AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Disneyland Paris connaît-il son pire été ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant
AuteurMessage
lorelei06



Messages : 226
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 13:32

+1 aussi koaxe
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4014
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 14:10

C'est pas en jouant sur une hausse des PA (même un doublement du prix de celui-ci) qu'on va améliorer les résultats. Les PA, ça concerne à tous casser une population très réduite par rapport aux autres visiteurs. Actuellement, les PA (juste en achat initial) doivent à peine rapporter entre 5 et 10 millions du CA (sur un CA à plus de 1000 millions). Doubler le prix des PA, avec le risque de voir la population de ces derniers réduire, c'est espérer gagner 1% de hausse du CA. C'est pas suffisant pour compenser la hausse des charges.

La hausse du CA, c'est la politique menée par le groupe depuis des années maintenant, et même avec des chiffres record en CA et en fréquentation, le groupe a pas dégagé le moindre bénéfice depuis plus de 15 ans maintenant. La hausse du CA, ça profite uniquement à la Walt Disney Company, puisqu'il ne faut pas oublier que les frais de licences et les frais de gérance sont calculés sur un % du CA. Ainsi, plus le CA augmente, plus les charges augmenterons aussi sur ces deux aspects. C'est en partie cela qui a empêché le groupe d'être bénéficiaire au moment du 15ème anniversaire.
Sauf que depuis 4 ans, je vais le répéter, on a toujours ce phénomène + un dérapage totalement incontrôlé des charges d'exploitation (et c'est un dérapage qui est hors investissement et rénovation en plus, puisque si on regarde les chiffres en détail, sur les 10 dernières années, il y a une faible fluctuation de ce poste). Outre le problème avec la TWDC, il y a donc un problème aussi ailleurs, et qui s'amplifie d’exercice en exercice (et ce problème, contrairement à ce que nous disait la Direction et le Conseil de Surveillance, ce n'était ni la grosseur de la dette, ni qui était le détenteur de cette dette).



Très geek à 62,12% / Extreme nolife à 61,9% / Nux-Nerd à 45,95%

Responsable éditorial du site Disney Gazette
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
indiana jones



Masculin
Age : 24
Messages : 5351
Localisation : En promenade dans l'espace temps
Inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 14:29

Mais alors c'est quoi le problème finalement ?


Wonderful Disneyland - Discover a New World -

www.wonderful-disneyland.com

PROCHAIN SEJOUR : 16 au 18 Septembre et 7 au 9 Octobre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wonderful-disneyland.com
Fgth
Modérateur


Masculin
Age : 45
Messages : 3046
Localisation : Draveil
Inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 15:06

donc la solution serait une baisse du CA (pour moins payer à TWDC) mais une hausse de la rentabilité (enfin, faire des bénéfices quoi) ?


Mes photos d'Exploration Urbaine ici : http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
DLP : plus de 50 visites depuis juin 1992, PA Fantasia depuis 2000
WDW/USO/Sea World : 1989 (avec mes parents et mon frère) et 1998 (Voyage de Noces)
Disneyland Resort/USH : Eté 2015, étape de 3 jours au cours d'un Road Trip de 30 jours côte Est/côte Ouest
Pré-TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t49562-pre-tr-disneyland-californie-universal-studio-hollywood-vip
TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t50717-30-days-in-the-usa-new-york-ush-disneyland-resort-parcs-nationaux-las-vegas-san-francisco-boston
Vidéos TR USA 2015 : http://www.dailymotion.com/fgthvideo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
-Momiji-



Masculin
Age : 30
Messages : 362
Localisation : Lagny sur Marne
Inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 15:19

Attention avec les salaires. Pour attirer les employés il faut tout de même qu'ils puissent se loger et vivre correctement à proximité du parc. Sinon il y risque d'y avoir énormément de turn-over, ce qui n'est pas très bon (coût de recrutement + formation + manque de qualification via l'expérience).
Revenir en haut Aller en bas
Luxx



Féminin
Age : 25
Messages : 417
Inscription : 20/02/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 15:56

Bonjour,

Je suis RH, je connais par cœur les desideratas des patrons, et des salariés.

