AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Darby



Féminin
Age : 20
Messages : 1620
Localisation : Dans la quatrième dimension!
Inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Sam 31 Oct 2015 - 17:21

Bonjour/bonsoir Smile

Bon, je sais, juillet paraît - et est- loin, mais hey, mieux vaut tard que jamais ! Voici donc mon trip report des deux grandes semaines que j'ai passées, avec ma famille, en Floride cet été, du 11 au 27 juillet.

J'avais fait un pré-TR qui avait très très vite coulé notamment parce que je m'en suis pas occupée du tout  Laughing mais pour résumer un peu le pourquoi de ce voyage :
C'est une tradition (c'est à dire que je suis la deuxième et dernière, mais enfin, allons-y pour tradition) dans la famille que, si on réussit notre maturité gymnasiale (alias plus ou moins le bac en France), on part en vacances dans le lieu qu'on a choisi. Fin 2014, j'étais décidée pour la Floride et New York et tout a été réservé en 2015, avant que je ne réussisse mes examens. Si j'avais pas réussi ? Eh bin, très bonne question, mes parents seraient partis sans moi j'imagine... Mais voilà, j'ai réussi (et haut la main, si je peux me permettre de ne pas être modeste) ces examens, plus mes examens d'entrée en fac' de traduction, ce qui fait que ce voyage a eu lieu ! Yipa !

Pour ce voyage, il y aura donc :
- Moi, Morgane, 18 ans, bientôt 19 (je me fais vieille). Humour lourd, comme vous pourrez le remarquer au long de ce TR, amatrice de parenthèses, comme vous le remarquerez aussi. À part ça, comme dit précédemment, je suis en études en traduction, j'aime Disney, j'adoooooore Harry Potter. Fan de grands-huit mais aussi des ambiances des parcs.
- Mes parents. Un peu moins fans des parcs, mais comme c'est mes parents, ils m'ont suivie. Eheh.
- Mon frère, 21 ans. Fans des parcs et des grands-huit, il nous rejoindra une semaine après le début du voyage.

Malheureusement, j'ai pas pris énormément de photos pendant ce voyage. Pour des raisons diverses et variées : il faisait beaucoup trop humide pour bouger plus que nécessaire ; mon appareil était dans mon sac à dos qui était beaucoup trop loin de mes bras. Ok deux raisons pourries, mais le résultat est le même. Pour pallier un peu à ce manque de photos, je glisserai des photos de notre précédent voyage en Floride, en 2009. Pas d'étonnement donc, si la météo change soudainement d'une photo à l'autre ou si certaines décorations paraissent vieilles !

Sur ce... Bonne lecture Wink


Chapitre 1  :  C'est le grand jouuuuuuuuur !

via GIPHY


(Je vous préviens, si vous aimez pas les gifs stupides, fuyez ce trip report. Il va y en avoir beaucoup. Mea culpa, ça me fait beaucoup rire.)

Le réveil sonne... beaucoup... beaucoup... beaucoup trop tôt. Bon ok, à six heures du mat' en fait mais, hey, ça fait un mois que je suis en vacances, j'ai plus l'habitude ! Je suis pas vraiment sûre d'avoir dormi cette nuit-là, comme d'habitude, mon cerveau tournait à environ 4000 à l'heure (d'habitude c'est du 2000). Mention particulière à mon réveil en sursaut, à trois heures du matin, avec la question ''mais j'ai pris mes lunettes de soleil ???''. Il s'avèrera que non, du coup, merci cerveau qui carbure trop ! (mais pas encore assez comme vous pourrez le voir plus tard... suspense.)

En environ quatre secondes et demi je suis debout, habillée, dents brossées et... recouchée. Bah oui, je commence à avoir l'habitude des départs en vacances, je sais qu'il va falloir encore trente bonnes minutes avant que mes parents soient prêts. Une histoire de responsabilités différentes apparemment Langue Pendant ce temps-là, je fais donc une turbo-sieste, vérifie pour la environ cinquante millionième fois que j'ai tout ce qu'il faut dans mon sac, à savoir : ordinateur, Ipod, écouteurs (très important), console, Kindle, livres ''au cas ou mon Kindle bugue, on sait jamais'', téléphone (très très important), bonbons, batterie portable pour mon téléphone (big up aux utilisateurs d'Iphone, on se comprend), tous les papiers en rapport avec les parcs, carnet et stylo, et tous les chargeurs qu'il faut (c'est à dire beaucoup). Oui, je suis un peu une accro de la technologie. On ne se refait pas. Evidemment, j'ai mon passeport et mon porte-monnaie avec quelques dollars dedans, LE truc à ne pas oublier (pas que ça me soit déjà arrivé *tousse*)

Une dernière vérification (que j'estime comme étant la 78ème) plus tard et on décolle. Traduisez ''décolle'' par : entasser tant bien que mal les valises dans la voiture et partir en direction de la gare du village. On voit le train d'avant celui qu'on est censé prendre nous passer devant les yeux (oui on est vaguement parano niveau ponctualité. Suisses, que voulez-vous...) et, une demi-heure de frissons sur le quai de la gare (je vous rappelle qu'il est 7h du mat', il fait froid en altitude), d'achats de provisions et magazines plus tard, voilà notre train qui arrive.

Yay, il a pas de retard \o/ On arrivera sans trop de problèmes à attraper notre correspondance pour Zürich et, au bout de cinq minutes, tout le monde dort. Je décide à mon tour de somnoler, bercée par le mouvement du train et Jared Leto qui ronronne dans mes oreilles (j'en fais trop ?) quand tout à coup...

via GIPHY



PUNAISE, L'APPAREIL PHOTO !!

Eh oui, vous pouvez m'applaudir parce que, malgré toutes mes vérifications, mes check-list mentales... J'ai réussi à oublier l'appareil photo. LES appareils photos même, vu qu'on en a deux. Comble de la débilité, j'ai quand même le chargeur dans ma valise. Voilà, du Morgane dans toute sa splendeur. J'ai très très honnêtement envie de m'exploser la tête contre la vitre du train à ce moment-là mais, hey, ce serait dommage de mourir avant un si beau voyage. Comme on a de l'avance, du temps avant notre avion et qu'on commence à connaître l'aéroport et donc à savoir où on pourrait en acheter un, on prend la décision que c'était le destin qui nous disait de changer notre appareil photo. Soit.

