AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
luxo113



Masculin
Age : 24
Messages : 219
Inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014) Lun 9 Mar 2015 - 9:48

J'ai été, tout comme toi, bouleversé par ce film. Je crois qu'il fait partie de ces rares films qui vous suivent longtemps la séance finie et qui necessitent une certaine période pour s'en remettre. Et j'ai beau dire que Miyazaki est le réalisateur de Ghibli que j'aime le plus, il est clair qu'aucune oeuvre du studio ne m'a autant touché que Kaguya.

Ce film crée un vrai chamboulement dans le spectateur qui se met à réfléchir sur la vie en général, et sa propre vie en particulier. Pour moi, il s'agit d'un miroir tourné sur le spectateur. Le cadre réalisé par le réalisateur est commun, tout le monde s'accordera sur la forme. Mais chacun verra une image différente dans le miroir. Ce qui est le plus intéressant encore, c'est que cette image n'est pas figée mais évoluera. Tout comme l'image renvoyée par un miroir changera selon l'heure, la lumière, etc. le sens de ce film changera grandement avec les humeurs ou juste l'âge du spectateur (arrivé à 60 ans, j'aurais sûrement une vision différente du film, peut-être plus portée sur le manque de compréhension dans sa relation avec ses parents). Il renferme tellement de nuances qu'une seule interprétation est impossible je crois.

Une chose qui m'a fait sourire en repensant à ce film aujourd'hui, c'est à quel point il partage des similarités avec un autre film que j'adore à savoir (on va me tirer dessus mais je m'en fout Langue ) la Marie-Antoinette de Sofia Coppola. En effet, nous avons 2 petites filles arrachées à une enfance "paisible" et jetées en pâture dans un monde adulte plein de futilités (la Cour de Versailles pour l'une, la haute société japonaise médiévale pour l'autre). L'autre parallèle est la présence d'un parent qui impose à sa progéniture une charge très/trop importante pour de frêles épaules dans le but non seulement de garantir le bonheur de l'enfant (qui sera à l'abri des soucis matériels) mais aussi de garantir la position sociale du parent. Enfin, les 2 protagonistes, tiraillées entre l'envie de satisfaire les parents et l'envie de tout quitter pour être heureuses sombrent dans une profonde mélancolie (dépression ?). C'est leurs réponses à cette mélancolie qui divergent, l'une va se vautrer dans la débauche et la luxure quand l'autre va rechercher la plus grande simplicité. Mais l'une et l'autre vont se renfermer dans leur solitude, leur monde, leur tristesse. Les deux fins sont tout aussi similaires et (SPOILER ALERT!!! Very Happy ) tragiques. En effet, tôt ou tard, la bulle éclate. Ce n'est qu'en comprenant que la fin est proche, qu'en se rendant compte que la vie terrestre est courte que les deux "princesses" murissent et sortent de leur écrin de solitude.

La où je ne suis pas d'accord avec toi c'est en disant que Kaguya est celle qui fait preuve de plus d'humanité. Pour ma part, je trouve que pour une fois, on ne trouve pas un seul personnage qui ne fasse preuve d'humanité, de sentiments et d'erreurs très humains. Ils recherchent tous le bonheur mais chacun à sa façon. Les parents sont par exemple très humains, ils aiment leur fille, veulent son bonheur avant tout, mais la voient également comme leur ticket pour une vie meilleure. Les prétendants sont prêts à tout pour Kaguya (l'un y laissera même sa vie) mais confondent amour et désir (une fois Kaguya à l'un deux, ils vont vite passer à autre chose). Quant à Sutemaru, c'est l'ami d'autrefois qu'on a gardé en mémoire (je crois que tout le monde a au moins une personne qui peut plus ou moins être associée à lui) et qu'on retrouve. Un temps on se remémore les bons souvenirs et puis on se rend compte que l'eau a coulé sous les ponts (bon dès fois on réussit à construire une relation nouvelle mais d'autres fois c'est loupé d'avance). Après, je ne veux pas faire des jugements de valeur tellement aucun personnage ne ressort tout blanc de ce récit, même Kaguya (ce qui lui arrive à la fin est malgré tout une conséquence de ses propres actes passés, même si non voulue).

