AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Disneyland Paris, le rêve ébréché...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
Jessduvar

avatar

Féminin
Messages : 2751
Localisation : Var
Inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 9:31

Une suite très sympa. Vraiment pas de chance avec les guests.


Séjour en 1995 au santa fé,
en 1999 au cheyenne,
en 2009 première classe villepinte,
2012 formule 1 Clichy+hôtel sur Montévrain,
14 au 15 octobre 2013 séjour en solo au New York en pension complète plus.
Séjour du 9 au 10 janvier 2017 au santa fé en pension complète plus
Magnifique séjour du 2 au 5 juillet en hôtel première classe.
Séjour du 16 au 18 octobre avec mon fils au Newport bay club
Séjour du 20 au 23 mars au santa fé en demi pension standard
Futur séjour du 6 au 9 août en airbnb du 6 au 7 août et 8 au 10 et au cheyenne du 7 au 8 en demi pension plus
Séjour en novembre du 19 au 21 pour les 8 ans de mon fils.
Revenir en haut Aller en bas
mimette

avatar

Messages : 1650
Inscription : 01/11/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 9:33

C'est drôle, j'y étais le 24 Novembre, je n'ai absolument pas vécu la même journée que vous...
Ni la même relation aux CM (au DLH par exemple, j'ai vu les mêmes CM que vous et ils étaient parfaits)
Certes il y a du monde, des incivilités (comme de partout malheureusement), mais il y a tellement de bons côtés. C'est dommage de ne retenir que les mauvais côtés, de ne savoir tirer que le négatif.


prochain séjour pour la saison d'Halloween! Entre copines, le pied!

mon TR en GFC du 10 au 12 février

Patienteuse papoteuse depuis le 30 Août 2015

Membre des VM qui picolent et des kekettes anonymes @Doudou 25 @Stefy421 @celifra @gouroucassiopée
Revenir en haut Aller en bas
karine2961

avatar

Féminin
Age : 41
Messages : 2025
Localisation : savoie
Inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 9:45

je m'installe pour lire...


SEJOURS DEJA FAIT : NOEL 2011, NOEL 2013, NOEL 2015, ETE 2016, NOEL 2017
FUTUR SEJOURS :

HALLOWEEN 2018 NEWPORT BAY CLUB
JANVIER 2019 AU GFC SI ON Y ARRIVE
OCTOBRE NOVEMBRE 2023 WDW ET UNIVERSAL

http://www.disneycentralplaza.com/t60631-preparation-futur-sejour-halloween-2018
http://www.disneycentralplaza.com/t60632-saison-noel-pour-moi-et-ma-maman-janvier-2019
Revenir en haut Aller en bas
Gounta

avatar

Masculin
Age : 41
Messages : 192
Localisation : La Rochelle
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 10:43

Je suis désolé que vous le preniez ainsi, comme un TR à charge contre Disneyland, les touristes, grossissant les traits, voire jusqu'à me considérer comme un extrême. Ce n'est pas ce dont il est question ici.


- Star à domicile -
Revenir en haut Aller en bas
alicia73

avatar

Féminin
Age : 43
Messages : 662
Localisation : Savoie
Inscription : 24/04/2014

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 11:21

+1 avec Alice et Mimette , je n ai pas voulu poster tout de suite car j attendais la suite de ton tr pour voir comment tu relatais  les "bons moments " mais il faut avouer que tu n' es pas neutre , il y a quand même beaucoup de mauvaise volonté de ta part à mon avis . Après tu as un talent d'auteur certain , d'ailleurs tu as énormément de fans fidèles ici et tant mieux pour toi . Personnellement je ne suis pas sensible à ta plume  donc plutôt que de pourrir ton tr je vais en  arrêter la lecture . Bonne continuation à toi .
Revenir en haut Aller en bas
les*jolies*choses

avatar

Féminin
Messages : 998
Inscription : 21/08/2017

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 12:25

en effet c est bien dommage de ne rien voir de positif mais alors rien!une parade sur 3 jours c est tout et encore si on occulte l installation.
les insultes les menaces tu vas loin...
prendre un gosse en photo allongé sur le sol pour illustrer tes propos...

j espère que tu as de bons souvenirs que tu n as pas partagé ici sinon en effet c est un cauchemar et rien ne sert de retenter l expérience

Revenir en haut Aller en bas
sousouzsarah

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 648
Inscription : 18/10/2009

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 12:59

Je m installe pour ce tr


1er sejour 1997 5 ans du parc,Sejour 2009 halloween cheyenne,sejour 2010 ranch,plusieurs journee entre 2011 et 2015
sejour B&B+santa fé+explorer avril saison du printeps 2016
Achat P.A 2017(séjour 6 jours en février magic circus,5 jours avril adagio,2 jours mai dreamcastle 5 jour HALLOWEEN Sequoia GFC)

Noël janvier 2018 (magic circus + Hipark)!

Revenir en haut Aller en bas
Delph70

avatar

Féminin
Age : 39
Messages : 596
Localisation : Paris
Inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 13:44

J'ai lu la moitié du sujet pour le moment et j'avoue que c'est déjà bien gratiné quant à la non-magie délivrée par les CM et les incivilités en tous genre des guests.
Je suis vraiment navrée pour ton séjour


2020 ? : retour en Floride en famille

17 octobre au 3 novembre 2017 : WDW + USO + SW + BG en famille

20 au 31 octobre 2013 : WDW + USO + BG en amoureux
Revenir en haut Aller en bas
bastet21

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 267
Localisation : 21
Inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 14:00

Je commence à lire ce TR (avec beaucoup de retard... OUPS !) très bien écrit ! J'ai hâte de découvrir la suite de vos péripéties, même si je suis déçue pour vous que le séjour n'ait pas été à la hauteur de vos espérances.


