AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
princesse-tac



Féminin
Age : 29
Messages : 1334
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 27/09/2013

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 22 Avr 2016 - 8:21

Ouiiiiiii la suite Smile

Seaworld je suis très mitigé surtout après avoir vue le reportage Sad Tilikum n'est plus sur les spectacles si j'ai bien compris, vous ne l'avez pas aperçu ?
Quel dommage que les bassins soient si petits pour eux

Sinon pour les attractions, il y en a qui ont vraiment l'air sympa Smile



OAA Casey Junior / Pays des contes de fées
Revenir en haut Aller en bas
Romain Fanatix



Masculin
Age : 29
Messages : 87
Localisation : Bresse Bourguignonne
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Sam 23 Avr 2016 - 18:22

@Fgth a écrit:
Difficile en effet de se faire un avis sur Sea World en effet. je l'ai visité deux fois mais bon, ce n'est pas un incontournable pour moi. je lui préfère Bush Gardens
Entièrement d'accord avec toi!

@princesse-tac a écrit:
Seaworld je suis très mitigé surtout après avoir vue le reportage Sad Tilikum n'est plus sur les spectacles si j'ai bien compris, vous ne l'avez pas aperçu ?
En effet je ne crois pas l'avoir aperçu pendant le show. En revanche, on l'a vu lors du Dine with Shamu, il est très reconnaissable avec sa nageoire dorsale courbée et puis il y avait un seau à son nom:



Si on enlève l'éthique, Seaworld Orlando est vraiment un bon parc avec comme je l'ai dit des shows de qualité et des attractions qui le sont tout autant dans l'ensemble... mais pour moi ça manque clairement de quantité... et ça se verra d'autant plus le jour où ce genre de show sera banni des parcs Seaworld (comme ça va être bientôt le cas pour le parc Seaworld San Diego: article du monde).
Après il ne faut pas pour autant se priver d'une visite, surtout quand on y va pour les coasters et les attractions.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
princesse-tac



Féminin
Age : 29
Messages : 1334
Localisation : Seine et Marne
Inscription : 27/09/2013

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Dim 24 Avr 2016 - 10:17

Je suis d'accord avec toi il ne faut pas se priver
J'avoue que j'aimerai vraiment voir des orques car je trouve ces animaux magnifiques mais le reportage me met mal à l'aise :/

Pour Tilikum ça me briserait le coeur de le voir comme ça Sad



OAA Casey Junior / Pays des contes de fées
Revenir en haut Aller en bas
InRockWeTrust



Masculin
Age : 43
Messages : 612
Localisation : Amiens
Inscription : 30/10/2014

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mar 26 Avr 2016 - 12:04

Bon, juste super comme d'hab, et ces photos... sérieusement tu assures....


LIFE IS A GAME.........SO, PLAY MORE .........




Revenir en haut Aller en bas
Kannah20th



Masculin
Age : 27
Messages : 246
Localisation : Lille
Inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Lun 2 Mai 2016 - 16:46

OUF ! J'ai enfin pu lire ta suite et comme le dit mon comparse ci-dessus : WAOUH !

Continue comme ça, ça me fera patienter pour 2017 !

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Romain Fanatix



Masculin
Age : 29
Messages : 87
Localisation : Bresse Bourguignonne
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mer 11 Mai 2016 - 16:08

Jour 12, vendredi 2 octobre

Levé à 7h10 pour une entrée à 8h pétante dans le parc Universal Studios Orlando, ouvert une heure en avance pour les résidents des hôtels. On ne prendra pas le petit déjeuner à l'hôtel car j'ai une petite idée en tête!

Pour faire durer un peu plus ce compte rendu et ne pas terminer par "on a fait ci, ça et ça", je détaillerais une attraction sur deux.

On commencera par Shrek 4D qui se trouve juste sur la droite en entrant dans le parc. La file d'attente est composé de posters qui parodient ceux des attractions de WDW, ça commence bien!




Des lunettes 3D "OgreVision" nous sont remises.
Le préshow se passe dans le donjon de feu Lord Farquaad. Sont fait prisonniers les trois petits cochons (dans une cage en paille, bois et en brique), pinocchio et le miroir magique: ils dorment tous, on entend leurs ronflements. Il y a également des écrans qui affichent les images de la caméra de sécurité de la salle de torture.
Les employés jouent les tortionnaires, en disant sans cesse que nous serons flagellés!



Les prisonniers sont réveillés, tibiscuit est lui prisonnier de la salle de torture. Ils demandent au miroir de nous raconter "l'histoire": le miroir part alors dans un délire à la Star Wars : "in a galaxy far far away!"
Le miroir se fait recadrer et nous raconte l'histoire de Shrek : "once upon a time"... bref Lord Farquaad a été dévoré par le dragon mais, son fantôme apparait à l'écran! Il demande à Pinocchio où se trouve Fiona, ce dernier ment: son nez s'agrandit!
Le fantôme de Lord Farquaad souhaite nous torturer interroger dans l'auditorium, le miroir nous donne quelques consignes.

Je vais pas détailler tout le film (vous pouvez facilement le voir sur le net) mais en gros, ça se passe juste après le premier film, Shrek, Fiona et l'âne partent en lune de miel et Fiona se fera kidnapper par un sbire de Lord Farquaad.
Le film est très sympa, drôle avec quelques références au monde de Disney et même à une attraction, Mickey's Philarmagic. La qualité de l'image est clairement dépassée et surtout, pendant la longue course poursuite en calèche, les mouvements des sièges sont trop brusques et cette partie du film est vraiment désagréable.

La sortie s'effectue via dans une boutique et, en face de la rue, il y a une photolocation avec Shrek mais à cette heure-ci, il n'y avait personne.
On se rendra à Diagon Alley pour un petit tour de Harry Potter and the Escape from Gringotts: je l'apprécierais chaque jour à peu plus!



Il est alors plus de 9h et on commence à avoir faim: ça tombe bien, nous avions pris l'option Universal Dining Plan en quick service pour 4 jours ce qui nous donnait droit à 4 repas en quick service, 4 snacks et 4 boissons, et ce premier crédit quick service, je comptais bien l'utiliser au Leaky cauldron ou chaudron baveur! D'ailleurs l'enseigne porte bien son nom.




Si vous avez vu le film, le restaurant y est fort similaire avec une grande hauteur de plafond.
On commande, on nous remet un chandelier et nos boissons puis on va s'assoir. Un serveur nous remettra nos plats en échange du chandelier.
Au menu ce matin: Traditional et Amercian Breakfast, accompagné d'un jus de fruit et d'un jus de citrouille... oui on a osé et ma foi, c'était pas mauvais du tout!





On prendra ensuite le temps de découvrir tout Diagon Alley en commençant par l'allée la plus sombre, l'allée des embrumes (Knockturn Alley) où on y trouve le magasin d'antiquité Borgin et Burkes, finement décoré.





Retour à la lumière du jour, la rue est bourré de détails, de fausse devanture de magasin (avec les nombreux livres de Gilderoy Lockhart dont la couverture s'anime) , mais aussi de vraies boutiques comme une ménagerie, un bar,  ou encore un glacier proposant le parfum inédit "bierrobeurre". Il y a également une petite scène où l'on peut entendre un conte de Beedle le barde ainsi qu'une chanteuse mais qui partait à notre arrivée.












Le summum étant pour moi le Weasley's Wizard Wheezes, la boutique de farce et attrapes des frères Weasley, complètement loufoque.





Il y a une boutique commune à Diagon Alley et Hogsmead (pré-au-lard) et pour cause, c'est sans doute celle qui rapporte le plus d'argent: la boutique de baguettes magiques d'Ollivanders et sera d'ailleurs notre dernier arrêt avant de quitter la zone. On ne savait pas à quoi s'attendre et la mécanique est savamment huilée!



Nous sommes accueillis par petit groupe d'une dizaine de personne dans une petit pièce à la lumière tamisée, les murs sont remplis d'étagères avec des boîtes de baguettes à foison.
Un vendeur calme, avec une voix posée, joue les grands sages et demande à un enfant (ou sinon le plus jeune du groupe) de s'approcher pour la sélection de sa baguette. Il pose des questions à l'enfant, s'applique à choisir la bonne baguette , le rôle est joué à la perfection.

Une baguette, c'est comme une paire de chaussure, ça s'essaye et le vendeur demandera à l'enfant de jeter un sort, qui les deux premières fois n'aura pas l'effet escompté. Par exemple, l'enfant jettera un sort pour arroser des fleurs, elles faneront! Ou encore faire sonner une cloche et c'est toute les cloches du quartier qui sonneront.

Le vendeur devient alors silencieux et songeur, la thème principal d'Harry Potter se fait entendre... il choisit une nouvelle baguette, la tend et l'enfant et soudain, la lumière se concentre sur l'enfant, un léger vent se met à souffler et la musique devient plus "importante", exactement comme dans le film.



Puis c'est la sortie dans la boutique, on explique alors au parent de l'enfant que s'il veut garder sa baguette, il faut alors débourser quelques dollars...!
Il y a les baguettes d'un grand nombre de personnages, gentils comme méchants d'ailleurs et on les trouves sous deux formes: simple ou interactive avec une carte.
La baguette interactive permet de jeter des sorts dans les 2 quartiers du resort mais j'y reviendrais plus tard puisqu'il y en a une qui a craqué!

