AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Pixar] WALL•E (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 29 Juil 2008 - 23:31

@Miouk a écrit:
Mais au delà de ça le son m'a bluffé. La plupart des persos principaux ne parlent pas ou alignent au maximun un vocabulaire de 3 mots. Toute l'émotion est retranscripte par bien sur l'animation mais par les moindrs sons produits par les robots, les bips et autres grincements et je trouve exceptionnel de réussir avec une telle limite à faire autant.
Le superviseur pour moi est oscarisable.

Eh oui, Pixar a compris que le minimalisme et la simplicité peuvent être aussi émouvant que de longs discours. Je vais le revoir demain, en HD cette fois-ci (mais en VF... enfin vu le peu de dialogues c'est un détail). J'ai adoré ta critique La Rouquine!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
the magical disney radio



Masculin
Messages : 509
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 0:45

Ce soir, avant première à Reims au Gaumont Millésime, j'y étais et je vais vous parler non pas d'un film mais d'un bijou, rare, culte et inimitable signé la lampe à ressort !

Il est de tradition chez PIXAR de signer des purs réussites ! Pour preuve, ils ont tout fait : Toy Story était le 1er film en animation 3D, Le Monde de Nemo est devenu LE film du siècle et enfin WALL•E le premier film...sans dialogue !
On s'attend à tout avec Pixar mais ça...c'est pas une surprise, c'est inimaginable ! Andrew Stanton nous emmène loin, très loin de ce que l'on peut imaginer et pourtant, on s'y sent presque comme si on connaissais WALL•E depuis toujours !

ATTENTION, cette critique contient de Spoilers du film !

Après la mise en bouche avec "Presto" qui vaudrait un film entier rien que pour lui, nous pénétrons dans le film, nous vivons l'aventure : WALL•E fait rire, pleurer, aimer, détester et par dessus tout : adorer.
L'histoire, comme lue maintes fois, prend place dans un futur très lointain, en l'an 2700 ! La Terre est un immense dépotoire hideux que nous, humains, avons lachement abandonnés !
Une société unique "B'n'L" controle tout; des transports jusqu'aux habilles en passant par la nourriture, les habitations, les robots, les technologies et même son président n'est autre que le Président Américain. C'est donc un monde terrifiant, affreux et pour tout dire, à vomir que nous découvrons ! Or, il y a plus de 700 ans, un programme mondial de nettoyage de la planète avait été lancé, la société B'n'L avait mis au point un robot d'environ 1m de hauteur, carré et doté d'yeux craquants : les WALL•E. Malheureusement, le plan a échoué et l'humanité s'est envolée dans l'espace à bords d'immense vaissaux dont un appelé l'Axiom.
Revenons à notre année 2700. Dans un USA poussiéreux et inhospitalier, une ombre, furtive, traverse les vieux buildings dégradés. Une petit bruit de moteur se fait entendre ! Alors nous découvrons WALL•E le dernier robot sur terre et Hal son cafard de compagnie, dressé comme un toutou !
Pour WALL•E, tout marche plutôt bien, son quotidien est rythmé par le nettoyage de la Terre, et puis, par des découvertes amusantes : des objets de notre civilisation que WALL•E, avide de découverte, accumule dans son hangar. Le soir, alors qu'il se repose ses batteries solaires, il regarde sur Ipod une comédie Musicale (les puristes m'excuserons, je ne la connais pas du tout...) mais au fond de lui-même, WALL•E se sens seul, isolé.
Un jour, alors qu'il vaquait à ses occupations habituelles, un point rouge, apparait au sol, intrigué, il le suit et se retrouve sur un terre plein ou un immense vaisseau atteri ! C'est alors qu'il découvre EVE (Examinateur de Végétation Extra-terrestre) dont il tombe éperdument amoureux...La suite, je vous laisse la découvrir en allant le VOIR AU CINEMA (par pitié, allez-y, c'est tellement plus sympa de se faire une sortie que de se le regarder à la TV en version Québecoise filmée à partir d'une caméra Panasonic NVSG-11...).

