AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 29 Jan 2008 - 18:21

merci pour vos compliments J-sora et Spider
@spider a écrit:
Tu donnerais pas des cour de Disneyens ?
Je n'oserais pas j'ai certe fais une conférence dans mon secteur mais de là à enseigner ^^ il y a un pas que je n'oserais franchir car je ne suis pas incollable sur Disney loin de là.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 31 Jan 2008 - 14:24

Cliff Edwards "ukulele Ike"(Animation - doublage)
(récompense 2000)

Cliff Edwards était un homme de talent à la voix unique qui lui a valu le rôle de Jiminy Cricket dans "Pinocchio", et l'a conduit dans l'une des plus mémorables chansons Disney, l'Oscarisé "Quand on prie la bonne étoile".

Leonard Maltin ,critique de cinéma, a rédigé dans la pochette du CD Cliff Edwards, sorti sous le label de Take Two, "Le casting de la voix de Jiminy Cricket lui a accordé une sorte d'immortalité, qui n'a pas entendu chanter une fois dans sa vie « quand on prie sa bonne étoile "?

Né à Hannibal, Missouri, le 14 juin 1895, Cliff s'enfuie de sa maison à 14 ans, pour atterrir finalement à St. Louis, où il chantais dans les saloon. Il a appris le ukulele et développé un style de chant inhabituel qu'il a appelé "eefin", en créant un kazooau son particulier ,avec un élastique, correspondant à trois octaves d'une gamme vocale. Et quand un serveur ne pouvait pas se rappeler son nom, il le surnommait IKE , Cliff a commencé à lancer lui-même son pseudo "Ukulele Ike".

Bien que vivant à Chicago et travaillant avec un pianiste nommé Bobby Carleton, qui a écrit une chanson "Ja Da", leur duo furt à l'origine d'un des plus grands succès des années 1920. Presque du jour au lendemain, Cliff est devenu une célébrité de la chanson et enregistra des titres tels que "June Night".

Sur les scènes de New York, Cliff a travaillé avec de nombreuses stars de l'époque, y compris le comédien béguailleur Joe Frisco au Palace Theatre. En 1924, il a volé la vedette à «Lady Be Good» de George Gershwin , mettant en vedette Fred Astaire, lorsqu'il a présenté la chanson "Fascinatin 'Rhythm», et plus tard remplaça Rudy Vallee comme star de "George White's Scandals».

En 1928, Cliff arriva à Los Angeles et signa un contrat de quatre ans avec la Metro-Goldwyn-Mayer, ses débuts dans "So This Is College?"de Robert Montgomery . Il est allé ensuite à la présentation de la chanson "Singin 'in the Rain" et "The Hollywood Revue "de 1929 et s'établi lui même comme star de cinéma de bonne foi, par la suite figurant dans plus de 100 productions cinématographiques, dont le classique "Autant en emporte le vent" Avec Clark Gable.

Après "Pinocchio", Cliff continua à doubler la voix de Jiminy Cricket dans des films de Disney comme "coquin de printemps" en 1947. Dans les années qui suivirent, Cliff (avec son ukulele dans la main) ou sa voix comme Jiminy Cricket, ont figuré dans plus de 30 épisodes de la populaire série télévisée - «Le Mickey Mouse Club." Cliff doubla également l'un des corbeaux dans le long métrage d'animation Dumbo en 1941, dans laquelle il interpréta "Quand j'aurais vu voler un elephant", et en 1956, a enregistré son dernier album "Ukulele Ike Sings Again" sous le label Disneyland.

Pour des raisons personelle et des problèmes de santé, il ralenti sa carrière dans les années 1950 et 60.
Cliff Edwards est décédé à Hollywood le 17 juillet 1971. "


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 31 Jan 2008 - 16:35

Peter Ellenshaw (Film)
(récompense 1993)

Peter Ellenshaw a travaillé sur les effets spéciaux des films Disney pour apporter la magie aux millions de spectateurs dans les salles obscures

Mary Poppins qui se déplace dans les airs grace à son parapluie, une cinquantaine de ramoneurs danseurs gigotants sur les toits de Londres au milieu des cheminées, le capitaine Nemo pilotant son sous marin le Nautilus dans 20000 lieues sous les mers et de nombreux autres effets spéciaux sont l'oeuvre de Peter Ellenshaw. Producteur décorateur et peintre de "mate" (les écrans en verre sur lesquels un décor est peint, et qui sont posés devant la caméra pour créer un décor irréalisable matériellement. Quelques "mate" sont visibles aux WDS au Backlot express), ses décors étaient réputés pour avoir un rendu vraiment réel.

Né à Londres en 1913, il grandit à Essex. Son premier souvenir du dessin se situe pendant la première guerre, lorsque les zeppelins survolaient sa ville. Sa maman l'avait planqué sous une table pendant que les gros engins passaient, et lui avait donné du papier et un crayon pour dessiner. Un artiste était né!

Peter quitta l'école à 14 ans pour travailler suite au décès de son père lors de la première guerre mondiale. Il travaillait dans un garage mais continuait à dessiner et comme il s'intéressait aux dessins il rencontra un jour Walter Percy Day qui était dessinateur de "mate". Cela lui permis de décrocher quelques "mate" à dessiner pour des films tels que "Things to Come," d"Alexander Korda "Stairway to Heaven" de Michael Powell ou "Quo Vadis," de Mervyn LeRoy, mais il travailla aussi sur "The Thief of Baghdad," "The Red Shoes," et "Spartacus."

Peter rencontra Walt disney pour la première fois en 1948, lors de la première réalisation de film live "L'ile au trésor" tournée en Angleterre. Il fut choisi personnellement par Walt pour dessiner les scènes de l'ancienne Angleterre ainsi que certains décors d'arrière plan pour les scènes du film.

Il fut ensuite appelé par Walt pour travailler à Hollywood sur 20000 lieues sous les mers qui gagna un oscar en 1955 pour les meilleurs effets spéciaux.

Deuxiéme oscar gagné personnellement dix ans plus tard grace à Mary poppins, Peter continua à dessiner des mate pour "Pollyanna" et "Les Robinson Suisses", mais il participa à différents postes de responsabilité sur "l'ile sur le toit du monde" ou "l'apprentie sorcière" pour cumuler une participation sur plus de 30 films Disney.

En 1996 des dessins furent publiés sous le recueil "The Garden Within: The Art of Peter Ellenshaw," qui a inspiré toute une collection sur le théme "Winnie the Pooh in the Garden".

Peter Ellenshaw est décédé à 93 ans lundi 12 février 2007 dans sa maison de Santa Barbara.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 31 Jan 2008 - 17:05

Don Escen (Administration)
(Récompense 1998)

Officieusement, The Walt Disney Studios était divisé en deux groupes d'employés, "Les gars de Walt", en l'occurence le personnel créatif et "Les gars de Roy»pour le cadre juridique et financier qui se trouvait derrière la magie. Ancien administrateur financier et trésorier de la société Don Escen a été un membre clé des "gars de Roy" et fut un exellent second pour Roy O. Disney en pilotant avec succès la Société à travers une période difficile après le décès prématuré de Walt Disney en 1966.

Chargé de superviser les affaires financières de l'entreprise à Burbank, et sa distribution de films et de produits derivés à l'étranger, Don était respecté par tous ceux qui ont travaillé avec lui, y compris par le co fondateur de la compagnie et frère de Walt ,Roy O. Disney.

Son assistante pendant 19 ans (1965-84) , Barbara Wilcox, se rappela , "Les responsables aimaient traiter avec Don, car il a toujours été une personne équitable et logique. Il était bon et sensible et je pense que Roy l'appréciais et n'hésitais pas à lui demander son avis à beaucoup d'occasions. "

Né à Litchfield, dans le Minnesota, en 1919, Don Escen fut diplômé de la Minnesota School of Business d' Oakdale. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il a servi dans l'armée américaine et a participé au débarquement de Normandie, en France.Après la guerre, il part pour la Californie, et en 1949, s'est joint au service comptabilité des studios Disney .

Don a commencé à gravir les rangs de l' entreprise en 1953, quand il a été nommé chef de bureau de comptabilité. Puis, en 1960, il devint assistant controlleur et tresorier et quand Roy O. Disney a acheté l'un des premiers ordinateurs de l'entreprise, une mémoire RAM 500, il l'installa dans le bureau de Don, où il passait régulièrement pour regarder ses resultats .

Après la mort de Walt Disney, la Société a dû faire face à une période tumultueuse et de nombreuses sociétés externes venaient voir Roy pour lui proposer de fusionner , offres qu'il a rejeté. Au lieu de cela, il a conçu un plan que Don a aidé à mettre en placequi consistais à vendre des obligations qui pouvaient être converties en actions après que l'action ai franchis un certain seuil.

En 1968, la Société a émis 40 millions de dollars en obligations convertibles, qui ont été converties en actions en moins d'un an. La Société a alors relancé sur le marché 50 millions de dollars, suivi par 72 millions de dollars d'obligations convertibles. En tout, trois series d'obligations ont été émises puis converties à la suite.C'est en 1971 que , Walt Disney World, le resort le plus cher jamais construit par la société fut inauguré .