Ce quartier est clairement une grande réussite, on y passerait des heures à chercher le moindre détails. On en sortira à 10h10, pour rejoindre à quelques pas the Simpsons Ride!

La place représente krustyland, le parc de Krusty le clown avec de multiples stands de foire devant l'entrée de cet imposant bâtiment et sa tête de clown.
L'attraction a ouvert ces portes en 2008 à la place Back to the future: the ride.




A l'intérieur, la file est truffée d'affiches sur des attractions imaginaires et d'écrans vidéo diffusant des extraits des épisodes des Simpsons se déroulant dans des parcs. Nous sommes dispatchés sur 3 étages puis de nouveau dans une grande salle par rangée de 8 personnes.




On apprend sur l'écran de la salle que l'increvable ennemi de Bart Simpsons, Tahiti Bob s'est echappé de prison... il a d'ailleurs revêtit un costume de Scratchy afin de pénétrer dans Kurstyland... Pendant ce temps là, Krusty organise un "tirage au sort" pour qu'une famille puisse tester en avant première sa toute nouvelle attraction et cera bien sûr la famille Simpsons qui gagnera (par l'intervention de Tahiti Bob).

On pénètre ensuite dans une petite salle de préshow, la thématisation fête foraine et Itchy et Scratchy est omniprésente.
Sur un écran on aperçoit la famille Simpsons qui se fait guider par Krusty le Clown dans les backstages de l'attraction qui est... une centrale nucléaire! Ils revêtissent d'ailleurs des tenues plombées.
Le grand-père se fait arrêter à l'entrée de l'attraction car les visiteurs ne doivent pas avoir de problèmes cardiaques pour faire cette dernière. Il gardera alors Maggie à l'extérieur... qui en profitera pour roupiller, laissant Maggie sans surveillance dans les locaux de la centrale...
Au moment de prendre place dans le véhicule, Tahiti Bob se dévoilera et forcera la famille à monter dans le véhicule avant de lancer les consignes de sécurité présentée par Itchy et Scratchy: hilarant!




L'esprit déjanté et totalement absurde était très présent pour le moment pour notre plus grand plaisir, ça promettait un excellent ride!
On arrive ensuite dans la salle d'embarquement individuelle, il y a face à nous un véhicule de 2x4 places. Il est devant une grande porte et il y a un petit moniteur vidéo juste au dessus.



Naïvement, je pensais que toute l'action allait se passait devant nous mais pas du tout, le dôme IMAX sur lequel le film est projeté se trouve derrière la fausse porte, le véhicule commence à s'élever nous donnant l'illusion que nous sommes dans l'ascenseur d'un wooden coaster, l'illusion est parfaite, je me suis tout de suite laisser emporter!
Le film d'une durée de 4 minutes 30 est une haletante course poursuite à Krustyland et également dans les rues de Springfield, on a même droit au générique de la série (si si si!). C'est la première fois que je voyais les personnages en 3D, l'ensemble est loufoque avec des passages complètement barrés, vraiment une chouette attraction!

Pendant le film, je me suis laissé tenté à tourner la tête et j'ai aperçu au loin un autre véhicule: l'attraction se compose en fait de 2 dômes IMAX accueillant chacun 12 véhicules sur 3 étages!



On enchainera avec Kang & Kodos Twirl'n'hurl, 5 minutes d'annoncée pour la forme mais il n'y avait pas d'attente.





On traversera rapidement la reconstitution récente de Springfield avant de faire E.T. adventure. On se fera un petit plaisir avec quelques photos ringardes avec E.T. à la sortie de l'attraction histoire de rentabiliser notre pass photo.




On continuera dans cette voie avec la photolocation de Bob l'éponge juste à coté.



On poursuivra notre visite par la grande rue d'Hollywood qui est toujours très animée avec sans cesse des chars avec des personnages. A cette heure-ci c'était Bob l'éponge accompagné d'une foule de performers en patin à roulettes ainsi que l'équipe de Scooby Doo.
J'ai beaucoup aimé cette partie du parc, les personnages tournent tout au long de la journée jusqu'à la parade, c'est vraiment malin d'avoir tout centralisé dans cette même rue.




Notre prochain arrêt se fera au bout de la rue sur notre gauche, dans les locaux de Cyberdyne Systeme, il est 11h15.
Les locaux sont austères et défraichis, bref on est en 1995! On prend une paire de lunette 3D et on pénètre dans la vaste salle de préshow. Tout au fond, une hôtesse très "cruche" nous accueille et nous invite à regarder une vidéo promotionnelle des nombreuses évolutions technologique de Cyberdyne systeme, dont le fameux programme Skynet et le modèle Terminator...




Vous l'aurez donc compris, cette attraction est Terminator 2 3D: battle accross time.
La vidéo est ringarde à souhait, certaines situations sont grotesques, ça fait vraiment vidéo de propagande. Cette dernière est alors interrompue par un signal pirate provenant de Sarah Connor et de son fils. Ils nous retracent bien sûr toute l'histoire et nous expliquent que Cyberdyne est notre ennemi!
Reprise et fin de la vidéo, l'hôtesse un peu gênée nous ouvre les portes de l'auditorium.




On nous demande de mettre nos lunettes de sécurité car on va nous présenter la nouvelle création de Cyberdyne, le terminator T-70.
La présentation est rapidement interrompue par Sarah et John Connor en personne. Le logo Cyberdyne commence alors à changer de forme, c'est le fameux Terminator T-1000 qui a l'uniforme d'un pilote d'hélicoptère. Il prendra forme dans la salle et engagera le combat contre la famille Conor.
Le Terminator interprété par Schwarzeneger fait alors son apparition au volant d'une Harley Davidson, neutralise temporairement le T-1000 avec son fusil à pompe et embarque John Conor avec lui.
Ensemble, ils traversent un portail qui les transportera dans le futur, lors la guerre entre les humains et les machines: la transition scène/écran est parfaite!

C'est parti pour une bonne dizaine de minutes de film, qui se terminera par un combat épique entre vrais acteurs et le flambant neuf T-1000000, une araignée robotique en métal liquide qui se baladera d'écran en écran puisque l'écran principal sera entouré de deux autres écrans de la même taille.
Alors certes le film n'est pas tout jeune mais j'ai adoré ce mélange de film 3D et d'action en live, l'univers est vraiment respecté, c'est original bref que du tout bon!


Il est presque midi et du peu qu'on avait fait ce matin, c'était que des choses excitantes et bien ficelée! Universal Studios commençait à beaucoup nous plaire!
On se rendra à Hollywood Rip Ride Rockit mais ce dernier est en panne... ou plutôt en test. On se rebat sur Transformers the ride en faisant un arrêt à la photolocation Transformers, ce sera Optimus Prime puis à la sortie de l'attraction, ce sera Megatron. Charlotte est fan de Bumblebee, je ne sais pas s'il est présent...




Retour sur nos pas pour voir si le Rockit est enfin ouvert mais non, toujours pas... pas grave, sur notre gauche il y a la photolocation avec Shreck et Fiona.
ça n'avance pas vite car Fiona prend le temps de parler avec les visiteurs... et oh miracle, l'âne fera son apparition: on aura droit aux 3 sur la photos! Le hic c'est que l'âne est très très bavard... il nous demandera nos prénoms et vu nos accents il a demandé d'où nous venions.
Il était alors très inspiré: il nous a demandé si nous étions venu en voiture, que la France c'était "far far away". Il se nommera en français et au moment de la photo, dira "fromage"!



Rockit est toujours fermé on fera Twister puis Revenge of the Mummy the ride!
Cette attraction se trouve dans la section New York du parc et la devanture représente un grand, très grand musée d'antiquités. Il faut déposer son sac à dos dans les casiers attenants, les employés à l'entrée veillent au grain.




En passant par la file express pass, où loupera pas mal de détails de la file d'attente standard et surtout le principal, la storyline.
Mais d'après les décors, on sait qu'on passe de décors de cinéma à un chantier de fouille archéologique au coeur (on imagine) d'une pyramide... c'est peu éclairé, l'ambiance est pesante et j'ajouterais: "mouaaaaaahahahahaaa!!!"  Twisted Evil



On monte d'un étage pour rejoindre la gare, les véhicules ressemblent à de grands chariots de mine. Petit détail qui m'a fait beaucoup sourire au départ du wagon: les employés lèvent le pouce pour donner le signal du départ, puis ils nous regardent avec une mine peu joyeuse et baissent leurs pouces... génial!




Je connaissais quasiment l'attraction d'avance, à cause de cet article paru dans Sciences et Vie Junior mais j'étais très très content de faire cette attraction! (pour ceux qui l'aurait loupé: l'article de sience et vie junior
La première rencontre avec la momie est sympa, un technicien tente de nous avertir mais il est trop tard, Imhotep fait son apparition et aspire l'âme du malheureux, c'est assez bien fichu!

