AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Vos premiers frissons d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Dana

avatar

Féminin
Age : 45
Messages : 462
Localisation : Aurillac ( dans le Cantal )
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 12:39

Oh! Lunaë! Sad
Il y a si peu à dire, juste à regretter mais ce que tu as vécu avec lui sera dans tes pensées les plus secrêtes et cela restera ainsi... Garde le dans ton coeur comme aujourd'hui et souviens toi des bons moments. Les regrets ne disparaitront pas mais tu peux faire de sorte d'en apprendre quelque chose. Une personne ne meurt jamais vraiment tant que nous la portons dans nôtre coeur.


Plus d'Octodons dans ma vie mais un petit chien, au doux nom de " BANDIT"
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 14:47

Merci pour tes mots Dana flower (HS: mon séjour à Disney approche, en espérant te trouver une carte que tu n'auras pas déjà!)
A qui le tour pour la prochaine histoire?
Revenir en haut Aller en bas
Dana

avatar

Féminin
Age : 45
Messages : 462
Localisation : Aurillac ( dans le Cantal )
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 18:22

Mes premiers frissons d'amour, j'en ai pas vraiment un bon souvenir ou bien cela a été bien éphémère!
Je crois n'avoir vraiment jamais aimé, avant d'avoir connu mon homme!
Je vais pas retracer une nouvelle fois cette histoire mais le mot aimer, je ne l'est vraiment compris qu'il y a 15 ans!
Avec tout ce qu'il comporte en notion d'amour et de douleur.
Personne ne me connais mieux que lui, ne me rends heureuse, plus que lui et n'est plus important dans ma vie que lui.
Ce lui est le singulier qui te représente mon ange!
Mes vrais premiers frissons, c'est avec toi... ENCORE ET TOUJOURS...


Plus d'Octodons dans ma vie mais un petit chien, au doux nom de " BANDIT"
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 20:08

Dana a écrit:
Mes premiers frissons d'amour, j'en ai pas vraiment un bon souvenir ou bien cela a été bien éphémère!
Je crois n'avoir vraiment jamais aimé, avant d'avoir connu mon homme!
Je vais pas retracer une nouvelle fois cette histoire mais le mot aimer, je ne l'est vraiment compris qu'il y a 15 ans!
Avec tout ce qu'il comporte en notion d'amour et de douleur.
Personne ne me connais mieux que lui, ne me rends heureuse, plus que lui et n'est plus important dans ma vie que lui.
Ce lui est le singulier qui te représente mon ange!
Mes vrais premiers frissons, c'est avec toi... ENCORE ET TOUJOURS...

I love you Quelle belle déclaration d'amour I love you C'est chou! Vous devez être un très beau couple tous les 2!
Revenir en haut Aller en bas
tinky

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 329
Localisation : marne la vallée
Inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Ven 26 Oct 2007 - 19:08

C'est sympa de lire vos histoires...et tres émouvant aussi.

J'ai changé beaucoup d'école quand j'étais toute petite, mais je garde quelques souvenirs de "trap-trap bisous" de maternelle.

En primaire, j'avais un chéri de CE1 (j'étais en CP a ce moment la) que j'ai retrouvé il y a peu de temps, en tant qu'animateur BAFA dans le meme centre que moi, et qui est maintenant CM au NPBC !
un ptit bizoux a Geoffrey si tu passes par la ...

je voulais plutot vous raconter que quand j'étais au college, il m'est arrivé de croiser dans ma ville un garcon, je me retournais toujours car il m'intriguait, du style "impression bizare de le connaitre" ...
Les années lycée passent et je ne le vois plus, je ne vois plus non plus mes amis de college qui partent pour un lycée différent du mien ...
je recroise cependant ce mec sur un calendrier de football que mon petit ami de l'époque m'offre. Je le reconnais tout de suite, il y a vraiment quelque chose de particulier avec ce garcon, mais quoi ?!?

Derniere soirée avant le grand départ pour Nancy et les études supérieures. C'est en fait une soirée chez un ami de college, que je n'avais pas revu depuis la 3e.
Et qui est dans l'assemblée ?!? le beau jeune homme mystérieux, qui était en fait devenu un des amis de mon ancien pote durant le lycée.
Quelle coincidence !Mais la discussion adu mal à démarrer, je dois partir ...
quelle soirée !

