AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les trentenaires, une génération perdue ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
wdwfan



Masculin
Age : 39
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 8 Aoû 2013 - 17:42

la chieuse a écrit:
J'vous raconte un peu ma life!! En fait j'me sens en décalage avec ce que je lis. Mais de Dieu vous êtes flippant!  Le délire c'est pas une histoire d'âge. C'est une histoire d'époque. Avant c'était plus facile de trouver du taf. Mais on est quand même vachement plus "riche" qu'avant même en gagnant moins.
Parce que p*tain le coût de la vie baisse en partie.  Nos vies sont plus confortables que celles de nos grands-parents.

Le gros souci niveau taf c'est que personne ne veut s'adapter. J'ai rêvé de faire du droit. Mais c'est bouché. J'ai donc fais autre chose. J'veux dire que la France (entre autre) continue a former des gens pour des métiers qui n'embauchent plus.
Et puis c'est clair que souvent les gens ne veulent pas s'adapter.
Je suis partiellement d'accord.

Le cout baisse sur des objets secondaires (TV, DVD, HIFI, fringue (et encore vu la qualité de ce que tu achètes, tu dois le racheter 10 fois) ) mais explose sur les besoins de bases (nourriture, transport et surtout logement) .... C'est donc relativement subjectif.

De plus, je suis désolé de le dire, Nous cumulons avec mon épouse un salaire bien plus important que mes grands parents et parents mais notre appart a style deux fois moins de surfaces ..... Moi j'appelle ça du confort de vie en baisse en grande partie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 8 Aoû 2013 - 19:38

la chieuse a écrit:
J'vous raconte un peu ma life!! En fait j'me sens en décalage avec ce que je lis. Mais de Dieu vous êtes flippant!  Le délire c'est pas une histoire d'âge. C'est une histoire d'époque. Avant c'était plus facile de trouver du taf. Mais on est quand même vachement plus "riche" qu'avant même en gagnant moins.
Parce que p*tain le coût de la vie baisse en partie.  Nos vies sont plus confortables que celles de nos grands-parents.

Le gros souci niveau taf c'est que personne ne veut s'adapter. J'ai rêvé de faire du droit. Mais c'est bouché. J'ai donc fais autre chose. J'veux dire que la France (entre autre) continue a former des gens pour des métiers qui n'embauchent plus.
Et puis c'est clair que souvent les gens ne veulent pas s'adapter.
Ah ben je fais bien d'aller à Neuchâtel alors si le coût de la vie est si bas en Suisse. C'est vraiment un petit village ?
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 8 Aoû 2013 - 19:41

[quote="cwis"]
la chieuse a écrit:
J'ai donc fais autre chose. J'veux dire que la France (entre autre) continue a former des gens pour des métiers qui n'embauchent plus.
Et puis c'est clair que souvent les gens ne veulent pas s'adapter.
En même temps, comment tu veux empêcher les gens de vouloir se former dans un truc bouché ?

On arrête pas de dire aux gens que les études c'est super important et que c'est super dur, du coup à force, ils y croient, et ils essayent pas.

Et je ne suis pas familier avec l'évolution de l'inflation en Suisse, mais par chez nous, ça grimpe de ~2% par an en constant.


Mais c'est clair de Dieu que c'est important les études. Mais j'sais pas, si t'es pas un gros niobet de base avant de te lancer dans un truc. Genre un truc que tu risque de faire une chiée d'année tu te renseignes.
Moi j'ai fais comme ça.

wdwfan a écrit:
Je suis partiellement d'accord.

Le cout baisse sur des objets secondaires (TV, DVD, HIFI, fringue (et encore vu la qualité de ce que tu achètes, tu dois le racheter 10 fois) ) mais explose sur les besoins de bases (nourriture, transport et surtout logement) .... C'est donc relativement subjectif.

De plus, je suis désolé de le dire, Nous cumulons avec mon épouse un salaire bien plus important que mes grands parents et parents mais notre appart a style deux fois moins de surfaces ..... Moi j'appelle ça du confort de vie en baisse en grande partie.
Le logement OK, mais d'un autre coté ils sont plus confortables, plus modernes. Les transports c'est moins cher. Maintenant tu peux te faire un Paris New-York pour 750 euros aller-retour. J'pense pas que tes parents pouvaient le faire a ce prix la. Idem pour une croisière.

Les produits manufacturés coûtent aussi moins cher. Surtout à cause des nouvelles techniques de prod. Donc un caisse coûte moins cher.
La même pour la bouffe. Les denrées alim ont augmentés. OK, OK. Par contre les denrées alim.transformées ont diminué.
Après en poussant le délire plus loin. Si on tient compte de l'inflation ça doit encore être plus causant.
Faut pas oublier aussi que nous vivons avec plus de confort. Et nous vivons plus longtemps en bonne santé qu'il y a 30 ans.



Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 8 Aoû 2013 - 19:48

Tlaw a écrit:

Ah ben je fais bien d'aller à Neuchâtel alors si le coût de la vie est si bas en Suisse. C'est vraiment un petit village ?
Ouais, c'est un petit village de pêcheur rempli de crypto bourbine!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 8 Aoû 2013 - 22:48

la chieuse a écrit:


wdwfan a écrit:

Je suis partiellement d'accord.

Le cout baisse sur des objets secondaires (TV, DVD, HIFI, fringue (et encore vu la qualité de ce que tu achètes, tu dois le racheter 10 fois) ) mais explose sur les besoins de bases (nourriture, transport et surtout logement) .... C'est donc relativement subjectif.

De plus, je suis désolé de le dire, Nous cumulons avec mon épouse un salaire bien plus important que mes grands parents et parents mais notre appart a style deux fois moins de surfaces ..... Moi j'appelle ça du confort de vie en baisse en grande partie.
Le logement OK, mais d'un autre coté ils sont plus confortables, plus modernes. Les transports c'est moins cher. Maintenant tu peux te faire un Paris New-York pour 750 euros aller-retour. J'pense pas que tes parents pouvaient le faire a ce prix la. Idem pour une croisière.  

Les produits manufacturés coûtent aussi moins cher. Surtout à cause des nouvelles techniques de prod. Donc un caisse coûte moins cher.
La même pour la bouffe. Les denrées alim ont augmentés. OK, OK. Par contre les denrées alim.transformées ont diminué.
Après en poussant le délire plus loin. Si on tient compte de l'inflation ça doit encore être plus causant.
Faut pas oublier aussi que nous vivons avec plus de confort. Et nous vivons plus longtemps en bonne santé qu'il y a 30 ans.
Les produits manufacturés sont peut-être moins chers (et cela reste à vérifier) mais le prix des produits de base a explosé ces dernières années.

La plupart des gens ne se font pas régulièrement un Paris-New York ou une croisière, ce n'est pas cela qui a le plus gros impact sur leur budget ou sur leur vie, c'est le coût du logement qui a explosé et c'est le transport pour aller bosser, non seulement l'essence coûte plus cher mais en plus on vit en moyenne plus loin de son travail, donc ça a encore plus d'impact.

En fait, on vit peut-être mieux que nos grands-parents (et encore) mais plus mal que nos parents, et c'est là que le bât blesse.
Question confort du logement, je ne vois pas beaucoup d'améliorations par rapport à la génération de nos parents...


Revenir en haut Aller en bas
p1352

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 3014
Localisation : La Rochelle - Les Minimes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Jeu 8 Aoû 2013 - 23:41

L'orientation est quelque chose de très compliqué de toute façon. Il est difficile de dire à quelqu'un de faire quelque chose qui ne lui plaît pas comme études, ça sera d'autant plus compliqué pour lui.

Je pense qu'il y a certes du travail à faire au niveau orientation et au niveau études mais il y a du boulot aussi ailleurs, la population augmente et le résultat net du pays n'augmente pas donc forcément le taux de chômeurs augmente...




P1352... ou Picsou pour les intimes !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 0:24

Techniquement les trentenaires ne sont pas une génération.

Il y a les baby boomers (nés entre 1943 et 1959), la génération X (nés entre 1960 et 1979), la génération Y (nés entre 1980 et 1994) et la génération Z (nés dès 1995).

Je pense qu'il serait plus correct de parler de génération Y mais cette génération a entre 19 et 33 ans aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 0:37

Tlaw a écrit:
Techniquement les trentenaires ne sont pas une génération.

Il y a les baby boomers (nés entre 1943 et 1959), la génération X (nés entre 1960 et 1979), la génération Y (nés entre 1980 et 1994) et la génération Z (nés dès 1995).

Je pense qu'il serait plus correct de parler de génération Y mais cette génération a entre 19 et 33 ans aujourd'hui.
Et après on va repasser à la génération A ? Laughing 

Plus sérieusement, comment ont-été définies ces générations ? Pourquoi certaines durent plus de 20 ans et d'autres 15 ans ?


Revenir en haut Aller en bas
Sevrynn
Modératrice
avatar

Féminin
Age : 32
Messages : 6735
Localisation : Lyon
Inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 1:46

Surtout que bon autant je me retrouve dans les soucis de la génération Y autant je ne vois pas mon petit frère dedans et le reconnaît plus sur la génération "suivante"...