En 1975, quatre ans après la mort de Roy, Don a accepté le titre d'administrateur financier et trésorier de Buena Vista International, filiale de distribution de la compagnie à l'international. Dans ce rôle, il a supervisé 13 bureaux à l'étranger et de nombreux représentants étrangers. il cumula également la fonction de trésorier adjoint de la Société.

Après 35 ans de service, Don a pris sa retraite de The Walt Disney Company en 1984.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 31 Jan 2008 - 17:45

Bill Evans (Imagineering)
(récompense 1992)

En 1952, Bill Evans ( troisième génération d'horticulteur) fut appelé pour consevoir le jardin de la maison de Walt Disney d'Holmby Hills, incluant les espaces verts situés au niveau de la voix ferré du Carolwood Pacific (le petit train de Walt). un petit travail à l'époque, cependant, Walt avait , en tête, un autre "petit travail" à lui confier et en 1954, il a demandé à Bill et son frère, Jack, "Que diriez vous d'aménager Disneyland pour moi?"

En moins d'un an, Bill transforma les 80 hectares d'orangers d' Anaheim en un luxuriant parc à thème, comprenant la Jungle Cruise. Avec son auvent de bambou,ces ficus, et palmiers, avec une tour de 70 pieds de hauteur, et une jungle de 2 acres qui fut décrite par Bill comme "la plus belle jungle de ce côté du Costa Rica."

En effet, Bill fut connu, non seulement pour avoir utilisé des plantes inhabituelles, mais également pour avoir mis en place des plantes en utilisant des moyens inhabituels. Comme l'imagineer Disney Terry Palmer dit, "Dans la Jungle Cruise, il y a un groupe d'orangers que la plupart des gens n'auraient jamais reconnu parce que Bill les a planté à l'envers. au final on a obtenu des racines noueuses ressemblant à la jungle exotique ."

Né le 10 juin 1910, à Santa Monica, en Californie, Bill "reçu" de son père botaniste trois hectares de jardin, qui était rempli de plantes exotiques, dont 150 variétés d'hibiscus, recueillis par son père. En 1928, Bill a rejoint la marine marchande et a parcouru le globe à bord du SS President Harrison, il recueillis des graines exotiques de pays lointains, notamment aux Antilles, en Afrique du Sud et en Australie pour le jardin de son père.

A son retour, Bill étudia au Pasadena City College, suivi de Stanford, où il s'est spécialisé dans la géologie. Son éducation fut cependant trop courte, à cause de la grande dépression et, en 1931, il aida son père à transformer le jardin en une pépinière d'entreprise - Evans and Reeves Landscaping. Leur inventaire de plantes rares et exotiques attira bientôt l'attention de l'élite d'Hollywood. Parmi leur clientèle célébre figuraient Greta Garbo, Clark Gable, Elizabeth Taylor, mais également Walt Disney.

Après que Disneyland ait ouvert ses portes en juillet 1955, Bill resta comme consultant, que ce soit pour l'élaboration de dessins paysagistes, l'installation du matériel mais également pour la supervision de l'entretien du Parc. Plus tard, il fut nommé directeur du département horticole, en travaillant sur les ajouts de Disneyland mais également sur le schéma directeur de Walt Disney World et EPCOT Center.

En 1975, Bill a pris sa retraite de Disney, mais il fut appellé comme consultant sur la conception des espaces verts de Tokyo Disneyland. Il fut également consultant sur la conception du Polynesian Resort, de Discovery Island, de Typhoon Lagoon, des Disney-MGM Studios, ainsi que sur d'autres éléments du resort de Floride. Il a aussi été influant dans la sélection de plantes pour Disneyland Paris et Disney's Animal Kingdom en Floride.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 31 Jan 2008 - 18:22

Becky Fallberg (Animation)
(récompense 2000)

Becky Fallberg servi Walt Disney Studios dans de nombreux domaines, en commençant comme opératrice telephonique et, finalement gestionnaire du département encrage et gouachage . Bien qu'elle sache tout faire chez Disney , elle avait un préférance...

«J'ai adoré la supervision du département artistique», at-elle admis. "Là, j'ai rencontré des gens de l'ensemble du Studio, et pas seulement d'un département. Les gens ont rendu mes années à disney spéciales et, dans cette fonction , j'en ai rencontré beaucoup. Et nous avons travaillés tous ensemble pour le même objectif - créer la magie. "

Né le 10 juin 1923, à Los Angeles, Becky et sa famille ont déménagé à proximité de The Walt Disney Studios quand elle avait 12 ans . Amatrice de dessins animés de Disney, qu'elle regardais presque tous les samedis après-midi au sein d'une association cinématographique locale , elle a rejoint le studio en 1942 après avoir obtenu son diplôme de l'école secondaire John Marshall et avoir étudié l'art durant une année au Los Angeles City College.

Ses parents, un électricien au département des eaux de Los Angelès et une aide-ménagère, n'ont pas approuvé. "Il ne fallut pas longtemps après la Dépression», a t-elle expliqué. "Mon père a pensé que je devais obtenir un travail stable au service postal ou à la compagnie de téléphone. Il pensa que tout ce que je voulais était glamour ...."

Quelques mois après être entré chez Disney, Becky passa d'opératrice téléphonique à peintre, travaillant sur la création et l'animation des films de propagande, dont Victory Through Air Power,produit par la compagnie pour soutenir l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale.

En 1943, elle passa du departement encrage et gouachage à celui d'animation, où elle copia les dessins des animateurs supervisé par Johnny Bond. en tant qu'assistante de Bond, Becky contribua à l'animation des scènes dessinés par les artistes.

Puis, en 1947, elle devint artiste au département arrière plans et pagination, donnant vie à de nombreux personnages.

Elle est retournée au département encrage et gouachage en 1950 en tant que spécialiste peintures, et plus tard, vérificatrice au stade final, s'assurant de l'exellent résultat des encrage et gouachage. Puis, au cours des années 1960 et au début des années 70, elle a travaillé au sein de nouveaux départements comme le Xerox Camera département, suivi par le département des films éducatifs, où elle supervisa l'ensemble des encrage et gouachages.

Ayant travaillé sur chaque long métrage d'animation de Disney depuis Saludos Amigos en 1943,cette artiste chevronné et avertie a été promu directrice du département encrage et gouachage en 1975. Becky Fallberg resta chef du département jusqu'en 1986 quand elle a pris sa retraite après plus de 45 ans au Walt Disney Studios.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 4 Fév 2008 - 17:26

Wally Feignoux (Film)
(récompense 1997)

En tant que représentant européen Disney à Paris, France, Wally Feignoux est allé au-delà de l'appel du devoir. Durant les années 1930 et 40, non seulement il a su représenter les intérêts de l'entreprise à son distributeur cinématographique à l'époque, RKO, mais il a fait preuve d'heroïsme quand il a gardé les bureaux Disney ouverts à paris pendant l'occupation nazie, entre 1939 et 1945.

Comme sa sœur, Jacqueline Vieuille rappella, "Wally avait été élevé par nos parents sur le principe de faire son devoir? Peu importe les circonstances. Il était fier de représenter Disney et étais passionné par son travail. Pendant l'Occupation, quand il était dangereux de rester dans le bâtiment 52 Champs Elysée, où par hasard, la version allemande «Propaganda Stafel 'se trouvait également, Wally luttais pour garder ouvert le bureau de Disney."

Né Raoul Feignoux Wallace, le 26 mars 1906, à Paris, Wally est le fils d'un pharmacien et d'une aide-ménagère. Après des études au Lycée Charlemagne Nassillon et à Paris, il travailla dans l'import/export pour le compte d'entreprises fournissant des textiles à l'industrie de la mode féminine.

Au début des années 1930, il est entré dans l'industrie cinématographique en tant que représentant des ventes pour Fox Movietone. Pendant ce temps, il a rencontré Walt et Roy O. Disney par l'intermédiaire d'un ami commun et, par la suite, s'est joint à la Société en 1936. Avec un effectif de dix personnes, il était responsable de la supervision d'RKO distribution cisant à distribuer les films de Disney à travers l'Europe continentale.

Trois ans plus tard, Hitler s'empara de Paris et ,prenant d'énorme risque le concernant,, Wally emporta tous les tirages de films Disney en sa possession, et les conserva clandestinement pour ne pas qu'ils finissent entre les mains des nazis.

Armand Bigle , autre légende Disney, dit : "C'était une chose très dangereuse à faire. Mais, Wally a fait en sorte que les films étaient à l'abri et que ceux-ci puissent retourner au studio après la guerre."

