AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Débat] Soirées privées et tapage nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
mat444



Masculin
Age : 33
Messages : 3602
Localisation : Verlaine, Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 14:23

@leelou a écrit:
Au premier modérateur qui passe par là, merci de bien vouloir fermer ce topic.
Tu as le bouton "alerte pour signaler ce genre de choses Wink

Citation :
Alors oui ça me dérange les soirées qui font un boucan pareil, et non je n'étais pas au courant que c'était monnaie courante à Disney (si ce n'est pour celle du nouvel an).
Dans ce cas, c'est que tu ne t'es pas assez informée


Pour le reste, tu as le droit de dire que tu n'es pas contente mais il fallait t'attendre à avoir des réactions qui allaient à l'encontre de ton point de vue (ou alors, il suffisait d'utiliser le topic "Coup de gueule" Wink ).

Sur ce, n'hésite pas à tester les boules quiès la prochaine fois que tu es dans ce cas. Ca devrait t'aider à passer une agréable nuit Smile



EDIT : @Jake Sully : Et qu'as-tu fait suite à cette nuit ? As-tu porté plainte ? Ou l'activité était-elle autorisée mais inhabituelle ? Je pense que toute la question est là...


Oh la barbe...
Revenir en haut Aller en bas
leelou



Féminin
Age : 31
Messages : 167
Localisation : Marne la Vallée
Inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 14:30

Avec les boules QUiès j'entendais encore mieux le son...
Je veux bien qu'on ai un avis contraire au mien, mais là ça devient du grand n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
mick77



Messages : 783
Inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 14:39

Ce n'est pas tant qu'elle ait été mal informée, mais plus que ce genre de nuisance, ce n'est pas fréquent. Il arrive parfois que l'on entende la fantillusion ou des répétitions depuis le centre urbain, mais ça ne m'a jamais empéché de dormir.
Simplement, si ce WE, ils ont dépassé certaines limites et si ce genre de manifestation, avec de tels abus venaient à se répéter, je comprends que les populations vienennt à se rebiffer.
Ce qui est agréable quand c'est exceptionenl, l'est beaucoup moins quand c'est quotidien. Je me souviens m'être émerveillé de mon premier feu d'artifice chez un résident de Chessy. Mais si c'eut été quotidien et si j'eus du me lever chaque matin à 5h00 pour travailler (car oui, on ne travaille pas tous chez Disney), ça l'eut été beaucoup moins.

Personnellement, ce n'est pas tant l'activité propre des parcs qui m'a dérangé quand je vivais dans le centre urbain, mais plus la faune que ça engendrait. Entre les visiteurs qui vident leurs poubelles dans les rues et les employés Disney qui ne savent pas ce qu'est la vie en collectivité, vous ne pouvez pas deviner ce qu'est notre chance.

Et ne croyez pas que nous nous sentions redevables de ce que fait Eurodisney, car s'ils faisaient ce qu'ils souhaitent la vie des résidents seraient un enfer. Je vous invite à assister aux négociations avec le groupe pour l'élaboration des phases de développement et leur mise en oeuvre (et encore, EDL, ce n'est pas le pire des partenaires).

Leelou, il est normal qu'au commissariat ils n'aient pas su te répondre, ils ne sont pas très futés en temps normal. Et même en temps moins normal.
Revenir en haut Aller en bas
Loïc Potter
Modérateur


Masculin
Age : 28
Messages : 2887
Localisation : Dans les nuages...
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 14:44

@mick77 a écrit:
si j'eus du me lever chaque matin à 5h00 pour travailler (car oui, on ne travaille pas tous chez Disney), ça l'eut été beaucoup moins.

Il y a des gens qui se lèvent encore plus tôt, tout en bossant chez Disney... je ne comprends pas le sens de cette phrase en faite lol
Revenir en haut Aller en bas
YanaMJ



Féminin
Age : 36
Messages : 199
Localisation : Pas-de-Calais
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 15:37

@Jollyroger a écrit:
Non il y en a pas!! Il y a 30 000 habitants qui payent très cher leur droit à la tranquillité tout autour des parcs
mais il ne faut pas compter sur la Police à VDE qui n'a d'autre mission que de mettre des PV aux bagnoles mal garées

oh bah c'est déjà bien, moi ça fait un an que je me bat pour que la police vienne mettre des PV dans ma rue qui est en interdiction de stationné... tous les jours des gens se garent, nous gênent et nous mettent en danger mais c'est pas grave ça reste comme ça...

Pour en revenir au tapage nocturne, je te comprend tout à fait. Disney ou pas VDE est une ville et par conséquent les lois françaises s'y appliquent comme partout ailleurs. Disons qu'on peut être un peu conciliant si ça se passe un samedi soir et si ç n'est pas toutes les semaines mais un dimanche soir c'est vraiment abusé...

ça n'est pas parce qu'on habite à côté de Disneyland qu'on doit tout accepter au contraire je dirais. Sinon au lieu de faire payer les habitations plus chère ; en raison des nuisances, il faut les faire payer moins chères.

Il faut être logique et cohérent. On ne peut pas demander au gens de débourser plus pour quelque chose qu'on ne leur donne finalement pas ou alors il faut effectivement arrêter de construire de plus en plus près des parcs.

Disney doit pouvoir continuer ses activités mais les habitants doivent aussi avoir leur tranquilité.

Je tiens à préciser que je ne vis pas à VDE donc je ne prêche pas pour ma chapelle mais je ne sais que trop bien comme c'est fatiguant de subir !!!!



