AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Zuzu

avatar

Masculin
Age : 42
Messages : 3518
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Sam 24 Mai 2008 - 20:41

Eh bien moi, je reviens avec Timon et mes parents du quatrième Indiana Jones. Eh bien on a tous vraiment adoré. Epique, drôle et palpitant, on a tous passé un EXCELLENT moment. Du bon et grand cinéma !!!! Moi j'ai adoré plein de choses : l'époque des années 50 et je trouve le début du film totalement caractéristique de celle-ci, les références aux premiers, la relation Indy et Shia LaBeouf, la relation Indy et Marion, la jungle et la fin. Bref, perso il n'y a rien a jetté : du grand cinéma, du grand Indiana Jones et du grand Spielberg de divertissement ! J'ai adoré !


 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Mouetto
Admin
avatar

Masculin
Age : 38
Messages : 13839
Localisation : dans le bayou
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Sam 24 Mai 2008 - 21:59

Comme quoi,c'est étonnant cette divergence d'opinion pour ce film!




Suivez DCP sur twitter > https://twitter.com/DCentralPlaza
Revenir en haut Aller en bas
thx1310

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 746
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 0:57

@mouetto a écrit:
Comme quoi,c'est étonnant cette divergence d'opinion pour ce film!

Pas si étonnant que ça. Je trouve que le film alterne le très bon comme le mauvais. J'aurais tendance à être d'accord avec à peu près tous les arguments énumérés ici, qu'ils soient pour ou contre.
Après, en fonction de sa sensibilité, on penche plus d'un côté ou de l'autre.
Mais je suis très curieux de savoir comment ce 4ème volet sera jugé d'ici 10 ou 20 ans. En effet, en dehors des arguments objectifs (rythme, scénario et réalisation) il y a de nombreuses remarques évoquant la nouvelle tournure SF et la multiplication des effets numériques qui déroute les fans de l'aspect "roots" de la trilogie originelle.
Or ça c'est purement subjecif et ce qui paraît moderne aujourd'hui, et qui peut décevoir ceux qui sont attachés au côté "old school", pourrait à nouveau paraître sympathiquement daté d'ici quelques années.
J'ai quand même tendance à penser que les images de synthèse vieillissent plus mal que les décors en dur et les maquettes. Mais qui sait...
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 17387
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 1:05

@thx1310 a écrit:
Pas si étonnant que ça. Je trouve que le film alterne le très bon comme le mauvais. J'aurais tendance à être d'accord avec à peu près tous les arguments énumérés ici, qu'ils soient pour ou contre.
Après, en fonction de sa sensibilité, on penche plus d'un côté ou de l'autre.
Oui mais n'est-ce pas le cas des trois autres films également ? Que celui qui considère les trois autres Indiana Jones comme des films parfaits se fasse connaître. Malgré tout "l'amour" que je porte à cette saga, je suis quand même loin de les trouver exempts de défauts. Et le quatrième épisode ne déroge pas à la règle.


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Crystal

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 3688
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 1:25

Je reviens de ma première vision, et verdict, j'ai adoré aussi ! J'avais revu la trilogie a l'occasion de son passage sur M6 donc les films étaient frais dans ma tête...
Par où commencer? Beaucoup de choses ont été dites déjà, mais j'ai l'impression que c'est tout blanc ou tout noir, soit on a adoré, soit on a detesté... Alors qu'on peut avoir aimé sans être aveugle aux défauts, non?
Pour ma part, j'ai été vraiment prise de court par la séquence d'ouverture, avec les jeunes en voiture, la musique, le titre qui apparait platement, paf, comme ça, le chien de prairie... Les 10 premières minutes m'ont fait très peur, je n'y retrouvais pas l'ambiance Indiana Jones, c'était plat, j'avais l'impression d'être devant un tout autre film et j'en grimaçais... Mais après ça, le film décolle et je me suis retrouvée prise dans l'intrigue, totalement, j'avais l'impression d'être une gamine. Alors certes je fais partie de la catégorie "moins de 25 ans", mais quand même!

Pourquoi mettre en avant ce mot, "crédibilité"? Les situations ne le sont pas, et ne l'ont jamais été dans Indiana Jones. Je ne vois pas pourquoi celui ci ferait exception à la règle. Pourquoi la course poursuite de l'Arche Perdue serait-elle plus crédible que celle dans la jungle du Royaume du Crâne? En sortant de la salle, j'ai entendu un groupe de jeune s'exclamer: "c'est nul il aurait du mourir 20 fois c'est pas crédible!". Mais on va pas voir un Indiana Jones pour du crédible, c'est même le propre d'un film d'aventures et de divertissement... Le cinéma est fait pour rendre possible l'impossible. Et il y a un "semblant" de crédibilité, par exemple le frigo, même si c'est totalement surréaliste, on a droit à un plan sur la légende "protection en plomb", dont les propriétés sont entre autre résistantes au nucléaire... Après qu'Indy se retrouve indemne après une chute de cette force... Bah c'est Indy quoi!
La légende des crânes mêlée à celle d'El Dorado m'a beaucoup plue, El Dorado est après tout la légende par excellence pour les chercheurs de trésors et je suis contente d'avoir vu Indy nous en livrer sa version. Les extra-terrestres ne m'ont absolument pas dérangée, je vois pas en quoi c'est "too much", du moins, pas plus que l'Arche ou un chevalier vieux de 700 ans... Puisque de toute façon ça suit à peu près les hypothèses de lignes de Nazca et de la légende des Crânes...
La course poursuite dans la jungle était fantastique, entrainante, j'ai vraiment apprécié le combat à l'épée (finalement les écoles privées auront servies à quelque chose, Mutt! J'ai vu dans je ne sais plus quelle critique que quelqu'un se demandait comment il savait manier l'épée, alors qu'il précise au début qu'il en avait marre des écoles privées, "des cours de fleuret" et le reste...), on en avait encore jamais vu dans Indiana Jones (une revanche sur la scène prévue à la base dans l'Arche Perdue, transformée en scène culte du pistolet? =) ).
D'ailleurs, le personnage de Mutt, je l'ai trouvé réussi, j'avais peur qu'il ne soit trop mis en avant, mais finalement il est ni trop présent, ni pas assez, son interaction avec Indiana est amusante, autant d'un côté que de l'autre, il n'est pas qu'un "boulet comique" (pourtant difficile de le voir autrement quand on a grandi en regardant "Drôle de Frère" et son personnage de Louis Stevens!) je trouve qu'il s'en sort très bien! Et quant à jouer au Tarzan dans la jungle, j'ai trouvé ça amusant, pas plus déplacé que d'autres situations!
Les fourmis étaient proprement immondes, encore plus pour moi vu que mon oncle (fan d'Indy au demeurant...) a vécu la même chose, dès que j'ai vu la fourmi sur Cate Blanchett, j'ai compris, et c'était franchement.... brrrerk.
Cate Blanchett, parlons on, je n'ai pas été très marquée par son rôle, surtout son côté "voyante" qui la rends un tantinet ridicule, et sa disparition à la fin manquait de punch, contrairement aux disparitions liées à l'Arche ou au Graal. Mais bon au final, je voyais plus le film comme une poursuite de deux équipes pour un même but, qu'un seul méchant bien défini.
Le personnage de Marion faisait plaisir à revoir, sa relation avec Indy est touchante, et son coup de folie dans le ravin ne la réduise pas à une simple apparation. Comme Indiana, elle a vieillie, mais reste dynamique.
Et puis la fin... Bah une fin américaine si chère à Lucas, au final. Certes ça ne vaut pas le plan de l'entrepôt ou le soleil couchant, mais c'est bien égal à celle du Temple Maudit, ils s'embrassent, tout le monde est là, heureux... La touche d'humour avec le chapeau était vraiment bien, car on y croit jusqu'à ce qu'Indy attrape son Fedora, et le soulagement qui s'ensuit est jouissif. J'avais peur, surtout au vu des derniers propos de Lucas...