Quand une entreprise va ma, est-il normal que les salariés en paient les conséquences?
A mon sens non, car;
- actuellement quand l'entreprise a mal on demande des efforts aux salariés mais quand l'entreprise va bien elle n'offre... Rien, si ce n'est un petit truc accessoire "pour faire genre" et qui lui coute pas grand chose
- quand l'entreprise va mal il faut faire également appelle à l'actionnariat... Ce qui n'est pas le cas dans les entreprises actuellement. Ils répondent présent pour encaisser les bénéfices, mais JAMAIS pour payer les pots cassés (pots cassés, souvent cassés par leur soin et leur recherche de bénéfice à tout prix!)
- les salariés de Disney sont déjà mal payés, et pourtant la majorité fait un super boulot et toujours avec le sourire

Voilà ma contribution, avec toutes l'expérience dont je dispose...


3J/2N Sequoia Lodge (Golden Forest Club)      13/01 au 15/01   2017
Soirée d'Halloween                                                  2016
2J/1N Cheyenne (Chambre Texas)                17/09 au 18/09  2016
4J/3N New Port Bay Club (Compass Club)      25/01 au 28/01 2016
2J/1N Santa Fé                                            21/05 au 22/05 2015
2J/1N Cheyenne                                           14/02 au 15/02 2009
+ De nombreuses journées
Revenir en haut Aller en bas
indiana jones



Masculin
Age : 24
Messages : 5351
Localisation : En promenade dans l'espace temps
Inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 16:10

En majorité un bon boulot ... clairement pas non ... certains avec les honneurs oui mais il y en a qui clairement ont strictement rien à foutre là.


Wonderful Disneyland - Discover a New World -

www.wonderful-disneyland.com

PROCHAIN SEJOUR : 16 au 18 Septembre et 7 au 9 Octobre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wonderful-disneyland.com
damien11



Masculin
Age : 32
Messages : 521
Localisation : Carcassonne
Inscription : 20/10/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 16:14

@indiana jones a écrit:
En majorité un bon boulot ... clairement pas non ... certains avec les honneurs oui mais il y en a qui clairement ont strictement rien à foutre là.

C'est partout pareil ca...
Revenir en haut Aller en bas
indiana jones



Masculin
Age : 24
Messages : 5351
Localisation : En promenade dans l'espace temps
Inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 16:16

Et justement, le CM c'est l'image de l'entreprise, il a une certaine attitude à adopter et à tenir.


Wonderful Disneyland - Discover a New World -

www.wonderful-disneyland.com

PROCHAIN SEJOUR : 16 au 18 Septembre et 7 au 9 Octobre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wonderful-disneyland.com
Dov



Masculin
Age : 34
Messages : 26
Localisation : La Rochelle
Inscription : 23/03/2015

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 16:20

Juste en arrêtant de payer la redevance a TWDC c'est 68 millions (en 2015 si je ne m'abuse) qui reste dans les caisses. Ca ne fera pas tout mais ça laisse plus de marge de manoeuvre.

je rejoins Jake sur son point de vue, il faut trouver le moyen de baisser les charges, y compris salariale (quand une boite ne va pas bien, y a pas prime, il n'y a pas ou peu d'augmentation, etc ...) Mais ça ne veut pas ni dire forcement licencier a tout va ni de ne plus embaucher ... Le parc a besoin de moyen humain mais probablement mieux gérés.


Dov


Prochain séjour : 7-8 janvier !
Revenir en haut Aller en bas
mick77



Messages : 784
Inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 16:40

@Fgth a écrit:
donc la solution serait une baisse du CA (pour moins payer à TWDC) mais une hausse de la rentabilité (enfin, faire des bénéfices quoi) ?

Oh que non. La rémunération du gérant et les droits de licences étant proportionnelles au CA, pour réduire celles-ci de façon substantielle, cela nécessiterait de diminuer le CA de telle sorte que l'on conduirait la société à la faillite.
On le voit, toute hausse de recettes génère une rentabilité marginale du fait des charge qu'elle entraîne. Parier sur un retour à l'équilibre uniquement par une action sur le CA supposerait une hausse qui serait insupportable pour une large part du public. Cette solution, plus que résoudre la crise, s'appliquerait à l'amplifier.
Ce qui ne veut pas dire pour autant qu'il ne faille pas agir sur ce plan, mais qu'il ne faut pas y voire une panacée.

