AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 DLP et la gestion des ressources humaines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tigger



Masculin
Messages : 653
Localisation : Quelque part sur terre....
Inscription : 21/10/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 17:56

@Jollyroger a écrit:


Je pense qu'il y a un vrai problème ici ... soit vous commentez des posts sans les avoir lu ... soit vous ne les comprennez pas ... ce qui est encore pire :

+ 1
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 18:49

Sans vouloir prendre partie dans le débat de fond, il y a des choses grossièrement fausses qui sont dites, permettez moi quelques mots pour les corriger.

@Jollyroger a écrit:
Le code du travail et les conventions collectives qui ont définis les conditions régissant le rapport entre temps passé sur le terrain et le temps de pause.

Archis faux encore comme dans toute société, les temps de pauses et de façon général, l'aménagement du temps de travail, sont négociés par vos délégués du personnels suivant le cadre de votre convention collective. c'est donc la aussi une organisation qui rélève uniquement de choix internes à Disney.
Pardonne moi d'avance de le dire ainsi Jollyroger mais je suis atterré de lire cela et d'imaginer que ça puisse venir d'une personne qui se présente comme cadre.

De façon claire et nette: non l'organisation du temps de travail ne relève pas des choix internes seulement. L'aménagement du temps de travail, c'est une vingtaine d'articles dans le Code du travail, c'est une bonne centaine de décrets et une jurisprudence d'une densité sans égale.

Première grossière erreur d'abord: les temps de pause et horaires de service ne sont pas "négociés par les délégués du personnel", les attributions de ceux-ci ne leur conférant qu'une capacité propositionnelle sur les modalités d'exécution et non sur la constitutionnalité de l'organisation du travail. Par ailleurs dans une entreprise disposant d'un CHSCT (c'est le cas pour DLP), leurs attributions n'incluent tout simplement plus les questions des conditions de travail. Ils ont un rôle propositionnel, de retour d'information et de saisie administrative le cas échéant, mais certainement pas de négociation des temps de travail.

Deuxième erreur: au delà des modalités internes et des comités d'application, il y a l'inspection du travail. Ton commentaire ne suggère rien d'autre que son inexistence (!!). Cette inspection du travail donc est chargée de l'application de la loi (qui définit bel et bien un cadre légal pour les pauses et temps de travail) mais aussi et surtout elle peut juger des situations particulières et son avis a force normative.

Pour le dire autrement en des mots simples: si l'inspecteur du travail considère qu'un poste est pénible pour une raison quelconque il peut lui même imposer un cadre d'employabilité (par exemple 40min sur le poste, 20min de repos). Cette décision devient contraignante pour l'entreprise, et peut être confirmée (ou infirmée) par le Tribunal Administratif.

En résumé: l'aménagement du temps de travail est tout sauf une simple décision managériale. C'est un produit issu du travail du CHSCT amendé régulièrement par l'inspection du travail. Tu te prétends cadre et responsable de 150 personnes: si réellement tu n'as pas encore compris cela, c'est plutôt très grave et ta hiérarchie devrait sérieusement s'en émouvoir.

@Jollyroger a écrit:
Les conditions de sécurité, sont établies par des commissions internes et externes.

  • faux et archi faux. Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures.
  • En allemagne en contre exemple les normes sont dracauniennes et soumis à la validation de la TUV, et ils ont un code du travaille également plus contraignant que la norme CE.
Là encore c'est au mieux de la naïveté, au pire une incompréhension totale du système normatif français et européen.

Les parcs d'attraction en France sont évidemment soumis à des normes de sécurité (au sens d'un normatif légal bien entendu), comme n'importe quel Etablissement Recevant du Public (ERP), c'est aberrant d'affirmer le contraire. Ces ERP sont soumis à des dispositions légales relatives aux capacités d'accueil, aux évacuations, à la lutte contre les sinistres, etc. La liste est si longue qu'elle prendrait des pages et des pages. L'autorité en charge du contrôle de ces dispositions, c'est la Préfecture, tenue à un contrôle au moins annuel mais qui peut être plus fréquent. Elle est aidée en cela par tous les services de l'Etat pour les aspects techniques.

Revenons sur ce point précis de la technicité, relativement aux attractions elles-même que tu mets en exergue. Il y a une chose qu'il faut comprendre c'est que l'absence d'une norme formelle ne signifie pas absence de contrôle ou de prescription. C'est simplement une organisation différente.

Le système français est basé sur une réglementation généraliste parce que l'administration considère (à juste titre il me semble) que dans certains domaines il n'y a QUE des exceptions. C'est le cas des attractions: définir une norme pour une cinquantaine de systèmes installés dans le pays, tous uniques ou presque, ça n'a pas forcément du sens.

Historiquement cette réglementation généraliste est basée sur l'organisation administrative qui place les corps d'Etat au coeur du contrôle administratif. Pour le dire autrement: l'Etat compte sur le fait que dans ses grands corps techniques se trouvent des professionnels hautement qualifiés à même de juger des situations particulières. C'est effectivement ce qui se passe à l'heure actuelle.

