AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 10 Sep 2007 - 16:16

Pinto Colvig (animation - doublage)(récompense 1993)


Vance DeBar "Pinto" Colvig était une bibliothèque humaine virtuelle des effets sonores. Dans une partie des films d'animation Disney et courts metrages, Pinto crachait pour une séquence de cigale, rotait pour les cafards, et grognait pour les porcs, et bien d'autres effets sonores bizarres . Le musicien, l'artiste et l'ancien clown de cirque a également prêté sa voix au personnage de Disney, Goofy (Dingo), commençant à le doubler en 1932 jusqu'à sa mort en 1967.

Un peu « maladroit » , Pinto était disait fanatiquement, « ma mère m'a couvert de vêtements comiques quand je suis né et depuis je continue à faire le clown. » Pinto faisiat le clown quand il a doublé la voix de nouf nouf dans le court metrage «les trois petits cochons» ,grincheux et dormeur dans la « Blanche Neige et les sept nains, » et la cigale dans « La cigale et la fourmie. » Il a même aboyé pour le doublage de Pluto.

Né à Jacksonville, Orégon, en 1892, Vance Colvig futsurnommé « Pinto » en raison de son visage couvert de taches de rousseur. À un âge jeune, il a appris comment inciter des personnes à rire en faisant des grimaces et en jouant les polissons espiègles. Il a passé des heures imitant les bruits autour de lui - la porte, les animaux de ferme, et les bruits de village. Le long de son parcour , il pris une Clarinette, et à 13 ans , commenca à se produire dans les foires du comté, les carnavals et dans les pièces de vaudeville à travers le pays. En 1911, il s'est inscrit à l'université d'état de l'Orégon, mais à chaque printemps il partait se produire avec le cirque. En 1913, il quitta l'école pour se produire dans le prestigieux circuit Vaudeville Pantages.

Pinto avais également un talent particulier pour le dessin, et pendant un certain temps, travailla en tant que concepteur de dessins pour«Le bulletin de San Francisco » et plus tard, la « chronique. » Il a également travaillé un peu dans l'animation , lançant son propre studio, Pinto Cartoon Comedies, qui a fermé quand ces employés furent recrutés pour l'amée lors de la première guerre mondiale .

En 1921, il part pour Hollywood. Avant que les films soient devenus des « films parlants, » il a travaillé avec Mack Sennett, le roi de la comedie Hollywwodienne, écrivant les titres d'histoire, développant des gags et se produisant dans une douzaine de comédies. Dans les années 40 et 50s, il était le « Bozo original, le clown de la société capitol, » fournissant le récit à une série de livres produits par Capitol Records.

L'éventail de talents de Pinto était une parfaite opportunité pour les studios Disney.Il doublé des centaines de personnages Disney, il a dit que Goofy (Dingo) était son favori.
Pinto Colvig est mort le 3 octobre 1967, à Los Angeles

Tim Considine (télévision et film)(récompense 2006)

Tim Considine est né à Los Angeles en 1940 d'une lignée théâtrale : il est le fils du producteur Britannique John W. Considine et de l'héritière d'une chaine de theatres Carmen Pantages . Le frère de Tim , John est également un acteur et un auteur, et son oncle ,Bob Considine, était chroniqueur pour le journal King Features.

Tim a commencé sa carrière saisonnière à l'âge 11 ans, jouant le fils de Red Skelton dans le clown (remake de 1953 du film The champ,de Wallace Beery et Jackie Cooper datant de 1933 ), Leonard Maltin rappela « Il était meilleur que ne le souhaitais le scrïpt » suivi d'un rôle dans la suite de 1954 avec William Holden et juin Allyson, et un film sur une histoire d'internat de Greer Garson Her Twelve Men (1954), où il a rencontré une future star et ami David Stollery.

Tim a joué Spin Evans dans la serie tv « les aventures de Spin & Marty» pour « le mickey mouse club» (1955), avec Stollery, suivi des deux suites de « Spin et Marty ». Il se rappelle ces jours dans le « le ranch Triple-r » comme particulièrement insousiant. « Nous avons tourné dans un ranch situé à environ quarante miles du studio de Burbank. Mais ça aurais rès bien pu être à mille miles. En réalité, le travail et le jeu ne se distinguais pas . »

Il a continué à jouer Frank Hardy (à l'opposé de Tommy Kirk dans le rôle de Joe Hardy) dans deux « Hardy Boys », et fut invité a tenir le premier rôle dans la serie périodique d'« Annette », pour "le Mickey mouse club"

Tim a eu un rôle avec Fred MacMurray dans Shaggy Dog (1959). « J'ai toujours pensé qui était l'une des plus mauvaises performances que j'ai jamais données, » Tim admet, « c'était une période très critique de mon adolescence , et j'étais plus intéressé à être un type cool qu'un acteur. » Tim a également joué James Roosevelt avec Ralph Bellamy dans Sunrise at Campobello (1960), et fit des apparitions dans les séries tv« Cheyenne » « Johnny Ringo » et « les incorruptibles. »

En 1960 il décrocha un contrat de cinq ans et commenca à travailler sur la comédie tv classique « mes trois fils, » avec Fred MacMurray et Don Grady, un ancien Mouseketeer. Il a joué le rôle de « Mike Douglas, » et a par la suite écrit et dirigé plusieurs épisodes de la série.

En Tim 1970 joua l'un de ses plus célèbres mais également plus court rôle dans : le soldat giflé par George C. Scott dans Patton (1970).

Il a fait quelques apparitions TV et quelques films , mais a passé ,en géneral, les décennies suivantes à combiner ses amours de l'écriture, de la photographie, des sports, et des voitures.

Tim est l'auteur du dictionnaire photographique " Soccer" (1979), le language du Sport (1982), et American Grand Prix Racing: un siècle de conducteurs et de voitures(1997), décliné ,par la suite,en magazine. Il a de temps en temps remplacé William Safire dans la rubrique« On Language» pour le magazine New York Times.

D'un enfant dans les yeux du public, Considine dit, « c'était généralement une expérience très bonne pour moi.bien que ça m'ai manqué, je suis sûr que j'ai manqué, mais je ne suis pas trop malheureux au sujet de ce que je suis devenu. J'ai eu l'occasion de perseverer dans toutes sortes de choses, et pas simplement dans cette carrière ! »

Tim Conway (film)(recompense 2004)


Au cours des années, le comédien Tim Conway a enchanté les spectateurs de Disney avec ses singeries dans des films cinématographiques mémorables tels que « le gang des chaussons aux pommes» (1975), « Un Candidat au Poil» (1976), et « Le Retour du Gang des Chaussons aux Pommes » (1979). Souvent Souvent accompagné du comique Don Knotts, le duo s'est inspiré des commiques Hollywoodiens légendaires tel Stan et l'Oliver .

Tom Conway est né le 15 décembre 1933 à Willoughby, Ohio, il a grandi dans la communauté au curieux nom de Chagrin Falls, qui plus tard inspira son style comique routinier.

Après être sorti diplomé de communications à l'université de Bowling Green en Ohio, il fut enrôlé dans l'armée américaine, servant deux ans dans l'Eighth Army Assignment Team. Lors de sa permission, il reçu un courrier pour un job de disc jockey au sein d'une radio de Cleveland. ses talent lui valurent un transfert au département promotionnel.

Il fut ammené à diriger ,ensuite,un show pour une television locale intitulé Ernie's Place et est souvent apparu comme le personnage paradoxal Dag Hereford, .

La comédienne Rose Marie le remarqua et le recommanda à Steve Allen. Et en 1956, participa à la serie de vatriété d'Allen, devenant rapidementle personnage espiègle de la télevision aux yeux du public.

En tant que véritable comique, son nom a dû changer puisqu'un acteur britannique bien connu avait la même identité. Allen modifia le O et Tim Conway était né.

En 1962, Tim était selectionné pour jouer Charles Parker pour la serie à succés Mc Hales navy, qui a duré six saisons et propulsa Tim au sommet du podium des stars télevisé. parmis ces autres séries figurent , « Rango, » le «Tim Conway Show» et le «Tim Conway comedy hour ».

Probablement plus mémorable dans le « Carol Burnett Show » Tim a reçu cinq Emmys pour ces prestations des années 70, souvent partenaire du comédien Harvey Korman, les resultats furent d'un comique garantie.

En 1973, Tim travailla la première fois pour Disney dans « le plus grand athlète du monde, » suivi « du gang des chaussons aux pommes » jouant un desperado . Il participa également à « Gus » de Disney (1976) et plus tard, « : Air bud » (1998).

Sur le petit écran, ses Participations Disney incluent « le cirque des célébrité de Disney world» (1987), la « Carol et compagnie» (1990), « Cool Attitude » (2001), etc.

Tim Conway continue ses comedies au cinema, la télévision, et dans la vidéo.

James Cora (Park & resorts) récompense 2005

Jim Cora commencé comme hôte d'accueil à temps partiel pour les attractions de Disneyland en 1957, mais il fut propulsé du Matterhorn au Building administratif grâce à un camarade appelé Walt Disney. « Il m'a demandé si j'avais un intérêt pour la formation, » se souvient Jim.
Quelques années après, tout en travaillant pour retlaw enterprise (la compagnie possédée par la famille Disney), Jim intégra l'attraction "enchanted tiki room qui allais ouvrir ses portes à Disneyland.

Jim a reçu un diplôme de l'université de Long Beach ,Californie, en 1962 avec une licence en arts anglais. Il a également assisté à un programme exécutif de deux ans de gestion à l'université de Californie méridionale.

Pendant dix années, Jim tenait une position de responsable dans la gestion de croissance duparc. En 1971, il a aidé à l'ouverture de disney world, mettant en application « le style de conduite Disney». En 1974, en tant qu'aide personnel de Dick Nunis, président des attractions de Disney, Jim a remodelé l'organisation du secteur opérations de Disneyland en « concept de secteur, » devenant l'un des trois directeurs de production pour le parc, responsables de Fantasyland et de Tomorrowland.