DEIN DLRP Ticker


Pour notre dernier anniversaire de PACS : expo Harry Potter le 26 juillet 2015 !!!!
Revenir en haut Aller en bas
bastet21

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 267
Localisation : 21
Inscription : 10/10/2012

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 14:44

Je lis avec beaucoup t'intérêt votre récit. J'aime vraiment beaucoup votre façon d'écrire Very Happy Il est vrai que les incivilités répétées des guests est vraiment usante à la longue... Nous avons rencontré les mêmes problèmes durant notre dernier séjour Mad
J'adore les émoticons choisis pour mettre sur les photos de famille
Trop mignons les 3 petits tsum tsum qui attendent vos filles dans la chambre d'hôtel !


DEIN DLRP Ticker


Pour notre dernier anniversaire de PACS : expo Harry Potter le 26 juillet 2015 !!!!
Revenir en haut Aller en bas
molkina64

avatar

Féminin
Age : 38
Messages : 1986
Localisation : 64
Inscription : 25/05/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Jeu 21 Déc 2017 - 15:01

Comme promis Gounta... finis bien ton Tr Wink


Dernière édition par molkina64 le Ven 22 Déc 2017 - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fantagarro

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 4473
Localisation : Var
Inscription : 03/04/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Ven 22 Déc 2017 - 11:00

Molkina64 : Tu ne fais pas de tr sur ton séjour ?
On y était à peu près en même temps (26 au 30 novembre pour nous)


TR : Un séjour marvélifique plein de surprises du 23 au 26 juillet
--------------
Ici TR des séjours :
1 journée (06/03/18) pg 20
5j/4n Santa Fé (février 2018) pg 11
5j/4n Santa Fé (novembre 2017) pg 1
Ici TR des séjours :
4j/3n Santa Fé (mars 2017)  pg 9
3j/2n Newport bay club (novembre 2016) pg 1
------------
5j/4n Santa Fé (mai 2013)
4j/3n Sequoia (janvier 2012)
4j/3n Cheyenne (mai 2010)
3j/2n Newport (mars 2009)
5j/4n Santa Fé (janvier 2009)
Revenir en haut Aller en bas
molkina64

avatar

Féminin
Age : 38
Messages : 1986
Localisation : 64
Inscription : 25/05/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Ven 22 Déc 2017 - 12:46

Fantagarro : j avoue j avais délaissé un peu DCP et surtout la section Tr par manque de temps :/
C est dommage on aurait pu se voir!! Ton séjour s est bien passé???

Si j'ai le temps je tenterai de faire un Tr Wink
Revenir en haut Aller en bas
Gounta

avatar

Masculin
Age : 41
Messages : 192
Localisation : La Rochelle
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Ven 22 Déc 2017 - 18:54

@karine2961 a écrit:
chose qui ma choqué dans le tr c'est le mot pass droit pour aller voir le père noel. je précise que c'est pas des pass droits mais des personnes handicapés qui ont la carte et qui ont fait la queue avant 10h pour avoir leur rendez vous.
Non. Il ne s'agissait pas de personnes handicapées. Et s'il s'agissait de rendez-vous (certainement), le système est à revoir pour les intercaler avec des personnes qui attendent en front. Comme il y a bien eu au moins une fois un passe-droit au Star Tour, puisque j'ai vu et entendu cet habitué demander le scénario et remercier la CM. Que ce scénario soit privilégié et favorisé, cela ne me dérange pas. Le fait est que, cette fois-ci, quelqu'un a demandé avant et s'es vu répondre à sa démarche favorablement (même si le scénario allait tout de même être joué).

J'ai beaucoup de mal à terminer ce TR. Je ne comprends pas ce qui m'est reproché. De manière générale, ce que je constate, c'est que vous vous basez sur vos expériences pour juger la mienne et mes réactions, d'une part, et que, d'une autre, vous prenez à contre-pied mes propos. J'ai l'impression de me retrouver devant un procès d'intention. Dans la première situation, ce n'est pas recevable. Nous sommes tous différents. Nous réagissons différemment. Nous réfléchissons différemment. Me reprocher de trop m'axer sur les incivilités et de ne pas être parvenu à constituer ma bulle d'optimisme et de positivité, c'est occulter le harcèlement dont nous nous sommes sentis victimes, en permanence, dès qu'il fallait faire la queue, dès qu'il fallait se déplacer. Ramener cela à des broutilles quotidiennes, oui, je suis d'accord. La vie en est parsemée. Pour un séjour à Disneyland Paris, en basse saison, hors période de vacances scolaires, non. Je suis navré, ce n'est pas "normal". Surtout en comparaison avec nos précédents séjours. Ce n'est pas faute d'avoir essayé de nous focaliser sur nous, mais cette bulle volait très vite en éclat par des agressions extérieures que nous étions loin de guetter. Ce TR les relate et je le fais exprès. Cela vous insupporte ? Cela nous a insupporté. Mais nous ne sommes pas les fautifs. Ne nous traitez pas comme tels ! Il faut savoir comprendre et accepter la vision des autres. Je n'exagère rien ici. Je ne grossis pas les traits. Et je peux vous assurer que digérer des critiques sur un TR qui ne veut que partager avec vous et pas imposer, ni absolument dire du mal, est difficile. Je relate notre expérience. Ce partage n'exige pas de vous que vous vous acharniez à rendre justice à un état d'esprit que nous ne sommes pas tous en mesure d'adopter. Je l'ai déjà précisé : nous organisons un séjour tous les 5/6 ans, nous sommes donc en mesure de comparer le fossé qui sépare le précédent séjour du nouveau. Par rapport au deuxième point (au sujet des propos mal inteprétés), je vais prendre un exemple. Molkina64 parle de "cliché racial". Il n'en est absolument pas question. Il est question de nationalités et d'attitudes propres à la culture associée. Je parle de faits pour en avoir été témoins et non de ouïs-dire populaires. J'aurai peut-être dû enlever cette précision géographique. Sur un forum, vous pouvez faire dire tout et leur contraire aux mots. Je ne lance pas une vendetta. Et vous verrez, au final, si je parviens à finir mon récit que tout n'est pas rose, certes, mais que nous réussissons à en tirer du positif et même à prévoir un futur séjour !

