AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Sam 5 Mai 2012 - 19:08

Bonjour,

Sur ce forum on parle à la fois d'un futur troisième parc mais aussi d'une extension du parc Walt Disney Studios et également de nouveaux hôtels Disney. Ces projets conduiront à la construction de nouvelles attractions, qui s'accompagneront de hausses de frais de personnel.

A l'heure actuelle, Disneyland Paris semble cependant totalement incapable d'assumer toute hausse de frais de personnel. Certaines attractions ont des horaires décalés ridicules (comme le Disneyland Railroad ou Casey Jr), certains restaurants ferment plus tôt. Cela démontre que Disneyland Paris n'est pas prêt à assumer une hausse de charges supplémentaires.

Alors, avec un placemaking apportant plein de nouvelles attractions et un autre parc, les frais de personnels exploseront. La question, et elle est légitime, est : Est-ce que Disneyland Paris saurait gérer tout agrandissement ? Disneyland Paris n'a-t-il pas déjà trop de personnel ? Comment pourraient-ils faire face à ça ?

Bref, la situation semble morose. Je crois que le placemaking dont on parle tous pour le parc WDS est vraiment très naïf et ne tient absolument pas compte des réalités économiques internes à l'entreprise. Comment pourraient-ils nous faire croire à plein de nouvelles attractions et de nouveaux restaurants quand ils ne sont pas capable d'exploiter tout ce qui existe déjà ?

Par ailleurs, les réductions de coûts entrainent une baisse de satisfaction chez les visiteurs : Ils reviendront moins vite, recommanderont moins la destination, seront moins enclins à dépenser puisque de mauvaise humeur. Et donc, la fréquentation et les ventes seront moins élevés que prévu, autrement dit le chiffre d'affaires sera moins élevé que prévu. N'est-il donc pas ridicule de baisser les coûts, puisque ça s'accompagne d'une baisse du chiffre d'affaires. Ne prend-t-on pas les visiteurs pour des imbéciles ? Ne prend-t-on pas les actionnaires pour des imbéciles en promettant un avenir meilleur à l'entreprise alors qu'on sait qu'il sont incapables d'embaucher du personnel supplémentaire et de faire du chiffre ?
Revenir en haut Aller en bas
Anton Ego



Masculin
Messages : 1579
Localisation : Belgique
Inscription : 07/01/2011

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Sam 5 Mai 2012 - 19:15

Casey Jr a écrit:
Comment pourraient-ils nous faire croire à plein de nouvelles attractions et de nouveaux restaurants quand ils ne sont pas capable d'exploiter tout ce qui existe déjà ?

Bonjour Casey Jr,

Je ne suis pas d'accord avec ce que tu dis là. DLP a engagé récemment de grandes campagnes de réhabilitations et je pense que l'on peut saluer le "mandat" de P. Gas qui a su prendre ces décisions et dis pour le moment que Disneyland n'est aujourd'hui qu'un début.
Je trouve que c'est un raisonnement courageux, qui comprend certes des ambitions qui peuvent paraitre trop utopistes pour notre regard parfois plaintif, mais je le salue Wink .

Tu parles des réductions d'horaire, cela a été mis en place en raison des célébrations du 20e anniversaire qui engagent beaucoup de frais, et des nombreuses réhabs réalisées sans compter pour entretenir et maintenir le Disneyland Parc à son haut niveau.

Tu évoques enfin la situation de DLP qui ne saurait supporter ces nouveaux projets. Faudrait il se limiter à ce qui existe ? Faudrait il ne rien envisager pour l'avenir ? Les visiteurs attendent de l'innovation, l'innovation entraine la communication et les visiteurs viennent plus nombreux. Il faut savoir les accueillir d'où les hôtels. Et tout cela n'engendre-t-il pas des rentrées d'argent ?

