AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Pixar] WALL•E (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 4 Juil 2008 - 15:59



Et voilà, ça approche. Les avant-premières commencent à fleurir et les premières critiques tombent pour le prochain PIXAR : WALL•E. Merci d'utiliser ce sujet pour y poster vos avis.


Dernière édition par Kinoo le Ven 4 Juil 2008 - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 4 Juil 2008 - 15:59

Critique de Zuzu Disney

"WALL•E est un chef d'œuvre : une fois cela dit, tout est dit !"

http://www.zuzudisney.com/animation/2008-wall-e.htm
Revenir en haut Aller en bas
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 4 Juil 2008 - 16:00

La mienne:

Un nouveau chef d’œuvre instantané des studios Pixar...

Les
génies artistiques qui ont insufflé la vie à des jouets, qui nous ont
fait parcourir l’océan avec Nemo, saliver avec un rat cuistot, donnent
cette année une âme à un robot dans WALL•E. Et une fois de
plus, c’est une très grande réussite. Ce petit amas de métal réussit à
toucher le spectateur en plein cœur. Rien de surprenant en soi, venant
de la part de ceux qui se sont fait connaître en mettant en scène une
lampe de bureau !

WALL•E est un film remarquable qui relève avec brio bon nombre
de défis. Il réussit tout d’abord à rendre attachant un petit cube de
ferraille surmonté d’une paire de jumelles.
Visuellement, le studio se surpasse encore une fois. On pensait avoir tout vu avec la Route 66 de Cars - Quatre Roues ou le Paris romantique de Ratatouille, force est de constater que les paysages présentés dans WALL•E
sont encore plus beaux : des visions sombres et apocalyptiques d’une
Terre abandonnée aux sublimes passages dans l’espace. Le plan où notre
petit robot accroché à un vaisseau spatial touche du bout de ses pinces
les anneaux de Saturne en restera une illustration marquante.

L’autre défi du film est le parti pris d’en faire un long-métrage
quasiment muet. Pixar ose en effet construire un film autour d’un héros
qui ne peut s’exprimer que par des bruits robotiques. Ce qui fait de ce
dernier le digne héritier de Buster Keaton ou de Charlie Chaplin.
L’animation joue ici un rôle encore plus important et nous offre des
moments irrésistibles de drôlerie qui passent essentiellement par le
talent des artistes animateurs. Si ses moyens de se faire entendre sont
limités, Wall.e s’est tout de même offert les services du légendaire Ben Burtt
(qui a crée les sons de beaucoup des créatures de Star Wars dont R2),
qui a composé une palette de bruits et sons en tout genre donnant au
petit robot sa personnalité si attachante.

Plus qu’un film d’animation, WALL•E excelle dans le
mélange des genres : la science-fiction à qui il rend un vibrant
hommage à travers des clins d’œil savoureux à des oeuvres comme le 2001
de Kubrick ; ou l’histoire d’amour bouleversante de simplicité.
L’obstination du petit robot à vouloir partager son amour avec l’élue
de son cœur de métal est touchante de naïveté et trouve tout son sens
dans une fin émouvante. WALL•E, c’est aussi une satyre à
tendance écolo efficace et osée, avec de nombreux piques au
gouvernement Bush, à l’irresponsabilité des grosses firmes ou à
l’obésité, qui en prennent tous pour leur grade. Des messages forts qui
passent aisément sans pour autant faire du film un donneur de leçon…
Qu’on se le dise, WALL•E n’est pas un Al Gore animé !

WALL•E, c’est un festival d’émotions sur fond de décors galactiques
et épiques dans lequel les robots apprennent l’humanité aux hommes. Il
trouvera sans peine sa place dans le panthéon des plus beaux
chefs-d’œuvre du studio à la lampe de bureau !



http://inbedwithkinoo.canalblog.com/archives/2008/07/02/9775782.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 4 Juil 2008 - 16:14

Qu'une chose à dire, on a vraiment envie de le voir Smile
Revenir en haut Aller en bas
~boreal~



Masculin
Age : 34
Messages : 595
Localisation : 92
Inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Dim 6 Juil 2008 - 15:42

Vu aujourd'hui mais on est malheureusement arrivé bien en retard .... Et du coup nous avons seulement pu voir la dernière minute de Presto ! Dommage !