Revenir en haut Aller en bas
laurette12



Féminin
Messages : 11
Inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 15:57

je rajoute mon grain de sel un peu en hors sujet mais bon j'habite dans un quartier dit tranquille au fond d'une residence ce qui ne nous empeche pas d'avoir des nuisances sonnores de 6h du soir a 3/4h du matin et ce tout les soirs de la semaine ce n'est ni disney ni un aeroport simplement des jeunes mal eduqués !
tout ca pour dire que n'importe ou vous habitez il y aura toujours des nuisances c'est malheureux mais les gens ne respecte plus rien et la police française ne peut ou ne veut hélas rien faire.

ps: pour le coup je prefererais tout de meme la musique et les feux d'artifice disney sous mes fenetres plutot qu'une bande de primates en rut Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ha-des



Masculin
Age : 23
Messages : 440
Localisation : en croisière sur le Styx
Inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 17:49

@Jake Sully a écrit:
Un troll qui est Fantasy et Actionnaire... je suis peut-être maso

Juste un poil idiot alors ?

De plus, je ne met pas Disney sur un piédestal vois-tu, je suis juste quelqu'un de réaliste qui ne bassine pas tout le monde avec mes ressentis.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.dimensionparcs.fr
Harleen



Féminin
Messages : 926
Localisation : Kekpar
Inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 18:51

Je m'en vais de ce pas faire une fiesta de fou jusque 3H du mat sans prévenir mes voisins, vu que maintenant ca n'a l'air de choquer (presque) plus personne Surprised

Wai sinon dans la vraie vie je crois que sa première question c'était simplement savoir ce qu'il se passait, et sa seconde question était savoir pourquoi, malgré un son de plus en plus fort, le système sensé arrêter le son quand celui ci devient trop fort n'a pas été activé (ou un truc dans le genre).

Ceux qui disent qu'habiter à coté d'un des plus importants parcs il faut s'attendre à ce genre de désagréments, je suis d'accord. C'est complétement normal.

Ceux qui disent que Disney était là avant et que par conséquent ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent : c'est quoi ce raisonnement de gamin ? Surprised

Mon voisin du haut souffre de je ne sais quelle maladie qui fait qu'il crie beaucoup, un truc qui fait qu'il est impulsif fois 100, un peu comme nous les filles avec les hormones quand on est enceinte. En arrivant je ne le savais pas, je râlais, maintenant je le sais, mais comme je suis une humaine ca m'arrive encore parfois de râler (bin quand ca fait 1 semaines qu'on a que des nuits de 3H la fatigue est reine). Des trucs cons en plus " wai c'est lourd quand même s'il s'énervait pas autant ou s'il faisait du yoga ca irait mieux, mais non !!!" Après une courte nuit (qu'on a pas du tout voulu courte) on râle.
Mettez vous un peu à sa place, je suis certaine qu'elle a posté sous un bon coup d'énervement, ce qui se comprend un dimanche soir à 3H du mat, et encore plus quand on ne sait même pas pourquoi.

Sinon après il y a beaucoup trop de généralisation. Restez zen les gens Smile

Revenir en haut Aller en bas
mat444



Masculin
Age : 33
Messages : 3602
Localisation : Verlaine, Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 21:38

Vesper a écrit:
Wai sinon dans la vraie vie je crois que sa première question c'était simplement savoir ce qu'il se passait, et sa seconde question était savoir pourquoi, malgré un son de plus en plus fort, le système sensé arrêter le son quand celui ci devient trop fort n'a pas été activé (ou un truc dans le genre).
Et si, plutôt que de partir du principe que le niveau était normal ou illégal, vous partiez du principe que Disney a les autorisations pour ces volumes sonores (sauf erreur, Disney a des dérogations que des voisins "normaux" n'ont pas) mais que dans la majorité des cas, ils sont proactifs dans le respect des voisins et demandent à minimiser le volume lors des soirées ?

Parce que jusqu'ici, je n'ai vu que des ressentis, aucune mesure et encore moins de valeur de limite à respecter...

Citation :
Ceux qui disent qu'habiter à coté d'un des plus importants parcs il faut s'attendre à ce genre de désagréments, je suis d'accord. C'est complétement normal.

Ceux qui disent que Disney était là avant et que par conséquent ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent : c'est quoi ce raisonnement de gamin ? Surprised
Tout à fait d'accord ! Mais avant de dire que Disney "fait ce qu'il veut", il serait utile de savoir s'ils sont vraiment dépassés des dispositions qui leur sont imposées Wink


Finalement, je me demande si, légalement, ce n'est pas l'organisateur d'un tel évènement (le "promoteur" de la soirée) qui est responsable du respect des normes et lois (même si Disney doit certainement avoir les possibilités conctractuelles de faire stopper une manifestation en cas de non respect).


Oh la barbe...
Revenir en haut Aller en bas
Mickey



Masculin
Age : 27
Messages : 3131
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 22:25

@mat444 a écrit:
Finalement, je me demande si, légalement, ce n'est pas l'organisateur d'un tel évènement (le "promoteur" de la soirée) qui est responsable du respect des normes et lois (même si Disney doit certainement avoir les possibilités conctractuelles de faire stopper une manifestation en cas de non respect).

Non, sauf exception le client se décharge complètement sur la société organisatrice (dans ce cas Business Solutions, donc ED SCA) qui se charge de prendre toutes les mesures adéquates et assume els éventuels manquements.