Puis c'est la grande salle au trésor, je pensais pas que les gardiens seraient aussi statiques mais n'empêchent, avec toutes les flammes et la porte en pierre qui s'abaisse au dernier moment, c'est encore une belle scène.

Pour la scène des scarabées et la rotation, les freinages sont un peu brusques à mon goût...
La mise en scène pendant la rotation est je trouve impeccable, au sommet de ce qu'on imagine un lift, on aperçoit le visage géant d'imhotep qui s'anime et l'on est soudainement catapulté à travers son visage (j'avais oublié le catapultage) c'est juste terrible!

La partie coaster dans l'obscurité la plus totale et géniale, on ne voit pas venir les virages alors on se fait balloter dans tout les sens, on frôle tout un tas de fantômes, accompagné d'effet stroboscopiques et de fumée.
Arrive le moment de la fausse sortie... sauf que je le savais d'avance mais tout de même, je trouve qu'on y crois pas... mais c'est tout de même bien fait, le plafond qui s'enflamme et c'est reparti pour une nouvelle partie coaster.



Sans doute ai-je été un poil déçu parce que je m'imaginais un ride parfait comme j'avais pu le lire dans l'article, je l'idéalisais même.
MAIS ça n'en reste pas moins un excellent dark-ride/coaster très original.



Il est 13h30, il est temps de changer de parc! Et pour cela, 2 options s'offrent à nous: soit on quitte le parc par l'entrée, soit on utilise la plus magique des attractions de transport, je parle bien sûr du Hogwarts Express.

Tout comme dans le film, il faut rejoindre le quai 9 3/4 via la gare de King's Cross. Comme on va rejoindre le parc Universal Islands of Adventure, les billets sont donc méticuleusement contrôlé à l'entrée de la gare. Sinon, il faut en acheter pour essayer l'attraction et c'est très malin de la part d'Universal.
Le rez-de-chaussé est un immense parc à boeuf joliment décoré.





Et c'est à l'étage que vous vous retrouverez, via une sympathique illusion d'optique, sur le célèbre quai...




A suivre...! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Fgth
Modérateur


Masculin
Age : 45
Messages : 3019
Localisation : Draveil
Inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mer 11 Mai 2016 - 16:37

sympa tous ces descriptifs et ces photos


Mes photos d'Exploration Urbaine ici : http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
DLP : plus de 50 visites depuis juin 1992, PA Fantasia depuis 2000
WDW/USO/Sea World : 1989 (avec mes parents et mon frère) et 1998 (Voyage de Noces)
Disneyland Resort/USH : Eté 2015, étape de 3 jours au cours d'un Road Trip de 30 jours côte Est/côte Ouest
Pré-TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t49562-pre-tr-disneyland-californie-universal-studio-hollywood-vip
TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t50717-30-days-in-the-usa-new-york-ush-disneyland-resort-parcs-nationaux-las-vegas-san-francisco-boston
Vidéos TR USA 2015 : http://www.dailymotion.com/fgthvideo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
Kannah20th



Masculin
Age : 27
Messages : 246
Localisation : Lille
Inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Jeu 12 Mai 2016 - 19:05

Et bé ! Ca donne envie de les faire ces attractions, on se croirait presque dedans avec tes explications !
Revenir en haut Aller en bas
Fgth
Modérateur


Masculin
Age : 45
Messages : 3019
Localisation : Draveil
Inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 13 Mai 2016 - 10:23

et si je me goure pas, le plan que tu as mis en illustration concerne le brevet sur Back To The Future The ride (que j'avais fait en 1998 d'ailleurs).


Mes photos d'Exploration Urbaine ici : http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
DLP : plus de 50 visites depuis juin 1992, PA Fantasia depuis 2000
WDW/USO/Sea World : 1989 (avec mes parents et mon frère) et 1998 (Voyage de Noces)
Disneyland Resort/USH : Eté 2015, étape de 3 jours au cours d'un Road Trip de 30 jours côte Est/côte Ouest
Pré-TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t49562-pre-tr-disneyland-californie-universal-studio-hollywood-vip
TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t50717-30-days-in-the-usa-new-york-ush-disneyland-resort-parcs-nationaux-las-vegas-san-francisco-boston
Vidéos TR USA 2015 : http://www.dailymotion.com/fgthvideo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
Romain Fanatix



Masculin
Age : 29
Messages : 87
Localisation : Bresse Bourguignonne
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mar 17 Mai 2016 - 16:00

C'est bien ça!
Revenir en haut Aller en bas
Romain Fanatix



Masculin
Age : 29
Messages : 87
Localisation : Bresse Bourguignonne
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 20 Mai 2016 - 12:28

Après avoir traversé le "mur", nous arrivons enfin sur le quai 9 3/4: c'est grand, c'est lumineux et le train est déjà là, Wouaou!
Il y a quelques bagages avec la chouette d'Harry, le train part et on nous dispatche en groupe de 8 visiteurs.





Le train revient en gare, le cycle est assez rapide dans l'ensemble, les 168 passagers descendent puis c'est notre tour d'embarquer.
Les cabines sont a l'image du film, la vitre est en fait un grand écran vidéo et pour le moment il n'y a rien à voir sauf un mur et un peu de fumée. La porte de la cabine est fermée par le contrôleur, le départ est imminent.



Le train part, la musique nous accompagne et les rues de Londres défilent par la fenêtre, c'est juste incroyable, on a l'impression de faire le vrai voyage jusqu'à Poudlard.
L'action se passe par la fenêtre mais également sur la porte vitrée et opaque de la cabine: on devinera et on entendra Ron, Harry et Hermione qui recherchent de la nourriture.
Nous sortons d'un tunnel, le paysage est gris et menaçant, on passe devant le manoir des Malefoy, une nuée de corbeaux s'envolent et forment une tête de mort...
Nouveau passage dans un tunnel, un détraqueur est à l'intérieur du train, il pose sa main glacée sur les vitres... Harry lance un sort et le met K.O. Une vendeuse avec son chariot à sucreries passe par là, Ron achète des chocogrenouilles qui s'échapperont, on les verra s'accrocher aux vitres.
Sortie du tunnel, vue sur le lac noir et le château de Poudlard, Hagrid nous salue sur sa moto volante, passage express dans la forêt interdite puis on se rapproche d'avantage du château, la musique retentie, c'est juste génial.

On descend du train et on se retrouve dans la gare en plein air de Hogsmeade (ou Pré-au-lard). Il y a deux trains sur le parcours, tout les deux tractés par un énorme câble (comme un funiculaire): ils partent donc en même temps et se croisent dans les backstages.


Le câble de l'attraction



On sort tranquillement de la gare et sur notre droite, il y a l'entrée du village de Hogsmeade que l'on traversera rapidement afin de nous diriger vers notre première attraction du parc qui sera... Harry Potter and the forbidden journey!




Impossible de louper cette attraction puisqu'elle se trouve dans le château de Poudlard, à la sortie du village. Dépôt obligatoire des sacs dans des casiers puis c'est la file d'attente dans les entrailles du château. De nombreux objets du film y sont présent. On sortira brièvement du château pour une file d'attente en extérieur qui se nomme "la serre" puis on re-rentre dans le château pour en prendre plein les yeux!



On traverse une petite pièce avec un plafond immense, les murs sont jonchés de tableaux qui s'animent, ce sont d'ailleurs les fondateurs de chaque famille qui sont en pleine discussion, puis le bureau de Dumbledore qui accueille tout les moldus que nous sommes pour une "conférence" sur l'histoire de l'école.





On arrive ensuite dans la salle de cours de défense contre les forces du mal, un squelette de dragon est suspendu au plafond. Au sommet d'un escalier, apparaissent Harry, Ron et Hermione qui s'étaient caché sous une cape d'invisibilité. Ils nous invitent à manquer cette conférence pour nous initier au quiddich!




On passe alors devant la porte (animée) de la salle commune de Gryfondor, il y a plein de tapisseries et des tableaux qui s'animent, c'est vraiment chouette et très fidèle au film.



Les dernières consignes nous sont données par le choixpeau et on pénètre dans la salle sur demande qui est la gare d'embarquement. Les véhicules sont des bancs "enchantés"!



Pour l'histoire je vais essayer de faire bref, on suit Harry chevauchant son balai (nous sommes alors face à un écran hémisphérique), Hagrid annonce qu'un dragon s'est échappé... petite course poursuite qui se continue dans des décors réel, au milieu d'un pont en bois puis face à face avec l'animatronic du dragon qui nous crache dessus!



On se réfugie alors dans la forêt interdite... Aragog et ces enfants nous attendent, ça grouillent d'araignées de toutes tailles! On s'extirpe de ce piège in extremis mais malheur, nous sommes face au Saule cogneur qui comme son nom l'indique nous cognera vigoureusement.
Retour devant des écrans pour le match de Quiddich, Harry est au coude à coude face à Dragon Malefoy mais les détraqueurs viennent troubler la fête...!
On quitte l'écran, nous sommes dans une grotte, les détraqueurs nous poursuivent ardemment. On aperçoit le squelette d'un basilique, il n'y a pas de doute, nous sommes dans la chambre des secrets! Les détraqueurs tentent d'aspirer nos âmes, on les vois à peine arriver, on sent de l'air froid à chaque attaque et summum de tout, on aperçoit nos visages dans un nuage de fumée qui se font aspirer par un détraqueur!
Dernier passage devant l'écran, Harry lance un sort et extermine les détraqueurs... on sort de la caverne, on slalome entre les rochers, on survole le lac noir, le château est face à nous.
Dernier passage en décor réel avant le débarquement, les élèves et les professeurs nous saluent dans le grand hall puis dans le grand escalier du château.

