AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 37  Suivant
AuteurMessage
KIKA



Féminin
Age : 44
Messages : 4243
Localisation : A Main Street ou pas loin...
Inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 13 Déc 2014 - 13:51

Merci Beldelen de m'avoir rassuré au sujet du sirop d'érable Wink

Pour Shark Reef, je ne pense pas qu'il ferme une attraction qui plait autant mais plutôt qu'elle devienne payante Mad




Sur DLP d'avril a juin , je serais heureuse d'échanger avec des passionnés et dispo pour vous parrainer cheers

http://www.disneycentralplaza.com/t41322-wdw-du-reve-a-la-realite

http://www.disneycentralplaza.com/t49214-wdw-quand-les-reves-deviennent-des-souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
shambles-x



Féminin
Age : 25
Messages : 3569
Localisation : Lille
Inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 13 Déc 2014 - 13:52

Pour les mug je me demande si ce ne sont pas des mug spécifiques pour les parcs aquatiques, il me semble avoir vu ça sur une vidéo de Seeyareelsoon.
Revenir en haut Aller en bas
liloo86



Féminin
Age : 26
Messages : 3049
Localisation : Poitiers
Inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 13 Déc 2014 - 15:24

super suite très instructive. c'est bien si en deux heures vous avez fait le tour! vous étiez en période de quelle affluence sur les crowd calendars?
Je note pour le cordon de lunettes( car sans mes précieuses lunettes je suis perdue ).
Vous avez enlevé les vôtres dans tous les toboggans?

Par contre dommage si il n'y a pas de photographes pale

concernant les mugs j'avais vu la même chose que shambles comme quoi ce sont des mugs spécifiques...
Revenir en haut Aller en bas
Beldelen



Masculin
Age : 28
Messages : 1063
Localisation : Nord
Inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 13 Déc 2014 - 15:33

Alors je corrige sur mon TR, désolé pour ceux qui ont cru que c'était valable aussi dans les parcs aquatiques...^^'' faux espoir !

Pour les lunettes, nous les avons enlevées dans tous les toboggans sauf ceux où l'on se trouve sur une bouée (là les employés nous les laissent).


Août 2013 : fiançailles à Disneyland Paris (Disneyland hotel) ==> Compte rendu ici (premier chapitre)
18-31 Octobre 2014 : voyage de noces à Walt Disney World (Port Orleans Riverside) et à Universal Studios (Loews Royal Pacific Resort) ==> Compte rendu ici

Parcs visités :
France : Disneyland Paris (2016), Parc Astérix (2014), Futuroscope (2010), Puy du Fou (2016), Nigloland (2016), France Miniature (2008), La Mer de Sable (2007).
États-Unis : Walt Disney World (2014), Universal Studios Florida (2014).
Pays-Bas : Efteling (2016).
Allemagne : Europa-park (2016).
Revenir en haut Aller en bas
Beldelen



Masculin
Age : 28
Messages : 1063
Localisation : Nord
Inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 13 Déc 2014 - 15:37

@KIKA a écrit:
Merci Beldelen de m'avoir rassuré au sujet du sirop d'érable Wink

Pour Shark Reef, je ne pense pas qu'il ferme une attraction qui plait autant mais plutôt qu'elle devienne payante Mad

Payante ? Bon...c'est déjà mieux que si elle devait être supprimée. Mais je ne comprends pas trop cette décision (enfin si, raisons économiques surement ^^), car pour le coup c'est vraiment ce qui fait l'intérêt et la force de ce parc aquatique par rapport à Blizzard Beach je trouve.

Ps : désolé pour le double post


Août 2013 : fiançailles à Disneyland Paris (Disneyland hotel) ==> Compte rendu ici (premier chapitre)
18-31 Octobre 2014 : voyage de noces à Walt Disney World (Port Orleans Riverside) et à Universal Studios (Loews Royal Pacific Resort) ==> Compte rendu ici

Parcs visités :
France : Disneyland Paris (2016), Parc Astérix (2014), Futuroscope (2010), Puy du Fou (2016), Nigloland (2016), France Miniature (2008), La Mer de Sable (2007).
États-Unis : Walt Disney World (2014), Universal Studios Florida (2014).
Pays-Bas : Efteling (2016).
Allemagne : Europa-park (2016).
Revenir en haut Aller en bas
Supracaro



Messages : 291
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 13 Déc 2014 - 16:30

J'adore toujours autant ce TR très complet.
Vivement la suite sunny
Revenir en haut Aller en bas
Beldelen



Masculin
Age : 28
Messages : 1063
Localisation : Nord
Inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Ven 19 Déc 2014 - 22:00

7] Un voyage dans le futur, un dîner chez les Mayas

A] Passage à l’hôtel

Nous quittons le parc aquatique Typhoon Lagoon pour reprendre le bus en direction de notre hôtel. En effet, nous pensions tout d’abord optimiser notre journée en allant directement du parc aquatique au prochain parc à thème, mais nous nous rendons compte que cela pose un petit problème. Notre sac est en effet surchargé par nos affaires, nos chaussures et nos serviettes, et nos maillots de bain ne sont pas tout à fait secs. Il est tôt, nous quittons le parc aquatique aux alentours de midi, et nous nous disons qu’il serait donc beaucoup plus agréable de repasser par l’hôtel pour déposer toutes nos affaires afin de passer une journée en étant moins encombrés ; d’autant plus que nous resterons tard dans le prochain parc à thème ! Car ce jour-là, nous nous rendons dans le parc qui nous a semblé le plus hors du commun en Floride, le plus difficile à cerner, qui constitue un véritable voyage dans le temps aussi bien que dans l’espace : Epcot.


Le coin info a écrit:
Le passage par l’hôtel nous fait perdre une petite heure, mais nous offre un confort supplémentaire. En règle générale, pour un long séjour, privilégiez toujours le confort et évitez le plus possible tout ce qui est susceptible de vous fatiguer inutilement. Vous perdrez un peu de temps, mais vous optimiserez au final votre séjour car si la fatigue est peu présente en début de séjour, elle surviendra très vite et pourra devenir bien embêtante pour les derniers jours !



B] Présentation d’Epcot.


Au premier abord, Epcot est le parc qui paraît être le plus étranger à l’univers Disney. Pourtant, il répond à l’un des leitmotive de Walt Disney : celui de penser le futur et le progrès. En effet, le nom Epcot est l’acronyme de « Experimental Prototype Community of Tomorrow » (Prototype expérimental d’une communauté du futur), un projet de ville futuriste imaginé par Walt Disney dans les dernières années de sa vie. S’inscrivant ainsi dans la tradition humaniste de l’utopie telle qu’on pouvait l’imaginer sous la Renaissance, héritier de Thomas More, Walt Disney proposait ainsi une véritable communauté modèle où progrès technologiques, liberté humaine et imagination créative devaient vivre en harmonie. Walt Disney meurt toutefois avant d’avoir pu réaliser ce projet, qui deviendra finalement un parc à thème dont le symbole est Spaceship Earth, cette énorme sphère que vous pouvez voir ci-dessus.

Epcot est donc un parc à thème dans lequel la technologie a toute sa place. Il se présente comme un parc où le loisir accompagne une véritable ambition pédagogique envers le public, ce qui fait de lui un parc hybride et parfois un peu déroutant. De fait, c’est souvent un endroit que l’on aime énormément ou qui ne nous convient pas du tout : Hélène restera un peu sur sa réserve à son propos, tandis que pour ma part je regrette de ne pas avoir pu l’explorer plus encore que nous l’avons fait (Epcot étant particulièrement grand, peut-être l’un des parcs qui demande le plus de temps au visiteur pour en faire le tour).

Le parc à thème est partagé en deux univers qui sont bien différents mais qui s’accordent et se complètent toutefois efficacement. Au sud se trouve Future World, véritable monde du futur où nouvelles technologies et grandes sociétés américaines proposent un véritable voyage temporel au visiteur. C’est ici que l’on trouve la plupart des attractions du parc, qui elles-mêmes accordent le plaisir et la sensation à la pédagogie.

Au nord se trouve le World Showcase, qui trouve son origine dans l’une des plus grandes sources d’inspiration de Walt Disney : les expositions universelles, ces grandes expositions publiques qui ont lieu depuis le milieu du XIXe siècle et qui sont destinées à présenter les plus grandes innovations du temps présent. Le World Showcase se présente toutefois moins comme une exposition internationale au sens technologique du terme que comme un voyage à travers l’espace : autour d’un immense lac (le World Showcase Lagoon) se tiennent différents pavillons représentant des nations et des cultures différentes. Il s’agit donc de faire le tour du lac en voyageant dans le monde, visitant les pavillons des différentes nations et rencontrant des employés tous originaires du pays en question, qui ne vivent pas aux États-Unis et qui sont destinés à retourner dans leur pays d’origine rapidement.




C] Une journée à Epcot

L’arrivée à Epcot est assez impressionnante, puisque nous pouvons voir la sphère grandir tandis que nous nous approchons et qu’à bien des égards elle représente pour nous Walt Disney World. Nous avons toujours nos chapeaux de mariés sur nous ainsi que nos badges, ce qui nous vaut quelques « Congratulations » chaleureux de la part des employés et des visiteurs du parc. Mais cette fois-ci, nous sommes surpris, puisque lorsque nous présentons nos sacs aux policiers à l’entrée du parc, ceux-ci scandent eux aussi cette mélodie : « Congratulations ! » en souriant. Nous le remarquerons bien des fois à l’avenir : les Américains semblent particulièrement chaleureux, et presque familiers dans le bon sens du terme, à moins que ça ne soit encore une fois la magie Disney qui opère. Pas de Jack Bauer ici donc ! Mais plutôt des policiers souriants et amicaux (du moins si l’on respecte les règles !).


Le coin info a écrit:
Lorsque vous entrez dans un parc, votre sac sera fouillé afin de vérifier qu’il ne contient aucun objet illégal ou particulièrement dangereux. Si vous ne possédez pas de sac, vous pouvez passer par une autre file ouverte qui vous fera ainsi gagner du temps.


