AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Dim 18 Jan 2015 - 21:50

J'ai aussi vu Souvenirs de Marnie ce week-end, mais je suis encore tout bouleversé par le film et je ne suis ni capable ni en l'état de donner mon avis pour le moment.. 
Je te rejoins sur le fait que ce long-métrage est très différent des autres films Ghibli. Ca doit bien être la première fois que je n'avais pas vraiment l'impression d'être devant un film du studio. Mais je n'explique pas encore très bien cette sensation.
Je crois également que je réalise seulement qu'il s'agit très certainement du dernier film Ghibli, et ça m'attriste énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Otome



Messages : 350
Inscription : 12/03/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Mar 20 Jan 2015 - 11:51

J'aimerai le voir, mais comme pour la princesse Kaguya qui était pourtant très bien, mon cinémas a décidé aussi de bouder ce Ghibli là alors qu'il passent d'autres films d'animation venu d'on ne sait où (et ont par contre passé le film sur les avions qui était pas terrible).

Bref ... j'espère arriver à le voir car il m'intrigue beaucoup et je le sens bien.



Let it go !

Revenir en haut Aller en bas
Pazu



Masculin
Age : 26
Messages : 44
Inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Jeu 22 Jan 2015 - 22:06

Je suis aller voir Souvenirs de Marnie lundi soir en VO et je vais essayé de vous faire un petit retour sur ce que j'en est pensé attention même si il n'y pas de gros SPOILER je parle de pas mal de moment du film.

Le premier truc qui me passe par la tête c'est que le film est beau, beau et rebeau, P&@#$ c'est juste abusé comment c'est beau. Si on s'amusait à faire pause aléatoirement sur le film on pourrais encadré chacune des images trouvés. Ce n'est pas une impression nouvelle quand on parle de ghibli mais ça surprend toujours autant.

Souvenirs de marnie est réalisé par Hiromasa Yonebayashi il s'agit de sont deuxième film après Arrietty le petit monde des chapardeurs mais contrairement à ce dernier Miyazaki n'a cette fois pas participé au film. Hiromasa Yonebayashi à commencé à travailler pour le studio en 1996 comme intervalliste sur Princesse Mononoke.

Souvenirs de Marnie est donc l'histoire d'Anna (prénom à la mode pour les héroïnes d'animation) jeune adolescente assez mal dans ça peau qui ce sens rejeter par tout le monde à l’extérieur du cercle comme elle le dit elle même. Après une crise d'asthme sur les conseils de son médecin ça mère adoptive décide de l'envoyer sur une ile chez son oncle et sa tante pour ce soigné. c'est là qu'elle y feras la rencontre de Marnie.
Ce début fait inévitablement penser à Arrietty, même si la maladie y est ici bien moins importante.

Je vais commencé par les défauts pars que c'est plus facile Very Happy
Le premier est inévitablement la musique, je pense que c'est le premier ghibli ou la musique n'est pas excellente et ce même quand c'est pas Joe Hisaishi au commande, malgré d'autres défauts Arrietty avait une BO excellente. Ici la musique est tellement absente qu'on peut même pas dire si elle est bonne au mauvaise on l'entend juste pas. Il y a juste à intervalle irrégulier 3 notes qui ce suivent pendant un blanc impossible d'en dégager le moindre thème ou la moindre émotion. L’exception viendras à la toute fin du film puisqu'il s'agit de la chanson du générique qui est juste excellente et fini parfaitement ce film.

Je trouve ensuite le début du film un peu long, j'ai pas les timings exact en tête mais vers 15/20min de film on ce demande un peu quand ça vas commencé. C'est pour moi un peu le même effet qu'un autre film qui n'a rien à voir les monde de Ralph c'est deux films ont en commun qu'il fonctionne avec un duo et les deux films prennent toute leurs ampleur dans la relation des deux personnage de ce duo. Hors dans c'est deux films la première partie sers à nous présenter un des deux personnages qui du coup n'est pas complet.
De plus de ça Anna repousse un peu tout le monde, car comme je l'ai dit elle à l'impression que personne ne veut ou à besoin d'elle mais on comprend assez vite que c'est elle qui ce met à l'écart. Et nous on ce retrouve aussi un peu repoussé par elle alors qu'on aimerais essayer de la connaître et de la comprendre.
Je le considère comme un défaut car ça nous sort un peu du film lors de cette première partie puisqu'on à personne à qui ce raccrocher même la mère est assez distante car un peu perdu par l’attitude de ça fille. Cette impression vas changer à l'arrivé sur l'ile avec la tante et l'oncle à qui on vas pouvoir s'identifier un peu et surtout anna vas pouvoir être seul, et sans la présence des autres vas être plus naturel plus elle même et on vas s’attacher à elle.

