AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Vos premiers frissons d'amour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 14:02

Vos premiers frissons d'amour....Vous en souvenez-vous ? :valentine:

On dit que rien ne remplace la première fois, alors vous, vous vous souvenez de votre premier petit flirt ? Ou de votre premier bisou sur la bouche ?

En ce qui me concerne, j'ai un souvenir très précis de mon 1er flirt. J'étais à l'école enfantine, j'avais donc 5 ans, et j'étais amoureux fou d'une magnifique brunette de mon âge.

La particularité de cette histoire, outre le fait que c'était mes premiers bisous sur la bouche et "que quand on sera grand on va se marier ensemble", était que cette fille avait une soeur jumelle (naaaaaaan j'habitais pas bordeaux Razz ).

Bien entendu, comme elles se ressemblaient comme 2 gouttes d'eau, je n'arrivais jamais à faire la différence entre elles.

Bon en même temps, c'était pas trop grave, car comble du bonheur, elle m'appréciaient autant l'une que l'autre !

Voilà comment à chaque récré, je ne savais jamais laquelle des 2 j'embrassais, soit mon "officielle", soit sa soeurette, en toute simplicité et sans arrières pensées de tromperie aucune, pensez donc, à cet âge là on était encore bien naïfs !

En tout cas, voilà un bon fantasme masculin que j'ai expérimenté dès le plus jeune âge, et qui m'a laissé de bon souvenirs de cour de récré.


Et vous, vos premières amourettes, vos premiers flirts, quels souvenirs vous ont-ils laissés ?


Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 14:50

Et ben on s'amusait bien à la récré Mr Bounets! lol

Ma première amourette (hormis celles à la maternelle car j'étais un vrai coeur d'artichaut! lol), c'était au CP. J'avais craqué pour un américain qui était dans ma classe. C'était trop mignon son petit accent. Un jour j'ai pris mon courage à 2 mains et je lui ai écrit "I love you" sur une petite feuille que je lui ai donné et lui m'a fait parvenir une feuille un peu plus tard dans la journée marquée "moi aussi". Notre "histoire", si on peut appeler ça comme ça étant donné qu'on ne s'est jamais embrassé, a duré 3 ans. On était ensemble aux récrés, on s'offraient des petits cadeaux, des cartes à la saint valentin. Et puis au bout de 3 ans il a du retourner aux usa. Le dernier jour j'ai trouvé le courage de lui faire un bisou sur la joue!( on ne rigole pas: 2 timides ensemble c'est horrible! lol). Puis je suis passée chez lui car j'avais oublié de lui donner mon adresse et je lui avait acheté un petit cadeau. il n'était pas là mais sa mère a pris mon papier et.... J'ai jamais eu de nouvelles. Mon petit coeur a été brisé pour la 1ere fois (mais malheureusement pas la derniere....) jusqu'a ce que.... Je le retrouve sur copains d'avant il y a 1 an! Il était déçu qu'on ne soit pas resté en contact. je lui ai donc dit que j'étais passé lui laisser mon adresse et un petit cadeau, que sa mère avait pris: mais elle ne lui a jamais rien donné!!!Il était un peu en colère Wink
En tout cas: merci copains d'avant!
Revenir en haut Aller en bas
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 15:24

Je pense que sa mère ne voulait pas qu'il souffre d'une relation si lointaine, qu'elle préférait qu'il se fasse de nouvelles ptites copines sur place...

Dommage en tout cas, mais c'est sympa que vous vous soyez retrouvés !


Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 15:33

Oui c'est super de s'être retrouvé si longtemps après! Bien sûr chacun à sa vie mais j'avoue que même si je suis fiancée, ça 'a fait quelque chose la première fois qu'il s'est connecté sur msn et qu'on a papoté! Maintenant il ne parle plus un mot de français mais tant mieux comme ça cà me permet de pratiquer de nouveau l'anglais car j'ai beau avoir vécu 2 ans en Angleterre, quand on ne pratique pas on perd vite!
Revenir en haut Aller en bas
Fati

avatar

Féminin
Age : 40
Messages : 763
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 15:39

Quand j'étais plus jeune, j'étais bcp attirée par les copains de mon frère et en primaire, il y en avait un qui était trop beau, mais vraiment terriblement beau et j'en suis tombée folle amoureuse, il s'appelle Karim. Bien évidemment, pendant toute la période primaire et collège il n'en a rien su (c'était le copain de mon frère qd même !), et ça m'a pas empêché d'en connaître d'autres, mais lui tenait une place à part. Au lycée, on s'est bcp rapproché et on est devenu de très très bons amis, je fondais littéralement qd il me regardait et qu'il me chantait petite Fati de Cabrel (encore aujourd’hui, cette chanson me renvoie à lui), je l'adorais. Une fois, alors qu’il venait de rompre avec sa copine, on est allé boire un verre ensemble (au bar de la valette, je revois encore le scène) et je lui demandais la raison de sa rupture et là, il s'est approché de moi et il m'a dit parce que je sais exactement ce que je cherche : une fille comme toi. J'ai cru que j'allais m'évanouir de bonheur, l'homme que j'aimais en cachette depuis toujours venait de me faire sa déclaration... et là comme une conne, j'ai eu honte et j'ai baissé la tête. Lui a cru que je venais de lui foutre un vent et il a commencé à prendre ses distances. J'en ai des frissons encore aujourd'hui en y repensant, j'ai été super nulle (encore une fois !)
Revenir en haut Aller en bas
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 15:42