Apres y avoir longuement réfléchi, je finis par me procurer son numéro et lui envoie un SMS.
J'apprends alors nous sommes tout les deux a Nancy à la rentrée !

Malik m'a attendu à la gare le jour de mon arrivée à Nancy.
Notre belle histoire dure maintenant depuis un peu plus de trois ans, on en s'est jamais laché depuis cette soirée !
En réalité, on se connait depuis nos 3 ans, on était ensemble à la maternelle (et on peut etre meme joué ensemble à tratrap bisous !), d'ou l'impression de "deja vu" !

Nos chemins se sont beaucoup croisés, depuis l'école maternelle jusqu'au stade de football, il est passé en courrant devant chez moi 3 fois par semaine pendant plus de 15 ans!

L'amour est parfois tout pres, sans qu'on le remarque ...
Revenir en haut Aller en bas
Dingo et Max

avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 300
Localisation : les pléiades
Inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Ven 26 Oct 2007 - 22:13

Je sait pas si sa compt ou pas mais j'ai des sensatioon bizare des que je voit une fille toujour a meme depuis 10 ans, ( j'ai 22ans) j'attribue sa a l'amour, bien quel soit ma seul et meilleur amis meme si c'est derrnier année ( depuis 7 ans) on se voit beaucoup moins.

Biensur elle ne l'a jamais sue. enfin je croit. sinon, pour moi il n'y a que elle. Et je pense etre une personnes fidel, vue que les autre fille ne m'interesse pas reelement. Meme si j'aimerais bien un jour connaitre cet emotion et quelle soit partager, puis aussi eventuellement un corps a corps, mais cela est une autre histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 31 Oct 2007 - 17:23

Ce topic tombe aux oubliettes!
Pourquoi ne pas le relancer en nous racontant, pour ceux qui ont déjà raconté leurs premiers frissons, notre dernier frisson d'amour?
Revenir en haut Aller en bas
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 10:28

Je me permet de revenir sur mon message de la 1ère page :

Bounets a écrit:

Waoh, j'adore vos histoires !

Certaines m'ont attristé (gauthier saloooooo, mais aussi plumette, ...), d'autre m'ont attendries.

Mais l'ensemble me donne envie de vous raconter mon second amour d'enfance, que l'on pourra nommer mon GRAND amour d'enfance même ! :valentine:

Je reprend à la suite de mon premier post avec les ptites jumelles.

Hélas 1000 fois hélas, je n'ai pas pu revoir mes amoureuses l'année suivante, à cause d'un bête déménagement et donc un changement d'école (je hais mes parentsje hais mes parentsje hais mes parentsje hais mes parentsje hais mes parentsje....)

Mais là, 1 an après, je découvre dans ma nouvelle classe une petite fille d'origine polonaise, un peu réservée et toute mignone avec ses 2 couettes blond-chatain, et un ptit accent tout mignon.

Et là c'est carrément le flash, c'est clair et net je suis amoureux d'elle.

Mais ohlaaaaaaaa attention, surtout pas question de lui dire, pour une bonne raison : je suis très timide et tétanisé à l'idée de lui avouer quoi que ce soit.

Et cela va bien au-delà de ça : dès qu'elle m'adresse la parole, ou dès que quelqu'un d'autre me parle d'elle, je devient automatiquement tout rouge ! Embarassed

Bien évidemment, tout le monde a vite deviné mes sentiments, et elle aussi. On me presse alors de toute part pour que je me jette à l'eau, et on me dit qu'elle attends que ça, que elle aussi est amoureuse de moi.

Mais non, jamais je n'aurais le courage, même si on fait plein d'activités ensemble, on joue à la récré, on fait du cathé, on s'asseois à coté en classe, etc.

S'ensuit alors 6 ans sur la même lancée, soit de la 1ère à la 6e primaire, pendant lesquels nous avons eu la chance d'être toujours dans la même classe.