Si vous avez lu jusque ici, je vous avouerai que je ne suis pas un fan fin économiste sur la politique de DLP. Je ne suis pas actionnaire mais un fan exigeant qui attend un service haut de gamme, ce que je retrouve à chaque séjour.
Donc oui cela engendrera des crédits, et des couts, mais contrairement à nos pays en cette période DLP n'a pas à appliquer l'austérité mais la croissance et le développement de l'offre et la clé du succès d'une entreprise de divertissement (pour les états, ne me demandez pas ) et je pense que là est l'avenir du resort.

Avec les emplois et les embauches que cela nécessite bien sûr. Ne faut il pas plus d'emploi en France ?


Revenir en haut Aller en bas
indiana jones



Masculin
Age : 24
Messages : 5343
Localisation : En promenade dans l'espace temps
Inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Sam 5 Mai 2012 - 19:40

Effectivement Casey Jr . , on est en droit de se poser la question.
Je ne pense que le Resort puisse encore s'affirmer et se dvt seul sans une aide extérieure.
Toutefois , on peut remarquer que le resort évolue de façon positive et dans sa globalité avec des efforts réalisés depuis quelques années maintenant.

Pour les attractions avec des horaires décalées , le systéme se doit d'être utilisé correctement , ainsi les attractions les moins populaires doivent être prioritaire et donc fermer plus tôt pour réduire les coûts de fonctionnement .

En ce qui concerne les restaurants fermés le soir , il s'agît d'un problème de communication entre les différents services.
En effet , en hiver le parc ferme tôt et les restaurants aussi , je pense que les restaurants ont conservés les anciennes horaires .
Peut-être qu'ils attendent l'été et les CDD mais c'est pas top ...

Maintenant , je pense que le resort et en particulier le second parc auront un dvt digne de la qualité Disney et de ce qu'elle représente.
L'évolution est constante mais se fera dans le temps.
Mais soyons patient .

Citation :
les réductions de coûts entrainent une baisse de satisfaction chez les visiteurs : Ils reviendront moins vite, recommanderont moins la destination, seront moins enclins à dépenser puisque de mauvaise humeur. Et donc, la fréquentation et les ventes seront moins élevés que prévu, autrement dit le chiffre d'affaires sera moins élevé que prévu. N'est-il donc pas ridicule de baisser les coûts, puisque ça s'accompagne d'une baisse du chiffre d'affaires

Tout dépend comment les réductions de coûts sont réalisées ...
Certaines peuvent au contraire être bénéfique Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wonderful-disneyland.com
cinderellaa



Féminin
Age : 25
Messages : 1379
Localisation : Sur le front des stades
Inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Sam 5 Mai 2012 - 20:51

@indiana jones a écrit:
Effectivement Casey Jr . , on est en droit de se poser la question.
Je ne pense que le Resort puisse encore s'affirmer et se dvt seul sans une aide extérieure.
Toutefois , on peut remarquer que le resort évolue de façon positive et dans sa globalité avec des efforts réalisés depuis quelques années maintenant.

Pour les attractions avec des horaires décalées , le systéme se doit d'être utilisé correctement , ainsi les attractions les moins populaires doivent être prioritaire et donc fermer plus tôt pour réduire les coûts de fonctionnement .

En ce qui concerne les restaurants fermés le soir , il s'agît d'un problème de communication entre les différents services.
En effet , en hiver le parc ferme tôt et les restaurants aussi , je pense que les restaurants ont conservés les anciennes horaires .
Peut-être qu'ils attendent l'été et les CDD mais c'est pas top ...

Maintenant , je pense que le resort et en particulier le second parc auront un dvt digne de la qualité Disney et de ce qu'elle représente.
L'évolution est constante mais se fera dans le temps.
Mais soyons patient .

Citation :
les réductions de coûts entrainent une baisse de satisfaction chez les visiteurs : Ils reviendront moins vite, recommanderont moins la destination, seront moins enclins à dépenser puisque de mauvaise humeur. Et donc, la fréquentation et les ventes seront moins élevés que prévu, autrement dit le chiffre d'affaires sera moins élevé que prévu. N'est-il donc pas ridicule de baisser les coûts, puisque ça s'accompagne d'une baisse du chiffre d'affaires

Tout dépend comment les réductions de coûts sont réalisées ...
Certaines peuvent au contraire être bénéfique Smile

Je suis d'accord avec toi "indiana jones" de nombreux efforts sont fait et cela de façon positive, certes ils ne peuvent pas satisfaire tout le monde et personne n'a la même vision des choses surtout quand cela touche l'économie.
Et même si les gens sont "déçus" ils reviendront parce que disney en évoluant continuera à faire rêver...