Venons en à ma critique : je ne trouve pas les mots pour qualifier se film : on y retrouve tout ce qui permet à un film d'entrer dans la légende ! On y retrouve un petit air de E.T. attendrissant, avec ses mimiques identiques, sa curiosité sur le monde et aussi un autre film peut-être moins connu mais tout aussi touchant : Court Circuit et sa suite "Appelez-moi Johnny 5" où l'histoire d'un robot de l'armée est frappée par la foudre et se voit doté d'une personnalité.
Le défi, comme l'avait dit Andrew Stanton, résidait dans le fait de faire vivre WALL•E sans le faire parler et c'est un pari réussi : à part "WAAAALLLL•EEE" ou "EEEEVE", le petit robot ne dit presque rien, et grâce à cela, on se concentre sur tout le reste : sa gestuelles vive et humaine, ses expressions grâce à ses yeux qui en fonction de la courbe, expriment la joie, la tristesse, la colère et même, chose très difficile, la neutralité.
Pour EVE, c'est presque qu'on en tomberait amoureux ! Plus expressive que son camarade, elle permet grâce à ses yeux en LED plus de sentiments et émotions et enfin, sa voix française et tellement douce et affectueuse ! Elle est comme WALL•E : curieuse, gentille, un peu maladroite mais trèès impatiente, susceptible et à les moyens de le trouver....
Après, on retrouve M-O, petit robot amusant, très sérieux dans son travail mais un brin perfectionniste...qu'importe, WALL•E lui apportera la liberté et lui offrira la possibilité de faire sa vie ! Un petit compagnon très sympa dont on se prend facilement d'affection !
Après, il y a Auto, de sa voix grave et électronique, on ne s'imagine pas de prme abord mais il est sombre, et obéi sans se poser de question, il devient dangereux lorsqu'il découvre que la terre est redevenue habitable !

Petit apparté en ce qui concerne nos descendants vivant dans l'Axiom : ce film vous montrera au combien il est essentiel de faire du sport, les hommes sont gros, gras fénéants et vivent assis, sans vivre vraiment leur vie. B'N'L controle leur existence, leur imposant la mode, les nourritures, et incultant sa philosophie à l'humanité. On se pose donc, en sortant de la séance, la question du surpoid chez les Hommes...espérons que cela éveillera un temps soit peu, la conscience collective sur les risques dûes au manque d'exercice physique.

A la sortie de la séance, les gens sont silencieux, respectueux par l'aventure qu'ils viennent de vivre, WALL•E, n'est pas un simple film pour famille, il y a des morales fondamentales dedans : le futur est sombre, pollué parce que nous avons été incapable de respecter la nature, les hommes sont laids parce qu'ils se sont assis sur les facilités des technologies, ils sont bêtes et se laissent manipuler par quiconque le veut et enfin...l'amour ! Elle est et restera universelle et ça, ça fait croire en un monde meilleur.
WALL•E restera pour moi, l'un des seuls films au monde qui m'a arraché quelques larmes, des joies et de l'affection pour ces 2 robots.
Pour moi, Pixar atteind son apogée avec ce Chef d'Oeuvre qui doit et devra atteindre le rang de film culte absolu, il est pour tout le monde, grands et petits, offre des images d'anthologies et des graphismes poussés à l'extrème ! Ce bijou est à voir et à revoir car, on n'a envie de revoir WALL•E, ce petit robot au grand coeur, amoureux et qui, sans le savoir, va sauver le monde.

J'encourage tous ceux et celles qui peuvent à se déplacer pour voir le film ! Offrez-vous du plaisir sur Grand écran, et foncez voir ce moment incroyable qui semble être le plus beau film jamais vu.

Magie Dlrp
Emu en sortant du film...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 0:58

Je reviens tout juste d’une avant-première de WALL•E (la même que celle de Magie DLRP). En entrant dans la salle, je n’avais aucune inquiétude : les géniaux créateurs de Ratatouille, des Indestructibles et autres Monstre et Cie ne pouvaient en aucun cas me décevoir, tant leurs précédents films sont véritablement superbes, rayonnants d'inventivité et drôles. Néanmoins, ils sont assez différents, leur seul véritable point commun étant leur qualité commune dans le domaine sous-estimé de l’animation. L’injustice de l’incompréhension de la grandeur de certains films animés avait été en grande partie réparée par Ratatouille l’année dernière, surtout en France où le problème est encore plus fréquent qu’ailleurs, mais sans doute le chauvinisme de notre pays était partiellement responsable de ce succès. Cette œuvre, récompensée d’un Oscar bien mérité, m’avait en tout point conquis tant l’histoire était drôle, la qualité de l’animation au rendez-vous, et la morale d’une excellence que l’on n’avait pas vu depuis un certain temps.

Si l’avant-dernière œuvre des studios à la lampe avait répondu à mes attentes, ça n'a pas été le cas pour WALL•E. En effet : lointaine est l’idée que ce film m’a donné seulement ce que j’en attendais, c’est infiniment bien plus qu’il m’a offert ! Vous l’avez bien compris : WALL•E est pour moi le meilleur film des Studios Pixar à l’heure actuelle : véritable film de science-fiction mêlant des personnages variés et particulièrement attachants, des décors d’une somptuosité encore inégalée dans le domaine de l’animation 3D, un humour qui, comme dans tous les précédents Pixar, ne sombre jamais dans la vulgarité ou dans la facilité contrairement à certains navets de la concurrence, et des passages émotionnels forts rarement ressentis dans un film d’animation.