TR Disneyland60 - TR Walt Disney World -  TR PortAventura - TR Futuroscope
"Take the dream with you, wherever you may go !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.followmik.canalblog.com
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 23:01

Vesper a écrit:


Ceux qui disent que Disney était là avant et que par conséquent ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent : c'est quoi ce raisonnement de gamin ? Surprised


Alors ça tu vois, ça commence sérieusement à m'énerver.
On a de la chance d'avoir un expert en Droit (Dingogo) qui nous a fait en page 2 et 3 une très complète explication du point de vu légal.
Si tu te serais pris la peine de lire, tu aurait surement compris que c'est tout sauf un raisonnement de gamin.


" Pouvoir être lu, c'est déjà être apprécié "

Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 3973
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 23:10

Ce n'est pas parce que la loi dit cela qu'elle n'applique pas un "raisonnement de gamin" (avoue quand même que ça fait très "moi prem's").
Bon nombre de lois du droit français sont sans queue ni tête (voir même contredisent d'autres lois, ou sont sujette à interprétation suivant les cas).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 23:22

C'est vrai que à première vue ça fait très puéril (oui, je connais le sens du mot Rolling Eyes ) mais c'est d'une certaine manière, complètement logique.


" Pouvoir être lu, c'est déjà être apprécié "

Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
Harleen



Féminin
Messages : 926
Localisation : Kekpar
Inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 23:43

@L'éclair a écrit:
Vesper a écrit:


Ceux qui disent que Disney était là avant et que par conséquent ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent : c'est quoi ce raisonnement de gamin ? Surprised


Alors ça tu vois, ça commence sérieusement à m'énerver.
On a de la chance d'avoir un expert en Droit (Dingogo) qui nous a fait en page 2 et 3 une très complète explication du point de vu légal.
Si tu te serais pris la peine de lire, tu aurait surement compris que c'est tout sauf un raisonnement de gamin.

Tu t'avance un peu, loin de moi l'idée de donner mon avis sans avoir lu ceux des autres avant (question de respect). J'ai aussi lu un post parlant d'une vieille dame qui vit au dessus d'une boucherie, qui est arrivé après en sachant pertinemment qu'elle allait être confronté au bruit mais que rien n'a empêche de porter plainte, et mieux encore de gagner Surprised
Je disais ca dans le sens de "prem's !! ", puis en France y a encore quelque années les femmes n'avaient pas le droit de porter de jean (et c'était pas y a 10 ans !! affraid), enfin bref ^^
Revenir en haut Aller en bas
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mar 31 Mai 2011 - 23:58

Oui, et si tu avais lu les posts précédents, tu aurais aussi compris que cette dame n'a pas gagné le procès à cause du bruit (elle avait perdu) mais parce qu'elle c'est plainte du fait qu'il ne fasse rien pour isoler le bruit (isolation phonique).
Donc bon, niveau lois débile, en France (pour rester dans le sujet) il est interdit d'appeler son cochon Napoleon...
La question n'est donc pas de savoir si la loi est bête ou pas, mais si elle est respectée ( et apparemment c'est tout à fait le cas).


" Pouvoir être lu, c'est déjà être apprécié "

Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 1:42

@L'éclair a écrit:
La question n'est donc pas de savoir si la loi est bête ou pas, mais si elle est respectée ( et apparemment c'est tout à fait le cas)
C'est exactement ça.

Si certains considèrent être victimes de nuisances, il ne sert à rien de se lamenter en disant "c'est pas juste" ou en inventant un contexte légal complètement fantasmé pour qu'il colle à ce que vous pensez être la loi. On n'est pas dans son bon droit parce qu'on le décrète...

Si vous avez pour ambition de limiter ces nuisances (ce qui est tout à fait compréhensible, je ne suis pas le défenseur unilatéral de DLP), la première étape c'est de comprendre la situation réelle, pas celle, inventée, qui vous arrange. Disney dispose de certaines autorisations spécifiques, elles ne sont absolument pas confidentielles, vous pourrez les obtenir auprès de l'autorité rédactrice, qui peut être selon le texte, les mairies locales, la préfecture du 77, la préfecture de région à Paris, ou les ministères de l'Intérieur, de l'Ecologie ou du Tourisme.

Si vous voulez des chiffres précis, vous en aurez. Sur tout et n'importe quoi, des normes à gogo vite incompréhensibles pour le néophyte... Perso je m'abstiens de cet effort, parce qu'il faut vous attendre à des textes de milliers de pages d'une exhaustivité dingue qui exigeront quelques aspirines... Je me contente de vous dire: ces textes existent et ils sont précis. Aux intéressés de prendre la suite...

@mat444 a écrit:
Finalement, je me demande si, légalement, ce n'est pas l'organisateur d'un tel évènement (le "promoteur" de la soirée) qui est responsable du respect des normes et lois (même si Disney doit certainement avoir les possibilités conctractuelles de faire stopper une manifestation en cas de non respect).
Le responsable légal est très simple à déterminer: c'est le signataire de la demande d'autorisation de l'évènement. En l'occurrence il s'agit très certainement de l'exploitant du parc (Disney donc) qui dispose de cette autorisation à l'année.

Vesper a écrit:
J'ai aussi lu un post parlant d'une vieille dame qui vit au dessus d'une boucherie, qui est arrivé après en sachant pertinemment qu'elle allait être confronté au bruit mais que rien n'a empêche de porter plainte, et mieux encore de gagner Surprised
Comme déjà dit plus haut, cette histoire n'a en fait RIEN à voir. Le fond juridique porte exclusivement sur une question de droit privé, sur des clauses contractuelles entre les deux parties. Ce n'est pas la nuisance sonore qui est sanctionnée mais le manquement à un engagement.