En arrivant, nous avions une petite idée en tête et nous nous sommes donc mis à chercher un petit objet que nous avions pu découvrir sur internet avant notre départ et que nous voulions absolument posséder : un passeport ! Mais, allez-vous dire, vous devez bien avoir un passeport si vous êtes arrivés aux États-Unis ! Bien sûr, mais Disney constitue une destination à part entière, un pays dans le pays, et vous pourrez ainsi acheter le passeport Epcot qui sera l’occasion de vivre quelques expériences particulièrement intéressantes dans le parc. À suivre !


Nous n’aurons en tout cas pas besoin de chercher bien longtemps pour trouver ce passeport, puisque dès l’entrée du parc un petit stand permet de se le procurer. Nous partons ensuite à la découverte du parc : tout le début d’après-midi sera destiné à chercher à prendre nos marques dans un parc atypique, à découvrir les boutiques et la beauté des lieux. Les attractions attendront !

La première chose qui nous apparaît est évidemment le Spaceship Earth, cette sphère immense qui est véritablement impressionnante alors que nous nous tenons devant elle. Bien sûr, des photographes de Disney sont postés devant pour nous prendre en photographie. Nous nous jetons donc sur l’occasion !


Lorsque nous en faisons le tour, nous pouvons découvrir ce qui nous apparaître comme un second symbole du parc : une grande fontaine, qui régulièrement offre aux spectateurs un petit spectacle en musique. Ce spectacle, Fountain of Nations, est particulièrement intéressant car il offre au parc un peu de magie ; Epcot peut en effet paraître un peu froid tout d’abord, moins magique, trop ancré dans la pédagogie et la haute technologie, mais nous nous rendrons très vite compte qu’il n’en est rien : une série de petites animations donnent de la vie et une ambiance joyeuse au parc. C’est indéniable : nous sommes bien à Walt Disney World !


Bien sûr, encore une fois, des photographes sont présents pour prendre des photographies de nous devant la fontaine.


Ce sera aussi l’occasion pour nous de faire une autre rencontre surprenante : jaillissant du sol, tout à coup, apparaît un petit personnage bleu qui nous surprendra. Oui, vous avez deviné : c’est Stitch !


En réalité, il n’y avait rien sur le sol, mais le photographe nous a demandé de prendre une certaine pose et de paraître étonné. C’est lui qui rajoutera ensuite, sur la photographie, le personnage en question. C’est ce que l’on appelle un « magic shot », que les photographes de Disney se feront un plaisir de vous offrir de temps en temps. N’hésitez donc pas à demander un magic shot aux photographes surtout ! Certains vous les proposeront, mais d’autres n’en feront que si vous les demandez. Plusieurs magic shots différents existent, que vous pourrez voir tout au long de ce compte rendu, car nous nous sommes évidemment amusés à essayer d’en avoir le plus possible.

D'ailleurs, Stitch nous rejoindra plusieurs fois à Epcot et se montrera parfois...particulièrement gourmand !




Le coin info a écrit:
Il est bien difficile de trouver l’ensemble des magic shots dans les parcs. Ceux-ci sont disponibles en fonction de différents critères : certains ne sont disponibles que pour certaines occasions spéciales, comme les soirées halloween par exemple, d’autres qu’à certains endroits du parc, et d’autres ne sont proposés que par certains photographes en particulier. Une chose est sûre : les photographes avec un trépied ne pourront pas vous proposer de magic shot, puisqu’il leur faudrait alors détacher leur appareil du trépied pour le réinstaller ensuite. Mais rassurez-vous : 90% des photographes Disney  seront en mesure de vous en proposer.


À côté de la grande fontaine se trouve le Club Cool, un endroit incroyable que je fréquenterai volontiers à chaque séjour dans ce parc à thème. Le sponsor en est Coca-Cola, ce qui déjà ne peut que m’attirer : je suis en effet un grand buveur de sodas, et particulièrement de coca. Mon préféré ? Le cherry coke ! Ce qui fera mon bonheur en Floride, puisque la plupart des hôtels et des restaurants en proposent.


À l’intérieur du Club Cool, nous découvrons une boutique entièrement consacrée aux boissons, et qui présente un nombre de produits Coca-Cola impressionnant !


Autre avantage de cette boutique : elle propose en libre disposition et gratuitement un ensemble de boissons spécifiques à différents pays : Italie, Grèce, Thaïlande, Japon, Afrique du Sud, Zimbabwe, Pérou et Brésil. C’est très agréable, notamment lorsqu’il fait chaud et que nous avons envie de nous désaltérer. Nous découvrirons ainsi des boissons excellentes, très bonnes, et d’autres qui nous enthousiasmerons un peu moins. C’est en tout cas un lieu où il ne faut pas hésiter à s’arrêter pour prendre un petit verre !


Un peu plus loin se trouve l’entrée du World Showcase. Avant de commencer à faire le tour du lac en direction du Mexique, nous décidons d’aller poser devant un petit endroit fleuri qui présente l’un des événements phare d’Epcot que nous aurons la chance de découvrir durant cette saison : le Food and Wine Festival !


Le Food and Wine Festival est une véritable aventure culinaire qui a lieu tous les ans à Walt Disney World, en fin d’année, et qui offre aux visiteurs différentes activités en lien avec la gastronomie : conférences, pavillons avec échantillons de spécialités de tous les pays, démonstrations, concerts, etc. C’est une véritable chance pour nous ! Malheureusement, nous n’en profiterons sans doute pas assez, car il sera impossible d’avoir assez d’appétit pour goûter un peu de toutes les spécialités nationales. Mais ce sera l’occasion pour nous de faire quelques découvertes intéressantes.


Le coin info a écrit:
Si vous avez l'occasion de venir à Epcot entre fin septembre et mi novembre, vous aurez la chance de vous trouver en plein milieu du célèbre Food and Wine Festival. Dans ce cas, inutile de prévoir trop de restaurants car vous trouverez un ensemble de petits plats pour vous restaurer et vous faire vivre bien des expériences gastronomiques. Les plats sont d’ailleurs présentés en petite portion et dans un récipient en carton qui permet de les manger tout en marchant.


Nous nous dirigeons donc vers le Mexique pour commencer à découvrir un peu les premiers pavillons nationaux, et nous promener autour du lac. Bien sûr, nous ne pourrons pas en faire le tour, puisque le lac est particulièrement immense (100 000 m²). En passant devant le pavillon allemand, il me prend une petite faim : après tout, nous n’avons rien mangé ce midi, si ce n’est l’énorme Funnel Cake ! Je suis particulièrement friand de la cuisine allemande, donc je profite du Food and Wine Festival pour goûter un petit quelque chose qui s’avèrera absolument délicieux ! Un gratin de pâtes avec des morceaux de jambon et du fromage (Schinken Nudel)…un vrai délice ! Hélène, quant à elle, n’a pas faim et se réserve pour le soir.




Un peu d'amour au pavillon allemand

Nous reviendrons plus tard sur la découverte des différents pavillons, que nous visiterons plus en détails. En attendant, retournons sur nos pas pour commencer à faire quelques premières attractions. Direction Spaceship Earth donc, qui n’est pas seulement une immense sphère et l’un des symboles du parc : c’est aussi une véritable attraction à part entière !

En passant, nous nous arrêtons encore une fois devant la fontaine pour une nouvelle photographie. Ce sera l’occasion de faire un autre magic shot : rassurez-vous, nous ne nous envolerons pas...cette fois-ci !


Nous arrivons devant Spaceship Earth et nous en profitons pour faire une nouvelle photographie. Nous nous rendrons compte ensuite qu'un intrus s'est glissé sur la photo !


Nous entrons enfin dans Spaceship Earth sans faire de file d’attente, car nous avions prévu un fastpass+. Ce sera notre première attraction à Epcot : c’est tout un symbole de commencer par là ! Spaceship Earth, ce qui signifie « Vaisseau Terre », est une attraction qui nous fait voyager dans le temps. Il s’agit d’un parcours explorant l’histoire des différents moyens de communication dans le temps, depuis les hommes des cavernes jusqu’à internet. Un voyage incroyablement pédagogique (idéal pour les enfants !), mais aussi magnifique : les différentes scènes qui se succèdent nous montrent des scènes historiques d’une grande finesse et d’une grande beauté. Des hiéroglyphes et des papyrus jusqu’à internet, en passant par la route, la télévision, la radio ou encore le journal, toute une histoire se déroule devant nos yeux ébahis.

La fin de l’attraction est également l’occasion de répondre à un petit questionnaire qui permettra à une machine de générer une image de notre futur. Le voyage dans le temps continue donc ! En sortant de l’attraction, nous arrivons dans une salle où il est possible de retrouver notre vidéo du futur et de l’envoyer par courriel. C’est donc l’occasion de garder un petit souvenir de Walt Disney World, mais aussi d’en envoyer un directement à nos amis. Nous ferons deux fois cette attraction, essaierons de répondre différemment au questionnaire, et aurons ainsi deux vidéos différentes de notre futur. Malheureusement, la seconde vidéo ne comportera aucun son…il peut donc arriver que cela ne fonctionne pas tout à fait comme on le voudrait ! En tout cas, voici la première vidéo qui présente notre futur…en français, bien sûr :


Intéressant, non ? Si seulement le futur pouvait ressembler à cela ! Spaceship Earth est en tout cas une expérience à la fois intéressante et passionnante !

En sortant, nous découvrons un ami qui attend et que nous allons rejoindre : c’est Pluto ! Le personnage est adorable, et nous obtiendrons ainsi notre première signature dans le carnet d’autographe que nous avons pu acheter entre temps. Remarquant notre chapeau, il nous félicitera pour notre mariage et nous invitera à faire une petite photographie en présentant nos alliances : une petite attention très touchante !






Cette rencontre est une bonne surprise, d’autant plus que nous nous rendons ensuite dans l’Epcot Character Spot, qui est un endroit où se trouvent plusieurs personnages Disney qui nous attendent pour prendre quelques photographies ensemble. Nous aurons ainsi plusieurs autres autographes et plein de souvenirs photographiques ! Minnie sera particulièrement touchée de voir l’alliance d’Hélène d’ailleurs !