Le système allemand est différent: il définit une norme que des fonctionnaires se chargent ensuite de contrôler. Pour résumer: en France des "experts" contrôlent au cas par cas, en Allemagne des "experts" définissent un cadre. Deux systèmes différents, avec des défauts et des qualités.

Mais écrire "Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures" et s'appuyer pour cela sur l'Allemagne, c'est d'une bêtise sans nom...

@Jollyroger a écrit:
Pour faire simple j'appliquerai ce qui s'applique dans n'importe quelle usine, n'importe quelle grande surface, n'importe quel Macdo ... et n'importe quel autre parc d'attractions.

  • je prioriserai le déployement des ressources ou elles sont productives, ou elles font rentrer de l'argent.
  • je rendrai la sinergie et la flexibilité impérative sur tous les postes non qualifiés (la majorité des posts CM) avec un rayonnement sur l'ensemble du resort
  • Je me demanderai pourquoi une attraction comme POTC nécéssite 15 personnes pour fonctionner chez Disney alors que ça n'apporte rien à l'expérience du guest.
  • Je serai assurément plus vigilant et selectif dans le recrutement et la discipline.
  • j'imposerai les notions de performance de service et d'objectifs.
  • je serai présent sur le terrain parcequ'un manager qui prétend gérer ses ressources depuis son bureau ne sert à rien.

Un prix Nobel d'économie disait que lorsqu'un dirigeant propose une mesure à laquelle personne ne parviendrait à s'opposer de bonne foi, c'est que cette mesure est soit déjà appliquée soit inapplicable... Ca me semble être de bon sens vis à vis de ces propositions qui font doucement sourire.

Qui pourrait prôner:
- Je tenterai de minimiser la productivité de mes ressources
- Je rendrai chaque employé inemployable
- Je serai assurément plus laxiste sur le recrutement
- Je laisserai chacun libre de ses actes sans objectif
- Je ne daignerai pas m'impliquer personnellement

Sérieusement...
Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 19:03

@Jollyroger a écrit:
@Timon Timauvais a écrit:
Ah, un peu d'air frais !cheers

MerciBurne pour cette analyse très fine, emplie de bon sens et basée avant tout sur une réelle connaissance terrain...

Voilà pourquoi j'aime DCP : à côté de la bêtise ultime, l'intelligence finit toujours par reprendre le dessus...

Et tu t'y connais !

En détecteur de bêtise ultime, c'est vrai et d'ailleurs je ne suis pas le seul ici bas : Dingogo ne s'en laisse pas compter non plus quand il s'agit de la réperer... et de la démont(r)er !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Retlaw
Modérateur


Masculin
Age : 35
Messages : 7718
Localisation : Sur Terre
Inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 19:33

@Jollyroger a écrit:
dans toutes les usines, supermarchés et restaurants du monde c'est pareil ... sans aucun chevauchement d'équipe
Sauf que les usines ou les supermarchés ne sont pas amenés à (entre autre) :
- Changer d'heure d'ouverture/fermeture tous les jours
- Avoir des pannes obligeant certains postes à être "supprimés" au derniers moment
- etc etc
il est donc plus facile de gérer les plannings, les absences, les chevauchements etc etc...

@Jollyroger a écrit:
faux et archi faux. Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière
C'est pour cette raison que DLP est obligé de répondre à un PV de sécurité signé par le Préfet...
Si le PV n'est pas respecté à un moment ou à un autre, le parc ferme ses portes jusqu'à ce qu'il soit de nouveau respecté... Et c'est non négociable, applicable à tout heure du jour et de la nuit...
(je parle en connaissance de cause, "je" fais partie dudit PV de sécurité)

Rappel : Comme cela à déjà été dit, DLP est une entreprise soumise aux lois française et qui plus est un ERP. Penser que le législateur laisse faire tout et n'importe quoi est purement est simplement ridicule et tendrait presque à prouver une totale ignorance en la manière...


Revenir en haut Aller en bas
http://lepoquedewalt.perso.sfr.fr
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 20:15

@Dingogo a écrit:
Sans vouloir prendre partie dans le débat de fond, il y a des choses grossièrement fausses qui sont dites, permettez moi quelques mots pour les corriger.

@Jollyroger a écrit:
Le code du travail et les conventions collectives qui ont définis les conditions régissant le rapport entre temps passé sur le terrain et le temps de pause.

Archis faux encore comme dans toute société, les temps de pauses et de façon général, l'aménagement du temps de travail, sont négociés par vos délégués du personnels suivant le cadre de votre convention collective. c'est donc la aussi une organisation qui rélève uniquement de choix internes à Disney.
Pardonne moi d'avance de le dire ainsi Jollyroger mais je suis atterré de lire cela et d'imaginer que ça puisse venir d'une personne qui se présente comme cadre.

De façon claire et nette: non l'organisation du temps de travail ne relève pas des choix internes seulement. L'aménagement du temps de travail, c'est une vingtaine d'articles dans le Code du travail, c'est une bonne centaine de décrets et une jurisprudence d'une densité sans égale.