Je passerai donc l'heure restante du voyage à comparer rapidement les appareils photo en regardant sur Internet, toujours avec la vague envie de m'auto-flageller. Parce que franchement, c'est bête quand même. M'enfin, c'est le genre de choses qui arrive... Je noierai mon désespoir dans mon cacao, faute de whisky à l'horizon.

Arrivés à l'aéroport, on reprend les vieilles habitudes (à force, on s'y fait...) : on se plante dans la file de Swiss (on vole en fait avec Edelweiss, mais les guichets d'enregistrement sont les mêmes), on désespère de sa longueur pour finalement être surpris en bien, comme on dit chez moi, de la vitesse à laquelle elle avance. En moins de deux, on est devant la gentille madame qui nous enregistre, nous surclasse (non faut pas rêver) et nous souhaite bon voyage. Comme sur des roulettes !

Ils nous reste trois heures avant que l'embarquement commence (ponctualité, vous dis-je...) on part donc à la recherche de l'appareil photo ! À défaut de celui que j'avais repéré sur Internet et qui était évidemment plus disponible, on optera pour un Canon SX710 HS, qui fera bien son boulot.

Une demi-heure plus tard, nous voilà donc munis d'un appareil photo et de tout le maths qui va avec... Pfiou ! On décide de pas passer la sécurité tout de suite (on connaît un peu l'aéroport et on sait que les boutiques-restos vers les portes d'embarquement sont pas tip-top). On se posera donc dans un petit café et on commence à tester un peu l'appareil photo, avec mes pieds et moi-même comme modèles principaux. Je vous épargnerai le résultat. Un thé froid - dégueulasse - plus tard, c'est parti pour le contrôle de sécurité.

Coup de chance, y a beaucoup de monde à la sécu' mais l'agent ouvrira une file juste devant nous et on passera au sous-sol (aujourd'hui encore, je ne sais pas exactement où on a atterri). Le principal, c'est qu'on attend pas du tout, yipa ! Même si je suis pas particulièrement fan de la mentalité suisse allemande, faut reconnaître qu'ils sont bien plus organisés que les romands, que Genève en tout cas, que j'ai toujours trouvé catastrophique en matière de contrôle de sécurité. Tout serré, pas beaucoup de ''postes'' ouverts, bref, une vraie catastrophe quand il y a beaucoup de monde. Par contre l'agent de sécurité qui s'occupera de moi sera à peu près aussi sympathique qu'une porte de frigo, m'enfin on peut pas tout demander. Evidemment, je biperai, parce que sinon c'est pas drôle. Alors que je suis en training, chaussettes et t-shirt, va falloir m'expliquer comment c'est possible. Mais bon, j'ai l'habitude, je dois un peu être maudite niveau contrôles de sécurité aléatoires.

L'étape suivante c'est le petit train Heidi.

via GIPHY



Bon, pour ceux qui n'ont jamais eu la chance de l'emprunter, le train Heidi fait la connexion entre les différents terminaux et... et il est particulièrement ridicule. Au programme : meuh de vache, cor des Alpes et yodel. Derrière les vitres défilent des images des Alpes. Yep, c'est grave à ce point-là. Mais c'est devenu l'étape incontournable de chaque voyage (surtout pour voir les réactions des étrangers qui sont souvent hilarantes).

Maintenant il reste plus qu'à attendre de pouvoir embarquer Sleep J'en profiterai pour faire mes adieux déchirants sur Twitter et à des amies (parce que oui, je suis une grosse flippette en avion), pour passer ordinateur, Kindle et téléphone en mode avion et pour choisir quel livre je veux lire pendant le voyage. Finalement, le temps passe assez vite et on finit par monter à bord de notre cercueil volant avion. Comme d'habitude, je me mets à côté du hublot, parce que je panique totalement si je peux pas voir dehors. On est tout près des ailes, comme ça je peux voir si elles se désintègrent en vol, yes !

Avec du retard, comme d'habitude (apparemment on attendait des passagers dont la vol précédent était en retard, heureusement qu'ils sont arrivés parce que le pilote nous a prévenus que, si c'était pas le cas, ils devaient sortir leurs valises de l'avion et merci le temps que ça aurait pris !), on finit quand même par décoller. J'aime toujours autant peu ça. Le paysage sera très joli avant qu'on arrive au-dessus de l'océan (parce que là ça devient un peu lassant : oh du bleu ! Et du bleu ! Waw, du bleu ! Oooooh...), on survolera Genève et son jet qu'on verra très clairement puis Bordeaux. Ne me demandez pas ce que c'était comme itinéraire parce que franchement, j'ai absolument pas compris pourquoi on passait par là ! Mais c'est pas mon job, je laisse faire les pros.

Normalement, je gère assez bien l'ennui en avion. J'alterne entre films, console, livre, musique... Là, une fois qu'on arrive au-dessus de l'eau, c'est l'ennui total. Je suis incapable de vous dire pourquoi, l'excitation peut-être, mais après une heure à peine, j'en pouvais plus. J'arrivais pas à me mettre dans les films que je voulais regarder (Paddington, HP 2 et je-sais-plus), la console m'a saoulée au bout d'environ trois minutes trente. Heureusement, j'ai réussi à me plonger dans un bon livre et j'avais ma musique, plus celle de l'avion... mais c'est quand même passé trèèèèèès lentement. Et heureusement bis, quand on commence à survoler le continent américain, les paysages devient plus intéressants. On passera notamment juste à côté de Cape Canaveral, c'est très impressionnant vu d'en haut ! Je passerai le dernière demi-heure de vol à regarder pour le hublot pour tenter de repérer Disney, mais on ne passera pas tout près, donc impossible. Tristesse.