fatoche a écrit:
Quand j'étais plus jeune, j'étais bcp attirée par les copains de mon frère et en primaire, il y en avait un qui était trop beau, mais vraiment terriblement beau et j'en suis tombée folle amoureuse, il s'appelle Karim. Bien évidemment, pendant toute la période primaire et collège il n'en a rien su (c'était le copain de mon frère qd même !), et ça m'a pas empêché d'en connaître d'autres, mais lui tenait une place à part. Au lycée, on s'est bcp rapproché et on est devenu de très très bons amis, je fondais littéralement qd il me regardait et qu'il me chantait petite Fati de Cabrel (encore aujourd’hui, cette chanson me renvoie à lui), je l'adorais. Une fois, alors qu’il venait de rompre avec sa copine, on est allé boire un verre ensemble (au bar de la valette, je revois encore le scène) et je lui demandais la raison de sa rupture et là, il s'est approché de moi et il m'a dit parce que je sais exactement ce que je cherche : une fille comme toi. J'ai cru que j'allais m'évanouir de bonheur, l'homme que j'aimais en cachette depuis toujours venait de me faire sa déclaration... et là comme une conne, j'ai eu honte et j'ai baissé la tête. Lui a cru que je venais de lui foutre un vent et il a commencé à prendre ses distances. J'en ai des frissons encore aujourd'hui en y repensant, j'ai été super nulle (encore une fois !)

Elle est chou ton histoire, un peu tristounette sur la fin, mais que veux-tu, on réagis rarement "à chaud" comme l'on aurait voulu...

Te reste plus qu'à écouter en boucle "A nos actes manqués" de Goldman... Wink


Revenir en haut Aller en bas
Plume bleue

avatar

Féminin
Messages : 6279
Localisation : Dans la Chambre des Planètes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 15:59

Ah... La timidité! Razz

Etant un vrai garçon manqué dans mon enfance et mon adolescence, j'ai toujours plutôt joué avec des garçons que des filles, dans la cour de récréation. En 6ème, j'avais un compagnon de jeu privilégié qui s'appelait Kéran. On n'arrêtait pas de se charrier, de se battre (gentiment, hein, je restais une fille quand même), et de comparer nos notes (on était les deux "meilleurs de la classe"). S'insulter était notre façon de se dire qu'on s'aimait... Un peu tordu, non?

Un jour, pour un prétexte quelconque, on a été en froid. Il m'a alors fait passer un petit mot en classe. J'ai déplié le papier, et j'ai lu: "je t'aime". On était super pudiques tous les deux, ça avait dû lui demander un gros effort que d'écrire cela.

Je ne lui ai jamais répondu. Je suis passée à autre chose, j'ai fréquenté d'autres personnes dans la classe, je lui ai tourné le dos sans une explication (est-ce que je comprenais moi-même ce qui se passait?). C'était lâche, injuste, méchant, je le savais, et j'en ai gardé la honte pendant de longues années. Tenez, d'ailleurs, je vais me cacher...


Un été à Tokyo: Coquin de mari !
Revenir en haut Aller en bas
Konrad

avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 1269
Localisation : Solliès-ville
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 16:10

Roooh, le pauvre!!! lol! Va savoir ce qu'il est devenu maintenant par ta faute! Wink


Moi mon premier frisson d'amour c'était en CP ou CE1 au Plessis! Y'avit une jeune anglaise qui était dans ma classe et je la trouvais vraiment trop craquante et gentille! Puis un jour, elle m'a invité à son anniversaire. Je m'étais déguisé en pirate!^^

Mais étant extrêmement timide, j'ai jamais osé l'aborder (je préfèrais rester avec mes potes)!

Je me rappelle à peine de cette journée mais mon meilleur ami (qui était là à l'époque déjà! 15 ans d'amitié, tin c'est beau! lol ) m'a raconté bien des années plus tard qu'elle m'avait smacké! Arf, j'm'en souviens pas!!!!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.konrad-webship.com
Plume bleue

avatar

Féminin
Messages : 6279
Localisation : Dans la Chambre des Planètes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 16:20

* sors de sa cachette *
Tu veux la suite de l'histoire?