Première grossière erreur d'abord: les temps de pause et horaires de service ne sont pas "négociés par les délégués du personnel", les attributions de ceux-ci ne leur conférant qu'une capacité propositionnelle sur les modalités d'exécution et non sur la constitutionnalité de l'organisation du travail. Par ailleurs dans une entreprise disposant d'un CHSCT (c'est le cas pour DLP), leurs attributions n'incluent tout simplement plus les questions des conditions de travail. Ils ont un rôle propositionnel, de retour d'information et de saisie administrative le cas échéant, mais certainement pas de négociation des temps de travail.

Deuxième erreur: au delà des modalités internes et des comités d'application, il y a l'inspection du travail. Ton commentaire ne suggère rien d'autre que son inexistence (!!). Cette inspection du travail donc est chargée de l'application de la loi (qui définit bel et bien un cadre légal pour les pauses et temps de travail) mais aussi et surtout elle peut juger des situations particulières et son avis a force normative.

Pour le dire autrement en des mots simples: si l'inspecteur du travail considère qu'un poste est pénible pour une raison quelconque il peut lui même imposer un cadre d'employabilité (par exemple 40min sur le poste, 20min de repos). Cette décision devient contraignante pour l'entreprise, et peut être confirmée (ou infirmée) par le Tribunal Administratif.

En résumé: l'aménagement du temps de travail est tout sauf une simple décision managériale. C'est un produit issu du travail du CHSCT amendé régulièrement par l'inspection du travail. Tu te prétends cadre et responsable de 150 personnes: si réellement tu n'as pas encore compris cela, c'est plutôt très grave et ta hiérarchie devrait sérieusement s'en émouvoir.

@Jollyroger a écrit:
Les conditions de sécurité, sont établies par des commissions internes et externes.

  • faux et archi faux. Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures.
  • En allemagne en contre exemple les normes sont dracauniennes et soumis à la validation de la TUV, et ils ont un code du travaille également plus contraignant que la norme CE.
Là encore c'est au mieux de la naïveté, au pire une incompréhension totale du système normatif français et européen.

Les parcs d'attraction en France sont évidemment soumis à des normes de sécurité (au sens d'un normatif légal bien entendu), comme n'importe quel Etablissement Recevant du Public (ERP), c'est aberrant d'affirmer le contraire. Ces ERP sont soumis à des dispositions légales relatives aux capacités d'accueil, aux évacuations, à la lutte contre les sinistres, etc. La liste est si longue qu'elle prendrait des pages et des pages. L'autorité en charge du contrôle de ces dispositions, c'est la Préfecture, tenue à un contrôle au moins annuel mais qui peut être plus fréquent. Elle est aidée en cela par tous les services de l'Etat pour les aspects techniques.

Revenons sur ce point précis de la technicité, relativement aux attractions elles-même que tu mets en exergue. Il y a une chose qu'il faut comprendre c'est que l'absence d'une norme formelle ne signifie pas absence de contrôle ou de prescription. C'est simplement une organisation différente.

Le système français est basé sur une réglementation généraliste parce que l'administration considère (à juste titre il me semble) que dans certains domaines il n'y a QUE des exceptions. C'est le cas des attractions: définir une norme pour une cinquantaine de systèmes installés dans le pays, tous uniques ou presque, ça n'a pas forcément du sens.

Historiquement cette réglementation généraliste est basée sur l'organisation administrative qui place les corps d'Etat au coeur du contrôle administratif. Pour le dire autrement: l'Etat compte sur le fait que dans ses grands corps techniques se trouvent des professionnels hautement qualifiés à même de juger des situations particulières. C'est effectivement ce qui se passe à l'heure actuelle.

Le système allemand est différent: il définit une norme que des fonctionnaires se chargent ensuite de contrôler. Pour résumer: en France des "experts" contrôlent au cas par cas, en Allemagne des "experts" définissent un cadre. Deux systèmes différents, avec des défauts et des qualités.

Mais écrire "Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures" et s'appuyer pour cela sur l'Allemagne, c'est d'une bêtise sans nom...

@Jollyroger a écrit:
Pour faire simple j'appliquerai ce qui s'applique dans n'importe quelle usine, n'importe quelle grande surface, n'importe quel Macdo ... et n'importe quel autre parc d'attractions.

  • je prioriserai le déployement des ressources ou elles sont productives, ou elles font rentrer de l'argent.
  • je rendrai la sinergie et la flexibilité impérative sur tous les postes non qualifiés (la majorité des posts CM) avec un rayonnement sur l'ensemble du resort
  • Je me demanderai pourquoi une attraction comme POTC nécéssite 15 personnes pour fonctionner chez Disney alors que ça n'apporte rien à l'expérience du guest.
  • Je serai assurément plus vigilant et selectif dans le recrutement et la discipline.
  • j'imposerai les notions de performance de service et d'objectifs.
  • je serai présent sur le terrain parcequ'un manager qui prétend gérer ses ressources depuis son bureau ne sert à rien.