Après ces rencontres bien sympathiques, nous décidons de nous diriger vers le pavillon mexicain, mais nous faisons une autre belle rencontre entre temps : il s’agit de Duffy en version halloween !






D] Un repas chez les Mayas


Nous avons une réservation ce soir là pour manger dans le restaurant San Angel Inn, l’un des restaurants à l’ambiance particulièrement romantique du parc, et où l’on va pouvoir goûter quelques spécialités mexicaines.

Le pavillon mexicain se situe à l’intérieur d’une pyramide Maya. C’est un endroit un peu obscur, à l’ambiance intime et mystérieuse, où l’on a l’impression d’effectuer un véritable saut géographique.


Plusieurs boutiques tenues par des Mexicains sont présentées, où fourmillent des objets en tout genre, parfois tout à fait exotiques.


C’est l’occasion pour nous d’aller faire signer notre passeport et donc de revenir sur son utilité au sein du parc. Le passeport d’Epcot comporte plusieurs pages destinées à chaque pays représenté dans les pavillons du parc à thème. Or, il est possible de faire tamponner notre passeport dans chaque pavillon et d’obtenir un petit mot de bienvenue de la part des employés. Cela nous permet non seulement de partir à la découverte du pavillon, de chercher la personne qui pourrait nous tamponner le passeport, mais aussi de découvrir des personnes originaires du pays en question et d’échanger quelques mots avec eux. Une très belle expérience donc, que nous conseillons fortement à quiconque irait à Epcot, car cela permet d’enrichir sa visite tout en emportant un beau souvenir du parc. Nous trouvons donc la personne qui tamponnera notre passeport : ce sera notre premier pavillon entièrement visité à Epcot ! Bien sûr, chaque tampon est suivi d’un petit mot dans la langue du pays concerné.


Après cela, et après avoir fait un petit tour dans le pavillon mexicain, nous décidons de nous rendre dans le restaurant San Angel Inn pour notre réservation.


On nous emmène donc à notre table, située en face de la pyramide : il y a beaucoup de monde, le restaurant est plein, et nous trouvons que l’obscurité donne au restaurant une ambiance particulière et romantique puisque notre table n’est éclairée que faiblement par une petite bougie entre nous deux. Par contre, nous nous disons que cela pourrait embêter bien des personnes qui ne voient pas forcément très bien dans la semi-obscurité ! Le décor, quant à lui, est magnifique.


Nous voilà donc devant un choix difficile : il nous faut choisir notre menu ! Or, s’il y a une chose sur laquelle nous étions tombés d’accord avant de partir avec Hélène, c’est que nous allions essayer de faire le plus possible de découvertes gastronomiques et d’éviter de trop manger ce que nous avons l’habitude de manger habituellement. Dans un restaurant mexicain donc, mangeons mexicain ! Nous décidons de prendre le menu traditionnel mexicain et de partir donc à la découverte de ce charmant pays. Nous commençons donc par un petit cocktail à base de tequila : un Wild Passion Fruit Margarita, un seul car nous ne voulions pas finir sous la table (très bon, mais sans plus, Hélène n'appréciant pas particulièrement la tequila) !


Le serveur parlait un peu difficilement anglais, avec un fort accent mexicain ! C’est confirmé donc, les employés dans les pavillons sont véritablement originaires du pays qu’ils représentent : nous aurons d’ailleurs l’occasion de le vérifier à nouveau dans le pavillon français…mais ça, c’est à suivre ! En tout cas, le service a été bon mais pas exceptionnel dans ce restaurant. Toutefois, lorsque nous demanderons comment manger les plats ou de quoi ils sont composés le serveur se fera toujours un plaisir de nous répondre.

Le menu traditionnel mexicain, donc, se compose d’une entrée, d’un plat et d’un dessert. Malgré le monde, nous n’avons pas attendu énormément pour recevoir l’entrée : des Tostadas de Tinga. Il s’agit de poulet assaisonné de tomates grillés et de chipotle (légèrement épicé), servi sur des tostadas (une sorte de tortillas) avec haricots noirs frits, sauce tomate verte, du fromage frais mexicain (queso fresco) et de la crème aigre. Tout un programme ! Un peu difficile à manger, car les tostadas étaient un peu petites (voyez la photographie), mais finalement délicieux ! Une entrée très bonne donc, mais surtout…très lourde !


Le plat principal sera lui aussi servi en grande quantité : d’ailleurs, Hélène ne finira pas son plat. Il s’agit de Tacos de Pescado : tacos (tortillas rigides) au poisson pané avec de l’aïoli, du chipotle, citron, choux et sauce tomate verte. Le tout est servi avec des tortillas rigides. Le plat se mange avec les mains, bien sûr, et nous nous sommes régalés !






Le dessert, enfin : une crème bavaroise servie avec des fruits et de la sauce vanille. Pour ma part, je me suis particulièrement régalé avec les fruits, bien frais, qui m’ont permis de digérer un peu. J’ai moins apprécié la crème bavaroise, non pas parce qu’elle n’était pas bonne mais pour une question de goût personnel pour ce genre de dessert (à vrai dire, j’aime peu les desserts et le sucré en général…exception faite d’un certain dessert goûté à Disney Hollywood Studios dont je rêve encore aujourd’hui : mais encore une fois, il faudra patienter pour découvrir ce que cela peut bien être !). Hélène, quant à elle, s’est régalée, même si ce sont plutôt les desserts au chocolat qui l’attirent. En tout cas, le dessert était très léger et passait tout seul, même si nous avions déjà le ventre plein.


Ce restaurant fut donc une bonne expérience culinaire, une véritable découverte pour nous car nous mangeons peu ce type de nourriture (même jamais, de mon côté). Très bon, beau décor, un peu bruyant peut-être. L’obscurité pourrait être gênante pour certains également. Ce fut une belle découverte, mais que nous ne referions pas si nous devions retourner en Floride à l’avenir, car la nourriture ne fut pas non plus exceptionnelle et si le décor est magnifique, l’expérience en tant que telle n’a rien d’extraordinaire par rapport à d’autres restaurants que nous ferons par la suite.


Le coin info a écrit:
Lorsque vous prenez un soda dans un restaurant à table, n’ayez pas peur de boire et de finir votre verre ! En effet, lorsque vous commandez ces boissons, celles-ci sont ensuite à volonté, et votre serveuse ou votre serveur viendra régulièrement remplacer votre verre par un nouveau.



E] Une soirée un peu décevante

Avant de sortir du pavillon mexicain, nous décidons de faire l’attraction qui se trouve au sein de ce pavillon. Nous nous asseyons donc dans un petit bateau qui nous conduit au pied de la pyramide Maya, où nous pouvons observer ceux qui sont en train de manger au San Angel Inn, à la manière du Blue Lagoon à Disneyland Paris. L’attraction est construite sur le thème des Trois Caballeros, un film Disney sorti dans les années 1940 et que nous ne connaissons pas. C’est donc une découverte pour nous, suivant deux Caballeros qui recherchent leur troisième compère, qui n’est autre que Donald Duck. Nous voyageons en plein Mexique, avec musiques et animations amusantes, jusqu’à ce que Donald soit retrouvé par ses deux compagnons et qu’un concert soit donné par les Trois Caballeros. Une petite attraction sympathique pour digérer et pour s’ancrer un peu plus dans l’ambiance mexicaine !


Nous sortons du pavillon mexicain avec le sourire et le ventre plein. Il fait déjà nuit, mais nous avons encore un peu de temps devant nous pour aller faire une dernière attraction. Voilà qui tombe bien : nous avons un fastpass+ pour l’une des attractions phare de ce parc : Test Track !

Nous avons véritablement le ventre plein, mais nous nous rassurons en nous disant que cette attraction n’est sans doute pas une attraction à sensation. Le nom complet de l’attraction est Test Track, presented by Chevrolet. Sans doute une petite découverte des différentes voitures de la gamme Chevrolet ! Toutefois, stupeur lorsque nous nous approchons de l’attraction et que nous entendons des gens crier : oups…serait-ce donc une attraction à sensation ? Prions donc pour que le repas reste bien à sa place !

Test Track est une attraction formidable !  Nous la referons plusieurs fois, tant l’expérience est amusante, originale et toujours un peu différente. Nous sommes tout d’abord conduits dans une pièce où nous pouvons, devant un écran, fabriquer notre propre voiture : forme, couleur, moteur, roues, accessoires, tout est paramétrables pour essayer de façonner la voiture la plus performante possible. Après cela, il s’agit de tester la voiture ! En route donc, nous montons dans un wagon pour essayer notre voiture, à travers un parcours qui testera la capacité, l’efficacité, la réactivité et finalement la puissance de la voiture. Accélération avec freinage brusque, virages serrés et en colimaçon, ou encore un final avec une accélération impressionnante qui peut atteindre jusqu’à au moins 90 km/h en extérieur !


Mais la grande valeur ajoutée de cette attraction, c’est que notre voiture est confrontée à celle des autres, et qu’à chaque test un classement apparaît pour savoir quelle est la voiture qui remporte tel ou tel test sur telle ou telle performance. Nous constaterons que la plupart des gens apprécieront tout particulièrement lorsqu’ils réussiront le dernier test, c’est-à-dire celui qui teste la vitesse et la puissance du véhicule.

Pour notre premier essai, ce ne fut pas très concluant…mais tant pis, nous nous améliorerons par la suite ! En attendant, après l’attraction, nous aurons l’occasion de prendre une photographie avec notre propre véhicule. Attention, prêt à découvrir la voiture que nous avons inventée ?


Nous aurons aussi l’occasion de monter dans plusieurs belles voitures après l’attraction ; nous prendrons ainsi quelques photos : ce fut particulièrement impressionnant, d’autant plus que certaines voitures étaient gigantesques (nous sommes aux États-Unis après tout !). Nous ne ferons pas toutes les voitures, et nous reviendrons une prochaine fois pour faire les autres, car il est déjà tard et nous avons peur de ne pas réussir à bien nous placer pour voir le spectacle du soir, qui devrait commencer dans une quarantaine de minutes.