Je n'est malheureusement pas retrouvé cette fameuse chanson de fin Sad
Si tu pouvais me dire le titre peut-etre que çà m'aiderait dans mes recherches Very Happy
Enfin, tu as parfaitement raison pour le contraste entre la musique joyeuse du départ vers la Lune et la tristesse infinie qui est dépeinte à l'écran (quoi de plus triste que des parents qui disent adieu à leur fille). C'était extrêmement bien vu de Takahata.


"Adventure is out there." Ellie, Up
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014) Lun 9 Mar 2015 - 21:32

Je suis content de voir que tu as pris le temps de lire mon message et d'y répondre ^^'
Tout comme toi, ce sont les films de Miyazaki qui me plaisent le plus dans la filmographie du studio Ghibli. Même si je dois dire que j'apprécie de plus en plus ceux de Takahata vu que je pense gagner quelque peu en maturité entre chaque visionnage, ce qui est également aidé par le fait que je ne regarde pas souvent ses films. Mais Le Conte de la Princesse Kaguya est clairement l'oeuvre tous studios et tous genres confondus qui m'a le plus touché, c'est indéniable.

Tout comme toi, je pense que ce long-métrage permet de nombreuses interprétations différentes. Je crois également qu'il y a autant d'interprétations différents qu'il y a de personnes qui ont regardé le film. En abordant un sujet aussi profond - et philosophique en effet - que la vie, chaque personne interprétera le film en fonction de ses propres expériences et de ses propres ressentis de la vie. Tu trouves par exemple au film des ressemblances avec les enfants de stars. Si je ne partage pas du tout ce point de vue, je le respecte car il s'agit de ta propre interprétation du film et je n'ai de toute façon aucun droit de t'en tenir rigueur. Ce serait d'une affliction assez incroyable, bien que ça se soit malheureusement vu par le passé. Mais c'est justement ce qui rend ce film si intéressant, toutes les ressentis différents qu'il peut offrir. Et sache d'ailleurs que je suis vraiment ravi de pouvoir en parler avec toi et d'échanger sur ce film !

Malheureusement, je n'ai pas vu le film dont tu parles. J'en ai vaguement entendu parler, mais rien de bien plus. Mais vu ce que tu en dis, les deux films ont effectivement l'air d'avoir quelques similitudes. C'est assez frappant puisque tu l'écris en insistant justement sur les éléments semblables mais je doute tout de même que le ressenti soit comparable en regardant le film Marie-Antoinette. Je n'affirme pas que ce film est moins fort émotionnellement parlant que Le Conte de la Princesse Kaguya puisque je ne peux strictement rien en savoir, je dis seulement que l'ambiance de ce film doit certainement être bien trop différente pour établir de réels liens entre eux. Enfin ce n'est que mon avis, je crois seulement que je serais bien incapable de trouver des points communs entre ces deux films bien que je ne fasse que supposer et imaginer ^^'

Si je dis effectivement que Kaguya est le personnage le plus humain du récit, je suis loin d'exclure la part importante d'humanité présente dans tous les autres personnages comme tu l'as justement rappelé. Mais pour moi, ces personnages sont en partie surtout faits pour mettre en valeur la princesse. C'était d'ailleurs le souhait de Takahata. Dans le conte d'origine, les raisons du départ de Kaguya, ses différentes décisions tout au long du récit ainsi que ses états d'âme ne sont ni expliquées ni explicitées. C'est bien pour cette raison que le réalisateur a dépeint aussi profondément le personnage de Kaguya. Mais le fait de faire preuve de plus d'humanité est loin de signifier que la princesse ne commet que de bonnes actions, au contraire même, elle est nuancée et passe vraiment par tous les états d'âme possibles tels que la joie, la mélancolie et la rage pour les plus importants d'entre eux.
J'aimerais cependant revenir sur un point que tu abordes dans ce paragraphe. Tu sembles mettre les deux parents de Kaguya dans la même catégorie. Je suis loin de partager cet avis. Si la vieille femme ne fait certes rien pour s'élever contre la volonté de son mari, c'est bien parce qu'elle est une Japonaise du temps médiéval et qu'elle ne peut par conséquent qu'obéir aux décisions de son époux. Elle est également la personne la plus proche de Kaguya, et de loin. Leur lien est extrêmement fort, comme le prouve le fait qu'elle ne tombe pas dans le sommeil quand le peuple de la Lune descend sur terre (lorsqu'elle reste aux côtés de sa fille dans la salle fermée). Un lien étroit qui est encore confirmé par le partage de la chanson du film. Ce n'était peut-être pas volontaire de ta part, mais je pense honnêtement que les parents sont loin d'avoir agi de la même façon. La vieille femme a conservé son lien profond envers sa campagne de toujours, ainsi qu'une vie somme toute simple puisqu'elle a vite abandonné les vêtements riches. Cela l'amusait simplement au début, elle le dit d'ailleurs elle-même.