Je sais à peu près ce qu'il est devenu, puisqu'après une "traversée du désert", nous sommes redevenus amis au sein d'un même groupe de potes. Il m'a refait plus ou moins une déclaration - que j'ai encore déclinée. Suite à quoi il a dragué ma soeur lol! Adieu le mythe de l'amoureux transi et fidèle! Rolling Eyes

Nous sommes restés en contact épistolaire encore pendant quelques années. Chacun a fait sa vie, il est parti à l'étranger où il s'est marié, peut-être, je ne sais pas. En tout cas, vers la fin, nos emails étaient devenus plats et extrêmement ennuyeux. On n'avait plus rien à se dire. Du coup, un jour, j'ai "oublié" de lui répondre, et il n'a jamais relancé...


Un été à Tokyo: Coquin de mari !
Revenir en haut Aller en bas
burne

avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 265
Inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 18:00

Aaah mes premières amourettes... *soupir*

Je me souviens ma première "vraie" histoire. C'était en CP avec une jeune fille qui s'appellait Cécile (hum). Elle était pas forcémment joli mais très mignonne et le truc qui me faisait craqué, c'est qu'elle prononçait mal les "v", donc elle m'appellait "Kezine". Trop chou!

Le plus beau jour de ma vie, c'est quand elle m'a offert un de ses bon points avec un coeur dessiné au dos. A la fin de l'année, j'avais tout juste assez de bon points pour avoir un "cadeau" de la part de la maitresse, mais jamais ô grand jamais, je n'aurais échangé CE bon point. Donc... j'ai finalement eu un paquet de cartes paninis pourris. Mais j'ai gardé le bon point! (je dois toujours l'avoir d'ailleurs)

Hélas, les histoires d'amours finissent mal (en général) et on n'a eu de cesse de chamailler pendant toute notre scolarité. Une sorte d'amour-haine en quelque sort, toute proportion gardée. Et un jour, elle a déménagé... Je l'ai croisé une fois depuis, furtivement, à un salon de je-ne-sais-pas-quoi...

Depuis, je n'arrête pas de penser à "elle" quand je me replonge dans mes souvenirs. Mine de rien, ça m'avait beaucoup marqué et ça me ferait plaisir de la revoir aujourd'hui. Bien que je sois une patate mariée (je suis une patate mariée. je suis une patate mariée. je suis une patate mariée), ça serait tout de même amusant de revoir son "amour" d'enfance, même si je pense que nous n'avons plus grand chose en commun.

Cécile G. si tu passes par ici... Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://www.imagineeringfiles.com/
Marylou

avatar

Féminin
Messages : 1812
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 19:11

L'histoire de Plumette me fait revenir des souvenirs!

En 6eme, des le debut de l'année j'ai remarqué un mec dans l'autre classe de 6eme (j'étais en 6eme A lui en 6eme B), il était plutot mignon mais bon je ne le connaissais pas vraiment et en plus n'étant pas dans la même classe c'était pas evident! Mais un jour par hasard je decouvre qu'on a un ami (ou plutot une connaissance) en commun à l'exterieur donc ça amene le dialogue plus ou moins...j'étais plutot contente! Durant toute l'année de 6eme on aura pas vraiment été amis, on se chamaillaient pas mal, un jour on se marrait le lendemain on s'insultait...
En 5eme on s'est retrouvé dans la même classe, on a un peu grandi dans nos têtes on se chamaillait moins et ayant quelques délires en communs, on commençait à se rapprocher, une amitié commençait vraiment à naître! ^^ Mais rien de plus!
En 4eme à nouveau dans la même classe, toujours potes à delirer ensemble, je commence à me dire que c'est bon c'est un super pote je ne sais pas vraiment si j'ai envie de sortir avec lui, de plus je ne sais pas ce qu'il pense de son côté.
En milieu d'année on se tapera un délire en maths à s'envoyer des petits mots, des conneries apres des petites questions de genre "qu'est ce que tu penses de moi?" (mdr les gros gosses)...jusqu'au dernier qui me disait un truc du genre "on peut se voir à la récré j'ai un truc à te dire" et c'est à cette fameuse récré que j'ai eu le droit à ma declaration!
Bon même si j'avais mes petits doutes j'etais super contente je me disais "Whaouuu il me kiffe!!!" mais en même on s'entendait tellement bien et qu'en général les amourettes de collège ne durent jamais longtemps j'avais peur de mettre en péril notre amitié, j'ai "décliné l'offre" si je puis dire... Il acceptera mais à plusieurs reprises dans l'année j'aurais le droit à d'autres propositions que je declinerais toujours...

C'est aujourd'hui que je me demande si j'ai vraiment été bête ou pas! L'année d'après à cause d'un probleme de cars j'ai du changer de collège, je ne l'ai plus jamais revu, plus vraiment de contacts (vite fait au debut mais c'est vite passé) bref du jour au lendemain c'était fini! Au lycée, on aura essayé de renouer un peu sur msn mais sans succes...m'enfin tout ça je ne pouvais pas prévoir!
D'un côté maintenant je me dis que ça fait 5 ans déjà mais d'un autre je ne l'ai pas oublié et ça me ferait ptete plaisir de le revoir aujourd'hui juste comme ça en ami ou même avoir des nouvelles...Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Floworld

avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 2615
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 20:41

oh c trop meugnon vos histoires!!! Encore!!!