Désolé si j'en ai trop dit mais le concept est absolument dingue et ça fonctionne divinement bien! Quelle idée géniale d'avoir posé des robotcoaster KUKA sur des rails! Si on ajoute à ça une partie dark-ride bien ficelée et des passages "simulateur" devant des écrans paraboliques, ça devient juste une tuerie! Un petit bijou de divertissement!
D'ailleurs si vous voulez découvrir l'attraction et tout ces secrets lors d'une panne, c'est par ici:


On sort par une petite boutique de produits dérivé et on récupère notre sac à dos dans le casier. Sachez que vous pouvez emporter avec vous un petit appareil photo ou autre car sur chaque dossier du banc magique, il y a une petite trappe où l'on peut déposer ces petits objets.

Nous poursuivrons tout enchanté notre découverte du parc par la droite avec la zone Jurrasic Park: on visitera le Jurassic Park Discovery Center, une copie du centre que l'on peut voir dans le film avec les squelettes de dinosaures entourés par un escalier.
Il n'y a pas grand chose à faire ici, un quick service et une boutique à l'étage et au rez de chaussé, la nurserie où l'on peut manipuler un scanner à oeuf: c'est assez sympa à faire! Il y a aussi une terrasse très calme qui donne sur le lac.








On continue notre route, on passe à coté de Raptor Encounter, une photolocation très populaire lors de notre visite, Jurassik Park River Adventure, Camp Jurassik et son crédit inaccessible et enfin devant le chantier de la future nouveauté de cette année.




On se retrouve alors dans le Toon Lagoon: c'est chouette, c'est très coloré et en grand fan de bandes-dessinées, j'adore cette rue complètement loufoque.
Les attractions ici sont trop humides à notre goût, on les découvrira plus tard.




On arrive dans le Marvel Super Hero Island, là aussi j'adore la thématisation super-héroïque, la musique, ces devantures et surtout son dark ride célébrissime!



The Amazing Adventures of Spider-Man a longtemps été le meilleure dark ride au monde et je mourrais d'envie de savoir ce qu'il avait dans le ventre!



Nous entrons dans les locaux du Daily Buggle, le journal pour lequel travaille Peter Parker alias Spider Man travaille. Le directeur est fier de nous présenter leur flambant neuf véhicule d'investigation journalistique, dénommé "scoop".
Sur des écrans vidéos, un flash nous informe que le Sinister Syndicate, un groupe de super vilain avec à sa tête le Docteur Octopus, a décidé de voler la statue de la liberté grâce à un canon antigravité créé par ce même docteur.
Les locaux sont déserts et nous n'avons d'autres choix que de couvrir cet évènement à bord du "scoop".





Les lunettes 3D ici nous sont présentés comme des lunettes de vision nocturne! On embarque dans les véhicules qui sont les mêmes qu'a Transformers the ride c'est à dire des simulateurs sur rail. On débarque sur les docks de New York, on aperçoit l'ombre de Spider Man ainsi que le "spider signal".
Spider Man se retrouve face à nous, il bondit sur notre véhicule: "ça va être la nuit la plus dangereuse de ma vie, soyez prudent" nous dit-il. Cette première scène, c'est une première claque parce que qu'on distingue peu la différence entre l'écran et les vrais décors. Spider Man saute sur un escalier de secours, celui-ci bouge puis il saute sur notre véhicule, on y croit tout autant, c'est carrément dingue.

On échappe ensuite de peu à un accident avec un camion benne dont le chauffeur n'est autre que Stan Lee puis on entre dans une entrepôt, silencieusement, on entend les supervilains: au dessus de nous, il y a la tablette de la statue de la liberté.
On les surprend, il s'en suivra une série de rencontre devant des écrans avec chacun des membres du Sinister Syndicate: ça débute par Electro qui électrocutera notre véhicule (vibrations en pagaille) puis Scream et le Docteur Octopus qui n'hésitera pas à nous tirer dessus avec son canon antigravité (les décors de la tête de la statue de la liberté et des caisses commenceront à s'élever) puis Hydroman (gouttes de pluie), de nouveau le Docteur Octopus qui tentera de nous griller comme des brochettes (chaleur) et enfin, le Super-bouffon qui nous balancera des projectiles enflammés sous un pont de New-York (flammes).

Pour toutes ces scènes que je viens d'énumérer, l'intégration écran + décors est parfaite(mention spéciale à la scène sous le pont avec le Super-bouffon, le décor du pont qui se prolonge dans l'écran, une merveille!) , chaque scène est large et grande, c'est que du tout bon!

Et la cerise sur le gâteau arrive juste à ce moment là: on pourrait se dire "quelles idées de dingue ils ont eu!", mais non, ils ont décidé d'en rajouter une couche!
Spider Man et le Docteur Octopus se battent dans une rue qui évoque Broadway, et cette fois-ci le docteur vise juste avec son canon antigravité, on se prend un nuage de fumée verte: "have a nice trip" ricane le docteur.

On commence donc à s'élever au milieu des gratte-ciel de New-York, ils défilent de tout coté, l'effet est saisissant! Il s'ensuit une grande bataille dans le ciel, une fois la tête en bas, une fois la tête en haut, il m'aura fallu plusieurs tours pour saisir toutes les nuances de cette scène tellement ça part dans tout les sens.

Spider réussi à mettre en déroute tout les super-vilains, au même moment le Docteur Octopus rétablit notre gravité, on rebondit sur le bord d'un immeuble et on chute dans le vide: Spider Man étend une toile au dernier moment, nous nous en sortons in extrémis.
Happy end avec les membres du Sinister Syndicate pris dans une grande toile, Spider Man nous salue et dans la foule on retrouve Stan Lee.

Retour en gare, on a enchaîné claque sur claque, de l'action, de l'illusion, un vrai petit bijou!
Entre Spider Man et Transformers, mon coeur balance car chacun est bourré de qualités mais possède son petit défaut: pour l'un on pourrai reprocher son manque de clarté, la faute selon moi à une attraction trop compacte qui manque de décors grandioses... et pour l'autre c'est clairement la qualité de l'image, non pas qu'elle soit mauvaise, loin de là mais entre un style un peu "cartoon" et un peu style très très réaliste, je préfère forcément le second.
Mais bref je chipote, ces deux attractions sont véritablement exceptionnelles !

On en refera d'ailleurs directement un second tour, mais par la file standard: 5 minutes d'attente, ça nous a permis de mieux comprendre la storyline et surtout on a été pris en photo sur un fond "bleu", une série de 3 photos avec des poses particulières qui nous étaient soufflé par une employée.
Quand j'ai récupéré les photos le soir via l'application "photoconnect", j'avais bien les 3 photos mais sur fond bleu! En fait il aurait fallu que je passe par la boutique photoconnect avant de quitter le parc pour qu'ils incrustent un fond... tant pis!
Et c'était la même chose pour des photos prise le matin même à l'entrée du parc Universal Studios Orlando.


On a un tout petit petit petit peu l'air idiot!

Il est 16h30, le parc ferme à 19h. Hulk est en pleine déconstruction, on continue notre tour du lac par Seuss landing... le thème ici, l'univers d'un illustrateur et auteur pour enfants, le docteur Seuss qui est à l'origine du Grinch, du chat chapeauté, du Lorax, etc...
Au premier coup d'oeil c'est coloré et déjanté mais comme on ne connait absolument pas cet univers, on s'en lasse très très vite.





On y fera un dark ride, the cat in the hat puis un coaster au nom de High in the Sky Seuss Trolley Train Ride... j'appellerais plutôt ça un monorail, tant la vitesse est faiblarde et le circuit... d'un ennui mortel: pas une bosse, rien...
On se contente juste de se balader au dessus de Seuss Landing, on passe même dans un restaurant, y'a quelques petites scènetes très minimalistes, c'est tout...
La gare est en hauteur avec un double quai (on y accède dans un dédale de passerelles) et il s'agit bien d'un E-powered bridé et très ennuyeux!





Nous clôturerons notre tour du lac par The Lost Continent, le quartier qui a été raboté pour accueillir the wizarding world of Harry Potter. On y fera Poseidon's Fury dont je savais qu'il s'agissait d'un show. D'extérieur, c'est grandiose, cet ancien temple dédié au dieu poseidon est vraiment imposant.





Grosso modo il s'agit d'un show indoor où nous allons partir à la découverte de ce temple en passant de salle en salle à l'aide de notre guide/archéologue. Ce dernier, carrément peureux, nous embringuera dans une aventure où les légendes du passé referont surface.
Il y a beaucoup de "parlotte" avec des blagues qu'on ne comprend pas forcément, il y aussi (heureusement) un paquet d'effets spéciaux assez épatant.