Je fini par un petit truc qui me gène et qu'on retrouve dans plusieurs animés japonnais c'est le personnage qui parle tout seul pour dire ce qu'il ressent ou faire un brin de philosophie sur ça propre personne avec des phrase très courtes et sur un ton complétement neutre, du genre "ça sens la maison étrangère" ou "Je me déteste". Je trouve que ça sort du film car souvent assez peu crédible. Il y le même problème dans la saga Evangelion que ce soit dans l'animé ou les films récents de façon un peu plus forte. Il y a pas mal de chose en commun d'ailleurs entre Evangelion et ce film, toute la thématique sur notre rapport à l'autre, la confiance et l’adolescence.

Ce que j'ai adoré dans ce film c'est comme dit plus haut la relation entre Anna et Marnie et comment grâce à cette relation Anna vas s’ouvrir petit à petit et finir par apprécié elle même. Cette relation vas marché en deux temps d'abord c'est Marnie qui vas l'entrainer et la guider ne lui laissant pas le temps de la repousser alors qu'a la fin du film c'est Anna qui vas entrainer et protéger Marnie. On vois donc toute l’évolution du personnage d'Anna à travers ça relation avec Marnie. En parallèle on remarque que sans faire attention elle vas ce rapprocher d'autre personne que Marnie à commencer par son oncle et ça tante puis Sayaka au point à un moment d'en oublier Marnie.

Une scène que j'adore dans le film et le moment du pique-nique parsqu'il résume très bien le film. Marnie propose que elle et anna pose 3 questions chacune l'une sur l'autre chaque jour pour apprendre à ce connaitre petit à petit. Et en faite le spectateur est exactement dans la même situation, je disait au début de ma critique que Anna nous repousser au début du film alors qu'on chercher à la connaitre, et c'est là que ça vas prendre tous sont sens. On vas être à la fois du côté de Marnie puisque en même temps qu'elle on vas petit à petit découvrir qui est Anna (3 question par jour) et Anna vas aussi découvrir qui elle est. Mais on est aussi du point de vue de Anna puisque on ce pause les même questions qu'elle sur  Marnie et comme elle on vas la découvrir petit à petit. (J'aurais du faire un copier coller sur petit à petit Razz )
Ça donne un petit côté enquête au film qui nous laisse pas mal d'indices sur Manie et Anna et d'autres personnages, on vas imaginer des trucs puis leurs contraires, jusqu'au dénouement qui trouve la bonne dose entre les explications et de matière à cogité après le film.

Les deux principales qualité du film sont ces personnages qui sont tous ultra attachant en allant du pécheur à Yoriko(la mère) en passant par Sayaka et évidemment les deux protagoniste principales dont leur seul relation fait une bonne partie de l’intérêt du film. Et sont scénario je parle pas ici de l'histoire mais de ça cohérence il y a pas un seul moment du film ou on ce demande "pourquoi?" tout est parfait on le ressent beaucoup à mesure que le film ce fini on l'impression que toute les pièce du puzzle s'emboite parfaitement, même la première partie prend tout son sens à mesure que le film avance. Et après la reine des neiges ça fait du bien (Non pas taper ). C'est d'ailleurs ces deux qualités qui font que je le trouve supérieur à Arrietty qui souffrait de quelque incohérence nettement dans le comportement des personnages.

Je finirais par l’animation qui est magnifique mais ça il y avais des chances quand même, ce que j'ai le plus apprécier c'est les plan fixe que je trouve parfaitement animé car justement pas fixe entre les cheveux le visage et les vêtements tout bouge qu'il y est du vent ou pas c'est des plan fixe très vivant Wink  

Pour moi ce film à toute a fait ça place dans la panthéon que sont les films ghibli. D'ailleurs je ne suis pas d'accord avec les quelques critique précédente, je trouve que ce film transpire le Ghibli Que ce soit le design des personnages la façon de dessiner les décors ou même l'histoire qui reste proche des thèmes abordé par ghibli, la nature, grandir, la maladie (même si peu présente) le film le plus proche serais sans doute Kiki la petite sorcière. Le design des personnages est un plus réaliste que les dessin de Miyazaki tout en gardant une grand inspiration notamment dans les couleurs et les vêtements. Anna ressemble beaucoup à Satsuki avec quelque année de plus et Sayaka à un petit côté Mei dans le design et dans la personnalité. Par contre je suis d'accord quand vous dites que le film est très émouvant c'est cette sensation de mélange de joie et de tristesse qu'on à en sortant de la salle.