Bon la mienne, je l'avais déjà évoquée lors de mon interview sur l'ancien forum mais en bcp plus court. Je vais faire la version longue ^^ J'étais en CE2 (oui j'ai commencé jeune^^), il s'appelait Gauthier (beurk j'aime vraiment pas ce prénom pourtant).

On est tombés dans la même classe en CE2 et j'ai tout de suite flashé. Fidèle à moi-même: je fonce, et lui envoie des petits mots en classe, des dessins et tente de l'amadouer. Mais n'étant pas populaire (c'est le moins que l'on puisse dire) il ne me répondait pas, vous imaginez bien, la hoooonte pr lui!...^^ Puis, comme je suis têtue, je ne lâchais pas prise et me souviens, pr le convaincre, de l'avoir invité à venir avec moi au Davy Crocket Ranch parce que j'allais y faire un séjour à noël avec ma famille. Et également de venir voir le Roi Lion avec moi au ciné (quand j'y pense, dingue qu'il y est Disney dans cette histoire!!). J'ai finalement réussi le dialogue grâce à ça et de fil en aiguille il a fini par m'écrire un mot dont je me souviens encore: "je t'aime à la follie" avec cette belle faute d'orthographe que je reproduirai d'ailleurs par la suite jusqu'à qu'on me dise que c'est faux ^^

On s'est rapproché après les cours et puis il a fini par venir chez moi. Après quelques instants dans ma chambre on s'est regardés et puis on s'est dit comme ça "on s'embrasse?" et hop premier bisou sur la bouche (ça m'a tellement marqué je me souviens encore des pantoufles ke je portais^^). Puis on s'est dit mouai bof, c moyen. Passage à la vitesse superieure, un bon baiser et tout le tintouin. Dans mon souvenir ça a duré des heuressss. Puis on est devenus de plus en plus proches et j'ai fini par dormir chez lui tous les mardis soir avec sa famille etc... (me souviens c'était soirée pizza^^) Vu qu'on avait un peu les même pbms familiaux on se quittait plus, on se rassurait et on avait peu de secrets l'un pr l'autre.

Alors qu'en classe il ne m'adressait pas la parole (normal la honte je vous dis ^^) en dehors c'était une autre histoire. Ca a duré 2 ans comme ça (CE2 et CM1) et je vous passe les détails d'on joue au docteur ou presque (dans notre cas c'était "tiens Loïs et Clark le font, pourquoi pas nous?"hehe)

Puis à la rentrée de CM2 plus rien, il ne me regardait plus, ne m'adressait plus la parole en dehors des cours, bref il a coupé tous les ponts... J'ai pas compris. Jusqu'au jour où en voyage de classe au Etats Unis, j'arrive un matin à l'école américaine et je vois tout le groupe de francais avec qq américains agluttinés autour de qqch. Je m'approche doucement et au fur et à mesure où on me remarque, chacun s'écarte en riant et en se foutant de moi. Quand finalement je découvre la chose: Gauthier était en train de rire aux éclats en lisant une carte postale (très privée) que je lui avais envoyée pdt les vacances d'été. Et quand il m'a vue il m'a regardé droit dans les yeux et a déchirer en mille morceaux la carte avec ce sourire narquois dont je me souviens encore...

Inutile de vous dire que ça marque ^^ Et malgré ça je suis restée amoureuse de lui pendant 6 ans, jusqu'à ressortir avec lui en 6ème pour qu'il me plaque 2 semaines après pour ma meilleure amie. Il est partit aux Emires fin 6ème et je ne l'ai revu qu'à la rentrée du lycée, où là: électrochoc, il avait pas changé, toujours aussi con et l'air condescendant. J'ai tout se suite décroché! Depuis je ne sais pas ce qu'il est devenu, et franchement, je m'en fou.


Ce qui me fait doucement rire par contre, c'est que j'ai revu sa mère j'étais en première je crois et tout naturellement elle me dit "Ah Floriane, bien sûr que je me souviens de toi, si tu savais comme j'ai engueulé Gauthier de t'avoir laissé partir. Je ne souhaite qu'une chose c'est qu'il me ramène une fille comme toi à la maison un jour"

J'avais eu ma revanche ^^



"Anyone who says they have only one life to live must not know how to read a book"
Revenir en haut Aller en bas
John76

avatar

Masculin
Age : 33
Messages : 1149
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 22:51

bounce A moi ! A moi ! A moieuh !!!!!! bounce


Je vois en ce topic l'occasion inespérée de vous raconter ma plus belle histoire d'amour, celle vécue avec un certain Eric, qui s'avère être in Love de la TZTOT....