En ce qui concerne WALL•E que dire... Je suis un peu à court de mots pour décrire ce que Pixar a réussi a faire d'un bout de ferrailles : tristesse , gaieté , peur , envie , tendresse , ils ont réussi à insuffler à l'adorable WALL•E toutes une palette d'émotions qui font de lui l'être le plus humain de ce film.

Esthétiquement : sublimissime , le plan où WALL•E effleure du bout de sa petite main métallique les anneaux glacés de Saturne résume assez bien la poèsie qui émane de notre ami robotisé.

Bien sur, il y a là une histoire d'amour, de l'aventure et j'ai même pu retrouver le thème de l'acceptation de la différence mais ce film est aussi un pamphlet dont émane un discours fort, loin d'être démago ( ce qui était à craindre vu le sujet qu'est l'écologie ).

WALL•E est long métrage, engagé et même affuté ( l'écologie est loin d'être le seul sujet traité ) qui dégage une poèsie, un charme mais aussi une intelligence qui en font un film délicieusement beau à regarder, doux à l'oreille ( peu de dialogues, très peu de chansons mais rien que la voix de WALL•E.... ) et surtout un film qui posent les bonnes questions et incitent à réflechir!


jsuis la belette de personne moi....

Häendel , Breathe me ou bien The heart asks Pleasure first???
Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Dim 6 Juil 2008 - 17:58

Vu ce matin! Eh bien mes amis vous aviez totalement raison, ce WALL•E est un pure chef-d'oeuvre! Pixar a une nouvelle fois repoussé les limites du cinéma d'animation pour nous offrir un film aux allures comiques, romantiques et grandioses mais avec un message on ne peut plus sérieux sur le respect de l'environnement. Ce thème avait déjà été abordé dans Nausicäa, le chef-d'oeuvre d'Hayao Miyazaki d'une façon magistrale (et avec énormément d'avance sur son temps), mais c'est la première fois qu'un studio américain s'y intéresse de près.
Par quoi commencer? Eh bien le scénario tout d'abord : à la découverte de celui-ci il y a quelques mois on avait de quoi se poser des questions. Quoi? un robot du nom de WALL•E? Muet? Qui va tomber amoureux d'un autre robots? Euh ouais ok... Mais au final il n'y avait vraiment pas de quoi s'inquiéter, Pixar sait prendre des risques (c'est ce qui les caractérise par rapport à la concurrence) et pour le moment ça paie! De bout en bout on est captivé par l'histoire de ce petit robot tout mignon et de sa compagne! L'ambiance du film est également particulière, pour ne pas dire inquiétante. Pixar nous met devant notre nez les conséquence futurs de nos actes, ça fait froid dans le dos parfois, surtout qu'au final ils n'ont peut-être pas tout à fait tort...
L'animation quant à elle est magnifique, Pixar la maîtrise de mieux en mieux aux fils des ses productions, les deux personnages principaux étant quasiment dénué de vocabulaire il valait mieux! Les artistes de chez Pixar ont réussi à nous émouvoir avec de simple petit bouts de férailles, muets qui plus est, il fallait oser, ils l'ont fait et d'une manière somptueuse! L'animation des humains n'est pas en reste, j'avais eu peur en voyant le design de ces derniers dans le The Art of WALL•E mais au final ils passent superbement à l'écran.
Les musiques sont magnifiques, elles ont d'ailleurs un rôle encore plus important dans ce film car elles doivent accompagner les sentiments des robots de manière plus fortes. La chanson du générique de fin est également très belle, loin des chansons cul cul des génériques de films Disney (pop ados à mort!). Le générique de fin est d'ailleurs très beau, encore mieux que celui de Ratatouille, je ne vous en dit pas plus...
Le film est bien évidemment rempli de clins d'oeils (des productions maison et autres), comme dans toute les productions du studio. On reconnait entre autre des clins d'oeil à 2001 Odyssée de l'Espace, Le Monde Némo, Hello Dolly et même aux Macs (hommage au designer de ces denier qui était consultant sur le design d'Eve)!