@Jake Sully a écrit:
Ce n'est pas parce que la loi dit cela qu'elle n'applique pas un "raisonnement de gamin" (avoue quand même que ça fait très "moi prem's").
Le "raisonnement de gamin" vise uniquement à assurer la pérennité d'une activité commerciale (la loi ne porte QUE sur les activités professionnelles) dont les nuisances sont intrinsèquement liées à l'activité, et souvent indépendantes de la volonté de l'exploitant.

Cette loi ne s'applique absolument pas aux particuliers entre eux: il n'est pas question d'antériorité entre eux.

Vesper a écrit:
puis en France y a encore quelque années les femmes n'avaient pas le droit de porter de jean (et c'était pas y a 10 ans !! affraid), enfin bref ^^
Techniquement parlant le texte existe toujours et est en vigueur. Sauf que ce n'est qu'une partie de l'histoire.

Cette "interdiction" se base sur l'arrêt Dubois qui date de 1800 et qui impose aux femmes d'obtenir une autorisation pour se "déguiser en homme", sauf si elles sont à vélo (1892) ou à cheval (1909). Or la notion de "déguisement en homme" est difficilement définissable aujourd'hui, ce qui rend l'infraction caduque.

On pourrait craindre qu'un juge zélé l'applique quand même... Ouf, la constitution de la IV République (1949) invalide de facto cette disposition, conséquence confirmée dans la constitution actuelle sous la notion d'égalité entre les sexes. Tu peux mettre un pantalon ma chère Vesper, tu ne risques rien! La hiérarchie des normes a encore frappé.

@L'éclair a écrit:
Donc bon, niveau lois débile, en France (pour rester dans le sujet) il est interdit d'appeler son cochon Napoleon...
...disposition abrogée en 1870. Ca fait 140 ans que cette légende urbaine perdure...

@mick77 a écrit:
Qui finance le centre de secours suréquipé pour le secteur mais dimensionné pour un établissemnt recevant 15 millions de visiteurs ? Qui entretient une gare RER innacessible à sa population municipale ? Qui a financé le réseau d'eau des parcs ? Qui va financer celui des Villages nature alors que cet équipement ne lui rapportera aucune fiscalité nouvelle ? Qui a financé l'enterrement d'une ligne à haute tension qui gâchait le paysage du parc ?
Je ne doute pas une seconde qu'en écrivant cela tu avais en tête la différence entre la responsabilité financière et la responsabilité de mise en oeuvre.

La mairie a juridiquement le statut de maitre d'ouvrage pour un grand nombre d'aménagements, ce qui ne signifie aucunement qu'elle en est le promoteur, le gestionnaire ou le bénéficiaire. Elle est simplement chargée de la maitrise d'ouvrage, comme stipulé dans la loi.

Quand par exemple il faut mettre en place un réseau d'alimentation en eau qui franchit une autoroute (complètement au hasard: pour franchir l'A4 et rejoindre l'emplacement des futurs Villages Nature), le projet traverse une emprise de l'Etat qui en est le seul financeur. La mairie va donc conserver la maitrise d'ouvrage pour des travaux financés par l'Etat. Concrètement ces dépenses apparaitront dans le budget municipal mais cela ne coutera in fine rien à la municipalité (quelques miettes de frais administratifs), et donc rien aux administrés. Le centre de secours "suréquipé" c'est l'Etat; la gare, pour l'entretien c'est la Région à travers le STIF, pour la construction c'était l'Etat, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 1:43

@mat444 a écrit:
Très honnêtement, je ne comprendrai jamais les gens qui s'établissent dans une nouvelle résidence et qui par la sutie se plaignent des désagréments qui étaient présents avant leur arrivée et qui étaient connus (que l'on ne me fasse pas croire que vous ne saviez pas qu'il y avait un parc à thème à côté).

Personnellement, mon épouse et moi avons acheté un terrain qui se situe à proximité directe d'un aéroport. Il ne me viendrait jamais à l'esprit d'aller maintenant porter plainte contre les nuisances des avions (sauf si ceux-ci ne respectent pas les couloirs imposés ou causent des dommages anormaux).

Car que vous l'acceptiez ou non, vous avez posé un choix personnel en décidant d'emménager à proximité de Disney (tout comme je l'ai fait en achetant à proximité d'un aéroport). Certes ce choix était certainement un savant mélange de plusieurs paramètres (proximité du lieu de travail, cadre, infrastructures, coût,...) mais c'était un choix. Et si le choix a été fait de vous implanter là, c'est que les désagréments possibles étaient plus faibles que ceux (différents peut-être) que vous auriez rencontré en emménageant ailleurs (ou alors que vous n'avez pas suffisamment pensé aux nuisances de votre lieu d'habitation).


J'entends souvent "Oui mais je dois être proche de mon lieu de travail". Mais alors il faut accepter les désagréments de l'emplacement ou choisir d'habiter plus loin et d'accepter le désagrément "Mon trajet est long chaque matin". Le choix d'un lieu de vie est une décision difficile qui doit être mûrement réfléchie en prenant tous les aspects en compte car il est peu aisé de revenir dessus par la suite.


NB: Et cela vaut pour Disney comme pour toutes autres sources de nuisances.

Effectivement avec un analyse complètement biézée tu ne risques pas de comprendre :


L'abyssale différence qu'il y a entre un logement à proximité d'un aéroport tel que cité dans ton exemple et une maison "Disney" du Val d'Europe c'est que pour ta maison qui tombe sous le joux des nuisances aéroportuaires tu auras bénéficié d'une confortable moins value sur le prix du bien, car effectivement les habitations situées aux abords des aéroports sont beaucoup moins chères ... et c'est l'évidence que celui qui concède de payer moins cher doit accepter les nuisances qui vont avec l'avantage du prix pas cher.