Lors de la victoire des Alliés, l'une des premières tâches de Wally était de livrer "Fantasia" au théâtre de Paris. Selon Bigle, cela s'est révélé être un défi parce que les propriétaires du théâtre français estimaient que le film serait peut-être trop sophistiqué pour un public. Wally, toutefois, s'est révélée convaincant, dit Bigle, et le 6 novembre 1946, "Fantasia" fut diffusé en avant première au Théâtre de L'Empire. Apparemment, les spectateurs français aimaient le film, qui met en vedette l'animation et la musique classique parce que le 5 février 1947, un communiqué de presse RKO vantais que «Fantasia» fut un succès durant 10 semaines à Paris.

Parmi ses autres contributions à la Compagnie,Wally se lançea dans la traduction de tous les films de Disney dans la langue française et en 1963, aida à établir sa propre filiale de distribution indépendante en France. Après avoir consacré 35 ans à Disney, il a pris sa retraite en 1971.

Wally Feignoux est décédé le 30 mai 1981, à Bordeaux, France.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 4 Fév 2008 - 17:33

Norm Ferguson (Animation)
récompense 1999

L'animateur Norman Ferguson appelé affectueusement "Fergy" par ses amis des Walt Disney Studios, n'a jamais été inhibé par la réalité de l'anatomie et par l’obligation de dessiner les choses dans les règles. En tant qu'artiste instinctif, il dessiné ce qu'il pensait être juste, surprenant souvent ses pairs par des résultats inattendus.
Comme disait l'animateur Fred Moore "Fergy ne savait pas que l'on ne pouvait pas monter ses sourcils au dessus de son visage, donc il est allé de l'avant, il l'a fait et ça a donné un superbe effet".

Marc Davis une autre légende Disney, résuma la contribution de Fergy à l'entreprise: Norm Ferguson était un performer pointu et un homme de spectacle.

Le sens du spectacle de Fergy provient des anciens comédiens de vaudeville, qu'il aimait voir sur scène pendant ses années de formation à New York City. Leur influence sur lui se retrouve dans la fameuse séquence du papier tue mouche, que fergy a introduit et animé dans le court métrage de 1934 "Playful Pluto". Cette séquence mémorable de 65 secondes commence quand Pluto s'asseoit sur un morceau de papier tue mouche et développe alors de nombreux gags hilarants tandis qu'il essaye de se débarrasser de cet encombrant élément, et marquant la première fois qu'un personnage animé apparaisse penser sur l'écran.

Né le 2 septembre 1902 d'un père Ecossais et d'une mère Irlandaise, Fergy suivit des cours au Brooklyn's Heffley Institute, une école de sténo dactylo. Il enchaîna par le Pratt Institute où il étudia l'art commercial. En 1920, après avoir travaillé dans de nombreux postes de sténo, il décida de poursuivre une carrière dans le nouveau média "animation" et trouva rapidement un job chez Paul Terry's Fables Pictures Inc.

Neuf ans plus tard, il quitta Fables pour rejoindre les Walt Disney Studios, où il fut animateur dans plus de 75 courts métrages, dont "The Chain Gang, "Mickey's Orphans" et le gagnant de l'academy award: "Three Little Pigs". Fergy était rapide avec son stylo, pouvant sortir jusqu'à 40 pieds d'animation par jour, alors que la moyenne est de 10 à 15 selon l'historien Disney Bob Thomas.

En 1935 il fut appelé par Walt Disney pour être animateur superviseur sur l'un des plus prestigieux film des studios, et le premier: "Blanche Neige". Dans ce film, Fergy supervisa l'animation du premier des grands Villain: La méchante Reine.

Il travailla ensuite comme directeur de séquences dans les classiques "Fantasia" et "Dumbo", comme superviseur de production dans "Saludos Amigos", comme superviseur de production et directeur dans "The three caballeros" et comme directeur de l'animation sur "Cendrillon", "Alice au pays des merveilles" et "Peter Pan". En 1941, Fergy fit une petite apparition dans "The reluctant Dragon" avec Robert Benchley.

Norm Ferguson mourru le 2 novembre 1957 à Los Angeles.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 4 Fév 2008 - 18:14

Orlando Ferrante (Imagineering)
(récompense 2003)

Au cours de ses 40 années au sein de Walt Disney Imagineering (WDI), cet ancien vice-président de l'ingénierie, de la conception, et de la production Orlando Ferrante contribua à la création de lieux magiques Disney à travers le monde.

De Walt Disney World à Disneyland Paris, Orlando proposa ces compétences en adminidtration et planification, son "savoir faire" , et son caractère humble avec un grand coeur lui permirent d'orchestrer les efforts conjugués de l'inspiration d'artistes, d'ingénieurs, de la production, l'installation et la création d'équipes des parcs à thème Disney.

L'ancien Imagineer Dave Schweninger se souvient: «Il ya un dicton au sein de WDI que si vous voulez obtenir quelque chose faites comme, Ferrante qui ramena son casque et ses chaussures de foot, ... pour écarter les obstacles."

Né à Los Angeles, Californie, Orlando a remporté une bourse de football pour étudier à l'Université de Californie du Sud (USC), où il a reçu son baccalauréat en administration des affaires.

Après avoir servi deux ans dans l'US Navy, il a joué au football professionnel en tant qu'attaquant pour le compte des Los Angeles et San Diego Chargers en 1960-61.


Après avoir joué au football à l'USC avec Dick Nunis, ancien président de Walt Disney Attractions et Ron Miller, ancien président de la compagnie Disney, Orlando choisi d'entrer à Walt Disney Imagineering (anciennement connu sous le nom de WED) en 1962.

Marty Sklar Vice-président exécutif et principal creatif à WDI ajoute: «Je pense que ses années à jouer au football ont transmis à Orlando un fort esprit d'équipe. Il n'a pas peur de se salir pour le travail. Et au final, fut et reste très apprécié par ces collaborateurs. "

À son arrivée à Disney, Orlando fut le premier chargé de superviser l'installation du premier Audio Animatronique de Disneyland, pour l'Enchanted Tiki Room.

En 1966, Orlando aida à coordonner le déménagement et l'installation des attractions développé par Disney pour l'expo universelle de New York en 1964-65 comprenant la Ford's Magic Skyway, It's a Small World présenté par Pepsi-Cola/UNICEF, le pavillon du progrès de General Electric , mettant en vedette le Carousel du progrès , et "Grands Moments avec M. Lincoln de l'État de l'Illinois" , pour Disneyland.

La même année, il créa un nouveau département appelé Bureau de coordination et d'installation de projet (PICO), qui coordonna la création et l'installation d'attractions pour Disneyland, dont la Haunted Mansion et Pirates des Caraïbes, ainsi que des spectacles et attractions de Walt Disney World.

Il raconte: «la Création de Walt Disney World a été un grand projet. Nous avions besoin d'un groupe bien organisé coordonant les efforts pour les deux Parcs Disney mais également pour les futurs parcs."

En 1972, Orlando a été nommé directeur général administratif, suivie de vice-président administratif et production chargé de la supervision de toutes le departement Imagineering.

Il a aussi occupé le fonctions de vice-président de la fabrication et de la production en 1979, suivie d'une nomination à la vice-présidence de l'ingénierie et de la production.

"Mon principal amour», dit-il, «a été la production et l'installation d'attractions et de spectacles. J'aime voir les idées et contribuer à les réaliser."

En 1990, il s'installa en France où il a servi comme vice-président de l'ingénieurie show/ride ,concernant la fabrication et l'installation des attractions à Disneyland Paris.

Avant de prendre sa retraite en 2002, Orlando Ferrante déménagea à Venise, en Italie, pour aider au lancement du deuxième navire de la Disney cruise line , et a continué à superviser, la conception et la production de Tokyo DisneySea, qui a ouvert en 2001.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 12 Fév 2008 - 16:29

Richard Fleischer (Film)
(récompense 2003)

Tous les fans de Disney se souviennent de la scène du calmar issue de 20000 lieues sous les mers le classique de Walt Disney . Richard Fleischer se rapelle encore du defi que ça a été de faire cette séquence.

"Le calmar, qui fut construit n'étais pas approprié", dit-il. "Il n'étais pas réaliste;certaines pièces tombaient.

"Après nous avons dépensé beaucoup d'argent et de temps pour rectifier le tir, Walt et et moi avons finalement décidé d'arrêter et de passer à autre chose, tout en donnant la chance aux génies artistiques de revoir la créature.

"Je parlais au scènariste et nous avons réalisé que la scène n'allais pas . Lorsque nous avons fait la séquence, elle était tournée sur un plateau représentant une mer calme au coucher du soleil, et tout était très clair, on pouvais voir la mécanique du calamar. Nous avons décidé de mettre en scène une attaque de nuit, pendant une tempête en mer, de sorte que nous avions des éclabousures et de la houle et une grande effervescence, tout en masquant la mécanique. "

Fils du pionnier de l'animation Max Fleischer, qui a introduit Betty Boop et Popeye, parmi d'autres personnages populaires de l'écran, Richard est né à Brooklyn, New York. Il a étudié le théâtre à la Yale School of Drama et a rejoint New York RKO-Pathé 'News en 1942, où il a écrit des commentaires d'actualités et réalisé deux reportages de guerre pour la serie "This Is America" et a écrit et produit "Flicker Flashbacks", une compilation de courts métrages issues du cinéma muet.