Sans trop de turbulences, on finit par atterrir à Tampa. On pleure un peu en voyant le taux d'humidité extérieur, mais bon, on repousse cette souffrance à demain. Etonnamment, je suis pas du tout fatiguée - pour le moment - je suis plutôt en mode bonds partout, style Tigrou. Style insupportable, comme me le feront gentiment remarquer mes parents. Pas trop d'embrouilles à la douane, on a eu un douanier pas très bavard mais efficace, et qui, miracle, prenait la peine d'articuler. Heureusement, parce qu'après neuf heures de vol, l'accent américain j'ai du mal x)

On a pris la décision de rester dans l'enceinte de l'aéroport pour notre première nuit. Pas l'envie d'encore se casser la tête avec la location de la voiture puis les routes alors qu'on était crevé du voyage. C'est donc le Marriott, situé à quelques pas de là où on a récupéré les bagages, qui nous accueillera pour la nuit. Je n'ai pas pris de photos de la chambre mais elle ressemblait à ça :



Comme on n'a fait que manger dans l'avion (sérieusement, j'ai dû prendre deux kilos en neuf heures de vol, c'est des fous...) et qu'en plus le décalage horaire commence à peser, on n'a pas faim. On décidera donc de simplement se poser au bar de l'hôtel pour un verre. Un verre, disent les Américains. Personnellement, j'appellerais ça un mini-seau. Sérieusement, c'est un truc dont j'oublie à chaque fois l'ampleur. Ça et la proportion de glaçons dans le verre-seau. Je sais qu'il fait chaud dehors mais quand même.

À la moitié de mon Coca-repas, j'aurai un gros coup de pompe. Le poker qui passe sur la télé du bar n'aide pas, c'est soporifique ce truc.

via GIPHY



On décide donc que c'est le moment d'aller se coucher, en chopant au passage quelques biscuits dans la boutique de l'hôtel (on les paie hein !), en cas de fringale nocturne. Le temps de se mettre en pyjama, de brancher les réveils (même si on n'en aura certainement pas besoin à cause du décalage) et  Sleep  Sleep on est loin au pays des rêves.

Demain, c'est le prochain grand jour : on va à Disneeeeeeey ! (Enfin presque)


Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant. S'il vous répond, vous êtes schizophrène. Dr. House
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait. Mark Twain
La meilleure manière d'être proche de la vérité, c'est d'être toujours en train de la chercher. Jérémy Ferrari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livroreuse.com
ker mary



Messages : 5505
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Sam 31 Oct 2015 - 17:39

Laughing moi j'aime bien tes gifs et j'ai hâte de lire la suite


A Fait découvrir le parc à son fils de 6 ans nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte du parc pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!


Lutin officiel du PNS 2016 à votre service

Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Supracaro



Messages : 291
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Sam 31 Oct 2015 - 20:15

J'adore ta façon de raconter, c'est très vivant, dynamique.
Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte017



Féminin
Age : 26
Messages : 141
Localisation : Belgique
Inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Sam 31 Oct 2015 - 21:24

J'aime beaucoup ce début de TR, je m'y installe en attendant la suite. cheers



Revenir en haut Aller en bas
LaCasaCactus



Féminin
Messages : 790
Inscription : 09/10/2014

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Sam 31 Oct 2015 - 21:34

L'est chou, le hamster!!! Bon, je fais comme les autres: je m'installe!
Revenir en haut Aller en bas
http://lacasacactus.canalblog.com
seve74



Féminin
Age : 44
Messages : 1236
Localisation : haute savoie
Inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Sam 31 Oct 2015 - 22:04

Super comme tr,on s'y croirait
Revenir en haut Aller en bas
arwen2407



Féminin
Age : 31
Messages : 3589
Localisation : belgique
Inscription : 27/12/2012

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 11:51

Pareil je te suis!


Wdw du 5 sept au 18 au coronado et au akl.

tr dlp première fois pour notre princesse mai 2013 suite en mai 2014 et l'aventure continue en juin 2016  

tr wdw au coronado et akl

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Submarine



Féminin
Age : 43
Messages : 291
Localisation : Var
Inscription : 28/10/2015

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 12:40

Sympa les petits gifs Wink
Je m'installe aussi, c'est vrai que ton TR est très vivant!
Revenir en haut Aller en bas
gina



Féminin
Age : 39
Messages : 1910
Localisation : Béziers
Inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 14:11

je m'installe aussi pour la suite . study
Revenir en haut Aller en bas
Darby



Féminin
Age : 20
Messages : 1620
Localisation : Dans la quatrième dimension!
Inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 15:22

Merci de me suivre Very Happy
Je suis contente que ça vous plaise Smile

Je poste directement la suite, vu que c'est le weekend et que j'ai un peu de temps. Je sais pas trop à quelle fréquence je pourrai écrire les suites mais je ferai de mon mieux pour ne pas laisser un mois entre chaque chapitre Wink


Chapitre 2  :  Aujourd’hui on voit Mickey !!!!!! ... ou pas.


C’est le grand jour ! Enfin le deuxième ! Enfin... bon, en fait, tous les jours de ces vacances vont être des grands jours.

via GIPHY



Ce dimanche-là, c’est le jour du voyage, de l’installation, et de la première immersion dans l’ambiance, à savoir Downtown Disney (oui dans dix ans, ce sera toujours Downtown Disney pour moi, ne changez pas mes habitudes de noms siouplait).

Comme on le pensait, on est debout aux alentours de six heures et demi, alors qu’on ne peut aller louer notre voiture qu’à partir de dix heures. Bon, le côté positif, c’est qu’on a tout le temps de se préparer. Evidemment, je meurs de faim - en même temps c’est pas une surprise, j’ai tout le temps faim. Particulièrement quand on bouge beaucoup, heureusement qu’il faisait chaud, ça me coupait un peu l’appétit. Un peu. C’est relatif. Je me jette donc sur les Oreo et les cookies qu’on avait achetés la veille (mes parents me connaissent trop bien, j’y peux rien), en attendant un petit-déjeuner un poil plus consistant. Ah, d’ailleurs, en parlant de petit-déjeuner, déjeuner, dîner, blablabla : je suis Suisse, donc pour moi, déjeuner = petit-déjeuner ; dîner = déjeuner et souper = dîner. Comme ça vous serez pas trop perturbés par le fait qu’on dine à midi

Une fois tout le monde prêt et changé dans des vêtements avec le moins de tissu possible (j’exagère un peu mais pas tant que ça : mes shorts les plus longs, je les retrousserai pour profiter du peu d’air qu’on avait de temps en temps What a Face ), on parcourt les couloirs dans le sens inverse, check-out rapide puis direction le Starbucks, c’est mon estomac qui nous guide. Avant de partir, un dernier petit coup d'oeil par la fenêtre de la chambre et sa vue... euh... bon on repassera pour la vue.