Il n'y a aucune mauvaise volonté ici. Et, encore une fois, si cela vous est difficile à lire, pensez bien à ce que cela a dû représenter pour nous sans pour autant vous projeter à notre place. Il ne me reste plus grand chose à écrire, mais bon sang que c'est difficile !


- Star à domicile -
Revenir en haut Aller en bas
pupucedlp

avatar

Féminin
Messages : 1081
Inscription : 20/04/2017

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Ven 22 Déc 2017 - 19:52

Voilà gounta pourquoi je me suis resolu à ne plus jamais ecrire de tr. Ce soir sur plusieurs posts c est la vendetta sur les râleurs. ..sur ceux qui ont des réclamations ( venant de certaines qui ont bien aimé en recevoir des dedomagements d'ailleurs ).
Juste je rappellerai ici une seule fois pour ne plus l ecrire ensuite et ne pas répondre si on venait m'en parler donc ne cherchez paq le buzz je ne vous le procurerai pas. Que magie disney ou pas... cela reste un business une destination touristique... du commerce et bien naïfs sont ceux qui pensent que tout là haut les dirigeants ont pr objectif premier la magie aux yeux des gens.... ce qui ne veut pas dire... qu ils n'aiment pas travailler vers cette magie un peu qd meme
Bref on a le droit d etre pas content.... du moment que c'est justifié et pas amplifié volontairement ( et je ne te vise pas du tout) et un forum ou un tr on vocation a echanger une expérience et non à être politiquement correct.

Fermer la parenthèse


maman fan à votre service
Revenir en haut Aller en bas
Kakira_violene

avatar

Féminin
Messages : 1209
Inscription : 14/07/2017

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Ven 22 Déc 2017 - 21:01

Pupuce t’as fermé la parenthese mais tu l’avais pas ouvert 🤔

et c’est dommage de ne plus ecrire de tr( j’aime bien les tr moi!) après pour la polémique... on aime on aime pas... on ne peut pas plaire à tout le monde! Si un tr ne plait pas,  c’est pas la fin du monde Wink  des tr y’en a pleins, de diverses auteurs, de quoi contenter chacun ( oui même toi petit lecteur qui navigue en sous marin d’un tr à l’autre, il y en a pour toi ^^, personnellement j’ai trouvé le mien dans des tonnes de tr mais certains m’ont ennuyés, alors que d’autres adoraient, je n’ai pas été receptive c’est mon ressenti à moi c’est tout ce n’est un drame pour personne, je passe à un autre!)

N’oublions pas qu’un tr c’est une histoire personnelle, un ressenti des emotions et que selon chaque personnalité, vécu, passé ... on ne réagiras pas de la même façon, comme dans la vie! C’est un partage de nos souvenirs donc avec notre vision propre!
On va pas se prendre la tête à deux jours de noël alors que vous avez encore tous tant de choses à faire et à préparer quand même!😜 en plus au final... on s’en fiche on y etait même pas! C’est toi, Gounta qui a ( mal!)vécu ça et bien sûre je suis désolée pour toi que la magie n ai pas opérée pour ta famille,  j’espere pour vous que vous trouverez votre bonheur la prochaine fois malgré tout, à dlp, disneyworld ou ailleurs !

Sur ce je retourne voir ma licorne...

Si violence etait là( et non enchainée dans un recoin sombre de mon cerveau jusqu’à la fin des fêtes : on se fiche de ce que pensent les autres puisque de toute façon nous on aime personne.... 👹)

Allez n’ entrons dans un conflit pour un tr sur un forum avec des gens que vous ne connaissez et ne connaitrez pour la plupart JAMAIS! Il y a quand même plus grave sur cette terre 🙁

 je vous souhaite à tous une bonne soiree et de bonnes fêtes😉

( faut vraiment que j’arrête de sniffer les paillettes que pète ma licorne, c’est joli mais vraiment  ça 🙊😬)
Revenir en haut Aller en bas
molkina64

avatar

Féminin
Age : 38
Messages : 1986
Localisation : 64
Inscription : 25/05/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Ven 22 Déc 2017 - 21:44

j espère que ton prochain séjour se passera mieux...


Dernière édition par molkina64 le Ven 22 Déc 2017 - 23:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
maromi

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 3010
Inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 0:01

Gounta, je découvre comment ton tr a dérapé, tout ça pour avoir juste dit ce que tu penses.
Je ne sais pas, mais un tr c'est personnel non ? Moi, je trouve ton tr très intéressant, c'est un point de vue comme les autres. Je sais parfaitement qu'en ayant subi les mêmes situations que toi, je ne les aurais pas appréhendées et ressenties de la même façon, et alors ? Je respecte totalement ton avis qui a autant d'intérêt qu'un autre. Si ça en blesse certains, pourquoi rester ?

Moi ce qui m'intéresse, c'est de te lire toi, ton expérience et tu le fais très bien.
C'est souvent drôle en plus, j'ai l'impression qu'il y a une pointe de second degré également.
Je ne comprends pas que l'on puisse en venir à te polluer ton tr pour des règlements de comptes personnels et parce que tu oses "toucher" à DLP. Je me demande même si un modo n'aurait pas envie de faire du ménage dans les commentaires en passant ici.