Ce soir, nous restons en effet jusqu’à la fermeture du parc pour voir le spectacle du soir : IllumiNations : Reflections of Earth. Nous en avons entendu beaucoup de bien, et allons donc chercher un endroit où nous placer. Seulement, il y a déjà beaucoup de monde sur le Showcase Plaza et nous faisons donc un petit tour du lac pour chercher un autre emplacement. Nous nous placerons aux environs du pavillon français, un choix qui fut malheureux…en attendant, nous apparaissons souriant devant la Tour Eiffel !


En effet, le spectacle se déroule principalement sur le lac où une sphère se positionne, sur laquelle apparaîtront diverses animations. Malheureusement, un arbre nous cachait la vue de la sphère et nous n’avons pas pu profiter pleinement du spectacle. J’ai cherché à changer de place pour essayer de mieux voir, mais Hélène n’a pas réussi à me suivre et a pris peur en ne me voyant plus. Finalement, nous n’avons pas vu grand-chose, et Hélène fut quelque peu agacée de m’avoir perdu de vue et d’avoir pris peur pour moi (oui oui, pour elle, je suis un enfant qu’il faut toujours garder à l’œil !).

Nous n’avons donc pas vraiment profité du spectacle, et nous nous disons que nous aurons de toute façon l’occasion de le voir une prochaine fois puisque nous retournerons à Epcot. La soirée fut toutefois un peu morne, entre déception et agacement, d’autant plus qu’Hélène m’en voulait un peu de m’avoir perdu de vue.


Nous reprîmes donc le bus dans un état d’esprit un peu ambigu, mais nous fûmes toutefois très vite de nouveau souriant : comment ne pas l’être lorsque nous entendons « Welcome Home » et que nous retrouvons notre petit chez nous, avec les fleurs et décorations du soir précédent ! Et puis, nous étions à Walt Disney World en Floride ! Avant de rentrer à l’hôtel, nous avons donc fait un nouveau petit passage du côté des photographes. Preuve que nous étions souriants :




Excepté ce petit incident de la toute fin de soirée, nous avons tout de même beaucoup apprécié cette journée. Ce fut magique et incroyable, avec une journée extrêmement dense, où nous avons eu l’impression de faire énormément de choses ! La découverte d’un parc aquatique et de cet endroit si particulier que fut Epcot, et la rencontre avec plusieurs personnages nous ont enchantés. Nous étions en tout début de séjour, et nous avions déjà l’impression d’avoir passé une semaine là-bas ! Le lendemain sera tout aussi riche, et peut-être plus merveilleux encore : de la musique, des animaux, des sensations, une plage, une soirée romantique et polynésienne…à suivre !



Août 2013 : fiançailles à Disneyland Paris (Disneyland hotel) ==> Compte rendu ici (premier chapitre)
18-31 Octobre 2014 : voyage de noces à Walt Disney World (Port Orleans Riverside) et à Universal Studios (Loews Royal Pacific Resort) ==> Compte rendu ici

Parcs visités :
France : Disneyland Paris (2016), Parc Astérix (2014), Futuroscope (2010), Puy du Fou (2016), Nigloland (2016), France Miniature (2008), La Mer de Sable (2007).
États-Unis : Walt Disney World (2014), Universal Studios Florida (2014).
Pays-Bas : Efteling (2016).
Allemagne : Europa-park (2016).
Revenir en haut Aller en bas
belline



Féminin
Age : 26
Messages : 618
Localisation : Jeumont
Inscription : 08/03/2014

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Ven 19 Déc 2014 - 22:32

superbe suite et le coup des photos avec les petits itru j'y penserais pour notre prochain séjour car je suis super fan. Merci pour l'astuce.


2011 octobre WDW All Star Movies    TR ICI
2014 Novembre All sport de WDW et DCL Dream  TR
2015 septembre Transatlantique DCL Magic et WDW Halloween
TR
2016 Octobre Caraibe Disney cruise Line Fantasy Halloween    honeymoon Pre TR

Revenir en haut Aller en bas
KIKA



Féminin
Age : 44
Messages : 4243
Localisation : A Main Street ou pas loin...
Inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 20 Déc 2014 - 15:16

Belle journée et belles photos, gros coup de cœur sur la dernière





Sur DLP d'avril a juin , je serais heureuse d'échanger avec des passionnés et dispo pour vous parrainer cheers

http://www.disneycentralplaza.com/t41322-wdw-du-reve-a-la-realite

http://www.disneycentralplaza.com/t49214-wdw-quand-les-reves-deviennent-des-souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
Supracaro



Messages : 291
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 20 Déc 2014 - 15:35

Très belle suite.
Sympa la petite vidéo de Spaceship Earth.
Revenir en haut Aller en bas
liloo86



Féminin
Age : 26
Messages : 3049
Localisation : Poitiers
Inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Sam 20 Déc 2014 - 17:24

encore une belle suite. J'adore les magic shots !

dommage par contre pour illuminations , d'ailleurs quelqu'un sait ou il est le plus judicieux de se placer ?

Quel a été l'avis d' Hélène sur ce parc car tu dis qu'elle reste sur sa réserve contrairement à toi?
Revenir en haut Aller en bas
tarf



Masculin
Age : 45
Messages : 16604
Localisation : Gallifrey
Inscription : 27/12/2010

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Dim 21 Déc 2014 - 15:02

@Beldelen a écrit:
tarf ? Si tu passes par là pour nous éclairer...^^
En tout cas, les mugs des parcs aquatiques sont un peu différents visuellement, et ne sont valables qu'une journée.

oula j'suis à la bourre Langue pas le temps de lire les TR en ce moment

bon, en effet, ce sont des mugs differents, specifiques aux parcs aquatiques. Ils sont valable pour la journée, mais peuvent etre prolongés lors d'une visite suivante pour un prix inferieur à celui du mug en lui meme

il est question, que les mugs des hotels puissent etre utilisés dans les parcs aquatiques, mais pour le moment ca reste à l'etat de rumeur ou de projet


sinon en ce qui concerne les "sorte de biscuit" au petit dej, ce sont des "biscuits" (biskitts avec l'accent, lol)
pour faire simple, ce n'est ni plus ni moins que de la pate à pancake avec un peu de levure chimique et cuit au four.
si vous voulez en faire à la maison, allez voir dans le rayon ethnique de votre supermarché (si y'a un rayon americain/anglais) on peut trouver du pancake mix (par ex du Bisquick) qui est un melange qui permet de faire aussi bien des pancakes que des biscuits, en rajoutant du lait et des oeufs, avec une ou deux differences pour passer du pancake au biscuit. http://www.bettycrocker.com/products/bisquick

Citation :
En ce qui concerne le sirop d'érable, oui, il y en a de disponible.

dans les food court, il y a soit des portions individuelles, soit un distributeur de sirop chaud. Avec des petits godets en papier facon pot de mayo au flunch, et une pompe pour remplir de sirop (attention, chaud)

Citation :
Ps : pour Shark Reef, j'ai entendu dire dans un autre sujet du forum qu'il allait fermer définitivement...ce serait bien dommage !

pour le moment TL est en rehab annuelle
la fermeture de shark reef est une rumeur, pour le moment on ne sait pas grand chose
sur mdx il y a juste un message pour dire que des ammeliorations sont en cours, mais rien de plus


"I'm definitely a madman with a box."




feb-mar 2012 : POP / oct-nov 2012 : POP/CBR / oct-nov 2013 : AoA:LM / POR:AB
2015 : POP, OKW, CSR, RPR, CBBR 2016 POR:AB / CBBR
Revenir en haut Aller en bas
Beldelen



Masculin
Age : 28
Messages : 1063
Localisation : Nord
Inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 22 Déc 2014 - 10:38

@liloo86 a écrit:
dommage par contre pour illuminations , d'ailleurs quelqu'un sait ou il est le plus judicieux de se placer ?

Quel a été l'avis d' Hélène sur ce parc car tu dis qu'elle reste sur sa réserve contrairement à toi?

Pour Illuminations, je suppose qu'en face, sur Showcase Plaza, c'est le mieux. Mais il y a beaucoup de monde ici, et très tôt. Sinon, il faut juste faire attention de ne pas avoir la vue bloquée par les petits ilots qui sont sur le lac. Ça a été notre erreur. Car autrement, le spectacle peut être vu de n'importe quel côté. Pour le reste, je laisse Hélène te répondre ^^

Pour commencer, pas de méprise : j'ai quand même aimé Epcot. Mais il est vrai que si on me demande le parc que j'ai le moins aimé, je n'hésiterais pas à le citer. En fait, je pense qu'il m'a simplement manqué l'univers Disney un peu plus enfantin. La taille du parc doit certainement jouer, car j'ai eu l'impression qu'on ne finirait jamais de le visiter. C'est le côté pavillons qui m'a moins plu, même si j'ai apprécié en visiter quelques uns ; mais il y en avait trop et le passage de l'un à l'autre faisait un peu choc brutal. En revanche, toute la zone Future World était plus "vivante" pour moi et je regrette même de ne pas avoir assez profité d'Innovetions East et West (à voir dans un prochain compte rendu). J'ai beaucoup aimé l'interactivité du parc, en sortant des attractions notamment, ce qu'il n'y avait pas du tout du côté pavillons, qui faisait plus musée. Mais bon, chacun ses goûts et comme Dimitri l'a dit plus tôt, c'était son parc préféré. C'est ça, la magie de Disney, on réconcilie tout le monde quand même !