Trip Report Floride 2012 (Walt Disney World, Disney Cruise Line, Universal Studios) ici


Disney California Resort : retour sur le 60ème anniversaire
Revenir en haut Aller en bas
http://roadtripsandparks.wordpress.com
Hanubys

avatar

Masculin
Age : 34
Messages : 1075
Localisation : Bussy les poix/Picardie
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 13:39

La génération K c'est pour la génération kikoolol?lol! 


Revenir en haut Aller en bas
http://hanubys.freeheberg.com/
cwis

avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 5227
Localisation : Paris
Inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 14:05

la chieuse, t'es raison de dire qu'on peut toujours se renseigner, choisir sa voie, y arriver ou pas, de remettre en cause ou pas et faire autre chose si besoin. Mais c'est pas ce qu'on enseigne aux gens ! on leur dit que la vie est dure, alors ils y croient.

Toi remarque, à force de faire l'excès opposé, t'arrives à trouver la vie moins chère aujourd'hui, c'est ptet l'excès inverse ton truc. Razz


Objectif 2017 : mettre à jour ma signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yenaaussi.com/
p1352

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 3014
Localisation : La Rochelle - Les Minimes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 16:21

Selon une célèbre encyclopédie en ligne, la génération Y est définie comme tel :

L'usage de la notion de génération est consensuel en démographie mais pas dans les autres sciences sociales. Le lien entre appartenance générationnelle et comportements est controversé. Le succès de la notion de génération Y dans les entreprises prend appui sur le déphasage entre les besoins et attentes des jeunes de la génération Y et le mode de fonctionnement de l'entreprise. Le fossé générationnel s'expliquerait par une accélération du changement, l'apparition des NTIC, une hiérarchisation différente dans les transmetteurs de valeurs. L'Église, l'armée voire la famille seraient moins influents que ne le seraient l'Internet, la télévision voire les réseaux relationnels. Pour Pascale Weil, les pairs seraient devenus plus importants que le père[2], mais d’autres scientifiques qui ont étudié le phénomène[Qui ?] réfutent cette thèse.




P1352... ou Picsou pour les intimes !!
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 17:53

Cassiopeia a écrit:
la chieuse a écrit:


Le logement OK, mais d'un autre coté ils sont plus confortables, plus modernes. Les transports c'est moins cher. Maintenant tu peux te faire un Paris New-York pour 750 euros aller-retour. J'pense pas que tes parents pouvaient le faire a ce prix la. Idem pour une croisière.  

Les produits manufacturés coûtent aussi moins cher. Surtout à cause des nouvelles techniques de prod. Donc un caisse coûte moins cher.
La même pour la bouffe. Les denrées alim ont augmentés. OK, OK. Par contre les denrées alim.transformées ont diminué.
Après en poussant le délire plus loin. Si on tient compte de l'inflation ça doit encore être plus causant.
Faut pas oublier aussi que nous vivons avec plus de confort. Et nous vivons plus longtemps en bonne santé qu'il y a 30 ans.
Les produits manufacturés sont peut-être moins chers (et cela reste à vérifier) mais le prix des produits de base a explosé ces dernières années.

La plupart des gens ne se font pas régulièrement un Paris-New York ou une croisière, ce n'est pas cela qui a le plus gros impact sur leur budget ou sur leur vie, c'est le coût du logement qui a explosé et c'est le transport pour aller bosser, non seulement l'essence coûte plus cher mais en plus on vit en moyenne plus loin de son travail, donc ça a encore plus d'impact.

En fait, on vit peut-être mieux que nos grands-parents (et encore) mais plus mal que nos parents, et c'est là que le bât blesse.
Question confort du logement, je ne vois pas beaucoup d'améliorations par rapport à la génération de nos parents...

L'avion et les croisière c'était un exemple de Dieu! Après me lâcher que l'essence augmente ça veut rien dire! C'est plus cher par rapport à quand? En fait je capte pas trop ton exemple en fait.

Perso j'dirais pas que je vis mieux que mes parents. Ni l'inverse. C'est juste pas comparable. J'vais partir en latte, mais ça veut dire quoi vivre mieux? Perso je pense pas que ce soit juste une histoire de thune.
Je ramasse pas mal de sous par mois. Mes parents en ramassent encore plus! C'est clair de Dieu que financièrement y'a pas photo!
Apres faut comparer ce qui est comparable. A moi âge j'pense pas que ma mère vivait mieux. Pour reprendre l'expression du thread!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 18:09

A mon avis, on est dans une crise de civilisation qui va encore s'agraver.
Le monde est devenu global et la politique est restée locale.
Du coup, on est incapable de prendre des décisions importantes pour le climat, contre l'évasion fiscale, le nucléaire,...