On traversera au final 3 salles, le moment le plus impressionnant étant le passage dans le tunnel d'eau qui prend forme sous nos yeux. La dernière salle est un immense théâtre où on assiste à l'affrontement entre notre ami l'archéologue (muni du trident de Poseidon) et le méchant de l'histoire, lord Darkanon.

On nous fait croire qu'on se trouve dans une petite salle mais après quelques secondes passées dans l'obscurité, les murs disparaissent et laissent place à des boules de feu, à des murs d'eau où des images sont projetés et à des larges décors où l'archéologue peut se déplacer aisément.
Dans l'ensemble c'est original, légèrement humide mais le poids des années commence à se faire ressentir.

Les détails de l'attraction comme le tunnel d'eau, c'est par ici:

On traversera un bazar d'inspiration oriental avant de retourner à Hogsmeade pour y refaire une dernière fois Harry Potter and the Forbidden Journey.



ça parait dingue mais ce type passe ces journées à coté du train, qui fait d'ailleurs doublon puisqu'il est également présent dans la gare.


15 minutes d'attente à 18h, je t'adore toi!  Laughing
Ce jour là d'ailleurs, l'attaque du saule cogneur ne fonctionnait pas, ça faisait une scène carrément vide et ça se ressentait, je me suis même dit "y'a un bug là"!





On quittera le parc tranquillement en direction de l'Universal CityWalk, Charlotte étant incapable de faire 2 tours de suite, ça la brasse un peu trop. Le parc prend des couleurs superbes à la tombée de la nuit.







On prendra chacun une pizza à emporter au Red Oven Pizza: l'endroit est sympa, on voit les cuisiniers bosser et d'ailleurs le préposé qui étale les boules de pâte à pizza s'amusera de temps à autre à jeter sa pâte sur la vitre pour faire peur aux enfants...!



Bilan de cette première journée complète dans le resort d'Universal: que du positif bien sûr, on s'est laissé transporté d'univers en univers, on a été bluffé toute la journée bref on adore ces parcs!

Revenir en haut Aller en bas
valerie057



Féminin
Age : 43
Messages : 1156
Localisation : Lorraine
Inscription : 30/10/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 20 Mai 2016 - 15:29

Ah la la toutes ces photos et tes explications détaillées, on a qu'une envie, c'est d'y être !
Revenir en haut Aller en bas
Kannah20th



Masculin
Age : 27
Messages : 246
Localisation : Lille
Inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Sam 21 Mai 2016 - 12:18

@valerie057 a écrit:
Ah la la toutes ces photos et tes explications détaillées, on a qu'une envie, c'est d'y être !

Pas mieux ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
ladyfairy



Féminin
Age : 28
Messages : 74
Localisation : Roquebrune sur Argens
Inscription : 10/12/2015

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mer 25 Mai 2016 - 17:07

Super la suite, encore un bonheur à lire et à regarder Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jem



Féminin
Messages : 529
Localisation : Up The Road A-Ways and close to the 192
Inscription : 12/10/2012

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mer 25 Mai 2016 - 23:25

Toujours aussi agréable à lire ton TR cheers J'aime bien tes photos à la nuit tombée!


Second Star To The right, And Straight On Till Morning...
Hey, Rugman!  Haven't seen you in a few millennia!  Slap me some tassel!  Yo! Yeah!
Revenir en haut Aller en bas
sap



Féminin
Age : 37
Messages : 243
Localisation : Genève
Inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Dim 29 Mai 2016 - 20:39

Super votre tr, comme beaucoup j'adore vos photos! Vu les sourirs que vous avez sur les photos de WDW je pense que mine de rien vous êtes tombés "dans le piège" Wink




Revenir en haut Aller en bas
Romain Fanatix



Masculin
Age : 29
Messages : 87
Localisation : Bresse Bourguignonne
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 17 Juin 2016 - 11:35

Bon les vacances sont passées par là mais je reprends mon rythme de croisière, merci pour vos commentaires! Wink

Jour 13, samedi 3 octobre

Aujourd'hui on a programme précis: on avait réservé la veille pour les 2 parcours du Hollywood Drive-In Golf qui se trouve sur le City Walk, pour 19h. On pensait donc quitter les parcs en milieu d'après-midi pour profiter de la piscine de l'hôtel et ensuite s'essayer à un mini golf particulièrement thématisé comme on en trouve tant aux états-unis.

On profite donc évidemment des "early park admissions" d'Universal Studios Orlando, on a pas pris de petit déjeuner à l'hôtel car j'ai, comme la veille, une petite idée en tête.

On commence la journée par Twister ride it out qui est une attraction basé sur un le film du même nom de 1996. L'attraction a fermé ces portes l'année dernière, faut dire que le poids des années commençait a se faire sentir!



La file d'attente nous fait traverser des décors ravagés par une tornade dans la petite ville de Wakita où se déroule une des scènes du film.


On nous fait rentrer dans une grande salle pour un premier préshow vidéo avec des extraits du film puis un petit pitch avec le héros du film, Bill Paxton et Helen Hunt. Ce dernier parle de son expérience de tournage, un peu dans le genre "eh petit, affronter des tornades, c'est pas pour les mauviettes!", c'est totalement désuet et ça en devient plus drôle que sérieux.  Laughing


Second préshow dans les décombres d'une maison dont on devine qu'il s'agit de celle de tante Meg (et oui on a découvert le film quelques semaines avant de partir). Tout est dévasté, il y a même une voiture qui a percée le toit de la maison.
Les deux acteurs nous parlent des tornades, puis ils sont interrompus par un flash info annonçant de fort risques de tornade dans la zone où nous nous trouvons!



On quitte la maison pour rejoindre le plateau de tournage de la scène du drive-in. Nous sommes debout  à l'abri sur une plateforme mais tout y est, le drive in, une station essence, une enseigne lumineuse et au loin, un temps menaçant.


A partir de là, l'attraction s'apparente à Armeggedon du Walt Disney Studios mais en beaucoup plus excitant! Cette reconstitution avec le vent qui se lève, la pluie, une tornade qui se forme sous nos yeux et même une vache qui traverse le décor, c'est vraiment excellent! enfin c'était!


On enchaîne ensuite avec Hollywood Rip Ride Rockit: un X-car music de chez Maurer Söhne: le lift est très impressionnant, haut de 51 mètres on le voit de très loin!


Je souhaitais bien sûr prendre des photos de la gare, j'avais donc planqué un petit compact dans la poche de mon short (poche avec fermeture éclair donc impossible qu'il tombe!) : pas de bol à l'entrée de l'attraction, il y a des portiques de détection de métaux!


On me refoule donc gentiment en me demandant de le déposer dans un casier... on passe rapidement dans la file d'attente, on aurait dû s'y attarder plus longtemps car ça explique comment on sélectionne sa musique et ça présente également le large catalogue.

On arrive vite dans la gare à l'étage: chaque train avance au ralenti, il y a des tapis roulant de chaque coté: en 45 secondes les visiteurs descendent, d'autres montent et ferment leurs barres de sécurité, ça laisse peu de temps pour sélectionner sa musique.
Je perdrais du temps en naviguant dans la bibliothèque, je me trouverais donc avec une musique "standard" pour les gens trop lent comme moi!

Le lift est vertical, les sièges sont confortables et j'aime bien. Le reste fut... chaotique!
Chaotique parce que ça vibrait énormément, ça vibrait même plus qu'un Furius Baco et ça a rendu le tout très très très désagréable si bien qu'on était très heureux de revenir en gare et on a pas du tout apprécié.
On lui donnera une seconde chance plus tard durant le séjour, à chaud, sais-on jamais...



On se dirige vers la gare de King's Cross, on s'arrêta dire bonjour à Optimus Prime sur sa photolocation, son entrée est mise en scène et Charlotte est sous le charme!


Il est un peu plus de 9h, la gare est déjà ouverte, on prendrais le second train en direction de HogsMeade, c'est toujours aussi magique!


On visite tranquillement les lieux qui sont encore calmes pour le moment. Pas question de faire Harry Potter and the forbidden Journey à jeun, moi ça me dérangerait pas mais Charlotte beaucoup moins!





On fera donc Flight of the Hippogriff, un junior coaster Vekoma, qui a ouvert en 2000 et qui a été rethématisé avec l'arrivée de The Wizarding World of Harry Potter.


Parcours classique mais vraiment bien thématisé avec la cabane de Hagrid et un animatronic d'Hypogriffe qu'on aperçoit rapidement.


9h30, on commence à avoir faim, on se rend donc à l'auberge des 3 balais: on fait chauffer notre carte Universal Dining plan.  C'est toujours aussi soigné, dépaysant, encore du beau boulot.




30 minutes plus tard on entame un tour du lac d'Island of Adventure en débutant par le court land the lost continent car j'ai besoin de connaître les horaires du show Eight Voyage of Sinbad: le premier est à 12h30.
Il y a devant l'entrée du show une fontaine qui parle aux visiteurs, je n'ose pas m'approcher avec mon niveau d'anglais basique.