WALL•E est un personnage presque muet qui a développé une personnalité, une âme, qu’il ne possédait pas à sa création, 700 ans auparavant, EVE une droïde high-tech dont l’attachement avec le spectateur n’a pas à rougir en comparaison de celui le liant avec le protagoniste. Il y a aussi de nombreux autres personnages robotiques, plus adorables les uns que les autres. Le travail de Ben Burtt sur les bruitages, les sons des personnages, est d’un niveau plus ou moins équitable avec celui fait par le même individu sur Star Wars, donc excellent. Ajoutez à cela des décors époustouflants (comment oublier la fameuse scène où WALL•E touche de ses mains, ou plutôt de ses pinces, les anneaux de Saturne ? la magnifique scène d’ouverture ?), une bande-originale particulièrement soignée, une fin plus que bouleversante, une portée arrivant à lier différents problèmes de notre société actuelle (écologie, obésité, consommation en masse…) et vous obtenez le chef-d’œuvre qu’est WALL•E.

Je n’ai qu’une hâte : retourner voir cette œuvre saisissante et retrouver cet univers dystopique rendu toutefois attachant grâce au génie des cinéastes de chez Pixar. Comment est-il possible de rester insensible à la détresse de WALL•E, de EVE, de toute l’humanité ? Le trop jeune public sera sans doute un peu délaissé, mais il n’empêche que WALL•E est à ne surtout pas manquer au risque de ne pas s’instruire d’une belle leçon de morale qui est tentée en vain d’être enseignée depuis un sacré bout de temps déjà mais que seul ce chef-d’œuvre est capable de donner de manière convenable. WALL•E, un film qui marquera à tel point de changer le monde ? Cela ne m’étonnerait qu’à moitié !
Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 7:41

@La Rouquine a écrit:
(...)J'ai adoré la séquence où EVE consulte les images enregistrées par sa caméra de surveillance et se rend compte de tout ce que WALL•E a fait pour elle durant sa "veille".
J'ai trouvé ce passage extrêmement émouvant. Malheureusement trop court... Une petite minute aurait vraiment laissé le temps à l'émotion de s'installer et se déployer.


Ce moment est culte ! J'ai aussi eu du mal à retenir mes larmes...


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Zuzu



Masculin
Age : 40
Messages : 3529
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 8:18

Très drôle, la critique "contre" de Telerama (encore eux Rolling Eyes ) :

http://www.telerama.fr/cinema/films/wall-e,348888,critique.php


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 8:30

La critique du parisien est en revanche dityrambique : WALL•E est en une et truste les deux premières page.

Il est qualifié de chef d'oeuvre.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 9:45

Ce qui m'énerve avec Télérama c'est qu'il ne sont pas contre WALL•E mais plutôt contre Disney et encore plus contre le divertissement américain. Quelques phrases qui mont choqué :

Passe encore le rat cordon-bleu - l'année dernière, même époque - ou le panda karatéka (toujours à l'affiche), un peu moins les familles de voitures. Mais les robots amoureux, les machines nostalgiques de l'humanité qui couinent un discours écolo à deux balles, permettez-nous de ne plus être dupe.

La seconde partie du film, dans le vaisseau où mutent des humains obèses (comme les spectateurs de WALL•E outre-Atlantique ?), est un sommet de laideur et de bêtise. Elle veut nous faire accepter avec le sourire un discours que nos grands-parents, en pleine guerre froide, prenaient au premier degré : l'homme est à deux doigts de détruire la planète, mais une prise de conscience radicale sauvera peut-être le monde... Faites vos dons à Greenpeace ? Mais non, aux ­actionnaires de Disney, qui sous leurs ­oripeaux pixellisés d'écolo-poètes comptabilisent les tickets vendus, le pop-corn ­englouti et les jouets en précommande.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Sarabi



Féminin
Age : 26
Messages : 86
Localisation : Paris
Inscription : 16/08/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 12:22

Tu sais Telerama , ils peuvent avoir une tres bonne critique comme une critique a c*ier , ils aiment leur credo "on est pas comme tout le monde , nous on a du gout!"
Donc des qu'il y a foule pour quelque chose , ils ont tendance a remonter le courant à l'inverse (comme les saumons)
Et puis comme j'en parlais avec une prof au lycée ,les journalistes de Telerama font de bonne critique souvent aux personnes qu'ils conaissent "c'est mon pote donc je lui fais de la pub" , c'est tres courant...
Mais ca metonne pas de Telerama qu'ils descendent une aussi belle creation d'une entreprise Americaine , car comme tu l'as dis c'est plus contre Disney , que contre l'oeuvre en elle même.
Et puis d'apres ce que tu "copie/colle" (je peux pas acceder au site de telerama , il est bloqué par l'internet de mon boulot) Telerama ne fais pas une reflection sur le cote "technique" , il ne parle meme pas de la realisation en elle même ... Aaahh ... Les critiques de cinema...
Revenir en haut Aller en bas
http://myspace.com/fraisiere
jejev