En 1979, Jim a assumé les responsabilités de directeur de gestion des opérations du projet de Tokyo Disneyland. Dans cette fonction, il était responsable de toutes les planification et formation à la gestion opérationnelles pour Tokyo Disneyland.

En vue de l'ouverture de Tokyo Disneyland, Jim a été promu vice-président, productions Japon, Ltd de Walt Disney. Il a replacé au Japon et fournissait l'appui et les conseils continus pour Oriental Land Company (propriétaire et opérateur de Tokyo Disneyland), mais était également superviseur opérationnel des normes de conception. En 1983, Jim retourna en Californie et assuma la position de vice-président, Disneyland international.

En 1985, Jim était responsable des négociations des accords, pour la planification principale, et la recherche d'emplacement du projet EuroDisney. En 1987, il a été promu vice-président exécutif et dirigeant opérant en chef pour Euro Disneyland Corporation.

En 1995, Jim a été promu président, Disneyland international, responsable du développement et de la direction créatrice de Tokyo Disneyland, en plus de diriger le développement stratégique et créateur de Tokyo DisneySea. En 1999, Jim a été promu Président, Disneyland international, où son foyer primaire était de développer et maintenir les stratégies qui ont assuré la croissance et le succès continus de la ressource de Tokyo Disney. Il pris sa retraite en 2001, après 43 ans avec Disney.

Kevin Corcoran (télévision et film)
(récompense 2006)

Un des sept enfants d'un policier des studios MGM, Kevin Corcoran est né en 1949 à Santa Monica, Californie, et a commencé sa carrière d'acteur quand il avait deux ans. durant celle çi il incarnera« un enfant classique américain. »

« Les Mouseketeers étaient des amuseurs et des modèles de rôle, et Tommy Kirk et Kurt Russell étaient les représentants de l'adolescence, » dit le scénariste Donald Liebenson . « Mais les enfants dans l'assistance ont rapporté plus à Corcoran, qui a créé un personnage de garçon classique. »

Le premier rôle cinématographique de Corcoran était la version enfantine du personnage Tyron Power dans les aventures d'Henry Kings(1955) , après quoi lui et les soeurs Noreen et Donna, jouèrent les enfants d'Ernest Borgnine en fermier dans le film "samedi violent".

En 1956, Kevin auditionna pour une séquence du « mickey mouse club »intitulé « adventures in Dairyland. » Il décrocha le rôle d'un personnage dont le nom était « Moochie, » un surnom qui a semblé convenir à sa personnalité turbulente. Walt Disney fut si impréssionné par les débuts de Kevin qu'il lui écrivit une suite pour « Moochie » dans une autre diffusion périodique du « Mickey mouse club», « les nouvelles aventures de Spin et Marty. »

Kevin a continué d'être co-star dans le film fidèle vagabond(1957), quelle vie de chien(1959), Pollyanna, les Robinsons des mers du sud, et a joué le rôle principal de Toby Tyler (1960). Il fit également une apparition dans Babes in Toyland(1961), Bon Voyage ! , The Mooncussers (1962) Sam l'intrepide (1963), et les pas du tigre (1964). Kevin était également à l'affiche des programmes tv Disney« Moochie of the Little League» (1959), « Moochie of Pop Warner Football » (1961), et « Johnny Shiloh » (1963).

Kevin arrêta sa carrière d'acteur après un rôle mineur dans Blue (1968), « quand l'industrie cinématographique est devenue très étrange, » dit il. « J'ai décidé de me retirer de la scène parce que je me suis rendu compte que j'en savais plus sur les affaires que les personnes qui m'interviewaient »

Après avoir reçu un diplôme de Cal State Northridge avec une mention dans les arts cinématographiques, Kevin est revenu chez Disney, mais cette fois çi derrière la caméra pour des films tels que Superdad (1973), l'île sur le toit du monde (1974) et peter et Eliott le dragon (1977) ainsi que le nouveau« mickey mouse club» (1977) et « The Kids Who New Too Much.. » (1980)

Kevin était producteur associé pour "les visiteurs d'un autre monde"(1978) et The North Avenue Irregulars (1979), il coproduisit également la coccinelle à mexico(1980), et était le producteur de la série de 1983 « Zorro et fils. »

Il fut d'abord sous-directeur sur beaucoup de séries TV, dont « les deux font la paire » « alerte à malibu » « code Quantum » « profiler » et « Karen Sisco. » Pour la série « Arabesque » Kevin fut premier assistant directeur ,assistant producteur puis directeur .

Kevin a évité la déchéance de nombreux enfants star en maintenant une une carrière réussie et stable, et fut marié à la même femme pendant 33 années. Il a informé sa famille des affaires pour leur éviter les pièges. « Les familles de certains sont dans les affaires d'épicerie fine, » Kevin indique simplement. « Ma famille était dans les affaires d'image. »

Il crédite également Walt Disney de figure paternaliste. Kevin se rappelle qu'il allait au bureau de Walt après une négociation de contrat. « Il m'a appelé là et dit, « c'est entre toi et moi. Je veux savoir si vous vous pensez être bien traité» Je sais que si je lui avais dit que j'étais malheureux il aurais fait quelque chose pour moi"


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 10 Sep 2007 - 17:08

Mary Costa (animation/doublage)
(récompense 1999)

Walt Disney a donné à la diva d'opéra Mary Costa son premier Job en tant que Chanteuse pour jouer la voix de la princesse Aurore pour "la belle au bois dormant" en 1959 . Agée alors de seulement 22 ans, elle se rappella plus tard, « je n'avais pas vraiment d'experience à ce moment et pendant que le film fut réalisé je faisait de l'opéra ;ce fut une formidable aventure ».
née à Knoxville,Tennessee, en 1930, Mary montra une certaine capacité musicale étant jeune, chantant des solos dans l'enceinte de l'école le dimanche à l'âge de six ans. À 14 ans, elle s'est déplacée à Hollywood avec ses parents, Hazel et John, et a bientôt gagné une récompense de sororité de musique comme voix exceptionnelle parmi des seniors méridionaux du lycée de Californie.

Tout en étudiant pour les scènes de concerts, cette charmante blonde aux yeux bleu participa avec Edgar Bergen et Charlie McCarthy à des programmes radios ainsi que des prestations sur scène avec Dean martine et Jerry Lewis . En 1952, elle organisa une reception avec son futur mari, le directeur Frank Tashlin, ce qui lui permis d'avoir de nouveaux coontacts, et par la suite auditionner pour le doublage de la princesse Aurore de Disney.

suite à son audition, Walt a appelé Mary à la maison. La soprano lyrique, a gagné le rôle de "La belle au bois dormant" et sa voix gracieuse aida pour transformer «Je souhaite» et «J'en ai révé » en cachets rêveurs pour la musique Disney.

Mary a continué à devenir « l'une des femmes les plus belles pour honorer les scènes d'opéra, » selon le «New York Times. » Elle exécuta 44 rôles d'opéra sur des scènes dans l'ensemble des États-Unis et en Europe, y compris "Manon" de Massenet , où elle joua le rôle principal, mais également« La Traviata » au théatre de l'opéra royal à Londres. Elle est également apparue avec plusieurs grands noms de Hollywood, dont Bing Crosby, Frank Sinatra, et Jack Benny .

Entre autres points culminants de sa carrière, Mary dit qu'elle a été honorée quand Jackie Kennedy lui a demandé de chanter à un service commémoratif pour son mari, l'ancien Président des États-Unis John F. Kennedy , qui était télédiffuse dans le monde entier depuis le Los Angeles Arena en 1963. Neuf ans après, elle a tenu le premier rôle dans la production Metro-Goldwyn-Mayer « la grande valse, » dépeignant la vie du compositeur autrichien Johann Strauss. À ce jour, cependant, Mary considère toujours "La belle au bois dormant"comme étant le moment le plus agréable de sa carrière.

« De tous les rôles d'opéra que j'ai exécutés, » elle a dit, « « la belle au bois dormant» est spéciale parce qu'elle est celle qui me garde près des jeunes.

Mary a consacré son temps à inspirer les enfants et adolescents , présentant des exposés de motivation aux écoles et aux universités à travers le pays. Elle est également ambassadrice pour Childhelp USA, qui vient en aide aux enfants maltraités.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 13 Sep 2007 - 17:02

Bill Cottrell (Animation & Imagineering)
(Récompense 1994)

Bill Cottrell était le premier président de WED aujourd'hui connu sous le nom de Walt Disney Imagineering, Filiale Design et developpement de la compagnie. Pendant la planification et les phases de construction de Disneyland, Walt a lourdement sollicité la créativité de Bill,qui permit de réaliser ces rêves.

Une autre legende en la personne de Marvin Davis se rapella : "l'Oncle Bill," comme il était surnommé par ses collègues, "c'était Walt qui a dit, ' c'est ainsi qu'est Disneyland,' comme le Seigneur Dieu a dit, c'est ainsi q u'est le monde.'" Mais c'était l'Oncle Bill qui était le conseiller de Walt et son bras droit. "

Né de parents anglais à South Bend, Indiana, en 1906, Bill a obtenu une maîtrise d'anglais et de Journalisme à l' Occidental College de Los Angeles, Californie. Après avoir travaillé avec George Herriman sur la bande dessinée "Krazy Kat" pour peu de temps, en 1929, on lui a offert un emploi de cameraman au sein des studios Disney.

Il fut bientôt affecté dans le département d'Histoire et a contribué à l'élaboration de courts métrages , incluant "Qui a tué Cock Robin? " Une autre légende ,en la personne de , Joe Grant s'est souvenu, "Bill était un grand fan de Gilbert et Sullivan et vous en verrez des éléments, comme le choeur des jurés, dans "qui a tué Cock Robin?"