Comme certain long dit le studio vas faire une petit pause dans les long métrages du notamment au faible entrés de Marnie au japon qui à l'air de ce prolonger chez nous puisque ça première semaine fait moins que "Le conte de la princesse Kaguya". A priori il s'agit d'une restructuration le studio na plus les moyens d’embaucher à plein temps des animateurs surtout lorsqu'aucune production n'est en cours. C'est évidemment bien dommage car tous ces artistes fessait la patte du studio autant à mon avis que les deux réalisateurs historique c'est donc bien un monde qui ce terminent.
Par contre je suis sur que le studio fera d'autre film, déjà Takahata qui n'a pas annoncé ça retraite à je pense bien l'intention de continuer mais il vas falloir trouvé un budget car ces films sont bien moins rentable que ce de Miyazaki. Et je ne crois pas du tout au dernier film de Miyazaki déjà c'est que c'est la 3eme fois qui le dit Very Happy et ensuite qu'il continue à travailler sur un manga et que l'envie d'en faire un film lui viendras bien assez vite c'est évidemment ça santé et ça force qui vas en décidé. On peut aussi imaginer que le studio face appel a des réalisateurs extérieurs beaucoup ont grandi avec ce studio et s'en inspire fortement comme Mamoru Hosoda "les enfant loups" dont la qualité des films est à peu prés la même que Arriety et Marnie mais il reste du taf pour arrivé au niveaux des anciens.
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Jeu 22 Jan 2015 - 23:08

Et bien, ça fait plaisir à voir une critique aussi enthousiaste que la tienne Pazu ! Chouette pseudo soit dit en passant.

C'est tout d'abord une excellente chose que tu aies vu le film en VO. Pour l'avoir vu dans les deux doublages, je peux dire que l'immersion est optimale avec les voix japonaises. La VF est franchement mauvaise et elle impose selon moi une distance non négligeable entre le film et le spectateur, dommage ! 

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec certains de tes propos, mais j'y répondrai de façon indirecte lorsque je posterai ma critique du film sur le topic.

Tu dis également ne pas être d'accord avec le fait d'avoir eu l'impression de ne pas être devant un Ghibli. J'ai envie de dire que l'on n'a pas à être d'accord ou non avec une sensation, mais ne pas la partager, c'est autre chose =)
C'est d'ailleurs plus dans le fond que dans la forme que j'ai eu cette impression.

Personnellement, je ne pense pas que Miyazaki réalisera à nouveau un film. Ce n'est même pas une question de budget. Il a officiellement annoncé sa retraire, ce qui n'était pas du tout le cas pour Mononoke Hime. Il a dit cependant vouloir continuer à créer de nouveaux courts-métrages pour le musée Ghibli. Quant à Takahata, je doute également fort qu'il sorte un nouveau film. Il est déjà âgé et réaliser un film demande beaucoup d'énergie. Il a mis 7-8 ans pour faire Le conte de la princesse Kaguya et 14 ans séparent ce film de son ancien soit Mes voisins les Yamada. Bref, tout ça pour dire que je te conseille de ne pas trop te faire de faux espoirs ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Chernabog



Masculin
Age : 25
Messages : 405
Localisation : Clichy-sous-Bois
Inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Ven 23 Jan 2015 - 20:43

Citation :
La VF est franchement mauvaise et elle impose selon moi une distance non négligeable entre le film et le spectateur, dommage !