Un prix Nobel d'économie disait que lorsqu'un dirigeant propose une mesure à laquelle personne ne parviendrait à s'opposer de bonne foi, c'est que cette mesure est soit déjà appliquée soit inapplicable... Ca me semble être de bon sens vis à vis de ces propositions qui font doucement sourire.

Qui pourrait prôner:
- Je tenterai de minimiser la productivité de mes ressources
- Je rendrai chaque employé inemployable
- Je serai assurément plus laxiste sur le recrutement
- Je laisserai chacun libre de ses actes sans objectif
- Je ne daignerai pas m'impliquer personnellement

Sérieusement...


allé ... encore un pro de la desinformation qui vient m'abreuver de sa science en déformant tout mes propos :


A) Organisation du temps de travail :

Evidement il y a un cadre légale qui encadre l'aménagement du temps de travail dans le code du travail et la convention collective ...

Il n'aura toutefois échappé à personne qui travaille que :


  • l'aménagement des horaires de travail
  • l'accord sur le temps de travail (nottamment l'aménagement des 35h)
  • l'aménagement des RTT
  • la règle sur l'attribution des CP
  • l'aménagement des temps de pauses
  • ...

Bref la planninfication des ressources ... Sont sur une convention collective identiques bien différents d'une société à l'autre.
dans mon cas personnel par exemple je n'ai aucune pause intégrée dans mon temps de travail (et c'est le cas de beaucoup de gens je pense) mais pas le cas de tout le monde dans ma boite.

Car toutes les modalités d'application de la convention sont négociés par vos délégués avec votre direction qui seront certainement ravi d'apprendre par Dingogo qu'ils ne servent à rien ...

Au dela de ça les contrat de travail définis par la Direction des ressources humaines, qui cadrent la durée et le type de contrat de chaque employé (CDD CDI Intérim .../ plein temps - mi-temp - ... ...) impacte directement l'organisation et l'aménagement des équipes.

C'est donc bien de choix internes à Disney que dépend TOTALEMENT l'organisation et la gestion des ressources ... si l'inspection du travail venait faire le boulot de l'encadrement dans n'importe quelle boite ... ça serait passé à la télé y'a longtemps et on pourrait se passer de RH (LOL).



B)Commissions de sécurité

Encore une fois on ne se comprend pas, je parle de la TUV, qui est un des organisme de contrôle qui valident (entre autre) la conception et l'exploitation d'installations industrielles et tu me parles de capacités d'accueille ... Rolling Eyes

En europe toute machines, toute installation qu'elle qu'elle soit est soumise à des normes C.E.

c'est dans cette norme par exemple qu'on spécifie qu'un Bus doit être conduit par un seul chauffeur, ou qu'un avion doit pouvoir voler sur un moteur (je prend des exemples simples)

Toutes ... sauf les 'attraction' ... j'affirme (vous pouvez chercher) Il n'y a aucune norme CE aujourd'hui qui encadre la conception et l'exploitation d'installation de parc d'attractions. la "Directive CE machine 2006" en vigueur, exclue même les installation de loisir ... En france ... car en Allemagne un Roller coaster est traité au même titre que n'importe qu'elle autre installation industrielle. Il s'agit la de choix politique qui ont certainement des fondement pécuniés bien différents des raisons que tu évoques.

La ou je veux en venir :

Le fait que POTC nécessite 15, 11 ou 6 CM pour fonctionner (à force on sait plus) ne répond à aucun cadre légale ... c'est uniquement un choix 'technique' de Disney. il aurait très bien pu faire le choix d'exploiter cette attraction avec un seul 'pilote' (CF Piraten in batavia à EP) en étant totalement conforme à toutes les dispositions légales éxistantes.


C) les propositions du bon sens

Sur ce dernier point je t'accorde qu'il faut 'parler la langue' voici une traduction plus précise pour les nons initiés


prioriser le déployement des ressources ou elles sont productives, ou elles font rentrer de l'argent.


  • moins de CM dans les attractions + de CM derrière les caisses enregistreuses des magasins et resto = plus de rentrées d'argent avec autant de CM


la sinergie et la flexibilité impérative sur tous les postes non qualifiés avec un rayonnement sur l'ensemble du resort


  • suprimer les managers de land, mettre en place un management transverale (parcs, hotels, DV) capable d'intenfier les besoins en ressources et de les transferer
  • mettre en place des CM polyvalent attractions / vente / restauration sur le principe des HAT en beaucoup plus nombreux. Pour qu'un CM qui ne sert plus à rien à POTC en soirée puisse basculer en restaurant par ex. ... au moins on trouverai de quoi bouffer le soir
  • Déployer des contrats de travail permettant de gérer les journées de 12H


Je me demanderai pourquoi une attraction comme POTC nécéssite 15 personnes pour fonctionner chez Disney alors que ça n'apporte rien à l'expérience du guest.