En France, cela se traduit principalement par une course un peu bête à la productivité.

Autre problème majeur mais qui n'est pas lié à la globalisation: la crise du logement qui est le principal coupable dans la baisse du pouvoir d'achat. A salaire égal, on vit beaucoup mieux en Belgique.

Concernant l'emploi, les choses peuvent changer très rapidement. Cela s'est déjà vu. En attendant, formation et flexibilité sont les clés.

Je pense qu'on va devoir s'accrocher peu importe son age Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Ven 9 Aoû 2013 - 18:45

la chieuse a écrit:
Cassiopeia a écrit:
Les produits manufacturés sont peut-être moins chers (et cela reste à vérifier) mais le prix des produits de base a explosé ces dernières années.

La plupart des gens ne se font pas régulièrement un Paris-New York ou une croisière, ce n'est pas cela qui a le plus gros impact sur leur budget ou sur leur vie, c'est le coût du logement qui a explosé et c'est le transport pour aller bosser, non seulement l'essence coûte plus cher mais en plus on vit en moyenne plus loin de son travail, donc ça a encore plus d'impact.

En fait, on vit peut-être mieux que nos grands-parents (et encore) mais plus mal que nos parents, et c'est là que le bât blesse.
Question confort du logement, je ne vois pas beaucoup d'améliorations par rapport à la génération de nos parents...
L'avion et les croisière c'était un exemple de Dieu!  Après me lâcher que l'essence augmente ça veut rien dire!  C'est plus cher par rapport à quand?  En fait je capte pas trop ton exemple en fait.

Perso j'dirais pas que je vis mieux que mes parents. Ni l'inverse. C'est juste pas comparable. J'vais partir en latte, mais ça veut dire quoi vivre mieux? Perso je pense pas que ce soit juste une histoire de thune.
Je ramasse pas mal de sous par mois. Mes parents en ramassent encore plus! C'est clair de Dieu que financièrement y'a pas photo!
Apres faut comparer ce qui est comparable.  A moi âge j'pense pas que ma mère vivait mieux. Pour reprendre l'expression du thread!
J'ai vraiment besoin de t'expliquer que le prix de l'essence (en prix constants) a doublé en vingt ans ? Et que celui de l'immobilier a presque triplé ? Et que les salaires n'ont pas du tout suivi cette hausse ?

Quand on sait que, pour le ménage lambda, le logement et les transports occupent une part importante du budget, cela saute aux yeux que la situation s'est dégradée.
Quand on dépense une part grandissante de ses revenus pour les choses basiques, on en a moins pour les loisirs, évidemment.

Tu as donné deux exemples de transport que la plupart des gens n'utiliseront jamais pour illustrer que le niveau de vie augmente, tu m'excuseras mais c'est n'importe quoi.

Quant au fait de vivre plus longtemps, je suis d'accord (et cependant on remarque que la courbe est en train de s'inverser) mais vivre plus longtemps "en bonne santé", déjà moins.

Je sais que tu gagnes très bien ta vie et tant mieux pour toi, mais c'est loin d'être le cas de la majorité des gens. Et que tes parents gagnent plus à l'heure actuelle, ce n'est pas illogique, ils sont plus avancés dans leur carrière, pour comparer, il faudrait savoir ce qu'ils gagnaient à ton âge.

La réalité du monde du travail en France pour les trentenaires ET pour les jeunes qui arrivent sur le marché, c'est aussi les boulots de merde, les stages peu ou pas rémunérés, l'accumulation de CDD, les périodes de chômage tout en devant payer des loyers délirants, cela a forcément un impact sur la qualité de vie.

Mes grands-parents (mon grand-père puisque ma grand-mère n'a jamais eu besoin de travailler) ont connu le plein emploi et assez jeunes le début du confort de la vie moderne (salle de bains équipée dans les maisons, réfrigérateurs, machines à laver qui sont selon moi des avancées plus grandes en termes de confort de vie que les écrans plats et les smartphones...).

Les personnes de la génération de mes parents sont celles qui bénéficient de la retraite à 60/62 ans et dont nous ne verrons jamais la couleur...

En fait, ce n'est jamais une question de fric quand on en a assez pour vivre confortablement, quand on est ric-rac, c'est toujours beaucoup plus délicat.Wink 



Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 39
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 2:40

Cassiopeia a écrit:
la chieuse a écrit:
L'avion et les croisière c'était un exemple de Dieu!  Après me lâcher que l'essence augmente ça veut rien dire!  C'est plus cher par rapport à quand?  En fait je capte pas trop ton exemple en fait.