J'ai n'ai certes pas vu le film en VO mais j'ai trouvé la VF excellente (comme d'habitude avec Jean-Marc Pannetier, directeur artistique et adaptateur de moults doublages Ghibli dont celui-ci). Peux-tu expliciter en quoi tu l'as trouvé si mauvaise par rapport à la VO ?
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Ven 23 Jan 2015 - 20:58

Pas de soucis. J'ai tout d'abord regardé le film en VF mais je l'ai tout de suite trouvée décevante, impression qui s'est vue largement confirmer lorsque je suis ensuite allé le voir en VO.
C'est plus une question de ressenti en fait. Les voix d'Anna et de Marnie sont toutes deux correctes, tout au plus, mais je n'ai pas senti une réelle implication de la part des doubleuses. Je trouve également que les voix ne correspondent pas vraiment à l'idée que je me fais des personnages, contrairement à la VO justement. Les voix japonaises transmettent de réelles émotions alors que je n'ai pas trouvé que ce soit le cas pour la version française. 
Pourtant, j'avais trouvé la VF du Conte de la princesse Kaguya excellente ! J'avais pour le coup senti une implication émotionnelle de la part des doubleurs (surtout de celle de la princesse).
J'ai peut-être exagéré en disant qu'elle était mauvaise, mais la comparaison avec la VO joue clairement en sa défaveur selon moi. De plus, comme les voix françaises ne me plaisaient pas tellement, j'avais une sensation assez mitigée en regardant le film.
Bien sûr, je me doute bien que mon avis n'est pas partagé par tout le monde ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Pazu



Masculin
Age : 26
Messages : 44
Inscription : 07/01/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Ven 23 Jan 2015 - 21:24

Merci pour les compliments, je suis content d'avoir pris le temps de l’écrire et merci de l'avoir lu. Je me suis dit la longueur aller faire peur à beaucoup Shocked

Pour la VO VF j'ai pris l'habitude de voir les films japonnais en VO, même si en générale les VF des ghibli sont impeccable. Ce qui est intéressant c'est que tu est vu la VF en premier car souvent on s'habitue plus facilement à une voix quand on en connais pas d'autre que si on à déjà vu le film en VO. En général la transition VF->VO et plus facile que VO->VF. Je regarderais la VF à la sortie du blue ray si je retourne au ciné ça sera en VO.

Désoler si le terme "d'accord" n'était pas le bon Razz je voulais juste montrer les ressemblances entre ce film et les précédents du studio pour montrer qu'il ne me paraissait dans la ligné des Ghiblis.

Pour les futures films toute discutions est évidemment que pure spéculation entre optimiste réaliste et pessimiste Very Happy mais comme la dit le grand karim debbache si tant qu'il y a de la vie il y a de l'espoir et que l'espoir fait vivre alors nous aussi nous somme un peu des immortels.

Et j’attends bien sur de pouvoir lire ta critique
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Ven 23 Jan 2015 - 21:45

Oh mais je t'en prie. Je suis quant à moi content d'avoir lu ton avis. C'est justement rare de voir des critiques aussi longues alors ça fait toujours plaisir à lire vu que c'est souvent enrichissant, comme c'est le cas pour la tienne !

Je pensais comme toi jusqu'à ce que Omoide no Marnie ne me prouve le contraire. Je regarde presque tous les Ghibli en VF (seuls Le voyage de Chihiro et Si tu tends l'oreille font exception) car elles sont vraiment bonnes. Il est clair que la transition de la VO à la VF est la plupart du temps plus dure que l'inverse, mais il est toujours intéressant de regarder un film dans les deux doublages pour se faire un bon avis de la situation =)

Ah mais pour l'histoire du d'accord, je chipotais clairement. Il ne fallait pas le prendre au pied de la lettre ^^' Je te rejoins sur le fait que ce film aborde des thèmes communs et chers au studio, mais il en aborde aussi d'autres qui sont nouveaux et bien plus novateurs. Je dois dire que cette impression de ne pas vraiment être devant un Ghibli s'est considérablement estompée lors de mon dernier visionnage du film. 

Oui enfin certains faits et certaines informations nous feraient plutôt penser qu'il n'y aura plus de nouveaux longs-métrages venant de Takahata ou de Miyazaki ! Mais après tout, si tu préfères espérer que le studio fera de nouveaux films plutôt que de te lamenter sur le fait que Omoide no Marnie s'agit certainement du dernier, j'ai envie de dire que c'est une belle façon de penser bien qu'optimiste, effectivement Wink 

J'ai déjà bien avancé dans l'écriture de ma critique mais j'ai parfois un peu de mal pour exprimer ce que je ressens alors ça prend un peu de temps ^^'
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Lun 26 Jan 2015 - 21:28

Bon, j'ai finalement terminé d'écrire ma critique du film. Alors honnêtement, je ne suis franchement pas satisfait de ce que j'ai écrit, il est donc fort possible que je change certains éléments dans quelques temps ^^'

Tout ce que je vais dire n'est que mon opinion et mon interprétation personnelle du film, je tiens quand même à le préciser =)


Ce message va comporter de nombreux spoilers, alors ne lisez surtout pas si vous n'avez pas encore regardé le film !


