AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Disney] Maléfique (2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Laurine24

avatar

Messages : 6
Inscription : 20/02/2017

MessageSujet: Re: [Disney] Maléfique (2014) Lun 27 Fév 2017 - 14:49

Salut ! Pour ma part, j’ai bien aimé cette nouvelle version ! Angelina Jolie est convaincante dans le rôle Maléfique. Comme le scénario est innovant, cela rend le film encore plus intéressant. Cependant, je trouve que le décor est ennuyant (ça ressemble trop au pays des merveilles) et je n’ai pas aimé le personnage d’Aurore ; la fille est un peu bébête.
Revenir en haut Aller en bas
Flounder69

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 2601
Localisation : France
Inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: [Disney] Maléfique (2014) Sam 13 Mai 2017 - 18:52

Je n'avais pas revu le film depuis longtemps, le film m'ayant laissé un souvenir assez médiocre. J'avais donc envie de voir si ce ressenti aurait changé après avoir vu les remakes "live" qui ont suivi. Mais force est de constater que mon avis n'a pas changé, c'est même pire j'ai l'impression...


Le film débute en annonçant qu'on va nous révéler la véritable histoire (comprendre : avant c'était moins bien? cette version est mieux?). Et cet aspect "on va mettre de côté tout des versions précédentes" va se faire sentir tout le long du film, et malheureusement pas pour le meilleur…

On commence donc par le passé de Maléfique, ce qui pourrait être une bonne chose.  Et si on commence avec des clichés et d’incohérences (Pourquoi s'appelle-t-elle déjà "Maleficent" ? la présentation de la lande comme si c'était son premier vol et qu'elle découvrait ses habitant… bref), le côté amour trahi qui s'installe laisse entrevoir un axe assez intéressant.
La dualité entre la lande et le monde des hommes apporte le côté fantasy qui était juste effleurée dans le film d’animation, certaines créatures sont bien plus réussies que d’autres, mais l’univers est soignée (l'intégration des personnages réels n'est pas contre pas des plus heureuse).
La bataille, bien que très courte, est bien géré (mais on ne reverra plus toutes ces impressionnantes créatures de tout le film hormis les gardes. Où sont-elles passées ? Encore un mystère qu'on ne saura jamais).

Arrive LA scène la plus intéressante et touchante du film, Stéphane lui vole ses ailes. La thématique du viol est vraiment intéressante, sombre, et la performance d'Angelina Jolie est prenante. Il lui faut arriver à se relever de cette épreuve affreuse. Cet acte semble marquer le début de la noirceur de Maléfique.


Mais non.
Et à partir de ce moment, le film ne va aller que de déceptions en déceptions. Et aucune des autres scènes, mêmes les plus attendues, n'arriveront pas à rattraper le film.
A quoi servent ces ruines ? Pourquoi y aller (et/ou en revenir de suite) ? À quoi elles servent (autre que le clin d’œil)? La lande semble sombrer dans les ténèbres, mais on ne sent pourtant pas le changement. Ça reste toujours jolie et magique tout le reste du film (et le final fera un plat en annonçant que la lande redeviendra comme avant, on nous a déjà montré la beauté de la lande tout le long du film).
La scène du baptême, de par le sort atténué par Maléfique elle-même, perd grandement en intensité.

On commence à se rendre peu à peu compte qu'à part Maléfique, aura personnage ne sera à la hauteur ou un minimum intéressant. Tout n'est fait que pour mettre en lumière Maléfique.
Stéphane devient un être sans aucuns sentiments (l'accent de l’acteur étant juste horrible à écouter d'ailleurs en VO), les fées sont exécrables et idiotes comme leurs pieds, Aurore pour le coup est assez gamine et niaise (loin de la version rêveuse mais classe animé), le prince Philippe ne sert à rien, mais alors vraiment à rien. Et Diaval le corbeau, le seul personnage un peu intéressant, n'est là que pour permettre à Maléfique de dialoguer avec quelqu'un. Aucun personnage n'a une action utile à l'histoire, envers un autre personnage, hormis Maléfique. On pourra constater que la place de l'homme n'est pas glorieuse, ils sont soit idiots, soit mauvais. Le seul homme de l'histoire intéressant est en fait un corbeau. Mais bon, du coté des femmes ce n'est pas forcément beaucoup mieux...