Et jamais je n'aurais le courage de l'embrasser ou de lui dire je t'aime.

Mais en 6e primaire, on a 12 ans au moins ! Et à cet âge là, tous nos autres camarades avaient commencé à se rouler des pelles, et moi j'avais hélas pas grandi, l'amour c'était beau et prude, je voyais cette fille comme une princesse qui avait pas grandi non plus.

Seul hic : elle avait grandi ! Et elle attendait que je prenne des devants un peu plus sérieux.

A force de se languir, arriva ce qui devait arriver : elle m'envoya un jour valser devant tout le monde, arguant qu'elle ne m'avais jamais aimé et me demandant d'aller voir ailleurs.

De tous mes chagrins d'amour, celui-ci est celui qui reste le plus présent en moi, surement car ce fut le premier. Aujourd'hui même j'en ai les larmes aux yeux rien qu'en écrivant ce message, c'est dire...

L'année suivante, ce fut le début des études secondaires, nous fumes dans le même cycle mais dans des classes non-parallèles, donc autant dire que je ne la vis plus.

Et pendant ces 3 années de classe secondaire, je n'ai eu aucune copine, aucun coup de coeur... le mien était toujours pris par cette fille.

Je l'ai recroisée 1 fois, pendant mes études de commerce. Elle était une belle jeune femme, nous avons fait le tour ensemble de notre cité, en évoquant le passé. Je lui ai dit à mi-mots combien j'avais été blessé par ses mots, elle ne s'en souvenait même pas.

Preuve que ses mots avaient dépassé ses pensées. Mais bon, on avait évolué différemment et je l'ai pas revue.

Aujourd'hui, en repensant à cette fille qui a fait battre mon coeur pendant 9 ans sans interruption, j'aimerais beaucoup la revoir, savoir ce qu'elle est devenue, si elle est maman, heureuse, et pouvoir parler de ces années géniales d'enfance passé avec elle, de mes sentiments d'alors, pouvoir parler de tout ça avec une maturité d'adulte...

Elisabeth G., si tu me lis ici, contacte moi !

Simplement pour vous faire partager ma joie : JE L'AI RETROUVEEEEEEEEEE !!!

Après avoir créé ce topic, de nombreuses recherches à travers la suisse et la france m'ont permis in extremis de retrouver sa trace.

Le contact est repris, par courrier pour le moment, et on va se voir très bientôt...

Brrrr ca fait peur en même temps que j'ai hate, alors je vous raconterais dès que la soirée aura eu lieu comment s'est passé la rencontre plus de 15 ans après !

*hate*




Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ptite Ariel

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 813
Localisation : lyon (69)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 11:12

La chaaaaance Bounets !!!

Grace a Facebook j'ai retrouvé des copains de collège dont un qui m'a dit ou est mon Maxime! lol mais bon j'ose pas lui demander si il a son num ou je sais pas quoi ...En tout cas il est dans le coin!! ^^


Nouveau blog: http://noteamoimeme.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
http://noteamoimeme.over-blog.com
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 11:31

Vazyy fonce ptite ariel, franchement qu'as-tu à perdre ! ?

Quant à moi ca y'est c'est agendé, je la vois vendredi soir ! Smile


Revenir en haut Aller en bas
ptite Ariel

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 813
Localisation : lyon (69)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 11:32

Youhou hates de savoir la suite!
En même temps si le mec a pas son num je suis perdu j'ai plus qu'a harpenter tout l'ouest lyonnais ^^


Nouveau blog: http://noteamoimeme.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
http://noteamoimeme.over-blog.com
cream

avatar

Féminin
Age : 35
Messages : 2835
Localisation : sainté
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 12:25

c'est mignon vos histoires!
les bisous en maternelle, c'etait avec un gauthier aussi, mais peu de souvenirs