Avant de commencer ma critique du film, je tiens à dire que j'ai eu besoin de voir Omoide no Marnie deux fois pour me permettre de me faire un réel avis dessus. Sorti de la première séance, je ne savais pas vraiment quoi penser du film. Je l'avais apprécié, mais je n'arrivais tout simplement pas à mettre des mots sur ce que j'avais ressenti en le regardant. C'est allé beaucoup mieux la deuxième fois car j'ai compris davantage de choses et j'ai pu me faire ma propre analyse du film.

Je tiens également à préciser que j'ai trouvé la version française assez décevante, ce qui est plutôt rare pour un Ghibli. Au contraire, les voix japonaises correspondent parfaitement à l'idée que je me faisais des personnages, et elles permettent surtout une immersion nettement meilleure dans le film.

L'histoire est pour moi l'élément le plus important dans ce film, mais je préfère en parler un peu plus tard. Je souhaite tout d'abord dire quelques mots sur les graphismes. Je les ai trouvés très beaux, dans un style simple mais c'est loin d'être un défaut, au contraire même. Les plans de la maison des marais et de la mer sont tout bonnement magnifiques. Un important travail a été fourni sur les décors, et ça se voit. Les différents plans du film sont dans l'ensemble assez riches, et surtout, ce n'est pas statique, il y a du mouvement et cet aspect réaliste est appréciable. J'y ai davantage prêté attention lors de mon deuxième visionnage, ce qui peut paraître assez paradoxal vu qu'il y avait les sous-titres. La représentation des paysages est superbe, mais également sensible dans le sens que certains éléments de la nature ont été dessinés afin de symboliser les pensées et sentiments d'Anna, le personnage principal du film. En parlant des personnages, leur design n'est pas extraordinaire, mais il est plutôt réussi, particulièrement pour les deux héroïnes, Anna et Marnie. J'ai notamment apprécié le soin apporté aux regards des différents personnages qui transmettent vraiment des émotions fortes par moment, chose que je n'avais pas forcément remarqué dans les autres films du studio Ghibli, ou bien d'une toute autre manière. Visuellement, Omoide no Marnie est donc très beau, tout en restant dans un style qui ne fait pas dans l'excès, ce qui contribue justement au charme de ce long-métrage.

Ensuite, au niveau de la bande sonore, c'est encore une fois très bon. Les bruitages associés à la vie de la campagne sont nombreux, on aurait presque l'impression d'être dans ce petit village près de la mer dans la région de Hokkaido. C'est en tout cas un point positif pour l'immersion dans le film. Quant à la musique, elle se fait assez discrète mais elle accompagne parfaitement les moments forts du long-métrage (avec une mention particulière pour le thème musical, lors de la scène où Anna pardonne à Marnie de l'avoir abandonnée, qui me déchire le cœur à chaque fois). Elle n'est cependant pas marquante et je doute qu'on puisse sortir de la salle avec un air précis en tête. Ce n'est pas vraiment important dans la mesure où la musique remplit à merveille son rôle durant le film. La chanson du générique de fin composée par Priscilla Ahn est magnifique et peut rester quant à elle en tête après avoir vu le film. Il se dégage de cette chanson un sentiment de nostalgie et de mélancolie assez fort. Les paroles sont certes simples, mais elles correspondent tellement au personnage d'Anna et aux propos du film. Une fois encore, c'est un sans-faute ici aussi.