Son succès lui a valu un billet pour le studio RKO à Hollywood, où Richard a dirigé une série de passionnants films noirs comprenant "Garde du corps"1948 , basé sur un récit co-écrit par Robert Altman, suivi de "Le Pigeon d'argile "En 1949 et" Armored Car Robbery "en 1950.

"The Narrow Margin," son thriller de 1952 tourné à bord d'un train, est considéré comme un classique cinématographique aujourd'hui et en 1947, il a co-produit le documentaire "design for death "récompensé par un oscar .
Après il dirigea "The Happy Time", en 1952 avec Bobby Driscoll, qui a joué dans les films de Disney comme "Mélodie du sud" et "L'île au trésor" Richard a reçu un appel de Walt Disney, rival de son père, lui demandant de le rencontrer à son studio.

Richard se souvient: «J'étais complètement déconcertée. Je ne comprenais pas pourquoi il m' avait choisi pour diriger "20000 lieues sous les mers". J'ai dit: "J'adorerais faire ce film, mais j'aimerais Parler avec mon père, d'abord, connaître le rapport concurrentiel que vous avez eu. "

"Walt accepta. J'ai appelé mon père à New York cette nuit-là et lui a dit l'histoire. Il a dit:" Bien sûr que tu dois accepter cette proposition sans aucune question. Je te demanderais une chose. Donne un message à Walt pour moi, dis-lui qu'il a bon goût en administration. "

Même aujourd'hui, "20000 lieues sous les mers" reste l'un des plus ambitieux film de prise de vue réelle Disney . et après avoir terminé ce projet de 1954 Richard a a continué à diriger de nombreux autres grands films , dont "The Vikings" (1958), "Le Voyage fantastique" (1966), «Doctor Dolittle» (1967), "Tora! Tora! Tora! " (1970), "Soleil vert" (1973), et plus encore.

En 1993, Richard a publié son autobiographie, "Just Tell Me When to Cry" et en 2001, il apparaît dans le documentaire ABC "Walt Disney: l'homme derrière le mythe." Aujourd'hui, Richard Fleischer s'occupe de gérer la licence Betty Boop crée par son père .




Dernière édition par le Lun 18 Fév 2008 - 14:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gun Club



Masculin
Age : 24
Messages : 2855
Localisation : Yvelines
Inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Dim 17 Fév 2008 - 18:51

Encore un truc à savoir, c'est du Thierry, evidement ! Wink



Création de la chambre Space Mountain.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 25 Fév 2008 - 16:31

merci The.Twilight.Zone' Very Happy



Didier Fouret (Publications)
(récompense 1997)

Didier Fouret, ancien directeur des éditions Hachette, à Paris, a joué un rôle clé qui qui fit découvrir et redécouvrir une gallerie de personnages Disney aux parents et enfants à travers la France.

l'ancien président des productions Disney et légendaire Card Walker a rappelé, "Didier est un bon ami de Disney. Il a soutenu nos publications pendant de nombreuses années et en a crée d'autres très populaires en France."

L'ancien représentant Disney en europe Armand Bigle ajouta: "La première fois que j'ai pris contact avec les editions Hachettes au début des années 1950, Disney n'était pas bien connu en France. Didier aida à convaincre les responsables à publier des livres et des magazines Disney et finalement , Disney est devenu un des grands succès d' Hachette ."

Né le 25 juin 1927, à Paris, Didier obtenu son baccalauréat au Lycée Janson en 1943. Il fit, ensuite, son service militaire et servi dans la célèbre 2ème Division Blindée française, commandée par le général Jacques Philippe LeClerc, qui a contribué à la liberation de Paris, le 25 août 1944.

Après la guerre, il rejoint son grand-père Edmond Fouret, président de la bibliothèque Hachette , la société d'édition de Paris. Là-bas, Didier a commencé à élaborer des livres pour enfants et à l'âge de 30 ans, il a été nommé administrateur de la société.

En plus de contribuer à l'établissement de relations entre Disney et Hachette, Didier élargi la gamme de publications Disney en France. il a travaillé avec des partenaires Disney comme le légendaire Paul Winkler en 1952 pour la nouvelle édition de l'hebdomadaire "Le Journal de Mickey" (le premier numéro a été publié, en 1934, par Winkler). Le magazine, qui fit découvrir et redécouvrir Mickey à toute une nouvelle génération d'enfants français est devenue un succès instantané avec des vente s'échelonnant entre 650000 et 700000 numéros par semaine.

Didier a également contribué à orienter la création et la conception des celèbres albums Hachette pour enfants, qui étaient basés sur la populaire série livres d'or développé par Western Publishing aux états unis avec de magnifiques illustrations les livres Hachette mirent en vedette les histoires de Disney issues des films d'animation tels que «Peter Pan »et« Cendrillon ».

En 1979, Didier s'investit personellement dans EPCOT Center, qui était en train d'être construit à Walt Disney World en Floride. Son intérêt se transforma bientôt en la création d'un restaurant raffiné pour le pavillon français intitulé "chefs de France" au world showcase . Après avoir obtenu la bénédiction des responsables de Disney, Didier a ensuite procédé au recrutement de celebrités de la gastronomie française en l'occurence les chefs Paul Bocuse, Gaston LeNotre et Roger Verge comme partenaires de ce restaurant, qui continue à servir la gastronomie française .

En tout, Didier a contribué durant plus de 40 ans à la construction de l'image de Disney en France par le biais de l'édition. Didier Fouret est décédé le 5 juillet 1989, à Paris.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 25 Fév 2008 - 17:13

Joe Fowler (Attractions)
(récompense 1990)

Quelle que soit l'ampleur de la tâche , l'amiral retraité de la navy Joe Fowler obtenait des résultats, ce qui explique pourquoi, en 1954, Walt Disney invita personnellement ce constructeur de navires à diriger la construction de son dernier rêve - Disneyland. l'autre légende Disney Bob Matheison se rapella, un jour, alors que Joe et Walt regardaient une étape de la construction d'Adventureland, qui présentait une chute d'eau et un un tunnel.

Bob dit: «Walt se tourna vers Joe et lui dit:« Je souhaite voir l'eau tomber puis s'arréter au dessus d'eux pour reprendre après. "

"Joe était toujours vigilant. Il a juste dit:" si c'est faisable je peut le faire". "Je sais qu'il n'avais aucune idée de la façon dont il allait procéder pour l'eau, mais il a déclaré sans hésitation -" c'est faisable. "Et, ma fois, Il l'a fait. "

Né le 9 juillet 1894, à Lewiston, Maine, Joe fut diplomé ,dans sa catégorie, à l'US Naval Academy en 1917. Plus tard, il fut diplômé de l'Institut technologique du Massachusetts avec une maîtrise en architecture navale en 1921. Ancien combattant des deux guerres mondiales, Joe a conçu et supervisé la construction de canonnières à Shanghai, en Chine, au cours des années 1920 et par la suite conçu et construit des porte-avions, dont le Lexington et le Saratoga, qui étaient les plus gros porte-avions de la Seconde Guerre mondiale. Il était aussi en charge de tous les travaux menés par l'US Navy dans les chantiers navals de la côte Ouest pendant la Seconde Guerre mondiale.

En tant que militaire, Joe a rencontré ces personnalités comme Harry Truman, Dwight Eisenhower, Lyndon Johnson, et même Edward, Prince de Galles, sur un navire britannique à vapeur sur le fleuve Yangtze.Après 35 ans à l'US Navy, Joe avait atteint le rang d'amiral et a pris sa retraite en 1948-ou ce qu'il pensait être une retraite.Peu de temps après avoir fêté son 60e anniversaire, Joe a rencontré Walt Disney par l'intermédiaire d'un ami commun, et commenca une fructueuse carrière de 25 ans avec les productions Disney.

Pendant ce temps, Joe a supervisé la construction non seulement de Disneyland, mais plus tard géré ses opérations. A juste titre, Walt l'apella comme conseiller technique pour le tournage de "20000 lieues sous les mers».

entre les années 1960 et 70, quand Joe était chargé de la tâche herculéenne de la planification et de la construction de Walt Disney World. À un moment donné , Joe avait trois affectations differentes à sa charge dont celui de vice-président principal de la division ingénieurie et construction des productions disney ,président du conseil de la WED (Walter Elias Disney) Enterprise, maintenant connue sous le nom de Walt Disney Imagineering et directeur de la construction pour Disney's Buena Vista Construction Company.

Joe Fowler a pris sa retraite de Disney en 1978. Il est décédé le 3 décembre 1993, à l'âge de 99ans, à Orlando, en Floride.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 25 Fév 2008 - 17:51

Van France (Attractions)
(récompense 1994)

En tant que fondateur de l'Université de formation de Disneyland (aujourd'hui appelée The Disney University), Van Arsdale France a contribué à promouvoir la philosophie de Walt Disney qui est de créer le bonheur. Au sein de cet unique forum, il a encouragé les employés à sourire et traiter les visiteurs du parc comme des VIP .