  • la surcapacité de CM sur les attractions Disney est liée au grooming Disney ... je considère qu'à partir du moment ou les OAA n'animent pas leur location (90% des cas), le grooming (et son surplus de perrsonnel) n'a pas de raison d'être et n'apporte rien au guest.


Je serai assurément plus vigilant et selectif dans le recrutement et la discipline.


  • inutile de développer je crois



j'imposerai les notions de performance de service et d'objectifs.


  • performance de service : une notion de management bien connu des employés de chez Macdo ou Auchan ... nottamment la recherche de l'optimisation du temps qu'il faut pour servire un client par l'amménagement des postes de travail ect ... notion qui est completement inexistante chez Disney



je serai présent sur le terrain parcequ'un manager qui prétend gérer ses ressources depuis son bureau ne sert à rien.


  • je t'accorde que ce dernier point est un peu démago mais je me fais l'écho de certains de mes amis CM (héé oui Jolly a des amis CM!) qui me disent qu'ils ne voient jamais leur manager sauf lorsqu'ils sont convoqués dans leur bureau ... lamentable.


Jolly
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 20:27

@Retlaw a écrit:
@Jollyroger a écrit:
dans toutes les usines, supermarchés et restaurants du monde c'est pareil ... sans aucun chevauchement d'équipe
Sauf que les usines ou les supermarchés ne sont pas amenés à (entre autre) :
- Changer d'heure d'ouverture/fermeture tous les jours
- Avoir des pannes obligeant certains postes à être "supprimés" au derniers moment
- etc etc
il est donc plus facile de gérer les plannings, les absences, les chevauchements etc etc...


Mon cher Retlaw encore une fois tu ferais mieux de t'abstenir ...

Excuse moi d'avance, je me doute que les réalités de ce monde sont bien loin de l'infirmerie de DLP mais :


  • si! Les usines dimenssionnent leur temps d'ouverture en fonction de leurs besoin en production et ce de façon quotidienne
  • Les machines incroyablement plus complexes qu'une attraction tombent en panne quotidiennement dans n'importe qu'elle usine, c'est ce qu'on appelle les aléas de production, c'est tout un métier visiblement inconnu de Disney de pouvoir les prévenir et les gérer.
  • Il ne t'aura pas échappé non plus qu'en ses périodes de fêtes les supermarchés et Restau diverses apdatent égalements leur temps d'ouverture ...

Jolly Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
altro-m-s



Masculin
Age : 30
Messages : 705
Localisation : Genève
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 21:36

@Jollyroger a écrit:

Il ne t'aura pas échappé non plus qu'en ses périodes de fêtes les supermarchés et Restau diverses apdatent égalements leur temps d'ouverture ...

Sans vouloir prendre partie et sans vouloir remettre en cause tes posts et ton expérience (je ne m'y connais absolument pas en gestion de personnel), n'est-il pas difficile de comparer, dans ce cas précis, la situation d'un supermarché ou un resto qui fera quelques nocturnes ponctuelles dans l'année pour des évènements spéciaux à un parc à thème ouvert toute l'année embauchant des milliers d'employés et où les horaires évoluent constamment chaque semaine? Ce sont deux problématiques relativement opposées.
Revenir en haut Aller en bas
HTH2004



Masculin
Age : 38
Messages : 837
Localisation : Orlando, FL
Inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 21:57

Et Jolly, t'as oublie' aussi que souvent on est en groupe car on a des nouveaux CM en formation (hier on était formateurs avec 13 nouveaux dernier nous en train de faire le tour du parc pour voir certains endroits....)
Revenir en haut Aller en bas
disneyfou



Masculin
Age : 40
Messages : 1766
Localisation : lyon
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 21:59

A ce gros problèmes de gestion du personnel suivant les horaires d'ouvertures!!!!!
Ça c'est le gros problème de disneyland paris, quand ils ne savent même pas leur horaire d'ouverture plus d'un mois avant (pourtant en france rien de compliquer 10h18h ou 19h en semaine .....arrfff...arrrff ..pardon je m'étouffe et le week-end 10h/22H , on ajoute a ça un peu d'heure de magie 8h a 10h....),mais c'est dur....
Ne parlons pas de disney world, horaire disponible jusqu’à cette été (fiche horaire détaillé changement d'horaire tous les jours, heure de magie avant,après.....)
En France tu arrive pour manger dans n'importe qu'elle restaurant du parc a midi, tu regarde la salle (même pas la moitié de la salle remplie), mais on te dis c'est complet!!!! Ah oui ils remplissent la salle en fonction du nombres de personnelles (même pour un buffet), alors que c'est la qu'ils pourraient remplires les caisses, ben non!!!!!!!


