AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Cinéma] American Gangster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecko



Masculin
Age : 25
Messages : 71
Localisation : The Shire
Inscription : 16/07/2007

MessageSujet: [Cinéma] American Gangster Mar 20 Nov 2007 - 15:45



<object></param>

Synopsis :

Début des années 1970, New York. Frank Lucas a vécu pendant vingt
ans dans l'ombre du Parrain noir de Harlem, Bumpy Johnson, qui en fait
son garde du corps et confident. Lorsque son patron succombe à une
crise cardiaque, Lucas assure discrètement la relève et ne tarde pas à
révéler son leadership, son sens aigu des affaires et son extrême
prudence, en prenant pour auxiliaires ses frères et cousins et en
gardant un profil bas. Inconnu de la police comme des hautes instances
de la Cosa Nostra, Lucas organise avec la complicité d'officiers basés
au Vietnam un véritable pont aérien et importe ainsi par avions entiers
des centaines de kilos d'héroïne pure, qu'il revend à bas prix dans les
rues de New York.
Tandis que Lucas amasse ainsi, en toute
discrétion, une fortune colossale, l'inspecteur Roberts du NYPD enquête
patiemment sur l'origine et le fonctionnement de ce marché parallèle
d'un genre inédit, et finit par soupçonner l'insaisissable Frank Lucas.
Une étrange partie de cache-cache commence alors entre ces deux
solitaires perfectionnistes dont les destins seront bientôt
inextricablement mêlés...
Revenir en haut Aller en bas
jonathan1985



Masculin
Messages : 3216
Localisation : Paris
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: [Cinéma] American Gangster Mar 20 Nov 2007 - 20:12

Quand Ridley Scott réunit deux des acteurs les plus charismatiques d’Hollywood pour jouer au gendarme et au voleur, le réalisateur de " Gladiator " nous offre une incursion nerveuse dans la pègre américaine des années 1970. Richie Roberts, campé par Russell Crowe, est l’un des derniers officiers new-yorkais à ne pas avoir cédé à la corruption, et il s’est donné pour mission de coincer celui qui inonde les rues de New York avec de la cocaïne dure importée du Viet-Nam. Ce dernier n’est autre que le personnage joué par Denzel Washington, qui incarne un parrain black de Harlem qui s’est imposé en doublant la Mafia locale sur le marché de la drogue. Commence alors un jeu du chat et de la souris effréné entre les deux hommes, qui plonge le spectateur dans le monde glauque et malsain du trafic de drogue. Le New York des années 70 est scrupuleusement reconstitué, à l’aide d’une photographie sublime ainsi que de décors fidèles. Pour une immersion totale, Ridley Scott a mis l’accent sur le réalisme afin de montrer les conséquences de la drogues sur ces victimes, ainsi que sur les techniques employés par les magnats du secteur (les femmes qui manipulent la cocaïne sont forcées à travailler nues afin de ne pas pouvoir voler d’échantillon).



Avec un tel sujet, le réalisateur renoue avec ses talents de metteur en scène d’action et nous le démontre dans une scène d’assaut finale au fusil à pompe, intense et virtuose, bien loin des sentiments niais de son précédent film romantique, Une Grande Année. La réalisation est à la fois sobre et virevoltante selon les scènes, qui défilent d’ailleurs rapidement malgré la durée du film, au prix parfois de quelques ellipses malheureuses ou de personnages relégués au dernier plan, dont un Cuba Gooding Jr méconnaissable. La force incontestable du film réside sans aucun doute dans le duo d’acteurs en tête de son affiche. Russell Crowe tout en sobriété, campe avec conviction un flic déterminé à coincer son Némésis mais qui a bien du mal à gérer sa vie de couple et ses pulsions charnelles. Quant à Denzel Washington, il livre une performance éclatante, apportant des nuances bienvenues à son rôle méprisable. A la fois terrifiant dans ses excès de violence inattendus, et attachant dans sa relation émouvante avec sa mère, campée par une magistrale Ruby Dee, le comédien confirme son statut d’acteur contemporain résolument incontournable. Porté par les performances de ses acteurs impeccables, American Gangster est un thriller épique, soigné et efficace qui suit les traces des Affranchis de Scorcese
Revenir en haut Aller en bas
Francois



Masculin
Age : 34
Messages : 72
Localisation : Bailly-Romainvilliers, France
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Cinéma] American Gangster Mar 20 Nov 2007 - 20:42

C'est un bon film, assez sombre, très belle reconstitution du New York des années 70 (et spécialement de Harlem). Crowe et Washington sont vraiment biens dans leurs rôles respectifs, ils sont très convaincants et maîtrisent parfaitement le sujet.

Ce que j'ai aimé avec ce film, c'est que Scott n'est pas tombé dans le classique duel du "le gentil poursuit le méchant" (évident, le film est tiré d'une histoire vraie, pas trop le choix pour des improvisations...), vous savez ce genre de scénario (War/Rogue Assassin) où les deux personnages se rencontrent en début d'histoire, et où les voit se confronter à plusieurs reprises avant le dénouement qui se termine toujours assez mal. Ici, les deux personnages sont sur deux planètes différentes, l'un observe l'autre qui ne le sait pas, et la rencontre n'a finalement lieu qu'à la fin. Une rencontre sans violence, une rencontre du type "c'es terminé maintenant", les deux acteurs sont d'ailleurs très convaincants dans cette scène, sans paroles.

Mention spéciale aussi pour la dernière scène du film, aussi sans paroles, que j'aime beaucoup.
Spoiler:
 


L'actualité mondiale des parcs d'attractions, c'est sur NewsParcs: http://www.newsparcs.com

Une autre façon de suivre l'info: NewsParcs est également sur Facebook et Twitter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.newsparcs.com
 
[Cinéma] American Gangster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Au-delà de Disney :: Culture et Divertissements-