Bill fut ammené à diriger les séquences de la reine et méchante sorcière de "Blanche Neige et les sept nains" et a contribué à l'histoire de "Pinocchio". En 1941, il a rejoint Walt Disney et un petit groupe d'artistes pour une expedition en Amérique du Sud au nom du Gouvernement américain, qui a inspiré "les trois Caballeros," et "Saludos Amigos," pour lequel il a aussi aidé à développer l'histoire. Bill a aussi contribué à "Victory Through Air Power," "Melodie Cocktail," "Alice au pays des merveilles," et "Peter Pan."

Durant les années 1950, il a porté son intérêt aux histoires pour Walt Disney Imagineering, où il a aidé à développer des séquences et dialogues pour de nombreuses attractions de Disneyland comme Les aventures de Blanche Neige.

Bill était très à cheval sur la nomenclature. John Hench vice-président de Walt Disney Imagineering se rapella, "Il était un auteur doué et nous aida à nous réferer pour les événements et attractions de Disneyland. Par exemple, il nous a encouragés à abandonner le terme"le trajet" et le remplacer par"une expérience"pour décrire les attractions, qui est exactement ce qu'elles sont: "une expérience. "

Parmi ces nombreuses contributions chez Disney, Bill a aussi aidé à développer la série télévisé populaire "Zorro" et en 1964, fut appelé a présider Retlaw enterprises (retlaw anagramme de Walter visait à gerer le nom "Walt Disney"), société de la famille Disney . Il a occuppé cette fonction jusqu'en 1982 où il a pris sa retraite après 53 ans de service. Un fan de toute une vie de Sherlock Holmes, Billeu l'idée d'un film sur une sourie Detective donnant ainsi naissance au long metrage de 1986, "basil detective privé."

Bill Cottrell est mort le 22 décembre 1995, à Los Angeles.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Sam 6 Oct 2007 - 16:44

Rolly Crump (Imagineering)
récompense 2004

Aucuns mots ne seront à la hauteur pour décrire le concepteur et l'Imagineer Rolly Crump. Pour obtenir ,ne serais ce qu'un parcelle de l'esprit de ce genie ,pensez à l'Homme universel de Leonard de Vincy.

Un veritable "original" même parmi les Imagineers, Rolly était un genie du dessin entre autre. Le concepteur designeur John Horny dit de lui, « Rolly a le talent de faire ressortir le meilleur chez les autres. Faisant confiance à leur talent, il encourage les artistes à pousser leur créativité au delà de leur limites. C'est un créateur rare qui sait laisser les autres "jouer avec sa balle". »

L'ecrivain de représentations Jim Steinmeyer dit également, « l'idée est reine avec Rolly. Il n'y a pas de limites à sa vision tant que cela fonctionne. »

Né le 27 février 1930 , à Alhambra, Californie, Rolly accepta un petit boulot comme « plongeur » dans une usine en céramique pour pouvoir integrer les studios Disney en 1952, et ,afin de réussir à payer ces factures, travaillais comme égoutier les week-ends. Il travailla comme artiste intermédiaire et plus tard, devint animateur auxiliaire, travaillant sur « Peter Pan» (1953), la « La belle et le clochard» (1955), « La belle au bois dormant » (1959), etc....

En 1959, il joignie l'équipe d'imaginieurs de WED (Walter Elias Disney), entreprises, maintenant connues sous le nom de Walt Disney Imagineering. Là, il est devenu l'un des concepteurs principaux de Walt concevant de nouvelles attractions et boutiques pour Disneyland comprenant le manoir hanté, l'enchanted Tiki Room, et le bazar d'Adventureland.

Rolly a servi de concepteur principal sur les attractions de Disney présentées à l'exposition universelle de New York en 1964-65 , comprenant It's a small world, pour lequel il a conçu la tour aux 4 vents. Quand l'attraction fut installé à Disneyland en 1966, Rolly a conçu l'horloge animée situé à l'entrée, qui présente des marionettes enfants du monde entier défilant lors de chaques gong tous les quart d'heures.

Après avoir contribué à la conception de Walt Disney world en Floride, et à la conception de la Disney's on parade d'NBC en 1970, Rolly quitta Disney pour devenir consultant sur des projets tes que Bush garden en Floride et en Californie, la la reserve sauvage d'ABC dans le Maryland, et et le cirque des frères Ringling , Barnum et Bailey en Floride, entre autres.

Il revint dans la société en 1976 pour contribuer à la conception d'EPCOT, travaillant sur les projets « The land» et « Wonders of life ». Il a également participé à la planification de l'expansion de Disneyland jusqu'en 1981, quand il est encore parti concevoir le centre océanique cousteau de Norfolk, Virginie, et pour lancer sa propre société, the Mariposa Design Group, développantde nombreux projets autour du monde, dont une célébration internationale pour le pays de l'Oman.

En 1992, Rolly est revenu à Imagineering en tant que concepteur exécutif, travaillant sur les réhabilitation de« CommuniCore » « Innoventions » et « The land».

Rolly Crump « se retira» de Disney en 1996, sans trop y croire. Il profite de sa retraite avec de nouvelles idées dans sa maison de Fallbrook, Californie.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 9 Oct 2007 - 17:56

Don DaGradi (Animation & Film)
(Récompense 1991)



Le scénariste Don DaGradi se considérais comme « un réalisateur de dessins animés ne tenant pas en place » . Il a commencé sa carrière à l'animation Disney et finalement, a continué sur des films mémorables tels que "Mary Poppins" récompensé par l'académie Award® . Don était également un artiste ayant pour vocation de travailler sur des longs metrages en prise de vues réelles spécialisé dans les gags visuels apportant à la fois le fun et la fantaisie.

Les compositeurs de chansons Richard et Robert Sherman ont décrit Don, dans leur livre, « Walt's Time: From Before to Beyond » comme « une sorte de type qui a écrit avec une planche a esquisses et un crayon . Il pouvait faire visualiser les sequences sur le papier et vous pouviez réellement les voir les personnages prendre vie. Brefs vous visualisiez pratiquement Mary poppins- que ce soit la séquence complète de « Jolly Holiday», ainsi que celles avec les personnages volant vers le haut des cheminées - ces visions ont été créées par Don DaGradi. Notre éloge pour Don est sans fin. »

Né d'un père italien et d'une mère britannique à New York City, en 1911, Don a grandi à San Francisco, Californie. Plus tard il partis pour Los Angeles pour y étudier la peinture à l'institut artisique Chouinard, et comme plusieurs de ses amis étudiants , a joint les studios de Walt Disney lors de la dépression au milieu des années 30.

D'ici peu, l'artiste aux compétences diverses passa de la section peintures au département d'histoire, où il a écrit pour les courts metrages. Il fut ammené à servir de directeur artistique sur des films tels que « Dumbo, » ainsi qu'à la conception des« trois Caballeros, » « La boite à musique » «coquin de printemps» et « mélodie cocktail » Don développa également la couleur et le style de bons nombres de classiques tels que« les aventures du crapeau et du maitre d'école » « Cendrillon » « Alice au pays des merveilles » et « Peter pan » et plus tard travailla sur l'histoire de « La Belle et le clochard» ainsi que le stylisme de « La belle au bois dormant »

En 1959, Don entra ensuite dans la production de films en prise de vue réelles quand Walt lui a demandé de concevoir les cavernes pour « Darby O'Gill et les Farfadets.». Plus tard il développa des croquis d'histoires pour « l'enlèvement de David Balfour» et servi de consultant sur « Pollyanna» ,«monte là d'ssus» et « La fiancée de Papa».

En 1962, il a collaboré avec son autre amis et légende Disney Bill Walsh sur le scénario d' « Après lui, le déluge » suivi de « Mary Poppins » Sa vision de mary Poppins conduisit Don et Bill à écrire des scénarios additionnels,comprenant le « lieutenant Robinson crusoé » « le fantôme de Barbe noire» « Scandalous John » «l'apprentie sorcière» « Un amour de Coccinelle» etc....

Reconnaissant ces qualités pour les films, Walt fit également appel à son genie artistique pour la conception de costumes, comprenant ,entre autre les uniformes des musiciens, pour les employés de Disneyland, et au delà pour des attractions comprenant M. Toad's Wild Ride .



Après 34 ans avec la compagnie, Don pris sa retraite en 1970.

Don DaGradi est mort le 4 août 1991, à Friday Harbor, Washington.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Sam 13 Oct 2007 - 17:04

Alice Davis (Imagineering)
(Recompense 2004)

Au sein de Walt Disney Imagineering (WDI), Alice Estes Davis fut la "conceptrice feminine" originale .marrié à la légende Disney Marc Davis , Elle parcouru une carrière Disney modèle dans la conception et la réalisation de costumes pour les acteurs des attractions de Disneyland tel It's small world et Pirates des Caraïbes.
Alice se rappela avec une lueur dans les yeux, "Je suis passé de charmants petits enfants à de sales vieillard nocturnes."

Né à Escalon, Californie, en 1929, elle reçu une bourse pour étudier à l'institut artistique Chouinard en 1947, le célèbre centre de formation pour les artistes Disney, par l'Association Artistique de Long Beach. Là, elle a rencontré son futur mari, Marc, qui a servi comme formateur à Chouinard pendant plus de 17 ans.

Alice débuta sa carrière en concevant des femmes de la lingerie et sous vêtements féminins pour la Beverly & Lingerie Vogue House de Los Angeles et a rapidement été promu à la tête des conceptions. Comme sa carrière a progressé, elle a conçu deux lignes de lingeries de mode et acquis une réputation en tant qu'experte schèmatique et responsable sur les utilisations des tissus.

Un jour, elle a reçu un appel de son ancien instructeur artistique et futur mari, Marc. Il a besoin d'un costume qu' Helene Stanley puisse revétir pour jouer certaines séquences d'action de référence d'Aurore pour le film d'animation "La belle au bois Dormant" (1959).

Alice se rappella, "Marc voulait voir comment ondulait la jupe dans les séquences de dance, ce fut mon premier emploi chez Disney." Cet emploi conduit Alice à la conception des costumes au film Disney "Toby Tyler" (1960).