J'EXIGE LA PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:09

@disneyfou a écrit:
A ce gros problèmes de gestion du personnel suivant les horaires d'ouvertures!!!!!
Ça c'est le gros problème de disneyland paris, quand ils ne savent même pas leur horaire d'ouverture plus d'un mois avant (pourtant en france rien de compliquer 10h18h ou 19h en semaine .....arrfff...arrrff ..pardon je m'étouffe et le week-end 10h/22H , on ajoute a ça un peu d'heure de magie 8h a 10h....),mais c'est dur....
Ne parlons pas de disney world, horaire disponible jusqu’à cette été (fiche horaire détaillé changement d'horaire tous les jours, heure de magie avant,après.....)
En France tu arrive pour manger dans n'importe qu'elle restaurant du parc a midi, tu regarde la salle (même pas la moitié de la salle remplie), mais on te dis c'est complet!!!! Ah oui ils remplissent la salle en fonction du nombres de personnelles (même pour un buffet), alors que c'est la qu'ils pourraient remplires les caisses, ben non!!!!!!!



Merci

Jolly
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:11

@Jollyroger a écrit:
l'adhésion au club des actionnaires (pour bouffer au salon Mickey) n'est pas gratuite
J'en déduis que tu as moins de 20 actions . . .


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:21

J'étais tenté de répondre en détail mais tu n'incites pas vraiment à la discussion... Allons-y quand même

@Jollyroger a écrit:
allé ... encore un pro de la desinformation qui vient m'abreuver de sa science en déformant tout mes propos
D'une part je n'ai pas déformé tes propos: je les ai cités in extenso pour chacun des points abordés. Si tu n'assumes pas tes dires lorsqu'on te met face à tes erreurs ou approximations, c'est de ton fait, pas du mien.

D'autre part, et c'est plus important, je te trouve particulièrement culotté d'oser parler de moi en tant que "pro de la desinformation". Ce qualificatif n'est pas anodin, assume donc tes propos et démontre moi clairement en quoi ce que j'ai écrit est faux. Mets moi face à mes erreurs et je les assumerai. En attendant abstiens-toi de cette marque de mépris infondée.

De mon côté, je résume à nouveau clairement ce que j'estime faux dans tes déclarations, avec plus de détails puisque ça semble nécessaire:

@Jollyroger a écrit:
Les temps de pauses et de façon général, l'aménagement du temps de travail, sont négociés par vos délégués du personnels suivant le cadre de votre convention collective. c'est donc la aussi une organisation qui rélève uniquement de choix internes à Disney
L'organisation ne relève pas uniquement de choix internes: d'autres acteurs jouent un rôle primordial: l'inspection du travail, la médecine du travail, la réglementation spécifique aux ERP, etc.

Parlons concrètement pour éviter tes grandes généralités, à partir de quelques exemples:

- La législation relative aux ERP impose la présence permanente d'un certain quota de personnel pour garantir la sécurité du public. La conséquence immédiate c'est que les équipes se chevaucheront nécessairement puisqu'une simple relève ne permet pas la continuité effective. Le meilleur manager au monde n'y pourra rien, c'est une contrainte légale.

- Certains postes relèvent de la prévention des risques (contrôle du fonctionnement de l'attraction, etc.): ils sont soumis à des cycles obligatoires, dictés par la commission de sécurité sur proposition de l'inspection du travail. Concrètement un employé ne pourra pas rester plus de 30, 60, 120min à ce poste: la prescription est administrative, elle n'a RIEN d'organisationnelle.

C'est le cas par exemple chez EDF dans les centrales (30min max) ou chez Renault dans le contrôle de l'assemblage du chassis (60min max). Je te pose donc une question simple: comment toi manager de génie fais-tu pour outrepasser cette prescription? Que fais-tu de ces employés qui ne peuvent travailler que 30min et qui ensuite ont 15min de pause?

Tu fais comme tout le monde: tu prends en compte l'impératif qui t'est imposé par les autorités administratives et amendé par l'inspection du travail. Ca fait baisser la productivité c'est certain, mais c'est ça le monde réel. Rien à voir avec ce fantasme d'entreprise que tu décris dans laquelle tout est décidé en interne.

@Jollyroger a écrit:
Si l'inspection du travail venait faire le boulot de l'encadrement dans n'importe quelle boite ... ça serait passé à la télé y'a longtemps et on pourrait se passer de RH (LOL).
Pour ton information, et c'est factuel tu ne me diras donc pas que je fais de la "désinformation", il y a eu en 2009 11738 recours administratifs contre des décisions prescriptives de l'inspection du travail. Bienvenue dans la vie réelle.

@Jollyroger a écrit:
Car toutes les modalités d'application de la convention sont négociés par vos délégués avec votre direction qui seront certainement ravi d'apprendre par Dingogo qu'ils ne servent à rien...
Ayant rappelé moi même dans mon commentaire précédent le rôle des délégués du personnel, je ne vois pas très bien ce qui te fait écrire ça, à part une bonne dose de mauvaise foi.

Pour te répondre plus sérieusement, je t'invite à te renseigner sur la différence entre les délégués du personnel, les délégués syndicaux et le CHSCT, qui sont des structures distinctes qui ont des rôles différents vis à vis de l'organisation du travail. Si tu mélanges leurs attributions, c'est ton problème mais ne fais pas profiter les autres de cette méconnaissance.

