'on se baigne dans des piscines chlorées en lévitation. C'est super fun ! Oui mais c'est pas un peu gênant que ce soit aussi loin de ce qu'est la nature du monde ? On ne vit plus en harmonie avec la nature, on la contrôle totalement et on vit dans un monde entièrement artificiel. C'est déjà le cas dans nos villes actuelles.
Je ne dis pas que ça me dérange ni même que j'ai un avis là-dessus, je pose la question pour créer le débat qui me semble intéressant.

Encore autre chose :
Les technologies développées pour le Monde de Demain durant tout le XXème siècle me paraissent extrêmement incroyables et loin de tout ce qui existe dans notre monde. J'ai vraiment du mal à gober qu'à eux seuls, les cerveaux de notre monde aient pu développer de telles choses !
En 1908, ils lançaient des gens dans des fusées, dans l'espace (incognito) pour rejoindre une autre dimension (info tirée du comics Les Merveilles... de l'Autre Monde).
En 1964, ils distribuaient des pin's qui, lorsqu'ils étaient touchés par certaines personnes (et pas les autres) faisaient visualiser en immersion totale le Monde de Demain. Ça me paraît totalement déconnecté de toute possibilité technologique. Ne me dites pas que je devrais me laisser porter car c'est ce que j'ai fait. Mais en y réfléchissant quelques secondes, ça ressemble plus à de la magie qu'à de la science. Et si ces scientifiques ont réellement pu créer de telles prouesses à ces époques-là, je peux comprendre qu Stop Plus Ultra (campagne virale) leur en veulent d'avoir abandonné notre monde ! Parce que s'ils en sont au point d'inventer des pin's aussi hallucinants dans les années '60, régler de très nombreux problèmes dans notre monde me semble être du gâteau pour eux.

Voilà, voilà.
Non, je ne rejoindrai pas Stop Plus Ultra. Je réfléchis juste un peu. Smile


À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Bannie10 À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Lylou

Lylou

Féminin
Age : 27
Messages : 2031
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 17:41

Crystal : mdr ça doit être une sorte de phobie x)

Au fait j'ai beugé sur l'utilisation des pin's pour faire de la pub c'est pas franchement mal fichu?? On est super loin du cœur de la ville pour un peu que t'habites en ville bonjour la galère pour y aller (vu qu'on doit marcher dans le vrai monde )


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Livia3

Livia3

Féminin
Messages : 22237
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine
Inscription : 26/05/2009

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 18:29

@Dash a écrit:

En 1964, ils distribuaient des pin's qui, lorsqu'ils étaient touchés par certaines personnes (et pas les autres) faisaient visualiser en immersion totale le Monde de Demain.

On ne voit pas ça en 1964. La première fois qu'on voit ce phénomène dans le film c'est avec Casey.
Donc, on peut supposer que ça date plutôt de 1984 je pense.


The greatest thing you'll ever learn is just to love and be loved in return ...
À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 160117100520255372
Revenir en haut Aller en bas
Giazz

Giazz

Féminin
Messages : 122
Inscription : 19/04/2015

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 18:33

Très intéressant ce que tu dis Dash.

Néanmoins, il y a un point de l'histoire que je n'ai pas compris de la même manière que toi.
Tu dis qu'ils ont construit la cité du futur dans une dimension parallèle autre notre monde. J'ai plutôt compris qu'ils avaient ouvert un portail vers le futur de ce même monde, notre Terre. Quand ils prennent la fusée, Casey est étonnée qu'ils fassent demi-tour, mais c'est parce qu'ils ne vont nulle part ailleurs que sur Terre, c'est juste qu'ils vont dans le futur de notre Terre.
S'ils insistent tant pour que nous soyons optimistes, c'est justement parce que nous avons en main le futur de notre planète et celui de cette fameuse cité du futur.
J'ai encore mal compris ? ^^

Par contre, je te rejoins totalement sur l'idéalisation de cette ville futuriste.
Au début du film, quand le jeune Frank Walker dit que voir un petit garçon avec un jet-pack ça donne de l'espoir, j'ai esquissé une grimace. C'est étonnant, ça peut susciter de l'intérêt, de l'excitation mais pas forcément de l'espoir. Je n'adhère pas à l'équation "technologies = monde meilleur". Et puis on a assez de la pollution des voitures, avions etc sans rajouter des jet-packs lol
Cette cité du futur, je l'ai trouvé jolie mais pas transcendante (désolée), j'ai préféré les champs de blé haha Je pense pas que ce soit forcément une bonne chose d'être dépendants des technologies.