Perso j'dirais pas que je vis mieux que mes parents. Ni l'inverse. C'est juste pas comparable. J'vais partir en latte, mais ça veut dire quoi vivre mieux? Perso je pense pas que ce soit juste une histoire de thune.
Je ramasse pas mal de sous par mois. Mes parents en ramassent encore plus! C'est clair de Dieu que financièrement y'a pas photo!
Apres faut comparer ce qui est comparable.  A moi âge j'pense pas que ma mère vivait mieux. Pour reprendre l'expression du thread!
J'ai vraiment besoin de t'expliquer que le prix de l'essence (en prix constants) a doublé en vingt ans ? Et que celui de l'immobilier a presque triplé ? Et que les salaires n'ont pas du tout suivi cette hausse ?

Quand on sait que, pour le ménage lambda, le logement et les transports occupent une part importante du budget, cela saute aux yeux que la situation s'est dégradée.
Quand on dépense une part grandissante de ses revenus pour les choses basiques, on en a moins pour les loisirs, évidemment.

Tu as donné deux exemples de transport que la plupart des gens n'utiliseront jamais pour illustrer que le niveau de vie augmente, tu m'excuseras mais c'est n'importe quoi.

Quant au fait de vivre plus longtemps, je suis d'accord (et cependant on remarque que la courbe est en train de s'inverser) mais vivre plus longtemps "en bonne santé", déjà moins.

Je sais que tu gagnes très bien ta vie et tant mieux pour toi, mais c'est loin d'être le cas de la majorité des gens. Et que tes parents gagnent plus à l'heure actuelle, ce n'est pas illogique, ils sont plus avancés dans leur carrière, pour comparer, il faudrait savoir ce qu'ils gagnaient à ton âge.

La réalité du monde du travail en France pour les trentenaires ET pour les jeunes qui arrivent sur le marché, c'est aussi les boulots de merde, les stages peu ou pas rémunérés, l'accumulation de CDD, les périodes de chômage tout en devant payer des loyers délirants, cela a forcément un impact sur la qualité de vie.

Mes grands-parents (mon grand-père puisque ma grand-mère n'a jamais eu besoin de travailler) ont connu le plein emploi et assez jeunes le début du confort de la vie moderne (salle de bains équipée dans les maisons, réfrigérateurs, machines à laver qui sont selon moi des avancées plus grandes en termes de confort de vie que les écrans plats et les smartphones...).

Les personnes de la génération de mes parents sont celles qui bénéficient de la retraite à 60/62 ans et dont nous ne verrons jamais la couleur...

En fait, ce n'est jamais une question de fric quand on en a assez pour vivre confortablement, quand on est ric-rac, c'est toujours beaucoup plus délicat.Wink 

+ 1 Cassiopeia

La chieuse, Tes exemple sont vraiment limites

Je parle de la vie de tous les jours. Perso, pour moi, c'est une TV tous les 10 a 15 ans. Je refuse de changer ma TV à la moindre évolution et c'est pareil pour tout.

Un Paris New York est certe "moins" cher mais le prix du transport au jour le jour a explosé... et tout le monde ne peut pas se permettre un Paris New York ... et pour te corriger, un Paris Orlando en l'an 2000 c'etait un peu plus de 2500 FRF sur United soit environ 400 euros ..... Alors le billet à 750 eur, je suis desolé mais c'est pas l'affaire du siècle. Ton exemple est contre productif car les prix aériens ont explosé ces dernières années à l'image de tous les autres transports (et les croisières ne sont pas données non plus sauf si tu peux te permettre une last minute)

Et Les produits alimentaires transformés ?!?, c'est sans moi. Je suis capable de cuisiner et je refuse des plats sans gouts avec des matières grasses Trans ou encore de la palme qui contribue à la déforestation d'une grande partie de l'Asie. Et Ces plats sont soit hyper salé ou sucré et je ne parle pas de la qualité de la viande dans les plats préparés. C'est un truc à pas atteindre les 60 ans vu les maladie que tu risque de choper.

Et pour le logement? Comment  peut on affirmer qu'ils sont plus confortables aujourd'hui que hier ? J'aurais bien voulu voir mes parents dans 54 M2 en région parisienne comme moi .... Tu compares les logements d'aujourd'hui à mes parents, grands parents ou arrière grands parents ?? . En effet, pour mes arrière grands parents, on peut affirmer que le niveau de confort est plus élévé. Pour les autres, je suis pas certain.... Laughing


Dernière édition par wdwfan le Sam 10 Aoû 2013 - 2:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 39
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 2:46

JeSaisTout a écrit:
A mon avis, on est dans une crise de civilisation qui va encore s'agraver.
Le monde est devenu global et la politique est restée locale.
Du coup, on est incapable de prendre des décisions importantes pour le climat, contre l'évasion fiscale, le nucléaire,...