L'autre plan d'action repose donc sur les charges qu'il convient de maîtriser.
Certaines sont difficilement compressibles, comme les investissements. Néanmoins, des opportunités sont possibles quand on voit le coût pour EDL des Villages Nature ou d'une attraction comme Ratatouille (même si la Direction a toujours contesté les chiffres qui ont fuités).
Toutefois, un retour à la profitabilité, suppose d'abord une maîtrise des charges de gestion courante. Et sur ce point, on notre 3 postes importants :
- La rémunération du gérant et les droits de licence. Si ces dernières n'ont rien d'excessifs (les autres parcs exploitant des licences paient des droits équivalents) et sont parfaitement justifiés, la base de calcul de la rémunération du gérant est plus contestable. Contrairement à ce qu'affirmait M. Stead lors de la dernière AG, EDL est la seule SCA pour qui cette rémunération est assise sur le CA et non le résultat opérationnel. Le gérant est ainsi récompensé pour sa mauvaise gestion par un arbitrage initial le déresponsabilisant. Même si aucune des partis n'a intérêt à faire évoluer cet état de fait, c'est un point sur lequel il conviendrait d'insister et il est dommage que les actionnaires minoritaires se soient aussi peu saisis de cette question.
- La charge de la dette. Même si elle est essentielle à la vie de la société, le niveau de la dette actuelle est insupportable au regard de son taux de rentabilité. C'est d'autant plus dommageable qu'avec ce niveau, elle ne peut plus emprunter pour investir et doit le faire sur des fonds propres qu'elle ne parvient pas à se constituer. Si ce point a été neutralisé pour les 9 années à venir, on sait que la question se reposera alors, sans qu'aucune solution n'ait été esquissée.
- Et enfin, la masse salariale. Je sais que je ne vais pas me faire que des alliés, mais EDL souffre d'un trop grand nombre de salariés. Il ne s'agit pas de contester des salaires qui n'ont rien de scandaleux au regard de ce qui se fait ailleurs, mais plus de regarder le nombre de salariés. On peut piocher parmi les administratifs, là où c'est invisible pour le visiteur, dans la Direction ou le CS, parce que ça fait toujours plaisir, mais il convient aussi de dégraisser parmi les opérationnels. Quand chez les concurrents, on poste 2 à 3 personnes pour l'embarquement dans une attraction (voire une seule dans les parcs locaux), EDL compte plutôt 5 personnes. Alors, certes, c'est confortable pour le client que je suis, mais pour autant suis-je plus en sécurité ici que chez un concurrent ? La récurrence des accidents ces dernières années me ferait dire que non, même s'il n'y aucun lien de cause à effet entre les 2 ? On parle donc de choix de confort, qui ne sont peut-être plus supportables par la société dans le contexte actuel.
Je conçois que ce discours soit peu audible pour beaucoup et l'on sait qu'un PSE est inenvisageable à court terme. Mais c'est une des pistes à étudier pour arriver à une maîtrise des charges qui ne soit pas qu'anecdotique.

On le lit donc en filigrane, il faudra une vraie volonté pour réformer EDL et le conduire vers la profitabilité. Ce ne sont pas les quelques discours rassurant, que l'on entend depuis 20 ans, qui produiront le moindre effet. Les résistances sont fortes et les acteurs sont les plus intéressés au statut-quo. On se retrouve certainement sur le constat, mais comme personne ici n'est décisionnaire et que peu veulent faire entendre un discours contestataire de la gestion (tout en maîtrisant son sujet), la situation n'est pas prêt de changer.
Revenir en haut Aller en bas
MisterMim



Masculin
Messages : 984
Inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 17:15

La réduction des charges est évidemment une part essentielle de la solution mais pas seulement. On parle comme s'il existait un seul profil de clientèle alors qu'il en existe plusieurs, les séjours, les habitués PA, les visiteurs d'un jour.

Je crois que la stratégie de fidélisation de la clientèle locale par des PA bradés est un gouffre. Elle entraîne une hausse de la fréquentation sans que le CA suive. Cette clientèle est par définition habitué, souvent jeune donc avec des budgets limités qui en réalité dépense peu. Cela provoque en plus une surcharge de travail dans les parcs sans qu'il y ait de recettes en contre partie.

Favoriser les séjours et les clients d'un jour est une solution, ce sont des clientèles captives qui consomment sur le parc. Il me semble qu'il serait de bonne politique de favoriser donc la venue de ces clientèles, quitte à accorder des remises, vite compensées par des prestations achetées sur place.