Que ce soit la rencontre entre Aurore et Philippe, la scène du fuseau, le baiser, la bataille de fin… tout est plat et sans émotions, quand il n'y a pas d’incohérences (Maléfique peut transformer Diaval en dragon, mais elle préfère galoper (tellement plus rapide que le vol) pour empêcher Aurore de se piquer le doigt? elle frappe un soldat avec son bâton alors qu'elle endort les gens tout le long du film...). Les twists de l'histoire ne fonctionnent pas assez bien pour être ingénieux.
Je n'arrive vraiment pas à croire à l'amour entre Maléfique et Aurore. Maléfique utilise tout le monde, Diaval, Aurore, le Prince tout le long du film, les endormants, transformant aux grès de ses envies… De la manipulation, utilisation, oui, peut-être un peu d'affection, mais de là à parler du véritable amour pouvant briser le sort…
Alors oui, Aurore sauve Maléfique en lui rendant ses ailes (même si un peu tiré par les cheveux dans la manière dont c'est fait, mais on peut passer outre c'est magique), Stéphane et Maléfique enchaînés l'un à l'autre jusqu'à ce que l'un meurt, c'est sympathique comme symbolique… Mais Maléfique en combinaison cuir à la X-Men… sérieusement…

De par le peu de nuances apportées à l'histoire et aux personnages, Maléfique réussit à être plus plat, creux et longiligne que La Belle au bois dormant (qui lui s'en sort par ses personnages emblématiques, son animation, son visuel et sa mise en scène).
Et pourtant il y avait matières et pistes à exploiter. Il aurait été intéressant que Maléfique, déçu de ne pas avoir été aimé, veuille empêcher les autres d’être heureux, ou alors vouloir protéger Aurore de la souffrance d’un cœur brisé en voulant se débarrasser de Philippe, avoir un parallèle entre la relation Aurore/Philippe face à Stéphane/Maléfique... Que les fées restent un vrai foyer aimant pour Aurore, Stéphane vouloir se faire pardonner, se reconstruire après avoir commis un acte abjecte, plutôt que le montrer totalement sans cœur, avoir de l'affection, de la peur, pour sa fille. La reine pouvait aussi être intéressante (plutôt que mourir dans l'indifférence la plus totale) etc…


Après, visuellement il y a pas mal de plans plutôt beaux (quand ils ne sont pas gâchés par des effets spéciaux trop voyants), mais le visuel et les aspects plus sombres ne suffisent pas à sauver le vide du film.

Les remakes suivants, avec tout ce qu'on peut leur reprocher, auront bien plus de respects pour les versions dont ils sont tirés que ce film ne l’a eu pour ses origines.


Revenir en haut Aller en bas
Rwo

avatar

Masculin
Age : 21
Messages : 868
Localisation : France
Inscription : 14/02/2015

MessageSujet: Re: [Disney] Maléfique (2014) Sam 13 Mai 2017 - 20:42

J'aime vraiment bien ce film, plus que La Belle au Bois Dormant.


Revenir en haut Aller en bas
http://fr.onceuponatime.wikia.com
Well

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 1468
Localisation : Vancouver
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Maléfique (2014) Dim 14 Mai 2017 - 13:28

@Flounder69 a écrit:
Je n'avais pas revu le film depuis longtemps, le film m'ayant laissé un souvenir assez médiocre. J'avais donc envie de voir si ce ressenti aurait changé après avoir vu les remakes "live" qui ont suivi. Mais force est de constater que mon avis n'a pas changé, c'est même pire j'ai l'impression...


Le film débute en annonçant qu'on va nous révéler la véritable histoire (comprendre : avant c'était moins bien? cette version est mieux?). Et cet aspect "on va mettre de côté tout des versions précédentes" va se faire sentir tout le long du film, et malheureusement pas pour le meilleur…

On commence donc par le passé de Maléfique, ce qui pourrait être une bonne chose.  Et si on commence avec des clichés et d’incohérences (Pourquoi s'appelle-t-elle déjà "Maleficent" ? la présentation de la lande comme si c'était son premier vol et qu'elle découvrait ses habitant… bref), le côté amour trahi qui s'installe laisse entrevoir un axe assez intéressant.
La dualité entre la lande et le monde des hommes apporte le côté fantasy qui était juste effleurée dans le film d’animation, certaines créatures sont bien plus réussies que d’autres, mais l’univers est soignée (l'intégration des personnages réels n'est pas contre pas des plus heureuse).
La bataille, bien que très courte, est bien géré (mais on ne reverra plus toutes ces impressionnantes créatures de tout le film hormis les gardes. Où sont-elles passées ? Encore un mystère qu'on ne saura jamais).

Arrive LA scène la plus intéressante et touchante du film, Stéphane lui vole ses ailes. La thématique du viol est vraiment intéressante, sombre, et la performance d'Angelina Jolie est prenante. Il lui faut arriver à se relever de cette épreuve affreuse. Cet acte semble marquer le début de la noirceur de Maléfique.


Mais non.
Et à partir de ce moment, le film ne va aller que de déceptions en déceptions. Et aucune des autres scènes, mêmes les plus attendues, n'arriveront pas à rattraper le film.
A quoi servent ces ruines ? Pourquoi y aller (et/ou en revenir de suite) ? À quoi elles servent (autre que le clin d’œil)? La lande semble sombrer dans les ténèbres, mais on ne sent pourtant pas le changement. Ça reste toujours jolie et magique tout le reste du film (et le final fera un plat en annonçant que la lande redeviendra comme avant, on nous a déjà montré la beauté de la lande tout le long du film).
La scène du baptême, de par le sort atténué par Maléfique elle-même, perd grandement en intensité.