Masculin
Age : 31
Messages : 528
Localisation : CLEVILLIERS (28300)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 14:54

Merci pour vos liens Zuzu et Timon timauvais, article très intéressant.




http://florida-trip-2010.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
http://florida-trip-2010.over-blog.com/
Dream Rider



Masculin
Age : 24
Messages : 934
Localisation : Paris
Inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 15:11

Pour Telerama, il y a eu en fait 2 critiques, à l'opposé total l'une de l'autre :

Une critique très positive dont voici quelques extraits :

Citation :

Situer un film pour la jeunesse (même s'il peut aussi séduire les spectateurs plus âgés) dans une immense décharge vide, saturée de débris du monde moderne tels que nous le connaissons, est déjà, en soi, plutôt audacieux. Mais le plus gonflé, dans cette fable joliment écolo (la Terre est-elle vraiment morte ? WALL•E peut-il encore inverser le cours de l'Histoire ?) est d'avoir fait endosser l'avenir de l'humanité, ou de ce qu'il en reste, à une machine. Le ­réalisateur Andrew Stanton (Le Monde de ­Nemo) s'amuse ici à prendre le parfait contre-pied des habituels clichés de la science-fiction, qui, de Terminator à ­Matrix, dressent les robots contre leurs créateurs.

Rouillé, cahotant, obsolète, le dénommé WALL•E est au contraire plus humain que les humains : . WALL•E, mérite sans conteste sa place dans le peloton de tête des plus beaux personnages créés par Pixar (plus touchant que Nemo, plus têtu que Buzz l'Eclair, aussi drôle que les ­créatures de Monstres et Cie). Usant du moindre rouage, du plus petit clignotant, de la rondeur des gros yeux loupes et de la fragilité mélancolique des gestes, ce drôle de héros montre plus de présence et d'émotion que la plupart des bêtes à poils et à plumes qui peuplent d'ordinaire les films en 3D.

WALL•E est un doux rêveur de métal, De cette chronique quasi muette de la solitude et de la débrouille façon Robinson Crusoé à la joyeuse pagaille dans l'aéronef, les robots­ demeurent les garants de la fantaisie du film : WALL•E, mais aussi EVE, sa dulcinée qui ressemble à un gros iPod tout rond, ou encore la sarabande d'engins ­détraqués qui sèment le trouble dans les couloirs aseptisés de l'aéronef. Des machines à remonter le moral.

Et l'autre, la critique négative et presque irrespectueuse, que Cobain a déja citée sur le topic.

D'ailleurs sur les sites comme Allociné ou Commeaucinema, les 2 critiques sont dispos ; La 1ere critique donne 3 étoiles au film sur Allociné, et 4 sur commeaucinema et la seconde critique donne 0 étoile sur Allociné et 1 étoile sur commeaucinema ; Allez savoir pourquoi...
Revenir en haut Aller en bas
Evy



Féminin
Age : 32
Messages : 2134
Localisation : Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 16:56

Les critiques débarquent aussi dans les quotidiens belges et elles sont plutôt élogieuses.

J'ai particulièrement tiqué sur La Libre Belgique (réputé pour avoir des "experts" qui n'apprécient que le cinéma d'avant-garde tchèque sous-titré... Rolling Eyes ). Chose surprenante, ils ont mis trois étoiles à WALL•E avant de citer tout ce qui dérange dans ce film scratch . Je ne suis pas d'accord avec tout mais j'ai néanmoins trouvé cet article intéressant à lire alors le voici :

ATTENTION ! PETITS SPOILERS !



Des vérités qui dérangent

A l’instar du personnage qui lui donne son titre, le film « WALL•E » est une drôle de machine. Lorsque les artistes d’un studio qui a mis l’imagination au pouvoir signent un blockbuster estival, l’incohérence peut guetter au détour des scènes. Comment, en effet, ne pas voir en Buy’n Large, la world company responsable de l’Armageddon écologique qui a ravagé la Terre, un avatar du producteur du film : Disney. « WALL•E » n’est d’ailleurs pas à l’abri du consumérisme galopant. La campagne marketing qui a précédé le film use des mêmes techniques que celles déployées par Buy’n Large : spots publicitaires tous azimuts, teasing via internet,… Pixar a même été jusqu’à concevoir des faux spots publicitaires « Buy’n Large » !