Passons maintenant à l'élément principal du film, l'histoire. Je pense que c'est à cause du scénario que j'ai eu une sorte de blocage après la première séance.
Tout au long du film, je m'étais questionné sur l'intérêt et l'utilité de certaines scènes, comme par exemple le passage assez long de la fête organisée dans la villa, ou encore celui du pique-nique que j'avais trouvé dispensable (alors que le film était censé tourné autour de la relation entre les deux jeunes filles). Je n'arrivais pas vraiment à comprendre où le réalisateur et les scénaristes voulaient en venir. J'avais également eu beaucoup de mal à ressentir de l'empathie pour Anna, pourtant, je savais qu'il fallait que l'explication nous soit révélée avant cela, mais j'avais toujours un peu de mal pour comprendre le comportement parfois excessif de ce personnage, notamment lorsqu'elle s'enfuit de la fête de Tanabata (j'ai compris plus tard que la couleur bleu pour les yeux était très rare au Japon et que le fait qu'on la compare à une étrangère l'avait confortée dans son sentiment de ne pas être normale. C'est grâce aux sous-titres de la VO que j'ai pu le comprendre).
J'ai quand même apprécié me poser des questions sur la véritable identité de Marnie. Au départ, j'ai pensé qu'elle avait sûrement un lien avec la poupée que tient Anna durant certaines scènes de flash-back, mais ce n'était pas ça du tout. La révélation finale m'a tout de même beaucoup plu, et je ne m'y attendais surtout pas, du moins jusqu'à ce que la peintre Hisako ne commence à raconter son histoire (comme à peu près tout le monde je pense). Je crois que tous ces éléments ont contribué à me faire détacher du film et je n'ai alors pas vraiment pu me plonger dedans, d'où mon sentiment mitigé quand je suis sorti de la salle la première fois.

J'ai beaucoup plus apprécié la deuxième séance car je savais alors qui était Marnie, et je ressentais également de l'empathie pour Anna dès le départ (j'ai beaucoup aimé redécouvrir ce personnage en voyant à nouveau le film d'ailleurs). Pour parler rapidement des personnages, je peux dire qu'ils m'ont tous plu. Les secondaires n'ont pas été développés inutilement, ce qui aurait alourdi le film sinon. J'ai trouvé Yoriko, la mère adoptive d'Anna touchante et j'ai beaucoup apprécié Hisako, celle qui détient finalement le secret de l'histoire. Les Oïwa sont franchement attachants, sans être pour autant insouciants comme j'ai parfois pu le lire. Ils contribuent à instaurer une atmosphère paisible, dans leur maison, que je considère comme étant un petit havre de paix tellement on doit s'y sentir bien. Évidemment, j'ai aussi adoré les deux héroïnes de l'histoire, autant l'une que l'autre d'ailleurs. Elles suivent en quelque sorte un chemin inverse (lorsqu'elles croient voir leur vie intervertie). Si Marnie peut sembler parfaite et pleinement heureuse de prime à bord, on se rend assez vite compte qu'elle a en elle une grande tristesse et de terribles secrets (la maltraitance de Marnie est seulement évoquée, mais on imagine qu'elle a dû vivre bien pire que de se faire brosser les cheveux trop durement et développer ce genre de chose n'aurait pas vraiment sied au cadre du film). La vie de Marnie a été une succession de malheurs, mais elle a gardé le sourire et un profond attachement pour sa maison d'enfance, même si elle y était la plupart du temps malheureuse. Elle incarne typiquement l'espoir qu'elle insufflera ensuite à Anna.
Je ne sais pas si c'est le cas de tout le monde, j'en doute en tout cas, mais je suis convaincu qu'Anna présente une certaine forme de névrose. J'aurais très bien pu considérer que la vision imaginaire de Marnie ne soit qu'un élément fantastique lui permettant de renouer avec sa vie et ses racines, mais l'histoire est bien trop ancrée dans le réel pour que je puisse penser comme ça. Sayaka dit d'ailleurs clairement qu'elle voyait Anna venir tous les jours en bas de sa fenêtre. Anna refusait de voir la réalité, et elle la fuyait même. Il n'est alors pas franchement étonnant qu'elle s'entende si bien avec Marnie puisqu'elle l'invente de telle sorte qu'elle lui corresponde totalement (tout en gardant en fond les histoires qu'elle lui racontait étant petite). Mais Marnie n'est pas la seule personne qui réussit à la faire revenir à la réalité. Sa tante, lorsque Anna coupe les tomates, lui avoue certaines choses sur Yoriko, ce qui remet un peu cause tout ce qu'elle pensait alors d'elle. Je pense que c'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle oublie Marnie au passage suivant, car des éléments de la réalité l'atteignent enfin (quand elle lui demande comment la vie est chez les Oïwa, Anna est incapable de répondre, ce qui montre bien qu'elle vit dans une autre réalité). Le deuxième événement, et le plus important, qui va faire reprendre pied à Anna est la scène des adieux entre les deux amies. Je précise par ailleurs qu'il s'agit de mon passage préféré du film tant la mise en scène est bien faite et tant la charge émotionnelle est forte et importante. Je dois avoir les larmes aux yeux à chaque fois que Marnie la supplie de lui pardonner, quand elle voit qu'elle reste impassible et qu'elle répète son nom une fois encore :
« Anna.. »
Mon cœur se serre rien qu'en écrivant ces mots. C'est la scène décisive du film selon moi, encore plus que celle des révélations de Hisako car Anna pardonne non seulement à Marnie, mais aussi au monde entier auquel elle en voulait tant. Elle avoue quelques moments avant qu'elle éprouve un fort ressentiment à l'égard de ses vrais parents et de sa grand-mère pour l'avoir laissée toute seule. C'est précisément ça que pardonne Anna. L'imaginaire et la réalité se côtoyaient en permanence car le passage du silo (qui symbolise ce qu'il y a de plus sombre chez l'homme) est vécu comme une trahison (tout comme la mort de sa famille). C'est donc un moment extrêmement fort à mes yeux qui permet enfin à Anna de repartir de l'avant, en ayant correctement fait ses adieux à sa grand-mère.