J'espère donc que tu finiras ton tr Gounta pour toi avant tout, et tu auras des lecteurs qui te suivront avec intérêt jusqu'au bout comme moi.

Revenir en haut Aller en bas
2alice2

avatar

Féminin
Messages : 3370
Localisation : Belgique
Inscription : 19/03/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 0:13


J'ai nettoyé moi-même mes postes. Je désirerais que mon pseudo ne soit plus associé à ce Tr, si loin de mes idées.

Les menaces et chantages reçus, qui ne viennent pas de Gounta, je tiens à le préciser!!, sont très peu appréciables.
Promis maîtresse, je ne dirai plus ce que je pense!

Je regrette amèrement d'avoir participé à ce Tr, autant que je regrette les propos limites de Gounta, sur cela je ne changerai pas d'avis. Mais suivre la masse sans mettre le doigt sur des valeurs importantes à mes yeux, je n'y suis pas arrivée!

Je n'ai manqué de respect à personne. Je ne regrette pas mes opinions.

Gounta, je t'encourage à continuer ton TR pour ceux et celles qui apprécient ton écriture!
Et je t'invite à supprimer mes posts si tu en as la possibilité.



Dernière édition par 2alice2 le Sam 23 Déc 2017 - 9:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice
avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 6783
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 0:13

Sujet nettoyé.
Merci de nettoyer votre linge sale en MP et laisser gounta nous raconter son expérience.
Gardez á l'esprit qu'un TR est le reflet d'une expérience strictement personnelle et ce qui peut importuner une personne n'en importunera Pas une autre.

gounta continue ton TR qui tant sur le fond que sur la forme est un plaisir à lire même si le séjour n'a malheureusement pas été á la hauteur des tes attentes.


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
binney

avatar

Masculin
Age : 47
Messages : 2343
Localisation : loin du froid
Inscription : 21/10/2016

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 7:53

Je vais me permettre si @sevrynn est d'accord d'intervenir :
J'ai lu ton premier tr quand tu partageais avec nous ton pré tr que j'ai suivi assidument .
J'ai aimé ta prose décalée , ta recherche de gif adaptés à tes aventures et surtout ton bonheur de ce séjour en famille .
Lorsque tu as commencé ce tr , dont le titre était annonciateur de l'ambiance de ton séjour , la première chose à laquelle j'ai pensé était mon amour de jeunesse .
En effet , j'ai fait l'erreur de revoir mon amour de jeunesse 20 ans après , et cela fut une erreur .
Tu as été dans ce parc pour faire revivre l'amour que vous avez éprouvé pour ce parc avec tes jumelles .
Mais cela fut une erreur , car les gens changent , les gens évoluent et tes jumelles sont différentes , les sensations , les sentiments sont différents , l'expérience est différente , c'est un amour perdu .
Mais cela n'exclue pas de vivre un nouvel amour , de nouvelles aventures .
Si tu as lu mon séjour de fin mai qui avait très mal démarré à tel point que je voulais partir du parc à cause des incivilités , j'avais mis comme toi tellement d'attente dans ce séjour que je m'étais fourvoyé , ce n'est pas les autres qui doivent nous rendre le séjour magique ou non , la magie est en nous , se retrouver en famille est le plus important .
J'ai été ému par les aventures narrées de tes filles , leurs réactions  , leurs sentiments , j'ai été désolé de toutes ces incivilités, qui ne sont que le reflet du laxisme de notre société  , mais j'ai retenu surtout que vous voulez y retourner en famille car malgré tout ton trip report transpire de l'amour que tu portes à ta famille .
Passe de bonnes fêtes et sache que j'attends la conclusion de ton tr avec impatience .


Spoiler:
 

A venir
Séjour pour la soirée des 25 ans + road trip parcs avec mon grand
Séjour 2j/1n esc halloween 2018
Séjour 4j/3n cc novembre 2018
Et après ??


Dernière édition par binney le Sam 23 Déc 2017 - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Berth

avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 995
Localisation : En Suisse
Inscription : 10/03/2017

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 13:33

Je vais pas rentrer dans la polémique, perso j'aime se TR et cette jolie façon humoristique de raconter même lorsqu'il s'agit de choses négative.... Par chance je n'ai jamais vécu de sejour aussi "mauvais" que vous mais il est clair que les incivilités et la mauvaise éducation de beaucoup gâche la magie dès lieux.
Les CM ne sont clairement plus se qu'ils étaient il y a de sa quelques années, ma fois comme chacun ils ont leurs mauvais jours, mais en même temps quand on vois comment les guest sont se conduisent avec eux et sur le parc, perso je pense que j'aurais aussi de la peine à etre toute sourire.

Bref j'espère que tu termineras ton TR et que surtout lors d'un autre sejour avec ta jolie famille tu nous récrira un nouveau récit qui cette fois sera de la magie à l'état pure pour vous et pour nous aussi.
Revenir en haut Aller en bas
fantagarro

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 4473
Localisation : Var
Inscription : 03/04/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 15:16

@molkina64 a écrit:
Fantagarro : j avoue j avais délaissé un peu DCP et surtout la section Tr par manque de temps :/
C est dommage on aurait pu se voir!! Ton séjour s est bien passé???