Bon, ok, j'arrêtes, et je go out.... Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Mlle lady

avatar

Féminin
Age : 29
Messages : 1351
Localisation : Dans mon nez
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 23:09

C'est difficile de parler d'amour à cet age mais lançons-nous quand même. C'était le fils d'amis e mes parents, il avait 3 ans de plus que moi et nous passions beaucoup de temps ensemble. très tôt on s'était promis de s'épouser un jour (l'un de mes premiers mots quasiment Very Happy) puis il est parti vivre en Chine. Moi je m'en foutais, je savais qu'on s'épouserai, puis de toutes façons on se voyait pendant chaque vacances scolaires. Puis vint ce jour, j'avais fraîchement 4 ans, ce jour dont je me rappellerai sans doute toujours. Nous étions partis au ski, les parents, lui, moi, sa petite sœur et nos voisins du dessous de Paris. Un jour il m'entrainna dans la chambre des parents, nous nous installâmes sur le lit et s'approcha dangereusement de mon visage, bouche en avant. Je décidai d'en faire de même jusqu'à ce que nos bouches s'entrechoquent dans un bref "Smoutch", là nous entendions des rires, les copains nous avaient espionné, les salauds! J'étais morte de honte et je commençais à me demander sérieusement si ce baiser n'allait pas me forcer à l'épouser, je n'étais pas prête à m'engager si jeune, et puis cet acte ne me rendra pas enceinte j'espère? Il devait être encore plus terrorisé que moi puisqu'après ça nous sommes restés amis.




Dernière édition par le Mer 24 Oct 2007 - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rocky.fr
Floworld

avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 2615
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mar 23 Oct 2007 - 23:59

mdr!!!!! Trop bien ton histoire Lilly^^



"Anyone who says they have only one life to live must not know how to read a book"
Revenir en haut Aller en bas
hophophop

avatar

Messages : 243
Localisation : dans l'papeeeeeet
Inscription : 06/08/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 2:02

des frissons ? Froid ? moi ? Jamais !!! Damaaaaaart !!!!


pardon pardon ...je boulétise...

Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 10:53

C'est trop mignon à lire vos histoires! Bon mis à part celle de Floworld: quel salaud ce Gauthier!
Revenir en haut Aller en bas
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 13:03

Waoh, j'adore vos histoires !

Certaines m'ont attristé (gauthier saloooooo, mais aussi plumette, ...), d'autre m'ont attendries.

Mais l'ensemble me donne envie de vous raconter mon second amour d'enfance, que l'on pourra nommer mon GRAND amour d'enfance même ! :valentine:

Je reprend à la suite de mon premier post avec les ptites jumelles.

Hélas 1000 fois hélas, je n'ai pas pu revoir mes amoureuses l'année suivante, à cause d'un bête déménagement et donc un changement d'école (je hais mes parentsje hais mes parentsje hais mes parentsje hais mes parentsje hais mes parentsje....)

Mais là, 1 an après, je découvre dans ma nouvelle classe une petite fille d'origine polonaise, un peu réservée et toute mignone avec ses 2 couettes blond-chatain, et un ptit accent tout mignon.

Et là c'est carrément le flash, c'est clair et net je suis amoureux d'elle.

Mais ohlaaaaaaaa attention, surtout pas question de lui dire, pour une bonne raison : je suis très timide et tétanisé à l'idée de lui avouer quoi que ce soit.

Et cela va bien au-delà de ça : dès qu'elle m'adresse la parole, ou dès que quelqu'un d'autre me parle d'elle, je devient automatiquement tout rouge ! Embarassed

Bien évidemment, tout le monde a vite deviné mes sentiments, et elle aussi. On me presse alors de toute part pour que je me jette à l'eau, et on me dit qu'elle attends que ça, que elle aussi est amoureuse de moi.

Mais non, jamais je n'aurais le courage, même si on fait plein d'activités ensemble, on joue à la récré, on fait du cathé, on s'asseois à coté en classe, etc.

S'ensuit alors 6 ans sur la même lancée, soit de la 1ère à la 6e primaire, pendant lesquels nous avons eu la chance d'être toujours dans la même classe.

Et jamais je n'aurais le courage de l'embrasser ou de lui dire je t'aime.

Mais en 6e primaire, on a 12 ans au moins ! Et à cet âge là, tous nos autres camarades avaient commencé à se rouler des pelles, et moi j'avais hélas pas grandi, l'amour c'était beau et prude, je voyais cette fille comme une princesse qui avait pas grandi non plus.

Seul hic : elle avait grandi ! Et elle attendait que je prenne des devants un peu plus sérieux.

A force de se languir, arriva ce qui devait arriver : elle m'envoya un jour valser devant tout le monde, arguant qu'elle ne m'avais jamais aimé et me demandant d'aller voir ailleurs.