mon premier grand frisson ca a ete a la campagne, quand j'avais 12 ans.
on etait tout une bande, et dans cette bande, il y avait Gérald, il avait deux ans de plus que moi, il jouait au basket, il etait grand et trop mignon! la coupe a la NKOTB une sorte de bol terrible! il etait de Lyon
on etait amis, on avait joué ensemble innocemment tout une partie de l'été
et au mois de septembre, on se retrouve en we la bas.
le grand jeu de l'epoque c'etait " celui qui baissera les yeux le premier"
et on adorais jouer tous les deux parce qu'on lachait jamais le morceau et on arrivait a tenir une convers en meme temps avec nos autres copains
ce jour la on etait sur une place, vers la cabine telephonique a se defier mutuellement en se regardant yeux dans les yeux, ses cousines voulaient qu'il gagne alors elles me chatouillait et vlan forcée de bouger je perdais
je lui demande ma revanche en lui disant que ce coup ci on part sur l'autre place ( c'est facile y en a deux!) et on se met dans un coin a l'abri sous le porche d'une etable pour pas qu'on vienne nous embeter
on a du se regarder une demi heure et les yeux ont commencé a faire des allers retours entre la bouche et les yeux ( vous me suivez?) j'ai totalement hommis de lui dire qu'il perdait!!!
et on a finit par s'embrasser, puis il s'est assis sur une marche et je me suis assise sur ses genoux, et on s'est embrassés tout l'aprem
mes gds parents fermaient notre maison de campagne d'octobre a mai, on a passé l'hiver a s'ecrire, mais quand on c retrouvé il avait une copoine et s'en ai suivi une belle amitié


la facon dont ca s'est produit aussi avec mon premier amour n'est pas banal, si j'ai le courage d'ecrire un autre roman j'en parlerai
Revenir en haut Aller en bas
minnhivernale

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 504
Localisation : Arles (13)
Inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 16:00

Je vous passe la periode des bisous bisous où j'étais amoureuse de "mon" sosie de Mac gyver (maternelle) au profit d'un frisson qui m'a marqué.

2002, j'ai 16 ans premier boulot d'été : je suis nourrice dans un château, logée, nourrie, blanchie, et bien payée ... Pour un premier job, quelle belle aubaine ! Les 2 petits chipmunks que je dois surveiller sont adorables, on passe nos journées à jouer au tennis, faire du vélo, profiter de la piscine... Je leur suis entièrement consacrée, jusqu'au jour où...

Nous avions improvisé un déjeuner sur l'herbe dans le parc du château, quand je vois au pas de la porte de la maison du jardinier, une silhouette que je n'arrive pas à identifier. Contrairement à moi les enfants semblent l'avoir très bien reconnu et avec de grands gestes l'invitent à venir partager les mûres ramassées la veille. Il s'approche donc de notre installation de fortune, et à partir de ce moment là rien ne fut jamais pareil. Jamais mon regard n'avait été aspiré avec autant de force par celui de quelqu'un d'autre, dans ses yeux je voyais le monde et tout ce qui m'y fesait sourire, son regard c'était celui d'un enfant à qui on offre un cadeau, celui d'un papa à qui son fils dit je t'aime, celui d'un passionné qui touche du doigt son desiderata.
Les enfants lui indiquent sa place autour de la couverture qui jonche le sol, pas encore avertis des precepts de la société "des grands" ils oublient de faire les présentations.
Une fois assis en face de moi je découvre qu'il est bien plus qu'un regard, il est aussi une sourire éblouissant.
Etourdie par cette vision, je lui tend la main en me présentant brièvement préssée qu'il en fasse de même.
Adil, 19ans, en vacances chez son père, le jardinier du domaine.
Les jours suivant il pris pour habitude de nous rejoindre dans nos jeux, prétextant qu'on ne serait jamais trop de deux pour surveiller les enfants, qui soit dit en passant était des anges, mais je me suis bien gardée de refuser son offre.
Nous partagions nos après-midi entre balades à velo, pêche, badmington... les enfants étaient ravis, ils ne voyaient rien de la "fausse innocence" avec laquelle Adil et moi jouions, des batailles dans la piscine qui n'avait pour objet que celui de se rapprocher...
De 17h à 18h30 j'étais en "pause", et pendant que les parents profitaient de leurs enfants je rejoignait Adil qui dessinait dans le parc en profitant de cette lumière tardive qui lui offrait de belles inspirations.

