AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les trentenaires, une génération perdue ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
p1352

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 3014
Localisation : La Rochelle - Les Minimes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Dim 11 Aoû 2013 - 20:04

Tout dépend du temps que tu as de disponible aussi. Je ne trouve pas que faire la cuisine soit une corvée mais le reste si. Après, déjà je suis en maison, j'ai beaucoup de temps de transport et des horaires de travail assez larges (c'est ça d'être co-patron...). Donc pas de temps à consacrer aux tâches ménagères, toute minute passée est une minute perdue...




P1352... ou Picsou pour les intimes !!
Revenir en haut Aller en bas
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Dim 11 Aoû 2013 - 20:26

Perso, j'adore passer l'aspirateur, c'est vraiment chouette et rapide avec Dyson !


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Dim 11 Aoû 2013 - 20:29

cwis a écrit:
Perso, j'adore passer l'aspirateur, c'est vraiment chouette et rapide avec Dyson !
C'est pas toujours chouette, j'ai passé un coup d'aspi cet aprèm, il a pris feu (véridique)
J'ai eu une sacré grosse peur, du coup je pense pas me racheter d'aspi de si tôt silent 
Revenir en haut Aller en bas
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Dim 11 Aoû 2013 - 20:32

Tu mets le feu aux aspis, c'est la classe !

C'était pas un Dyson j'espère !


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
lilou31x

avatar

Messages : 268
Inscription : 01/03/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Lun 12 Aoû 2013 - 0:03

Tlaw a écrit:
Techniquement les trentenaires ne sont pas une génération.

Il y a les baby boomers (nés entre 1943 et 1959), la génération X (nés entre 1960 et 1979), la génération Y (nés entre 1980 et 1994) et la génération Z (nés dès 1995).

Je pense qu'il serait plus correct de parler de génération Y mais cette génération a entre 19 et 33 ans aujourd'hui.
Sauf que ceux nés  dans les années 70 sont la génération 80', ceux nés dans les 80' sont la génération 90' etc...
Ben oui, je vois mal un bébé de 82 avoir vécu les années 80' par exemple et s'en souvenir comme quelqu'un qui avait entre 10 et 20 ans dans les 80'
donc réduite de 19 ans ( d'ailleurs pk 19 ans ? à 33 ans ,tel Jesus Chris) ne rime à rien, parlé des 15/25, 25/35 etc est déjà "plus" cohérent...
Revenir en haut Aller en bas
Bill le lézard

avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 1324
Inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Lun 12 Aoû 2013 - 10:11

Eh bien, eh bien... ça sent la déprime par ici! Laughing 

Alors, qu'en est-il de ma génération?... je ne suis surement pas le bon exemple: en couple (rencontré sur le net, si si ça marche), CDI tous les deux, et on vit plutôt bien... mais autour de moi c'est la soupe à la grimace.

Alors, on peut toujours sortir dix mille indicateurs de la vie d'avant par rapport à celle d'aujourd'hui et faire une bataille de chiffres, mais perso je ne m'en réfère qu'à un seul indicateur: le ressenti des gens.

Nos parents vivaient mieux, car ils vivaient tous simplement plus dans l'insouciance et sont dépassés par les difficultés d'aujourd'hui. Je sais pas si ça vous fait ça, mais je trouve que ce sont eux qui flippent le plus pour notre avenir que nous mêmes.
Monde plus libre avec moins de morale (cf la censure d'aujourd'hui par rapport aux années 70-80), insécurité générale aujourd'hui, développement à outrance (je rappelle qu'il y a 20 ans on reliait Paris à New-York en 3h avec des avions supersoniques... qui n'existent plus aujourd'hui, cherchez l'erreur), forcément on ne leur parlait pas du "futur" de leurs enfants alors que nous, sans même en avoir fait, on se sent déjà coupables.

Est-ce que nous sommes les pires? je ne pense pas, on parlait de nos parents qui surfait sur les aides sociales, les retraites... je suis convaincu qu'on se gavera aussi, les soucis arriveront plus sur les gamins qui naissent aujourd'hui.