Désolée, critique à chaud et donc décousue, mais bon. Indy 4, c'était un grand moment de cinéma, totalement entrainant, divertissant, j'y retournerais !! Au final, la seule chose vraiment négative du film pour moi a été la séquence d'ouverture, autrement, j'ai adoré.


La Captivité des Orques et autres Cétacés
Revenir en haut Aller en bas
http://skye-crystal.blogspot.com
Dash
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 17387
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 3:17

Une petite critique sympathique de la Bande Originale du Film par John Williams.
J'avoue avoir du mal à comprendre comment Mouetto n'y a pas trouvé son compte.

Citation :

C’était sans doute la bande originale la plus attendue depuis 1999 (souvenez-vous, La Menace fantôme), et nous l’avons enfin entre les mains. Sans plus attendre, petite analyse de ce qui restera peut-être comme l’un des derniers grands scores de la carrière de John Williams.

On pourrait choisir de ne pas commenter les multiples reprises de la Marche des Aventuriers qui ponctuent l’album du Royaume du Crâne de Cristal. Pourtant la somme de variations inattendues autour du célèbre thème permet d’apprécier l’état d’esprit de Williams sur ce quatrième opus. L’orchestration fait déjà montre d’une nostalgie indéniable et se veut plus sage qu’à l’époque du Temple maudit, l’accentuation des flûtes et de tous les bois en général apaisant les envolées épiques de la mélodie, sans pour autant la priver de sa portée universelle. Plus étonnant encore le générique de fin, véritable prouesse symphonique étirée sur dix minutes, expose une coda inédite, le maestro semblant bien décidé à bousculer son travail légendaire dès que l’occasion se présente. Le leitmotiv de Marion Ravenwood suit la même logique, partant d’une base connue pour s’envoler peu à peu vers des terres originales. Williams développe ainsi jusqu’à la dernière altération une mélodie qu’il avait incluse en toute dernière minute au score des Aventuriers de l’Arche Perdue, et les nouvelles mesures (surtout concentrées dans le finale) devraient cueillir à revers les fans. Alors qu’on pouvait s’attendre à ce que le compositeur surfe sans effort sur son propre héritage, Le Royaume du Crâne de Cristal devient donc le théâtre d’une véritable remise en question artistique ; remise en question qui va s’amplifier, et c’est peu dire, via le traitement des trois nouveaux thèmes.

Respectant la tradition de la série, le score d’Indiana Jones 4 repose toujours sur un affrontement entre les thèmes des différents protagonistes, le leitmotiv principal (le fameux McGuffin, ici un Crâne de Cristal aux mystérieux pouvoirs) servant à la fois d’arène de combat et d’objectif commun. D’un côté, Williams met donc en scène les gentils, à savoir Indy (dont les exploits sont logiquement illustrés par la Marche des Aventuriers, que le compositeur balade à travers toutes les tonalités possibles et imaginables, reniant parfois la mélodie pour ne garder que le rythme si identifiable) et son jeune sidekick Mutt (Shia la Beouf). De l’autre côté, Williams s’attache à dépeindre le personnage d’Irina Spalko (Cate Blanchett), méchante en chef de ce nouvel épisode. Si la structure d’ensemble reste la même, l’écriture proprement dite s’avère plus radicale que jamais, faisant le grand écart entre les différentes sources culturelles du compositeur (le jazz façon Charles Ives, les opéras de Mozart et Wagner, les orchestrations torturées de Bartok) et ses dernières expérimentations personnelles (la musique concrète de La Guerre des Mondes, l’utilisation exclusivement rythmique des cuivres dans les derniers Star Wars). En résulte un score non seulement d’une richesse texturale exceptionnelle, mais aussi et surtout en parfaite contradiction avec son époque.