En ce qui concerne ton troisième point, je pense plutôt que c'est justement une technologie du futur qu'ils ont ramené en 1964 et pas une technologie des années 60.
Revenir en haut Aller en bas
Livia3

Livia3

Féminin
Messages : 22237
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine
Inscription : 26/05/2009

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 18:38

Où serait la population mondiale si c'était notre futur ? scratch

Je pense plutôt qu'il s'agit d'un monde parallèle.


The greatest thing you'll ever learn is just to love and be loved in return ...
À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 160117100520255372
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
Dash

Masculin
Age : 33
Messages : 18386
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 20:00

Ah non, j'en suis absolument sûr à 100%, il ne s'agit pas du futur, il s'agit d'une autre dimension actuelle que les visionnaires de notre dimension ont utilisé comme terrain de jeu pour y développer des technologies révolutionnaires.
Et si tu as vraiment des doutes, lis À la Poursuite de Demain - Les Origines pour t'en convaincre. Wink


À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Bannie10 À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Tumblr10
Revenir en haut Aller en bas
https://www.chroniquedisney.fr/
Livia3

Livia3

Féminin
Messages : 22237
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine
Inscription : 26/05/2009

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 20:45

@Dash a écrit:
Ah non, j'en suis absolument sûr à 100%, il ne s'agit pas du futur, il s'agit d'une autre dimension actuelle que les visionnaires de notre dimension ont utilisé comme terrain de jeu pour y développer des technologies révolutionnaires.
Et si tu as vraiment des doutes, lis À la Poursuite de Demain - Les Origines pour t'en convaincre. Wink

Ce livre me tente assez. Qu'en as-tu pensé ?


The greatest thing you'll ever learn is just to love and be loved in return ...
À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 160117100520255372
Revenir en haut Aller en bas
Sofia the 1st

Sofia the 1st

Féminin
Age : 41
Messages : 1786
Localisation : Liège, Belgique
Inscription : 23/01/2012

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Ven 22 Mai 2015 - 23:58

J'ai pour ma part été déçue de ce film. Je trouve finalement le scénario très léger et j'ai l'impression qu'ils ont mis beaucoup plus d'énergie dans les teasers et la pub virale que dans le scénario en lui-même. Même pas trop envie de discuter de la philosophie de cette ville du futur, car à partir du moment où je trouve le scénario très léger ben pour moi ça ne vaut pas la peine d'en débattre. En fait je suis surtout très d'accord avec Original Epcot, j'ai l'impression d'avoir été trompée en tant que fan Disney.
Seuls points positifs du film: les acteurs. Seul Hugh Laurie m'a déçue (ou plutôt son personnage).
Athena est envoutante!
Revenir en haut Aller en bas
Crystal

Crystal

Féminin
Age : 32
Messages : 3773
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Sam 23 Mai 2015 - 1:27

C'est vrai qu'entre le marketing viral très très orienté Disney, Plus Ultra, Stop Plus Ultra... C'est au final très peu utilisé dans le film et c'est étonnant. Du coup je me demande bien à quel point le film que nous avons sous les yeux est différent du film qu'ils avaient l'intention de produire dès le départ? Et surtout, pourquoi?


Pour en revenir au film, je l'ai revu cet après-midi, j'aime toujours autant, j'aime tellement quand un film met mon cerveau en état d'ébullition comme c'est le cas depuis 3 jours! Je n'arrête pas de réfléchir à plein de choses, que ce soit le film même, son univers, les possibilités scientifiques, l'aspect philosophique, bref sur le Monde, en général...