Les concepts de service de Van de services vis à vis de la clientelle furent reconnu comme étant les meilleurs du pays . Et ,dans les manuels de formation, qu'il écrivait, disposaient de thèmes tel que «Vous êtes un ambassadeur du bonheur» et «vous êtes ici parce que vous êtes attentionné», ont servi de fondement à la formation de chaque nouveau Cast Member depuis l'ouverture de Disneyland en juillet 1955.

Ancien président de Walt Disney Attractions Dick Nunis décrivit Van comme étant une combinaison de Jiminy Cricket, Mary Poppins avec la colère de Donald Duck. Il a précisé, "Van croit au rêve de Walt Disney concernant Disneyland et a convaincu des milliers d'entre nous que notre but était de« créer le bonheur des autres. " Il se transforme en un Donald Duck s'il pense que nous perdons de vue le rêve quand nous avons à regarder les coûts pour réaliser des bénéfices. Pour survivre dans ce contexte de changement de rêve, Van Mélangeait la réalité du contexte de l'entreprise avec de la poussière de fée. "

Né à Seattle, Washington, le 3 octobre 1912, Van obtient son diplôme d'arts libéraux au San Diego State College en 1934. Ses premiers emplois variés, allant de plongeur (laveur de vaisselle)sur l'un debateaux du mississippi reliant l'ohio à celui d'ouvrier d'usine.

Son expérience en tant que spécialiste des relations du travail industriel a commencé quand il a été engagé comme directeur educatif pour la Division de la General Dynamics à Fort Worth , puis fut nommé en tant que civil conseiller pédagogique pour l'armée américaine et plus tard en Angleterre,puis en Allemagne. À son retour aux États-Unis, Van devint directeur des relations humaines pour Kaiser Aluminum Corporation's Mead Works et directeur des relations humaines pour Kaiser Frazer dans le Michigan.

Van rejoint Disney en mars 1955, et au fil des ans, interprèta de nombreux rôles dans le parc, y compris gestionnaire de zone à Tomorrowland, président de l'organisation du Disneyland Recreation Club, et coordonnateur du premier Disneyland Cast Member magazine "Backstage Disneyland."

En 1978, il a pris sa retraite de Disney et devint conseiller spécial de Dick Nunis, qui a ensuite dirigé le Parc. Il rédigea également " Old Dogs Can Learn New Tricks", un guide profesionnel pour les cadres supérieurs , ainsi que de son autobiographie "Fenêtre sur Main Street, 35 Années de Création de bonheur à Disneyland ". Il est resté un membre actif du Disneyland Golden Ears Club et le Club des Anciens de Disneyland et a participé à de nombreuses convention dans le pays parlant de sa carrière à Disneyland.

Van France est décédé le 13 octobre 1999, à Newport Beach, en Californie.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 10 Mar 2008 - 16:37

Paul Frees (télévision, cinéma et parcs)
récompense 2006

Au cours de sa longue carrière, "la voix de l'acteur Paul Frees s'entendais partout», explique l'historien film de Hal Erickson. «Il était littéralement impossible au cours des années 1960 et une partie des années 1970 d'allumer la télé sans entendre la voix de Paul Frees".

Né Solomon Hersh Frees à Chicago, il a débuté sa carrière d'acteur en 1942, et est restée actif pendant plus de quarante ans. Pendant ce temps, il a participé à plus de 250 films, dessins animés, et apparitions à la télévision, à l'instar de nombreux doubleurs, ses apparitions n'étaient jamais crédités.

Doté d'une étonnante polyvalence oditive et orale à un âge précoce, Paul Frees fit ses débuts à la radio avant d'entrer dans la seconde guerre mondiale . Il a été blessé lors du débarquement de Normandie et fut rappatrié aux états unis ou il eu une convalescence d'une année. Il étudia à la Chouinard Art Institute dans le cadre du programme "GI Bill", mais des problèmes de santé de son épouse l'obligèrent à abandonner et revenir à la radio.

Il a été la vedette de The Player, une serie radiophonique où il jouais tous les rôles. Il apparaissait souvent sur de telles séries radiophonique comme Escape, Suspense, Gunsmoke, Crime Classics et The Green Lama.

Frees a commencé sa carrière cinematographique, en 1948, tantôt comme acteur, mais le plus souvent comme doubleur. Chill Wills n'étant pas disponible pour doubler le mulet dans "Francis dans la maison hanté" (1956), paul Frees le remplaça, et lorsque la "josephine" de Tony Curtis dans Certains l'aiment chaud exigeait une voix plus mélodieuse Paul Frees est intervenu.

Paul Frees était souvent appelé dans les années 1950 et 1960 pour doubler certains dialogues des autres acteurs, souvent pour corriger les accents étrangers, le manque de maîtrise de l'anglais ou de mauvaises lectures par des non-professionnels. Chaque fois que la star du cinéma japonais Toshiro Mifune apparaissait dans un long métrage en langue anglaise comme le Grand Prix (1966) ou Midway (1976), il insistait pour que sa voix soit doublée par Paul Frees affirmant qu'il avait une voix plus adapté aux personnages joués que la sienne .
Il a doublé les dessins animés Jay Ward, fournissant la voix de Boris Badenov et Inspecteur Fenwick ( Dudley Do-Right),entre autre. Il a passé la majeure partie de sa carrière à travailler avec au moins neuf des principales entreprises de production d'animation du 20ème siècle: The Walt Disney Studios, Walter Lantz Studio, UPA, Hanna-Barbera, Filmation, MGM, DePatie-Freleng, Jay Ward, et Rankin-Bass Productions.

Frees a commencé à travailler pour Disney en doublant les voix d'animations Télévisées comme la narration pour "Man in Space" (1954), "les fables d'oeusope" (1955), "Boys of the Western Sea" (1956 -- 57), "Les neufs vies d'Elfego Baca" (1958), Tonka (1958), "Tales of Texas John Slaughter" (1958), professeur tête en l'air(1961), "Moochie of Pop Warner Football" (1960) , The Ballad of Hector, the Stowaway Dog (1964), et Un neveu studieux (1965). pour quatres bassets pour un danois(1966) il doubla la voix d' «Eddie» entièrement, puisque l'acteur Richard Wessel était décédé après la fin du tournage.

Le plus célèbre personnage doublé avec l'accent germanique par paul Frees n'est autre que Ludwig Von Drake , qui apparu pour la première fois dans la serie"Le monde merveilleux de la couleur" (1961) et par la suite devint un hôte fréquent de la soirée télé Disney du Dimanche soir, ainsi qu'une vedette de Disneyland Records.

En 1964-1965 pour ll'exposition universelle de New York , Frees fut le narrateur du preshow de l'attraction Grands Moments avec M. Lincoln au Pavillon de l'Illinois. Pour Disneyland, il a fourni la célèbre parôle "you are there"(vous êtes là) au sein de la narration d'Adventure Thru Inner Space. Certaines de ses plus mémorables performances vocales sont encore aujourd'hui interprétés dans les parcs Disney: Paul Frees est le "Ghost Host" dans Haunted Mansion, ainsi que de nombreux Pirates des Caraïbes.

Paul Frees était actif jusqu'à sa mort d'une insuffisance cardiaque, le 2 novembre 1986, à Tiburon, Californie.Il avait 66 ans.

Lorsqu'on lui a demandé si jamais il avait des raisons de regretter son relatif anonymat artistique, Frees répondit: «Parfois, oui. Mais c'est rien, je ne doit pas me plaindre lorsque je regarde le solde de mon compte en banque."


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 10 Mar 2008 - 18:30

Annette Funicello (Film & Television)
(Récompense 1992)


La Mouseketeer Annette Funicello a gagné les cœurs avec son timide, sourire , et avant la fin de la première saison du "Mickey Mouse Club", elle recevait 6000 lettres par mois.

Annette ,se rapella de la réaction de Walt Disney face à ce succès phénoménal, j'avais environ 13 ans et mes courriers de fans commençaient à me parvenir, et il m'a dit: "Est-ce que vous avez beaucoup de parents italiens?" Je lui ai répondu" Non, pourquoi? " . "Le nombre de lettres que vous recevez c'est incroyable!"

Né à Utica,état de New York, le 22 octobre 1942, Anette avais quatre ans lorsque sa famille s'installe à Los Angeles. L'année suivante, sa mère l'inscrivait à des cours de danse, pour aider Annette à surmonter sa timidité.

En 1955, à l'âge de 12 ans, elle interprète le rôle principal dans "Le Lac des cygnes" au Burbank Starlight Bowl. Elle ignorait à ce moment-là,que Walt Disney était assis dans le publicà la recherche d'enfants pour sa nouvelle émission de télévision "Mickey Mouse Club". Le lendemain, l'école de danse d'Annette reçu un appel du Studio demandant à voir la fillette qui jouait la reine des cygnes et elle est devenue la 24e Mouseketeer. Plus tard, elle a participé à de nombreuses series Disney, notamment "Adventures in Dairyland" et "Spin et Marty."