Comme un petit placement de produit ne fait jamais mal, c’est sur un I-Pod (conçu et fabriqué par le principal actionnaire de Pixar, Steve Jobs) que le petit robot se repasse en boucle ses comédies musicales favorites. Détail piquant : pour mieux apprécier ces classiques, WALL•E recourt à un écran-loupe. Comme si Andrew Stanton envoyait un message à son patron : « Ok Steve, ton I-Pod, c’est sympa, mais pour regarder des films, pffff… ». Or, l’un des objets du deal historique entre Disney et Pixar n’est-il pas précisemment de permettre à Jobs de diffuser sur son baladeur multimédia les contenus audiovisuels de Disney ?

Dans le genre « je scie la branche sur laquelle je suis assis », les scénaristes ont poussé le bouchon plus loin, tendant un miroir à peine déformant au gros (c’est le cas de l’écrire) de son public : comment ne pas reconnaître dans les humains atrophiés et brainwashés de la seconde partie du film les spectateurs des multiplexes américains, abrutis par les pubs et la téléréalité et engrossés au soda et au pop-corn ? L’allusion est si évidente que le film a suscité les réactions de lobbies américains. « Est-ce que les cinéphiles obèses iront dépenser de l’argent pour voir un film qui caractérise leurs propres corps comme étant la première étape vers le déclin de l’humanité ? » s’interroge le site CalorieLab. Fashionista, autre site au nom sans équivoque, s’offusque : « Je ne suis pas sûr d’avoir déjà vu une corporation dépenser autant d’argent dans le but d’insulter ses propres clients. » Ouïe…

Comme si ça ne suffisait pas, « WALL•E » se fait aussi attaquer pour son discours écologiste. Vicieux, Greg Pollowitz, animateur d’un blog sur le site de la revue conservatrice National Revue, déclare : « je vais faire ma part pour éviter un éventuel Armageddon environnemental en boycottant tous les produits WALL•E. ». Kyle Smith, chroniqueur célèbre pour ses positions pro-Bush et anti-démocrates, n’a manifestement pas apprécié que, dans le film, le président de Buy’n Large, utilise une des phrases emblématiques de George W. Bush depuis le début de la guerre en Irak (« Stay the course » : « Garder le cap ») : « Pourquoi un film de Disney / Pixar se croirait intéressant, ou divertissant, ou même original, en reproduisant le même genre de railleries anti-Bush qui rendent les shows du soir si ennuyeux ? ». Beaucoup pour le petit WALL•E, fut-il solidement bâti.

La Libre Belgique, A.Lo.



Ce qui m'a le plus fait rire, c'est leur façon de comparer les humains de WALL•E aux cinéphiles américains. Mais oui, nous n'avons aucun obèse en Europe. C'est bien connu, les McDo, pop-corn et coca, c'est pas pour nous donc nous ne sommes pas visés. On se rassure comme on peut... Rolling Eyes



When I'm standing in the dark, I'll still believe that someone's watching over me.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mousesbooks.com/
_woody



Masculin
Messages : 664
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 18:19

Ben y a un peu de vrai dans ce dernier article, c'est des chinois mal payés qui fabriquent les WALL•E, Disney est une grosse compagnie qui en mange des petites etc…

Mais il faut voir ça comme un divertissement mais ils vont beaucoup trop loin quand même dans leurs opinions, jusqu'à Steve Jobs et ses iPods… (qu'ils ne savent pas écrire, ils ont du mal avec l'américanisme). Quel est le rapport ?
Enfin il existe énormément de films sur les risques écologiques de la planète, les fast foods. WALL•E n'innove pas dans le genre mais la mise en scène et les personnages du film donnent un autre aspect de cette vision de catastrophe causée par les humains.

Je n'ai pas vu le film pour apprendre à trier mes déchets, ça je le fais depuis des années.

A moins que John Lasseter voulait que tout les jouets soient fabriqués dans chaque pays pour limiter les transports et par des ouvriers avec un salaire honnête, avec du plastique et carton recyclés,mais avec tout ça on oublie aussi la trame principal du film, l'histoire d'amour entre 2 robots !
Revenir en haut Aller en bas
Stitch_11250



Féminin
Age : 21
Messages : 25
Localisation : A Disneyland, dans le lit de pleuches ^^
Inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 20:46

J'ai Vraiment Hate d'aller voir WALL•E
Je vais surement aller le voir dans la semaine je vous direz mes impressions!
En tout cas il a l'air super Génial!!!!
Il est trop 'gnon ce WALL•E
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stitch-11250.skyblog.com
Damien



Masculin
Age : 42
Messages : 122
Localisation : Haute Vienne
Inscription : 17/12/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 22:08

Bien et ben voilà c'est fait !!
Que dire? et bien j'ai adoré au delà du message subliminal que chacun voudra bien y voir comme dans tous les Disney, car ce n'est pas forcement ce que je recherche dans un film et c'est un sujet à polémique apparement;
Le film et ses acteurs (des robots faut il encore le signaler) ont réussi à me faire sourire, à me décrocher une petite larme et à me faire entrer dans le film. J'ai passé une heure trente formidable. Sacré performance des scenaristes!!
A voir et sans aucun doute, à revoir !!
Revenir en haut Aller en bas
Ptitmath



Masculin
Age : 33
Messages : 1966
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 22:30

Je n'ai qu'une hâte, c'est de partir revoir ce film!