En 1963, Walt Disney recruta Alice pour son habileté afin de contribuer à la conception de l'attraction It's small world de l'expo universelle de New York de 1964-65. Collaborant de ce fait avec l'autre légende Disney Mary Blair, Alice étudia, conçu et supervisa la création de plus de 150 costumes,très détaillée, des enfants automates représentant le monde entier dans cette attraction.

Pendant ce temps, Alice formula également des procédures dans le domaine des costumes , mis en place une base manufacturière ainsi qu'un contrôle de la qualité sans oublier les techniques de rénovation, établissant les normes pour les personnages en trois dimensions des attractions et spectacles créés par WDI.

En 1965, elle retranscris les tons et variantes des vêtements des pirates dessinés par Marc et créa tous les costumes destinés aux pirates des caraïbes .
Deux ans plus tard, lorsque l'attraction fut inauguré à Disneyland, les invités furent éblouis par les textures ,couleurs et usure des costumes des pirates. Plus tard, Alice contribua aux attractions "Carroussel du progrès" et "Flight to the Moon" .

Marié en juin 1956, Alice et Marc vécurent un conte de fée Disney - et ce durant 44 ans jusqu'au décès de Marc en 2000.

Alice Estes Davis continue à de conseiller la compagnie et se trouve également invité à des apparitions évenementielles à Disneyland .


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Sam 13 Oct 2007 - 17:40

Marc Davis (Animation & Imagineering)
(Récompense 1989)



Marc Davis est né le 30 mars 1913 à Bakersfield en Californie. Il fréquenta le "Kansas City Art Institute", la "Califorrnia School of Fine Arts" de San Francisco et l'"Otis Art Institute' de Los Angeles avant de rejoindre la maison Disney en 1935 en tant qu'animateur apprenti sur Blanche-Neige.Papa de personnages féminins charismatiques telles que Clochette (Peter Pan), Maléfique (la Belle au Bois Dormant), Cruella (les 101 Dalmatiens), Marc Davis s'est aussi beaucoup investit dans l'imageneering et a collaboré à la conception d'attractions telles que "Enchanted Tiki Room", "It's a Small World", "Pirates of the Caribbean", "Haunted Mansion", "The Jungle Cruise". Même après sa retraite en 1978, il participe à la réalisation d'EPCOT et de Disneyland Tokyo.
Membre du clan des "Nine Old Men", Marc Davis est décédé le 12 janvier 2000 à Glendale en Californie.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Sam 27 Oct 2007 - 18:00

Marvin Davis (Film & Imagineering)
(récompense 1994 )


Au début des années 1950, avec une poignée d'artistes, de directeurs artistiques, de concepteurs, d' architectes et d' animateurs, Marvin Davis a mis au point le plan directeur d'un des derniers rêves de Walt Disney :Disneyland. Il a travaillé en étroite collaboration avec Walt dans la conception et l'aménagement de pratiquement tous les aspects de la conceptualisation du parc et de l'architecture, comprenant Main Street U.S.A., New Orleans Square, le chateau de la Belle au bois dormant, l'extérieur du manoir hanté et bien plus encore.

En tant que vice-président de Walt Disney Imagineering John Hench se rapella , "Parce que Marvin avait une riche expérience dans le domaine de la conception cinematographique, il avait un sens aigue de la scène et avait l'art et la manière de donner vie aux structures qui, généralement, restaient sans interêt pour des architectes. Il savait comment créer des forme architecturale pour qu'elles adressent un message aux visiteurs. Par exemple, ses structures sur Main Street U.S.A. sont optimistes. "

Né à Clovis, Nouveau Mexique, le 21 décembre 1910, Marvin étudia pendant deux ans à l'UCLA, puis partis à l'Université de Californie du sud situé à Los Angeles, Californie, où il obtient un diplôme en architecture. En temps qu' étudiant "classe de 1935", il a également reçu la prestigieuse médaille de l'American Institute of Architects .

Deux ans plus tard, Marvin décrocha un emploi à la 20th Century Fox, où il a travaillé comme directeur artistique sur des films tels que "le gentleman prèfère les blondes", avec Marilyn Monroe, et "la jungle urbaine", dirigé par John Huston.

En 1953, il a été invité par son ami, l'ancien directeur artistique Dick Fox Irvine, pour rejoindre la WED (Walter Elias Disney) Enterprises, aujourd'hui connu sous le nom de Walt Disney Imagineering, filiale de la société dédiée à la conception et au développement chargée de la création de parcs à thèmes. Hench ajouta, "Marvin a été très consciencieux sur le développement du parc. Il a travaillé très dur pour aider à concrétiser le rêve de Walt, exactement comme Walt l'envisageais. "

Après l'ouverture réussie du parc à thème en 1955, Marvin retourna à la direction artistique des films, comprenant les films Disney "Un pilote dans la lune", "Babes in Toyland" et "Big Red", ainsi que des séries télévisées comme " Zorro "et" The Mickey Mouse Club. " En 1962, il a reçu un Emmy Award pour la direction artistique et la conception scénique sur "le monde merveilleux de la couleur Disney."

En 1965, il retourna à wed comme concepteur du projet de Walt Disney World en Floride. Au delà du plan directeur du parc à thèmes, Marvin contribua à la conception du Contemporary resort, Polynesian resort ainsi que le Golf . Après 22 ans au sein de la Société, il pris sa retraite en 1975.

Marvin Davis est décédé le 8 mars 1998, à Santa Monica, Californie.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 19 Nov 2007 - 17:00

Virginia Davis (Animation) (Récompense 1998)

Walt Disney a dit, "Tout a commencé avec une souris." Les Walt Disney Studios, cependant,ont commencé cinq ans avant la naissance de Mickey, avec une fille de 4 ans originaire de Kansas City, Missouri, nommé Virginia Davis. En 1923, virginia devenue la première star de Walt Disney apparaissant dans les 13 premières "Alice Comedies", qui est un mélange novateur de prises de vue réelle et animation sur la pellicule.

- Les comédies courts metrages (5 à 10 minutes) à faibles budjets sur les aventures d'une fillette vivant au pays des toons . Comme l'a rappelé plus tard Virginia, "On a tous en tête cette petite histoire où je suis entrée chez les toons par l'intermédiaire d'un rêve ou j'ai été frappé à la tête avec une balle de baseball et soudain, je me trouve dans un monde de toons."

Né à Kansas City, le 31 décembre 1918, d'une mère au foyer et d'un commercial, Virginia a commencé à prendre des leçons de danse et cours dramatiques à l'âge de deux ans. Quelques années plus tard, lorsque Walt Disney se battait avec son premier Studio, Laugh - O - gramme Films à Kansas City, il est passé voir Virginie dans "Warneke's Pain" programmé dans un théâtre. Plus tard, quand il fut ammené à produire sa première Comédie Alice, "Alice's Wonderland", il se rappela de ce jolie sourire et de ce charme qu'avait Virginia Alors Walt lança un appel à ses parents et durant les deux années qui suivirent , virginia joua dans ces courts métrages Disney tel "Alice's Day at sea", "Alice's Wild West Show" et "Alice's Spooky Adventure." Aujourd'hui, les "Alice Comedies" sont régulièrement présentés sur Disney Channel au cours du programme Vault Disney.

Après 13 films, Virginia mis fin à son contrat au sein de la compagnie, qui allait d'ailleurs faire plus de 40 autres films dont des Alice's comedy.
Elle continua à ce produire dans les salles, comprenant la tournée de la côte ouest d'Elmer Rice's "Street Scene", et dans un certain nombre de films des studios MGM, RKO, Paramount et Fox. Parmi ses apparitions ont notera "Trois sur un Match" avec Joan Blondell et "The Harvey Girls", dans lequel elle apparaît aux côtés de Cyd Charisse et Judy Garland. Elle a aussi joué dans les premières émissions de télévision comme "Your Hit Parade" et "un homme de la famille."

Virginie a également obtenu un diplôme de l'école de New York de deseign d'interieur puis devint une editrice populaire des années 1950 avec le magazine "Living for Young Homemakers." En 1963, elle commenca une brillante carrière dans le secteur immobilier dans le Connecticut, et plus tard dans le sud de la Californie.

. Au fil des ans, Virginia est restée en contact avec la Walt Disney Company et est souvent une invité spéciale pour des events tel la Disneyana Conventions annuelle tenue à Disneyland ou Walt Disney World.


Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mer 21 Nov 2007 - 11:02

Phil Collins Disney Legend, elle est bien bonne celle là Laughing!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Ytreza
Animateur Facebook


Masculin
Age : 31
Messages : 2965
Localisation : Un peu de partout
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mer 21 Nov 2007 - 19:15

Enorme ce topic ! merci mille fois Thierry ! C'est dingue toutes les informations que tu nous offres chaque jour sur ce forum !
Tu es vraiment génial merci !



Une table mouillée est une table ramolie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesolympiades.fr
Mlle lady



Féminin
Age : 28
Messages : 1351
Localisation : Dans mon nez
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mer 21 Nov 2007 - 19:39

Tu es absolument sensationnel, j'en ai appris pas mal…Wink


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rocky.fr
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 27 Nov 2007 - 14:32

Roberto de Leonardis (Film)
(récompense 1997)

Roberto de Leonardis, né en Italie, appris à parler couramment l'anglais américain pendant deux ans en tant que prisonnier dans un camp de prisonniers japonais, qui se trouvait pleins de prisonniers GI. C'était un talent qui l'a beaucoup aidé quand la guerre fut terminée.

En 1947, Roberto a été engagé par Disney pour traduire ses films, dont "Bambi", "Dumbo", "Pinocchio", et plus encore, Il adorais ces doublages en Italien.

Comme l'a rappelé Roy E. Disney, "Roberto était un bon ami de la Société. Dooué de part son anglais, il a traduit les films des studios avec le plus grand soin et précision et , par la suite, contribua à ce que Disney fasse partie intégrante du paysage médiatique Italien."