En 1959, à la fin du "Mickey Mouse Club" , Annette a été gardée sous contrat avec les Walt Disney Studios et a continué à apparaître dans des émissions de télévision dont "Zorro", "The Horsemasters" et "Elfego Baca," ainsi que les longs métrages "Quelle vie de chien", "Babes in Toyland," et "Un neuveu studieux."

Elle a également bénéficié d'une fructueuse carrière musicale chez Disney avec 15 albums avec des singes tels que "Tall Paul" et "How Will I Know My Love?". En 1994, Walt Disney Records a publié un double CD rétrospective, "Annette: A Musical Réunion"avec "America's Girl Next Door". Cette même année, son autobiographie "A Dream Is A Wish Your Heart Makes: My Story", écrit avec Patricia Romanowski, a été publié par Disney Hyperion Press.

Au début des années 1960, Annette joua avec Frankie Avalon dans une serie de films à succès, produit par American International Pictures, dont "Beach Party" et "Beach Blanket Bingo". En 1987, elle a de nouveau fait équipe avec Frankie Avalon, en tant que co productrice et vedette dans le film "Retour à la Plage", suivie d'un "Frankie et Annette" une tournée de concerts en 1989 et 1990.

En juillet 1992, Annette divulgua publiquement son combat avec la sclérose en plaques, une maladie invalidante du système nerveux central. Elle a créé le Fonds de recherche Annette Funicello pour les maladies neurologiques, et continue à poursuivre ses nombreuses entreprises, y compris l' "Annette Funicello Teddy Bear Company".


Revenir en haut Aller en bas
J-Sora



Masculin
Age : 33
Messages : 903
Localisation : Sannomiya/Paris
Inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 11 Mar 2008 - 21:09

Merci beaucoup Thierry,on en apprend beaucoup Wink.Fallait bien parler de ces personnes qui ont une importance Wink.


Ie Bann,chikusho nandemonai.Chotto matte kuso........
Nakunai Doremon/NMU/Nitro Microphone Underground from Nihon/Shibuya
KOKO TOKYO*SANNOMIYA
Revenir en haut Aller en bas
http://sekainihongo.skyblog.com
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 17 Mar 2008 - 14:46

Matthew Garber (Film) récompense 2004


l' Acteur Matthew Garber vit éternellement dans les classiques de Disney «Les trois vies de Thomasina" (1963), "Mary Poppins" (1964), et "la Gnome-Mobile" (1967). Il fit équipe avec la co star,légende Disney, et amie d'enfance Karen Dotrice.Dans ces trois films, Matthew a gagné le cœur des spectateurs avec sa douce et attachante personnalité.

Matthew est son inhabituel manque d'inhibition face à la caméra a rapidement inspiré le departement publicitaire Disney à l'époque pour une séquence «les methodes des plus jeunes acteurs dans les films." En effet, son caractère exceptionnel et ses qualités furent précisément ce l'ammenèrent ,à l'âge de 7 ans, à obtenir son premier rôle Disney dans «les trois vies de Thomasina."

Les premiers essais de Matthew pour " La Gnome-Mobile" revelèrent des instants de rires pour Disney, qui l'a ensuite decidé à faire son choix.

Un incident fut dévoilé dans certains articles «Il a dû interrompre la scène en disant:" Excusez-moi, je crois que l'une de mes dents de devant est tombé. " Essayant d'étouffer son rire, le réalisateur a répondu: "Eh bien, allez-y enlevez là." ... Exactement ce qu'a fait Matthieu, tandis que la caméra continuait à tourner. "

Né en Angleterre le 25 mars 1956, de parents qui adoraient la scène, Matthew entra à l'école primaire St PAul et Highgate, au nord de Londres. Un communiqué de presse de Disney, rédigé en 1967, décrivit Matthieu comme un garçon vif et brillant, qui prend plaisir à faire des blagues sur ces amis, aimant le sport, la lecture de livres d'aventures ,de mythologie et même de poésie.
Le père de Karen dotrice ,l'acteur shakespearien Roy Dotrice, et ami de la famille permis à Matthew de passer le casting Disney , où son "déanchement , son strabisme, ses gestes du nez, et l'art de brosser ses cheveux avec sa main " lui ouvrirent les portes des studios .

Karen se rappella vis à vis de son travaille avec Michael, «Il était dans la vie comme à l'écran, un lutin. Je ne pouvait pas imaginer faire des films sans lui ça aurait été beaucoup moins amusant . Il aimait être méchant, curieux et aimais sauter entre les petits bâtiments des studios. Victorienne Alors que j'étais une bonne victorienne qui ne se laissait pas se salir ou se mettre de la boue , Matthew avait un grand sentiment de plaisir et de danger. Il était un casse-cou et qui aurait pu être pilote de voitures de course . Et il a pleinement vécu les 21 ans de sa vie . "

Après ces participations aux films Disney, il est retourné en Angleterre, mais on sait peu de choses sur lui après celà.

Matthew Garber est décédé le 13 juin 1977, au Royal Free Hospital, à Hampstead, en Angleterre, bien que sa mort ne fut rendue publique que quelques temps après.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 17 Mar 2008 - 15:29

Bill Garity (Film) récompense 1999

Bill Garity animateur chez Disney a donné un visuel technique de pointe. Parmi ses contributions, la mise en place du son pour le cort métrage pionnier de 1928 "steamboat Willie" ,le premier dessin animé sonore synchronisé , et a aidé à développer d'autres inventions. Walt Disney le nomma directeur principal.

Bill Garity est un héros méconnu de l'histoire de Disney, a déclaré Dave Smith, directeur de la Walt Disney Studio archives. "Avec ses efforts pionniers dans le son et les techniques de caméra, il a contribué à rendre les studios Disney à un niveau supérieur aux autres , tandis que son expertise de la planification et du contrôle ont abouti à l'édification du studios haut de gamme de Burbank."

Né à Brooklyn le 2 avril 1899, Bill Garity étudia à la Pratt Institute of Art de New York. Pendant la Première Guerre mondiale, il a servi pendant deux ans avec la section Radio Recherche et developpement de l'US Signal Corps. Après la guerre, il a rencontré le pionnier de la radio Lee DeForest et durant les 7 années qui suivirent a contribué au développement précoce du son pour le cinéma.

En 1927, Bill installa un système de sonorisation au New York capital Theater pour accueillir la première actualité sonore, qui diffusais les images de l'aviateur Charles Lindbergh après sa traversée de l'Atlantique avec succès.

Un an plus tard, il a rencontré Walt alors qu'il développais le système d'enregistrement cinématographique sonore. Leur rencontre était destinée. Walt était déterminé à lever l'animation à une forme d'art unique de la narration et Bill avait le savoir-faire technique pour l'aider à réaliser son noble objectif.

Avec le succès de «Steamboat Willie» et ses nouveaux dessins animés sonores, Walt acheta à Bill son système d'enregistrement et lui demanda s'il pourrait l'installer et former un technicien. Le voyage en californie de Bill d'une durée initiale de 60 jours s'étalla sur plus de 13 ans quand il a rejoint The Walt Disney Studios en 1929.

Bill Dirigea un département de 18 ingénieurs qualifiés, qui ont permis de concevoir, de développer et d'étendre les capacités du dessin animé. L'équipe, sous la direction éclairée de Bill, a également créé la caméra multiplane, qui a donné la profondeur aux films d'animation début 1937 avec le court métrage , «Le Vieux Moulin», suivi des classiques comme "Pinocchio", "Fantasia" et "Bambi. " L'invention, qui a permis de créer des mouvements de caméra, qui simulait des films en prise de vue réelles, valu un Oscar ® dans la catégorie scientifique et technique.

En 1940, l'équipe de Bill inventa "Fantasound", un système stéréo innovant installé dans des cinemas pour le classique de Disney, «Fantasia». Le système stéréo, a grandement amélioré l'effet de l'animation musicale le mettant au niveau de chef-d'œuvre, lui valu un clin d'oeil aux Academy Awards ® de 1941.

Un an plus tard, Bill quitta le Studio pour poursuivre sa carrière au sein d'autres entreprises de divertissement, occupant , entre autre,les fonctions de vice-président et directeur de production de Walter Lantz Studios.

Le 16 septembre 1971, Bill Garity décéda à Los Angeles.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 17 Mar 2008 - 15:55

Mario Gentilini (publications) récompense 1997

Mario Gentilini développa la création d'éditions dans le monde de la bande dessinée . En tant qu'ancien directeur du magazine "Topolino" (Mickey), il avait une valeur artistique, une personnalité captivante et infatigable, qu'il a insufflé dans la publication populaire avec la vedette Mickey Mouse. Sous son leadership, «Topolino» fut transformé en un mois en une publication hebdomadaire et originale de Disney mettant en vedette des histoires classique produites par des artistes italiens.

Comme l'a rappelé Roy E. Disney, «Mario a été un grand pionnier dans le domaine comique."