En France, cela se traduit principalement par une course un peu bête à la productivité.

Autre problème majeur mais qui n'est pas lié à la globalisation: la crise du logement qui est le principal coupable dans la baisse du pouvoir d'achat. A salaire égal, on vit beaucoup mieux en Belgique.

Concernant l'emploi, les choses peuvent changer très rapidement. Cela s'est déjà vu. En attendant, formation et flexibilité sont les clés.

Je pense qu'on va devoir s'accrocher peu importe son age Laughing 
+1 ... et pour le logement, ce sont des micros marchés en France qui peuvent être méga spéculatif comme Paris. Et c'est en Ile de France que tu trouves la majorité des postes intéréssant.
Revenir en haut Aller en bas
p1352

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 3014
Localisation : La Rochelle - Les Minimes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 14:15

N'oublions pas dans les prix que vous indiquez les changements de besoins.

Nos grands parents étaient heureux lorsqu'il  étaient équipés du téléphone... Nos parents avaient le téléphone et le minitel et nous, nous avons le portable, Internet, la TV numérique par ADSL ou Fibre...

Les dépenses à âge constant concernant les télécommunications ont explosé même si certains acteurs ont tendance à faire redescendre les prix. Dans un couple, il y a souvent plus de 100 € de communications par mois, ce qui n'était pas du tout le cas pour nos parents.

Autre comparaison difficile : l'équipement. A 30 ans, mes parents pourtant aisés n'avaient pas de sèche linge, de lave-vaisselle, d'aspirateur automatique...

Le rythme de vie et surtout les temps de transport qui ont explosé ces dernières années en termes de trajet domicile-travail ont modifié notre façon de vivre, il faut compenser ce temps passé dans le transport en gagnant du temps sur les tâches du quotidien d'où un besoin d'automatiser le plus possible.




P1352... ou Picsou pour les intimes !!
Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 14:31

Cassiopeia a écrit:
la chieuse a écrit:
L'avion et les croisière c'était un exemple de Dieu!  Après me lâcher que l'essence augmente ça veut rien dire!  C'est plus cher par rapport à quand?  En fait je capte pas trop ton exemple en fait.

Perso j'dirais pas que je vis mieux que mes parents. Ni l'inverse. C'est juste pas comparable. J'vais partir en latte, mais ça veut dire quoi vivre mieux? Perso je pense pas que ce soit juste une histoire de thune.
Je ramasse pas mal de sous par mois. Mes parents en ramassent encore plus! C'est clair de Dieu que financièrement y'a pas photo!
Apres faut comparer ce qui est comparable.  A moi âge j'pense pas que ma mère vivait mieux. Pour reprendre l'expression du thread!

J'ai vraiment besoin de t'expliquer que le prix de l'essence (en prix constants) a doublé en vingt ans ? Et que celui de l'immobilier a presque triplé ? Et que les salaires n'ont pas du tout suivi cette hausse ?


Question con! L'essence tu te l'injectes en intraveineuse? Si oui effectivement l'essence est plus chère qu'il y a 20 piges.
Si non le calcul est plus compliqué que ça. Wink 
La même pour l'immobilier. Y'a augmentation. Mais tu ne tiens pas compte des taux, et des abattement fiscaux.
Et en plus tu tiens pas compte du rendement financier.

Well, Well, well. Je te laisse y méditer, moi je vais me baigner et je t'expliquerai ça plus tard!


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 15:35

p1352 a écrit:
N'oublions pas dans les prix que vous indiquez les changements de besoins.

Nos grands parents étaient heureux lorsqu'il  étaient équipés du téléphone... Nos parents avaient le téléphone et le minitel et nous, nous avons le portable, Internet, la TV numérique par ADSL ou Fibre...

Les dépenses à âge constant concernant les télécommunications ont explosé même si certains acteurs ont tendance à faire redescendre les prix. Dans un couple, il y a souvent plus de 100 € de communications par mois, ce qui n'était pas du tout le cas pour nos parents.

Autre comparaison difficile : l'équipement. A 30 ans, mes parents pourtant aisés n'avaient pas de sèche linge, de lave-vaisselle, d'aspirateur automatique...