Plus personne aujourd’hui n’oserait appliquer à un long-métrage les registres musicaux qui caractérisent ce nouvel Indiana Jones. La raison en est simple : un tel travail implique de son compositeur une culture, un niveau de formation et surtout un génie créatif qui manquent cruellement à la génération actuelle, dans l’ensemble plus à l’aise dans le lyrisme publicitaire à la Hans Zimmer. Hérité de Mozart, le motif en ré Majeur de Mutt (The Adventures of Mutt) propose ainsi une succession de gammes descendantes ultra-rapides qui, en plus de défier la virtuosité de l’orchestre, sert régulièrement de soutien au thème de Jones face aux agressions sonores d’Irina Spalko. Cette dernière écope également de couleurs musicales singulières, prouvant si nécessaire que Williams est le dernier très grand créateur de thèmes vivant. Mélancolique, noble et menaçant, évoquant une Russie ambitieuse et tragique, le leitmotiv de Spalko témoigne d’une complexité d’écriture rarissime, allant de chromatismes dérangeants mais parfaitement réfléchis à des cadences imprévisibles, mais pertinentes. Une complexité que l’auteur dissimule derrière des rythmes réguliers et des accompagnements en canon, aidant à ancrer profondément la mélodie dans l’inconscient de son auditeur. La juxtaposition des trois mélodies, qui se partagent l’affiche tout au long de la première moitié de l’album, nourrit bien sûr quelques morceaux d’action phénoménaux, qui ne manqueront pas de marquer la saga de leur empreinte (Jungle Chase, notamment).

Reste enfin le leitmotiv du Crâne de Cristal, et celui-ci risque d’en laisser plus d’un sur le carreau, voire de s’attirer les foudres des amateurs de grandes mélodies enveloppantes. S’appuyant sur une version inversée et à peine retouchée du thème de l’Arche, thème qui fait d’ailleurs une apparition remarquée en piste 6 (pour les musiciens, le Crâne de Cristal : arpège si blanche, fa bécarre noire, si noire à l’octave supérieure – l’Arche : fa dièze blanche, fa bécarre noire, si noire à l’octave inférieure), Call of the Crystal s’impose comme le leitmotiv le plus flippant de toute la saga, et noie progressivement l’épisode dans une ambiance de pur cauchemar. Toute la seconde partie du disque verse ainsi dans une noirceur ébène, appuyée par des morceaux d’action à la limite de l’atonal (Grave Robbers et ses rythmiques tribales, Secret Doors and Scorpions et ses piccolos stridents, Ants ! et son engueulade corsée entre l’orchestre et les percussions). Terriblement dépaysant (The Journey to Akator se permet même une parenthèse péruvienne) et traversé de mesures épiques dont Williams a le secret, Le Royaume du Crâne de Cristal a donc de belles leçons à offrir à la génération montante de compositeurs de musique de film, qu’ils officient dans le grand spectacle, la romance ou le cinéma d’horreur. Espérons juste qu’ils sachent saisir le message au vol.

Source : MadMovies.com


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Arnaod



Masculin
Age : 26
Messages : 2738
Inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 8:48

désolé de pas faire une critique de 50 lignes, mais moi j'ai aimé le film. Bon, je ne suis pas un fan inveteté de IJ, mais j'ai trouvé que c'est un film sympa a voir, ya pas de longeurs. Bon, c'est vrai que parfois c'est pas terrible (CF ta rzan) mais ça reste un bon film.

Et quand vous parliez de fourmis géantes, j'imaginais des fourmis de 1m sur 2 moi :p


Joyeux 4181ème jour à DCP o/
www.disneytheque.com Smile
Disponible tous les dimanche dans les mois qui viennent pour parrainer une, deux ou trois personne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneytheque.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 10:06

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
Heu, bavarde mais intéressante. Toutes les scènes d'intro des Indy sont de toute façon longuettes (attention, ce n'est pas forcément un défaut) de façon à tenir en haleine le spectateur. Par exemple, pour Les Aventuriers de l'Arche perdue, on a déjà droit de cinq à dix minutes avant qu'Indy ne vole l'idole, que les pièges s'activent et que l'action commence enfin. Pareil pour le deuxième et le troisième.

On a alors pas la même notion de bavard. Chaque film commence sur les chapeaux de roue par une scène anthologique. Dans le premier, Indy apparaît au bout de quelques secondes, la découverte de la caverne fait partie de l'action, le suspens est déjà là quand ils sont dans la jungle. La scène de la boule n'est que la cerise sur le gateau, il n'empêche que dès le début on est plongés dans l'aventure. Dans le deuxième idem, la scène au club Obi-Wan mele comédie, action et suspens (Indy doit prendre un antidote pour contrer le poison avalé) magnifiquement bien. Et le 3ème n'en parlons pas, au bout de 3 minutes, Indy est dans un train et rencontre lion, serpents, sans compter la fameuse boîte à magie. Dans le 4ème film, on prend beaucoup plus notre temps. L'intro dans le Nevada avec les djeunes en décapotable et les russe qui débarquent en zone 51, c'est très bien filmé mais c'est pas Indy. Et quand celui-ci prend enfin les choses en main pour s'échapper, le résultat est je trouve décevant.

Je ne disais pas que toutes les intros des Indy sont bavardes mais souvent longues (exceptée celle du troisième, je te l'accorde). Il n'empêche que lors de mon premier visionnage, j'ai beaucoup apprécié cette scène. On se demande comment Indy s'est fourré dans cette situation, comment il va s'en sortir, que cherchent les Soviétiques... Et je ne suis pas d'accord, lorsqu'Indy s'échappe, la bagarre est dans la même veine que les précédentes : superbe chorégraphie, idées géniales (le propulseur)... J'ai d'ailleurs compté, le héros se sert trois fois de son fouet dans cette scène. Dommage que ce ne soit pas le cas dans le reste du film, sauf dans un des passages finaux, mais bon, dans la Dernière Croisade, on ne peut pas dire qu'il s'en sert tout le temps non plus. Pour l'intro avec les d'jeuns, je ne la trouve pas si inutile que ça au contraire. Elle montre que le temps a passé depuis le dernier film, et que nous sommes désormais dans les années cinquante. Et puis, on n'allait pas commencer directement le film sur l'attaque de la Zone 51...