@tarf a écrit:
@Beldelen a écrit:
tarf ? Si tu passes par là pour nous éclairer...^^
En tout cas, les mugs des parcs aquatiques sont un peu différents visuellement, et ne sont valables qu'une journée.

oula j'suis à la bourre Langue pas le temps de lire les TR en ce moment

bon, en effet, ce sont des mugs differents, specifiques aux parcs aquatiques. Ils sont valable pour la journée, mais peuvent etre prolongés lors d'une visite suivante pour un prix inferieur à celui du mug en lui meme

il est question, que les mugs des hotels puissent etre utilisés dans les parcs aquatiques, mais pour le moment ca reste à l'etat de rumeur ou de projet


sinon en ce qui concerne les "sorte de biscuit" au petit dej, ce sont des "biscuits" (biskitts avec l'accent, lol)
pour faire simple, ce n'est ni plus ni moins que de la pate à pancake avec un peu de levure chimique et cuit au four.
si vous voulez en faire à la maison, allez voir dans le rayon ethnique de votre supermarché (si y'a un rayon americain/anglais) on peut trouver du pancake mix (par ex du Bisquick) qui est un melange qui permet de faire aussi bien des pancakes que des biscuits, en rajoutant du lait et des oeufs, avec une ou deux differences pour passer du pancake au biscuit. http://www.bettycrocker.com/products/bisquick

Citation :
En ce qui concerne le sirop d'érable, oui, il y en a de disponible.

dans les food court, il y a soit des portions individuelles, soit un distributeur de sirop chaud. Avec des petits godets en papier facon pot de mayo au flunch, et une pompe pour remplir de sirop (attention, chaud)

Citation :
Ps : pour Shark Reef, j'ai entendu dire dans un autre sujet du forum qu'il allait fermer définitivement...ce serait bien dommage !

pour le moment TL est en rehab annuelle
la fermeture de shark reef est une rumeur, pour le moment on ne sait pas grand chose
sur mdx il y a juste un message pour dire que des ammeliorations sont en cours, mais rien de plus

Merci beaucoup tarf ! C'est un honneur de savoir que tu lis notre compte rendu cheers

N'hésite pas à nous corriger si on dit quelques bêtises Wink


Août 2013 : fiançailles à Disneyland Paris (Disneyland hotel) ==> Compte rendu ici (premier chapitre)
18-31 Octobre 2014 : voyage de noces à Walt Disney World (Port Orleans Riverside) et à Universal Studios (Loews Royal Pacific Resort) ==> Compte rendu ici

Parcs visités :
France : Disneyland Paris (2016), Parc Astérix (2014), Futuroscope (2010), Puy du Fou (2016), Nigloland (2016), France Miniature (2008), La Mer de Sable (2007).
États-Unis : Walt Disney World (2014), Universal Studios Florida (2014).
Pays-Bas : Efteling (2016).
Allemagne : Europa-park (2016).
Revenir en haut Aller en bas
Biboox



Féminin
Age : 32
Messages : 464
Localisation : Paris
Inscription : 03/05/2010

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 22 Déc 2014 - 11:17

J'ai récupéré cette photo dans un topic pour le placement pour Illuminations.



A noter que la grande zone verte correspond a priori à la zone FP+

Si on n'en a pas, on pensait se mettre au niveau du Mexique ou de la Norvège.
Revenir en haut Aller en bas
Beldelen



Masculin
Age : 28
Messages : 1063
Localisation : Nord
Inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 29 Déc 2014 - 11:53

@Biboox a écrit:
J'ai récupéré cette photo dans un topic pour le placement pour Illuminations.



A noter que la grande zone verte correspond a priori à la zone FP+

Si on n'en a pas, on pensait se mettre au niveau du Mexique ou de la Norvège.

Merci pour cette image !

Il faut impérativement éviter de se trouver devant les trois petits ilots qui empêchent de voir le spectacle. C'était notre erreur !


Août 2013 : fiançailles à Disneyland Paris (Disneyland hotel) ==> Compte rendu ici (premier chapitre)
18-31 Octobre 2014 : voyage de noces à Walt Disney World (Port Orleans Riverside) et à Universal Studios (Loews Royal Pacific Resort) ==> Compte rendu ici

Parcs visités :
France : Disneyland Paris (2016), Parc Astérix (2014), Futuroscope (2010), Puy du Fou (2016), Nigloland (2016), France Miniature (2008), La Mer de Sable (2007).
États-Unis : Walt Disney World (2014), Universal Studios Florida (2014).
Pays-Bas : Efteling (2016).
Allemagne : Europa-park (2016).
Revenir en haut Aller en bas
Beldelen



Masculin
Age : 28
Messages : 1063
Localisation : Nord
Inscription : 21/11/2013

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 29 Déc 2014 - 20:19

8] À la découverte du royaume des animaux

A] Présentation d’Animal Kingdom


Animal Kingdom est l’un des quatre parcs à thème de Walt Disney World et peut-être l’un des plus atypiques également. Si Epcot nous permet de voyager dans le futur, Animal Kingdom nous plonge au contraire dans un monde lointain où l’animal est roi tandis que l’homme se fait spectateur d’un univers qu’il ne maîtrise pas tout à fait mais dans lequel il s’imprègne harmonieusement ; ici animaux et êtres humains semblent être des alliés.

Le parc dispose d’un nombre d’attractions relativement faible. De fait, c’est principalement un lieu de promenade où l’on observe les animaux, où l’on s’émerveille et où la beauté des lieux nous impose un certain respect pour la nature qui nous entoure. Avec une superficie d’environ 2km², c’est le plus grand parc Disney au monde, puisque les animaux se trouvent dans des espaces parfois immenses qui n’ont rien à envier aux plus grands zoos du monde, et parfois même à certaines réserves naturelles.

L’emblème du parc est le Tree of Life (« Arbre de vie », cf la photo ci-dessus), un arbre artificiel de 44 mètres dont le tronc est orné de 325 sculptures représentant des animaux. Il trône majestueusement au centre d’univers à la fois différents et complémentaires, qui mêlent les attractions à sensations fortes aux rencontres animalières.  

L’Oasis, à l’entrée du parc, plonge le visiteur en pleine nature, tandis que ce dernier découvre le Tree of Life en pénétrant dans Discovery Island, l’île centrale à partir de laquelle on peut rejoindre les autres parties du parc. Il est ainsi possible de visiter l’Afrique et ses animaux en pleine savane, avant de découvrir l’Asie et le célèbre monstre qui s’y cache (pour ceux qui n’ont pas deviné son identité, il faut lire la suite !). Un petit voyage dans le temps nous permet également de plonger dans un monde datant d’il y a quelques millions d’années, où l’on peut fréquenter les dinosaures en toute sécurité…du moins c’est ce que nous pensions : bienvenue à DinoLand U.S.A !

Mais avant la visite, un petit-déjeuner s’impose. Et celui-ci sera pour le moins…étonnant !




B] Le safari de Donald et de ses amis


Ce matin, nous quittons notre chambre d’hôtel relativement tôt puisque nous partons prendre notre petit déjeuner dans le parc Animal Kingdom. Nous avons donc réservé notre repas afin de pouvoir entrer dans le parc une heure avant l’ouverture. Nous aurons le privilège de découvrir le parc presque vide !

L’excitation est grande, particulièrement pour Hélène qui attend avec impatience de pouvoir découvrir Animal Kingdom. Aimant beaucoup les animaux et rêvant de pouvoir un jour faire un véritable safari dans une réserve sud africaine, ce parc devrait pouvoir lui plaire et fonctionner comme un ersatz de ce voyage en Afrique du Sud auquel elle pense depuis plusieurs années déjà.

Nous prenons donc place dans le bus presque vide et arrivons très rapidement à destination, où plusieurs décors nous permettent d’apprécier dès l’entrée le thème animalier qui doit faire office de leimotive tout au long de cette journée.






Nous passons la file d’attente spécialement réservée pour ceux qui ont une réservation dans le parc  et nous plongeons en pleine nature : les arbres sont hauts, une rivière paisible coule sous les ponts et l’absence de visiteurs donne bien plus l’impression encore d’être immergé dans une nature où l’homme doit se faire humble et discret. Nous ne nous attardons toutefois pas sur le décor et nous préférons arriver le plus tôt possible jusqu’à notre réservation qui se trouve tout au fond du parc, à l’entrée de la zone Afrique d’Animal Kingdom ; nous aurons tout le temps de flâner dans le parc par la suite. Nous arrivons donc à destination à l’heure pour profiter d’un petit déjeuner un peu particulier dans l’un des restaurants les plus appréciés du parc : Tusker House !


Avant d’être pris en charge par un serveur, un photographe Disney nous invite à poser devant le restaurant africain formidablement thématisé : le sol, la porte, les murs et les masques, tout est pensé afin que nous puissions avoir l’impression d’être dans un monde bien différent du nôtre. Vous remarquerez aussi que nous avions choisi de changer de badge ce jour-là.





Le coin info a écrit:
Certains badges peuvent être personnalisés par les employés de Walt Disney World. Ainsi, si vous demandez le badge « I’m celebrating », n’hésitez pas à expliquer la raison de votre demande. L’employé pourra ainsi marquer sur votre badge ce que vous fêtez par exemple. Cela fonctionne aussi pour d’autres badges comme « Happy Birthday » par exemple, où vous pourrez faire noter votre âge. Nous avions donc demandé un badge « I’m celebrating » sur lequel a été rajouté « 2014 » et « Just Married ! ».



Décrire ce restaurant est un peu étrange. Il est à la fois sobre car les couleurs n’y sont pas éclatantes, un peu pâles, très loin de l’univers princesse par exemple, mais il est aussi très thématisé. Sur les murs se succèdent figures d’animaux, masques et tableaux évoquant les paysages africains. La cuisine, quant à elle, mêle le traditionnel à l’original. On y trouve ainsi des buffets similaires à ceux du Crystal Palace, mais aussi de la cuisine africaine et surtout un énorme morceau de jambon à l’os avec une sauce légèrement épicée qui me plaira tout particulièrement. Autant le dire de suite : la présence seule de cet énorme morceau de jambon dont on pouvait prendre des tranches à volonté a suffi à me faire préférer ce restaurant au Crystal Palace !












Oui oui, c'est bien un petit-déjeuner !

Mais le buffet n’est pas le seul atout du Tusker House. Comme au Crystal Palace, il est possible d’y rencontrer quelques personnages qui se promènent de table en table et avec lesquels on peut prendre des photographies : Donald, Dingo, Mickey et Daisy…en tenue d’explorateurs, prêts pour un safari ! Cette fois-ci, nous avions notre carnet d’autographes avec nous que nous avons pris soin de faire signer.












Mais outre l’aspect vestimentaire des personnages, nous avons eu le droit à une autre surprise ce matin-là. Les personnages se sont mis à danser sur un rythme africain en proposant aux enfants de les rejoindre et de les accompagner en musique avec de petits instruments (dont je ne connais pas le nom d’ailleurs !). C’était adorable et particulièrement entraînant : de quoi commencer la journée en beauté sous le thème de Disney !