Toute génération aura l'impression d'être un peu la laissée pour compte (nos grands parents ont eu la guerre, les quarantenaires d'aujourd'hui ont grandi dans la découverte du chômage, les enfants des années 2000 seront la génération des attentats...) effectivement les baby-boomers ont eu un bel age d'or mais je pense que ce sont eux qui étaient des privilégiés et pas nous qui sommes pires que les autres.

Bref, je ne souhaiterais pas être né dans les années 60 ou 70 (ah si, juste pour pouvoir vivre l'époque bénie de la musique des années 80 Cool  lol! )...
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Lun 12 Aoû 2013 - 22:53

p1352 a écrit:
Tout dépend du temps que tu as de disponible aussi. Je ne trouve pas que faire la cuisine soit une corvée mais le reste si. Après, déjà je suis en maison, j'ai beaucoup de temps de transport et des horaires de travail assez larges (c'est ça d'être co-patron...). Donc pas de temps à consacrer aux tâches ménagères, toute minute passée est une minute perdue...
J'adore cuisiner. Donc c'est pas une corvée. Pour le ménage y'a une nana qui le fait pour moi. Ça coûte ce que ça coûte mais c'est bonnard.


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
nico_audishop

avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 560
Localisation : Heu...ça dépend ou se pose l'avion
Inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Mar 13 Aoû 2013 - 16:44

Sujet sponsorisé par Kleenex? j'avoue que je découvre tous les sujets de DCP vu que les sujets des Disneyland Paris me saoulent...mdrrrr

D'abord, je me présente un peu Nico...Petit Lion pour les intimes... J'ai 27 ans je suis manager d'un site internet et manager d'une société d'event.

Je pense qu'il ne faut pas vous démoraliser, à tous problèmes il y a des solutions. Et chaque génération avait c'est points positifs et négatifs... Je sais c'est un discours un peu "bateau" mais c'est vraiment ce que je pense. Si vous pensez que vous êtes une génération de perdue...alors vous partez déjà perdant. Vous devez être des winners tout le monde, hein! Profitez du moment présent! Et si jamais, vous aurez toujours Nico qui vous écoute! Ca sert à ça les forums!Sinon, j'ai un aspirateur Dyson et je confirme ça aspire bien...mdrrrr...par contre le bruit ARGGGGGGG! c'est comment dire...une turbine d'avion


Nico dit: Je vous enseigne comment vivre.Voyez moi comme Yoda, sauf qu'au lieu d'être petit et vert, je porte des costumes et je suis génial. Je suis ton frère, je suis... BroDa! Et ce soir, tu vas utiliser la force pour chopper n'importe quelle fille ici!
Revenir en haut Aller en bas
Mr Toad

avatar

Messages : 2406
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Mer 14 Aoû 2013 - 11:03

Comme nico_audishop, je pense qu'il ne faut pas se décourager.

Certes nous n'avons pas connu le "plein emploi" comme nos parents/arrières grands parents, néanmoins il y a du travail (si si) et des moyens d'avoir un bon salaire.

Il faut juste se sortir les doigts de la bouche pour rester polie, savoir prendre des risques, savoir mettre ses rêves de côté.

Je vais prendre mon cas en exemple : je quitte prochainement Disney chez qui je travail depuis bientôt 10 ans pour me reconvertir dans le BTP.

Pourquoi ? Parce que je sais que là où je suis actuellement, j'ai que peu de chance de connaître une réelle carrière et un salaire décent. Dans le métier que je compte faire, économiste de la construction, il y a de grosse possibilité de carrière car beaucoup vont partir à la retraite, et le salaire en milieu de carrière avoisine les 5.000 euros par mois. Il y a environ 500 offres d'emploi actuellement...