Retrouvez toutes mes photos de DisneylandParis sur Instagram http://instagram.com/disneylandparis_fans


ID Pinpics: cinderella_1881  
Revenir en haut Aller en bas
Mickey



Masculin
Age : 27
Messages : 3131
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Sam 5 Mai 2012 - 21:04

Casey Jr ne remet pas en cause ce qui est fait ni la façon dont l'entreprise est gérée, mais s'interroge légitimement sur sa capacité à se développer dans la mesure où développement implique embauche, et l'une des grandes problématiques de EDSCA depuis plusieurs exercices semble avoir été la réduction des charges, et notamment le poids de la masse salariale dans les coûts de fonctionnement.

On peut le ressentir concrètement si l'on est un minimum observateur : restaurants fermés pendant toute ou partie de la journée, attractions fermées à certaines heures, voire certains jours, offre entertainement très limitée... Seules les boutiques semblent épargnées, or on devine aisément que c'est l'une des activités les plus rentables de l'entreprise. Cette course à la réduction des charges apparaît aussi dans les rapports annuels depuis quelques temps, l'entreprise se félicitant parfois d'avoir limité l'augmentation des charges, ou d'avoir une hausse du CA supérieure à celle des charges. A l'inverse lorsque la perte nette tendait à augmenter (ou tend encore, je n'ai plus les chiffres récents en tête) l'entreprise l'expliquait souvent par une hausse trop importante des charges.

Fatalement, si l'entreprise se développe, les charges augmentent, le challenge étant donc, au pire d'attirer suffisamment de nouveaux visiteurs pour compenser cette augmentation, au mieux d'attirer bien plus de visiteurs pour en dégager un bénéfice (ou, dans le cas EDSCA, limiter la perte). Or si l'on regarde 2002 et l'ouverture des WDS, les comptes avaient dramatiquement plongés dans le rouge. Ce n'est pas l'investissement de 600 millions qui avait fait mal à l'entreprise, financé si je me souviens bien par une augmentation de capital, mais surtout les coûts d'exploitation du parc face à une affluence ridicule (13 millions de visiteurs annuels pour 17 millions attendus).

Aussi le cercle vicieux aujourd'hui fait que EDSCA est contrainte d'économiser sur les charges face à une augmentation fragile, lente, et toujours insuffisante de la fréquentation, afin de pouvoir investir, donc d'augmenter les charges, pour attirer plus de monde. A voir si le challenge peut être relevé. A mon sens, dans l'immédiat ça ne devrait pas poser de problème pour une attraction, un restaurant en plus de temps en temps, mais je ne pense pas que l'entreprise puisse, dans sa situation actuelle, se permettre d'augmenter drastiquement ses charges avec la construction d'un nouveau parc, ou même d'une extension plus ambitieuse...



TR Disneyland60 - TR Walt Disney World -  TR PortAventura - TR Futuroscope
"Take the dream with you, wherever you may go !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.followmik.canalblog.com
jul



Masculin
Messages : 3615
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Dim 6 Mai 2012 - 2:43

juste pour la partie horaire décalé, ce n'est pas propre à Disneyland Paris, les parc Disney au états Unis le font aussi, et je suis entièrement pour, a quoi sert de faire tourner une attraction à vide mobiliser du personnel pour rien.

et je prendrai l'exemple actuel de l'arbre des robinson ouvert jusqu'à la fermeture du parc et la taux de visite en fin de journée est très très très faible, c'est une attraction que l'on pourrait fermé plutôt (attraction secondaire sans impact réel en fin de journée)

le parc asterix aussi le fait (pour cité un exemple proche)
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 30
Messages : 16180
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Dim 6 Mai 2012 - 9:01

Oui mais, aux États-Unis, quand une attraction a des horaires décalés, c'est indiqué sur le programme.
Ça ne change pas le fond de la chose (l'attraction reste ouverte moins longtemps), mais c'est juste plus respectueux pour le visiteur.
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Raiden



Masculin
Messages : 302
Localisation : Dans une autre dimension
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Dim 6 Mai 2012 - 15:32

C'est une question très intéressante que tu soulèves là, et je pense qu'il faut surtout comprendre qu'il s'agit de décisions stratégiques (outre le problème de communication interne).