@Jollyroger a écrit:
Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures.
Les parcs d'attractions sont des ERP, DLP est un établissement de première catégorie, classé PA-M-N-O-P relevant de l'article R123-1 du Code de la construction.

A ce titre il est soumis à un contrôle préfectoral pour obtenir un droit d'exploitation. Ce contrôle porte effectivement sur les questions d'accueil du public mais AUSSI sur les installations elles-même, et donc les attractions.

@Jollyroger a écrit:
Toutes ... sauf les 'attraction' ... j'affirme (vous pouvez chercher) Il n'y a aucune norme CE aujourd'hui qui encadre la conception et l'exploitation d'installation de parc d'attractions. la "Directive CE machine 2006" en vigueur, exclue même les installation de loisir ... En france ...
Le souci dans cette discussion c'est que tu assimiles l'absence d'une norme à une absence de contrôle. Tu n'as pas l'air capable de comprendre qu'un contrôle exhaustif et strict peut s'effectuer en dehors d'un cadre normatif, qu'il soit européen ou national.

C'est le cas vis à vis des attractions: lorsqu'un exploitant installe un nouveau système, il doit obtenir une autorisation d'exploitation. Celle-ci sera délivrée après étude par un service technique. Dans le cas d'un avion ou d'une voiture, l'étude se contentera de vérifier la conformité à la norme. Dans le cas d'une attraction l'étude s'effectuera au cas par cas, c'est la seule différence. Et je t'avais même offert en bonus la raison de cette différence: l'histoire administrative française qui a toujours privilégié les services centraux plutôt que le formalisme légal en matière de technologies.

J'ajouterai une dernière chose: tu n'ignores certainement pas qu'une bonne partie des coasters exploités en France sont fournis par des sociétés allemandes qui ont donc préalablement établi la conformité du système à la législation allemande. Or la normativité dans le sens positif (autorisation et non interdiction) est transitive entre états membres au sein de l'UE. Une attraction validée en Allemagne (mais il en serait de même pour l'Espagne ou autre) est donc supposée techniquement acceptable en France. L'étude complémentaire ne portera donc que sur l'exploitation et non sur la conception.

Tout cela pour dire que lorsque tu écris que ""Les parcs d'attractions ne sont en france soumis à aucune norme de sécurité particulière, c'est uniquement Disney et le CHSCT qui détermine ces propres procédures" c'est juste stupide. Pardonne moi de te le dire, je ne veux pas te manquer de respect en écrivant ça, mais c'est juste pleinement stupide. Et évidemment faux. La France est un des pays les plus stricts en matière de contrôles administratifs, mais on peut comprendre que la complexité des méthodes effectives puisse dérouter le profane.

@Jollyroger a écrit:
Le fait que POTC nécessite 15, 11 ou 6 CM pour fonctionner (à force on sait plus) ne répond à aucun cadre légale ... c'est uniquement un choix 'technique' de Disney. il aurait très bien pu faire le choix d'exploiter cette attraction avec un seul 'pilote' (CF Piraten in batavia à EP) en étant totalement conforme à toutes les dispositions légales éxistantes.
Juste quelques remarques:
- Que la justification du personnel soit pour partie un choix managérial, je suis évidement d'accord. C'est simplement faux de dire que ça n'est QUE managérial.
- Le personnel nécessaire correspond aussi à un standard de qualité décidé en interne (un CM pour les handicapés, un CM pour l'accueil extérieur, etc.). Le gain de productivité n'est pas le seul critère d'exploitation, tes méthodes ne correspondent peut être pas au modèle économique des parcs Disney, avec de possibles conséquences désastreuses sur le long terme. Mais en tant que manager de proximité avec une vision de (très) court terme j'imagine que tu t'en fous tant que tu as ton bonus... Pour ma part face à un profil comme le tien à ce point déconnecté de la réalité et obtus dans sa vision des rapports, je ne te confierai pas un dossier qui engagerait l'entreprise sur le long terme. Un petit peu de remise en cause personnelle ça n'est pas inutile quand on appelle de ses voeux la remise en cause d'une entreprise entière.


Dernière édition par Dingogo le Lun 20 Déc 2010 - 22:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jollyroger



Masculin
Age : 40
Messages : 1580
Localisation : Tortuga bay
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:22

@Verne a écrit:
@Jollyroger a écrit:
l'adhésion au club des actionnaires (pour bouffer au salon Mickey) n'est pas gratuite
J'en déduis que tu as moins de 20 actions . . .

malheureusement non, mais si tu veux m'en racheter on peut discuter Smile

Cela dis je vois pas ce qu'il y a de risible ... que tu payes en achetant le seuil d'actions ou la cotis c'est pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:29

@Jollyroger a écrit:
Cela dit je vois pas ce qu'il y a de risible ...
L'erreur : à partir de 20 actions, c'est gratuit.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:31