Le rythme de vie et surtout les temps de transport qui ont explosé ces dernières années en termes de trajet domicile-travail ont modifié notre façon de vivre, il faut compenser ce temps passé dans le transport en gagnant du temps sur les tâches du quotidien d'où un besoin d'automatiser le plus possible.
Moi non plus je n'ai pas de sèche-linge, de lave-vaisselle ni d'aspirateur automatique et je m'en passe très bien et si je passe 1h30 à faire des tâches ménagères dans la semaine, c'est un max (c'est l'avantage des petits apparts au moins !)

C'est le travail des industriels de créer de nouveaux "besoins" dont on se passait très bien avant et ils sont très doués pour ça.

Il faudrait quand même distinguer les réels besoins des envies, avoir un sèche linge, ça peut être utile certes mais ce n'est pas nécessaire ni indispensable, de même qu'il n'est pas nécessaire d'avoir smartphone pour chaque membre de la famille, ordinateur portable + ordinateur fixe + tablette, connexion internet ultra-rapide, etc, on peut en avoir envie, mais ça n'a rien d'un besoin.

la chieuse a écrit:

Question con! L'essence tu te l'injectes en intraveineuse? Si oui effectivement l'essence est plus chère qu'il y a 20 piges.
Si non le calcul est plus compliqué que ça. Wink 
La même pour l'immobilier. Y'a augmentation. Mais tu ne tiens pas compte des taux,  et des abattement fiscaux.
Et en plus tu tiens pas compte du rendement financier.

Well, Well, well. Je te laisse y méditer, moi je vais me baigner et je t'expliquerai ça plus tard!
Je suis parfaitement au courant que les voitures neuves d'aujourd'hui consomment moins qu'avant Rolling Eyes , mais d'abord tout le monde ne peut pas s'offrir de voiture neuve tous les quatre matins, ça ne suffit pas du tout à compenser la hausse et en plus, les distances boulot-maison s'allongent, ce qui augmente la consommation.

Aujourd'hui certes les taux sont plus bas qu'avant, mais on est obligés d'emprunter plus et sur plus longtemps (20/25 ans)...

Quant au rendement financier, c'est valable pour ceux qui considèrent l'achat d'un ou plusieurs logements comme investissement (et qui en ont donc déjà les moyens) pas pour ceux qui achètent un logement pour en faire leur résidence principale, espérer faire une belle plus-value en revendant un logement à court terme, c'est une utopie désormais.

Y a vraiment que toi pour nier que l'augmentation des coûts du logement et de l'essence est réelle.Rolling Eyes 


Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 16:36

Y'a juste un truc que tu oublies! Y'a 20 ans (1993) le litre d'essence était à 0,78 cts, 1,55 € aujourd'hui, OK! Coeff multiplicateur 1.98.
Par contre en 1993 le SMIC horaire était de 5,19 €, 9,48 €aujourd'hui. Coeff multiplicateur 1.82. OK le prix a doublé. Mais le salaire de base aussi. La même sur le salaire médian!
Et comme tu disais que les voitures sucent moins, on peut dire que le prix du transport est stable. Very Happy Surtout si on compare le prix des voitures dans le temps.

Immobilier c'est la même once again! En 20 ans les prix ont été multiplié par 2,5 avec des périodes haussières et baissières. Dans le même temps le SMIC horaire a quasi doublé. Mieux encore! En 1993 les tx fixes étaient à 9,75%. Aujourd'hui 3.15%.


Augmentation, OK mais pas 3X si tu tiens pas compte de tout les paramètres.



Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 17:08

la chieuse a écrit:
Y'a juste un truc que tu oublies! Y'a 20 ans (1993) le litre d'essence était à 0,78 cts, 1,55 € aujourd'hui, OK! Coeff multiplicateur 1.98.
Par contre en 1993 le SMIC horaire était de 5,19 €,  9,48 €aujourd'hui. Coeff multiplicateur 1.82. OK le prix a doublé. Mais le salaire de base aussi. La même sur le salaire médian!
Et comme tu disais que les voitures sucent moins, on peut dire que le prix du transport est stable. Very Happy Surtout si on compare le prix des voitures dans le temps.

Immobilier c'est la même once again! En 20 ans les prix ont été multiplié par 2,5 avec des périodes haussières et baissières. Dans le même temps le SMIC horaire a quasi doublé. Mieux encore! En 1993 les tx fixes étaient à 9,75%. Aujourd'hui 3.15%.


Augmentation, OK mais pas 3X si tu tiens pas compte de tout les paramètres.