Tout est une question de volonté.
Revenir en haut Aller en bas
Fredd

avatar

Masculin
Age : 44
Messages : 8763
Localisation : Agen
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Mer 14 Aoû 2013 - 16:20

Mais trouver des formations pour les non bâcheliers (comme moi) ça doit pas être évident non plus...!
Revenir en haut Aller en bas
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 15 Aoû 2013 - 8:32

Le BTS est accessible sans le bac, il suffit d'avoir « niveau bac » (avoir été en terminale marche, il doit y avoir d'autres trucs).

Je connais plusieurs personnes qui ont eu un Bac+2 comme ça !


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 15 Aoû 2013 - 10:41

Je regarde en ce moment la fabuleuse série documentaire de France 2 APOCALYPSE, les trentenaires de cette époque sont "une génération perdue", pas les trentenaires de maintenant. Faut relativiser.
Revenir en haut Aller en bas
p1352

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 3014
Localisation : La Rochelle - Les Minimes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Lun 19 Aoû 2013 - 22:44

la chieuse a écrit:
p1352 a écrit:
Tout dépend du temps que tu as de disponible aussi. Je ne trouve pas que faire la cuisine soit une corvée mais le reste si. Après, déjà je suis en maison, j'ai beaucoup de temps de transport et des horaires de travail assez larges (c'est ça d'être co-patron...). Donc pas de temps à consacrer aux tâches ménagères, toute minute passée est une minute perdue...
J'adore cuisiner.  Donc c'est pas une corvée.  Pour le ménage y'a une nana qui le fait pour moi. Ça coûte ce que ça coûte mais c'est bonnard.
J'aime aussi faire la cuisine mais par contre, en effet pour le reste j'ai des esclaves électroniques. J'ai beaucoup de mal à laisser des gens toucher à mes affaires, question de pudeur peut être ?




P1352... ou Picsou pour les intimes !!
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Lun 19 Aoû 2013 - 22:48

Les choses importantes sont en sécurité. Donc on soucy!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Lun 19 Aoû 2013 - 23:59

Moi ça me fait chier de payer quelqu'un pour faire le ménage !

Je préfère largement payer un Dyson et le faire moi-même !


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Mar 20 Aoû 2013 - 15:59

Moi c'est l'inverse. Faire le ménage ça me gave, mais d'une force!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Mr Toad

avatar

Messages : 2406
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 22 Aoû 2013 - 11:01

Il y avait un article très intéressant dans le magazine "Capital" : La France en 2020.

Beaucoup de métier vont certes disparaître petit à petit (caissiers, secrétaires, buralistes, facteurs, metallurgistes,...), mais beaucoup d'autres déjà existants vont être très recherchés (BTP, hôtellerie restauration, métiers du social et de l'aide aux particuliers, vendeurs, aides soignants, comptables,...).

De nouveaux métiers vont apparaître, en particulier dans les nano-technologies, l'écologie, la recherche médicale...

Mieux encore : On parle de 6 millions de départ à la retraite !

Maintenant c'est aux politiques (français et européens) de ne pas rater le coche et faire les réformes nécessaires très rapidement. Et aux Français d'être un peu moins exigeant sur les acquis sociaux actuel et accepter le changement.

Voici deux liens très intéressant que je vous conseil de lire, en particulier les plus jeunes d'entre vous qui ont encore le temps de choisir leur voie... Et aux moins jeunes qui ont encore le temps de se retourner et changer de voie !

Lien 1

Lien 2
Revenir en haut Aller en bas
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 22 Aoû 2013 - 11:35

Mr Toad, j'ai bien cherché Cast Member, je croyais avoir trouvé mais en fait c'était Community Manager, oops !



PS : sinon rudologue ça a l'air cool comme métier du futur


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 22 Aoû 2013 - 12:37

Mr Toad a écrit:
Il y avait un article très intéressant dans le magazine "Capital" : La France en 2020.

Beaucoup de métier vont certes disparaître petit à petit (caissiers, secrétaires, buralistes, facteurs, metallurgistes,...), mais beaucoup d'autres déjà existants vont être très recherchés (BTP, hôtellerie restauration, métiers du social et de l'aide aux particuliers, vendeurs, aides soignants, comptables,...).