Alors le nom de la chanson est Inochi No Kioku mais ça m'étonne que tu ne l'aies pas trouvée vu qu'on tombe quasiment directement dessus en tapant le nom du film dans la barre de recherche de YouTube ^^' Il n'y a par contre pas la traduction des paroles mais elle devrait être facilement trouvable en cherchant sur Internet. Cette chanson est vraiment forte, les mots explicitent une bonne partie de ce que l'on ressent en regardant le film. Mais tu te feras bien ta propre idée en l'écoutant de toute façon.
En plus d'accentuer le sentiment de douleur que l'on ressent lors de ce passage bien précis, cette musique renforce le fait que le peuple de la Lune est insensible et dépourvu de la moindre émotion. C'est une belle mise en valeur du message porté par le film je trouve. Mais encore une fois, cela ne reste que mon interprétation des choses.

Sinon, j'ai oublié d'en parler dans mon précédent message, mais il y a deux éléments sur lesquels je m'interroge et pour lesquels je n'ai pas trouvé de réponses. C'est d'une part les larmes de Kaguya lorsqu'elle est quasiment arrivée sur la Lune. Je pense qu'elle a vraiment oublié sa vie sur la Terre mais qu'elle peut encore ressentir toutes les émotions par lesquelles elle est passé durant sa courte vie terrestre. Elle serait alors dans la même situation que la femme qu'elle voyait pleurer sur la Lune en fredonnant la chanson. Mais c'est loin d'être clair dans mon esprit. D'autre part, je me questionne sur le plan final du film, l'image de Kaguya enfant superposée sur celle de la Lune. Pour cet élément, j'avoue n'avoir absolument rien trouver pour l'expliquer. C'est une image qui m'est parue extrêmement forte en tout cas. Peut-être n'a t-elle pas besoin d'être interprétée mais seulement d'être ressentie ?
Revenir en haut Aller en bas
Ang Whi



Age : 31
Messages : 1105
Inscription : 17/02/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014) Lun 9 Mar 2015 - 23:34

Wow, on sent bien que tu aimes ce film en tout cas. Tu me donnes envie de le voir du coup ^^
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014) Lun 9 Mar 2015 - 23:59

Haha oui, et encore, " aimer " est un doux euphémisme. Ce long-métrage, je le ressens. Je ne sais pas si ce que je dis a concerné (ou concerne d'ailleurs) certaines personnes par le passé, mais j'estime que ressentir autant de choses devant un film est quelque chose d'unique, un sentiment qui ne se reproduira certainement pas, pour quoi que ce soit.
Je suis en tout cas vraiment content de voir que mon message t'ait donné envie de le regarder ! Je suis persuadé que tu ne le regretteras pas. Même si le film te déplait (de par son rythme lent et contemplatif qui peut être un élément de déception pour certains), il t'apportera nécessairement quelque chose !
Revenir en haut Aller en bas
luxo113



Masculin
Age : 24
Messages : 219
Inscription : 30/05/2013

MessageSujet: Re: [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014) Ven 13 Mar 2015 - 4:18

Désolé un peu du retard de ma réponse, un peu chargé en ce moment.
Pour commencer, j'ai écouté la chanson. C'est tout juste magnifique. Je trouve que la mélodie est délibérément simple et l'effet est tellement mélancolique. Ne parlant pas du tout japonais, j'ai donc regarder les traductions anglaises des paroles pour donner du sens à ce qui se dit pendant la chanson. Et je dois te dire que je partage parfaitement ton avis sur cette chanson. C'est vraiment une très belle conclusion pour ce film. La chanson (tout comme le film je pense) ne verse jamais dans un sentimentalisme gratuit malgré tant de mélancolie.
Concernant ma comparaison avec le film Marie-Antoinette, les deux ont effectivement des tons très très différents Very Happy . Je trouvais juste troublant que les deux histoires aient tant de ressemblances.
Je parais en effet mettre les deux parents dans le même sac. En écrivant mon message je me disais bien que je simplifiais trop le rôle des parents mais bon, j'étais un peu pressé et le rôle (très important mais un peu passif) de la mère a été éclipsé par celui du père dans mes propos. Quand je parlais donc des parents, c'était surtout du père hihi.
Enfin, pour les deux points sur lesquels tu t'interroge à la fin :
1- mes souvenirs ne sont plus très exacts concernant l'épisode où elle explique la situation de la femme qui avait vécu sur Terre. Mais Kaguya est sûrement dans le même état qu'elle en effet.
2- en voyant cette ultime séquence je ne me suis pas posé des questions mais c'était (au risque de me répéter) juste émouvant. Mais comme interprétation je dirais, moi, que Kaguya est un peu revenu à l'état où elle était bébé. À savoir : ne connait rien du monde (de la Terre). En y pensant, cela me rappelle cette séquence du Tombeau des lucioles où on revoit la petite soeur en train de jouer près de leur cachette. Les deux séquences apportent une couche de mélancolie supplémentaire.
En tout cas, quel film, quel chef d'œuvre...
J'espère avoir répondu à ton message The-Ice-Angel Smile