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
-Tu es sourd ? La musique est présente tout le long de ces scènes. Pour les bagarres, je ne vois pas en quoi elles se ressemblent toutes. Elles se passent toutes dans des lieux différents : la première dans la zone 51, la deuxième dans la ville (la course-poursuite) et la troisième dans la jungle amazonienne si je n'ai rien oublié. De plus, je ne suis pas d'accord pour dire que c'est mal chorégraphié : les exemples du balancement d'Indy sur son fouet dans la zone 51 suivi du lancement du propulseur, la géniale course-poursuite dans la jungle où le crâne change de propriétaire sans cesse et la fracassante arrivée de la moto dans la bibliothèque peuvent en prouver le contraire.

Je ne parlais pas de la musique quand je disais que les scènes n'étaient pas orchestrées comme des ballets. C'était une image, tant les anciens Indy proposent des bagarres très finement mises en scènes, où les acteurs interagissent avec le décor ou les objets, alternant toujours suspens, action, et humour (pas étonnant que le show de cascades Indiana Jones en Floride reprend la scène du Caire et de l'avion à hélice qui pivote, tant c'est très théatral). Même les jeux de caméra et le expressions des acteurs jouent énormément. Si tu regardes bien le 4ème, les bagarres à main nues sont plus banales à ce niveau.

J'ai bien regardé, les coups sont synchros avec la musique (qui est magnifique d'ailleurs, je ne finirai jamais de le répéter), les personnages interagissent avec le décor (la scène des fourmis, la poursuite en moto, celle dans la jungle, la première bagarre)... Bref, moi j'ai retrouvé les bastons qui caractérisaient les anciens Indy.

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
- La poursuite dans le campus avec la moto de Mutt:
Que possède celle de La Dernière Croisade de plus que celle-ci ? Je trouve cette dernière bien plus drôle (lorsqu'Indy passe dans la voiture, le clin d'oeil à Marcus Brody et à la poursuite du troisième opus puis l'hilarante arrivée dans la bibliothèque). Ce n'est en effet pas la meilleure scène du film mais de là à dire qu'elle est décevante, je ne suis pas d'accord. Elle est au moins au même niveau que celle du dernier épisode de la trilogie.

Cette scène nous offre une promesse qui n'est pas tenue (une des premières vraies scènes d'action, l'intro mise à part). Dans la Dernière Croisade, il y a des idées géniales (le face à face avec le javelot), plusieurs cascades impressionnantes (dont la moto qui décolle en se prenant un baton dans la roue), et beaucoup d'éléments comiques (les mimiques de Sean Connery tenant son chapeau et sa valise, son air contrarié quand Indy se marre après avoir envoyé valser les motards nazis, le motard qui fout sa roue sur le sidecar). Encore une fois, c'était très imaginatif. Je trouve que la dernière en date est assez paresseuse, avec une cascade directement reprise de Mission Impossible 2 (Harrisson qui glisse sur le sol tiré par la moto). Attention je ne dis pas que c'est nul! Mais c'est encore un exemple d'un film qui copie les anciens sans se payer le luxe de faire mieux.

Originalités dans la Dernière Croisade :
- le face à face avec le javelot
- la moto qui décolle en prenant un javelot dans sa roue
- le jeu de Sean Connery et Harrison Ford
- la moto qui met sa roue sur le sidecar.

Pour le Royaume du Crâne de Cristal :
- Indy qui passe de la moto dans la voiture, puis de la voiture à la moto de l'autre côté
- l'hommage à Marcus Brody
- la reprise des mimiques de Sean Connery par Indy et celle d'Harrison Ford par Mutt Williams du troisième opus
- l'arrivée mouvementée dans la bibliothèque.

Donc, je trouve que ces deux poursuites se valent plus ou moins.

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
La course-poursuite dans la jungle est à mon goût géniale. C'est un peu celle du premier transposée en Amérique du Sud, avec ajouté des éléments comiques. D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi le Mutt Williams qui joue les Tarzans avec des singes fait couler tant de pixels : ce passage m'a fait avant tout rire et les animaux qui aident le personnage m'ont fait penser au singe du premier épisode. Le but de ce passage n'est-il pas d'être comique ?

Je viens de revoir la scène identique du 1, à la Fnac cet après-midi. En deux fois moins de temps, on a une scène plus marquante. Les cascades sont plus réalistes en étant plus impressionnantes (Indy qui passe sous le camion puis tiré par son fouet, la voiture qui tombe dans le ravin), les effets spéciaux sont magnifiques tout simplement car tout est tourné en décor réel sans ajout de 3D, et la tension est beaucoup plus présente (Indy est blessé et souffre). Ce qui n'empêche pas l'humour avec le méchant qui se fait rouler dessus par exemple!

Oui, j'ai d'ailleurs revu les Aventuriers avant-hier soir. Mais ayant revu le dernier film hier après-midi, je persiste à dire que la nouvelle poursuite n'a pas à rougir par rapport à celle du premier film. Elle a tout son lot d'idées originales comme le crâne qui n'arrête pas de changer de propriétaire, la superbe interaction entre les personnages, Mutt qui joue à Tarzan avec les singes, le combat à l'épée avec Irina (c'est d'ailleurs, si je ne me trompe, le seul moment du film où l'on peut entendre le thème de Mutt Williams), les véhicules qui se poussent contre le ravin puis l'arrivée fulgurante sur les fourmis... Décidemment, je trouve que cette poursuite, même si elle est un peu trop numérique, reste exceptionnelle !

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
Je ne suis pas d'accord : Bellocq dans le premier film est tout simplement extra ! Après, pour les méchants, soit on aime soit on n'aime pas. Moi, j'ai beaucoup aimé ce personnage (son thème musical y joue beaucoup). Une seule chose me dérange : elle et Indy m'ont l'air un peu trop "copains".