Né le 8 juillet 1909, à Luzzara,Italie, Mario étudia les arts à l'Accademia di Brera à Milan et ,avec le temps, est devenu un célèbre peintre figuratif avec des réalisations présenté dans des expositions à Paris et à Rome.

Il a enseigné au sein d'une école secondaire jusqu'en 1936 quand on lui a offert la possibilité de remplacer un artiste en congé du Arnoldo Mondadori Editore. C'est au sein de cette prestigieuse firme, que Mario récupéra le magazine "Topolino" , dont la société avais récemment acquis les droits de publication. Il fut vite enchanté par cette petite sourie de Disney et ,de ce fait, quitta l'enseignement et commencea une nouvelle carrière dans l'édition, retouchant les dessins pour «Topolino». Neuf ans plus tard, en 1945, Mario fut promu responsable de son édition.

Généralement, au cours de cette période, seules les histoires Disney en provenance des États-Unis été traduites et publiées dans le magazine. Mario, cependant, a transformé la publication de ce mensuel en un hebdomadaire, en conséquence, lança des histoires originales Disney crées par des artistes italiens pour aider à remplir "Topolino" publiant environ 3500 pages par an. Les artistes qu'il a recruté, furent issues de hautes écoles tels que l' école italienne Scarpa en Vénétie.

Mario apporta d'autres contributions comme "le classique de Walt Disney», un magazine mensuel mettant en vedette les meilleurs récits issues de "Topolino". D'abord publié en 1958, le magazine a connu un immense succès avec la vente de deux millions d'exemplaires en sept langues par numéro. Dix ans plus tard, Mario a publié le premier d'une série à succès de manuels pour les scouts Italiens(Junior Woodchucks) intitulé "Manuale dell Giovani Marmotte".

En plus de son génie de l'édition, Mario était aussi un habile commecial et, en 1960, a fondé le trophé de ski "Topolino" destiné aux enfants âgés de 6 à 12 ans , le premier programme sportif de ce genre en Europe. Il a également développé Le Club des lecteurs de"Topolino", qui perméttais de recueillir et échanger des images spéciales publiés dans le magazine. Fondée en 1954, le club était passé à plus de 500000 membres à la fin des années 1960.

Après 35 ans avec Arnoldo Mondadori Editore, Mario a pris sa retraite en 1980. Gaudenzio Capelli pris la relève en tant que directeur de "Topolino".

Mario Gentilini est décédé en février 1988, à Milan.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 17 Mar 2008 - 16:46

Betty Lou Gerson (Animation - Doublage) récompense 1996

Alors que les chiots du long metrage d'animation Disney "Les 101 Dalmatiens" peuvent avoir volé le cœur des spectateurs, l'actrice Betty Lou Gerson, qui a joué la voix de Cruella De Vil, vola la vedette.

Dans une interview, Betty Lou a dit une fois de Mme De Vil, "Cruella a un tel caractère exagéré, c'est exactement la façon dont je l'ai joué. Elle a été très amusante, mais je n'ai jamais pensé qu'elle deviendrais la figure cultisimme qu'elle est devenue ».

Marc Davis, l'animateur, a felicité Betty Lou pour avoir su decrire ses coups de crayons. Il a dit: «Cette voix était la plus grande chose que j'ai jamais eu ce fut une chance de travailler avec elle. Une voix, comme Betty Lou vous donne quelque chose à faire. Vous obtenez un rendement et allez de l'avant, et si vous n'arrivez pas à en tirer parti , Vous êtes hors sujet".

Betty Lou fit un commentaire sur la qualité de sa voix, une seule fois, quand elle a raconté cette histoire. "Mon premier mari se moquais de mon accent [du Sud]. Il l'appellais un accent mi Atlantique. Il disais:" Je sais que tu as quitté New York, mais je ne pense pas que tu soit réellement arrivé en Angleterre. "

Non seulement la voix de Betty Lou influencea Cruella, mais aussi son physique. Elle se rappela, «À l'époque, j'étais une brunette avec se hautes pomettes ..."

Né à Chattanooga, Tennessee, en 1914, elle a grandi à Birmingham, en Alabama, Betty Lou joua pour la première fois dans une école à l'âge de six ans. A 16 ans, elle a déménagé à Chicago, où elle a finalement remporté son premier rôle d'actrice face à Don Ameche dans la série radiophonique populaire "Première Nuit blanche". Durant un moment, elle fut connue dans l'industrie en tant que "Soap Opera Queen of Chicago", et parmi ses interpretations à la radio figurent "Grand Hôtel" et "The Lux Radio Theater."

Dans les années 1940, elle déménage à Los Angeles et fait irruption dans le cinéma et la télévision. Elle a paru dans une série de films dont "Nightmare Alley" (1947), "The Red Menace" (1949) et "Undercover Girl" (1950), alors que ses prestations televisés inclurent "La quatrième dimension", "Perry Mason", "The incorruptibes", et "77 Sunset Strip".

Betty Lou a d'abord travaillé avec Disney en 1950, quand elle fit la narration «Il était une fois ..." pour le film d'animation classique «Cendrillon». Elle a également doublé un petit vieux dans "Mary Poppins". Lorsqu'elle doubla Cruella De Vil, ce rôle apporta beaucoup à sa notoriété et comme elle l'a dit, «Il est très satisfaisant de savoir que durant les 40, 50 ou 60 prochaines années mon travail sera toujours connu et apprécié ".

Betty Lou Gerson est décédé le 12 janvier 1999, à Los Angeles.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 18 Mar 2008 - 18:23

Blaine Gibson (Animation & Imagineering)
récompense 1993


Blaine Gibson est né le 11 fevrier 1918 à Rocky Ford ,Colorado.
Il travailla comme animateur et scuplteur pour le compte des studios Disney puis de Waly Disney imagineering.
Après des études à l'universite du Colorado, il abandonna ses études pour rejoindre les studios Disney. Il y entra en 1939. Il travailla en tant qu'intervalliste puis assistant animateur sur de nombreux films films tels que Fantasia, Bambi, Mélodie du sud, Alice au pays des merveilles, peter Pan, La belle au bois dormant et les 101 dalmatiens .
Durant cette période, il pris des cours de sculture le soir au Pasadena City College et avec un professeur privé, afin de satisfaire sa passion d'enfance. Petit à petit, il réalisa des œuvres qu'il exposa dans divers lieux de la région. En 1954 , alors que walt Disney travaille d'arrache-pied sur le projet de Disneyland , il se rend à l'une de ces exposistions. Gibson avait réalisé des sculptures d'animaux. Disney demanda alors à Gibson de rejoindre à mi-temps WED Enterprises afin d'assister à la création du parc.
En 1961, Gibson intègre à plein temps le tout nouveau service des sculptures de WED Entreprises. Il en devient le maître sculpteur et réalise alors de nombreuses figures principalement afin d'"habiller" les audio-animatronics . On lui doit l'Abraham Lincoln de Great moments with Mr Lincoln , mais aussi les oiseaux de Enchanted Tiki room , les présidents de Hall of presidents , les personnages de Haunted mansion/Phantom manor et de Pirates des Caraïbes
Gibson a pris sa retraite en 1983 mais a servi de consultant sur de nobreux projets comme The great Movie Ride pour lesDisney-MGM-studios (1989) en Floride .
En 1993, il réalisa la statue Partners représentant Walt Disney tenant la main à Mickey Mouse et lui montrant quelque chose. Puis 1998 il réalise Sharing the Magic avec Roy O Disney , assis sur un banc au côté de Minnie Mouse .


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mer 23 Avr 2008 - 13:15

Harper Goff (Film & Imagineering)
récompense 1993

Harper Goff rencontra pour la première fois Walt Disney en 1951 au-Bassett Lowke Shop Ltd de Londres, ils étaient tous deux intéressés par l'achat d'un même article. Harper se rapella ,plus tard , de cette rencontre: "Il se tourna vers moi et m'a dit:" Je suis Walt Disney. Êtes-vous l'homme qui voulait acheter cette machine ? " Eh bien, je suis presque tombé. Il m'a demandé ce que je faisais dans la vie et je lui ai dit que j'étais artiste. Il a dit: «Quand vous reviendrez aux états unis, venez me voir." En fin de compte, Walt acheta la locomotive, tandis que Harper se lancea dans un voyage passionnant pour le développement de projet cinématographique et pour l'Imagineering de The Walt Disney Company.

Parmi ces projets, Harper a conçu le Nautilus, avec des intérieurs victoriens , pour le film "20000 lieues sous les mers." Il a également développé des idées conceptuelles pour Disneyland, comprenant main street et Jungle Cruise, et a travaillé en étroite collaboration avec Walt tout au long de la conception et construction du Parc.

Né le 16 mars 1911, à Ft.. Collins, Colorado, Harper déménagea, plus tard, avec sa famille à Santa Ana, Californie. Il fit ses études à la Chouinard Art Institute de Los Angeles et a vécu à New York quelque temps ,travaillant comme illustrateur pour dess magazine comme "Colliers", "Esquire" et "National Geographic".