Val d'Europe est beaucoup plus cher que le secteur (environ 30 à 50%) et a l'inverse de la logique que tu développes les logements les plus chers sont les plus proches des parcs!!!

Cette plus value des prix des biens du val d'Europe qui rappelons le sont commercialisés par Disney est justifié par la "qualité de vie du VDE" ... C'est l'argument de vente N°1 des promoteurs mandatés par Disney

Si j'avais payé ma maison moins chère à cause de la proximité des nuisances Disney ...évidement je n'oserai me plaindre de quoique ce soit ... mais Disney m'a vendu une qualité de vie et un cadre paisible au prix fort ... alors oui je me plaint !! et comme la majorité des résidents du Val d'Europe j'entend contraindre tant qu'il sera possible Disney à respecter ses engagements vis à vis de la population qui finance le cadre du val d'europe

Quant à ton argument sur le rapprochement du lieu de travail ... sache qu'il y a relativement peu de CM qui sont propriétaires à VDE car les prix ne leur sont pas forcément accessibles ... et il ne t'aura pas échappé qu'à par Disney niveau boulot y'a pas grand chose ... la vérité c'est que la plupart des gens qui s'installent ici viennent pour la qualité de vie dont Disney vante les bienfaits et travaillent beaucoup plus loin...souvent sur Paris, c'est mon cas.



Avant de conclure, même si cela ne change rien à ma réflexion, je tiens quand même à rappeler que ce n'est pas l'activité 'normale' des parcs qui est en cause, car celle ci ne génère aucune véritable nuisance de mon point de vue ... Ce qui est en cause ce sont les soirée 'Techno' privées symbole de beauferie s'il en est, qui au delà des nuisances qu'elles provoquent n'a pour moi vraiment rien à voir ni à apporter à l'activité propre de Disney ...

Vous qui pronez 'le tout est bon pour gagner du fric' à quand une Kermesse dans Main street ???


Jolly


Revenir en haut Aller en bas
mat444



Masculin
Age : 33
Messages : 3602
Localisation : Verlaine, Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 8:55

@Jollyroger a écrit:
Effectivement avec un analyse complètement biézée tu ne risques pas de comprendre :
Je te rassure, ton analyse est totalement biaisée également Wink


Citation :
L'abyssale différence qu'il y a entre un logement à proximité d'un aéroport tel que cité dans ton exemple et une maison "Disney" du Val d'Europe c'est que pour ta maison qui tombe sous le joux des nuisances aéroportuaires tu auras bénéficié d'une confortable moins value sur le prix du bien, car effectivement les habitations situées aux abords des aéroports sont beaucoup moins chères ... et c'est l'évidence que celui qui concède de payer moins cher doit accepter les nuisances qui vont avec l'avantage du prix pas cher.
Et la marmotte elle met le chocolat dans l'emballage...

Si tu as bien lu, j'ai acheté un terrain à bâtir. Et non, je 'ai bénéficié d'aucune moins-value (bien au contraire, car étant à la limite des couloirs, je suis dans une zone où il y a une plus value à être proche de l'aéroport mais pas officiellement dans les nuisances). Sans compter qu'en décidant de construire là, j'ai plus d'impositions qu'ailleurs (isolation phonique,...). Mais c'est un choix et je l'assume.

Citation :
Val d'Europe est beaucoup plus cher que le secteur (environ 30 à 50%) et a l'inverse de la logique que tu développes les logements les plus chers sont les plus proches des parcs!!!
Merci de ne pas faire passer ta logique pour la mienne. Je n'ai jamais parlé du coût des logements.

Citation :
Quant à ton argument sur le rapprochement du lieu de travail ... sache qu'il y a relativement peu de CM qui sont propriétaires à VDE car les prix ne leur sont pas forcément accessibles ... et il ne t'aura pas échappé qu'à par Disney niveau boulot y'a pas grand chose ... la vérité c'est que la plupart des gens qui s'installent ici viennent pour la qualité de vie dont Disney vante les bienfaits et travaillent beaucoup plus loin...souvent sur Paris, c'est mon cas.
Dans ce cas, tu dois simplement reconnaître que tu as fait un mauvais choix et en tirer les conclusions...

Parce que dire "les vendeurs de Disney vantent les bienfaits", ça me parait un peu léger comme argument... C'est un peu le métier de chaque vendeur (Disney ou autre) et que c'est au consommateur de se renseigner pour avoir une vision globale et réaliste de la situation (es-tu allé à la mairie demander les autorisations dont bénéficiait DLP ?).

Citation :
Ce qui est en cause ce sont les soirée 'Techno' privées symbole de beauferie s'il en est, qui au delà des nuisances qu'elles provoquent n'a pour moi vraiment rien à voir ni à apporter à l'activité propre de Disney ...
Deux propos distincts dans cette phrase :
- "Au dela des nuisances" => qui étaient connues (ou auraient du l'être) de ton fait avant de t'installer (j'attends toujours vos preuves que l'exploitation était anormale)
- "qui n'apporte rien à l'activité" => DBS est quand même une branche très active au sein du Resort et si'ls font ces soirées, c'est que ça leur rapporte sufisamment

Citation :
Vous qui pronez 'le tout est bon pour gagner du fric' à quand une Kermesse dans Main street ???
Si ça rapporte et que ça reste dans les lignes de conduite de l'entreprise, où est le problème ?