Oui je ne trouve pas les méchants nuls. Je pense en fait qu'ils n'ont jamais été très marquants car Indy ne se bat pas contre eux personnellement, en général il se bat contre une armée, et surtout contre les éléments (souvent d'ordre divin). Ceci dit il y a des personnages hauts en couleur, comme le nazi du premier film qui a le médaillon apposé sur sa paume, ou bien le gourou de la secte de Tuggs qui arrache les coeurs à mains nues. Cependant, rien de tout cela dans le dernier film... comme tu dis, Irina n'est peut-être pas assez méchante pour vraiment marquer, quand à Mac c'est une blague... ni foncièrement méchant, ni drôle ou sympa, avec une motivation pitoyable (l'argent), son rôle semble tout simplement baclé.

Cette méchante reste néanmoins ma préférée de toute la saga. Cate Blanchett joue tout simplement extraordinairement bien. Mais regardez ses variations de regards, vous m'en direz des nouvelles. Cela ne me semble d'ailleurs pas être une coïncidence si ce sont ses yeux qui brûlent en premier dans le passage de l'alien... Quant à Mac, je trouve que c'est loin d'être un personnage bâclé. Certes, ce n'est pas un méchant très glorieux, mais on nous fait croire qu'il est d'abord gentil, puis méchant, puis encore gentil mais finalement méchant. Ce n'est en fait un personnage simple qu'on nous fait croire compliqué.

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
Oui, c'est vrai que les retrouvailles auraient pu être plus touchantes. Mais ce film mise tout sur l'humour, donc pourquoi pas ?

La Dernière Croisade est sans doute le film de la trilogie le plus décrié pour son côté comique assumé à fond. Et pourtant, les quelques instants d'émotion sont réellement palpables, et peuvent même s'enchainer avec l'humour (quand Henri croit que son fils vient de tomber au fond du canyon, puis retrouve celui-ci, le prend dans ses bras avant de le laisser tomber par terre pour ne pas montrer ses sentiments).

Les deux dernières scènes sont quand même touchantes, de même pour les retrouvailles de Marion et du héros, car tout en étant drôle, elle arrive à être émouvante également. Oui, il est moins profond que ses prédécesseurs, mais de là à dire qu'il est ne l'est pas du tout, non je ne suis pas d'accord !

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
Heu, comparée à celle des Aventuriers, oui elle est moins bien, mais comparée à celles des deux autres, elle les vaut plus ou moins (peut-être pas celle du troisième, mais elle est équivalente à celle du deuxième).

Bah oui, comme tu le dis, la fin du 3ème, c'est typiquement Indy aussi, avec les cavaliers au soleil couchant... le deuxième est plus banal, mais c'est une conclusion honnête: les pierres sont rapportées au village, et Indy et Willie s'embrassent, c'est la fin de l'aventure... visuellement c'est joli aussi avec un zoom arrière qui montre la foule autour de nos héros réunis. Là, la sortie de l'église avec les crédits qui démarrent subitement, ça prend réellement les gens de court.

Oui, enfin dans ce même plan, Mutt tente de prendre le chapeau mais Indy le reprend de justesse, donc même si cette scène finale est un peu décevante, elle n'est pas nulle non plus.

@Grandmath a écrit:
Quinlan Vos a écrit:
Une caverne qui s'effondre avec au-dessus un portail vers une autre dimension, puis décollage d'une gigantesque soucoupe volante des films de SF des années 50 dans un effroyable tourbillon de rochers, c'est du déjà vu ? La caverne qui s'effondre bêtement est au contraire la fin du troisième opus.

Tu ne cites que la fin. Je te parle de la séquence finale, du climax du film. Pour moi celle de la Dernière Croisade est la plus réussie, avec la passage des 3 épreuves menant au Graal. Réflexion, suspens tout y est. En plus on sort d'une énorme scène avec les tanks dans le canyon. La fin du Temple Maudit est également excellente, c'est un concentré d'action de plus de 20 minutes avec la poursuite en wagonnets dans la mine, suivie de la scène mythique du pont suspendue et l'ultime confrontation le long de la paroi de la falaise. Dans tous les cas, Indy est actif. Pour moi la fin du 4ème c'est uniquement de la contemplation: à part les marches rétractables dans le temple, nos héros vont de pièces en pièces, de grottes en grottes en déblatérant sur le sens de ce qu'ils voient... idem dans la salle des extra terrestres, puis leur sortie du temple: où est l'action? Ce ne sont que des révélations. Même la poursuite avec les pygmés quelques minutes avant, tombe à plat, puisque le crâne suffit à les éloigner. Bref, pour moi l'action du film se termine quand le véhicule tombe dans les chutes d'eau.

C'est une question de point de vue encore une fois. Je suis d'accord pour dire que les épreuves finales de la Dernière Croisade sont meilleures que celles de ce nouvel Indy, mais l'évasion de cette cité qui s'effondre est tout simplement grandiose (les pièges, l'eau qui fait remonter les héros à l'extérieur, la soucoupe volante qui s'en va dans un plan magnifique...), bien supérieure à celle de la fin du troisième volet.

Bref, tout ça pour dire que de toute façon tout le monde ne peut pas avoir le même avis. Moi, j'ai tout simplement adoré le film que j'ai trouvé aussi bon que les anciens épisodes : l'histoire y est géniale (brouillon à première vue mais bien plus complexe que les précédentes), les personnages attachants, le jeu des acteurs excellent, la musique superbe (plus belle BO que j'ai entendue depuis La Revanche des Sith), la fin grandiose... Jamais je n'en aurais espéré tant de ce film !
Revenir en haut Aller en bas
Mjinspace
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 26
Messages : 1492
Localisation : Cholet
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 12:41

J'ai été en train de lire la légende des treize crânes de cristal sur Wikipédia dont le film s'est inspiré et lisez ce passage:

Selon les amateurs d'ésotérisme modernes, il y aurait un treizième
crâne - le crâne chantant - qui doit être placé au centre d’un cercle
constitué par les douze autres. Ces objets, transmis aux anciens
peuples par des extraterrestres ou des Atlantes, seront rassemblés lorsque l’Humanité
sera prête et lui révéleront sa mission et son avenir. On dit parfois
que les douze crânes sont féminins et le treizième masculin.