Au final, nous avons véritablement adoré ce petit-déjeuner. Celui-ci dispose d’une véritable thématique qui est présente aussi bien dans la nourriture que dans les décors, les vêtements des personnages ou encore dans l’animation. Pour ma part, ce sera l’un des meilleurs petits-déjeuners de mon séjour, bien mieux que celui du Crystal Palace (qui reste néanmoins excellent !).

De mon côté, j’ai préféré Tusker House au Crystal Palace car les personnages représentent mieux l’univers Disney pour moi : je ne suis pas une très grande fan de Winnie l’Ourson et de ses amis, qui visent selon moi un public un peu plus jeune. J’ai également beaucoup apprécié les vêtements des personnages et la thématique africaine et animalière, évidemment. En revanche, je n’aime pas beaucoup la cuisine africaine : heureusement qu’il y en avait pour tous les goûts !

Nous payons donc notre petit-déjeuner. Il est 9h, le parc ouvre ses portes : le ventre plein, nous partons à la découverte des animaux de Walt Disney World !




Le coin info a écrit:
Payer son addition à Walt Disney World peut paraître un peu compliqué au premier abord.  Aux Etats-Unis, il faut tout d’abord savoir que les prix indiqués sont hors taxe. Si vous achetez un objet dans une boutique et que celui-ci est affiché au prix de cinq dollars, on vous demandera donc un peu plus à la caisse puisque les taxes seront ajoutées. Le prix TTC n’est pas indiqué, donc attention ! Il en est de même pour les restaurants, où la question des pourboires (tip en anglais) vient un peu compliquer la chose pour ce qui est des restaurants à table. Le pourboire n’est pas véritablement optionnel comme il l’est en France : aux Etats-Unis, le pourboire est presque une obligation et il faudra compter avec pour tout ce que vous allez commander à table. Lorsque vous choisissez votre repas, il faudra ainsi bien avoir en tête que des taxes seront ajoutées au prix du menu, mais également un pourboire qui sera généralement compris entre 18% et 20% du prix total de votre repas. Si vous commandez un menu à 40 dollars, vous payerez donc probablement aux alentours de 50 dollars à la fin du repas, ce qui fait une augmentation non négligeable.

Concrètement, à la fin du repas, le serveur vous apportera un ticket dans une petite pochette comme celle que vous pouvez voir ci-dessus. Le montant total de votre repas y sera indiqué, auquel il faudra ajouter votre pourboire. Vous trouverez sur le ticket le montant du pourboire correspondant à 18% de votre menu, et le montant du pourboire correspondant à 20% de votre menu. À vous de choisir le montant qui vous semble le plus approprié à partir de ces deux indications. Le serveur vous apportera alors un deuxième ticket qu’il vous faudra signer, tandis que vous pourrez garder le premier ticket.

Attention ! Si vous disposez d’un Dining Plan, il vous faudra quand même payer le pourboire ! De notre côté, nous choisissions en général 18% quand le service était correct, et 20% quand le service était excellent…tout dépend de votre serveur !




C] Une journée avec les animaux


Nous commençons notre visite par l’Asie et quittons donc pour le moment la partie africaine du parc. En effet, nous nous dirigeons vers l’une des attractions les plus prisées du parc, qui est la seule véritable attraction à sensations fortes d’Animal Kingdom : Expedition Everest ! En chemin, nous pouvons observer le majestueux Tree of Life et ses animaux sculptés sur son tronc…c’est impressionnant !


À Animal Kingdom, les animaux ne sont pas seulement inertes et sculptés : ils sont vivants ! Non loin d’Expedition Everest, tandis que nous commençons à apercevoir la montagne au loin, nous croisons quelques amis qui virevoltent de cordes en cordes, dans un environnement qui semble leur plaire tout particulièrement. Il s’agit de véritables chimpanzés qui mènent une vie paisible au détour de l’un des chemins du parc. Ils ne sont séparés de nous par aucune grille ou aucune barrière : c’est très étonnant de croiser ainsi des animaux en se baladant dans un parc d’attractions, sans véritablement s’y attendre. Hélène en sera charmée !




Finalement, nous pouvons apercevoir le mont Everest qui se dresse devant nous, immobile et grandiose, peut-être un peu terrifiant également, lorsque l’on sait quelle bête s’y cache. Nous avançons vers cette attraction tout en pensant vivre une version un peu différente du train de la mine ; mais ce sera toute autre chose.


C’est peut-être l’une des meilleures attractions à sensations de tout Walt Disney World pour moi. Expedition Everest a le mérite d’allier une forte thématisation à des sensations tout à fait étonnantes. La file d’attente, tout d’abord, nous emmène sur les traces des explorateurs de l’Himalaya qui sont partis à la recherche du frisson, mais aussi d’une créature dont on a pu découvrir quelques traces qui sont exposées ici : le Yéti ! Des objets tantôt authentiques tantôt recréés se succèdent devant nos yeux tout au long d’une file d’attente dans laquelle nous ne nous attarderons pas ; en effet, encore une fois, il n’y a aucun temps d’attente !




L’attraction commence comme une montagne russe ordinaire, du même type que le train de la mine. Nous parcourons quelques chemins à une vitesse réduite, puis le rail nous emmène tout en haut de la montagne. Premier constat : l’attraction est magnifique ! La montagne est de toute beauté, particulièrement sous le soleil de Floride, et nous pouvons avoir une vue incroyable d’Animal Kingdom tout en haut de la montagne.

Les choses deviennent un peu plus effrayantes lorsque le wagon redescend au cœur des montagnes et que nous nous trouvons confrontés à un petit problème…les rails sont coupés !


Nous voilà repartis en arrière, plongeant à toute vitesse dans la montagne sans savoir ce qui nous attend puisque nous ne pouvons rien voir de l’endroit vers lequel nous nous dirigeons. C’est alors que nous rencontrons l’ombre du Yéti qui nous menace, et que nous repartons cette fois-ci en marche avant dans une course folle dans les montagnes où l’on peut apercevoir le Yéti qui manque de nous tuer dans l’obscurité. Une attraction incroyable !


Nous sortons de l’attraction en reprenant notre souffle. Ce ne sont pas tant les sensations qui sont impressionnantes, même si le wagon peut atteindre une vitesse de 80 km/h dans l’obscurité. Ce sont plutôt tous les petits effets de surprise et toutes les thématisations qui font la force de cette attraction. À la sortie, nous nous trouvons dans un magasin entièrement consacré au Yéti ; nous en profitons pour faire quelques achats. Ouf…nous en sommes sortis vivants !

Nous nous dirigeons ensuite vers DinoLand U.S.A pour découvrir un autre aspect du parc. Aimant beaucoup les dinosaures, j’attends beaucoup de cette partie du parc qui ne me décevra pas, quoiqu’elle n’ait rien de comparable au Jurassic Park que nous visiterons un peu plus tard pendant notre séjour (oui oui, le véritable Jurassic park !).


Mais avant d’entrer plus avant dans l’univers des dinosaures, nous faisons un petit tour dans une fête foraine qui siège en plein milieu de DinoLand U.S.A. La rencontre est un peu étonnante, et ne s’accorde pas très bien à la thématisation du parc, mais une fois passé l’étonnement nous entrons pour essayer une attraction qui semble un peu enfantine : Primeval Whirl. Quelle erreur ! Heureusement que nous n’y sommes pas allés juste après le petit déjeuner, et que nous sommes passés par Expedition Everest entre temps (qui, au passage, nous a bien secoués).


L’attraction est tout à fait dans le thème de la fête foraine. Nous avons presque l’impression d’être en plein cartoon. Nous sommes à bord d’une petite capsule qui nous fait remonter le temps, et qui nous emmènera voir des dinosaures et le météore étant responsable de la disparition de ces animaux. L’attraction n’est pas très rapide, mais elle ne cesse d’enchaîner les montées, les descentes et les virages brusques, tandis que notre capsule peut tourner sur elle-même. A éviter après un solide repas ! L’attraction est en tout cas sympathique et amusante ; elle nous a donné le sourire, tandis que nous espérions tout de même que ça n’allait pas durer trop longtemps !

Après cela, nous nous sommes rendus vers une attraction qui sera l’une des excellentes surprises du séjour, et peut-être l’une des attractions préférées d’Hélène : Dinosaur.


L’attraction porte bien son nom, puisque la file d’attente nous montre des ossements de dinosaures et nous promet bien des surprises.






Nous ferons plusieurs fois cette attraction, car elle nous a beaucoup plu mais aussi beaucoup étonné. En fait, il s’agit du genre d’attraction qui peut provoquer une très forte impression la première fois mais qui fonctionne un peu moins bien les fois suivantes, lorsqu’on connaît son fonctionnement. L’histoire est simple : nous allons remonter le temps à bord d’une sorte de jeep pour nous retrouver en plein milieu des dinosaures parfois hostiles, tandis que la terre gronde et que l’extinction des dinosaures est proche. Notre mission : retrouver une espèce bien particulière de dinosaure (un iguanodon) ; il faudra pour cela scanner plusieurs espèces afin de trouver la bonne…à nos risques et périls !

L’attraction est particulièrement immersive et efficace. Nous sommes en pleine jungle, sur une route accidentée et peu stable, en pleine nuit, tandis que les météores s’apprêtent à tomber et que des dinosaures hostiles et menaçants nous entourent. Les effets sonores sont incroyables de réalisme, de même que les dinosaures présents pendant le parcours. Nous avons véritablement eu l’impression d’être en pleine jungle et au milieu d’un chaos qui nous a littéralement coupé le souffle. C’est l’une des attractions qui nous a le plus impressionnés, car le sentiment d’immersion dans cet univers y est total. Pour ceux qui se demandent si nous avons réussi notre mission, il faudra aller essayer l’attraction !


En sortant, nous profitons de la thématisation du parc autour de cette attraction. Hélène boira ainsi un peu d’eau sortant de la bouche d’un dinosaure…à moins que ça ne soit de la salive ?