De nouveaux métiers vont apparaître, en particulier dans les nano-technologies, l'écologie, la recherche médicale...

Mieux encore : On parle de 6 millions de départ à la retraite !
Ça fait des années qu'il y a du taf en restauration. Le délire c'est que pour faire 70H/semaine pour 1500€ tu trouves personne!
Les restaurateur ont pleuré des année pour avoir de la VAT à tx réduit juste pour s'en mettre dans le tiroir-caisse!
Y'a pas eu d'embauche, y'a pas eu de revalorisation de salaires. Foutage de gueule oui!!!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 22 Aoû 2013 - 12:55

Tu peux gagner un peu plus avec les pourboires… ce qui est pourri en restauration c'est que t'as plus de WE, et quand tu bosses de coupure, t'as plus vraiment de vie ! sauf si ton mec/nana bosse en restauration aussi et que vous avez les mêmes horaires un peu !


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
missmaggy



Féminin
Age : 31
Messages : 58
Localisation : Vernon (27)
Inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 23 Aoû 2013 - 11:09

Je ne sais pas si la fracture se fait vraiment entre les "jeunes" de 20 à 30 ans et les trentenaires. Personnellement, je la sens plutôt entre classes sociales. Comme si l'espérance en un avenir meilleur s'était éteinte pour certains, qu'ils intégraient le fait d'être précaires et peu rémunérés toute leur vie. Certains vont quand même au boulot, d'autres tombent dans un assistanat lourd de conséquences (pas seulement financières, l'estime de soi en prend un sacré coup).

Mon mari et moi avons moins de 30 ans, nous travaillons tous les deux (je suis fonctionnaire, il est en CDI).

Ce qui me désespère plutôt c'est que :
- Contrairement à certaines générations d'anciens, pas mal de personnes s'attendent à ce que les autres ou les pouvoirs publics les prennent en charge. Quand tu veux vraiment du boulot tu dois faire des efforts, personnellement je fais 4h de transports par jour pour aller et venir du boulot parce que je veux garder ma maison en Normandie mais je ne vais pas pleurer parce qu'il n'y a pas de jobs à 20 minutes de chez moi. Quand une région est sinistrée, on prend les transports ou on déménage. Pareil pour les filières. Quand tu as été formé mettons en vente de stylos et que les jobs manquent dans ce secteur, tu ne dis pas non à une offre d'emploi de vente dans l'habillement par exemple.
- au final quand tu bosses tu te retrouves moins prioritaire que les autres pour plein de choses et oui tu peux avoir l'impression d'être une vache à lait. Quand la nana de la crêche te dit qu'il n'y aura pas de place pour tes gosses parce que "vous travaillez à deux, vous avez bien les moyens de vous payer quelqu'un", ça fait voir rouge.

Si nous avons un jour l'impression que la situation est défavorable à nos enfants ici, nous partirons. Le vote avec les pieds, c'est tout ce qui reste parfois malheureusement.

Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 23 Aoû 2013 - 11:30

missmaggy a écrit:

Ce qui me désespère plutôt c'est que :
- Contrairement à certaines générations d'anciens, pas mal de personnes s'attendent à ce que les autres ou les pouvoirs publics les prennent en charge. Quand tu veux vraiment du boulot tu dois faire des efforts, personnellement je fais 4h de transports par jour pour aller et venir du boulot parce que je veux garder ma maison en Normandie mais je ne vais pas pleurer parce qu'il n'y a pas de jobs à 20 minutes de chez moi. Quand une région est sinistrée, on prend les transports ou on déménage. Pareil pour les filières. Quand tu as été formé mettons en vente de stylos et que les jobs manquent dans ce secteur, tu ne dis pas non à une offre d'emploi de vente dans l'habillement par exemple.
Je suis plutôt d'accord avec le reste de ton message mais cette partie me gêne un peu.
Il ne faut pas croire que ceux qui cherchent du boulot (ou un boulot plus stable et un peu mieux rémunéré dans mon cas) et qui n'y arrivent pas ne font pas d'efforts, on se heurte régulièrement à des employeurs avec des exigences démesurées par rapport au poste (du genre 5 ans d'expérience exigée pour un CDD de 2 mois) et qui ont l'embarras du choix parmi les candidats...