Entre nous deux il ne s'est jamais rien passé de plus concret que nos effleurements dans nos jeux, je tenais à ma place, je n'étais pas au club med, mais là pour bosser, je ne voulais pas que l'on me repproche quoi que ce soit.
Alors on gardait pour seuls moments d'intimité ces instants où nos corps s'hasardaient à se frôler, ces trop courtes secondes où tout s'électrisait. J'aurai reconnu sa peau entre 100, son parfum, sa douceur, elle fesait partie de moi.

Fin août, comme d'accoutumé je le rejoins dans le parc, il dessine des chevaux qui se lovent dans le cou l'un de l'autre.
Je regarde sa main guider le fusain, et révéler l'inscription qu'il y appose : Johanna Adil 28 Août 2002, et en guise de signature un baiser sur mes lèvres posé. Ce n'était pas une date comme une autre, c'était la fin de mon contrat, j'allais rentrer chez moi. Ce baiser marquait à la fois le début et la fin de notre histoire charnelle.
Ravalant mes sanglots j'ai fais mes bagages et suis partie, sans un regard, sans un mot, car je n'aime pas les aurevoirs.

__________________________________________________

Quelques jours plus tard qui n'a-je pas la surprise de voir devant le lycée où j'avais fraîchement fait ma rentrée ? Et oui ! Adil ! Qui m'avait retrouvé en négociant quelques parties de foot contre des informations auprès des enfants.
Ma joie fût de courte durée puisqu'il venait m'annoncer son imminent retour en Tunisie.
Nous connûmes notre second et dernier baiser.

_____________________________________________

Voilà pour mon (peut-être) plus grand frisson
Revenir en haut Aller en bas
http://j0hanna.unblog.fr/
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 16:09

Quelle histoire minnhivernale, et quelle belle façon tu as de nous la faire partager...


Revenir en haut Aller en bas
minnhivernale

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 504
Localisation : Arles (13)
Inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 16:12

Merci, ha au fait j'oubliais... j'ai toujours le dessin !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://j0hanna.unblog.fr/
Floworld

avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 2615
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 8 Jan 2008 - 16:29

Ahhhh trop bien Boun'!!!! Ca fait trop plaisir de lire ça!! J'espère que votre entrevue se passera bien. Et y a pas de raison ^^

minnhivernale, tu as un réel talent d'écrivain, je descotchais pas! Magnifique histoire qui me laisse rêveuse bien qu'un peu triste.



"Anyone who says they have only one life to live must not know how to read a book"
Revenir en haut Aller en bas
minnhivernale

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 504
Localisation : Arles (13)
Inscription : 01/01/2008

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 10 Jan 2008 - 1:22

Merci Flo... mais c'était encore mieux à vivre qu'à ecrire ... I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://j0hanna.unblog.fr/
Grandmath
Fondateur
avatar

Masculin
Age : 37
Messages : 8559
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Ven 11 Jan 2008 - 14:23

Très belles vos histoires! Parfois drôles, parfois émouvantes...

Moi je n'ai pas de réel "premier" frisson d'amour partagé à raconter, car aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai vécu mon premier baiser (et tout le reste) avec ma première petite amie en 2002. J'ai toujours été trop timide, maintes fois amoureux mais toujours en cachette... pourtant j'avais une bonne amie à l'école, on était toujours ensemble, on jouait chez elle à la NES, on faisait de la balançoire, je me suis même retrouvé à me cacher sous ses couettes à ses côtés. Ah oui et c'est avec elle que j'ai vu mon premier film érotique d'M6, on devait avoir 9 ans et ça paraissait bizarre ce qu'ils faisaient à la télé... j'étais "amoureux" d'elle pendant des années mais il s'est jamais rien passé. Je l'ai retrouvé sur Facebook il y a deux mois et je le lui ai dit... ça lui a fait plaisir! ^^

Ceci dit pour le baiser ce n'est pas tout à fait vrai. Je devais avoir dans les 7 ans, et j'étais chez une amie de ma mère en Hongrie, avec la fille de celle-ci (qui devait avoir dans les 7 ans aussi? Je me souviens pas bien). Et la fille en question veut qu'on joue au prince et à la princesse et je ne sais plus pourquoi, elle me demande de la déhabiller (précoce?) et on se retrouve sur le lit à genoux (sous la couette?) et elle me demande si je veux qu'on s'embrasse. Je savais pas trop quoi dire alors j'ai dit oui, mais bon j'en garde pas un souvenir impérissable! Il m'a fallu près de 15 ans pour retenter l'expérience!