(au passage j'ai bien été attentive, je confirme, que des mannequins de cire comme on en trouve dans plein de parcs Disney Razz Giazz, tu as sans doute eu cette impression car la caméra à un moment fait un flou-net-flou...)

@Dash a écrit:

En fait, le projet de Plus Ultra, c'était de construire la cité du futur idéale et ils décident de le faire dans une dimension parallèle (qu'ils ont repérée en 1899, dixit le comics Les Merveilles... de l'Autre Monde inclus dans le roman À la Poursuite de Demain - Les Origines).
N'est-ce pas un constat d'échec de l'humanité toute entière que de considérer que pour construire un monde idéal, il faut s'affranchir de tout notre passé et le faire sur une Terre vierge ?

Je ne vois pas la chose comme ça. Tomorrowland est une ville du "Futur", dans le sens où c'est là que naissent les idées pour le futur. Je vois ça plutôt comme un endroit propre à développer des solutions qui seront aussi applicables dans notre dimension. C'est avant tout un endroit affranchi de toute pression politique, notamment, enfin du moins, c'est l'idée...
Enfin, quand bien même il y aurait constat d'échec, pourquoi pas? Ca peut être une force de reconnaître un échec, de se dire "bon, ça a m*rdé, on recommence en apprenant de nos erreurs?" Evidemment ce discours appliqué à un projet de cette ampleur est peut-être un peu angoissant, mais au fond, on échoue que si on essaie pas!

@Dash a écrit:
Le plan, avant qu'il ne soit compromis par l'invention de Frank Walker, c'était de dévoiler le Monde de Demain à toute l'humanité et ouvrir des portails pour s'y rendre.
Et donc abandonner la Terre de notre dimension et la laisser dépérir ? Adieu les pyramides, adieu le Colysée, adieu toute l'histoire de l'humanité ? Le Monde de Demain, c'est certes sur Terre, mais pas la nôtre !
À la fin du film, Frank et Casey remettent en route le projet initial de Plus Ultra et envoient les Recruteurs à la recherches des grands esprits de ce monde. Je comprends donc que le plan sera le même et que lorsqu'ils seront prêts, ils inviteront l'humanité à les rejoindre et à abandonner notre Terre.

Pour ma part, encore une fois, je ne l'ai pas compris comme cela. C'est plutôt une expansion du monde, avec des passerelles qui ne sont pas à voie unique: on développe le futur à Tomorrowland, et on l'applique à notre dimension aussi petit à petit.

@Dash a écrit:
Autre sujet :
Le monde idéal, ce serait donc une cité futuriste ou la végétation est cloisonnée dans des "rails" prévus à cet effet et défiant la gravité. Une cité où l'on se baigne dans des piscines chlorées en lévitation. C'est super fun ! Oui mais c'est pas un peu gênant que ce soit aussi loin de ce qu'est la nature du monde ? On ne vit plus en harmonie avec la nature, on la contrôle totalement et on vit dans un monde entièrement artificiel. C'est déjà le cas dans nos villes actuelles.
Je ne dis pas que ça me dérange ni même que j'ai un avis là-dessus, je pose la question pour créer le débat qui me semble intéressant.