Une question me taraude tout de même : comment Pixar va-til réussir à faire encore mieux que ce nouveau bijou??? Qui sait, peut-être que Up prévu pour l'été 2009 sera encore mieux, en tout cas la barre est une nouvelle fois très haute, mais je leur fais confiance pour encore (et encore et encore!) la dépasser! WALL•E est un film beau, riche et intelligent (le rêve Cool ). Loin d'être moralisateur sur le sujet de l'environnement, tout en abordant les thèmes de l'acceptation de la différence et le monde de la consommation, c'est désormais mon Pixar préféré. En un mot : merci!!!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Evy



Féminin
Age : 32
Messages : 2134
Localisation : Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Lun 7 Juil 2008 - 16:31

Timon Timauvais et zuzu nous avait pourtant prévenu : vous ne ressortirez pas de WALL•E indemnes !

J'avoue qu'après avoir vu les bandes-annonces, j'étais tombé sous le charme de ce petit robot. Il me faisait pitié avec ces grands yeux tristes qui avaient l'air de tellement bien exprimer sa solitude. Mais ce côté attendrissant était également ma crainte avant d'aller voir ce film : est-ce qu'on va simplement passer 1h30 à avoir pitié de ce pauvre WALL•E ?

Heureusement, les génies de Pixar sont nettement plus malins que ça et en 1h30, c'est une multitude de sentiments que WALL•E exprime et nous fait partager. Avec chaque mimique, chaque son, chaque partie de son corps qui s'articule,... ce robot sait se faire comprendre sans la moindre difficulté. Il devient attachant en l'espace de quelques minutes à peine, non pas à cause de sa solitude forcée, mais parce qu'on découvre très vite toutes les qualités qui lui font perdre le statut de "simple" robot pour passer à celui d'être humain à part entière (qui aurait gardé toute la naïveté d'un enfant !).

EVE n'est pas en reste au niveau des émotions (malgré son design plus épuré) et elle est encore plus intéressante à suivre pour son évolution tout au long du film. Les robots secondaires apportent le grain de folie propre à Pixar (le robot nettoyeur est évidemment mon préféré ! ). La dépendance totale des humains est présentée de façon humoristique mais on ne peut pas s'empêcher de rire jaune en pensant "faites qu'on n'en arrive jamais là !".

L'histoire est simple à suivre pour les enfants mais un universitaire pourrait certainement y consacrer une thèse de doctorat tant on peut y déceler une multitude de messages et de références.

Je confirme l'avis des autres : avec WALL•E, l'animation et le scénario ont atteint des sommets jamais égalés, même pour Pixar !



When I'm standing in the dark, I'll still believe that someone's watching over me.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mousesbooks.com/
queenofmulan01



Féminin
Age : 21
Messages : 63
Inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 8 Juil 2008 - 12:44

franchement les histoires de robots tout ca .. Ca ma jamais emballé :d vous allez vous dire " pff ! elle ne l'a pas vue et elle fait des critiques " , mais voila moi je regarde ce qui me semble " pas mal " ! Donc je ne pense pas voir WALL•E.


Disney ou les reves se realisent ..
Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 8 Juil 2008 - 19:40

Comme tu l'as si bien dit par toi-même, va voir le film avant de dire que tu n'aimes pas. Je peux comprendre que la BA ne puisse pas t'attirer, mais il ne faut pas y voir une simple histoire de robots, c'est une histoire très humaine au final (comme dans tout les films Pixar) et les deux robots ne sont qu'une "excuse" pour nous raconter quelque chose de vraiment grandiose. Ce serait dommage de rater ça...