J'ai apprécié chaque séquence de ce film, même si c'est vrai j'ai senti quelques longueurs à certains moments... mais je ne saurais dire lesquelles.

Vous avez de toutes façons tout dit, c'est un véritable chef d'oeuvre. Zuzu rappelait dans son article les inspirations inconscientes de Short Circuit... Pour ma part en voyant WALL•E, il y a un film qui m'a sauté aux yeux : E.T.

Dans son attitude, ses mouvements, ses bruits, son déplacement, sa façon de marcher lorsqu'il se réveille (copie de ET bourré qui fonce dans le mur!)... pour moi c'était flagrant!

Ce film est surtout bourré de second degré, de sous-entendus, et je suis sûr que c'est avec plusieurs niveaux de lecture qu'il va s'apprécier d'autant plus...

Comme La Rouquine, j'ai trouvé le générique de fin génial... et la cerise sur le gâteau étant le logo BnL apparaissant à la toute fin... serait-ce aussi du second degré et une auto-critique (ou critique dissimulée) de disney?.... à voir... Smile

La maîtrise technique n'est plus à démontrer... Pixar est passé maître. Mais si avant l'émotion passait dans les yeux de ses héros, c'est toute l'attitude des robots qui s'exprile aujourd'hui..

Je suis ressorti époustouflé par ce film... et presque choqué le lendemain d'entendre que certains de mes collègues avaient détesté et trouvé ça niais et ridicule! Shocked



Passez vos vacances à Sarlat Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://ptitmath.canalblog.com
leglatin



Messages : 2
Inscription : 03/06/2008

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 30 Juil 2008 - 23:35

Vu ce soir, ma fille (10 ans) a adoré, et moi aussi j'ai bien aimé. WALL•E m'a rappelé un peu "Numéro 5" du film "Short Circuit"... On achètera le DVD.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.leglatin.com
Tib's



Masculin
Age : 23
Messages : 965
Localisation : Normandie
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 0:01

Encore une fois, les maîtres de PIXAR réussissent à nous époustoufler, et cela, avec un simple tas de ferraille rouillé.

Attention, ma critique risque de contenir des spoliers !
L'histoire, il fallait y penser. Deux robots qui tombent amoureux, qui l'eût cru... Le plus intéressant est surtout de voir, qu'au début, notre WALL•E se heurte à... un robot ! Pas de sentiments donc, derrière la carcasse blanche d'EVE. Il va devoir la séduire, et voir EVE se laisser séduire, devenir peu à peu "humaine", grâce au ramasseur d'ordure. L'humour est toujours présent. Malgré le fait que les deux héros principaux soient quasi-muets (j'aurais tout de même pensé qu'ils seraient plus muets), il parviennent communiquer une foule d'émotion. WALL•E est touchant par sa naïveté, c'est un enfant, qui s'émerveille constamment. EVE est plus froide, mais son évolution au cours du film est intéressante à suivre.
Derrière cette belle histoire d'amour, qui laisse place à des belles scènes d'émotion, se cache un message engagé. La vision de notre planète, envahie par les ordures, conquise pas une seule et même compagnie, puis voire nos descendants, tous affalés, obèses, coupés les uns des autres par la technologie dont ils sont totalement dépendants, voilà qui ne peut laisser indifférent. Certes, c'est sans doute le Disney le plus engagé qu'on eu jamais vu.
Niveau technologique, ben, c'est du PIXAR quoi ! Magnifique, en un mot.

Voilà, c'est encore un excellent film que nous livrent les génies de PIXAR. Cependant, même si, vous l'avez compris, j'ai beaucoup aimé ce film, il n'arrive pas à détrôner Ratatouille de la première place de mon classement personnel des PIXAR. Je ne saurais vraiment expliquer pourquoi, mais je préfère Ratatouille *Pas taper !*... Je n'ai pas eu de coup de coeur pour ce film comme j'en ai eu un pour l'histoire de Rémy...
Ma mère, elle, s'est fait "royalement ch*er pendant une heure et demi" Suspect ...
Je ne sais pas comment elle a fait, mais elle a réussi...