Né à Naples le 14 février 1913, Roberto avait un père amiral de la marine italienne, il entra donc, de ce fait, par la suite à l'Académie militaire de Livourne, en Toscane, l'équivalent de l'US Naval Academy d' Annapolis, où il a obtenu un diplôme d'officier.

En tant que commandant de bord, Roberto servi comme commandant d'un navire italien appartenant au roi Victor-Emmanuel III (1900-1946). Lorsqu'il fut confronté aux Japonais, après que l'Italie se soit rendus aux Alliés le 8 septembre 1943, Roberto saborda le navire dans le fleuve Yangtze Kiang en Chine. En conséquence, il a été fait prisonnier et détenu jusqu'à ce que les troupes américaines le liberèrent en 1945.

Roberto revient en Italie après la guerre et ,en créant sa nouvelle société de traductions, a commencé à travailler dans l'industrie du cinéma à traduire les films américains dans sa langue maternelle.

Puis, en 1949, en tant que membre de l'association italienne des producteurs de courts métrages, Roberto développa Filmeco, une maison de production qui a créé environ 50 documentaires, y compris un épisode des Disney's "People and Places" (documentaire sur les pays et cultures), appelée "la Sardaigne," en 1956 .

Deux ans plus tard, il a créé sa propre société de doublage, Royfilm, qui a traduit tous les films Disney dans la langue italienne, en plus de films cinématographiques produites par d'autres grands studios américains, y compris, Metro-Goldwyn-Mayer, Paramount et Universal. Royfilm, situé à Rome, continue de traduire les productions televisées Disney en italien et est dirigé par le fils de Roberto, Roy.

En 1961, Roberto a été mandaté pour travailler en tant que producteur exécutif sur le "Circarama film" Italia'61 ". ce film tourné sur 360°, offre un tour de l'Italie avec des vues spectaculaires sur le port de Gênes et le Vésuve, a été préparé pour l'exposition Italia '61 de Turin. Considéré comme la technologie de pointe, à l'époque, ce film a été touné avec un appareil inventé par les techniciens de Disney Imagineering
Roberto de Leonardis est décédé le 21 septembre 1984, à Rome.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 27 Nov 2007 - 15:17

Al Dempster (Animation)
(récompense 2006)

Ce n'est que ces dernières années, avec l'accroissement de l'étude de l'animation sous sa forme artistique, que l'habileté et le talent de cet artiste de fond a été célébrée. Beaucoup plus qu'un simple décors de scène , la création d'une bonne base implique la combinaison de plusieurs talents mises en scène : la couleur le style, et l'éclairage, le tout en maintenant un "visuel discret" avec un sens de la vision des spectateurs. Disney a eu plusieurs artistes superstar pour ces toiles de fond: Sam Armstrong, Maurice Noble, Claude Coats, Walt Peregoy, Ralph Hulett, Thelma Witmer, Eyvind Earle, Frank Armitage, et Al Dempster.

Albert Dempster Taylor est né en 1911 à Atlantic City, New Jersey. Il a étudié pendant quatre ans et demi à Call arts situé au centre de Los Angeles, peu après la fondation de cette institution. Al entra au service des studios Disney sur Hyperion Avenue en tant que stagiaire, en mars 1939, et ,au bout de quelques mois fut transferé au Département "arrière-plan" .

C'est là, au cours des années qui suivirent que qu' Al contribué à la création des films d'animation Disney Fantasia (1940), Dumbo (1941), Saludos Amigos (1943), Victoire par les airs(1943), Les Trois Caballeros (1945 ), la boite à musique et mélodie du sud (1946).

Al quitta le Studio en 1945, mais en 1952 a repris le travail sur Peter Pan (1953), et a continué à apporter son art aux Films d'animation la Belle et le Clochard (1955), La belle au bois dormant(1959),les 101 Dalmatians (1961), Merlin l'enchanteur (1963), Le livre de la Jungle(1967), Les Aristochats (1970), L'apprentie sorcière(1971), Robin des bois(1973), Bernard et Bianca(1977), ainsi que tous les courts métrages Winnie l'ourson (1966-1977).

Al poursuivis sur la conception et l'illustration de plus d'une douzaine de livres d'or Disney Toujours soucieux de contrôler la qualité de l'art Disney, Walt attribua souvent l'illustration des livres aux animateurs du studio entre leurs autres projets. Des illustraions issues des talents de Mary Blair, Bill Justice, et John Hench, furent immortalisé dans de nombreux livres d'histoires Disney publiés .

"Walt insista sur le fait que certains des artistes de studio devaient s'impliquer dans ces illustrations de livres et il a particulièrement apprécié de voir les différentes approches d'interprétation que ces artistes prennaient", commente Ken Shue, vice-président Art Design, chez Disney Publishing Worldwide. "Dans l'esprit de chaque nouvelle affectation que Walt donna, il demanda d'illustrer les contes de fées d'une manière propre aux Walt Disney Studios . En d'autres termes, étant donné que les animateurs étaient déjà les plus grands conteurs sur l'écran,il leur demandaient d'en faire autant pour les livres, créant ainsi des oeuvres de qualités historiques "

Les illustrations d' Al pour "la boutique du père Noël", les contes de la mère l'oie , et les histoires d'oncle Rémus sont exeptionnelles sans oublier celles des livres d'or consacrés aux Trois petits cochons, Blanche-Neige et les sept nains, Pinocchio, et Alice au pays des merveilles .

"Sa peinture pour la couverture dulivre d'or dédié à Alice au pays des merveilles est considéré par beaucoup comme la Joconde de l'illustration des livres de contes de fées Disney," dit Shue . "Al aimais illustrer les livres, et celles-ci furent réalisées à un moment où l'atmosphère au sein du studio était un peu comme celle d'une école, où l'invention et les nouvelles façons de lutter contre toute forme de narration visuelle était passionnant et amusant. Et ça se voyait dans le travail ! "

En 1966, à la demande personnelle de Walt, Al donna de son temps et de son talent à la création du sanctuaire " la Reine du monde" de l'hôpital St. Elizabeth de Red Bluff, en Californie. Travaillant à partir des dessins détaillés d'Al , le sculpteur italien Enzo Pasquini sculpta la figure centrale de Marie, Mère de Dieu.

Al était le père de cinq enfants et grand-père de 14. Il a pris sa retraite à Los Osos, Californie, en juillet 1973, où il est décédé le 28 juin 2001 à l'âge de quatre-vingt-neuf ans.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 14 Jan 2008 - 15:10

-Edna Francis Disney (famille)
récompense 2003



Edna Francis Disney aida la Walt Disney Company avant même sa création en 1923 .

Quelque temps avant que Walt et son frère aîné(Roy son futur mari), crèèrent la compagnie, Edna rencontra pour la première fois le "mignon" petit garçon de 10 ans, Walter Elias Disney à Kansas City, Missouri, autour de 1911.

Comme elle se rappella, "Roy et moi sortions juste ensemble... Nous nous sommes arrêtés au drugstore pour acheter un soda, Walt est venu voir Roy, parce qu'il voulait un quart ou un demi-dollar pour pour s'acheter du papier à dessin. Roy fourni alors l'argent pour aider les ambitions artistiques de Walt . "

Une femme d'esprit, de coeur et sachant sachant partager les opinions, Edna soutenu avec enthousiasme son mari pour la conception de la compagnie .mari qui aida son frère à transformer un humble compagnie Hollywoodienne en un empire du divertissement mondial .

Edna est née de parents pionnier à Reece, Kansas, le 16 janvier 1890, la troisième de six enfants, elle déménagea avec sa famille à Kansas City à un âge précoce. À 13 ans, elle a dû trouver un emploi pour aider à soutenir sa famille en vendant des rubans dans une mercerie... Tout en restant debout sur une boîte pour arriver à la hauteur des clients du comptoir .

Plus tard, elle travailla à la «Kansas City Star» et au «Times», C'est le frère d'Edna ,alors caissier, qui la présenta à un de ses collègues de travail ;ce collègue n'était autre que Roy .

Elle se rappela, «Mon frère et Roy emmenèrent ma soeur et moi danser. Roy avait seulement eu deux leçons de danse, il n'a pas été très bon." C'est ainsi que débuta la longue romance entre Roy et Edna.

Après que Roy ai servi dans la marine durant la Première Guerre mondiale, le couple avait prévu de se marier cependant ce projet fut mis de côté quand Roy appris qu'il avait la tuberculose, passant quelques années , à se refaire une santé dans les hôpitaux militaires du Nouveau-Mexique,de l'Arizona, et de Californie.

Pendant ce temps, Edna et sa famille ont servi de substitut de famille pour Walt , dont les parents avaient déménagé à Portland, en Oregon, alors qu'il luttait avec son premier studio d'animation, Laugh-O-gram Films à Kansas City.

Elle se rapella "Walt utilisais des pretextes pour venir chez nous . Il avait des difficultés financières et n'avais pas toujours de quoi se nourrir.nous lui proposions un bon repas et il nous parlais jusqu'à Minuit, de la plupart de ses films d'animations, et de ses projets. "

Après Walt déménagea à Hollywood en 1923, Roy quitta l'hôpital pour aider son frère à démarrer son studio de cinéma. Roy écrivit à "sa girl " Edna et ils se sont mariés à la maison de l'oncle Robert Disney sur l'avenue Kingswell. Edna assista souvent aux travaux de bureau du jeune studio, et avec l'épouse de Walt, Lillian Bounds Disney, aida à l'encrage et au gouachage des cellos destinés à l'animation.

Roy E. Disney, le seul enfant de Roy et Edna, se souvient: «Ma mère a été une véritable partenaire pour mon père. Elle a voyagé avec lui à travers le monde pour voir des collègues. Quand ils arrivèrent à Burbank, elle avait fait cuire un poulet en guise de repas au sein de notre maison. Après avoir servi le repas dans la cuisine, elle l'encourageait à laver la vaisselle. Elle était amie avec vbon nombres d'employés Disney , elle avait un don unique pour la compréhension des gens. "

Edna Francis Disney est décédé le 18 décembre 1984, à l'âge de 94 ans.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 14 Jan 2008 - 16:10

Lillian Disney ( famille)
récompense 2003


Alors que Lillian Disney, épouse du fondateur de la Walt Disney Company, travaillais et contribuais de nombreuses manières à la croissance de l'entreprise, sa plus célèbre contribution fut la désignation d'un certain personnage animé.