Nous disons ensuite au revoir à DinoLand U.S.A pour nous diriger vers Discovery Island, dans l’intention d’aller voir le Tree of Life d’un peu plus prêt.




Il est vrai, la partie Discovery Island est un peu entachée par les nombreux travaux qui ont court dans ce parc. Il y a quelques palissades gênantes qui bloquent la vue du Tree of Life lorsque nous nous trouvons devant celui-ci, vers l’entrée du parc. C’est bien dommage, mais c’est aussi le signe que le parc bouge et s’améliore. De notre côté, cela ne nous a pas du tout dérangés. Tout d’abord, l’arbre est parfaitement visible lorsqu’on le contourne un peu. Deuxièmement, puisque c’était notre premier voyage, nous n’avions de toute façon aucune idée de ce que nous rations et nous étions déjà tout à fait émerveillés par ce qui nous entourait. Nous n’y avons donc pas réellement songé !

Outre ces quelques palissades, la majorité du parc possède une thématisation exceptionnelle qui nous donne l’impression d’être ailleurs. Chaque pont traversé est un plaisir pour les yeux.


En chemin vers le Tree of Life, nous croisons des amis avec lesquels nous nous empressons de prendre une photographie. C’est Dug et Russell, que nous ne connaissions pas (je n’ai pas vu le dessin animé, et cela n’a pas véritablement marqué Hélène). Mais tant pis : toute photographie est bonne à prendre, et nous ne pouvons nous empêcher de penser à l’un de nos amis scout !




Nous sommes enfin arrivés devant le Tree of Life, et nous pouvons admirer de plus prêt quelques-unes des magnifiques sculptures qui se trouvent sur son tronc.








Mais notre objectif est bien plus précis : nous entrons au cœur même de l’arbre, à l’intérieur, où nous allons pouvoir découvrir une attraction surprenante à bien des égards : It’s tough to be a bug (« C’est difficile d’être un insecte »). Il s’agit en fait d’une grande salle où nous nous installons avec des lunettes 3D pour regarder un écran où les insectes nous expliqueront en quoi il est bien difficile d’être un des leurs ! Nous nous transformons donc en insecte pour vivre cette expérience avec eux… Attention, ne soyez pas choqués :


Ce petit film en 3D est bien efficace et ressemble un peu à l’attraction « Chéri j’ai rétréci le public » de Disneyland Paris. En effet, nous aurons l’occasion de recevoir de l’eau sur la figure, du vent avec une odeur nauséabonde (provenant des flatulences de l’un des personnages du film !), de sentir des insectes sous nos pieds et nos fesses ! , etc. Un film vivant donc, très amusant, quoiqu’il ne faut pas trop avoir peur des insectes pour s’y essayer…plusieurs personnes sont sorties de la salle avant la fin lorsque les araignées ont commencé à apparaître !

En ressortant, nous prenons quelques photographies du paysage et notamment du Tree of Life, véritablement impressionnant.


Puis nous prenons la direction de l’une des attractions que nous attendons avec le plus de curiosité et à laquelle Hélène pense beaucoup depuis que nous planifions ce voyage de noces : le Kilimanjaro Safari ! Pourquoi avoir tant attendu pour le faire ? Parce que nous possédons un fastpass+, indispensable pour cette attraction qui est l’une des seules qui possédera souvent une file d’attente de plus de 15 ou 20 minutes pendant notre séjour.

Il s’agit d’un véritable safari que nous allons vivre en plein cœur de la savane africaine, à bord d’un camion qui nous guidera tout au long d’un parcours dans une réserve animalière d’environ 45 hectares. Nous aurons ainsi l’occasion de voir de véritables animaux africains, de grande taille, qui vivent en liberté dans un environnement qui leur est favorable. C’est une expérience unique, que l’on ne pense pas pouvoir vivre dans un parc à thème au premier abord, mais qui sera l’un des meilleurs moments de notre séjour. Hélène, comme nous le disions plus haut, adore en effet les animaux africains et rêverait de pouvoir accomplir un safari. C’est donc une belle occasion pour elle, d’autant plus qu’elle sait qu’elle a la possibilité de voir ici son animal favori : l’hippopotame. Nous montons donc dans notre véhicule, où notre guide nous attend.






C’est l’une des très grandes qualités de cette attraction : le parcours n’est pas automatisé, et il n’y a pas de bande son. Nous sommes à bord d’un véritable camion conduit par un guide qui nous explique au fur et à mesure ce que nous voyons, et qui s’attache à nous donner la meilleure vue possible de la faune et de la flore. Nous faisons ainsi des arrêts réguliers lorsque c’est intéressant, nous apprenons beaucoup de choses sur les animaux et notre guide nous renseigne tout autant lorsque nous avons la chance de voir un animal qui se montre assez peu souvent, ou lorsque nous ratons un autre qui aurait pu être là.


C’est ce qui pourrait provoquer la frustration de certains visiteurs, mais qui rend aussi l’expérience un peu plus authentique et passionnante : chaque visite dans cette attraction est unique, car nous n’avons pas le même guide, et surtout parce que les animaux sont en libertés et ne se montrent donc pas toujours. Il sera ainsi possible de voir parfois beaucoup d’animaux, et parfois d’en voir très peu. De notre côté, nous ferons plusieurs fois ce safari et nous serons toujours satisfaits !

Difficile de prendre des photographies, d’autant plus que nous voulions profiter au maximum de l’expérience ; notre appareil n’est malheureusement pas très performant pour prendre des photographies en mouvement. Mais voici quelques images qui vous donneront une petite idée de ce que nous avons pu voir :




































Vous le remarquerez, il n’y a souvent aucune barrière entre nous et les animaux, et les espaces sont immenses. Bien sûr, le guide essaie de nous sensibiliser à la cause animale, qui est l’un des points d’intérêt privilégiés de l’entreprise Disney.


L’expérience fut passionnante, car nous n’avions réellement pas l’impression d’être dans un parc en thème, mais véritablement dans une réserve naturelle en Afrique. Bien sûr, il y a des protections, mais elles sont généralement bien cachés et ne gênent pas du tout l’immersion que l’on peut ressentir pendant le parcours. Nous avons vu beaucoup d’animaux, notre guide était excellente et passionnée par ce qu’elle faisait et expliquait : un moment parfait ! Mais nous savons bien, dans un coin de notre tête, que nous allons vivre un autre jour une expérience beaucoup, beaucoup plus incroyable encore avec les animaux…pour découvrir cela il faudra lire la suite !

En attendant, il est à peine 11h du matin, nous ne sommes dans le parc que depuis deux heures, et nous avons l’impression d’avoir déjà fait énormément de choses. Beaucoup d’attractions et d’animaux sont encore à découvrir, mais nous aurons tout de même l’impression que ce parc nécessite bien moins de temps que les autres pour être visité. Par conséquent, nous pouvons aussi en profiter beaucoup plus et prendre notre temps.

Nous n’avons pas faim, et nous n’aurons pas réellement faim ce jour-là. Encore une fois, le solide petit-déjeuner que nous avons pris nous coupera l’appétit jusqu’au repas du soir. Nous décidons donc de visiter un peu la partie africaine du parc en sortant du safari et nous passons par le Harambe Village.


Il s’agit d’un village qui nous plonge en pleine Afrique ; n’ayant pas pris de photographies sur le moment, nous en avons trouvé sur internet :






Nous faisons aussi la rencontre de deux amis : Baloo et le Roi Louis en personne ! Nous en profiterons pour faire passer un petit message à Carole, la sœur d’Hélène, qui suit notre voyage depuis la France en regardant toutes les photographies prises par le Memory Maker.






Le coin info a écrit:
Lorsque vous vous rendez à Walt Disney World, il est possible d’acheter un service particulièrement pratique : le Memory Maker. En achetant celui-ci, vous pourrez ensuite posséder l’ensemble des photographies prises par les photographes Disney ainsi que l’ensemble des photographies prises dans les attractions. Ces photographies seront ajoutées au fur et à mesure sur internet et vous y aurez accès pendant 60 jours. Libre à vous de les télécharger, d’y ajouter des petites images, des signes, des inscriptions, des cadres, etc. Mais le service va plus loin encore : vous pouvez permettre à certains de vos amis de voir au jour le jour toutes les photos qui seront prises pendant votre séjour, et ainsi de vous suivre en direct pendant votre aventure. Bien sûr, ils ne pourront pas télécharger les photographies, mais ils pourront avoir des nouvelles de votre voyage et le vivre un peu à travers vous. Notre famille suivait ainsi nos aventures de loin !

À noter : acheter le Memory Maker d’avance vous permet d’en bénéficier à tarif réduit (169 dollars au lieu de 199). Pensez-y donc avant de partir ! Le tarif est en tout cas très avantageux : même si vous ne gardez que les photos des attractions, cela vous reviendra beaucoup moins cher. De notre côté, pour 149 dollars (prix de l’époque), nous avons pu avoir…presque 600 photographies !


Après cela, nous nous dirigeons vers un spectacle d’oiseaux : Flights of Wonder, pour lequel nous arrivons tout juste à l’heure. Le spectacle est amusant, et nous permet de voir plusieurs oiseaux dressés prendre leur envol et jouer parfois avec le public. Voilà un moment très plaisant, puisqu’à la beauté des oiseaux se mêle un jeu d’acteurs comique très efficace. Bon à savoir : ceux qui disposent d’un bon appareil photos auront peut-être la chance de pouvoir être choisis pour monter sur scène et prendre un oiseau en plein vol, avec une vue privilégiée !

Il doit être aux alentours de midi, le soleil est haut et chaud, et nous nous dirigeons donc vers une attraction un peu plus rafraichissante : Kali River Rapids, avec un fastpass+. Encore une fois, la file d’attente est très bien thématisée ! Nous nous attendons à une petite ballade paisible sur l’eau, à bord de bouées. Une fois de plus, l’expérience dépassera de loin nos attentes ! Un conseil : ne faites pas cette attraction s’il fait trop froid, car vous en ressortirez trempés, non seulement parce que les vagues viennent vous mouiller mais aussi parce que ceux qui ont fini l’attraction peuvent vous tirer dessus avec des canons à eau. Nous en sommes donc sortis entièrement mouillés ! Heureusement, au centre de la bouée se trouve un grand emplacement où il est possible de ranger son sac et ainsi de le protéger de l’eau. Pour ceux qui voudraient avoir une idée de l’expérience, voici une petite vidéo trouvée sur internet. Vous trouverez  le grand plongeon vers 3 minutes 50. Conseil : ne laissez pas vos pieds sur le plancher de la bouée...la vague les inondera totalement !