Qui dit que les piscines sont chlorées? Langue Blague à part, comme tu le dis, c'est déjà le cas dans nos villes actuelles, quand on voit que les gamins de Paris ont besoin du Salon de l'Agriculture (bleh) pour savoir ce qu'est une poule... Quand je pense à mes amis qui ont grandi dans des appartements, ça m'angoisse, ça m’étouffe. Mais bref. Certes la végétation à l'intérieur de Tomorrowland est contrôlée, comme un peu tout le reste, qui est très aseptisé au fond.
Mais n'oublions pas que Tomorrowland se construit aussi avec ce que la science "a de meilleur", et donc, si on rejoint cette utopie, on peut suppose qu'il s'agit de technologies qui n'épuisent pas les ressources naturelles (vu que c'est un des plus gros problèmes de notre monde actuel). Donc, au final, loin de nous déconnecter de la Nature, la volonté de Tomorrowland est de la préserver. La cité que l'ont voit est une mégalopole mais la dimension dans laquelle elle se trouve est a priori aussi vaste que la notre puisque l'on reste sur la Terre. Hormis cette cité du futur, imaginez qu'elle se trouve quand même dans une dimension où le reste de la Planète est complètement sauvage et préservé! Les technologies développées pour Tomorrowland semblent être de toute évidence des énergies propres. D'ailleurs à la fin, on voit notamment qu'ils vont chercher justement des personnes qui préservent la nature ou utilisent des énergies non polluantes.
(au passage, de nos jours, on pourrait très bien fonctionner de la sorte. On a découvert suffisamment d'énergies propres pour stopper de polluer notre planète au pétrole et autre, maiiiis bon, l'économie, toussa toussa...)


@Dash a écrit:
Encore autre chose :
Les technologies développées pour le Monde de Demain durant tout le XXème siècle me paraissent extrêmement incroyables et loin de tout ce qui existe dans notre monde. J'ai vraiment du mal à gober qu'à eux seuls, les cerveaux de notre monde aient pu développer de telles choses !
En 1908, ils lançaient des gens dans des fusées, dans l'espace (incognito) pour rejoindre une autre dimension (info tirée du comics Les Merveilles... de l'Autre Monde).
En 1964, ils distribuaient des pin's qui, lorsqu'ils étaient touchés par certaines personnes (et pas les autres) faisaient visualiser en immersion totale le Monde de Demain. Ça me paraît totalement déconnecté de toute possibilité technologique. Ne me dites pas que je devrais me laisser porter car c'est ce que j'ai fait. Mais en y réfléchissant quelques secondes, ça ressemble plus à de la magie qu'à de la science. Et si ces scientifiques ont réellement pu créer de telles prouesses à ces époques-là, je peux comprendre qu Stop Plus Ultra (campagne virale) leur en veulent d'avoir abandonné notre monde ! Parce que s'ils en sont au point d'inventer des pin's aussi hallucinants dans les années '60, régler de très nombreux problèmes dans notre monde me semble être du gâteau pour eux.

Bah, qui sait où l'on sera au niveau de la science dans 50, 100, 150 ans? Ça ne sera peut-être plus si fou que ça. Il y a encore des choses à découvrir, des lois physiques, matérielles, ou mathématiques pas encore comprises ou même soupçonnées! La physique quantique, notamment... Je suis loin d'être experte malheureusement car malgré ma curiosité pour les sciences, la physique et les maths m'échappent, mais quand on s’intéresse un peu aux théories des cordes, des univers parallèles, de la matière sombre ou manquante... Ça file un peu le tournis et on se dit qu'il y a encore bien des choses qui nous échappent et pourraient ouvrir la voie à une myriade de possibilités. Nous sommes encore une espèce trop jeunes sur cette planète pour prétendre tout savoir, et a fortiori encore plus dans le domaine de la science...
Alors je ne dis pas, l'histoire des pin's qu'on touche, comment ça marcherait? Avec ce système de reconnaissance d'ADN, une utilisation de particules qu'on aurait pas découvert, de la manipulation neurologique, tout ça mélangé? Je suis sûre que les plus scientifiques des fans trouveront une explications plausible à défaut d'être possible. (c'est comme Jurassic Park, sur le papier, ça fonctionne, si les séquences d'ADN n'étaient pas "périmées" depuis le temps des dinosaures... =P )