Voilà pourquoi il y a des extraterrestres dans ce film.
Revenir en haut Aller en bas
gregzzz



Masculin
Age : 40
Messages : 2753
Localisation : Belgique
Inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 13:08

Je viens de voir le film et je ne vais pas m'étendre sur le sujet. De un, tout a déjà été dit ou presque et de deux, ça n'en vaut franchement pas la peine.

Un bon divertissement certes, mais qui n'arrive pas à la cheville des 3 premiers volets.

Si Lucas a du attendre 20 ans pour nous trouver le scénario parfait, il a franchement bien raté son coup.

Il y a des bonnes choses (qui ont déjà toutes été citées ici), mais dans l'ensemble, c'est assez bidon. Dans la même veine de film, je n'hésite pas à dire que je lui préfère encore la momie: au moins c'est sans prise de tête, sans prétention, drôle, et on ne s'y ennuie pas une seule seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 17387
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 13:49

@Mjinspace a écrit:
Voilà pourquoi il y a des extraterrestres dans ce film.
Il n'y a aucun extraterrestre dans Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal.


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 14:44

@Dash a écrit:
@Mjinspace a écrit:
Voilà pourquoi il y a des extraterrestres dans ce film.
Il n'y a aucun extraterrestre dans Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal.
Même s'ils viennent d'une autre dimension (n'est-ce pas un clin d'oeil à la série La Quatrième Dimension ?), ça m'étonnerait fortement que ces aliens soient terriens. Je pense donc que l'on peut les qualifier d'extraterrestres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 17387
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 14:47

Rien n'est précisé et aucune allusion à une autre planète n'est faite. Alors, certes, ce serait possible qu'ils viennent d'une autre planète mais bon, rien ne va dans ce sens dans le film, je ne vois pas pourquoi on irait donc se compliquer la vie.
Leur soucoupe permet de passer d'une dimension à une autre, pas de voyager dans l'espace. C'est tout ce qu'on en sait.
Je considère que ce sont des terriens mais d'une autre dimension.
Dans ce cas on pourrait sinon considérer que le Dieu des Aventuriers de l'Arche Perdue est en réalité un être d'une autre planète. Ce serait plausible mais rien ne va dans ce sens donc la question ne se pose pas. Je pense la même chose de la fin de ce film.

PS : Pour le clin d'œil, je ne pense pas. La Quatrième Dimension n'a rien à voir avec des voyages entre les dimensions telles qu'on les entend. À la limite, c'est plutôt le cas de Sliders, les Mondes Parallèles. Ou encore Interstellar, le prochain film de Steven Spielberg.


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
gregzzz



Masculin
Age : 40
Messages : 2753
Localisation : Belgique
Inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 21:14

Je suis d'accord, mais en même temps on fait clairement référence à Roswell et l'allure de l'être en question ressemble à toutes les représentations d'êtres extra-terrestres qui ont pû être faîtes ces dernières années... Ce que retiendront les gens, c'est qu'il y a des ET dans le nouvel Indy tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
_woody

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Dim 25 Mai 2008 - 21:37

Ils le disent dans le film, ce sont des êtres interdimensionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Fati

avatar

Féminin
Age : 42
Messages : 763
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 10:38

On est allé voir Indiana Jones samedi et j'ai été un peu déçue. Moi qui suis une fan de ce grand aventurier, je suis restée sur ma fin.
Le pire je crois que c'est le passage où le fils d'Indi se prend pour tarzan, bref !
Faut pas vous attendre (selon moi) à un grand Indiana Jones, mais ça reste un divertissement qui passe bien qd même.
Revenir en haut Aller en bas
Olikos

avatar

Masculin
Messages : 5701
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 11:04

Un aspect qui n'a pas été abordé sur un forum Disney, ne trouvez-vous pas qu'une nouvelle fois Speilberg a ponctué son dernier film de références à Picsou par Barks et Rosa. Par exemple, le temple ressemble énormément à l'une des aventures de Don Rosa qui opposait Gripsou et Picsou pour un disque en or. Il me semble aussi que la séquence de la remontée de la cheminée avec l'eau est aussi inspiré d'une BD (je me souviens l'avoir lue, mais peut-être n'était-ce pas un BD de Picsou). Tous les Indiana sans exception ont eu leur référence à Barks (la boule, l'épreuve du pénitent...), pourquoi celui-ci ferait exception ? Je n'ai pas vraiment fait beaucoup attention, mais ça mérite réflexion.

Au passage, j'ai trouvé ce film plaisant, contenant ce qu'on attend d'un film d'aventure fantastique dans la même lignée que ces prédécesseurs. Un style nouveau et nostalgique à la fois. Du moment que je ne me suis pas ennuyé, je n'en demande rien de plus à Indiana.



Analyses | Actus & Blog | Facebook | Youtube | Twitter | Contact
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgrandsclassiques.fr/
Zurg

avatar

Masculin
Messages : 1508
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 12:54

Si ça en intérèsse certains je veux bien partager l'ost du film demander là moi par MP Wink
Revenir en haut Aller en bas
jonathan1985



Masculin
Messages : 3215
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 13:09

Olikos: Et si c'était Picsou qui s'était inspiré d'Indy ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Olikos

avatar

Masculin
Messages : 5701
Localisation : Montpellier
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 14:42

Non, c'est Spielberg, en fan absolu de Carl Barks, qui a ponctué sa trilogie (quadri ?) originale de séquences tirés des BD. Le rocher rond du premier épisode est directement pompé d'une BD de Barks. La séquence du pénitent également. La seule différence dans cette scène, c'est que Picsou et ses neveux (qui sont d'ailleurs habillés en armures espagnoles), traversent un pont, et du fait de leur petite taille, évite les élices mortelles. Spielberg a toujours dit qu'il s'était inspiré de Carl Barks dans ces trois films, ce n'est pas un secret. Je n'ai plus les autres références en tête.

Tiens, déjà l'excellent site psmpg avait consacré un article la dessus.

Mais d'autres sites vont plus loin, je les chercher.