On commence à se rendre peu à peu compte qu'à part Maléfique, aura personnage ne sera à la hauteur ou un minimum intéressant. Tout n'est fait que pour mettre en lumière Maléfique.
Stéphane devient un être sans aucuns sentiments (l'accent de l’acteur étant juste horrible à écouter d'ailleurs en VO), les fées sont exécrables et idiotes comme leurs pieds, Aurore pour le coup est assez gamine et niaise (loin de la version rêveuse mais classe animé), le prince Philippe ne sert à rien, mais alors vraiment à rien. Et Diaval le corbeau, le seul personnage un peu intéressant, n'est là que pour permettre à Maléfique de dialoguer avec quelqu'un. Aucun personnage n'a une action utile à l'histoire, envers un autre personnage, hormis Maléfique. On pourra constater que la place de l'homme n'est pas glorieuse, ils sont soit idiots, soit mauvais. Le seul homme de l'histoire intéressant est en fait un corbeau. Mais bon, du coté des femmes ce n'est pas forcément beaucoup mieux...


Que ce soit la rencontre entre Aurore et Philippe, la scène du fuseau, le baiser, la bataille de fin… tout est plat et sans émotions, quand il n'y a pas d’incohérences (Maléfique peut transformer Diaval en dragon, mais elle préfère galoper (tellement plus rapide que le vol) pour empêcher Aurore de se piquer le doigt? elle frappe un soldat avec son bâton alors qu'elle endort les gens tout le long du film...). Les twists de l'histoire ne fonctionnent pas assez bien pour être ingénieux.
Je n'arrive vraiment pas à croire à l'amour entre Maléfique et Aurore. Maléfique utilise tout le monde, Diaval, Aurore, le Prince tout le long du film, les endormants, transformant aux grès de ses envies… De la manipulation, utilisation, oui, peut-être un peu d'affection, mais de là à parler du véritable amour pouvant briser le sort…
Alors oui, Aurore sauve Maléfique en lui rendant ses ailes (même si un peu tiré par les cheveux dans la manière dont c'est fait, mais on peut passer outre c'est magique), Stéphane et Maléfique enchaînés l'un à l'autre jusqu'à ce que l'un meurt, c'est sympathique comme symbolique… Mais Maléfique en combinaison cuir à la X-Men… sérieusement…

De par le peu de nuances apportées à l'histoire et aux personnages, Maléfique réussit à être plus plat, creux et longiligne que La Belle au bois dormant (qui lui s'en sort par ses personnages emblématiques, son animation, son visuel et sa mise en scène).
Et pourtant il y avait matières et pistes à exploiter. Il aurait été intéressant que Maléfique, déçu de ne pas avoir été aimé, veuille empêcher les autres d’être heureux, ou alors vouloir protéger Aurore de la souffrance d’un cœur brisé en voulant se débarrasser de Philippe, avoir un parallèle entre la relation Aurore/Philippe face à Stéphane/Maléfique... Que les fées restent un vrai foyer aimant pour Aurore, Stéphane vouloir se faire pardonner, se reconstruire après avoir commis un acte abjecte, plutôt que le montrer totalement sans cœur, avoir de l'affection, de la peur, pour sa fille. La reine pouvait aussi être intéressante (plutôt que mourir dans l'indifférence la plus totale) etc…


Après, visuellement il y a pas mal de plans plutôt beaux (quand ils ne sont pas gâchés par des effets spéciaux trop voyants), mais le visuel et les aspects plus sombres ne suffisent pas à sauver le vide du film.

Les remakes suivants, avec tout ce qu'on peut leur reprocher, auront bien plus de respects pour les versions dont ils sont tirés que ce film ne l’a eu pour ses origines.

Tout à fait d’accord avec toi. Non seulement le film est mauvais mais en plus on insulte le spectateur en lui disant que cette version est la veritable histoire (en gros si vous préférez l’autre, c’est votre faute).
Il y a tellement d’incohérences et toute la magie de l’original disparait. J’étais très emballé par ce projet et donc la deception n’a été que plus grande pour ne pas dire douloureuse.
J’ai totalement arrêter d’espérer que cela s’améliore dès qu’Aurore s’est mise à galoper vers le chateau. On l’a mise au courant du sort, on lui a dit qu’on a du éloigner pour sa protection mais rien à faire ,elle decide quand même d’aller au chateau toute seule sans rien dire à personne. Son personnage n’est plus niais,il devient juste stupide et insupportable.
A partir de là, je n’attendais vraiment que la fin et tant mieux vu que tout ce qui a suivi était juste horrible et mal construit. On se demande Phillipe à la toute fin tellement il ne sert a rien (il n'est même pas présent lors du combat final et pourtant il est sur place).
Je me suis littéralement senti insulté à la fin du film tellement ils ont détruit mes personnages préférés et massacrer l’histoire d’origine sans rien ajouter d’original ou de bon tout simplement.



www.facebook.com/RedaChafikArt
www.instagram.com/RedaDoodles
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/RedaChafikArt
 
[Disney] Maléfique (2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Culture Disney :: Les films Disney "live"-