Aaaaah, les petit-déj’ américains... C’est sûrement un des trucs qui me manque le plus entre deux visites : les cookies, les muffins, les cinnamon roll... Bref, que des choses saines et très très légères. Tout compte fait, c’est peut-être mieux que ça reste occasionnel pour ma ligne. Je commencerai doucement, cookie et muffin pour la route (je me connais, je vous dis...) accompagné d’un jus de fruits. On dégustera tout ça sur des fauteuils un peu à l’écart du Starbucks. Fauteuils pourvus de prises USB... et comme mon téléphone a décidé de ne pas charger pendant la nuit (la prise était HS à l’hôtel et j’étais trop crevée pour remarquer qu’il n’avait pas vibré quand je l’ai branché), j’essaierai désespérément de le recharger là. Echec, il refuse de prendre en charge l’accessoire blablabla. Mouais, flemmard va. Heureusement, je l’avais pas trop utilisé la veille (bon au pire, j’aurais pu le recharger sur mon ordinateur), il tiendra jusqu’à la fin de la route.

Quelques centaines de calories plus tard, nous voilà parés pour aller chercher la voiture ! J’expliquerai à mes parents qu’il faut prendre l’ascenseur rouge au bout du hall (j’avais vu ça en passant le soir d’avant). Ils décideront donc de prendre l’ascenseur bleu à l’autre bout du hall. Bon. À leur décharge, je suis réputée pour avoir un sens de l’orientation absolument minable. Mais enfin, sur ce coup-là j’avais raison, on finira à l’extrême opposé d’où on devait être : on remonte dans l’ascenseur et on prend le bon, le mien On devait traverser une route, à l’extérieur, pour passer du bâtiment de l’aéroport au bâtiment de location de voitures. Et P-U-N-A-I-S-E c’est quoi cette humidité et cette chaleur ??? Sérieusement, trois secondes et demi, j’ai failli fondre sur l’asphalte. J’ai pas l’habitude !

Nous voici donc chez Sixt. Je sais que, comme d’habitude, on va vouloir nous proposer quarante millions de choses et que ça va beaucoup, et vite, parler. Je me propose donc pour accompagner mes parents (études de traduction, j’ai quand même quelques bases en anglais What a Face ). Réponse : ‘‘non, non, ça ira !’’

Hum oui... Dans le doute, je me poste pas très loin, avec les valises, et ça ne manque pas : dix minutes plus tard, on m’appelle à la rescousse.

via GIPHY



Je me moque même pas en les rejoignant ! Bon, j’avoue que la ‘‘vendeuse’’ avait un accent à couper au couteau, et que la question était tellement inédite que c’était pas très clair. Elle me la pose une fois, je me demande si j’ai vraiment bien compris, parce que... vraiment ? Du coup elle me la repose et... Oui, vraiment.

Elle nous proposait une mini décapotable. Alors qu’on était trois. Avec trois énormes valises.

Non mais pourquoi pas hein.

J’ai un peu dû la regarder comme ça Oo oO Oo oO parce qu’elle rigole et passe à la prochaine question. À ce jour, je ne sais toujours pas si elle blaguait ou non, j’ai peur que non. Finalement, trois milliers de questions plus tard ( Voulez-vous un siège auto ? Une assurance contre les mouches ? Un pare-brise en or ?), on a les clefs, nous reste plus qu’à trouver la voiture. On presse donc sur le petit bouton qui fait faire du bruit à la voiture (oui en court je pourrais appeler ça un klaxon, en effet) et on se dirige au bruit dans l’étage qu’on nous a indiqués. Heureusement, on mettra pas trop longtemps à la trouver, parce qu’on a quand même l’air un peu stupides. Mes souvenirs me font un peu défaut, mais, si je me souviens bien, c’était une Kia grise... qui puait la fumée à l’intérieur. EURK.

Déception, le coffre est très grand et on n’aura pas besoin de jouer au Tetris avec les valises. Roh, c’est toujours fun ce genre de moments pourtant ! On branche le GPS, on entre l’adresse de l’hôtel, on ouvre les vitres pour faire entrer un peu d’air ‘‘frais’’ et c’est parti mon...

Ah bah non. Le m’sieur dans le GPS il parle espagnol. Et il fait peur. Oups. Bon bah on se re-arrête et on re-programme tout ça. Après avoir été sérieusement traumatisés par la voix du GPS (je sais pas qui l’a faite mais d’après moi, il est en prison désormais), on redémarre enfin. Cette fois-ci, c’est parti pour de vrai, direction Orlando et notre hôtel !

Le voyage passera rapidement, c’est ‘‘que’’ deux heures. C’est principalement pour ça qu’on avait choisi d’atterrir à Tampa : par rapport aux quatre heures de route entre Miami et Orlando, c’est carrément plus avantageux. En plus, on voit apparaître plus rapidement ce genre de panneaux Very Happy



(Pardonnez la qualité de la photo, c’est pris à la va-vite avec mon téléphone portable et les vitres de la voiture étaient absolument dégueulasses.)

Notre hôtel, c’est le Marriott World Center. Enfin, plus précisément, le Marriott Sabal Palms, qui est juste derrière le World Center. Par rapport aux parcs principaux, on est là. Si ça vous situe mieux, c’est à quelques centaines de mètres de l’hôtel Nickelodeon. Ou à quelques kilomètres, moi et les distances... Bref, pas loin.



Pour résumer, on est à 5-10 minutes des parcs Disney (allez, quinze pour Animal Kingdom peut-être), vingt de Sea World et une petite demi-heure d’Universal. Que demander de plus ? Surtout qu’à ce moment-là, je savais (surtout pour les parcs Disney), qu’on rentrerait en début d’aprèm’ pour pas se surmener et pour éviter les coups de chaud et les coups de ‘‘j’en ai maaaarre, y a trop de moooooonde’’. Donc, être si proche des parcs, c’est la classe !