Si j'ai le temps je tenterai de faire un Tr Wink

Ah super j'espère que tu trouveras le temps !
Le mien est ici si ça te dit :
http://www.disneycentralplaza.com/t59652-tr-de-notre-super-sejour-du-26-au-30-novembre-2017-en-famille-avec-notre-poupee-de-3-ans#3312274

@Kakira_violene a écrit:
Pupuce t’as fermé la parenthese mais tu l’avais pas ouvert 🤔

et c’est dommage de ne plus ecrire de tr( j’aime bien les tr moi!) après pour la polémique... on aime on aime pas... on ne peut pas plaire à tout le monde! Si un tr ne plait pas,  c’est pas la fin du monde Wink  des tr y’en a pleins, de diverses auteurs, de quoi contenter chacun ( oui même toi petit lecteur qui navigue en sous marin d’un tr à l’autre, il y en a pour toi ^^, personnellement j’ai trouvé le mien dans des tonnes de tr mais certains m’ont ennuyés, alors que d’autres adoraient, je n’ai pas été receptive c’est mon ressenti à moi c’est tout ce n’est un drame pour personne, je passe à un autre!)

N’oublions pas qu’un tr c’est une histoire personnelle, un ressenti des emotions et que selon chaque personnalité, vécu, passé ... on ne réagiras pas de la même façon, comme dans la vie! C’est un partage de nos souvenirs donc avec notre vision propre!
On va pas se prendre la tête à deux jours de noël alors que vous avez encore tous tant de choses à faire et à préparer quand même!😜 en plus au final... on s’en fiche on y etait même pas! C’est toi, Gounta qui a ( mal!)vécu ça et bien sûre je suis désolée pour toi que la magie n ai pas opérée pour ta famille,  j’espere pour vous que vous trouverez votre bonheur la prochaine fois malgré tout, à dlp, disneyworld ou ailleurs !

Sur ce je retourne voir ma licorne...

Si violence etait là( et non enchainée dans un recoin sombre de mon cerveau jusqu’à la fin des fêtes : on se fiche de ce que pensent les autres puisque de toute façon nous on aime personne.... 👹)

Allez n’ entrons dans un conflit pour un tr sur un forum avec des gens que vous ne connaissez et ne connaitrez pour la plupart JAMAIS! Il y a quand même plus grave sur cette terre 🙁

 je vous souhaite à tous une bonne soiree et de bonnes fêtes😉

( faut vraiment que j’arrête de sniffer les paillettes que pète ma licorne, c’est joli mais vraiment  ça 🙊😬)

Et le dragon au fait il devient quoi Wink et le/les facteur(s) ???
----------------------------

Sinon concernant ton Tr Gounta il faut que tu le finisses pour pouvoir passer à autre chose et donc d'après ce que j'ai compris la préparation d'un autre séjour ^^
Tu avais je pense énormément d'attente de magie de ce séjour et malheureusement il y a une suite de pas mal d'inconvénients et incivilités et tu n'as pas réussi à faire abstraction et ça chacun réagit différemment donc ce Tr est ton ressenti et un Tr étant personnel tout le monde a le droit de le raconter comme il veut !


TR : Un séjour marvélifique plein de surprises du 23 au 26 juillet
--------------
Ici TR des séjours :
1 journée (06/03/18) pg 20
5j/4n Santa Fé (février 2018) pg 11
5j/4n Santa Fé (novembre 2017) pg 1
Ici TR des séjours :
4j/3n Santa Fé (mars 2017)  pg 9
3j/2n Newport bay club (novembre 2016) pg 1
------------
5j/4n Santa Fé (mai 2013)
4j/3n Sequoia (janvier 2012)
4j/3n Cheyenne (mai 2010)
3j/2n Newport (mars 2009)
5j/4n Santa Fé (janvier 2009)
Revenir en haut Aller en bas
seve74



Féminin
Age : 45
Messages : 2642
Localisation : haute savoie
Inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 17:18

allez gounta moi j'attends la suite.
ce tr raconte ton ressenti,c'est vrai qu'apparemment tu n'as pas réussi à faire abstactions de toutes ces incivilités,malheureusement le monde devient comme ça.
je suis partie l'année dernère entre noél et le jour de l'an,et moi ce qui m'a gaché le séjour,était le monde(on a tourné 1h1/2 sur le parking du npbc,pour arriver à trouver une place le 1er jour).et là je me suis dit le séjour commence mal.et ensuite nous avons eu tres froid,un brouillard givrant tout le séjour,qui nous a transpercé les os,couplé à des files d'attente de minimum 1h1/2 pour chaque attraction.
c'est le 1er séjour chez Disney que je regrette,on ne pensait qu'à une chose ,rentrer au plus vite.
effectivement on était en pleine période de vacances scolaires,mais je ne pensais pas qu'il y aurait autant de monde.
ce qui ne m'empeche pas de repartir plusieurs fois par an.
j'espère donc que tu pourras toi aussi repartir au plus vite,et vivre une autre expérience
Revenir en haut Aller en bas
Gounta

avatar

Masculin
Age : 41
Messages : 192
Localisation : La Rochelle
Inscription : 20/12/2011