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Matheus



Masculin
Age : 37
Messages : 1161
Localisation : Asnières-sur-Seine
Inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 8 Juil 2008 - 21:16

Bravo Cobain. Je n'aurais pas dit mieux.
Une histoire qui sort de chez Pixar est toujours plus qu'une simple histoire. Aucune tricherie. Le ton est toujours juste.
J'ai été scotché avec Ratatouille, plus que la simple histoire de Rémy, je pense au dénouement avec Anton Ego que je ne dévoilerai pas ici pour ceux qui ne l'ont pas vu, mais qui m'a fait dire : "C'est exactement ça".
Je suis sûr que pour WALL•E ce sera pareil. Bien au-delà de l'histoire de deux robots, nous serons plus que surpris, nous serons touchés, c'est ce qui fait le succès des films Pixar.
Parce qu'effectivement, rien de plus banal que de parler d'un robot. Cela a été déjà fait on ne sait combien de fois. Mais l'effet de surprise ne fonctionne que la première fois qu'on voit le film.
Pour qu'un film tienne la route, il faut plus qu'un effet de surprise. Il faut toucher le public. Et chez Pixar, ils le savent. Je pense que c'est la raison de leur réussite.
Donc, je n'ai pas encore vu WALL•E mais j'ai un a priori positif, et peu importe le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Huliméro



Masculin
Age : 26
Messages : 471
Localisation : Caen
Inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 9 Juil 2008 - 0:05

Je l'ai vu récemment également et...je ne trouve pas de mots assez forts pour décrire ce que je viens de vivre.

WALL•E n'est pas un simple film d'animation, c'est un véritable chef-d'oeuvre artistique. Sa prouesse technologique, ses images d'une rare beauté, sa simplicité, sa profondeur d'esprit et j'en passe font de ce film une merveille cinématographique à part entière, y compris comparés aux plus grands films de l'Histoire.
Je dirais simplement que l'on frôle la perfection dans le 7e art avec ce film qu'il serait presque criminel de ne pas aller voir.

Je suis encore sans-voix, et finalement c'est peut-être ça qui est le plus parlant...




Je cherche 3 filleuls de passeports annuels, vous aussi, économisez 10 % !
Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 9 Juil 2008 - 0:20

@Huliméro a écrit:
Je suis encore sans-voix, et finalement c'est peut-être ça qui est le plus parlant...

Ouah joli jeu de mot What a Face! C'est vrai que WALL•E peut facilement concurrencer les plus grands films "live", je le verrai bien nominé à l'Oscar du meilleur film. Je ne sais pas si c'est encore possible depuis la création de l'Oscar du meilleur film d'animation? Enfin cela serait dommage de cataloguer WALL•E uniquement dans cette catégorie.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
disney75



Masculin
Age : 31
Messages : 815
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 9 Juil 2008 - 14:10

Voici une vidéo présentant les différents robots du film :

http://fr.youtube.com/watch?v=l1M3W98CeeI&feature=user
Revenir en haut Aller en bas
http://www.films-disney.fr
Zurg



Masculin
Messages : 1508
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 9 Juil 2008 - 19:42

J'ai vu le film en avant première , et il est absolument génial , un véritable chef d'oeuvre ! les personnages sont attachants , je crois que je vais craquer et finir par m'acheter un mini WALL•E Very Happy .
Revenir en haut Aller en bas
queenofmulan01



Féminin
Age : 21
Messages : 63
Inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mer 9 Juil 2008 - 20:17

@Cobain a écrit:
Comme tu l'as si bien dit par toi-même, va voir le film avant de dire que tu n'aimes pas. Je peux comprendre que la BA ne puisse pas t'attirer, mais il ne faut pas y voir une simple histoire de robots, c'est une histoire très humaine au final (comme dans tout les films Pixar) et les deux robots ne sont qu'une "excuse" pour nous raconter quelque chose de vraiment grandiose. Ce serait dommage de rater ça...

ce n'est pas faux mais je reste trés indécise face au illustrations et aux photos ..