Revenir en haut Aller en bas
tapman



Messages : 67
Inscription : 31/10/2014

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 17:39

@MisterMim a écrit:


Je crois que la stratégie de fidélisation de la clientèle locale par des PA bradés est un gouffre. Elle entraîne une hausse de la fréquentation sans que le CA suive. Cette clientèle est par définition habitué, souvent jeune donc avec des budgets limités qui en réalité dépense peu. Cela provoque en plus une surcharge de travail dans les parcs sans qu'il y ait de recettes en contre partie.


Je fais partie des gens que tu cibles dans ta citation et je suis plussoie totalement à ce constat . et clairement je consomme peux sur le parc pour une raison assez simple , les tarifs en restauration ... Franchement sur une journée a DLP je fais 25-30 km de marche et j'hésiterais pas a manger 3-4 fois dans la journée mais vu le prix des menu en fast food et du grignotage en général au lieux de dépense plusieurs fois 5-10 euros , je fais un mcdo a 18 ou un earls . Franchement l'offre fast food qui devrait faire consommer ce type de client est naze ... 13-15 euros la formule c'est juste ridiculement élevée pour le rapport qualité/quantité/prix .
A chaque visite c'est 30-40 euros que je ne donne pas au parc alors que si les tarifs étaient 2-3 euros moins élevée j'hésiterai pas une seconde .

Revenir en haut Aller en bas
nicoetsab
Modérateur


Masculin
Age : 36
Messages : 4016
Localisation : Périgueux
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 18:25

@lorelei06 a écrit:
+1 the feeling
vital le 13ème mois pour les salariés trop peu payés vu que ce sont eux la vraie force de l'entreprise car aux contact des clients.

Je lis souvent cela, Disney paye mal, il parait.

Par rapport à quelle barème se base-t-on pour affirmer cela? De quels salariés parle-t-on? Il y a des dizaines de métiers différents sur le resort et ils sont tous "sous-payés" dans cette boite? scratch

Il y a un a priori sur Euro Disney car c'est une société d’origine américaine, du genre:" les Américains ne payent pas". Je travaille pour un groupe français dans le secteur du commerce, les "employés de base" sont rémunérés au smic en vigueur. Certes, ce n'est pas la panacée mais c'est, ainsi. Après avec l’ancienneté, tu évolues.
Revenir en haut Aller en bas
lorelei06



Messages : 226
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 18:51

je parlais en général pour les salariés français de base. je suis standardiste à mi-temps et le 13ème mois est une nécessité qui me paie ma taxe d'habitation, celui de mon époux(aide soignant en CH) paie la taxe foncière, sans cela avec nos 2 enfants, l'année ne serait que privation et bye bye les vacances avec ce que nous arrivons à économiser durement chaque année
Revenir en haut Aller en bas
-Momiji-



Masculin
Age : 30
Messages : 362
Localisation : Lagny sur Marne
Inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 18:53

@nicoetsab a écrit:
@lorelei06 a écrit:
+1 the feeling
vital le 13ème mois pour les salariés trop peu payés vu que ce sont eux la vraie force de l'entreprise car aux contact des clients.

Je lis souvent cela, Disney paye mal, il parait.

Par rapport à quelle barème se base-t-on pour affirmer cela? De quels salariés parle-t-on? Il y a des dizaines de métiers différents sur le resort et ils sont tous "sous-payés" dans cette boite? scratch

Il y a un a priori sur Euro Disney car c'est une société d’origine américaine, du genre:" les Américains ne payent pas". Je travaille pour un groupe français dans le secteur du commerce, les "employés de base" sont rémunérés au smic en vigueur. Certes, ce n'est pas la panacée mais c'est, ainsi. Après avec l’ancienneté, tu évolues.


A Périgueux tu peux peut être vivre correctement avec le SMIC... En région parisienne c'est bien plus compliqué...
De mon côté, je n'attends d'ailleurs pas qu'un salarié payé au SMIC, le salaire minimum, donne le maximum de lui même pour les clients. On ne paye pas quelqu'un au minimum pour qu'il donne le maximum...
Le 13ème mois est un plus non négligeable pour des salariés vraiment mal payés.