J'ai trouvé l'histoire passionnante, mais également plus complexe que ce que l'on pourrait croire au départ. Anna avait besoin de se reconstruire entièrement, peut-être est-ce justement ça qui permet d'expliquer la relation plutôt ambiguë entre les deux jeunes filles, à la limite du romantisme (chose qui me paraît être forcément voulue par le réalisateur bien que je n'explique pas encore très bien pourquoi, si ce n'est une forte relation spirituelle qui les relierait toutes les deux).
En dehors de toute cette intrigue autour de l'identité de Marnie et de la folie d'Anna, le film présente des passages assez calmes durant lesquels il ne se passe quasiment rien et qui permettent de se poser moins de questions. Ce sont justement les scènes que j'apprécie le moins, sans que cela ne soit forcément une gêne pour autant. Je pense par exemple à la fête de la villa qui me paraît simplement être une plongée dans l'univers de Marnie, mais ce n'est pas inintéressant non plus. Mis à part ce passage somme toute assez long, je ne reproche rien d'autre au film (j'ai même apprécié le moment du pique-nique la deuxième fois). Le long-métrage a un rythme plutôt lent, il faut bien le dire, ainsi que contemplatif, que j'ai personnellement beaucoup apprécié.

En somme, le film m'a plu, même beaucoup plu. Je ne m'attendais pas du tout à un film dans ce genre-là, aussi complexe d'un point de vue psychologique (que l'on est d'ailleurs pas obligé de remarquer, c'est simplement de cette façon que j'ai vu et ressenti ce long-métrage).
Les trois derniers films du studio Ghibli m'auront offert énormément, chacun quelque chose de différent, et c'est le cœur franchement serré que j'ai écouté la chanson du générique de fin, Fine on the outside, tentant de retenir mes larmes, en sachant que c'est certainement le dernier nouveau Ghibli que je verrais au cinéma.


Et un grand merci à ceux qui ont eu le courage de lire cette grosse masse compacte de mots ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Btm10



Masculin
Age : 36
Messages : 45
Localisation : Valais, Suisse
Inscription : 10/01/2015

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Dim 28 Juin 2015 - 22:13

J'ai vu le film il n'y a pas longtemps (oui, je sais, je suis pas mal en retard) et je l'ai trouvé juste magnifique. Je ne vais pas faire ma critique ici (pas pour l'instant en tout cas) car je partage un peu les avis précédents et que je ne trouve pas beaucoup de choses à redire. Cela dit, je voudrais juste souligner le fait que Ghibli est un studio merveilleux. Car même si ce film était décisif, même si ils sont au bord de la faillite, ils n'ont fait absolument aucun coup de marketing (en vendant des produits dérivés ou en prenant des éléments du cinéma moderne vus et revus qui rapportent plus d'argent par exemple) et mieux encore : Ils n'ont pas du tout perdu la poésie que tout le monde adore dans les Ghiblis. Car ne nous le cachons pas, n'importe quel autre studio serait tombé dans la facilité pour survivre. Je pense que cette philosophie "Le plus important est que le film soit parfait et rien d'autre" vient en grande partie du fait que c'est un studio japonais. Mais, étant habitué aux studios américain, je ne peux que le souligner.