Evidemment, j’ai pas pris de photos de notre villa, mais il y a de bonnes photos pour vous donner une idée sur Internet. Pour résumer un peu, y a quatre apparts par bâtiments, deux en haut, deux en bas. On avait celui d’en haut à droite. Ma chambre et salle de bains étaient tout de suite à gauche en entrant. J’avais le choix entre un lit simple et un double, j’ai évidemment pris le double Langue J’avais une assez grande douche, heureusement vu le temps que j’y passais Après quelques marches, c’était cuisine/salon/salle à manger et sur la droite, la chambre principale avec la salle de bain. Bon, je sais pas vraiment si c’est clair x) Mais c’était assez grand, on se marchait pas dessus, j’avais vraiment l’impression d’avoir ‘‘mon espace’’, assez bien séparé du reste de l’appart’. En bref, si vous cherchez un truc un peu ‘‘luxueux’’ en-dehors des parcs, je vous le conseille !

Pour le plaisir, une photo de la vue depuis ma chambre. Ça donne plus ou moins sur Epcot, on ne voyait pas le parc mais par contre je voyais très bien les feux d’artifice le soir. En tordant le cou, j’apercevais même ceux de Magic Kingdom !



On se laisse une petite heure pour se poser tranquillement, fermer les yeux un moment. Pour ma part, je retravaillerai un peu le programme de la semaine, j’ai absolument aucune résistance aux siestes, si j’en fais une, je suis KO pour le reste de la journée. Allez comprendre.

Evidemment, l’heure prévue se transforme en deux heures mais, hey, c’est pas grave, on est en vacances ! J’en profiterai pour faire un petit tour du ‘‘quartier’’ des villas. À quelques pas de la nôtre, y a un petit espace avec des bancs et une petite table, au bord du lac. Malheureusement, c’est infesté de moustiques, j’y aurais bien passé un moment sinon. De l’autre côté, c’est la piscine (on n’y mettra pas les pieds, me demandez pas pourquoi) et, un peu plus loin, la réception, avec possibilité d’acheter les billets de parc, un accès à un ordinateur et une imprimante et un tout petit-mini shop (deux armoires en fait) avec les denrées les plus indispensables. dont du Nutella. La preuve qu’il y a pas que moi qui suis accro !

via GIPHY



De retour à l’appart, déjà je découvre avec soulagement que j’ai pas oublié la clef. OUI, ça m’arrive souvent. Ensuite je manque d’écraser environ trente lézards... Y en avait partout. De toutes les tailles et de toutes les couleurs. Vous voyez la chanson de Perret ? Pareil. En lézards. Et puis finalement, je découvre que mes parents sont réveillés de leur sieste. Ça tombe bien, il est seize heures, c’est le moment de partir à Downtown !

J’avais un peu - beaucoup - oublié que tout Downtown était en travaux, y compris les parkings. Du coup j’étais un peu - beaucoup - paumée en sortant de la voiture parce que je m’attendais pas à atterrir là Mais finalement le World of Disney se profile devant nos yeux et c’est bon, je sais où on est ! À l’exact autre bout d’où on doit aller !

Bon en fait, à ce moment-là, je n’ai pas du tout été stratégique. On avait besoin de trouver les Guest Relations, pour aller chercher nos entrées (pour les parcs hein, je ne parle pas de nourriture. Pas encore.). Et dans ma tête, j’étais totalement focalisée sur le fait que les Guest Relations, c’était à l’auuuuutre bout de Downtown, soit près de DisneyQuest. Sauf que AHAH, y en avait un autre. Juste à côté de où on a atterri. Le dites pas à mes parents, ils sont toujours pas au courant, heureusement. Voyons le côté positif des choses, on a pu visiter Downtown... Et ses milliers de gens... Partout... Tout le temps.

Bon ok, pas stratégique du tout.

Mais on en profitera quand même pour faire quelques boutiques, World of Disney en 14ème vitesse, la boutique Lego avec PLEIN d’enfants qui crient FORT, on s’arrêtera un moment devant euh... Je crois que c’est The Boathouse, avec les voitures amphibies ? En tout cas on s’arrêtera là, en trouvant le concept très sympa. Quelques pas plus loin, on trouve une boutique qui vend des Vans. Je voulais absolument des Vans Disney, donc on s’arrête. Puis au final je suis pas convaincue par ce que je vois... Sauf par le sac à dos Donald qui est absolument cool ! Tristesse donc, je ressors de là les mains vides. En chemin, on passe devant le Portobello Country Italian Trattoria et on en profite pour réserver pour le soir. Enfin ‘‘le soir’’, on réserve pour 18h30 en fait, parce qu’on est déjà totalement claqué, on va pas tenir longtemps ce soir...

Petit mélange de photos 2015 et 2009 Smile


Le Stitch qui crache, eau bienvenue ! En fait il fait tellement humide qu'on sent pas la différence mais celle-ci est fraîche (relativement).



L'intérieur du magasin Lego, minus les enfants qui crient, c'est cadeau. (J'ai rien contre les enfants, non non)



L'extérieur. Non mademoiselle, ce n'est pas vous que je prends en photo, détendez-vous !


Un resto qu'on testera un peu plus tard dans le séjour


Le resto de ce soir !

Finalement, après ce qui paraît être 45 kilomètres de marche (j’ai précisé qu’il faisait vraiment chaud et très très TRES humide ? Parce que c’était le cas. L’enfer.) on arrive en vue de Disney Quest. Ni une ni deux, j’endosse ma casquette (imaginaire) d’organisatrice et je donne les papiers de réservations de billets, que, heureusement, je n’avais pas oubliés à l’hôtel, à la cast. J’arrive pas à déterminer si les cartes sont choisies à l’avance ou non, mais le fait est qu’elle m’a regardée de haut en bas avec un grand sourire et m’a tendue une carte Mickey. Hey, elle a compris qui était le chef ! Mon père, à qui j’expliquerai la théorie qu’elle distribue les cartes en fonction de ce qu’elle pense de la personne, ne sera pas convaincu. En même temps il a eu Dingo... Je veux pas dire, mais ça a certainement joué sur son objectivité. Ma maman aura Minnie et mon frère, Pluto.