Disney ou les reves se realisent ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 14:04

j'ai vu plusieurs bande annonce differentes et il a l'aire vraiment pas mal de toute facon tout ce que realise l'entreprise disney est genial!!!! pixar egalement biensur ce la va de sois!!!
Revenir en haut Aller en bas
quasiax



Masculin
Age : 34
Messages : 59
Localisation : Belgique
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 15:03

Je l'ai vu vendredi dernier en avant première lors de séance spéciale en Belgique et que dire de plus a part que c'est une magnifique prouesse technique. WALL•E petit robot que l'on aime adoré, qui nous fait rire et a qui l'on s'attache tout au long du film.

A voir et revoir sans modération
Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 15:16

tite fee clochette a écrit:
j'ai vu plusieurs bande annonce differentes et il a l'aire vraiment pas mal de toute facon tout ce que realise l'entreprise disney est genial!!!! pixar egalement biensur ce la va de sois!!!

Tâches de faire attention à ton orthographe tite fee clochette, ce n'est pas trè agréable à lire, dans ce que tu viens d'écrire j'ai relevé au moins dix fautes... De plus il s'agit ici du sujet centré sur les critiques du film, pour le reste c'est par ici.

Fin du HS.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
soldier



Féminin
Messages : 484
Inscription : 25/08/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 22:31

.


Dernière édition par soldier le Sam 23 Mar 2013 - 2:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Huliméro



Masculin
Age : 26
Messages : 471
Localisation : Caen
Inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 23:16

HS

C'est bizarre mais je suis allé voir la grande majorité des pixar au cinéma, et je n'avais jamais vu de courts-métrages avant le film... Il y a vraiment un court métrage à chaque fois logiquement ?




Je cherche 3 filleuls de passeports annuels, vous aussi, économisez 10 % !
Revenir en haut Aller en bas
_woody



Masculin
Messages : 664
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 23:24

Ouhlà je te conseille de changer de cinéma alors parce que oui il y en a un avant tout leurs plus récent films (Lifted avec Ratatouille, One Man Band avec Cars…).
Tu as une liste ici : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Pixar_films#Short_films
qui détaillera les courts métrages qui sont sortis avant le film au ciné ou présent dans la sortie DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Elessar



Masculin
Age : 31
Messages : 5059
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Ven 11 Juil 2008 - 23:25

@Huliméro a écrit:
HS

C'est bizarre mais je suis allé voir la grande majorité des pixar au cinéma, et je n'avais jamais vu de courts-métrages avant le film... Il y a vraiment un court métrage à chaque fois logiquement ?

Cela dépend de la salle où tu vas. L'année dernière, je suis allé voir 3 fois Ratatouille dans 3 cinémas différents (Méga CGR, Gaumont Disney Village et Cinéma municipal) et je n'ai vu Extra-terrien qu'au Gaumont.



Disneyland Resort : 2012|2015
Walt Disney World Resort : oct 2013
Hong Kong Disneyland Resort : sep 2014
Tokyo Disney Resort : oct 2014
Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 15 Juil 2008 - 9:36

Le nouveau film de Pixar dérape en assimilant l’obésité et les désastres environnementaux

«WALL•E», le nouveau long métrage d’animation de Pixar est plus qu’un grand film. Selon les critiques, c’est une analyse impitoyable de la société. David Edelstein, du «New York Magazine», a ainsi vanté les mérites d’un «chef d’œuvre exceptionnel à savourer avant ou après la fin du monde… une sublime œuvre d’art ». A.O. Scott, du «New York Times», parle d’un «poème cinématographique d’une telle sagesse et d’une telle beauté qu’il va falloir un moment pour comprendre ses implications les plus sombres». Même Frank Rich, chroniqueur au «New York Times», s’y est mis : selon lui, le film «colle parfaitement avec les préoccupations de l’Amérique», c’est une « invitation à refaire le monde avant qu’il ne soit trop tard».