Quant à ceux qui disent que le SMIC est un bon salaire, je me demande pourquoi certains patrons s'octroient plusieurs millions d'euros en salaires alors (le SMIC étant l'extrême bas je compare à l'extrême haut) =)

Le salaire permet d'accroître la qualité de vie. Quelqu'un avec une mauvaise qualité de vie ne sera pas aussi performant qu'une personne en ayant une meilleure, vous ne croyez pas ?


Dernière édition par -Momiji- le Jeu 8 Sep 2016 - 19:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
lorelei06



Messages : 226
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 18:54

pour info plus de 10 ans d'ancienneté et très peu d'augmentation. idem pour mon époux, plus de 7 ans et au bout de 10 ans il aura presque atteint le plafond et pourtant des aides soignants il en faut mais les perspectives d'évolutions sont bien faibles
Revenir en haut Aller en bas
lorelei06



Messages : 226
Inscription : 22/11/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 18:55

bien d'accord momiji et sur la côte d'azur idem. on vivrait super bien dans la creuse mais ici Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
BadenRhu



Masculin
Age : 22
Messages : 917
Localisation : Alsace
Inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 18:58

Le problème est toujours le même, si en France les salariés pouvaient travailler normalement, plutôt que d'être limité par les 35 heures, les salaires mensuels seraient également plus élevés.
Revenir en haut Aller en bas
-Momiji-



Masculin
Age : 30
Messages : 362
Localisation : Lagny sur Marne
Inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 19:01

@BadenRhu a écrit:
Le problème est toujours le même, si en France les salariés pouvaient travailler normalement, plutôt que d'être limité par les 35 heures, les salaires mensuels seraient également plus élevés.

A Disney ils travaillent 40 heures par semaine et ont 3 jours de week-end Smile Ca ne change rien hein ^^
Revenir en haut Aller en bas
BadenRhu



Masculin
Age : 22
Messages : 917
Localisation : Alsace
Inscription : 17/06/2014

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 19:09

Non c'est les 35h à Disney
Revenir en haut Aller en bas
-Momiji-



Masculin
Age : 30
Messages : 362
Localisation : Lagny sur Marne
Inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 19:15

@BadenRhu a écrit:
Non c'est les 35h à Disney
10 heures 4 jours par semaine, du moins pour les CDI. Le reste je sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
MisterMim



Masculin
Messages : 984
Inscription : 07/09/2013

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 19:22

35 heures c'est l'horaire légal. L'entreprise choisit les horaires en fonction des obligations particulières à son activité. Dans le cas de DLP, 4 jours de 10 heures, par exemple. Les heures sont décomptées au mois, l'excédent peut être récupéré en RTT, certaines boites autorisent la mise sur un compte épargne temps, certaines le paiement en heures sup, le plus simple des jours de congé.

C'est l'objet initial de la loi, de différencier horaire légal et horaire réel, en cadrant par des accords d'entreprise les modalités de récupération des RTT.
Revenir en haut Aller en bas
-Momiji-



Masculin
Age : 30
Messages : 362
Localisation : Lagny sur Marne
Inscription : 20/06/2008

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 19:25

@MisterMim a écrit:
35 heures c'est l'horaire légal. L'entreprise choisit les horaires en fonction des obligations particulières à son activité. Dans le cas de DLP, 4 jours de 10 heures, par exemple. Les heures sont décomptées au mois, l'excédent peut être récupéré en RTT, certaines boites autorisent la mise sur un compte épargne temps, certaines le paiement en heures sup, le plus simple des jours de congé.

C'est l'objet initial de la loi, de différencier horaire légal et horaire réel, en cadrant par des accords d'entreprise les modalités de récupération des RTT.

C'est bien ce que je dis : il n'y a rien au niveau juridique qui empêche de travailler 40 heures par semaine en France Smile Merci pour ces précisions en tous cas.
Revenir en haut Aller en bas
boukk



Messages : 860
Inscription : 17/11/2014

MessageSujet: Re: Disneyland Paris connaît-il son pire été ? Jeu 8 Sep 2016 - 19:28

@BadenRhu a écrit:
Le problème est toujours le même, si en France les salariés pouvaient travailler normalement, plutôt que d'être limité par les 35 heures, les salaires mensuels seraient également plus élevés.
Il y en a pas des masses qui font 35h en france, bcp de 39h.
Revenir en haut Aller en bas
 
Disneyland Paris connaît-il son pire été ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-