Vieille personne que je suis, j’ai été surprise (en bien, oui je persiste) de la matière des cartes. Je me souviens de celles en 2009 ou de celles de Paris, si ça a pas changé, en papier qui se désintègre au bout de deux jours... Là, le format + matière carte de crédit est nettement plus pratique et résistant ! C’est bien, prends exemple Paris ! (s’il te plaît). Une petite photo de la mienne, qui est toujours dans mon porte-monnaie aujourd’hui, juste au cas ou.



Bon, maintenant, que faire ? Il nous reste une bonne heure et demi à tuer avant notre repas, on n’a pas envie de tout retraverser pour aller faire du shopping, parce que rappelez-vous : les gens. Le Planet Hollywood est pas loin, on décide de s’y poser pour un verre avant d’aller souper.

On met les choses au clair quand on rentre : bonjour, est-ce qu’on peut s’asseoir pour boire un verre ? Pas pour manger, juste un verre. Bref, très très clair, même avec notre accent très... francophone. Réponse avec un grand sourire : ''oui, bien sûr !'' Bon, cool, on s'assoit, on attend environ 4h30 pour recevoir la carte des boissons... et le menu.

Ok, pas de souci, ça doit être une erreur, la serveuse a beaucoup de boulot, le resto est plein à craquer, soit. On se décide pour nos boissons, cocktails respectivement avec et sans alcool et avec et sans verre qui fait stroboscope Laughing Puis la serveuse, toujours la même, revient prendre nos commandes. On lui dit donc nos choix de boissons et elle demande, grand sourire aux lèvres : ''et à manger ?''

Bon ok y a vraiment beaucoup de monde, elle a dû mal comprendre, donc on répète qu'on ne mangera pas, on a une réservation dans un autre resto, etc. Pas de soucis, elle repart tout sourire... Pour revenir, dix minutes plus tard, avec nos boissons... et la question : ''et vous mangerez quelque chose ?''

MAIS. Bon ok, ne nous énervons pas, c'est les vacances On rétorque donc calmement que nope, rien à manger, merci. Cette fois-ci elle paraît avoir compris. Paraît. On déguste donc nos boissons et on se fait aveugler par mon verre, dont j'essaie de prendre une photo... ratée.



Le cocktail était pas mauvais, un peu trop doux, mais buvable et rafraîchissant. En arrière-plan, la télé, qui passait des bandes-annonces de films et séries Disney et de temps un temps une chanson-karaoké. Dont... Je vous le donne en exclusivité...

via GIPHY



Et oui, pour la première fois (environ un millier de fois suivront), on a droit à Let It Go (LET IT GOOOOOOOOOOOOO... Ok je l'ai de nouveau dans la tête). Et là, on se rend compte une fois de plus qu'on est bien aux Etats-Unis, parce qu'un micro-silence de deux secondes se fait avant que la quasi totalité du restaurant ne se mette à chantonner, plus ou moins juste, sous nos yeux ébahis. Y compris le groupe de bikers au bar, oui. Un grand moment qui restera gravé dans les mémoires... Ils sont fous ces Américains. Mais bien plus dynamiques que les Suisses, même si ce n'est pas très difficile !

Au milieu de tout ce capharnaüm, notre serveuse préférée revient nous demander ce qu'on veut à manger. Et non, je ne déconne pas. Dans les dix secondes, elle est suivie par une autre serveuse qui nous pose la même question. Sortez. Nous. De. Là. On leur jette un regard en coin un peu méchant et on se contente de demander l'addition avant de se faire attaquer par un hamburger ou un fish'n'chips pour nous tenter.

Une fois dehors, il nous reste encore un peu de temps à tuer avant notre réservation donc on fait un tour extrêmement rapide à l'intérieur du restaurant T-Rex. La file allait jusqu'à l'extérieur (en plein soleil, miam...), bon courage à ceux qui avaient faim. On est tous d'accord sur le fait qu'on serait absolument incapable de manger là-dedans. Tellement de bruit, brrrr. Petite photo (ratée et oui, c'est le bras de mon père que vous voyez) pour immortaliser cette grosse bête pas belle (le dinosaure, pas mon père).



Il nous reste encore une bonne demi-heure avant de pouvoir aller manger, j'explique donc à mes parents que j'aimerais bien aller m'acheter un pins et un MagicBand et leur demande s'ils veulent m'accompagner. La réponse est un joli ''NON !'' unanime, je m'en vais donc toute seule à travers la foule. Bon, au moins, c'est plus rapide.

Vous commencez à me connaître, mon sens stratégique n'est pas vraiment au point donc, plutôt que de m'arrêter dans la première boutique et de voir s'ils ont le pins que je voulais (étant donné que les MagicBand sont un peu trouvables partout), je remonte jusqu'à la ''petite cabane'' de vente de pins. Où on serait de toute façon repassés en retournant au parking... Mais bon, je nous connais, on aurait été crevés et j'aurais pas eu le temps de fouiller les rayons de pins !

Finalement, je suis fidèle à ma tradition, je prendrai un pins avec l'année et Stitch, et un MagicBand rose. C'est à ce moment que je me rendrai compte du deuxième truc que j'ai oublié : mes lanières et mes pins à échanger... Une bonne vingtaine de pins. Laissés sagement sur mon bureau, où ils m'attendront à mon retour. Yep, je suis définitivement un boulet. Le pins et le MagicBand (et mon poignet de grenouille malade) :


(photo piquée sur disneypinsblog.com)


J'aurais pas été obligée d'acheter un MagicBand mais j'ai décidé de le faire pour plusieurs raisons. Déjà parce que, comme j'aurais un sac à dos (problèmes de dos, si j'ai un sac en bandoulière lourd toute la journée, je décède), mon porte-monnaie et la carte seraient très loin à chaque fois que je devrais le sortir Laughing Ensuite, moins de risques de le perdre (et au pire j'aurais un double avec la carte). Et puis, finalement parce que je trouve ça super fun ! Et j'avais envie de tester le système.