Je m'excuse d'avance pour ce petit HS et je vous remercie d'avoir lu jusqu'au bout.







Cordialement,
Btm10

GHIBLI !!!:
 

Disneyland Ice Dream:
 


Il n'y a qu'un seul métier à Disney : vendeur de rêve !!!
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Dim 28 Juin 2015 - 22:31

Btm10, même si tu penses que tout a été dit sur le film, je serais ravi que tu postes quand même ton avis et tes ressentis sur Souvenirs de Marnie. Ce film en manque cruellement je trouve, c'est bien dommage. Enfin, peut-être que sa sortie prochaine en DVD et blu-ray en réveillera certains..
Merci en tout cas pour ta pensée sur le studio Ghibli. Je trouve également que les films de ce studio dégagent tous une sensibilité que l'on ne retrouve nulle part ailleurs. Ce n'est pas pour critiquer l'animation américaine que j'apprécie tout autant, bien que pour des raisons différentes, mais c'est en effet ce qui fait selon moi toute la force de Ghibli.
Revenir en haut Aller en bas
DisneyWorld



Féminin
Age : 20
Messages : 7727
Localisation : Dans mon monde
Inscription : 24/04/2012

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Mar 18 Aoû 2015 - 15:29

Souvenirs de Marnie, un film qui est très injustement oublié et qui n'a pas du tout rencontré le succès qu'il mérite.

C'est honnêtement l'un des rares Ghibli auxquels j'ai vraiment accroché, peut-être est-ce dû à l'atmosphère réaliste, contemporaine et légèrement teintée de fantastique ?

Hiromasa Yonebayashi nous livre un récit très touchant et habilement mené, en plus d'une remarquable animation.
J'ai particulièrement aimé la relation plus qu’ambiguë entre Anna et Marnie qui est tantôt fraternelle, amicale et tantôt romantique. Ceux qui débattent d'une possible présence d'un couple homosexuel dans un Disney seraient servis
Blague à part, c'est très rafraîchissant de voir ce genre de traitement de personnages qui restait inédit dans un film d'animation. L'amitié entre femmes, en dehors de la relation fraternelle, n'est malheureusement que très peu exploitée dans le monde de l'animation (voire du cinéma tout court ?) à mon humble avis.

Bref je ne regrette pas du tout de l'avoir vu, je vais même me le procurer en format vidéo !


"On s'ennuie de tout, mon Ange, c'est une loi de la Nature; ce n'est pas ma faute
 - Les Liaisons Dangereuses, Laclos -
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 30
Messages : 16195
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Mar 18 Aoû 2015 - 18:09

Pareil, vu en Blu-ray y'a pas longtemps, j'ai adoré ce film, très émouvant et avec une atmosphère extrêmement intéressante.
Concernant la relation parfois ambiguë entre les deux film, c'est vrai que j'y ai souvent pensé même si la révélation finale empêche d'aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015) Mar 25 Aoû 2015 - 17:57

Ce film doit rendre merveilleusement bien en Blu-ray vu les décors époustouflants qu'on y trouve. Je suis quand même impressionné rien qu'avec la qualité du DVD, c'est dire.

@DisneyWorld a écrit:
C'est honnêtement l'un des rares Ghibli auxquels j'ai vraiment accroché, peut-être est-ce dû à l'atmosphère réaliste, contemporaine et légèrement teintée de fantastique ?

Je pense que c'est exactement pour les raisons que tu as citées que tu as autant accroché au film en comparaison des autres. Soit dit en passant, je suis content qu'il t'ait plu.
Ce n'est pas le seul film Ghibli qui rentre dans ces critères (Si tu tends l'oreille en fait partie) mais il est vrai qu'il se dégage de Souvenirs de Marnie une ambiance qui lui est propre et qui fait tout le charme du film selon moi. C'est peut-être aussi ce qui t'a plu.

Je te rejoins également sur le fait qu'Anna est un personnage assez unique dans le monde de l'animation en général. J'ai eu un peu de mal à m'y attacher lors de mon premier visionnage, mais le second a totalement changé la donne. Anna est un personnage bien écrit alors que ce genre de persos représente généralement plutôt un écueil qu'autre chose j'ai l'impression...
Revenir en haut Aller en bas
 
[Ghibli] Souvenirs de Marnie (14 janvier 2015)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Du petit au grand écran :: L'animation Disney au cinéma-