WDW : 2001, 2003 x 5, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016
DLR : 2003 x 2, 2006, 2007, 2008, 2011, 2012, 2015
TDR : 2007, 2014 x 2 | HKDL : 2014, 2017 | SDL : 2017
DCL : 2005, 2009 | Aulani : 2015
Suivez-moi sur Instagram
Mon blog sur les hôtels | Mes vidéos perso
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneycentralplaza.com
Plume bleue

avatar

Féminin
Messages : 6279
Localisation : Dans la Chambre des Planètes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Sam 12 Jan 2008 - 13:30

Alors Bounets, tu as retrouvé ta jolie Polonaise? Raconte! Raconte!

Très jolies, toutes vos histoires. C'est tout mimi, les premiers émois...


Un été à Tokyo: Coquin de mari !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Sam 12 Jan 2008 - 14:02

Un amour d'enfance? Même pas, j'étais trop solitaire. Mon premier bisou? Il n'est vraiment pas mémorable, en général les premiers flirts ne sont pas intéressants. Mais le premier amour, c'est autre chose ...

Moi j'ai grandis avec une vision de l'amour bien précise, Tonton Walt avait réussit à faire de moi une princesse, naive, pure, juste en attente du grand amour, et dans ma tête (j'en étais persuadée) mon premier amour durerait pour la vie, jusqu'à mon dernier souffle.

A 15 ans, je l'ai rencontré mon LUI de toute une vie, nous avons mis du temps a sortir ensemble, disons que c'était un bout en train, et moi a l'époque j'étais très timide, je me cachais derrière les gens, on m'appellait "la fille" j'avais même pas de prénom ... Puis à mon grand bonheur, il a finit par me repèrer, et puis au milieu de nos amis, on s'échangeait des regards tendres et discrets, nos voix devenaient douces quand on se parlait, et puis un jour il m'a raccompagné et il y'a eu le premier baiser. Ce premier baiser là, le baiser d'amour, oui on s'en souvient, c'est un baiser intemporel, plus rien n'existe pendant quelques secondes, les frissons qui traversent le corps et juste l'envie que cela ne s'arrête jamais.

S'en est suivit une histoire d'amour, il était mon premier et j'étais sa première. De toute ma vie, je n'ai jamais pu aimer avec une telle puissance, je crois que j'en étais arrivée au stade passionnel, je ne jurais que par lui, je le voyais partout, j'avais vraiment des visions déstabilisantes, il me manquait constement, je n'ai jamais autant écris pour quelqu'un des poèmes et des textes, l'amour m'inspirait et lui m'écrivait aussi, et je l'ai toujours pensé mais un homme qui couche des mots d'amour sur du papier c'est somptueux.

J'étais sûre que c'était l'homme de la vie, je ne voulais pas le perdre quoiqu'il arrive, et le fait est qu'il a finit par ne plus être gentil du tout, mais moi je voulais pas le voir partir, je restait là a pleurer. Une année a ses côtés, et il m'a quitté ...

Ce jour là mon monde s'est éffondré, j'ai vraiment eu une vision du néant, comme on dit "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", j'avais vraiment perdu la moitié de moi, et pendant 3 ans tous les soirs j'ai pleuré pour lui. J'ai hais l'amour, j'ai hais les hommes, me jurant de ne plus jamais être faible et naïve, j'ai vraiment eu beaucoup de mal a me reconstruire. Le lendemain qu'il m'ait quitté j'avais dis a mon amie que plus jamais je n'aimerais comme je l'ai aimé, et a ce jour, 11 ans après, je le pense toujours, je pense faire partie de ceux qui n'aime vraiment qu'une seule fois dans leur vie, et qui sont capable d'aimer simplement d'autres personnes. MOn grand amour je l'ai eu, au moins j'aurais vécu ça ...