Revenir en haut Aller en bas
missmaggy



Féminin
Age : 31
Messages : 58
Localisation : Vernon (27)
Inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 23 Aoû 2013 - 11:49

Cassiopeia : Oui, certains employeurs abusent. Parfois, la situation de l'emploi est telle dans certaines régions que le peu d'offres te proposent de travailler 60h/sem pour 1100€ nets. Il y avait une offre en territoriale plus près de chez moi, mais payée bien moins bien que mon poste actuel pour plus d'heures de travail.

C'est pour ça que je parle de déménager ou de changer de domaine. A la décharge de beaucoup de demandeurs d'emploi, lorsqu'une personne veut se réorienter en cours de carrière ou à la fin de ses études soit parce que son domaine ne lui plaît pas soit parce qu'il ne trouve pas de poste, c'est extrêmement difficile de se faire comprendre par les employeurs et les pouvoirs publics. On attend souvent que tu sois chômeur de longue durée pour te proposer une formation requalifiante (et laquelle !) alors qu'il aurait mieux valu pour tout le monde t'aider dès que tu as senti que ça tournait au vinaigre. C'est le même principe avec le surendettement.

Bien sûr mes propos, comme tous les propos généralistes, ne recouvrent pas la diversité des situations, mais quand je vois le nombre de personnes qui restent dans une mauvaise fac ou une mauvaise filière parce qu'ils ont la flemme de se bouger, c'est décourageant.

Dans un autre registre, les écoles par chez nous sont pourries. Nous essayons donc d'inscrire les enfants près de mon travail, à Paris. Bon nombre de personnes nous prennent pour des grands malades alors que non, on ne va pas attendre que les enfants aient des gros souci de scolarité pour se préoccuper de leur cursus. Le choix le plus important de la scolarité, c'est l'école maternelle (études à l'appui si vous en voulez).
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 23 Aoû 2013 - 12:02

L'école maternelle est en effet très importante mais tu vas vraiment faire faire 4 heures de trajet par jour, 5 jours par semaine à des enfants de 3 à 5 ans ? Je ne suis pas sûre que l'effet soit si bénéfique que cela.

Toutes les écoles de ton coin sont pourries ? Même les écoles privées ?


Revenir en haut Aller en bas
missmaggy



Féminin
Age : 31
Messages : 58
Localisation : Vernon (27)
Inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 23 Aoû 2013 - 12:19

Les enfants auront peu de temps pour eux quoi que nous choisissions en fait. Le choix de l'école n'influera pas les heures de lever ni de coucher. En gros soit :
- ils vont dans le privé chez nous : lever 6h départ 6h20, chez la nounou à 6h30, école à 8h15 puis étude et garderie jusque 18h30, retour maison 19h - bilan des courses il y a un lycée privé pour deux collèges donc il faudra aller à fond sur les devoirs à la maison dès le primaire (lycée privé classé environ 1100/1900 établissements en France, lycée public vers 1350 si ma mémoire est bonne)
-ils vont dans le privé à Paris avec nous : même heure de lever et de départ sauf que 6h35 train, 8h école, 16h40 je les récupère, 17h30 train, ça fait 19h à la maison pareil. Les deux écoles que nous visons sont dans le top 20 français des lycées (les meilleures écoles privées ne sont pas les plus chères, les seules à êtres dans nos moyens et près de mon travail sont les meilleures).

En faveur de notre commune il y a le fait de rester sur place, c'est mieux pour les copains à proximité.
En faveur de Paris je m'occupe d'eux moi-même plutôt que de sous-traiter à la garderie, ils se font un bon réseau dès l'école, ils sont acceptés dans des établissements où ils n'ont aucune chance de rentrer au niveau collège.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les trentenaires, une génération perdue ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-