De tous mes chagrins d'amour, celui-ci est celui qui reste le plus présent en moi, surement car ce fut le premier. Aujourd'hui même j'en ai les larmes aux yeux rien qu'en écrivant ce message, c'est dire...

L'année suivante, ce fut le début des études secondaires, nous fumes dans le même cycle mais dans des classes non-parallèles, donc autant dire que je ne la vis plus.

Et pendant ces 3 années de classe secondaire, je n'ai eu aucune copine, aucun coup de coeur... le mien était toujours pris par cette fille.

Je l'ai recroisée 1 fois, pendant mes études de commerce. Elle était une belle jeune femme, nous avons fait le tour ensemble de notre cité, en évoquant le passé. Je lui ai dit à mi-mots combien j'avais été blessé par ses mots, elle ne s'en souvenait même pas.

Preuve que ses mots avaient dépassé ses pensées. Mais bon, on avait évolué différemment et je l'ai pas revue.

Aujourd'hui, en repensant à cette fille qui a fait battre mon coeur pendant 9 ans sans interruption, j'aimerais beaucoup la revoir, savoir ce qu'elle est devenue, si elle est maman, heureuse, et pouvoir parler de ces années géniales d'enfance passé avec elle, de mes sentiments d'alors, pouvoir parler de tout ça avec une maturité d'adulte...

Elisabeth G., si tu me lis ici, contacte moi !




Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 9:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 13:10

elles sont attendrissantes vos histoires ! I love you

je n'ai que très peu de souvenirs de mon enfance malheureusement, alors j'ai du mal à me souvenir de mes premières amourettes, je sais juste qu'en grande coureuse de bermudas, j'ai embrassé mon premier garçon en maternelle. (d'après ma mère)

sinon je me rappelle un peu d'Adrien, un petit blond aux yeux très très bleus. C'était mon z'amoureux de CP, on était toujours à deux en classe, les deux bons élèves de la classe ^^
Le truc qui m'a marqué, c'est son déménagement. Un jour un de ses parents à été muté sur Nice, et il est parti rapidement. On s'est même pas dit au revoir !

Après, les histoires de collège ont été moins bien, je préfèrerai ne pas m'en souvenir... Je "crushais" facilement sur quelques garçons mais eux ils ne m'aimaient pas. Je sais pas, à chaque fois je m'entetais à flasher sur ceux qui m'aimeraient pas !! lol bref...
Revenir en haut Aller en bas
ptite Ariel

avatar

Féminin
Age : 31
Messages : 813
Localisation : lyon (69)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 13:42

Arf moi mon 1er amour je me souvient même pas de son nom... c'était en maternelle et on faisait exprès des trap-trap bisous pour se faire des bisous sur la bouche ^^

Sinon je crois que ce qui m'a marqué c'était en 5eme, a cette époque, comme floworld j'étais trèèèès loin d'être populaire, et ce garçon qui plaisait a toutes les filles arrêtait pas de m'embeter et moi aussi. Je savais pas si je l'aimais ou si je le haissait ^^. Bref un jour nous nous sommes déclarés notre amour (parce qu'en fin de compte c'était ca). Mais je n'ai jamais osé l'embrassé parce que "rouler des pelles" ca me faisait peur, je réfléchissais trop et j'me disais "et si j'y arrive pas?".. donc il cherchait toujours a m'embrasser et moi j'éviter toujours. Il venait chez moi en vélo et m'appelait le soir, un amour! Il s'est même battu pour moi parce qu'un mec de notre classe m'avais traité de grosse devant lui..
J'ai cassé parce que j'avais trop peur de l'embrasser.

Il a déménagé deux ans après et je le cherche encore, je crois que je pourrais tout quitter pour lui ^^

Maxime G je te cherche montre toi!!! ^^


Nouveau blog: http://noteamoimeme.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
http://noteamoimeme.over-blog.com
Mlle lady

avatar

Féminin
Age : 29
Messages : 1351
Localisation : Dans mon nez
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 13:45

Ma deuxième histoire d'amour pour la peine.

Elle n'est pas anodine puisqu'elle a duré très longtemps, mais comme le saumon, à l'unilatéral…