Quel est donc ce message puissant et profond? «WALL•E» nous dit que si nous ne changeons pas notre façon de vivre, nous allons tous devenir obèses et détruire le monde. L’histoire commence avec une société qui s’appelle Buy N Large – elle a pris le pouvoir sur la planète et a provoqué tant de consommation et de déchets que les humains doivent fuir leur planète mourante sur un énorme navire spatial. Une fois à bord, leurs tendances autodestructrices empirent: 700 ans plus tard, les humains sont trop gros pour marcher et trop paresseux pour penser.

C’est ce dessin animé – oups, cette analyse – sur la vie moderne qui éblouit tant les critiques. Dana Stevens, de «Slate», décrit une «satire richement détaillée de nos contemporains », dans laquelle le monde est peuplé de «consommateurs obèses et infantiles qui passent leurs journée dans des fauteuils, à regarder des pubs sur des écrans d’ordinateur – en d’autres mots, les Américains».

Je ne suis pas d’accord. «WALL•E» est un film innovant et visuellement bluffant, mais la «satire» est naïve. Il met en scène une analogie facile entre obésité et catastrophes écologiques, cette idée que la culture occidentale et son abondance ont rendu malade à la fois nos corps et notre planète. Selon cette logique simpliste, un corps obèse est la conséquence d’une culture distendue: nous prenons du poids et la Terre souffre. Si seulement la société pouvait se débarrasser de son gros cul et faire régime!

Mais la métaphore ne fonctionne que si vous croyez à ces clichés fort répandus sur le surpoids. Ils sont faibles, indolents, stupides. C’est comme ça que Pixar dépeint le futur de l’humanité. Dans «WALL•E», les gens boivent des «cupcakes» (petits gâteaux) dans des tasses, ne font jamais de sport, et s’ils finissent pas tomber de leur fauteuil, ils rampent comme des bébés jusqu’à ce qu’un robot les aide à se relever. Ils regardent la télé toute la journée et savent à peine lire.

Il va sans dire que ce stéréotype sur le style de vie des obèses est faux. Votre poids dépend plus de vos gènes que de vos habitudes. Pas moins de 80% des variations de poids s’expliquent par des différences d’ADN (comme votre taille d’ailleurs). Que vous mangiez des salades, que vous buviez des gâteaux dans des tasses, que vous fassiez du vélo ou que vous passiez votre temps dans un fauteuil : tout cela compte finalement peut-être peu. Si vous avez une propension à devenir obèse, il n’y a pas grand-chose à faire.

Malgré tout, il y a toujours cet appétit insatiable pour les histoires qui lient obésité et catastrophes environnementales. Les kilos de graisses et les kilos de CO2 apparaissent régulièrement comme interchangeables. Il y a deux mois, le «Washington Post» a comparé l’obésité chez les enfants au réchauffement climatique. L’an dernier, un article d’Associated Press intitulé «Combattre l’obésité et le réchauffement » prétendait qu’il était possible de réduire nos émissions de CO2 annuelles de 64 millions de tonnes si chaque Américain laissait sa voiture pour marcher une demi-heure par jour. (La nation brûlerait aussi 10,5 trillions de calories !) Le «New York Times» a aussi écrit que les Américains obèses rendent le transport aérien plus gourmand en énergie et que nos kilos en trop nous coûtent 4,5 milliards de litres d’essence par an. Et pendant la crise pétrolière des années 70, des économistes ont calculé que nous pourrions économiser 6 milliards de litres si tous les Américains en surpoids parvenaient à leur poids optimum.