Oh la barbe...
Revenir en haut Aller en bas
mick77



Messages : 783
Inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 9:19

@Dingogo a écrit:
@mick77 a écrit:
Qui finance le centre de secours suréquipé pour le secteur mais dimensionné pour un établissemnt recevant 15 millions de visiteurs ? Qui entretient une gare RER innacessible à sa population municipale ? Qui a financé le réseau d'eau des parcs ? Qui va financer celui des Villages nature alors que cet équipement ne lui rapportera aucune fiscalité nouvelle ? Qui a financé l'enterrement d'une ligne à haute tension qui gâchait le paysage du parc ?
Je ne doute pas une seconde qu'en écrivant cela tu avais en tête la différence entre la responsabilité financière et la responsabilité de mise en oeuvre.

La mairie a juridiquement le statut de maitre d'ouvrage pour un grand nombre d'aménagements, ce qui ne signifie aucunement qu'elle en est le promoteur, le gestionnaire ou le bénéficiaire. Elle est simplement chargée de la maitrise d'ouvrage, comme stipulé dans la loi.

Quand par exemple il faut mettre en place un réseau d'alimentation en eau qui franchit une autoroute (complètement au hasard: pour franchir l'A4 et rejoindre l'emplacement des futurs Villages Nature), le projet traverse une emprise de l'Etat qui en est le seul financeur. La mairie va donc conserver la maitrise d'ouvrage pour des travaux financés par l'Etat. Concrètement ces dépenses apparaitront dans le budget municipal mais cela ne coutera in fine rien à la municipalité (quelques miettes de frais administratifs), et donc rien aux administrés. Le centre de secours "suréquipé" c'est l'Etat; la gare, pour l'entretien c'est la Région à travers le STIF, pour la construction c'était l'Etat, etc.

On en parle pas uniquement d'un franchissement d'autoroute, mais de desservir un équipement situé sur une commune voisine (dont il est prévu qu'elle ne participera pas financièrement). Quant à l'équipement initial, il n'a jamais franchi une autoroute et a pourtant été financièrement supporté par le SAN, qui n'a reçu aucune compensation à cet effet de l'Etat.
Quand tu affirmes qu'il n'en coûtera que quelques miettes dans les budgets municpaux, je t'invite juste à consulter concrètement ces documents pour constater que tu es pour le coup dans l'erreur.

C'est même une dépense qui est imposé aux collectivités du Val d'Europe grâce à une convention dont elles ne sont pas signatrices (tu me diras, c'est plus facile de se mettre d'accord comme ça).
Et encore plus fort, ni le SAN, ni les communes ne seront maîtres d'ouvrage, juste financeurs.

Relis la convention de 1987 telle qu'elle a été modifié en 2010.

Quant aux centres de secours, jusqu'en 1996, c'était une compétence communale à leur charge financière et non celle de l'Etat (et pour l'anecdocte, en 1992, Eurodisney était prêt à financer une partie de l'équipement à condition de pouvoir apposer son logo sur les véhicules de secours). Depuis c'est une compétence porté par des services départementaux d'Incendie et de Secous qui sont financé par les conseils généraux et les communes (ou leur EPCI). Toujours pas l'Etat.
Ce qui a été financé par l'Etat, c'est le commissariat qui lui est annexé. Et encore, lors de la réhabilitation qui va s'engager, l'EPA a proposé aux élus locaux de mettre la main à la poche (sans succès).
Revenir en haut Aller en bas
Jaq



Masculin
Age : 28
Messages : 3976
Localisation : Marne-la-Vallée
Inscription : 13/03/2008

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 9:27

C'est toujours un grand débat ça. Il y a des lois en France bien sûr. Mais Disneyland Paris est installé depuis 1992 : ça fait presque 20 ans maintenant, les gens savent à quoi s'attendre en s’installant à côté. Se plaindre de faits qu'on connaissait déjà en s'installant s’appelle de l'hypocrisie.

Alors pourquoi se plaindre constamment, en sachant que ces plaintes n'aboutiront pas compte tenu des autorisations obtenues. Le mieux à faire est peut-être d'opter pour une meilleur isolation sonore ou des boules Quies à plus petite échelle... Je ne sais pas quoi vous dire d'autre.



Je cherche des personnes à parrainer avant la mi-février.
Si vous êtes intéressé, contactez-moi par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Harleen



Féminin
Messages : 926
Localisation : Kekpar
Inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 13:08

Vesper a écrit:
Après une courte nuit (qu'on a pas du tout voulu courte) on râle.
Mettez vous un peu à sa place, je suis certaine qu'elle a posté sous un bon coup d'énervement, ce qui se comprend un dimanche soir à 3H du mat, et encore plus quand on ne sait même pas pourquoi.

Je m'auto quote histoire de reprendre la défense de la personne qui a ouvert ce topic. Cette personne a été super ouverte d'esprit, et ne s'est pas acharné à se plaindre, elle a juste posé deux questions puis basta. Pas besoin de la descendre encore plus.



Citation :
On pourrait craindre qu'un juge zélé l'applique quand même... Ouf, la constitution de la IV République (1949) invalide de facto cette disposition, conséquence confirmée dans la constitution actuelle sous la notion d'égalité entre les sexes. Tu peux mettre un pantalon ma chère Vesper, tu ne risques rien! La hiérarchie des normes a encore frappé.