On traverse le Seuss landing, on y fera le high in the sky seuss trolley train ride avec un parcours différent, puis le dark ride the cat in the hat.
Ce dark ride "old school" qui dénote totalement avec le style très poussé des autres attractions du parc, est basé sur un livre pour enfant du même nom paru en 1957.



Le véhicule tourne parfois sur lui même, le style est très enfantin et l'histoire assez peu compréhensible... j'ai juste compris que ça se passais dans une maison, qu'un chat venait y mettre un beau bordel accompagné de 2 "lutins" appelé thing one et thing two (on trouve d'ailleurs une grande quantité de t-shirts dans les boutiques sur ces 2 personnages) et qu'à la fin le chat range tout à l'aide d'une machine loufoque.



Les photos sont interdites mais j'ai pas compris en quoi ça gênait donc je ne me suis pas gêné! C'est sympatoche on va dire mais pas exaltant!
Photo souvenir avec le fameux chat de l'attraction et le Grinch.


On passe ensuite à Super Hero Island où nous attendent le Dr Doom, Spider Man, Tornade et Malicia.



On y fera d'ailleurs the Amazing Adventures of Spider Man ainsi que Dr. Doom's Fear Fall mais j'y reviendrait plus tard.


Betty Boop m'attend dans le Toon Lagoon, on se promènera sur le bateau d'Olive, c'est assez sympa pour observer une partie du terrible parcours en bouée popeye and bluto's bilge-rat barges.








Dans la zone Jurassic Park, il y a 2 photolocations "libres": une avec le T-rex et une autre avec le Spinosaure du 3ème film. Et justement pour cette photolocation, il y un dispositif avec ce qui semble être des caméras de sécurité, pour se faire prendre en photo via le système photoconnect. On a pas compris du premier coup et ça a donné ça:


- Rhaaaaa comment ça marche ce truc, j'y comprends rien!  Mad
- regarde là haut!  Suspect
- Cheeeeeeeese!!!  Laughing

The Eight Voyage of Sinbad stunt show... que dire...  hmmmmm... voyez là, je suis pas vraiment inspiré parce que c'était assez mauvais... c'était long... c'était ennuyeux... la scène dans l'ensemble fait un peu mal aux yeux...


Un spectacle de cascades et de "parlotte" pas vraiment drôle du peu que j'ai compris, les aventures de Sinbad et de son compagnon (et benêt) Kabob, qui se lancent à la rescousse de la princesse Amoura (par amour du goût!) prisonnière de la sorcière Miseria (on dirait la méchante dans les power rangers!).
J'ai trouvé que ça manquait de bonnes idées, de rythme, de cascades qui nous font faire des "waaaaaaaaaouuuu!", l'utilisation de la scène n'est pas optimisée... non vraiment je lui trouve pas de qualité, j'ai regardé vite fait sur le net, le show n'est pas bien noté et ça me conforte dans mon opinion.
Ah si je lui ai trouvé une qualité: vu la surface que le show occupe, ça fera une belle surface pour une future attraction!!!



On en sort à 13h et on se décide à enchaîner les attractions aquatiques: on commencera par la plus proche, Jurassic Park River Adventure.


Je me suis donc équipé de ma caméra waterproof ainsi que de mon appareil photo compact. Pour protégé le compact (et aussi pour pas finir trempé le reste de la journée) on a enfilé nos ponchos. Il nous fallait donc déposer nos affaires dans un casier et là où Universal est vraiment de mauvaise foi, c'est que les casiers ici sont payants! oui oui oui, payant!

Grrrrrmbl.... bon c'est pas grave, on loue un casier pour 1h30 et on s'engouffre dans la file d'attente... premier rang, je sors la caméra: on me demande de la ranger.... Grrrrrmbl on se demande comment on fait les types qui ont réalisé les vidéos on ride de ces attractions!
Pas grave je me rabattrais sur des photos en mode furtif...


Cette attraction est un shoot the chute ultra thématisé dans l'univers du célèbre parc Jurassic Park.
C'est donc dans un bateau qu'on nous propose de découvrir le parc, la visite est commentée. ça débute bien sûr par l'arche d'entrée, les portes qui s'ouvrent et la musique qui retentit au son d'un "welcome to jurassic park!"
On visitera différents enclos, l'Ultrasaurus Lagoon (cousin du bronchiosaure qui mange paisiblement les pieds dans l'eau), Stegosaur Springs (ils nous cernent de chaque coté) et enfin Hadrosaur Cove où tout dérape comme souvent à Jurassik Park!



On apercevra au loin un Parasaurolophus qui fait trempette, seule sa tête dépasse de l'eau et il nous arrosera copieusement avec ces narines. Il y a de gros remous devant nous, on se fait de nouveau éclabousser par un autre Parasaurolophus qui sort de l'eau et dévie le bateau de sa trajectoire...

On se retrouve alors dans une zone normalement interdite aux visiteurs et où sont contenu les dinosaures les plus dangereux... les célèbres raptor... des sirènes se mettent à sonner, on voit au loin des herbes bouger et on passe tout près d'un enclos brisé...



On passe sous une cage métallique contenant un raptor, on entend ces cris et la caisse manque de nous écraser! On pénètre dans ce qui semble être l'usine de traitement des eaux du parc...


On passe à coté d'un poste de commande dévasté et on entame le long lift dans une ambiance sombre et pesante... on est cerné par les raptors, l'un d'eux nous surprend à travers des câbles électriques!
Arrivé au sommet du lift, c'est au tour des Dilophosaures de rentrer dans la danse (mais si vous savez la scène culte dans Jurassic Park 1, le petit dinosaure à collerette qui crache un venin épais!) et la cerise sur le gâteau avant la chute de 26 mètres, le Tyrannosaure Rex!

Sauf que l'effet de surprise à fait un flop puisqu'il n'était pas entouré de brume et je l'ai vu au loin, complètement statique... ça casse tout!
Il n'en reste pas moins imposant avec sa grande gueule qui manque de nous happer dans la grande descente.



Bon ben y'a pas à dire, en terme de shoot the chute, c'est THE shoot the chute! Parce que d'habitude c'est plan-plan, y'a rien à voir mais là, la storyline est béton pour notre plus grand plaisir!

On en est donc sorti bien trempé, Charlotte ne s'étant pas préparé à la chute s'est faite un peu mal mais ça va. On enchaine alors avec Dudley Do-Right's Ripsaw Falls qui se trouve dans le Toon Lagoon.
Cette attraction est un log flume basé sur les personnages de la série Dudley Do-Right's qu'on ne connaissait absolument pas.



L'univers à l'air déjanté, dans la file d'attente il y a bon nombre d'affiches parodiant de célèbre film. La gare d'embarquement est un théâtre, il y a au dessus de nous un écran géant diffusant je pense des extraits de la série.
Bizarrement, on nous donne des consignes pour rentrer dans les bûches: en effet elles sont étroites et dispose d'un dossier individuel et de barre de sécurité! et les caméra sont interdites... Grrrrrmbl....


Le parcours, j'en ai peu de souvenirs car on s'en prend tellement de flotte dans la tête que je ne voyais plus grand chose avec mes lunettes!
Il me semble qu'il y avait 2 grosses chutes et d'autres plus petites, qu'on traversait tout un tas de scènetes où l'on voyait les personnages de la série, un officier de la gendarmerie royal canadienne et son cheval et son ennemi qui a kidnappé sa bien aimée.

La classique descente en bûche est donc revisité dans un style complètement loufoque, c'est long, ça mouille pas mal mais on se sent vraiment à l'étroit dans de telles embarcations.



Le débarquement se fait dans une autre gare à l'extérieur du bâtiment, c'est pas commun.


Sur le coup, on a été particulièrement trempé (heureusement qu'on avait nos ponchos!) et on sera pas vraiment chaud pour enchainer avec  popeye and bluto's bilge-rat barges.
On récupère alors nos affaires et on se dirige vers HogsMeade pour y faire Dragon's Challenge.

Anciennement connu sous le nom de Dueling Dragons, ces 2 inverted rollercoaster B&M dont les circuits se croisent et s'entrecroisent évoquaient le combat entre 2 dragons. Ils ont été aisément rethématisé avec l'arrivée du Wizarding World of Harry Potter.
En effet, ils s'inspirent désormais du livre Harry Potter et le coupe de feu et plus particulièrement de l'événement de la coupe des 3 sorciers.


C'est indiqué qu'on ne doit pas avoir de clé ni de smartphone dans les poches: je ne vois pas de détecteur de métaux comme à l'entrée de Hollywood Rip Ride Rockit, je décide de retenter ma chance et de planquer mon compact dans ma poche de short.
Bizarrement je n'ai pas vu de file express pass à l'entrée de l'attraction...

La file d'attente longe l'impressionnant mélange de rails, les trains ne sont plus synchronisés suite à une série d'accident.
ça grimpe peu à peu, la file est jalonnée de drapeaux encourageant les champions, on aperçoit l'entrée du château de Poudlard sur notre gauche, ça n'avance pas vite...



ça n'avance pas vite parce que plus haut dans la file d'attente, il y a ces fameux portiques détecteur de métaux! Et c'est juste après qu'il y a le file express pass!
Quand j'ai vu ça, on a rebroussé chemin... on fera l'attraction les poches vides le lendemain, la poisse...