"Adventure is out there." Ellie, Up
Revenir en haut Aller en bas
The-Ice-Angel



Masculin
Age : 18
Messages : 496
Inscription : 30/04/2014

MessageSujet: Re: [Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014) Sam 14 Mar 2015 - 15:19

Tu es parfaitement libre de répondre quand tu le souhaites, je ne te mets pas un couteau sous la gorge pour que tu me répondes le plus rapidement possible, mais je te remercie d'y penser en tout cas. 

Je suis content de voir que tu as écouté la chanson et que tu l'as appréciée surtout ! Je suis d'ailleurs d'accord avec toi, l'intention du film n'est pas de faire pleurer le spectateur, elle est tout autre. Ici il n'y a pas les violons qui en rajoutent ni les longues tirades qui ont pour but d'accentuer l'émotion. C'est d'autant plus évident lorsqu'on connait un petit peu le réalisateur.
Le conte d'origine traite en même de temps de choses universelles qui parlent normalement à tout le monde. Ce n'est donc pas si anormal que d'autres œuvres en soient proches. Mais il est vrai que les deux films ont effectivement l'air d'avoir de nombreux points en commun, sur le papier en tout cas. 
Ah d'accord, c'était donc plutôt un malentendu ^^' Tu as en tout cas raison sur le fait que c'est le père qui est le personnage le plus mis en avant des deux. Ce n'est pas l'adaptation du (Le) conte du coupeur de bambous pour rien ! Ca m'y fait justement penser : est-ce que le père est-il vraiment coupable du malheur de Kaguya ? Il l'est forcément puisqu'il a décidé de quitter la campagne, mais la vraie question serait plutôt de savoir comment une autre personne que lui aurait interprété le fait de trouver de l'or et de riches tissus dans des bambous. Et surtout ce qu'elle aurait fait. Ce n'est pas un hasard je pense, c'est comme ci le peuple de la lune voulait s'assurer que le séjour de la princesse sur la terre se passe mal pour elle. D'ailleurs, j'ai relevé lors de mon dernier visionnage (et j'avais oublié d'en parler) l'omniprésence de la lune lors des passages les plus importants : la fuite de Kaguya, lorsqu'elle apprend la mort du dernier prétendant, lorsqu'elle se confie à ses parents, à la fin du rêve avec Sutemaru et évidemment lorsqu'ils viennent la chercher. Je me suis franchement demandé si le peuple de la lune se s'assurait pas que tout se passe selon leurs plans. Lorsqu'elle s'enfuit de son palais, elle finit par tomber épuisée dans la neige et on voit autour d'elle les sortes de petits êtres volant (aussi présent à la fin). Le rêve n'en aurait pas été un mais la lune se serait assurée qu'il en soit bien un. Tu vois où ce que je veux dire ? ^^'

Il serait même envisageable que Kaguya soit justement cette femme qui pleure, mais on est libre d'interpréter cette fin comme bon nous semble je pense. 
Merci pour m'avoir donné ton interprétation personnelle en tout cas, je pense qu'elle va bien m'aider ! Mais il n'est pas non plus nécessaire d'interpréter chaque passage du film, je crois juste que je me pose trop de questions non fondamentales ^^'

Tu y as parfaitement répondu, merci beaucoup ! =D
Revenir en haut Aller en bas
 
[Ghibli] Le Conte de la Princesse Kaguya (2014)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Du petit au grand écran :: L'animation Disney au cinéma-