En CP nous étions dans la même classe mais je n'étais pas sortie de ma bulle de la petite enfance, autant dire que je l'avais à peine remarqué. Puis vient le CE1, nous tombons encore dans la même classe. Et comme souvent dans ces cas là on a tendance à se diriger vers nos repères, les têtes connues, lui en faisait partie, on s'est assis à côté l'un de l'autre. Sa gueule d'ange, ses yeux bleus m'ont fait rêver, Dieu du ciel j'étais amoureuse de lui. Le problème c'est que le reste des filles de la classe aussi et à l'époque j'étais plutôt du genre première de la classe et on a beau dire, ça n'attire pas des masses, même s'il donnait dans la très bonne note aussi. Nous avons de la chance, nous partons en classe de poney dans le limousin, ma dentition ressemblait à plus grand chose (c'est la saison automnière dans la bouche) et mon style vestimentaire made in maman laisse à désirer. Peut importe, je me passionne pour le poney pendant cette classe mais lui m'adresse à peine la parole. En CE2 nous retombons dans la même classe, rebolote, rares sont les moments où il m'accorde son attention et je savoure chacun de ses moments, brûlant le reste du temps et crevant de jalousie dès qu'il se rapproche trop d'une autre fille. Puis la vient le drame, premier couple de la classe: lui et ma meilleure copine. Je ne lui en veux pas, je l'envie. Je m'enferme dans un monde de rêve en pensant à quel point ce sera bien quand on sera ensemble et je trouve que ma copine ne profite pas assez de sa chance. Vient le CM1: rebelotte: dans la même classe! Et bonne nouvelle, la copine part à l'autre bout du monde (le 15e) et là tout à coup j'existe. Nous ne sommes pas ensemble loin de là mais il me parle, j'attire son attention. D'ailleurs c'est drôle, notre premier sujet de conversation était "Space Mountain c'est trop bien".
CM2: Et oui, re dans la même classe et là j'aurais tendance à dire qu'on est copains, mais moi j'espère toujours plus (le reste des filles aussi) et cette fois nous partons en classe de mer, nous passons toutes les randonnées à parler, on se rend compte qu'on a quand même passé toute notre école élémentaire à se voir tous les jours et qu'on a des choses en commun pour finir. Belle surprise, il est aussi nul en vélo que moi, dans les randos vélo nous nous retrouvons tout les deux dans le très petit commité du groupe des nuls. Je bois du petit lait, j'atteindrai le bonheur ultime où le jour de la boum il m'inviterai à danser et m'embrasserait devant tout le monde. Et j'aurai montré aux filles que moi la petite discrette chouchoute de la prof je peux aussi être super coule et sortir avec un garçon (et pas n'importe lequel). Mais rien ne se passe et je passe la grande partie de cette boum assise sur une chaise en bois…
(oh et chose drôle, nos mères se sont toujours haïes, elles se crèpaient le chignon à chaque réunion parents)

Puis là, passage dans la cour des grands (enfin c'est ce qu'on croit quand on a 11 ans): le collège!
Je pleure comme une madeleine, toutes mes copines sont réunies dans la même classe, classe dans laquelle il est LUI aussi. Mais le point positif c'est que le voisin aussi, et qu'ils ont la bonne idée de devenir meilleurs amis, du coup je le croise souvent. La 6eme semble le transformer, il sort avec toutes les "belles" filles et oublie qu'on a été copains un jour. Enfin non, on se parle vaguement quand on se croise et tout se brise en moi lors de cet échange. Moi: "Oh tu vas bien?
-Oui c'est trop bien le collège, on a des profs cools, pas comme cette salope de l'année dernière.
-Notre maîtresse?
-Oui.
-Tu sais qu'elle est morte?
-Ben, euh…Oui."

Nous n'avons pas fréquenté le même lycée, les rares moments où j'entendais parler de lui c'est quand une copine venait m'annoncer qu'elle sortait avec. Peu importe je ne l'aimais plus. Sauf que j'avais du mal à expliquer ce retournement d'estomac quand je le croisais en bas de chez moi…(puis ça s'est arrêté, il a dû oublier aussi mon voisin)

Je l'ai revu dans le métro il y a 1 mois environ, il ne m'a pas reconnu (en même temps entre la blondinette boulotte et la grande rousse de maintenant je peux comprendre) et je n'ai pas eu l'estomac retourné. Comme quoi l'amour ça se guérit.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rocky.fr
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Mer 24 Oct 2007 - 18:52

Après ma première histoire d'amour, j'ai envie de vous raconter ma premiere vraie histoire d'amour: la première importante. Ce qui m'a marqué dans cette histoire c'est cette prémonission, sans connaitre la personne, qu'on allait être ensemble. Je vous raconte.

Le jour où je passais mon oral de français, j'ai vu un grand jeune homme musclé qui disait à un ami à moi qu'on risquait de le revoir l'année prochaine, vu qu'il pensait avoir raté son bac.
Je l'avais déjà remarqué plus tôt dans l'année scolaire car moi, petite chose d'1m60, je me sentais attiré par sa taille et ses muscles: un entiment de protection qu'on devait avoir en étant dans ses bras.
Alors je sais, ce n'est pas bien mais quand il a dit qu'il pensait revenir l'année prochaine, j'étais bien contente Smile