14h30, on décide de rejoindre l'autre parc pour y faire un show en particulier: Beetlejuice's Graveyard Revue. On prendra alors le Hogwarts Express.
La gare n'est pas si fouillé que celle de Kings Cross, il y a 25 minutes d'attente.


Comme je l'avais expliqué précédemment, le film diffusé n'est pas le même selon le parcours. On quitte Poudlard de jour, Hagrid comme à son habitude nous salue, Harry, Hermione et Ron passent dans le couloir, ils cherchent une cabine de libre (on aperçoit le visage de Ron qui regarde à travers l'épaisse vitre).
Retour sur la fenêtre, Buck l'hypogriffe survole le lac noir, les centaures piquent un sprint dans la forêt interdite. On aperçoit on loin le château de Poudlard, les facétieux Fred et George Weasley chevauchant leurs balais volants font de la pub avec un feu d'artifice pour leur boutique du chemin de traverse!
Un tunnel plus tard, on passe devant le manoir des Malfoy qui essuit une tempête...
Dernier tunnel avant d'arriver à Londres, on retrouve le trio dans le couloir, une araignée grimpe sur la porte et Harry la mange!
On traverse la banlieue de Londres, apparait alors le Magicobus qui se transforme pour passer dans des ruelles étroites ou encore sous un pont, nous approchons de la gare, Alastor Maugey est sur le quai: c'est toujours aussi magique!


Le prochain show est à 16h10, on a donc une bonne heure devant nous. Charlotte adhère totalement à l'univers d'Harry Potter (elle porte la casquette et un t-shirt avec Bellatrix Lestange). Les capes de magicien sont trop onéreuses ( plus de 100$) mais on ira tout de même lui faire plaisir chez Ollivanders avec la baguette de sureau de Dumbledore, en version interactive qui plus est.


Le packaging est vraiment sympa avec un bel étui est une carte représentant Diagon Alley et Hogsmeade. Sur cette carte, on trouve les différents "spell locations", des lieux où on peut utiliser sa baguette pour jeter des sorts.
Ces lieux sont indiqués au sol par des médaillons sur lesquels on trouve l'incantation, le mouvement à réaliser et la direction dans laquelle jeter le sort. Ils ne sont pas tous référencer sur la carte, ils y a des "spell locations" cachés!

C'est assez sympa à faire, en général on les lance devant des vitrines et des objets se mettent en mouvement par magie. Ici par exemple, une marmite qui est remplie d'eau et une fois le sort jeté, se bascule soudainement pour vous arroser... ou pas!


Un ptit tour de Transformers 3D the ride et on se rend au show de Beetlejuice pour 16h.



La scène est petite est fait un peu carton pâte... ça s'avèrera un excellent show où les acteurs se donnent à fond!


Le show porte le nom de Beetlejuice seulement parce qu'il est le maitre de cérémonie, en tout cas rien d'autres ne fait référence au film. Ce dernier commence à interagir avec le public, puis il remonte sur scène où il est rejoint pas des danseurs.


Il sera ensuite accompagné par Frankenstein, Dracula, un loup garou, la fiancée de Frankenstein, cléopatre et la soeur du fantôme de l'opéra, tous un style moderne et rock'n'roll.
S'enchaineront alors une série de mashup (style consistant à mélanger deux voire plusieurs titres en une seule piste) de musique pop des années 80 et 90. Les titres sont interprétes en live, ça bouge, c'est très rythmé, c'est vraiment le genre de show qui fait du bien.
On a été subjugué, bluffé par le talent des artistes et on a totalement adoré ce show qui a hélas fermé ces portes pour laisser place à  Fast & Furious: Supercharged...




On quittera le parc tranquillement. Je m'arrêterais juste dire bonjour à Dora et Diego pour le fun! Il y a déjà du monde pour l'Halloween Horror Night de ce soir, il est 17h15.


Nous, on ira profiter de la piscine de l'hôtel... grande avec un canard... pas gonflable hein, un vrai canard! Il y a aussi un toboggan aquatique.


Dernière particularité invisible à l'oeil nu: de la musique est diffusé dans la piscine, il suffit de plonger la tête sous l'eau pour l'entendre. C'est assez inutile mais complètement délirant!



C'est donc tout reposé qu'on se rendra au Hollywood Drive-In Golf qui propose 2 parcours: Haunted ou Sci-fi.



Chaque parcours est super propre, inventif (avec des illusions d'optique et des mécanismes) et ça deviendra assez chouette à la nuit tombée. Etant à la base de bons amateurs de mini-golf, on y passera vraiment bon moment. On terminera à 20h45.




La journée se clôturera par une pizza de nouveau chez Red Oven Pizza Bakery, on flanera ensuite dans les allées du citywalk, tout simplement heureux d'être là!




Revenir en haut Aller en bas
sosso



Féminin
Age : 29
Messages : 5226
Localisation : Montfort sur Risle
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 17 Juin 2016 - 12:11

Toujours aussi belles tes photos! Waouh!

Je me pose la même question que toi pour les vidéos qu'on trouve sur youtube et idem je ne comprends pas pourquoi c'est interdit de filmer/photographier chez Universal...qu'on interdise le flash je comprends, qu'on interdise les objets dans les coaster ok mais pour le reste... Enfin je retiens d'être éloigné du quai d'embarquement pour sortir l'appareil
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Il.etait.une.photo.76
willowbank



Féminin
Messages : 319
Inscription : 22/09/2012

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 17 Juin 2016 - 12:57

Vraiment très belles les photos !!! la piscine de l'hotel.... juste magnifique !!!


Surclassement surprise au Sequoialodge du 18 au 19 novembre pour les 3 ans de notre poupée en 2012
Séjour au Ranch Davy crockett en octobre 2014
Séjour au Santa fe en juin 2015
Séjour au Ranch Davy crockett en août 2015
Passeports fantasy commandés => Prochain séjour du 11 au 13 novembre au BB hotel
Revenir en haut Aller en bas
Kannah20th



Masculin
Age : 27
Messages : 246
Localisation : Lille
Inscription : 21/10/2015

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mar 28 Juin 2016 - 14:28

Super suite comme d'hab !

Tu as de ces couleurs avec ton appareil, c'est trow beau !
Revenir en haut Aller en bas
COCOVEA



Féminin
Messages : 237
Localisation : Loire
Inscription : 17/06/2016

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Mar 28 Juin 2016 - 17:35

Tes photos sont superbes tu nous fais rêver!! Smile


Universal du 9 au 11 oct.
Beach Club Resort du 15 au 26 oct 2017.

www.MyVacationCountdown.com Ticker
Revenir en haut Aller en bas
Romain Fanatix



Masculin
Age : 29
Messages : 87
Localisation : Bresse Bourguignonne
Inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 15 Juil 2016 - 10:47

Jour 14, dimanche 4 octobre

Ce matin là, on se lève pèpère, pas d'early park admissions, on souhaite faire l'ouverture d'Islands of Adventures... qu'on loupera d'ailleurs car on trouvera des photographes Universal Photoconnect sur chaque pont menant aux parcs.
On en trouvera aussi devant l'arche d'entrée d'Islands of Adventures et devant le lac, bref on rentabilisera bien notre pass photoconnect.


On passe par les escaliers de service, ça va plus vite!




Difficile de décrire le Port of Entry, c'est un mélange de différents styles auquel on accroche... ou pas!



Un employé nous invite à rencontrer Spider Man, y'a pas grand monde, on y va! Le super héros discutera un peu avec nous, l'employé préposé aux photos est en revanche blasée...
On enchainera avec l'attraction du même nom, c'est toujours un régal, il est 10h.






Toon Lagoon, Jurassic Park où on s'arrêtera à la première (de la journée) de Raptor Encounter. C'est nouveau, c'est donc très populaire et ça tente énormément Charlotte.





Alors en quoi ça consiste: si vous avez vu le dernier film, vous savez donc qu'on peut désormais "dresser" les raptors. Nous sommes donc avec un soigneur/dresseur qui nous présente le raptor qui va arriver, l'arrivée est très bien mise en scène: les bruitages et mouvements brusques du raptor mélangé au jeu d'acteur du dresseur stressé rendent le tout très réel et on se prend facilement au jeu... tellement d'ailleurs, que Charlotte aura vraiment peur et versera une petite larme tellement elle y a cru!



Alors sur les photos du photoconnect, ça se voit pas que Charlotte a eu la trouille mais sur nos photos persos, c'est autre chose...




On ira ensuite au Camp Jurassic, une immense aire de jeux pour les enfants accessibles aux adultes. Animal Kingdom en proposait un lui aussi, mais celui-ci s'avèrent être un véritable labyrinthe: il y a des grottes, de ponts de singes qui passent au milieu des cascades et des rochers, et il y a une immense structure en corde. Ce camp est entouré par le parcours de Pteranodon Flyers, le coaster inaccessible en effet...








Il est pas loin de 11h, on ira manger juste à coté de la chute de Jurassic Park River Adventure, au thunder falls terrace. Pourquoi ce restaurant? parce que c'est abrité (et on échappera à une averse) et qu'il propose une des spécialité locales, la cuisse de dinde rôtie!
Il y a dans les parcs d'Orlando tout un tas de food cart qui proposent ces fameuses cuisses de dindes, les gens en mangent à toute heure, et même en guise de quatre heure!