D’ailleurs, un petit plaisantin s’est amusé à nous empêcher de sécher ! Mais qui a eu l’idée de lui donner un petit nuage pour qu’il vienne nous embêter en plein mois d’octobre ?


Nous nous sommes d’ailleurs beaucoup amusés avec les magic shots dans ce parc ; car il n’y a pas que des animaux à voir, mais aussi beaucoup, beaucoup de personnages Disney !








Nous rencontrerons une princesse Disney à Animal Kingdom. Et, en effet, dans quel autre parc aurions-nous pu la rencontrer ? Je vous laisse deviner de qui il s’agit…

Spoiler:
 

Nous allons ensuite faire une petite promenade dans la jungle pour essayer de nous sécher un peu. Direction le Maharajah Jungle Trek ! Il s’agit d’un petit parcours qui nous permet de rencontrer quelques espèces animales plus ou moins sympathiques, et notamment des chauves-souris ainsi que des tigres (mais qui nous tourneront le dos !).




Ouf, il est 14h et nous avons déjà séché. Bienvenue en Floride ! Nous profitons de notre troisième fastpass+ de la journée pour retourner faire Expedition Everest en observant un peu mieux les détails. Rien à dire : même la deuxième fois, l’attraction reste tout aussi amusante (ce sera moins le cas une prochaine fois…à suivre !).




Nous prenons un peu de repos, il ne nous reste plus grand-chose à visiter pour la journée et il est encore tôt. Nous n’avons toujours pas faim, si bien que nous décidons de ne pas manger avant ce soir, puisque cette soirée risque d’être particulièrement incroyable et surtout…très goûteuse !


Nous découvrons ensuite un nouveau type de spectacle que nous n’avions jamais pu voir encore : il s’agit du spectacle musical Finding Nemo, qui retrace l’ensemble du dessin animé Le monde de Nemo avec l’intégralité des chansons ! Nous pouvons ainsi revoir le dessin animé en accéléré (le spectacle dure tout de même quarante minutes !) grâce à ce spectacle magnifique agrémenté de chansons entraînantes. Nous remarquons alors quelque chose : ce sont de véritables chanteurs qui chantent, ceux qui sont présents sur scène, et non pas une simple bande son qui passe à la manière des spectacles de Disneyland Paris. Nous remarquerons ce petit détail dans bien d’autres spectacles de Walt Disney World, un détail qui fera toutefois toute la différence et qui donnera une vie supplémentaire aux différents shows que nous pourrons rencontrer.


Pour cette journée, nous n’avions pas prévu d’en faire plus, mais il est encore trop tôt pour aller manger, et nous n’avons pas envie de retourner à notre hôtel : autant profiter pleinement du parc ! Nous décidons donc de retourner un peu dans DinoLand U.S.A, car nous n’avons pas suffisamment profité du parc, et nous faisons à nouveau l’attraction Dinosaur qui nous surprend moins et que nous apprécions donc légèrement moins. Cela reste toutefois une attraction incroyable ! D’ailleurs, lorsqu’un dinosaure apparaît et que la photo est prise, nous décidons cette fois de jouer le jeu à fond :


En passant, je remarque aussi un squelette de dinosaure sur la route qui bloque l’accès à une partie du parc. Je décide donc d’aider un peu les employés et de le soulever.


Ma force herculéenne impressionne bien sûr tout le monde (ahah!), et je suis bien tenté de partir dans ma voiture personnelle pour aller inspecter d’un peu plus prêt les animaux du safari. Mais une chose plus amusante nous attend.


Nous prenons en effet la direction du Rafiki’s Planet Watch, un petit territoire à l’écart du parc auquel on ne peut accéder qu’en prenant un petit train. Nous y reviendrons plus tard pour l’inspecter avec plus d’intérêt, mais nous n’y allons pour le moment que pour rencontrer quelques vieilles connaissances (vous remarquerez le nom de Tic et Tac pour les Américains...amusant !).








Le parc va bientôt fermer, Animal Kingdom ayant ce petit défaut de fermer relativement tôt par rapport aux autres parcs (mais il faut bien respecter le rythme des animaux). En retournant vers l’entrée, nous croisons des employés qui tiennent un petit carnet à la main qu’ils donnent à des enfants en échange de questions auxquelles ils doivent répondre. Nous hésitons à en prendre un, mais nous n’osons pas de peur de ne pas savoir communiquer suffisamment en anglais (le vocabulaire animalier n’est pas forcément celui dans lequel nous excellons !). Nous verrons plus tard que c’était une petite erreur, mais que nous rattraperons bien vite au cours de notre prochaine visite ! Car nous avons encore beaucoup de choses à découvrir dans ce parc.


Nous partons donc, heureux de cette journée pleine de découverte et d’aventure, une journée qui est loin d’être terminée toutefois. Il est presque 18h, et ce soir nous allons faire la fête en pleine Polynésie et vivre un moment magique et romantique…que nous partagerons avec vous très bientôt !



Août 2013 : fiançailles à Disneyland Paris (Disneyland hotel) ==> Compte rendu ici (premier chapitre)
18-31 Octobre 2014 : voyage de noces à Walt Disney World (Port Orleans Riverside) et à Universal Studios (Loews Royal Pacific Resort) ==> Compte rendu ici

Parcs visités :
France : Disneyland Paris (2016), Parc Astérix (2014), Futuroscope (2010), Puy du Fou (2016), Nigloland (2016), France Miniature (2008), La Mer de Sable (2007).
États-Unis : Walt Disney World (2014), Universal Studios Florida (2014).
Pays-Bas : Efteling (2016).
Allemagne : Europa-park (2016).
Revenir en haut Aller en bas
belline



Féminin
Age : 26
Messages : 618
Localisation : Jeumont
Inscription : 08/03/2014

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 29 Déc 2014 - 20:39

super journée que vous avez passer.

Ce park a chanque fois en début d'apres midi on l'avais finit. Il se fait très rapidement surtout quand on vient dés l'ouverture il y a pas beaucoup d'attente et on fait pas mal d'attraction Smile


2011 octobre WDW All Star Movies    TR ICI
2014 Novembre All sport de WDW et DCL Dream  TR
2015 septembre Transatlantique DCL Magic et WDW Halloween
TR
2016 Octobre Caraibe Disney cruise Line Fantasy Halloween    honeymoon Pre TR

Revenir en haut Aller en bas
Mickette



Féminin
Age : 40
Messages : 1066
Localisation : PACA
Inscription : 11/09/2009

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 29 Déc 2014 - 20:53

Super cette suite !!!! Magnifique toutes ces photos!!!


Prochain séjour :  DisneyLand Paris du 13 au 15 Novembre 2016 au Disney's Séquoia Lodge, Golden Forest  
Disneyland Paris du 2 au 4 Février 2017 au Disney's Séquoia Lodge, Montana




http://www.disneycentralplaza.com/t38930-tr-d-un-voyage-fabuleux-a-walt-disney-world
http://www.disneycentralplaza.com/t42019-pre-tr-halloween-et-noel-2015
Revenir en haut Aller en bas
http://chezmickette.blogspot.com
Supracaro



Messages : 291
Inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 29 Déc 2014 - 21:37

Magnifique suite, très belles photos.
Revenir en haut Aller en bas
ticvstac



Masculin
Messages : 137
Localisation : bouches du rhône
Inscription : 13/02/2010

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Lun 29 Déc 2014 - 22:46

Super !
ça me rappel de beaux souvenirs !! lol
C'est là que l'on voit que DLP devrait prendre exemple !! lol

Revenir en haut Aller en bas
isacisa



Féminin
Age : 44
Messages : 571
Localisation : sur Castaway Cay
Inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Jeu 1 Jan 2015 - 13:14

Super suite, je ne me lasse pas de la manière dont tu racontes les choses Very Happy



USF + WDW + DCL du 11 au 31 aout 2015
Tour de Floride+WDW+USF du 3 au 25 août 2017

magicalkingdoms.com Ticker
Free Disney Tickers
Revenir en haut Aller en bas
liloo86



Féminin
Age : 26
Messages : 3049
Localisation : Poitiers
Inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Ven 2 Jan 2015 - 14:24

ce parc à l'air vraiment magnifique! merci !!
Revenir en haut Aller en bas
KIKA



Féminin
Age : 44
Messages : 4243
Localisation : A Main Street ou pas loin...
Inscription : 06/02/2009

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Dim 4 Jan 2015 - 12:43

Splendide journée! Votre avis de First Timer sur les travaux actuel a AK et la gène occasionnée me rassure Very Happy
J'ai découvert le parcourt de Kali River Rapids et je trouve l'attraction magnifique
La photo avec Pocahontas est superbe!
Revenir en haut Aller en bas
La siamoise



Féminin
Age : 34
Messages : 347
Localisation : Loire
Inscription : 22/07/2014

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Mer 7 Jan 2015 - 11:15

Un grand merci pour ce superbe TR!

bon la suite siouplait !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Le siamois



Masculin
Age : 36
Messages : 67
Localisation : St Chamond
Inscription : 12/03/2012

MessageSujet: Re: [18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal Mer 7 Jan 2015 - 11:25

Juste un petit mot pour vous féliciter pour la qualité de rédaction de votre TR, il est très agréable à lire et le coin info est bien pratique pour ceux (comme nous) en cours de préparation.
Je lis beaucoup sur DCP bien que j'écrive peu, et pour le moment votre TR fait parti de mes préférés.
Par contre honte sur vous de ne pas connaitre Rebelle ou Là-haut, j'ai vraiment été très déçu tongue
Vivement la suite....
Revenir en haut Aller en bas
 
[18-31 octobre 2014] Voyage de noces à Walt Disney World et à Universal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 37Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 21 ... 37  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-