En 1928, alors qu'elle et Walt se trouvaient dans le train New York-Los Angelès, Walt conçu un nouveau personnage suite à un serieux revers», Mortimer Mouse."

"Pas de Mortimer," répondit Lillian quand il lui a dit son idée. " «Il est trop formel. Pourquoi pas Mickey." Le reste, comme on le dit , appartient à l'histoire.

Né à Spalding, Idaho, Lillian a grandi à Lapwai, Idaho, sur la réserve indienne Nez-Percés, où son père travaillait comme forgeron et marchal federal.

Elle a déménagé à Los Angeles en 1923, et décrocha un emploi au jeune Walt Disney Studio comme secrétaire et encrière de cellos pour l'animation . Lillian rencontra le patron qui, parfois, lui demandais de ne pas encaisser de suite son chèque de paye hebdomadaire de 15 $ . quelques temps après , le patron et l'encrière se réunirent le 13 juillet 1925, pour se marier à Lewiston, Idaho.

«Je pense que mon père est tombé amoureux d'elle presque immédiatement ... elle était un peu une femme indépendante», dit sa fille Diane Disney Miller.

Lillian accompagnais ,Walt, son mari sur un grand nombre de ses voyages d'affaires, y compris, lors de la tournée en Amérique du Sud en 1941,parriné par l'état et qui a abouti à la production des grands classiques de l'animation «Saludos Amigos» et «Les Trois Caballeros».

Tout en élevant leurs deux filles, Lillian servi de caisse de résonance pour son mari lorsqu'il créa les films et les parc à thèmes qui ont fait de lui et de son entreprise un géant mondial du divertissement. Lillian était la balance conservatrice de l'audace de Walt, elle était pourtant indulgente , lui permettant, par exemple, de creuser un tunnel sous son jardin fleuri qu'elle adorais, pour son chemin de fer dans leur propriété situé Carolwood Drive dans le quartier d'Holmby Hills à Los Angeles .

Comme son neveu Roy E. Disney se rapella, Lillian était "toujours disposé à dire une vérité dure tout en restant chaleureuse et affectueuse à la fois. Elle était une personne très spéciale. Vous n'aviez pas besoins d'aide pour l'aimer et vous ne pouviez oublier son rire chaleureux. "

Lillian se lança dans diverses actions ,dans le domaine public , après la mort de Walt en 1966 pour apporter un appui à la réalisation des rêves de son mari. En octobre 1971, elle assista à l'inauguration de Walt Disney World à Orlando, en Floride, avec son beau frère et co fondateur de la compagnie : Roy O. Disney.

"Je pense que Walt aurait approuvé", at-elle dit à Roy et à ceux qui ont contribué à réaliser le rêve de son mari. Onze ans plus tard, elle est revenue en Floride pour assister à l'inauguration d' EPCOT en 1982.

Lillian a également apporté son soutien aux souhaits de Walt dans le domaine de l'éducation,avec le multi-disciplinaire California Institute of the Arts (CalArts), qui a ouvert en 1971 à Valence. Parmi ses dons à l'école certains permirent de rénover le théâtre d'un campus qui fut renommé Walt Disney Modular Theater en 1993.

Le 12 mai 1987, Lillian annonca un don de 50 millions de dollars pour construire une nouvelle salle symphonique, dessiné par l'architecte Frank Gehry à Los Angeles. Une longue période de mécénat , tel était son ultime cadeau à la communauté et à l'amour de sa vie. Le Walt Disney Concert Hall, la maison de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles, a débuté en octobre 2003.

Lillian Disney fut victime d'une attaque cérébrale le 15 décembre 1997, 31 ans jour pour jour après la mort de son mari, et elle est morte le lendemain.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 14 Jan 2008 - 17:17

Roy E Disney (famille; Films, animations et administration)
(récompense 1998)

Roy Edward Disney est le fils de Roy Oliver Disney et d'Edna Francis.Il est également le neveu de Walt Disney.
Né à Los Angeles le 10 janvier 1930, Roy a pratiquement grandi au Studio, où son père gerais les affaires, alors que son oncle inspirait et encourageait les artistes à créer des mondes animés magiques pour des écrans de cinéma. Roy était là quand Blanche-Neige et Pinocchio sont nés. Il se rappela "les animateurs m'appelaient pour avoir mon avis. Ils me disaient: 'Venez et regardez dites nous si vous pensez que c'est drôle."

En 1951, Roy décroche un baccalauréat en anglais au Southern California's Pomona College, et lança bientôt sa carrière dans le domaine du divertissement comme assistant sur le lépisode pilote de la série télévisée «Dragnet», mettant en vedette Jack Webb. Il a rejoint les Walt Disney Studios en 1954, travaillant comme rédacteur en chef adjoint pour les filmsà succès True-Life Adventure , dont "The Living Desert" et "The Vanishing Prairie", qui a remporté deux Oscars.
Il se maria à Patricia Ann Dailey en 1955 et est le père de quatre enfants (
Susan, Timothy, Roy Patrick et Abigail )
Roy a aussi écrit pour des séries télévisée, dont «Walt Disney's Wonderful World of Color" et "Zorro", avec Guy Williams. Puis, en 1964, il forma sa propre unité de production - écrivit, produisit et réalisa quelque 35 autres productions televisées et cinematographiques dont «Varda, le faucon pèlerin", "Mustang!", "The Owl That Didn't Give a Hoot" Et "Pancho, les plus rapides Pattes de l'Ouest." Il entra au conseil d'administration en 1967.

Il refusa d'être un haut responsable en 1977 à cause d'une différence de points de vues concernant les décisions de ses collègues du moment. Il déclara plus tard : « J'ai juste senti que créativement, la société n'allait nulle part. C'était très frustrant. » Mais il conserva son poste au directoire. Sa démission en 1984 fut le début d'une série de modifications dans le département de direction durant l'année, y compris le remplacement du président-directeur général Ronald William Miller (marié à Diane Marie Disney, fille de Walt) par Michael Eisner et Frank Wells.
Roy revint rapidement dans la société comme vice-président du directoire et responsable du département animation.
Il prit pour but de revitaliser la tradition de la société dans les films d'animations, et à la fin de la décade le département des succès obtint plusieurs succès. Les employés du département avaient prié Roy de leurs accorder suffisamment de liberté artistique pour leurs projets. Durant les anées 1990, l'animation produisit un grand nombre de films commercialement rentables, acclamés par les critiques. Cette période fut appelée une "renaissance" pour la société et pour l'animation en général, bien que les profits commençassent à baisser à la fin de la décennie.
Le 16 octobre 1998 , lors d'une réunion surprise, faite à la nouvellement construite Disney Legends Plaza au siège social de la société, le PDG Michael Eisner lui décerna le prestigieux Disney Legends Award .
Le principal projet de Roy fut le film Fantasia 2000 , une suite au film animé de 1940 Fantasia produit par son oncle Walt Disney . Walt Disney avait prévu une suite, voire plusieurs, mais elles ne furent jamais réalisées. Roy fut le producteur exécutif sur le film, dont la production prit neuf ans, et qui sortit en salle le 17 décembre 1999. Comme son prédecesseur, le film combine l'animation contemporaine de haute qualité et la musique classique.
Roy avait gagné un statut de célébrité. Il était le dernier membre de la famille Disney à être encore impliqué activement dans la société. On l'a aussi bien comparé à son oncle Walt Disney qu'à son père Roy Oliver Disney , et on déclare qu'il leur ressemble tant en apparence qu'en personnalité. Forbes magazine a estimé sa fortune personnelle autour de 900 millions $.
Après une mésentente avec le PDG Michael Eisner , l'influence de Roy Disney commença à décliner, d'autant que beaucoup de responsables proches de Eisner furent nommés à des plus hauts postes. Quand le directoire rejeta une demande de Roy pour repousser le terme de sa vacation, il annonca sa démission le 30 novembre 2003, citant de « sérieuses différences d'opinion sur la direction et le type de management » dans la société. Il émit une lettre accusant Eisner de mauvaise gestion de la société, de négligence sur la division des studios d'animation, évoquant les échecs de ABC, une timidité dans le domaine des parcs à thèmes , l'installation d'un mentalité d'entreprise « corporate » dans la structure hiérarchique, transformant la Walt Disney Company en une « société rapace, sans âme », et refusant d'établir un plan de succession clair.

Son combat pour sauver la compagnie:
Après sa démission, Roy E. Disney aida à créer le site internet Save Disney .com , tentant de démettre Michael Eisner et ses supporters de leurs positions et surtout de revitaliser la Walt Disney company . Mais ses partisans, nombreux au sein des studios, furent licenciés pour des raisons économiques.
Le 3 mars 2004 , au congrès annuel des actionnaires de Disney, un pourcentage surprenant et sans précédent de 43 % des actionnaires, principalement rassemblés autour de Roy E Disney et Stanley Gold , vota pour s'opposer à la réélection d'Eisner comme PDG. Cela obligea le directoire de le démettre de son mandant de président pour donner la place à george Mitchell .
Le 13 mars 2005 , Disney annonça que robert A .Iger remplacerait Eisner comme directeur général le 1er octobre , un an avant l'expiration de son contrat. Eisner, toutefois, reçu son salaire jusqu'à l'expiration en 2006. Quoique Roy désirât le départ de Eisner, les rapports indiquèrent qu'il était mécontent de ce remplacement, Iger étant un proche et le dauphin d'Eisner depuis longtemps .
Pour calmer ce different une discussion entre Roy et Robert A Iger abouti à la réintégration de Roy en tant que membre honoraire du directoire de la compagnie cependant sa croisade pour revitaliser la société de sa famille reste toujours d'actualité.
Roy E Disney reste également actif dans le domaine de l'animation et des média en général avec son fonds d'investissements personnels Shamrock Holding .