Comme c'est compris dans notre plan repas, on prendra chacun une cuisse de dinde + frites ainsi qu'une part de gâteau au chocolat qui semblait délicieux.
Les frites étaient hélas trop salées... c'est sans doute ça qui m'a coupé l'appétit car je n'ai pas pu finir ma cuisse... Charlotte en revanche, telle une ogresse affamée, dévorera complètement sa cuisse de dinde! Respect!
On gardera nos desserts pour plus tard.


On prendra ensuite le Hogwarts Express pour se rendre au show de 13h d'Animal Actors.
Comme c'est trop tôt, on fera un coaster familial du nom de Woody Woodpecker's Nuthouse coaster.



La scène d'Animal Actors est assez simple mais le but n'est pas ici de nous raconter une histoire mais plutôt de nous parler du dressage des animaux pour les tournages de film. C'est une scène en plein air mais couverte.


on enchaine donc des scènes où divers animaux réalisent un parcours pré-défini sans l'aide des dresseurs, puis une "animatrice" exécute différents exercices avec parfois l'aide d'un membre du public. C'est intéressant, souvent drôle.
Cochons, grues, perroquets, coqs, canards,  loutres, raton-laveur, moufette et bien sûr chiens et chats nous sont présenté.





On enchainera avec l'Horror Make up Show, un show à l'humour grinçant et qui porte mal son nom: je m'attendais vraiment à un show sur le maquillage d'horreur mais on y apprend peu de choses... un bref historique sur le maquillage et particulièrement sur ce maquilleur de génie que fut Jack Pierce (à l'origine de la momie, Dracula ou encore Frankenstein).





Le gros point fort c'est l'humour souvent noir de ce show, c'est vraiment très drôle avec des blagues du style:
"on est pas obligé d'être gentils avec les enfants, on est pas chez Disney!"
Une personne dans le public montera sur scène à deux reprises et les "acteurs" ont le chic pour trouver la personne la plus froussarde de la salle.






On fera ensuite E.T. Adventure, essentiellement pour y obtenir des photos (qui sont interdites soit dit en passant)
c'est un dark ride en bicyclette volante assez sympa!
L'attraction débute pas un préshow/vidéo ou Steven Spielberg nous explique que Botanicus, le profosseur d'E.T. a besoin de lui et de son doigt magique pour sauver sa planète d'origine. Nous allons donc l'accompagner pour un voyage en vélo.


On fait ensuite la queue pour obtenir notre passeport interplanétaire en échange de notre prénom. Passeport en main, on pénètre dans une forêt sombre, on aperçoit E.T. au loin (avec les express pass, on loupe des éléments de la storyline).



On donne notre passeport à un employé puis on embarque sur un véhicule de 3x4 vélos, le vélo du premier rang ayant un porte-bagage contenant le célèbre extraterrestre!


On débute donc notre voyage au milieu d'une forêt, l'ambiance est pesante, la police et la NASA sont à la recherche de notre ami... on se fait éblouir par des torches électriques, la traque est intense.
Nous nous faisons repérer, les voitures de police nous encerclent: nous survolons soudainement tout le monde pour échapper à ce piège, on se retrouve alors au dessus de la ville.
Ce premier passage avec cette chasse à l'extraterrestre est assez "stressante" pour une attraction familiale je trouve.


Devant nous, un ciel étoilé avec les ombres de "cyclistes volants" passant devant la lune... par un habile jeux de lumière, on se retrouve sur la planète d'E.T. et en effet les lieux sont peu accueillants...


Puis tout devient plus joyeux, c'est un festival d'extraterestre en tout genre, l'espèce d'E.T. étant prédominante!
Cette scène est carrément kitsch mais ne dure heureusement pas longtemps. L'attraction se termine par un passage devant E.T. où celui-ci nous remercie et cite le prénom de chacun des voyageurs. Charlotte ça passe bien, mais alors Romain c'est catastrophique et ça nous fera marrer à chaque fois!




On ira ensuite s'installer pour la Universal's Superstar Parade: pas beaucoup d'univers présenté (Moi moche et méchant, bob l'éponge, Hop et Dora l'exploratrice...) mais malgré ça les performers se donnent à fond et c'est je pense, le principal dans tout ça!






On enchainera avec the Simpsons Ride (mais sur le bord de la salle, c'est moins "immersif"), photolocation avec Tahiti Bob et Krusty le Clown, et MIB alien attack mais j'y viendrais plus tard.




16h15, on va s'enfiler une bierobeurre à Diagon Alley! Le goût est étrange mais dans l'ensemble, ça se boit pas trop mal!



On fera Revenge of the Mummy et on quittera le parc à 17h, pas moyen de prendre le Hogwarts Express, des employés filtrent les accès pour la soirée d'Halloween.
Les entrées des différents "mazes" sont d'ailleurs mise en place.



De retour à Islands of Adventures, on fera le Caro-Seuss-el (ceinture obligatoire!) puis on se dirigera vers Dragon Challenge.



Sitôt passé les portiques détecteurs de métaux, on pénètre dans un genre de "château": à l'intérieur on retrouve des objets emblématiques du film, la coupe de feu et le trophée du tournoi des trois sorciers.
On nous demandera de choisir entre 2 dragons, le chinese fireball (rouge) ou le Hungarian Horntail (bleu).

Les deux parcours s'entremêlent et possèdent chacun des éléments communs (looping et corckscrew) et d'autres différents (immelmann / cobra roll).
Nous avons préféré le Chinese Fireball, principalement pour cet énorme airtime à la sortie du premier immelmann mais dans l'ensemble, les deux se valent et ils sont toujours aussi confortables malgré leurs 16 années.



On se dirigera ensuite vers le château de Poudlard, il y a eu une mini averse alors qu'on était dans la file de dragons challenge: c'était alors la fin d'une représentation des élèves des écoles de Beauxbatons et de Durmstrang: on nous fait signe de venir pour une photo alors on y va! On fera ensuite Harry Potter and the forbidden journey, les effets fonctionnant tous à la perfection, un plaisir comme toujours.


18h45, la fin de journée sera très calme avec deux tours du lac pour découvrir le parc à la nuit tombée de la nuit, quasi vide par endroit.


















On aura pas remangé de la journée, c'est pas trop grave puisqu'on a prévu de se prendre un gros petit déjeuner en prévision de cette longue journée de lundi riches en sensations.
A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
sosso



Féminin
Age : 29
Messages : 5226
Localisation : Montfort sur Risle
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 15 Juil 2016 - 14:52

Les photos de nuit sont sublimes (comme toujours...)..et vous avez eu de la chance de croiser pleins de photographes le matin!!
Même sur les photos photoconnect on voit bien que Charlotte n'est pas rassurée (on voit la façon dont elle regarde le raptor)..en tout cas l'aire de jeux à l'air top, ma choupette va s’éclater la dedans (pendant que papa/maman iront faire Jurassic Park Advenure! lol)
Par contre pour ET je n'avais jamais vu/lu que ça pouvait être effrayant..c'est vrai que vu ta description et les 1° photos ça a pas l'air super rassurant :-/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Il.etait.une.photo.76
Fgth
Modérateur


Masculin
Age : 45
Messages : 3019
Localisation : Draveil
Inscription : 02/09/2007

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 15 Juil 2016 - 16:22

les photos de nuit déchirent !!!
par contre, pourquoi garder ET !!! Certes c'est culte mais qu'est-ce que c'est moche et kitsch !!! Ils ont bien virée BTTF et Twister alors il est temps pour ET de rentrer à la maison je pense.


Mes photos d'Exploration Urbaine ici : http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
DLP : plus de 50 visites depuis juin 1992, PA Fantasia depuis 2000
WDW/USO/Sea World : 1989 (avec mes parents et mon frère) et 1998 (Voyage de Noces)
Disneyland Resort/USH : Eté 2015, étape de 3 jours au cours d'un Road Trip de 30 jours côte Est/côte Ouest
Pré-TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t49562-pre-tr-disneyland-californie-universal-studio-hollywood-vip
TR USA 2015 : http://www.disneycentralplaza.com/t50717-30-days-in-the-usa-new-york-ush-disneyland-resort-parcs-nationaux-las-vegas-san-francisco-boston
Vidéos TR USA 2015 : http://www.dailymotion.com/fgthvideo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49673449@N08/
Chewbette



Age : 39
Messages : 2274
Localisation : Genève
Inscription : 25/03/2011

MessageSujet: Re: Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort] Ven 15 Juil 2016 - 16:40

Les goûts et les couleurs.. Nous on adore cette attraction et lors de notre séjour de 4 jours en février dernier nous avons dû la faire une bonne 12aine de fois! c'est mignon, tranquille et E.T. est toujours aussi aimé! Et surtout c'est un ride sans écran et 3D, ni à sensations fortes, ce qui commence cruellement à manquer à US et IOA.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une lune de miel à Orlando, septembre/octobre 2015 [WDW - Universal Resort - Seaworld Resort]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-