@+
Tib's


Revenir en haut Aller en bas
disney75



Masculin
Age : 31
Messages : 815
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 0:10

Superbe film que Disney/Pixar nous offre encore. Je suis allé le voir cet après-midi et je suis complètement sous le charme d'EVE et WALL•E. J'apréhendais un peu le fait que la majeur partie du film soit sans paroles mais je ne me suis même pas rendu compte qu'ils manquaient en fait je pense que cela fait d'autant plus ressortir les émotions des personnages qu'un dialogue aurais tout gâché.

Je mettrais un 20/20 à ce que je considère comme l'un des meilleurs Disney/Pixar.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.films-disney.fr
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 0:49

@Ptitmath a écrit:
Je suis ressorti époustouflé par ce film... et presque choqué le lendemain d'entendre que certains de mes collègues avaient détesté et trouvé ça niais et ridicule! Shocked

C'est qu'ils n'ont pas l'ouverture d'esprit ou la même sensiblité que toi, c'est triste mais pour eux c'est certainement juste un film qui fera rire leur gosses, dommage car ils passent à côté de quelque chose d'énorme...

Pour ma part j'ai été le revoir cette après-midi et j'ai été de nouveau enchanté! Ce second visionnage m'a permis de m'attarder sur des détails que je n'avais pas vu la dernière fois, comme la présence de Rex de Toy Story dans le camion de WALL•E! J'ai également encore plus apprécié le générique de fin qui est l'un des plus beaux jamais vu au cinéma, dommage que les 3/4 de la salles est parti avant Rolling Eyes ...




Dernière édition par Cobain le Jeu 31 Juil 2008 - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 0:51

[quote="Zuzu"]Très drôle, la critique "contre" de Telerama (encore eux Rolling Eyes ) :

http://www.telerama.fr/cinema/films/wall-e,348888,critique.php[/quote]

Désolé mais je suis d'accord en grande partie avec Télérama. Si 1/3 partie du film est une reussite totale mais une fois arrivé dans le gigantesque avion spatial, ouch... Pixar voulait faire ce film un miroir aux mauvaises habitudes des américains mais là, on tombe dans l'absurdité à force d'abuser les problèmes de la societé actuelle au 1e degré !... Dommage !

PS : j'adore le cafard-chien de WALL•E ! ^_^



SPOILERS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!






- Pourquoi les humains sont devenus si... bête à QI d'un petit pois et gros comme Cabbage Patch Kids ?
- Ils ne s'occupent pas des bébés, habon !?
- "On a une piscine ici ?!" la replique qui tue
- Pourquoi le film tourne inlasseblement sur cette fameuse plante jusqu'a la fin ?
- Le mystère découvert du robot pilote trop.. simple
- Le message disant que la ville n'est plus habitable n'a été recu qu'après 700ans, comment-est ce possible ?
- Pourquoi le bateau ne revient pas après 5ans comme ils avaient prévu ?
- WALL•E retrouve la mémoire sans la carte mémoire d'orgine ?! Ridicule !


Dernière édition par Inoui3 le Jeu 31 Juil 2008 - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 1:09

- Ils ne s'occupent pas des bébés, habon !?
Les robots sont là pour ça.

- "On a une piscine ici ?!" la replique qui tue
Je dois bien avouer que j'ai trouvé ça un peu gros également

- Pourquoi le film tourne inlasseblement sur cette fameuse plante jusqu'a la fin ?
C'est parce que c'est l'unique moyen pour l'axiom de rejoindre la Terre, sans cette plante personne ne sait comment rentrer (à part Auto peut-être).

- Le message disant que la ville n'est plus habitable n'a été recu qu'après 700ans, comment-est ce possible ?
C'était un message que l'on pouvait voir uniquement si on découvrait à nouveau un procédé de photo-synthèse sur la Terre. Et puis même si le message a été vu 700 ans plus tôt, tout le monde l'a oublié.

- WALL•E retrouve la mémoire sans la carte mémoire d'orgine ?! Ridicule !
C'est pour ça que ça s'appel un film et non un documentaire sur l'informatique!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 1:25

- Ils ne s'occupent pas des bébés, habon !?
Les robots sont là pour ça.
Oui je sais mais tout de même... Impensable même, ils forcent un peu la dose !

- Pourquoi le film tourne inlasseblement sur cette fameuse plante jusqu'a la fin ?
C'est parce que c'est l'unique moyen pour l'axiom de rejoindre la Terre, sans cette plante personne ne sait comment rentrer (à part Auto peut-être).
L'unique moyen ? heu...... vraiment ? Très lèger pour tenir toute une histoire....... très morale !