Demi-tour pour retrouver mes parents et on rentre enfin dans le Portobello. Ils est que 18h30 mais je suis totalement crevée, merci le décalage horaire... On est rapidement assis et servi de nos boissons-seau d'eau. Maintenant vient le choix très stratégique et important de ''que manger ?''

Ça parle de stratégie, évidemment, je ne ferai pas le bon choix. La fatigue a tendance à me couper l'appétit mais je déciderai quand même de prendre entrée ET plat. Yep, c'est pas très intelligent. Pas très du tout, même. On prendra deux entrées : les Mozzarella Stuffed Rice Balls et l'Antiparti Platter (fromage, jambon, etc). Les deux sont très bons, j'ai adoré les Rice Balls, mais... j'ai plus faim après l'entrée. Et le plat est déjà commandé et sous mes yeux (le service était très, voire trop rapide).

Bon... J'attaquerai mes spaghettis aux Meatballs sans grande conviction. Une meatball (de la taille de mon poing quand même) et quelques pâtes plus tard, j'en peux plus, je me sens presque mal et je suis pas loin de m'endormir sur la table. Mes parents mangent un peu plus mais sont pas beaucoup plus glorieux niveau fatigue. Je prendrai le doggy-bag (donc les restes) qu'on me propose parce que je me sentais trop coupable de laisser tout ça comme restes (au final, on le mangera pas... Mais bon, l'intention y était.)

On se dépêche de payer l'addition, on sort du restaurant et on rejoint la voiture en mode zombies, titubant et tout (oui on est vraiment fatigué). Pendant les quelques minutes de trajet, mon père me demandera ce qu'est le programme pour demain...

À la base, c'était : ne pas mettre de réveil, se réveiller quand on voulait, partir faire un peu de shopping en fin de matinée/début d'aprèm, petite pause à l'hôtel et Magic Kingdom le soir.
Sauf que mes parents trouvent que c'est une meilleure idée de : se réveiller tôt, partir à Magic Kingdom pour l'ouverture, y passer quelques heures, partir faire du shopping, faire une petite pause en fin d'après-midi et partir à Magic Kingdom ensuite.
Hum... En théorie je suis pas contre, mais on est encore en tout début de séjour, ça me paraît un peu chargé comme programme et je tente de leur expliquer... Sans trop de succès. Bon, je me plie à l'autorité parentale et j'accepte, après tout au pire, on s'endormira sur un banc quelque part dans Magic Kingdom !

De retour à l'hôtel, je prendrai donc quelques instants pour adapter l'organisation du lendemain et prévoir quelles attractions faire le matin. Et finalement, mes yeux se ferment tout seul, c'est le signe qu'il faut vraiment que j'aille dormir... Demain, c'est l'heure du premier parc Sleep


Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant. S'il vous répond, vous êtes schizophrène. Dr. House
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait. Mark Twain
La meilleure manière d'être proche de la vérité, c'est d'être toujours en train de la chercher. Jérémy Ferrari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livroreuse.com
Charlotte017



Féminin
Age : 26
Messages : 141
Localisation : Belgique
Inscription : 26/09/2015

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 16:12

Chouette suite, j'adore ta façon de nous raconter ton séjour!!



Revenir en haut Aller en bas
shambles-x



Féminin
Age : 25
Messages : 3574
Localisation : Lille
Inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 20:48

Citation :
Malheureusement, j'ai pas pris énormément de photos pendant ce voyage. Pour des raisons diverses et variées : il faisait beaucoup trop humide pour bouger plus que nécessaire ; mon appareil était dans mon sac à dos qui était beaucoup trop loin de mes bras.

Tu as parfaitement résumé le pourquoi du comment j’ai fait moins de photos que d’habitude !

Je m’installe, j’adore les gifs stupides !

Dommage pour l’appareil photo ! Heureusement que tu as pu en trouver un sympa l’aéroport !

Trop fort Let it go dans le PH !
Revenir en haut Aller en bas
ker mary



Messages : 5505
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 20:51

morte de rire, j’adore ta façon de raconter. Ceci dit si on devait aller en prison en fonction de notre voix on serait mal barré. Laughing


A Fait découvrir le parc à son fils de 6 ans nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte du parc pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!


Lutin officiel du PNS 2016 à votre service

Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
seve74



Féminin
Age : 44
Messages : 1236
Localisation : haute savoie
Inscription : 04/03/2015

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 21:33

Vraiment trop bien,j'attends la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
sosso



Féminin
Age : 29
Messages : 5238
Localisation : Montfort sur Risle
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 22:29

Je m'installe aussi pour la suite!! J'adore ta façon de raconter avec une bonne grosse dose d'humour et les gifs me font rigoler aussi!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Il.etait.une.photo.76
Ariel Zombie



Féminin
Age : 29
Messages : 1292
Localisation : in Wonderland
Inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Dim 1 Nov 2015 - 22:42

Je m'installe j'adore comment tu raconte, j'ai beaucoup rigolé Very Happy
Nous on a fait le TREX pour notre toute première soirée a Disneyworld, on avait 28km de notre journée à Universal dans les pattes on a passés la soirée à trembler de fatigue et de froid mais le bruit ça allait
Revenir en haut Aller en bas
Darby



Féminin
Age : 20
Messages : 1620
Localisation : Dans la quatrième dimension!
Inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Lun 2 Nov 2015 - 17:27

Contente que ça vous plaise toujours Very Happy

shambles-x : on est d'accord, nos bras sont placés beaucoup trop loin de la poche du sac^^ Surtout quand il fait tellement chaud, faut limiter un maximum les déplacements ! J'ai hésité à le prendre autour du cou, mais y a quelques années, ça m'avait ressortir avec une marque de ''bronzage'' douteuse donc maintenant j'évite
Honnêtement aujourd'hui encore je m'en veux pour l'appareil photo What a Face C'est vraiment LE truc stupide qui m'a trop perturbée pour le départ... Pas intelligent.