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Jeu 17 Jan 2008 - 18:29

Jimmie Dodd (television)
(récompense 1992)


Toujours souriant avec une chanson en prime , Jimmie Dodd fut l'inoubliable hôte du "Mickey Mouse Club". Avec sa fidèle "Mouseguitar" dans la main, le chanteur, auteur-compositeur, musicien, danseur et acteur, a été l'ami des enfants à travers la nation américaine. Il a réussi à contaminer tout le monde avec son doddism:une philosophie sur le principe d'être bon vivant, qu'il partageait chaque fois pour "que nous soyons de bons mouseketeers".

Selon Lorraine Santoli écrivaint du livre officiel "mickey mouse club" , l'une des philosophies doddiste préférée de Jimmie était issue du philosophe français Etienne De Grolier: «Je m'attends à traverser la vie, mais une seule fois. Il y a la bonté , je peux la montrer ou les bonnes choses Je peux les faires, tout le bien, permettez-moi de le faire maintenant, et non de le reporter ou de le négliger, je ne compte pas passer ma vie autrement. " Jimmie pratiquais cette philosophie devant et hors caméra.

En tant que Mouseketeer Sharon Baird se rappela, "Jimmy était l'un des êtres humains les plus beaux que j'ai jamais connu de ma vie. Il était sincère et il ne parlait pas à de simples enfants, il les comprenait. il s'exprimait à de grandes personnes».

Né le 28 mars 1910, à Cincinnati, dans l'Ohio, Jimmie étudia à l'Université Vanderbilt à Nashville, Tennessee, le Conservatoire de Musique de Cincinnati, et au Schouster-Martin School of Dramatics de Cincinnati. Son premier travail professionnel a été de jouer de la guitare et chanter ses propres chansons à la station de radio de St. Petersburg, Floride. Il s'est, par la suite, produit avec l'orchestre Louis Prima.

Jimmie avait cependant un problème cardiaque qu'il a attrappé lors de son service militaire pendant la Seconde Guerre mondiale, cependant, avec sa femme, la danseuse Ruth Carroll, il fit d'extenuantes tournées dans le cadre des "USO shows" . A l'étranger il fit la rencontre d'une personnalité televisé en la personne de Jinx Falkenburg, qui l'a influencé en l'aidant à faire ses débuts à la television, d'abord avec Arthur Godfrey et plus tard le propre spectacle de jinx.

Dès le milieu des années 1950, Jimmie reçu un appel provenant d'un vieux copain de tennis, Bill Justice, qui travaillais aux Walt Disney Studios. Bill lui dit que Walt voulait une chanson originale pour une séquence animée au croyon pour son émission de télévision. Alors, Jimmie a écrivit et une chansonnette pour Walt, ce qui lui a valu son rôle au sein du "Mickey Mouse Club".Selon Santoli, Walt proclama soudainement , "Hey, Jim est celui qui qu'il nous faut pour le" Mickey Mouse Club! "

Ecrivain prolifique, Jimmie a écrit plus de 400 chansons au cours de sa vie, comprenant "Rosemary", "Nashville Blues" et "Amarillo". Il a aussi écrit plus de 30 chansons pour le "Mickey Mouse Club", dont le titre «Mickey Mouse Club march."

Jimmie Dodd est décédé le 10 novembre 1964, à Honolulu, Hawaii.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 28 Jan 2008 - 15:59

Ron Dominguez (Parks & Resorts)
(récompense 2000)

Ancien vice-président exécutif de Walt Disney Attractions, actuellement Walt Disney Parks and Resorts, Ron Dominguez est " natif de Disneyland". Initialement, sa famille vivait sur une propriété de 10 acres situé à l'orangeraie , qui a été acheté par Walt Disney pour son premier parc à thème en 1954.

«Notre maison était située sur l'emplacement de Pirates of the Caribbean et Café Orleans », se souvient t'il. "Le jour où nous avons du partir, en août 1954, nous nous promenions dans les fossés et les trous. Les travaux surgissaient autour de nous, parce que la construction devait avancer. Ils ont construit Disneyland en un an."

Ron, sa mère et son frère étaient tous nés à la propriété d'Anaheim, qu'ils ont hérité de son grand père, qui avait acheté 30 acres de terre dans la région à la fin des années 1800. Et le jour où ils quitèrent leur propriété fut une journée amère. Comme il le rappela, «C'était une journée très émouvante."

Plus tard, Ron étudia à l'Anaheim High School et à l'Université d'Arizona, où il a étudié l'administration des affaires. Puis, le 13 juillet 1955, quatre jours seulement avant l'ouverture de Disneyland, âgé de 20 ans, Ron a eu un emploi d'été au Ticketing du parc à thème. Il a constaté que Walt avait déplacé sa maison de style espagnol derrière main street USA afin de l'utiliser comme bureaux administratifs.

Ron demanda à son manageur Doc Lemmon la possibilité de poursuivre son job d'été .Et , en moins d'une année intégra l'équipe Disney, il avait été formé sur chaques attractions, fut nommé superviseur temporaire de Main Street USA.

Un de ses plus mémorables souvenir était d'interpréter Davy Crockett sur les Keel Boats. équipé du célèbre costume de Davy, Ron était la cible des photographes. Il n'a cependant pas eu la chance de poursuivre et fut rapidement transféré.

En 1957, Ron est devenu superviseur adjoint de Frontierland et a continué à superviser Adventureland et Frontierland jusqu'au moment où il a été nommé chef de Tomorrowland en 1962. Cette même année, il est devenu superviseur général de la partie ouest du Parc et a ,par la suite, été promu gestionnaire.

En 1970, Ron a été nommé directeur des opérations, et quatre ans plus tard, fut nommé vice-président de Disneyland et président du comité d'exploitation du parc. En 1990, il a été nommé vice-président exécutif, Walt Disney Attractions, Côte Ouest.

Tout au long de sa carrière, Ron développa de solides relations avec les employés, non seulement de Disneyland, mais de la Ville d'Anaheim, en consacrant des heures de service à des organisations locales et de les aider à paver la voie vers la création d'un second parc à thème - Disney's California Adventure.

Après 39 ans au service de The Walt Disney Company, Ron Dominguez a pris sa retraite en août 1994.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 28 Jan 2008 - 17:05

Karen Dotrice (Film & Television)
(récompense 2004)

Avec ses cheveux blonds et ses yeux bleus, Karen Dotrice illumina l'écran dans les films Disney tels que "les trois vies de Thomasina» en 1963, «Mary Poppins» en 1964 et «la Gnome-Mobile» en 1967. Et Walt Disney, ou «Oncle Walt» comme aimait l'appeller Karen , appréciais ces racines anglaises .

Elle se rappella: «Je pense que Walt aimais beaucoup les enfants anglais . Il était radieux. Et comme j'étais polie et Anglaise, je lui rappelais la distinction anglaise. "

Né à Guernesey, île britanique , le 9 novembre 1955, d'une famille d'éminents acteurs de théâtre, Karen a grandi en sachant qu'elle était entourée de personnalités ,comme son parrain,l'acteur multi primé Charles Laughton. Laughton et le père de Karen, Roy Dotrice,jouèrent pour la première fois avec Karen "The Caucasion Chalk Circle" au sein de la Royal Shakespeare company .

Pendant qu'ils se produisaient, Karen fut repéré par un chercheur de talents de chez Disney et, peu après, elle arriva aux Disney Studios de Burbank avec sa famille en caravane, sans son père qui interprétait le "Roi Lear" à londres à cette période.

Elle se rappela, "Mon père était en Angleterre pendant tout ce temps j'ai été ici (aux États-Unis), avec ma mère et mes soeurs. Je n'ai pas eu mon papa pour me tenir compagnie, donc j'ai appelé Walt," l'oncle Walt. " Il m'a prise ainsi que ma famille sous son aile, chaques week-end, il nous emmenais dans son avion pour nous rendre à Santa Barbara ou à son domicile, à Palm Springs. "

Karen a fait son apparition dans "Les trois vies de Thomasina" et, le critique Leonard Maltin observa ,dans son livre "The Disney films" sa performance d'actrice dans le rôle de Mary MacDhui. Il a écrit: «La jeune Karen Dotrice conquis tout le monde ..." Au point qu'elle joua le rôle de Jane Banks dans le chef d'oeuvre oscarisé «Mary Poppins», suivi du rôle d'Elisabeth dans "la Gnome-Mobile" avec Walter Brennan.

En 1968 ,elle retourna en Angleterre puis joua dans des films comme "Joseph Andrews " en 1976 et "les trente neufs pieds "en 1978 pour lesquels elle reçu des éloges pour sa performance comme celles de l'aristocrate Robert Powell. Le spectacle remporta un vif succès auprès de l'Evening News British Film Awards, la nommant meilleur espoir féminin .

Elle interpréta également le rôle de Lilly dans la série anglaise à succès "Upstairs, Downstairs" en 1971.Ces autres apparitions à la télévision incluent la minisérie "Napoleon and Love" en 1974 et "She Fell Among Thieves"en 1978, et faisant des apparitions sur PBS's Mystery!

Karen retourna aux Etats-Unis en 1980, et quatre ans plus tard, après avoir joué Desdémone dans "Othello" à Broadway, se retira de la scène pour pour se focaliser sur la maternité. Karen Dotrice fit une apparition dans le documentaire d' ABC "Walt Disney: Man Behind the Myth", qui fut diffusé le 16 septembre 2001.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Lun 28 Jan 2008 - 18:12

Buddy Ebsen (Film & Television)
(récompense 1993)

Acteur et danseur Buddy Ebsen eu une carrière unique au sein de la walt Disney company.probablement parce qu'il était plus connu sous son pseudo Geoge Russel issue de son rôle dans la serie Davy Crockett.
Ces pas de dances servirent également à la création d'un prototype d'audio animatronic .Il avait un style de dance impeccable et une habilité d'acteur lui valant un article élogieux d'une journaliste légendaire en la personne d'hebda Hopper .