- Le message disant que la ville n'est plus habitable n'a été recu qu'après 700ans, comment-est ce possible ?
C'était un message que l'on pouvait voir uniquement si on découvrait à nouveau un procédé de photo-synthèse sur la Terre. Et puis même si le message a été vu 700 ans plus tôt, tout le monde l'a oublié.
Découvrir à nouveau ?
Sinon, comment peuvent ils etre si ignorants, ces Cabbage Patch Kids ? °_0
Revenir en haut Aller en bas
FandG



Masculin
Age : 31
Messages : 667
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 2:13

Inoui3
qui a dit que ce film devait etre sensé?!
je rappelle que c'est un disney/pixar, et que je sache, les histoires tel que le roi lion, stitch ou encore la petite sirene n'ont jamais existé... C'est une pure fiction ! Quoi qu'il en soit, ce film est sublime et depasse de tres loin tous les autres... En tout cas c'est mon point d'vu. Le coté plus adulte du film le hausse parmi les meilleurs films d'animation c'est une certitude...




Dernière édition par FandG le Jeu 31 Juil 2008 - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 9:10

[En réponse au post d'Inoui3]


- Pourquoi les humains sont devenus si... bête à QI d'un petit pois et gros comme Cabbage Patch Kids ?
En filigrane, il apparait que les humains sur terre se sont laissés bercer par le discours rassurant et consumériste de la Firme. D'ailleurs, au moment de la fuite, son Président reconnait s'être planté. Cette dérive de "bétisation/assistanat" est porté à l'extrême dans le vaisseau où, pour le coup, tout est pris en charge... Plus rien ne vient stimuler l'intelligence...

- Ils ne s'occupent pas des bébés, habon !?
Pas plus que de la qualité de leur alimentation, etc... En fait, le progrés humain censé libérer les hommes de leurs contraintes matérielles les a, en réalité, rendu dépendants. C'est l'éternelle histoire contée par Platon du Maître qui confie tout à son Esclave au point de perdre toute compétence/connaissance et d'en devenir finalement dépendant. La situation s'est inversée...

- "On a une piscine ici ?!" la replique qui tue
C'est une image. Embourbés dans leur train-train bien réglé (par d'autres, les robots), les hommes passent à côté de tout. De leur vie.

- Pourquoi le film tourne inlasseblement sur cette fameuse plante jusqu'a la fin ?
C'est pas la plante qu'il faut voir. Mais la Vie ! Le symbol du renouveau de la nature, de la vie, de la régénération du cycle de la vie. L'homme est censé retrouver le vrai sens des choses en commençant par le commencement. (la minuscule plante qui donnera bientôt une fôret, qui produit de l'oxygène...)

- Le mystère découvert du robot pilote trop.. simple.
Le robot pilote est le fruit de la Firme. Sur Terre, c'est le Président de la Firme qui dirigeait tout et bloquait tout (mentait), dans le vaisseau, son oeuvre, (le robot pilote) fait de même. Forcément, il est construit sur le modèle de son créateur, fourbe à l'origine... Le fait qu'il soit déconnectable comme un simple radiateur électrique insiste sur la fragilité du système sur lequel (cette dictature qui ne dit pas son nom) repose.

- Le message disant que la ville n'est plus habitable n'a été recu qu'après 700ans, comment-est ce possible ?
Les sondes n'ont pas jusque là trouvé de signes de vie (régénérescence de la nature). Les premières missions sont revenues bredouille. Le capitaine est persuadé au retour d'EVE qu'elle est vide. Il est donc blasé des missions sans résultat. 700 ans, c'est une éternité...

- Pourquoi le bateau ne revient pas après 5ans comme ils avaient prévu ?
Parce que la Firme a menti ici encore ! Le point de non retour est atteint. D'ailleurs les WALL•E ne traitent pas le problème de la réduction des déchets mais de leur stockage. Au lieu de se concentrer sur la diminution de la production de déchets, la firme a prétendu résoudre le problème de pollution en s'axant sur le traitement des déchets. Or, il s'agit, pour s'en sortir, de réduire la production des déchets et pas simplement la question de leur traitement.

- WALL•E retrouve la mémoire sans la carte mémoire d'orgine ?! Ridicule
WALL•E n'est plus à ce stade une machine : il est humain ! Sa conscience a repris le dessus comme un homme victime d'une amnésie qui aprés un temps recouvre la mémoire...




Dernière édition par Timon Timauvais le Jeu 31 Juil 2008 - 13:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Elessar



Masculin
Age : 31
Messages : 5059
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Jeu 31 Juil 2008 - 9:13

Tiens moi aussi j'ai une question :
Il n'y a qu'un seul Axiom ? Car il me semble, enfin j'espère, qu'il ne restait pas que 5000 (je ne suis plus sûr du nombre) humains sur Terre.



Disneyland Resort : 2012|2015
Walt Disney World Resort : oct 2013
Hong Kong Disneyland Resort : sep 2014
Tokyo Disney Resort : oct 2014
Revenir en haut Aller en bas
 
[Pixar] WALL•E (2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Du petit au grand écran :: L'animation Disney au cinéma-