Le raisonnement d'un executive serait celui-là :

- La fréquentation est en constante augmentation
> l'arrivée de nouvelles attractions (nouveaux produits) a permis cette augmentation
- développement de projets d'extensions
> fonds à débloquer
> politique d'économie
- la fermeture de certaines attractions (moins fréquentées) permet de diminuer les coûts d'exploitation
> augmentation de la rentabilité
- l'argent récupéré va aider à financer les projets d'extensions
Et ainsi de suite.

Après le reste c'est exponentiel.
Si ta fréquentation augmente, c'est parce que tu as investis. Tu as des coûts d'exploitation plus importants mais qui sont rentabilisés par la fréquentation et la dépense des visiteurs qui elle aussi est en augmentation.
Le tout c'est de trouver le point d'équilibre.
Tu créés le cercle vertueux dans lequel tu t'aventures. Ces petites économies sont des appels d'air en quelque sorte. Pour le reste, il faut penser "investissement".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Dim 6 Mai 2012 - 16:41

@Raiden a écrit:
C'est une question très intéressante que tu soulèves là, et je pense qu'il faut surtout comprendre qu'il s'agit de décisions stratégiques (outre le problème de communication interne).

Le raisonnement d'un executive serait celui-là :

- La fréquentation est en constante augmentation
> l'arrivée de nouvelles attractions (nouveaux produits) a permis cette augmentation
- développement de projets d'extensions
> fonds à débloquer
> politique d'économie

- la fermeture de certaines attractions (moins fréquentées) permet de diminuer les coûts d'exploitation
> augmentation de la rentabilité
- l'argent récupéré va aider à financer les projets d'extensions
Et ainsi de suite.

Après le reste c'est exponentiel.
Si ta fréquentation augmente, c'est parce que tu as investis. Tu as des coûts d'exploitation plus importants mais qui sont rentabilisés par la fréquentation et la dépense des visiteurs qui elle aussi est en augmentation.
Le tout c'est de trouver le point d'équilibre.
Tu créés le cercle vertueux dans lequel tu t'aventures. Ces petites économies sont des appels d'air en quelque sorte. Pour le reste, il faut penser "investissement".

Le gros problème dans ce raisonnement, que j'ai mis en gras, c'est qu'Euro Disney n'autofinance absolument pas ses nouvelles attractions. Euro Disney fait des emprunts pour réaliser les nouvelles attractions.

Le problème d'Euro Disney, c'est qu'il doit avoir un cash flow positif et les trois manières principales d'y parvenir sont :

- Réduction de personnel
- Augmentation de capital
- Emprunts

Euro Disney génèrera plus de cash flow quand les dettes court terme seront basses, peut-être en 2012 ont-ils énormément de dettes court terme à payer (l'explication des réductions de coûts pourrait venir de là).

Je pense donc, que, dans le futur, le seul moyen de mener à bien les projets d'extension passera par une augmentation de capital. Encore faudra-t-il trouver ces capitaux, mais ce sera vital pour l'entreprise car on ne pourra plus se permettre de toujours emprunter ou réduire des coûts de personnel alors que, justement, on souhaite de nouvelles attractions.
Revenir en haut Aller en bas
FishMan



Masculin
Age : 37
Messages : 3447
Inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: [Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ? Dim 6 Mai 2012 - 18:16

De toute façon c'est un engrenage sans fin....c'est comme un credit revolving en plus gros
Revenir en haut Aller en bas
 
[Euro Disney] Les réductions de coûts compromettent-elles le futur parc et les extensions ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-