Tout comme Bounets je l'ai retrouvé aussi sur internet récement, un véritable choc, a la simple vue de sa photo j'ai eu des palpitations! On s'est parlé, et je me suis vite rendu compte qu'il n'avait pas changé ... Finalement l'avoir retrouvé m'a permis d'éffacer peut-être un souvenir et de définitivement tourner la page, j'étais resté sur le souvenir de mes 15 ans. Peut-être que je n'aimerais jamais aussi fort, mais peut-être que maintenant je suis prête a donner beaucoup plus qu'avant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Daminou



Masculin
Messages : 573
Inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Sam 12 Jan 2008 - 14:15

Campañia a écrit:
Un amour d'enfance? Même pas, j'étais trop solitaire. Mon premier bisou? Il n'est vraiment pas mémorable, en général les premiers flirts ne sont pas intéressants. Mais le premier amour, c'est autre chose ...

Moi j'ai grandis avec une vision de l'amour bien précise, Tonton Walt avait réussit à faire de moi une princesse, naive, pure, juste en attente du grand amour, et dans ma tête (j'en étais persuadée) mon premier amour durerait pour la vie, jusqu'à mon dernier souffle.

A 15 ans, je l'ai rencontré mon LUI de toute une vie, nous avons mis du temps a sortir ensemble, disons que c'était un bout en train, et moi a l'époque j'étais très timide, je me cachais derrière les gens, on m'appellait "la fille" j'avais même pas de prénom ... Puis à mon grand bonheur, il a finit par me repèrer, et puis au milieu de nos amis, on s'échangeait des regards tendres et discrets, nos voix devenaient douces quand on se parlait, et puis un jour il m'a raccompagné et il y'a eu le premier baiser. Ce premier baiser là, le baiser d'amour, oui on s'en souvient, c'est un baiser intemporel, plus rien n'existe pendant quelques secondes, les frissons qui traversent le corps et juste l'envie que cela ne s'arrête jamais.

S'en est suivit une histoire d'amour, il était mon premier et j'étais sa première. De toute ma vie, je n'ai jamais pu aimer avec une telle puissance, je crois que j'en étais arrivée au stade passionnel, je ne jurais que par lui, je le voyais partout, j'avais vraiment des visions déstabilisantes, il me manquait constement, je n'ai jamais autant écris pour quelqu'un des poèmes et des textes, l'amour m'inspirait et lui m'écrivait aussi, et je l'ai toujours pensé mais un homme qui couche des mots d'amour sur du papier c'est somptueux.

J'étais sûre que c'était l'homme de la vie, je ne voulais pas le perdre quoiqu'il arrive, et le fait est qu'il a finit par ne plus être gentil du tout, mais moi je voulais pas le voir partir, je restait là a pleurer. Une année a ses côtés, et il m'a quitté ...

Ce jour là mon monde s'est éffondré, j'ai vraiment eu une vision du néant, comme on dit "Un seul être vous manque et tout est dépeuplé", j'avais vraiment perdu la moitié de moi, et pendant 3 ans tous les soirs j'ai pleuré pour lui. J'ai hais l'amour, j'ai hais les hommes, me jurant de ne plus jamais être faible et naïve, j'ai vraiment eu beaucoup de mal a me reconstruire. Le lendemain qu'il m'ait quitté j'avais dis a mon amie que plus jamais je n'aimerais comme je l'ai aimé, et a ce jour, 11 ans après, je le pense toujours, je pense faire partie de ceux qui n'aime vraiment qu'une seule fois dans leur vie, et qui sont capable d'aimer simplement d'autres personnes. MOn grand amour je l'ai eu, au moins j'aurais vécu ça ...