MessageSujet: Re: Disneyland Paris, le rêve ébréché... Sam 23 Déc 2017 - 19:57

Nous retrouvons le cinquième membre de notre famille qui se demandait ce qui pouvait bien se passer. Après explication, nous repartons dans la boutique Star Wars pour ma séance de shopping, trèèès compliquée pour trouver réponse à mes attentes compensatoires face à la disparition de ce Mickey Jedi que je me destinais tant ! Je me souviens encore des figurines Disney pour lesquelles j'avais craqué (un Mickey en pilote de X-Wing et un Pat Hibulaire en Boba Fett). Et là, plus rien n'existe en rayon. Je trouve paradoxal de constater que les produits dérivés semblaient limite plus intéressants quand Disney n'avait pas encore racheté la licence Star Wars. Je trouverai tout de même mon bonheur avec une tasse Porg, une édition collector de Dark Vador et une tasse Faucon Millenium (en rappel avec l'apparence de mon gâteau d'anniversaire pour mes 40 ans). Après utilisation, les tasses proposent un contenu de liquide qui correspond pile poil à mes attentes d'ogre (Oui, je n'ai jamais assez de thé!). Mais vous n'êtes pas ici pour avoir un compte-rendu détaillé sur le test qualité de nos achats. Nous allons poursuivre le shopping de fin de séjour. De mémoire, un dernier "incident" nous arrivera dans une boutique de MainStreet, celle qui propose des bijoux avec une boule à neige géante au milieu de leur comptoir central. Je n'ai même plus envie de vous raconter comment une furie est entrée en courant (oui, vous avez bien lu, en courant!), en poussant tout et tout le monde sur son passage, pour se jeter sur des articles (La lampe Lumière et le réveil Big Ben) comme s'ils étaient les derniers, alors que le rayon était plein de ces articles. Mais non, je n'ai pas envie d'en parler. Même à relater, ces incivilités sont fatigantes. Et je ne vous dirai pas non plus que cette même personne poursuivra son œuvre en labourant les pieds de mon épouse à chaque fois qu'elle coupera la file d'attente à la caisse plutôt que de les éviter (la file et ma femme). Si je me souviens bien, il doit être 16h30 quand nous décidons de partir en quête de réponse à nos envies d'achat dans le DisneyVillage, conscients que nous quittons alors le parc pour la dernière fois.


Disney n'a pas l'air de vouloir que nous quittions son univers non plus. "Papa, j'arrive pas à marcher ! C'est trop dur !" "Faites un effort les filles ! Je suis sûr que ces blocs de ciment qui ont poussé sur nos pieds vont disparaître quand nous aurons passé le portique de sortie !" "Oui, mais c'est quand même dur !" Nous nous retournons pour observer la vue de MainStreet qui donne sur le château. Un peu plus loin, nous regardons l'enseigne que nous voyions de notre table au petit-déjeuner. Le cœur serré, nous envoyons des petits bisous au parc. Et, comme prévu, nos pieds retrouvent leur forme dans un nuage de poussière et un bruit de pêt (avec l'odeur pour certaines !). A la sortie, nous constatons qu'une soirée se prépare. Des barrières sont en train d'être mise en position. Et des CMs se regroupent. Nous allons passer beaucoup de temps dans World of Disney qui est, finalement, une sorte de centrale de tout ce qui peut être vu dans les parcs. Lors de sa construction, il me semblait que cet endroit avait été vendu comme une expérience particulière. Les filles font leurs emplettes, petit à petit. Ensuite, nous allons descendre la rue principale par les boutiques. Les filles sont d'ailleurs impressionnées. Elles sont quasiment au paradis. "C'est comme dans les films de science et fiction que tu aimes ! On entre dans des trous de vers de terre !" C'est vrai que ça peut donner cette impression. Toutes ces boutiques qui communiquent entre elles de l'intérieur nous font entrer au début de la rue principale et ressortir cent mètres plus bas. Bon, seulement deux des trois filles profiteront réellement de cette dernière séance de shopping. La troisième se contentera de détremper mon épaule, en sanglot dans mes bras, car elle ne veut pas partir et que Disney lui manque déjà. Gros chagrin qui demandera trente minutes d'attention, de câlins et de bisous pour être maîtrisé. La maman, elle, s'en fout. Elle est cinquante mètres devant, la tête dans ses achats ! ("Non, mais hey ho ! C'est du shopping là ! On rigole plus ! Chacun pour soi!). Pas de Black Friday non plus dans le DisneyVillage. WAS ! (What A Shame ! = Mince, c'est ballot !).


Et puis, au beau milieu de deux boutiques de produits dérivés Disney, papa va disparaître à son tour, vaporisé dans une boutique LEGO ! UNE BOUTIQUE LEGO !!! AVEC DES LEGO STAR WARS !!! Je suis un peu accroc aux LEGO STAR WARS !!! Un vrai gamin. Dès qu'il s'agit de LEGO STAR WARS !!! Je suis indisponible. Nous ferons un tour de magasin (mais rapide) sur les articles pour princesses (mais rapide, hein, j'ai dit !) pour mieux nous concentrer sur l'essentiel (LES LEGO STAR WARS !!!). Surtout les versions Ultimate Collector Series avec le Slave-1 de Boba Fett, le bombardier Y-Wing ou encore le modèle de Faucon Millenium avec ses 5197 pièces qui était carrément en exposition. L'Etoile de de la Mort était aussi en présentation. En promotion à 399€, je ne sais pas si nous aurions cédé au côté obscur même en étant conscient du rabais occasionné . Car, après coup, lors de nos courses de lutins, nous la verrons affichée partout à 499€. Nous n'avions pas tilté à ce moment-là du caractère promotionnel mis en avant. Cela reste quand même assez cher... Et puis, pour vraiment me combler, il faudrait me procurer tous les véhicules de cette série, soit approximativement 3000€. Et comme, de toute façon, je n'ai pas encore aménagé le bureau, je n'aurai pas de place dans l'immédiat. "Et puis tu rêves surtout !" "Hey ! Dis donc ! Tu veux bien ne pas intervenir dans mon TR, s'il-te-plaît ma chérie !?" "D'accord. Mais tu rêves... Tu veux aussi que je parle de ton envie d'acheter une borne d'arcade Star Wars Batlle Pod à 90000€ pour agrémenter ton bureau également ?" "Non, mais, j'ai jamais dit que je n'étais pas conscient du caractère impératif de gagner au loto pour y arriver ! C'est bon là ? Je peux poursuivre ? Les gens attendent..." "Oui, oui, je t'en prie. Je retourne sur disneystore.fr !". Les vendeurs du magasin me lanceront des milliers de salves de mitraillette à travers leur regard quand mes filles me tireront par les bras vers la sortie et que je laisserai derrière moi de grandes trainées de semelles au sol et de bave sur les vitrines. Les statues et les tableaux montés sont également impressionnants. Je tiens à préciser que, contrairement aux ragots, je n'ai pas pleuré en sortant ! "J'ai des photos ! Tu sais ? Celle avec le petit garçon qui te regarde en se demandant ce qu'il t'arrive !?" Bon, presque pas...