Le fait est que des prouesses technologiques et scientifiques, il y en a énormément plus qu'on ne le croit et qu'on ne le sait mais qu'elles sont complètement entravées par les lobby et les grosses entreprises qui régissent nos sociétés.
Un petit exemple concret? Internet et la téléphonie mobile ne sont arrivés en France que sur le tard, fin des 90's, plusieurs années après leur démocratisation aux USA par exemple. Pourquoi? Car cela menaçait le domaine de France Télécom et du Minitel. Vous vous souvenez des alternatives qu'ils essayaient de nous refourguer? Téléphones Be-Bop, les Tams-tams, etc... Ils ont du faire face à une véritable crise et ont résisté un max, ralentissant l'arrivée de cette nouvelles technologie dans notre pays. Histoire de sous!
Pareil, comme je le disais plus haut, pour des énergies plus propres. Hey les gars, on est en 2015, l'énergie solaire, les éoliennes, et autre carburants peu polluants, ça existe, c'est un fait, c'est même plutôt très bien maîtrisé. Mais bon, vous imaginez, demain on dit "on arrête le pétrole, c'est trop dégueu", je pense que beauuuucoup de pays et d'entreprises seraient pas trop d'accord, niveau économique...
Ne vous méprenez pas, je ne suis pas du tout partisane de la théorie du complot, juste factuelle ^^ Je sais pas si de nos jours on peut construire des voitures volantes, mais on peut sans doute les faire rouler avec des trucs plus propres que le pétrole. Et c'est valable pour beaucoup de choses. A l'heure actuelle, je suis persuadée que nous avons énormément d'éléments en main pour un vrai monde meilleur, plus propre, plus préservé, mais que tout est "bloqué" par tellement de choses à remettre en cause.

Voilà pourquoi les visionnaires et scientifiques de notre monde sont allés développer tout ça dans un monde affranchi de tous ces lobby et billets verts, ils le disent bien dans le film d'ailleurs, à travers le discours de David Nix.



@Giazz a écrit:
Au début du film, quand le jeune Frank Walker dit que voir un petit garçon avec un jet-pack ça donne de l'espoir, j'ai esquissé une grimace. C'est étonnant, ça peut susciter de l'intérêt, de l'excitation mais pas forcément de l'espoir. Je n'adhère pas à l'équation "technologies = monde meilleur". Et puis on a assez de la pollution des voitures, avions etc sans rajouter des jet-packs lol

Frank avait créé ce jetpack avec les technologies de son monde et de son époque, mais les jetpacks présents par la suite à Tomorrowland sont de toute évidence d'une autre technologie, et sans doute pas polluante.
Quant à l'espoir, hm, c'est une piste à voir; voir un enfant voler, c'est un peu le sentiment de merveille qui nous étreint quand on voit Peter Pan s'envoler, ou les super-héros. Ça donne ce sentiment que tout est possible. Le fait de s'émerveiller, c'est rêver à d'autres possibilités. Imaginer d'autres possibilités, c'est un espoir en soit.
Voir les oiseaux voler, cela a donner l'idée à certains de voler à leur tour, avec l'espoir de réussir à le faire. Et ils l'ont fait!


Au final, Tomorrowland est une utopie, une alternative proposée au futur sombre que la majorité imagine. Dès lors qu'on propose des alternatives, les choses bougent. Alors qu'au contraire, croire qu'on a pas d'alternatives, ça fait baisser les bras.


Bref, pour conclure, et pour en revenir au film, cet après-midi Zuzu m'a dit à la fin de la séance que "ce n'était pas un film de son époque". Ça me désole de constater à quel point c'est vrai. De lire partout des avis négatifs, de trouver que "c'est un message niaiseux à la Disney", bref, de voir comme les gens deviennent imperméables à l'optimisme, comme si c'était une idée abstraite, une idée d'enfant. Ça me désole de voir comme il est juste de bon ton d'être cynique, de nos jours, d'être fataliste, pessimiste; à quel point ils se sont habitués à penser de la sorte sans remettre en cause cet état d'esprit! Le film donne énormément à réfléchir sur ce sujet, et j'ai juste envie de secouer les gens pour les sortir de cet état d'esprit fataliste dans lequel ils s'embourbent et semblent se complaire... Ils attendent que les choses bougent, mais que les autres le fassent à leur place; ça reflète bien ce que dit le jeune Frank Walker au début, "j'en avais assez d'attendre que quelqu'un d'autre le fasse à ma place".