Tout comme Bounets je l'ai retrouvé aussi sur internet récement, un véritable choc, a la simple vue de sa photo j'ai eu des palpitations! On s'est parlé, et je me suis vite rendu compte qu'il n'avait pas changé ... Finalement l'avoir retrouvé m'a permis d'éffacer peut-être un souvenir et de définitivement tourner la page, j'étais resté sur le souvenir de mes 15 ans. Peut-être que je n'aimerais jamais aussi fort, mais peut-être que maintenant je suis prête a donner beaucoup plus qu'avant ^^

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort... Le premier grand amour n'est pas toujours l'amour de notre vie... C'est parfois dommage mais c'est ainsi... En tout cas, je comprends ce que tu as du ressentir quand tu dis "un seul être vous manque et tout est dépeuplé..." Sad

Je n'en dirais pas plus, mais cette histoire montre bien que quand on est trop fleur bleue on finit par souffrir par amour... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Floworld

avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 2615
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Sam 12 Jan 2008 - 15:14

+1!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Alors la, c'est tres vrai!!!
Merci Vaness pr ton histoire Smile



"Anyone who says they have only one life to live must not know how to read a book"
Revenir en haut Aller en bas
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Sam 12 Jan 2008 - 17:13

Pour info oui la rencontre a eu lieu, et oui ce fut... intense.

J'ai pas le temps maintenant, mais je vous raconterai ça d'ici lundi Wink


Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Dim 13 Jan 2008 - 15:25

Bounets a écrit:
Pour info oui la rencontre a eu lieu, et oui ce fut... intense.

J'ai pas le temps maintenant, mais je vous raconterai ça d'ici lundi Wink

J'ai hâte d'en savoir plus!
Revenir en haut Aller en bas
CoRali3

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 216
Localisation : Aix-en-provence
Inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Dim 13 Jan 2008 - 16:10

Bon ben comparé à certain je n'ai aucun talent d'écrivain !
Durant le collège j'ai eu plusieurs petits copains mais bon ça n'a jamais duré !!! Et puis à 15 ans le lycée et c'est là que les choses sérieuses ont commencé !
J'étais en seconde et lui aussi, je me rapelle exactement le moment où j'ai dis "c'est lui" c'était comme dans un film il avait le soleil qui lui arrivait dessus enfin bref !!! Wink
Et puis comme quand on est petit on est timide, alors on envoie ses copines sans dire que c'est pour vous !!!
Non il n'avait pas de copine !!!!
Quelques temps après il a redemandé à mes copines qui était la fille en question ?! Elles m'ont balancé ! Il avait dit qu'il me trouvé très charmante et qu'il m'avait déjà repéré ! Very Happy cool mais moi j'avais entre temps trouvé un copain !!! Mad et j'y étais un peu attaché !!!
Bref il y a eut les vacances où je l'ai vu une fois je m'en souviens encore très bien et lui aussi !!!
L'année d'après je comptais vraiment sortir avec lui mais bien sur il était parti du lycée !!! Surprised Il était à Gap
Enfin .... Et la rentrée 2006 qui je revois LUI I love you alors l'a il me passera pas entre les doigts ! ( je précise on c'était jamais parlé !) !
Bien sûr il avait une copine lol cheers
Quelques mois après je lui envoie un sms mais le truc c'est que j'avais de nouveau un copain !!!
Il me répond en me disant qu'il avait personne et en me demandant qui j'étais !!!
Bref j'ai jamais répondu ! Et il y a eu cette fête où je suis passé avec mon copain et il y était .... La première bise !!! Des échanges de regards ....
Quelques jours après il m'envoie un sms en me disant qu'il savait que c'était moi et qu'il était gaché que j'ai un copain !
Un jour pendant que je courrais au stade il y était et là pour la première fois on a parlé !!! oulala je savais pas quoi dire ni où regarder, j'étais en jooging ...
On a continué à s'envoyer des sms mais j'étais toujours avec mon copain il a fallu faire un choix !!!!
Je l'ai choisi lui !!!! Le premier bisou c'était WOUA ainsi que tous les autres !
On a vécu 2 mois vraiment magiques, on pouvait passer des heures à rien se dire juste se regarder, à se faire des câlins c'était plus que fusionel !
Je pensais tout le temps à lui, je suis même restée une journée assise sur mon lit en ayant que lui pour seule pensée...
Bien sur il a fallu que je gâche tout .... Et depuis je m'en mords les doigts !


Revenir en haut Aller en bas
http://endless-cherry.skyblog.com
 
Vos premiers frissons d'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-