C'est bien de prendre le SMIC horaire comme exemple, sachant que c'est le seul à avoir eu une véritable évolution...
Et tu oublies que le nombre de personnes subissant un temps partiel non souhaité est également plus élevé...
Les autres salaires n'ont pas autant augmenté, et si tu veux discuter tous les détails, tu oublies que le foyer type a également évolué : il y a beaucoup plus de personnes qui habitent seules leur logement (augmentation du nombre de familles monoparentales) et qui doivent donc en supporter le coût toutes seules alors que c'était moins le cas avant mais sinon tu as raison, tout va bien, la situation ne se dégrade pas du tout...


Revenir en haut Aller en bas
la chieuse

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 2487
Localisation : Luxembourg/Suisse
Inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Sam 10 Aoû 2013 - 17:45

Je parlais du SMIC. Le salaire médian a augmenté de la même façon. X2 quasi.

J'dis pas que tout est OK. Je dis juste qu'il faut relativiser.


Full powa!!!



PARTIR C'EST POURRIR UN PNEU!!!!
Revenir en haut Aller en bas
p1352

avatar

Masculin
Age : 36
Messages : 3014
Localisation : La Rochelle - Les Minimes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Dim 11 Aoû 2013 - 1:28

Cassiopeia a écrit:
p1352 a écrit:
N'oublions pas dans les prix que vous indiquez les changements de besoins.

Nos grands parents étaient heureux lorsqu'il  étaient équipés du téléphone... Nos parents avaient le téléphone et le minitel et nous, nous avons le portable, Internet, la TV numérique par ADSL ou Fibre...

Les dépenses à âge constant concernant les télécommunications ont explosé même si certains acteurs ont tendance à faire redescendre les prix. Dans un couple, il y a souvent plus de 100 € de communications par mois, ce qui n'était pas du tout le cas pour nos parents.

Autre comparaison difficile : l'équipement. A 30 ans, mes parents pourtant aisés n'avaient pas de sèche linge, de lave-vaisselle, d'aspirateur automatique...

Le rythme de vie et surtout les temps de transport qui ont explosé ces dernières années en termes de trajet domicile-travail ont modifié notre façon de vivre, il faut compenser ce temps passé dans le transport en gagnant du temps sur les tâches du quotidien d'où un besoin d'automatiser le plus possible.
Moi non plus je n'ai pas de sèche-linge, de lave-vaisselle ni d'aspirateur automatique et je m'en passe très bien et si je passe 1h30 à faire des tâches ménagères dans la semaine, c'est un max (c'est l'avantage des petits apparts au moins !)

C'est le travail des industriels de créer de nouveaux "besoins" dont on se passait très bien avant et ils sont très doués pour ça.

Il faudrait quand même distinguer les réels besoins des envies, avoir un sèche linge, ça peut être utile certes mais ce n'est pas nécessaire ni indispensable, de même qu'il n'est pas nécessaire d'avoir smartphone pour chaque membre de la famille, ordinateur portable + ordinateur fixe + tablette, connexion internet ultra-rapide, etc, on peut en avoir envie, mais ça n'a rien d'un besoin.

Les industriels créent aussi des besoins pour compenser le fait que nous avons moins de temps pour faire les tâches ménagères. Peut être que toi tu arrives à limiter ces tâches à 1h30 par semaine (je ne sais pas comment tu fais parce que cuisine, vaisselle, ménage, linge...). Pour ma part, je suis plutôt à 3 heures par semaine malgré toutes ces assistances. Sans elles, je devrais faire un choix : Soit avoir moins de loisirs et rogner sur mes temps de repos, soit accepter d'être plus laxiste sur la propreté... Chacun ses choix. Et encore, je n'ai pas de jardin volontairement pour éviter d'avoir à l'entretenir, si ma chère et tendre ne le faisait pas, ma voiture ne serait jamais lavée hormis intérieurement ou pour partir en vacances, je ne repasse pas...




P1352... ou Picsou pour les intimes !!
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopeia

avatar

Féminin
Age : 33
Messages : 1640
Localisation : Nice
Inscription : 11/04/2012

MessageSujet: Re: Les trentenaires, une génération perdue ? Dim 11 Aoû 2013 - 2:15

Facile, je vis seule donc personne pour mettre le souk (et je suis une maniaque du rangement et un appart rangé c'est très rapide à nettoyer;) ) et j'aime cuisiner, je ne considère pas cela comme une corvée.

Autant le lave-vaisselle quand on est une famille, ça peut être utile (quoique j'ai tellement vu de gens rincer à fond la vaisselle avant de la mettre dedans que le gain de temps doit être tout relatif), autant le reste bof.


Revenir en haut Aller en bas
 
Les trentenaires, une génération perdue ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-