Christian "Buddy " Ebsen est né le 2 avril 1908 à Bellevue, Illinois,
Born Christian Ebsen on April 2, 1908, in Bellevue, Illinois, Buddy appris à danser dès son plus jeune âge dans le studio de danse de son père. Jusqu'en 1928, il joua dans la chorale Florenz Ziegfeld's "Whoopee" avec Eddie Cantor et au début des années 1930, lui et sa soeur, Vilma, partenaire de danse se produisaient à Broadway.
In 1937, Buddy partis pour Hollywood. Parmis ces films on retrouve "Broadway Melody of 1938," "Lucky Star," et "Banjo on My Knee." Son film le plus mémorable fut "captain January" quand il dansa aux côtés de Shirley Temple. Ces autres films inclurent "Breakfast at Tiffany's" "attack" et "the interns".

En 1951 Walt Disney demanda à Buddy de lui faire quelques pas de dances derrière la caméra afin d'en analiser l'action ,image par image,afin de les retranscrires.

Et Buddy se rapella plus tard "Walt m'emmena dans une pièce au studio où 7 personnes travaillaient sur un petit personnage mécanique bougeant bras , jambes, tête et bouche .

Connu sous le nom "projet petit homme" cette experience allais aboutir à la conception et création d'audio animatronics, la technologie robotique des parcs à thèmes Disney comme "Pirates of the Caribbean","Haunted Mansion" et " Great Moments with Mr. Lincoln."

Quelques années plus tard , pour le programme télévisé "Disneyland" Walt demanda à Buddy de jouer dans "davy crockett : Combat indien",Davy Crockett va au congrès","Davy Crockett à Alamo", "Davy Crockett :course de keelboats", Davy Crockett et les pirates de la rivière".En 1955 les trois premiers épisodes furent réunis pour créer le telefilm "Davy Crockett roi des Trappeurs" et le reste furent réunis pour un second volet "Davy Crockett et les pirates de la rivière".

Buddy joua également dans le films "l'authentique, seule et unique fanfare originale" ainsi qu'à la televidion dans "Corky et l'ombre blanche" et le " mickey mouse club"

En 1960 Il interprétta le rôle de Jed Clampett dans la serie populaire "The beverly Hillbillies" ainsi que le rôle du detective "Barnaby Jones".

En 1993 il participa au film " Beverly Hillbillies" et publia son autobiographie "de l'autre côté d'Oz"
Buddy Ebsen décéda à Torrance, Californie le 6 juillet 2003.




Dernière édition par le Jeu 31 Jan 2008 - 14:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 29 Jan 2008 - 14:37

Cyril Edgar (Film)
(Récompense 1997)

Cyril Edgar arrivais à chaque fois à vendre un film de Disney.
Son immense amour pour Disney a alimenté son succès ou peut-être c'était sa personnalité de gagnant. Décrit par ses collègues comme un bon parolier avec une personnalité engageante, Cyril a fait se sentir à l'aise tout le monde autour de lui.

Même son épouse Tricia Edgar disait, «Cyril avait un talent innée pour entretenir les conversations avec d'autres personnes . Quelqu'un posait une question et Cyril arrivait à changer le fil de la conversation pour que son interlocuteur parle de lui. "

Né à Londres, Angleterre, le 4 mai 1907, Cyril est le fils d'un médecin et d'une aide-ménagère. Alors écolier , il s'est orienté vers le sport, participais à tout, de la boxe au cricket. Après l'école, il obtient un emploi chez British Lion Film Corporation Ltd sur Wardour Street et finit par devenir circuit manager, supervisant les réservation de films pour les avant premières à travers le pays.

En 1950, Cyril occupe un emploi au sein de Disney, servant de liaison avec RKO, qui a distribué les films de Disney à l'époque. Il s'est avéré être un exellent commercial et représentant au niveau des relations publiques , comme l'indiqua W.B Levy, ancien responsable de la distribution à l'interieur comme à l'exterieur du térritoire chez Disney . Après avoir observé Cyril avec l'equipe de distribution RKO , Levy a écrit dans une lettre à Cyril en 1951, "J'étais heureux d'avoir l'occasion d'observer la façon dont vous avez assumé vos fonctions avec RKO et entretenu des relations avec efficacité et intelligence."

Quatre ans plus tard, quand Disney a ouvert sa propre filiale de distribution de films au Royaume-Uni, Cyril continua ,en tant que directeur des ventes, de superviser un certain nombre de bureaux régionaux à travers l'Angleterre, au Pays de Galles et en Ecosse.

En 1956, il a été nommé directeur général de Walt Disney Productions, Ltd, un titre qu'il partage avec d'autres Légende comme Cyril James. partenaires Disney ils étaient tous deux connus comme les "deux Cyrils," une équipe efficace, avec Cyril James à l'administration et aux finances et Cyril Edgar vendant les films de Disney aux cinémas et les émissions de télévision aux différentes chaines.

En décembre 1961, il annoncea à son équipe qu'il avait vendu près de 2000 projections aux cinémas à travers le Royaume-Uni au cours de la lucrative période des Fêtes, qui à l'époque, était un record pour une entreprise de distribution cinématographique au sein de la nation, selon Cyril dans un Mémo daté du 15.

Quinze ans plus tard, en avril 1971, il fut nommé Contrôleur européen en charge des ventes pour l'ensemble du continent et transféra la Société européenne, à Paris. L'année suivante, il pris sa retraite après avoir servi plus de 20 ans chez Disney.

Le 5 février 1987, Cyril Edgar mourut à Bournemouth, Angleterre.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 29 Jan 2008 - 17:37

Don Edgren (Imagineering)
(récompense 2006)

Walt Disney dit un jour, «À Wed, nous appelons Imagineering le mélange d'imagination créatrice avec le savoir-faire technique». La contribution à la partie " imagination " du processus est célébré. Est la plus petite des compétence d'ingénieurie peut concrétiser les rêves.

Don Edgren,est un ingénieur professionnel agréé dans les États de Californie, de Floride et à Hawaii, a travaillé pour Wheeler & Gray, Ingénieur en structure, il a participé ,au Walt Disney Studios ,à la conception structurelleainsi qu'aux détails de Disneyland à partir de la fin de 1954 jusqu'à ce que le parc ait ouvert le 17 juillet , 1955."Il a été le premier chef mécanicien de terrain sur les chantiers de construction. "se rapella Marty Sklar, ambassadeur international du département imagineering de The Walt Disney Company .

Don a coordonné la conception de la structure et les détail du wheeler & gray office jusqu'à l'expansion de Disneyland en juin 1961." Après son "baptème d'imaginieur " à Disneyland lors des premiers jours", dit-Marty, "il fut invité à rejoindre le personnel de WED Enterprises à Glendale."

Don a travaillé comme ingénieur sur le projet de la Ford Motor Company pour l'exposition universelle de New York en 1964-65 , et a vécu à New York pendant la construction du pavillon Ford et de l'installation de l'attraction "Magic Skyway" show de mars 1963 à avril 1964.

Don a dirigé l'équipe d'ingénierie pour le New Orleans Square et Pirates des Caraïbes à Disneyland, tout en participant à la planification initiale du projet Walt Disney World en Floride. Don a été promu vice-président, ingénierie / Floride en 1969, et partis en août de la même année pour prendre la tête du département imagineering d'Orlando.

Don retourna à la Wed de Glendale en avril 1972 comme vice-président de l'ingénierie. Il a dirigé les ingénieurs pour la réalisation du premier Space Mountain (Walt Disney World Magic Kingdom, décembre 1974), après quoi il a quitté Disney brièvement.

Revenant à la Wed en mai 1979 en tant que directeur de l'ingénierie pour Tokyo Disneyland, Don a coordonné l'ensemble des activités d'ingénierie de conception, délocalisé au Japon en septembre 1979 il retourna à Glendale en mai 1983, où il était responsable de la direction et la supervision de tous les projets imagineering .

Don a pris sa retraite de The Walt Disney Company en 1987.

"Au fil des années, l' Imagineering a cotoyé deux personnes que je respecte :« la quintessence du génial Don Edgren et un de ses protégé ,John Zovich (chef mécanicien pour Epcot), "déclare Marty Sklar. «Ils se sont constamment remis en question pour Walt, et les équipes de création qui lui ont succédé(y compris moi!), De faire des choses qui, parfois, défient la "logique d'ingénieurie" et, bien entendu,defient les méthodes éprouvées.

Parce que, comme Walt l'a dit:" C'est drôle de concrétiser l'impossible! "


Revenir en haut Aller en bas
Spider



Masculin
Age : 23
Messages : 1291
Localisation : yvelines
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 29 Jan 2008 - 17:46

Eh bein ! ca en fait des personnes !
Wow beau boulot thierry ! Ca doit prendre du temps de chercher toutes ces infos ! mais bon quand on aime....
Allez continue de nous en apprendre plus sur l'univers disney !
Ca devient presque un matière à enseigner !
Tu donnerais pas des cour de Disneyens ?


Cast Member OAA Autopia - There's a Great Big Beautiful Tomorrow !
Revenir en haut Aller en bas
J-Sora



Masculin
Age : 33
Messages : 903
Localisation : Sannomiya/Paris
Inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: [Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987) Mar 29 Jan 2008 - 17:52

C'est passionnant^^,on pourrait en ecrire un bouquin! :p


Ie Bann,chikusho nandemonai.Chotto matte kuso........
Nakunai Doremon/NMU/Nitro Microphone Underground from Nihon/Shibuya
KOKO TOKYO*SANNOMIYA
Revenir en haut Aller en bas
http://sekainihongo.skyblog.com
 
[Dossier] Les Légendes Disney (depuis 1987)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: The Walt Disney Company :: Disney Unlimited-