Ker Mary : en effet, ce serait pas très pratique d'être jugé sur la voix Langue Mais il faisait vraiment peur, c'est difficile à décrire, on avait l'impression d'entendre le clown de Ça en mode ''je vais vous tueeeeer'' (j'ai jamais vu Ça, en effet). flippant quand on s'y attend pas

Ariel Zombie : niveau froid dans les restaurants, j'aborderai ça un peu plus tard dans le TR, mais j'ai souffert aussi. Ils sont vraiment totalement frappés avec la différence de température qu'ils font Oo
Je sais pas, j'ai de la peine avec les restos bruyants, particulièrement quand c'est un bruit autre que des conversations. Je sais que je pourrais pas manger là-dedans, rien que d'y faire un tour me donne mal à la tête. Après, je suis très sensible aux bruits, donc ça doit certainement jouer un rôle là-dedans. Mais si ça vous a plu, c'est le principal

Aux autres personnes qui ont commenté : c'est gentil de prendre le temps de laisser un petit message, ça fait toujours très plaisir Very Happy

La suite est en cours de rédaction, j'essaierai de poster ça au plus tard demain Smile


Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant. S'il vous répond, vous êtes schizophrène. Dr. House
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait. Mark Twain
La meilleure manière d'être proche de la vérité, c'est d'être toujours en train de la chercher. Jérémy Ferrari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livroreuse.com
valerie057



Féminin
Age : 43
Messages : 1166
Localisation : Lorraine
Inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Lun 2 Nov 2015 - 18:53

J'ai bien rigolé avec le pare brise en or et l'attaque des hamburgers !
Revenir en haut Aller en bas
ker mary



Messages : 5505
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Lun 2 Nov 2015 - 19:04

darbie: j'ai vraiment du mal avec ton avatar, à chaque fois je me dis Beau gosse dis donc... et après je me dis à bah non c'est Jérémie Ferrari et Darby est une fille (j'ai failli te le dire cet aprem sur le post du pns) Laughing


A Fait découvrir le parc à son fils de 6 ans nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte du parc pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!


Lutin officiel du PNS 2016 à votre service

Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Darby



Féminin
Age : 20
Messages : 1620
Localisation : Dans la quatrième dimension!
Inscription : 09/09/2007

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Lun 2 Nov 2015 - 19:25

Contente que mes bêtises te fassent rire valerie057

Ahah Ker Mary du coup j'ai changé, deux beaux gosses pour le prix d'un, peut-être que tu bugueras moins (ou pas) Very Happy


Si vous parlez à Dieu, vous êtes croyant. S'il vous répond, vous êtes schizophrène. Dr. House
Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait. Mark Twain
La meilleure manière d'être proche de la vérité, c'est d'être toujours en train de la chercher. Jérémy Ferrari
Revenir en haut Aller en bas
http://www.livroreuse.com
ker mary



Messages : 5505
Localisation : au pays du caramel au beurre salé
Inscription : 22/10/2013

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Lun 2 Nov 2015 - 21:21

C'est qui?


A Fait découvrir le parc à son fils de 6 ans nov 2013/2e séjour nov 2014/3e séjour mai 2015. Découverte du parc pour ma fille/ 4e séjour novembre 2015/5e séjour mai 2016/ 6e séjour novembre 2016/Un jour la Floride!!!


Lutin officiel du PNS 2016 à votre service

Mes TR:
 
Revenir en haut Aller en bas
Miss scrump



Féminin
Age : 27
Messages : 203
Localisation : Chartres
Inscription : 22/02/2015

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Lun 2 Nov 2015 - 22:55

Super début de tr!


all our dreams can come true if we have the courage to pursue them...

Notre tr c'est ici : http://www.disneycentralplaza.com/t51508-road-trip-floridien-le-reve-de-2-soeurs
Revenir en haut Aller en bas
Fgth
Modérateur


Masculin
Age : 45
Messages : 3046
Localisation : Draveil
Inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Mar 3 Nov 2015 - 14:30

je sens qu'on va bien rire avec ce TR. Surtout continue avec les Gifs débiles et les anecdotes bien marantes


Mes photos d'Exploration Urbaine ici : http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
DLP : plus de 50 visites depuis juin 1992, PA Fantasia depuis 2000
WDW/USO/Sea World : 1989 (avec mes parents et mon frère) et 1998 (Voyage de Noces)
Disneyland Resort/USH : Eté 2015, étape de 3 jours au cours d'un Road Trip de 30 jours côte Est/côte Ouest
Pré-TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t49562-pre-tr-disneyland-californie-universal-studio-hollywood-vip
TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t50717-30-days-in-the-usa-new-york-ush-disneyland-resort-parcs-nationaux-las-vegas-san-francisco-boston
Vidéos TR USA 2015 : http://www.dailymotion.com/fgthvideo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
hildegarde27



Féminin
Age : 37
Messages : 1172
Localisation : Haute Normandie
Inscription : 29/09/2012

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Mar 3 Nov 2015 - 16:31

Comme les autres, je ne vais pas être originale: j'adore ta façon de raconter ton séjour... C'est bête, mais je rigole toute seule devant mon écran... merci Wink J'attend la suite avec impatience!


* WDW au POR du 17 au 29 octobre 2016 et mariage avec Disney's Fairy Tale Weddings  
Mon Pré TR c'est par ici: http://www.disneycentralplaza.com/t42202-une-grande-aventure-wdw-du-17-au-28-octobre-2016-et-un-mariage-de-reve-en-floride et le TR c'est par là: http://www.disneycentralplaza.com/t55972p50-un-voyage-de-reve-a-walt-disney-world-octobre-2016
* Le Compass Club NPBC, ce sera du 16 au 18 janvier 2017
* Prochain séjour à WDW en octobre 2018? Question Affaire à suivre!
Revenir en haut Aller en bas
poltoff



Masculin
Age : 47
Messages : 298
Localisation : martinique caraïbes !!!
Inscription : 01/11/2008

MessageSujet: Re: Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015 Mar 3 Nov 2015 - 19:24

tu as pu associer une carte de crédit à ton magic band sans être client hotel disney ??
Revenir en haut Aller en bas
 
Fun, magie et sensations : Floride du 11 au 27 juillet 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-