Bon je vais m'arrêter là sinon je pars pour la nuit. Je serais prof de philosophie, je pense que je ferais étudier ce film et ses thèmes à mes élèves ^^


La Captivité des Orques et autres Cétacés
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Lylou

Lylou

Féminin
Age : 27
Messages : 2031
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Sam 23 Mai 2015 - 3:15

Crystal :  Ce que je trouve surtout niais dans le film c'est la manière dont on parle de tout, pas vraiment le message en sois... je sais pas, c'est peut être un peu bizarre de vouloir qu'un studio comme Disney soit subtile, mais vraiment les phrases toutes faites qu'on nous ressort à chaque fois m'énerve, peut être en effet à cause de mon état d'esprit fataliste mais il me semble encore plus parce que j'y vois de la paresse scénaristique. Je citais Le Passeur en exemple, parce qu' il a globalement les mêmes morales même si dans ce livre le monde est déjà passé de l'autre coté, et ce que j'aime dedans et que je n'aime pas dans ce film c'est qu'on ne prend pas les lecteurs pour des fainéants à qui il faut mâcher le message encore et encore pour qu'ils le comprennent, je suis sûre qu'il serait mieux passé dans le film s'il avait été traité de façon plus adulte, enfin ce que trouve plus adulte.  D'ailleurs j'ai parlé de ça à une camarade cet aprem et elle m'a fait remarqué que si je ne regardais pas autant de film Disney j'aurais mieux apprécié celui-ci puisque c'est l'effet d’accumulation et ce que je finis pas considérer comme dans de la paresse qui m'ont vraiment énervé, en plus du rythme et des personnages (j'ai râlé contre Casey mais bon Frank est pas franchement attachant et Athena bah c'est de loin le meilleur personnage mais elle me fait trop penser à Hit Girl, elle arrive trop tard)

Bon décidément pour un film que je n'ai pas aimé je passe beaucoup de temps sur le topic lol ! Puisque je suis là pourriez vous m'aider à éclaircir un point : Hugh Laurie voulait-il tester les gens de la cité avec ses visions d'horreur pour voir leur courage et leurs "valeurs" où bien voulait t'il délibérément les dégoutter ? je n'étais plus très attentive à ce moment du film.


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Giazz

Giazz

Féminin
Messages : 122
Inscription : 19/04/2015

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Sam 23 Mai 2015 - 13:15

@Livia3 a écrit:
Où serait la population mondiale si c'était notre futur ? scratch

Je pense plutôt qu'il s'agit d'un monde parallèle.

J'me sens cruche, j'ai l'impression d'avoir compris tout le film de travers :/
J'imaginais que la population mondiale était répartie à travers le monde dans d'autres villes plus ou moins similaires à celle-là...
Pour moi, cette ville est le résultat dans le futur de nos actions. Au début du film, il est dit quelque chose du genre "Avant le futur était beau, mais c'est plus le cas maintenant". Moi j'ai compris qu'avant, on était optimiste quant au futur et donc que si on avait continué sur cette voie-là, le résultat dans le futur aurait été cette jolie ville. Mais comme les gens ont commencé à baisser les bras, le futur est devenu plus sombre et le résultat dans le futur d'un tel état d'esprit, c'était cette ville délabrée.
C'est comme ça que je l'ai compris sur le moment.

@Dash a écrit:
Ah non, j'en suis absolument sûr à 100%, il ne s'agit pas du futur, il s'agit d'une autre dimension actuelle que les visionnaires de notre dimension ont utilisé comme terrain de jeu pour y développer des technologies révolutionnaires.
Et si tu as vraiment des doutes, lis À la Poursuite de Demain - Les Origines pour t'en convaincre. Wink

Nan, c'est bon, j'te crois y'a pas de soucis ^^
Mais, je ne trouve pas que c'est forcément très explicite.
Ma théorie tient la route quand même un peu, nan ?