Les vacances se passent puis la rentrée en terminal. Je vais voir la liste des noms et là: son nom est juste en dessous du mien sur la liste!!!! Le bonheur. Manque de bol il n'est pas là. Il est parti au Vénézuela et n'arrivera que dans 2 mois Sad Et pendant 2 mois mes copines m'ont prise pour une folle car je ne parlais que de lui sans le connaitre du tout.
Puis le voila enfin, 2 mois après. Avec la chance que j'ai, la place vide devant moi à tous les cours devient la sienne (bon je galerais un peu pour voir le tableau, avec son metre 95 et sa argeur d'épaule mais je m'en fiche, il est jsute là!) J'apprend qu'il a 3 ans de plus que moi et qu'il a une copine Sad Bon ben tant pis hein.... Mais on s'aide bcp pour les cours: il est nul en anglais alors je lui fait des fiches et lui m'aide en maths. Bref on se rapproche petit à petit.
Puis sa copine le largue! (chouette dit la mauvaise langue!) et un copain à lui commence à s'intéresser à moi et la jalousie pointe le bout de son nez Smile Il me prend souvent dans ses bras, puis reçoit enfin un tel portable et m'envoie des sms. Mais comme je suis timide et que je n'ai pas confiance en moi je ne suis pas sure de bien interpreter les sms donc je réponds mais une fois à l'école je ne dis rien de spécial. Il se décide enfin à m'écrire un mot sur mon agenda, un mélange de mots à lui et de mot d'Indochine (étant un grand fan) et là le message est enfi clair Smile Ca y est on est enfi ensemble et toute la classe nous dit que c'est pas trop tot car ca se voyait depuis le début de l'année qu'on se plaisait!
On a vécu une belle histoire, avec des hauts et des bas, comme dans chaque histoire d'amour. Il a été le 1er garçon avec qui j'ai fait l'amour et moi sa première fille, d'ou sa place toute particulière dans mon coeur. Puis avant de partir passer 3 mois au Vénézuela il m'a largué, au bout de 9 mois. J'étais anéhantie. Il est quand meme venu me dire au revoir, en me prenant et en m'embrassant comme avant, ce qui m'a plongé dans une grosse déprime pdt son voyage, a savoir si c'était vraiment fini ou pas. A son retour on s'est envoyé quelques sms, mais on ne s'est pas revu. J'avais besoin de temps pour accepter de le revoir juste en ami.
Pres de 2 ans après notre rupture on a repris les sms et les coups de fil, et on a été boire un verre ensemble. J'avais un copain a l'époque mais j'avoue que si j'avais osé, lorsqu'il m'a serré fort dans ses bras quand il m'a racompagné, je l'aurai embrassé. C'était en septembre.
Je suis repartie en Angleterre, et on s'envoyait des e mails. Il evitait de répondre à toutes mes questions sur lui, sur sa vie, son moral. En janvier je voulais l'appeler pour lui souhaiter une bonne année mais pdt 2 jours j'ai repoussé. J'avais fini par me dire que je l'appelerai demain mais à 23h30 le telephone a sonné: c'était son père pour me dire que Nico s'était suicidé. Je m'en suis voulu de ne pas l'avoir appelé pour l'entendre une derniere fois, et je m'en veux encore. rien que d'écrire tout ça je suis de nouveau en pleurs, 4 ans après.
Tout ça pour vous dire que quand vous voulez parler à quelqu'un qui compte, ne remettez pas à demain. La vie est tellement courte.
J'espère ne pas avoir trop plombé l'ambiance mais c'est vraiment une histoire d'amour importante à mes yeux.
Et je suis sure que de là haut tu veilles toujours sur moi mon ange Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bounet's
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 43
Messages : 4136
Localisation : Suisse
Inscription : 03/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 8:39

C'est beau...et triste.

Gros *câlin* Lunaë.


Revenir en haut Aller en bas
Floworld

avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 2615
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 10:26

waou, on peut dire que je m'attendais pas à la fin... Je comprends que ça a du être dur... Mais magnifique histoire Lunae

Lilly j'aime bien la tienne aussi. Le passage primaire collège change effectivement bcp de gens. Y a une sorte de consensus à l'arrogance c'est impressionant... Je sais pas pour vous mais pour moi c'est la periode qui laisse le plus de traces. Ce qu'on a pu te dire à un moment donné de blessant reste ancré à vie... Et les histoires de coeur j'en parle même pas. Mais plus tard quand j'aurai le temps je raconterai une belle histoire de collège ^^



"Anyone who says they have only one life to live must not know how to read a book"
Revenir en haut Aller en bas
Lunaë

avatar

Féminin
Age : 34
Messages : 195
Localisation : Blain, 44
Inscription : 09/07/2007

MessageSujet: Re: Vos premiers frissons d'amour Jeu 25 Oct 2007 - 11:08

Merci pour le câlin Bounets.
Floworld, c'est toujours dur. Je n'arrive pas à faire mon deuil et je n'arrive toujours pas à écrire le mot que ses parents m'ont demandé sur le livre de condoléances: quand je veux m' y mettren je ne peux pas. J'espère que je finirai par accepter que je ne pourrai plus jamais le voir
Revenir en haut Aller en bas
 
Vos premiers frissons d'amour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Le forum :: Le Café Fantasia-