A la base je disais surtout ca pour dire que certaines lois me paraissaient un peu... limites ?
Après bien sur ca ne reste que mon avis bien sur, mais je trouve quand même un peu dommage que cette loi ne soit pas "plus encadrer" (prévenir, faire en sorte que celui qui organise la soirée ne dépasse pas le nombre de décibels limites - après je ne connais pas les possibilités de ce coté là -)
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 14:15

@mick77 a écrit:
Quant aux centres de secours, jusqu'en 1996, c'était une compétence communale à leur charge financière et non celle de l'Etat. Depuis c'est une compétence porté par des services départementaux d'Incendie et de Secous qui sont financé par les conseils généraux et les communes (ou leur EPCI). Toujours pas l'Etat.
Relis ce que j'ai écrit: je ne parlais pas du centre de secours dans l'absolu, mais du centre de secours "suréquipé", en réponse à TON insistance sur ce point.

Un centre de secours de taille normale, à portée locale, est évidemment à la charge des administrations locales. Mais tu parlais toi de son surdimensionnement pour des communes de cette taille. Or qui est responsable de ce surdimensionnement? L'Etat.

Soyons concret: ce centre de secours, c'est notamment une caserne du SDIS, sur budget local donc.
Mais qui a financé les installations immobilières annexes (héliport, etc.) qui relèvent du ministère de l'Intérieur? L'Etat. Qui a mis en place et financé une antenne de la Sécurité Civile, corps national? L'Etat. Qui paye pour ces personnels, leur équipement, leurs véhicules, etc.? L'Etat. Sans cela, Val d'Europe dépendrait des bases de Saint-Germain, de Meaux, et de Paris pour le renfort.
Sur le plan de la sûreté, qui a décidé de l'installation d'un commissariat à cet endroit? L'Etat. Qui paye les fonctionnaires de police, leurs véhicules, leurs locaux, etc? L'Etat. Sans cela, Val d'Europe ne disposerait pas d'un commissariat (non justifié par la densité de population), et serait classé en zone gendarmerie, dépendant de la compagnie de Meaux.

En définitive, tes impôts locaux financent le centre de secours local, la caserne du SDIS, comme n'importe où en France. Tous ce qui en fait un centre "suréquipé" (commissariat, sécurité civile, héliport, véhicules, personnels), c'est pris en charge par l'Etat. Je pense que tu en as parfaitement conscience et que tu bases consciemment tes arguments sur des considérations fallacieuses.

@mick77 a écrit:
Quant à l'équipement initial, il n'a jamais franchi une autoroute et a pourtant été financièrement supporté par le SAN, qui n'a reçu aucune compensation à cet effet de l'Etat.
Plutôt que de faire une réponse détaillée nécessairement longue (et hors sujet), une considération simple: l'Etat a engagé plusieurs centaines de millions d'euros pour la création et le développement du site, aménagement confié aux structures locales (l'Epafrance/Epamarne, le SAN, etc.) qu'il a donc subventionnées. Idem par exemple pour la partie transport: prise en charge opérationnelle par les structures dédiées (RFF, etc.), mais financement par l'Etat. Par ailleurs, encore aujourd'hui ces structures bénéficient de garanties et d'adossements financiers résultant de la participation de l'Etat, ce qui constitue là encore une forme de participation indirecte.

Question simple du coup: si selon toi le SAN n'a reçu "aucune compensation" pour "l'équipement initial', j'attends avec impatience que tu nous expliques où sont passés les 2 milliards de francs mis sur la table en 1988.

Vesper a écrit:
Je m'auto quote histoire de reprendre la défense de la personne qui a ouvert ce topic. Cette personne a été super ouverte d'esprit, et ne s'est pas acharné à se plaindre, elle a juste posé deux questions puis basta. Pas besoin de la descendre encore plus.
Si je suis visé par cette remarque, je précise juste que je répondais pour ma part à certains contributeurs qui, partis en croisade contre DLP, écrivent des choses franchement fausses et fantasment un contexte juridique pour qu'il leur soit favorable.

Je me sens totalement solidaire du commentaire initial qui se plaignait du bruit, simplement pour agir (ou pour râler), c'est pas plus mal de savoir qui on a en face et comment tout ça fonctionne.

Vesper a écrit:
Après bien sur ca ne reste que mon avis bien sur, mais je trouve quand même un peu dommage que cette loi ne soit pas "plus encadrer" (prévenir, faire en sorte que celui qui organise la soirée ne dépasse pas le nombre de décibels limites - après je ne connais pas les possibilités de ce coté là -)
Mais c'est le cas...
DLP n'est pas libre de faire ce qu'il veut comme il veut, il est soumis à des règles précises bien évidemment. Mais ces règles sont spécifiques, elles n'ont rien à voir avec une boite de nuit, un aéroport ou le voisin du dessus. C'est la seule et unique chose à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Harleen



Féminin
Messages : 926
Localisation : Kekpar
Inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 15:22

Au temps pour moi j'aurais du précisé, c'était pour DLRP Pages Wink
Revenir en haut Aller en bas
mick77



Messages : 783
Inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 15:24

@Dingogo a écrit:
@mick77 a écrit:
Quant aux centres de secours, jusqu'en 1996, c'était une compétence communale à leur charge financière et non celle de l'Etat. Depuis c'est une compétence porté par des services départementaux d'Incendie et de Secous qui sont financé par les conseils généraux et les communes (ou leur EPCI). Toujours pas l'Etat.
Relis ce que j'ai écrit: je ne parlais pas du centre de secours dans l'absolu, mais du centre de secours "suréquipé", en réponse à TON insistance sur ce point.

Un centre de secours de taille normale, à portée locale, est évidemment à la charge des administrations locales. Mais tu parlais toi de son surdimensionnement pour des communes de cette taille. Or qui est responsable de ce surdimensionnement? L'Etat.