Analyses | Actus & Blog | Facebook | Youtube | Twitter | Contact
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesgrandsclassiques.fr/
Tib's

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 964
Localisation : Normandie
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 19:49

J'ai vu Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal hier , et j'ai vraiment adoré !

Attention : risque de spoliers
Comme pour les autres volets, tout m'a plu dans cet opus.
Passons directement au scénario, qui a tant fait débat, et surtout, à la fin. L'histoire m'a convaincue. Je ne me suis suis pas ennuyé une minute, je serait d'ailleurs incapable de vous dire si le film dure une heure et demi ou deux heures quinze... Je n'ai pas trouvé que l'histoire manquait de rythme, les quelques minutes passés à nous expliquer la mythologie sont intéressantes, en plus d'êtres nécessaires au film. La scène de poursuite dans la jungle est une grande scène Smile ! On retrouve aussi certains des éléments qui ont fait le succès d'Indy : des caves remplies de vieux squelettes, des temples, des indigènes en colère, la salle de classe du professeur Jones geek (Tiens, d'ailleurs c'était pas Docteur Jones avant ? pourquoi ils ont changé depuis le 3 ?)...
La présence d'extra-terrestres ne m'a pas plus dérangé que ça. Une intervention divine, y'en a déjà eu dans tous les autres épisodes... Car oui, c'est bien une intervention divine, j'avais déjà entendu parler de cet hypothèse selon laquelle les mayas adoraient des extra-terrestres, d'où les fameux dessins dans les champs. Bien que l'intervention de cet épisode soit moins "discrète" (c'est le moins qu'on puisse dire Very Happy) que dans les autres films, ça ne m'a pas vraiment gêné... Le fait de voir les p'tits hommes verts en chair et en cristal ne m'a pas non plus choqué, après tout, personne n'a jamais vu Dieu, alors que certaines personnes ont vu (ou tout au moins sont convaincues d'avoir vu) des extra-terrestres et autres Ovnis en tout genre...
Parlons maintenant des personnages. Le nouveau personnage de Mutt est intéressant, loin d'être un boulet et apporte un touche d'humour et de "modernité", Sans lui y'aurais que des vieux schnocks dans ce film Razz ! Tiens, en parlant de vieux, c'est pas quelques rides qui vont arrêter Indy, Harrison Ford est toujours excellent, mais bon, ça, tout le monde à l'air d'accord sur ce point... Le retour de Marion est très amusant, il n'ont pas changé depuis le premier film et continuent à se balancer des pics
Certes, ce n'est pas bien émouvant, mais j'ai trouvé la scène de retrouvailles très drôle Very Happy
Bon, ensuite, on entre dans des domaines où je ne m'y connais pas tellement (enfin, je veux dire encore moins que dans les autres domaines ) : La réalisation et la musique...
J'ai trouvé la réalisation toujours aussi belle, dès que je pense au film, je revois le plan d'Indy devant le champignon atomique. Magnifique .
La musique est elle aussi très réussie, là encore une chose me vient à la tête : quant Indy sort de la voiture, remet son chapeau, là y'a le thème d'Indiana Jones monte, monte, monte, puis là Indy se retourne et paf, la musique s'arrête brusquement, comme surprise que l'aventurier ai pu vieillir Smile ... Et puis, entendre cette musique mythique au cinéma, bien loin de mon petit écran, c'est quelque chose bounce ! Lors du générique, j'ai marché le plus lentement possible, histoire de savourer la musique jusqu'au plus tard possible
Tiens, justement, la scène d'ouverture, voilà le seul reproche que j'ai à faire à ce film : on ne voit vraiment pas où ils veulent en venir, et au final, il ne se passe rien, la caravane passe... Boh, tant pis, après tout, cela ne fait que monter l'impatience de revoir notre Papy aventurier...

Fin de risque de spoliers

Pour terminer, j'aurais un peu envie dire à ceux qui n'ont pas aimé "tant pis pour vous, tant mieux pour moi" ! Selon moi, ce film est une réussite, dans le lignée des autres Indiana Jones, que j'ai même préféré à la seconde aventure de l'aventurier. Bien entendu, si vous vous attendez à une aventure "rationnelle", vous serez déçu par ce film, mais vous serez également déçu par les anciens volets...
Pour revenir rapidement sur ce que disait Mouetto (je crois), je ne pense pas qu'on apprécie ce film selon l'âge. Pour preuve, j'y suis allé en famille, accompagné de personnes plus jeunes et plus vieilles que moi ( ça allait jusqu'à mes grands-parents), et tout le monde a beaucoup apprécié le film ! Votre décéption vient sans doute que vous attendiez beaucoup trop de ce film, alors que au final, tous les Indiana Jones ont des défauts, mais ceux de cet opus ont sans doute été emplifiés par un attente trop longue, et par le fait que Indiana Jones soit devenu une véritable légende du cinéma.
EDIT : (Attention spoliers) je viens de lire en haut que ce ne sont pas des E.T, mais bien des êtres extras dimentionnels, je suis désolé de cette erreur dans mon post, mais bon, j'ai la flemme de tout changer Very Happy


@+
Tib's


Revenir en haut Aller en bas
Grandmath
Fondateur
avatar

Masculin
Age : 38
Messages : 8599
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Lun 26 Mai 2008 - 22:02

@Dash a écrit:
Oui mais n'est-ce pas le cas des trois autres films également ? Que celui qui considère les trois autres Indiana Jones comme des films parfaits se fasse connaître. Malgré tout "l'amour" que je porte à cette saga, je suis quand même loin de les trouver exempts de défauts. Et le quatrième épisode ne déroge pas à la règle.

Ca dépend des défauts. De mauvais effets spéciaux n'ont jamais fait un "mauvais film" par exemple.

Pour ma part, la trilogie dans son ensemble est un chef d'oeuvre, mais La Dernière Croisade, au même titre que Retour vers le futur (1), est un de ces films qui coulent tout seuls, et que je considère comme parfait à tous les niveaux.

Après chacun à des attentes différentes d'un Indy (comme d'un James Bond, ou d'un Star Wars, ou d'un film de superhéros...).