Les courses commençant à s'accumuler sérieusement, je ressemble plus à une mule qu'autre chose. Nous décidons de faire une pause au plus grand Mac Donald's d'Europe pour manger un petit bout avant de combler les dernières envies et de nous diriger vers le DLH une dernière fois. Même à 18h, il y a du monde. Pourtant, en passant par la borne, nous sommes surpris d'être servis aussi rapidement. Nous nous installons à l'étage et profitons du moment pour nous reposer. "C'est quoi ce gros ballon dehors papa ?" "Et bien, cela te permet de monter très haut pour voir tout Disneyland et tout ce qu'il y autour. Papa voulait emener ta maman ici, il y a presque 10 ans, pour la demander en mariage." "Et elle a vomi ?" "Non, même pas, parce que c'était fermé et que nous n'avons pas pu le faire." "Ah... Et tu l'as quand même demandée en mariage ?" "Oui, après beaucoup de complications. Un drôle de souvenir que nous gardons !" Il faut se résoudre à entamer notre chemin du retour qui commencera avec les dernières boutiques repérées par Madame. Nous nous dirigeons ensuite vers le DLH pour procéder à notre rituel de chaque séjour.


Il n'est pas tout à fait 19h quand nous rencontrons un flot de guests qui commence à sortir du parc en masse. Au niveau des fontaines, un CM nous bloquera la route en nous demandant où nous allons. "C'est pour la soirée ?" Quand nous lui signalons que non, il se met un peu plus de travers de notre route et s'apprête à nous expliquer pourquoi nous ne pouvons pas continuer. Je lui précise alors que nous rentrons à l'hôtel. Il s'écarte alors avec un grand sourire. Il y a donc une privatisation du parc qui commence. Nous nous demandons sur le spectacle Illuminations n'est pas annulé en conséquence vu le volume de sortie qui commence à grossir. Il s'agissait d'une soirée organisée par Air France. Une attention particulièrement sympathique pour les employés de la boîte. Même si ce n'est pas l'intérêt de notre présence, nous ne résistons pas à la tentation de faire un petit tour dans la boutique, où quelques dernières transactions se dérouleront. Puis, vient donc notre rituel qui consiste à prendre une pièce dans une machine dans le couloir du DLH juste à côté. C'est une pratique que nous exerçons à chaque visite, même si nous ne sommes pas installés dans l'hôtel pour le séjour. Notre premier et deuxième séjour ont marqué l'habitude et depuis, systématiquement, nous venons récupérer ce souvenir si particulier, auquel nous allons même jusqu'à attribuer la fonction de porte-bonheur. Nous ramènerons donc le modèle avec Minnie et le Carroussel cette année.


Difficile de repousser plus longtemps ce moment tant redouté, nous nous rendons à l'extérieur de l'hôtel, du côté opposé au parc, pour récupérer bagages et voiture. Nous serons accueillis par trois bagagistes très gentils. En nous adressant à la femme qui semble gérer le groupe, elle affiche un large sourire. Puis, quand elle apprend que nous partons, elle grimace un peu en nous affichant sa déception : "Déjà ? Comme c'est dommage !" Un jeu auquel nous nous prenons immédiatement, mais aussi et surtout les princesses qui expliquent que nous avons été conviés par le Père Noël. "Ah ! C'est vous ! Il m'en a parlé effectivement ! J'espère que vous vous êtes bien amusés et que nous allons vous revoir bientôt !" Il y a un dialogue qui s'installe et qui ne se contente pas de se borner aux dialogues d'usage. Finalement, il fallait trouver les bonnes personnes au bon moment. Nous discutons (enfin les filles pendant que je vais chercher la voiture). Je me ferai presque enguirlander (Ah ! Ah ! Noël, décorations, guirlandes → enguirlander ! Vous suivez ?) quand j'essayais de donner la main pour charger les bagages. Nous avons droit à de chaleureux au revoir qui nous font bien plaisir malgré tout (même s'ils font un peu tourner le couteau dans la plaie quand même!). Tout le monde en voiture, les cœurs se serrent. Les sentiments sont divers quand nous regardons par-dessus l'épaule le déroulement de ce séjour, mais tous s'accordent à opter pour la tristesse à ce moment précis. Une dernière expression martienne, les bouches arrondies, quand nous voyons cette magnifique devanture de l'hôtel illuminée. Quelques mètres plus loin, alors que cet univers s'éloigne déjà derrière, nous entendrons un "Ho ! Ho ! Ho !" sourd et lointain qui ne manquera tout de même pas de faire sursauter les choupettes qui verront alors une trainée d'étoiles nous dépasser et disparaître dans le ciel. Drôle d'impression, encore une fois, quand nous arriverons à la maison, à la même heure que celle à laquelle nous nous levions 72 heures plus tôt. Trois jours piles venaient de s'écouler. Le temps d'un rêve agité...