Ces calculs montrent que la métaphore sur l’obésité et l’environnement a le vent en poupe. Comme d’autres estimations fallacieuses du «coût de l’obésité », ils laissent de côté des variables importantes. (Ex: les gros ont tendance à vivre moins longtemps, leur empreinte en terme de carbone s’en trouve ainsi réduite.) Il est purement fantaisiste de dire que les Américains obèses contribuent au réchauffement climatique. Il est même faux de suggérer que les deux phénomènes sont liés. Après tout, l’obésité est plus fréquente chez les Américains les plus pauvres, qui, par définition, consomment moins que l’élite maigre. Beaucoup comptent sur les transports publics. Et les plus gros de notre nation ne sont généralement pas ceux que vous retrouvez au volant des Hummer ou qui font sans arrêt des allers-retours en jet entre New York et Los Angeles.

Ce désir de lier obésité et catastrophes environnementales semble plus politique que scientifique. Les écologistes ont laissé les bouteilles Nalgene tranquilles pour s’intéresser aux gros ploucs de l’Amérique moyenne qui bousillent tout avec leurs centres commerciaux et leurs fast-foods. Bien sûr, on ne peut pas vraiment leur en vouloir – on les infantilise et on s’en prend aux intérêts industriels, qui profitent de nos bêtas de cousins à grands coups de méga portions et de campagnes publicitaires trompeuses. D’où ces grands bébés de «WALL•E», qui ont été amenés à ce style de vie léthargique par les industriels tout-puissants de Buy N Large.

Tout cela pourrait suffire à faire pleurer certains spectateurs obèses. On peut facilement imaginer ce qu’ils peuvent éprouver face à cette vision dystopique qu’a Pixar de notre avenir, se moquant des corps bouffis. Mais que se passe-t-il à la fin du film quand les lumières se rallument? Est-ce que les autres spectateurs fixent le pauvre gros alors qu’ils se dirigent vers la sortie de la salle? Est-ce que les gens voient dans son corps un signe des «sombres implications» du film – un signe de ce qu’on pourrait devenir si on ne change pas nos habitudes? Ou est-ce qu’ils le regardent juste d’un mauvais œil, persuadés qu’il est responsable du problème?


source : www.20minutes.fr


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 15 Juil 2008 - 15:12

Très intéressant cet article mais un peu à côté de la plaque! Dire que 80% des variations de poids se font à cause de l'ADN faut pas déconner! Alors cela voudraient dire que 50% des américains (obèses) ou presque ont tous des gènes "malades"??? Non non et encore non, la trop grosse consommation de gras est bien le souci, les problèmes génétiques ne concernent qu'une infime partie de la population.
Je ne comprend pas, est-ce que ce journaliste serait également obèse pour penser ça? En sortant de la salle je n'ai même pas pensé une seule seconde à tout ce qu'il raconte, le message du film va bien plus loin que ça! On a l'impression que ce journaliste se sent harcelé, que l'on montre l'obésite du doigt en disant que c'est MAL, etc. L'obésité n'est pas un mal en soit mais oui, c'est un problème de santé publique et il faut le prendre au sérieux.

Je trouve que lier l'obésité aux problèmes environnementaux est une idée de génie, non pas que les obèses soient la cause de ce problème bien sur, mais c'est toute notre société basé sur la consommation de masse qui est remis en cause et c'est ça qui est mis en avant.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
B-Rizz



Age : 36
Messages : 724
Localisation : New-Y... heuu Saint-é
Inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: [Pixar] WALL•E (2008) Mar 15 Juil 2008 - 15:16

Genial cette article en effet ... mais ou vont ils chercher tout ça les journalistes lol !!
Petite question à ceux qu'il l'on vu, pensez vous qu'il soit adapté à un enfant de 4 ans ? (durée, histoire, persos, etc ...)
Revenir en haut Aller en bas
 
[Pixar] WALL•E (2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 12Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Du petit au grand écran :: L'animation Disney au cinéma-