Soyons concret: ce centre de secours, c'est notamment une caserne du SDIS, sur budget local donc.
Mais qui a financé les installations immobilières annexes (héliport, etc.) qui relèvent du ministère de l'Intérieur? L'Etat. Qui a mis en place et financé une antenne de la Sécurité Civile, corps national? L'Etat. Qui paye pour ces personnels, leur équipement, leurs véhicules, etc.? L'Etat. Sans cela, Val d'Europe dépendrait des bases de Saint-Germain, de Meaux, et de Paris pour le renfort.
Sur le plan de la sûreté, qui a décidé de l'installation d'un commissariat à cet endroit? L'Etat. Qui paye les fonctionnaires de police, leurs véhicules, leurs locaux, etc? L'Etat. Sans cela, Val d'Europe ne disposerait pas d'un commissariat (non justifié par la densité de population), et serait classé en zone gendarmerie, dépendant de la compagnie de Meaux.

En définitive, tes impôts locaux financent le centre de secours local, la caserne du SDIS, comme n'importe où en France. Tous ce qui en fait un centre "suréquipé" (commissariat, sécurité civile, héliport, véhicules, personnels), c'est pris en charge par l'Etat. Je pense que tu en as parfaitement conscience et que tu bases consciemment tes arguments sur des considérations fallacieuses.

L'Etat a du se faire arnaquer car il n'y a pas de base de la sécurité Civile sur le val d'Europe, et encore moins de personnel ou de matériel qui y serait déployé. En cas de problème majeur, nous sommes dépendants de renforts parisiens, comme celà s'est toujours fait pendant les exercices.
Quant à l'héliport, si c'est bien le tracé provisoire situé sur l'ancien parking Vincy (avant il aterrissait dans la cours du centre de secours), tu nous accorderas que ce n'est pas un investissement important (et encore, je ne suis pas convaincu que ça ait été financé par l'Etat.
Mais je t'invite à lire les PV du conseil d'administration du SDIS 77 pour t'assurer que l'intégralité du matériel du centre de secours de Chessy est financé par lui. Ce qui provoque régulièrement de longs débats

Citation :
Quant à l'équipement initial, il n'a jamais franchi une autoroute et a pourtant été financièrement supporté par le SAN, qui n'a reçu aucune compensation à cet effet de l'Etat.
Plutôt que de faire une réponse détaillée nécessairement longue (et hors sujet), une considération simple: l'Etat a engagé plusieurs centaines de millions d'euros pour la création et le développement du site, aménagement confié aux structures locales (l'Epafrance/Epamarne, le SAN, etc.) qu'il a donc subventionnées. Idem par exemple pour la partie transport: prise en charge opérationnelle par les structures dédiées (RFF, etc.), mais financement par l'Etat. Par ailleurs, encore aujourd'hui ces structures bénéficient de garanties et d'adossements financiers résultant de la participation de l'Etat, ce qui constitue là encore une forme de participation indirecte.

Question simple du coup: si selon toi le SAN n'a reçu "aucune compensation" pour "l'équipement initial', j'attends avec impatience que tu nous expliques où sont passés les 2 milliards de francs mis sur la table en 1988.

Dans les travaux de voirie sur l'autoroute (nous avons un pont qui nous a coûté très chère), dans les pistes cyclables qu'il a oublié de faire, dans l'enfouissement d'une ligne à haute tension et dans les travaux de voirie (financés par la dotation versée par Disney)
Si par subvention, tu parles d'avance de trésorerie remboursable à terme, le compte n'y ait pas.

Mais là encore, je t'invite à nous rejoindre au conseil d'administration de l'EPA. Tu verras que l'Etat s'annonce comme très généreux, mais qu'en fait, il l'est beaucoup moins.

Mais juste pour ma culture, d'où tiens-tu ton chiffre de 2 md. Car l'EPA reconnait lui même que la participation de l'Etat-Epafrance s'élève pour la période 1987-1992 à un peu plus de 70.000 euros (soit 500.000 F).
Revenir en haut Aller en bas
leelou



Féminin
Age : 31
Messages : 167
Localisation : Marne la Vallée
Inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: [Débat] Soirées privées et tapage nocturne Mer 1 Juin 2011 - 18:54

Merci Vesper, en effet, je venais pour râler du boucan qu'il y avait dimanche dernier et non pas contre le bruit ambiant de Disney (exemple là j'entends les wagons d'Indy et les gens crier parce que la fenêtre est ouverte et sincèrement je viens juste de le remarquer, c'est dire comme ça me gêne). Et effectivement je ne vais pas essayer d'entamer une action en justice, je m'étonnais juste que le commissariat de Chessy n'en sache pas plus (et pour répondre à je ne sais plus qui, je n'ai pas monopolisé la ligne je te rassure, il y en a plusieurs et au moins deux personnes pour y répondre!
Merci Dingogo pour les précisions juridiques. Je ne sais pas si le DJ avait vraiment poussé la musique trop fort ou si c'était encore légal. A mon avis et mon homme pense comme moi, oui il a dépassé la limite, mais je n'ai rien pour le prouver.
Bref, je suis une grande râleuse de nature et oui j'estime avoir le droit de dormir le dimanche soir, Disney ou pas en face de chez moi. J'aimerais bien vous y voir vous tous qui trouvez que j'abuse de râler. Depuis que j'habite là, j'ai créé 2 post, l'un pour demander en quel honneur un feu d'artifice avait été tiré et que j'étais bien contente de l'avoir vu, l'autre pour râler parce que Mickey nous empêchait de dormir. Je ne crois donc pas être tout le temps négative au sujet du bruit que fait le parc!
Revenir en haut Aller en bas
 
[Débat] Soirées privées et tapage nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-