Le bilan de ce séjour nous l'avons dressé dans un premier temps entre adultes, dans la voiture, sur la première partie du chemin du retour. Ce débriefing durera d'ailleurs 2h30 non-stop. Il se concluera complètement le lendemain après une réunion de famille qui incluera les princesses. En ce qui nous concerne, nous avons noté une dégradation majeure du comportement des guests dans le parc. Une véritable gangraine en ce qui nous concerne. La circonstance aggravante face à ce fléau venait de nos attentes baffouées. En choisissant sciemment la période (très basse saison, hors période scolaire), nous ne nous attendions absolument pas à une affluence de cette ampleur que ce soit dans les parcs comme dans l'hôtel. Quand j'avais été confronté à la pénurie de créneaux horaires pour le restaurant sur les deux soirées (réservation demandée à deux mois d'avance !), déjà, le mauvais préssentiment m'avait dressé les poils du dos. Cette pillule a été difficile à avaler sur place, car la différence entre espoir et réalité consistuait une déception en soi. Et il a été impossible pour nous d'adopter le bon état d'esprit. Autant sur le précédent séjour, en pleine saison de Noël, nous étions conscients de ce qui nous attendait. Nous n'étions pas alors étonnés et nous avions profité en conséquence. Or, cette fois-ci, il nous a été impossible d'adopter le bon état d'esprit ou plutôt pas régulièrement. Quand nous nous concentrions sur nous-mêmes, cela n'empêchaient pas les perturbations extérieures de nous atteindre. Nous étions de véritables aimants à ennuis. Et je ne suis même pas sûr que nous aurions su garder notre magie compte tenu du niveau de bêtise rencontré !

Concernant le personnel, disons qu'il fallait tomber sur les bonnes personnes au bon moment. Et nous, nous avions un sacré décalage ! Là où nous nous amusions à compter les CMs qui faisaient grise mine il y a quelques années, nous étions bien tristes de constater la tendance inverse. Une nouvelle dégradation avec cette impression de devoir faire ses preuves vis-à-vis d'eux pour avoir un retour. Maintenant, cela nous a permis de clairement apprécier les vrais moments d'interaction, ceux dont nous avions l'habitude. Mais si rares... Quel choc tout de même ! C'est comme de passer dans une dimension, où vous êtes confronté à un monde dans lequel tout est inversé, dans son contraire. La restauration, de son côté, est quand même bien à la ramasse pour ce que nous avons expérimenté sur le parc. Nos souvenirs en ont pris aussi pour leur grade de ce côté. Nous n'adhérons pas non plus à la politique de rencontre des personnages sur le parc, vente forcée au photopass. Même si elle permet plus d'ordre et de respect, impossible de se taper 30 minutes d'attente pour deux minutes d'échange et quatre photos avec les yeux fermés. D'ordinaire, nous croisions des personnages au hasard de nos déambulations dans le parc au moins une fois dans le séjour. Nous en avons rencontrés sur notre route : Jafar, Baloo, le Roi Louie, eux-mêmes sur le trajet de leur photo-position. Nous trouvons que cela enlève de cette magie... Bref. La politique du parc a changé également et restreint la distribution de poussière de fée. Nous la comprenons et nous la déplorons en même temps.

Avec l'intervention de nos puces, elles nous ont trouvé trop strictes, trop durs. Cela nous fend un peu le cœur. Face à l'abandon total des enfants dans le parc et de la démission des parents à faire règner un minimum de savoir-vivre, nous avons compensé avec nos filles. Elles n'étaient pas enchaînées pour autant. Elles étaient sous haute surveillance, car elles auraient très facilement pu se perdre avec les attitudes de masse diverses. Et il était hors de question qu'elles fassent subir aux autres ce que nous supportions constamment, notamment dans les files d'attente. Elles ont bien senti notre tension. Cela ne les a pas empêcher de surkiffer Disneyland avec des tonnes de souvenirs incroyables en tête. Il n'y a pas une journée depuis ce séjour, où l'une d'elles ne vient pas nous voir pour nous dire que Disney lui manque. Nous leur précisons alors qu'elles n'ont pas connu cet univers comme nous et nous leur promettons que ce sera le cas la prochaine fois.

Parce qu'il y aura une prochaine fois ! Elle va répondre à pas mal de critères pour répondre à l'affront que nous avons subi. Nous avons des bons souvenirs de ce séjour, bien évidemment. Mais il a été suffisamment terni pour que nous ne connaissions pas beaucoup le petit côté dépression qui arrive au retour. Très peu. C'est surtout l'amertume qui prédomine avec cette désagréable impression d'avoir gâché nos économies. Nous n'avons pas non plus ressenti ce total décrochage de toute réalité extérieure. Alors la prochaine fois, nous n'y retournerons probablement pas pour la saison de Noël (même si nous adorons cette période là-bas !). Nous privilégierons le même type de période (très basse saison/en semaine/hors période scolaire) pour un séjour plus long (4/5 jours) pour être réellement sereins, prendre le temps, profiter au maximum. Et quand je vous parle d'affront, nous allons repartir au DLH et en CC, cette fois ! Nous sommes en réelle demande d'attention et de personnes aux petits soins pour nous. Même ma femme qui n'était pas très chaude pour tenter cette expérience est maintenant d'accord à 100%. Nous en avons besoin. C'est un impératif qui nous prend aux trippes. Et compte-tenu de l'état de santé de la restauration "rapide" des parcs, nous opterons pour une pension complète, privilégiant les services à table/au buffet. Un budget conséquent pour nous offrir ce que nous aurions dû vivre, ce que nous voulions vivre, ce que nous voulons vivre et ce que nous vivrons. Parce que si nous ne sommes pas reconnus, nous n'avons pas non plus reconnu ce parc qui est si important à nos yeux. Nous y arriverons. Le plus vite possible, nous l'espérons.

Merci à vous d'avoir suivi ce TR ! Merci pour vos compliments qui pourraient presque me donner suffisamment de courage pour écrire toutes ces histoires qui me trottent dans la tête !


- Star à domicile -


Dernière édition par Gounta le Sam 23 Déc 2017 - 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Disneyland Paris, le rêve ébréché...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Disneyland Paris-