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016, 2018
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2, 2018 | HKDL : 2014, 2017 | SDL : 2017
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Suivez-moi sur Instagram
Mon blog sur les hôtels | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Mr.Freddy



Messages : 13234
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Mar 27 Mai 2008 - 0:55

C'est marrant, parce que pour moi, la Dernière croisade, c'est le moins bon des 3 premiers: effets spéciaux approximatifs, mise en scène molassone, scène finale complètement ratée (mavais mix des scènes d'ouverture et de clôture des aventuriers...) Il y a bien sûr le tandem Sean Connery /Harrison Ford, mais à force de miser trop sur la comédie, ça finit par ressembler à La grande vadrouille (bon, j'exagère quand même un peu, mais ça prouve que tout ça est subjectif).
Non, pour moi, le film parfait de la trilogie, c'est Les aventuriers. C'est le meilleur scénario des trois, il n'y a pas un plan qui n'est pas à sa place, le montage est fait au scalpel, le dosage humour/action est tip-top. C'est un chef-d'oeuvre absolu !
Revenir en haut Aller en bas
yoda

avatar

Masculin
Age : 39
Messages : 4335
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Mar 27 Mai 2008 - 14:58

Bon, je suis enfin allé le voir hier et comme je m'y attendais j'ai été déçu, mais je m'attendais à pire. En fait je trouve que ça va bien jusqu'aux deux tiers du film on va dire, le "label spielberg" est bien présent, apres ça devient un peu trop n'importe quoi.

Je m'explique: ce qui fait en partie la force des indiana jones à la base, c'est que le moindre élément archéologique, la moindre scène historique et de découverte malgré parfois leur côté "fantastique" est distillée à bon escient dans les films, ce qui les rend réaliste, authentiques, plausibles du moins. Or la fin de ce quatrième opus ressemble beaucoup trop aux films pop corn tels benjamin gates ou les Momies avec leur étalages d'effets spéciaux où la recherche archeologique n'est qu'un prétexte pour faire vivre des aventures aux héros.

Par exemple, la scene des fourmis m'a fait penser à la scene des scarabées ds la momie 1 quand elles recouvrent la personne pour la bouffer; de même à la fin, le temple qui s'emboite et se déboite comme un immense rubik's cube et qui se désagrège en emportant tout autour de lui m'a fait penser a la momie 2.
Le temple amérindien avec ses pièges vu dans le premier volet avec les indiens ensuitent qui poursuivent indy, est plus crédible, et la scene est plus crédible je trouve. Tandis que là, le temple de ce quatrième opus est "too much" à mon goût, avec les indiens qui sortent des murs.

Je trouve aussi qu'indy ne résoud pas grand chose sur la fin, il est plus témoin qu'acteur et ne sait pas trop quoi faire. Il est d'ailleurs aidé par son ami le vieux fou tout droit sorti d'une bande dessinnée de tintin (allez savoir Spielberg s'en est peut etre inspiré car il va réaliser tintin.)Ce personnage est une bonne idée d'ailleurs;

Par contre son ami qui change de bord constemment ne sert à rien, et ça en devient ridicule.

J'ai été surpris en revoyant Marion, l'actrice a pris un sacré coup de vieux contrairement à Harrison ford, je l'avais mal vue dans la bande annonce, ça m'a fait drôle de la voir ainsi.ça m'a rappelé dans les années 90 quand j'avais revu a la télé Carrie fisher(princesse léïa) qui a pris un sacré coup de vieux aussi.

J'ai bien aimé le côté nostalgique du film et ses divers clin d'oeil ici et là, comme la réplique d'indy a la fin qui dit"ça ne me dit rien qui vaille", qui est une réplique de han solo-harrison ford dans le dernier espoir quand ils sont bloqués ds la salle à déchets de l'etoile de la mort.


Disons que le film manque de fond dramaturgique, c'est à dire des pauses où les relations entre personnages s'étoffent, et du suspense à la résolution d'enigmes archéologiques.
Le but de la fin du film était d'en mettre plein les mirettes au détriment du scenario comme je le pressentais et c'est très dommage.
Alors certains disent "oui mais quand on va voir un film, on sait très bien que c'est pas crédible, ce qui compte c'est de passer un bon moment".Je dis oui mais NON: on ne touche pas impunément à une trilogie culte comme celle-là, et sa crédibilité des scènes historiques en fait sa force.(bien sur on pourra toujours en discuter, mais spielbers faisait le bon choix de prendre une version plausible d'un mythe et de la mettre en scene de façon plausible également). Sans ça, on n'a qu'a réaliser un autre film d'aventures dans parler d'indiana jones et ça ira très bien.
Revenir en haut Aller en bas
yoda

avatar

Masculin
Age : 39
Messages : 4335
Localisation : Paris
Inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: [Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008) Mar 27 Mai 2008 - 15:43

[b]Quinlan Vos a écrit:
[/b]


C'est une question de point de vue encore une fois. Je suis d'accord pour dire que les épreuves finales de la Dernière Croisade sont meilleures que celles de ce nouvel Indy, mais l'évasion de cette cité qui s'effondre est tout simplement grandiose (les pièges, l'eau qui fait remonter les héros à l'extérieur, la soucoupe volante qui s'en va dans un plan magnifique...), bien supérieure à celle de la fin du troisième volet.

Bref, tout ça pour dire que de toute façon tout le monde ne peut pas avoir le même avis. Moi, j'ai tout simplement adoré le film que j'ai trouvé aussi bon que les anciens épisodes : l'histoire y est géniale (brouillon à première vue mais bien plus complexe que les précédentes), les personnages attachants, le jeu des acteurs excellent, la musique superbe (plus belle BO que j'ai entendue depuis La Revanche des Sith), la fin grandiose... Jamais je n'en aurais espéré tant de ce film !

Pouh lala, je ressens les choses exactement à l'inverse de toi, mais bon comme tu le dis c'est une question de goûts.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Lucasfilm] Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal (2008)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Culture Disney :: Marvel, Lucasfilm, 20th Century Fox & autres filiales-