@Crystal : Merci d'avoir vérifié mes bêtises ^^ J'me sens confuse encore une fois. Désolée de vous avoir embêté avec ça.
Revenir en haut Aller en bas
Lylou

Lylou

Féminin
Age : 27
Messages : 2031
Localisation : Paris
Inscription : 30/05/2010

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Sam 23 Mai 2015 - 19:52

C'est pas grave franchement parfois il y a des choses tellement bizarre dans les films que ça aurait bien pu être le cas !


Mon book tout neuf ! : http://auroremarin.ultra-book.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://auroremarin.canalblog.com/
Invité
Invité



À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Sam 23 Mai 2015 - 20:44

Je ne sais pas si elles auraient pu répondre aux questions que l'on se pose mais de nombreuses scènes majeures ont été coupées du film:

- Frank Miller adulte a Cap Canaveral
- le personnage de Hugh Laurie accompagne de ses hôtes en 1964 au Carousel Of Progress
- une scène se déroulant en 1964 avec 400 figurants en costume d'époque.

Et il y en aurait pas mal d'autres... Reste à savoir si elles seront visibles sur le dvd ou le blu Ray.
Revenir en haut Aller en bas
Crystal

Crystal

Féminin
Age : 32
Messages : 3773
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] À la Poursuite de Demain [Disney - 2015] - Page 12 Horlog11Sam 23 Mai 2015 - 20:45

@Giazz a écrit:
@Livia3 a écrit:
Où serait la population mondiale si c'était notre futur ? scratch

Je pense plutôt qu'il s'agit d'un monde parallèle.

J'me sens cruche, j'ai l'impression d'avoir compris tout le film de travers :/
J'imaginais que la population mondiale était répartie à travers le monde dans d'autres villes plus ou moins similaires à celle-là...
Pour moi, cette ville est le résultat dans le futur de nos actions. Au début du film, il est dit quelque chose du genre "Avant le futur était beau, mais c'est plus le cas maintenant". Moi j'ai compris qu'avant, on était optimiste quant au futur et donc que si on avait continué sur cette voie-là, le résultat dans le futur aurait été cette jolie ville. Mais comme les gens ont commencé à baisser les bras, le futur est devenu plus sombre et le résultat dans le futur d'un tel état d'esprit, c'était cette ville délabrée.
C'est comme ça que je l'ai compris sur le moment.

"Avant, le futur était beau" => quand Frank était petit, on en était encore à s'émerveiller des découvertes de la science, c'était aussi un contexte d'après-guerre où on se sentait capable de tout, on marchait tout juste sur la Lune, bref, on en était encore aux cités utopiques à la Métropolis, les histoires de l'époque montraient un futur beau, chatoyant, idyllique grâce aux avancées technologiques, car on était encore dans la phase de l'émerveillement; l'information ne se propageait pas non plus aussi vite qu'à nos jours, donc les gens, le grand public en savait moins. Le futur était beau, dans l'esprit des gens.

Puis on a commencé à voir les conséquences de cette course au progrès, on avançait dans la science, mais aussi dans l'armement, le nucléaire (les super-héros des comics sont souvent symptomatiques de leurs époques: les X-Men = mutations génétiques à l'époque où l'on constatait les dégâts du nucléaire par exemple.), l'économie en berne, les guerres civiles qui paraissent encore plus présentes car l'information se propage plus rapidement (à une époque, on savait à peu près ce qui se passait dans notre pays, et c'est tout: après, la télévision arrive, les infos deviennent quotidiennes, on découvre le reste du monde, la famine, des conflits...) le progrès après lequel on a couru sans penser aux conséquences sur l'environnement qu'on commence à payer... que ce soit sur la santé ou les ressources naturelles...
Bref, soudainement, l'idée d'un futur beau et rutilant s'estompe, et on constate les dégâts, et ça fait peur, on se dit qu'on ne peut plus faire machine arrière, et le futur devient effrayant, sombre.

Le futur était beau avant, dans l'esprit des gens. Il ne l'est plus, et il fait peur. Du coup, les gens baissent les bras, et il se confirme.


La Captivité des Orques et autres Cétacés
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
 
À la Poursuite de Demain [Disney - 2015]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Culture Disney :: Les films Disney "live"-