Il est retourné sur la côte Ouest pour travailler comme scénographe pour Warner Bros sur des films comme "Sergent York", "Casablanca", "Charge of the Light Brigade" et le classique d' Errol Flynn "Captain Blood". Plus tard, il a travaillé comme producteur associé et directeur artistique pour "The Vikings", avec Kirk Douglas, et comme directeur artistique pour "Pete Kelly's Blues" et "Willie Wonka and the Chocolate Factory".

Initialement, Walt embaucha Harper pour esquisser un story-board pour un court métrage de la serie True-Life Adventure intitulé "20000 lieues sous les mers". Au lieu de cela, Harper conçu des esquisses pour l'équivalent d'un long-métrage inspiré, sur la base du roman de Jules Verne . Après avoir étudié les story-boards que Harper avait réalisé , The Walt Disney Studios a produit ses premiers long metrages de prises de vues réelles . En 1955, "20000 lieues sous la mer" a remporté deux Oscars ® pour la direction artistique et les effets spéciaux.

Pendant son temps libre, quand il ne bricolais pas avec ses modèles réduits de trains, Harper jouait également du banjo avec le "Firehouse Five Plus Two" Dixieland jazz band, composé de collaborateurs Disney, comprennant d'autres artistes légendes,tel Ward Kimball et Frank Thomas. En 1975, Harper a également contribué ,pour EPCOT Center,à la conception d'esquisses présentant le World Showcase, et l'élaboration de concepts pour les pavillons du Japon, de l'Italie et du Royaume-Uni .

Harper Goff est mort le 3 mars 1993, à Los Angeles.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mer 23 Avr 2008 - 13:53

Leonard H. Goldenson (Télévision)
récompense 2004

Leonard H. Goldenson, Fondateur et ancien Président du Conseil de l'American Broadcasting Company, Inc (ABC, Inc) est un des héros méconnus de la télévision . Contrairement à ses rivaux des plus flamboyants réseaux médiatiques William Paley de CBS et David Sarnoff de NBC, Leonard travaillais tranquillement dans les coulisses influençant cette industrie par sa visionses innovations et son audace .

Toujours considéré comme un grand homme par ceux qui ont travaillé pour lui, Ted Koppel d' ABC Nightline se rapella, "Leonard a été couronné de succès d'une part; douloureusement modeste sur l'autre. Il est le genre de gars qui conduit une voiture jusqu'aux derniers instants".

Né à Scottdale, Pennsylvanie, en 1905, Leonard a découvert son amour pour le cinéma en travaillant au sein du cinema local.En 1933, Leonard fut engagé par la Paramount afin de réorganiser les salles de cinéma en faillite en Nouvelle-Angleterre et fut ,à l'âge de 28 ans, diplomé de l'Harvard Law School gérant également l'ensemble de la chaîne de 1700 salles.

Après avoir été témoin de l'experimentation d'un système télévisé à l'exposition universelle de New york en 1939 , Leonard a perçu la télévision comme étant l'avenir du divertissement. En 1953, à la tête de United Paramount Théâtres, il a négocié sa fusion avec American Broadcasting, avec un réseau de cinq stations de télévision.

En 1954, Leonard défia les sceptiques qui croyaient que les studios de cinéma pourraient ne pas être attirés par la télévision. Walt Disney, en quête de capitaux pour financer son rêve de construire Disneyland, a été rejetée par chaque réseau, studio et une banque. Heureusement, le rêve de Walt a été partagé par Leonard et ils ont conclu une entente: en échange d'une part du financement, le Studio ABC aurait en retour une série hebdomadaire, "The Wonderful World of Disney," et des droits de diffusions des films d'animations . L'alliance de Leonard avec Disney a ouvert des portes par la suite aux réseaux televisés traitant , de ce fait, avec d'autres studios, dont Warner Bros, et Hollywood adopta bientôt le moyen UPSTART .

En outre, Leonard mis le sport en prime time avec "Monday Night Football" et, au niveau international, la couverture en direct des Jeux olympiques. À la fin des années 1970, il a dirigé des programmes pour la télé comme : "Les oiseaux se cachent pour mourir", "The winds of war", et des minies series comme celle d'Alex Haley's "Roots".

Leonard a été responsable de nombreuses autres «premières»: ABC est le premier réseau innovateur, avec des series, des dessins animés et des feuilletons en prime time sans oublier les programmes styles westerns, médecine, détectivee, et series d'actions. Et ABC fut le seul réseau à emettre les auditions de McCarthy en direct.

Toujours à la recherche vers l'avenir, Leonard encouragea ABC à investir dans le réseau cablé , comprenant Lifetime, A & E, et l'acquisition de la plupart des ESPN.

En 1985, Leonard a orchestré la plus grande fusion de l'histoire des médiats lorsqu'il a vendu ABC à Capital cities. Dix ans plus tard, Disney a acquis ABC, réunissant ainsi deux pionniers devenus géants.

Leonard H. Goldenson est mort le 27 Décembre 1999, à son domicile près de Sarasota, en Floride.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mer 23 Avr 2008 - 14:37

Gottfredson, Floyd (animation)
récompense 2003

Si Mickey Mouse devait avoir un artiste tuteur ce serais Floyd Gottfredson, qui dessina quotidiennement les bandes dessinées de Mickey à partir de 1930. Courageux! Sans se relacher Floyd était le parfait gardien de l'ambassadeur de bonne volonté Disney.

"Floyd a joué un rôle majeur dans la notoriété de Mickey mouse à travers le monde grace à la production de bandes dessinées quotidiennes », dit Dave Smith , archiviste de la Walt Disney Company . "Parmis les employés que j'ai eu l'honneur de cotoyer , Floyd a été probablement le plus grand gentilhomme de tous."

Né en 1905 dans une station de chemin de fer de Kaysville, Utah, où ses parents ont vécu, Floyd a pris des cours de dessin par correspondance .

En 1926, il a fourni des dessins animés pour des journeaux et revues de l'Utah , tout en travaillant comme projectionniste pour une chaine de cinema .

Après avoir remporté la deuxième place dans un concours national de dessins animés, Floyd déménagea en Californie en 1928, dans l'espoir de travailler dans la presse . Au lieu de cela, il a travaillé comme projectionniste dans un cinema jusqu'en 1929, quand il présenta des échantillons de son talent à Disney.

Floyd se rappela plus tard, «Quand Walt m'a demandé quel genre de travail j'aimais faire , j'ai répondu:" Je suis plus intéressé par la bande dessinée que l'animation. "

Ainsi, Walt embaucha Floyd comme artiste intermédiaire travaillant sur les courts métrages de la serie "Silly Symphony" . Quatre mois plus tard, Floyd demanda à Walt de prendre en charge la nouvelle revue de bande dessinée Mickey Mouse pour quelques semaines après que les artistes Ub Iwerks et Win Smith, qui avaient développé la bande dessiné , aient quitté le Studio. Quarante-cinq ans plus tard, Floyd était encore dans la réalisation de la bande dessinée .

La première bande dessinée mickey mouse fut publiée le 5 mai 1930, quelques mois seulement après son lancement en janvier par l'intermédiaire de King Features Syndicate. Floyd réalisa son rêve et heureusement continua à dessiner les histoires de Mickey quotidiennement qusqu'à ce qu'il prenne sa retraite du studio en 1975.

Ses contributions comprennent la réalisation du magasine quotidien 1930-32; la revue dominicale Mickey de 1932 à 1938, et devint chef du departement bande dessinée de 1930 à 1946. Floyd contribua à l'augmentation , par son département, de la production des bandes dessinées afin de couvrir cinq caractéristiques: "Mickey Mouse" en quotidien et dominical; "Donald Duck" en quotidien et dominical puis "Silly Symphony" en dominical, qui est devenu plus tard "Uncle Remus."

Au fil des années, le style des magazines passèrent d'un gag par jour à une histoire , esquissés par Floyd. des courts métrages furent inspirés des bandes dessinées de son quotidien, un précédent initialement prévu par Walt, qui écrivit les 18 premières bandes dessinées Mickey Mouse souvent emprunts de gags courts.

Floyd, dont le travail a influencé des artistes populaires tels que Romano Scarpa, a rappelé, «J'ai toujours pensé que c'était notre travail d'essayer de capturer l'esprit de l'animation ... J'ai essayé de concevoir les personnages comme s'ils se déplaçaient dans l'animation ».

Floyd a également introduit de nouveaux personnages de bandes dessinées légendaires dans l'univers de Mickey,comprenant Phantom Blot, Morty et Ferdie Fieldmouse, Eli Squinch, Eega Beeva, Sylvester Shyster, Joe Pipper, Captain Doberman et Gloomy.

Floyd Gottfredson et morts le 22 Juillet 1986, à Montrose, en Californie, à l'âge de 81 ans.


Revenir en haut Aller en bas
 
[Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: The Walt Disney Company :: Disney Unlimited-