@disneyfou a écrit:
A ce gros problèmes de gestion du personnel suivant les horaires d'ouvertures!!!!!
Ça c'est le gros problème de disneyland paris, quand ils ne savent même pas leur horaire d'ouverture plus d'un mois avant (pourtant en france rien de compliquer 10h18h ou 19h en semaine .....arrfff...arrrff ..pardon je m'étouffe et le week-end 10h/22H , on ajoute a ça un peu d'heure de magie 8h a 10h....),mais c'est dur....
Ne parlons pas de disney world, horaire disponible jusqu’à cette été (fiche horaire détaillé changement d'horaire tous les jours, heure de magie avant,après.....)
En France tu arrive pour manger dans n'importe qu'elle restaurant du parc a midi, tu regarde la salle (même pas la moitié de la salle remplie), mais on te dis c'est complet!!!! Ah oui ils remplissent la salle en fonction du nombres de personnelles (même pour un buffet), alors que c'est la qu'ils pourraient remplires les caisses, ben non!!!!!!!

Mini hors sujets, mais qui reste tout de même dans le domaine des ressources humaines. Pour avoir vecu aux USA un certain temps et testé Disneyworld au niveau professionnel hors programme d'échange. La flexibilité à 100 pourcent est demandé de la part des casts members pour un salaire de misère qui ne permet même pas de vivre correctement et des horaires à ralonge affreuse pour 8.50 dollars de l'heure. ... Perso, je ne pense pas que les syndicats permettraient ce type d'exces au niveau des horaires d'ouverture en France et quelle chance. .... fin du hors sujets. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
disneyfou



Masculin
Age : 40
Messages : 1766
Localisation : lyon
Inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:38

Et oui la France est un pays d’assister et de glandeurs professionnelles (oups je m'égare).


J'EXIGE LA PERFECTION
Revenir en haut Aller en bas
Verne



Masculin
Age : 71
Messages : 1016
Localisation : Sénart
Inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 22:44

@disneyfou a écrit:
Et oui la France est un pays d’assister et de glandeurs professionnelles (oups je m'égare).
ça doit commencer à l'école, aux cours d'orthographe.


L'image de Jules Verne que j'utilise comme avatar est extraite du regretté visionarium !
http://www.dailymotion.com/video/x1v4a6_le-visionarium
Revenir en haut Aller en bas
http://anomalie.blog.mongenie.com/
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 23:01

@disneyfou a écrit:
Et oui la France est un pays d’assister et de glandeurs professionnelles (oups je m'égare).

Un peu fort non ?
Revenir en haut Aller en bas
Retlaw
Modérateur


Masculin
Age : 35
Messages : 7718
Localisation : Sur Terre
Inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 23:08

@Jollyroger a écrit:
Excuse moi d'avance, je me doute que les réalités de ce monde sont bien loin de l'infirmerie de DLP mais :
Tu es très loin de savoir ce que je fais en dehors de cette infirmerie justement... Et crois moi, mes 15 jours "libres" que me laissent DLP sont bien plus occupés et variés que tu ne le penses... A tel point que je n'ai aps assez de mes 30 ou 31 jorus par mois...
Mais bon, je te l'accorde, tu ne t'intéresse guère aux autre et te contentes de penser tout connaitre... Alors soit...

Mais bon, je ne peux m'empêcher de remarquer qu'à chaque fois que tu me réponds, tu rabâches sans cesse cet argument... Ce doit être ton favoris!! Dommage, à force, ça me lasse t'as rien d'autre en stock? Tu me déçois un peu tout de même...

Aller, puisque de toutes façon, tu es le seul et unique à détenir la vérité et à connaitre les moindres mécanismes des rouages de DLP et là où ils grippent, je vais encore une fois te laisser croire que tu as eu le dernier mot et je me contenter de me savourer ce débat derrière mon écran en vacant à mes occupations (merde, à ce propos, j'ai pas vu l'heure passer...)

Au fait, je prends tout de même 2 minutes de mon précieux temps pour te poser ma dernière question dans ce topic : Puisque tu as réponses et solutions à tous les problèmes, pourquoi ne postule pas à DLP? Pour le poste de PDG évidemment, le reste n'est absolument pas fait pour toi!
Philippe Gas, pourtant rodé coté ressources humaines, à sans aucun doute possible pleins de choses à apprendre de toi.


Revenir en haut Aller en bas
http://lepoquedewalt.perso.sfr.fr
Mika



Masculin
Age : 24
Messages : 2461
Localisation : Paris
Inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Lun 20 Déc 2010 - 23:25

@Verne a écrit:
@disneyfou a écrit:
Et oui la France est un pays d’assister et de glandeurs professionnelles (oups je m'égare).
ça doit commencer à l'école, aux cours d'orthographe.



Merci pour ce fou rire.


Revenir en haut Aller en bas
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 0:05

Vous êtes réellement méchants les uns envers les autres là!
Vous ne vous contenter plus d'argumenter, vous allez trop loin.
Et aucun de vous deux (jolly/retlaw) ne se comporte comme il le devrait.
D'une part, jolly aurait du plus argumenter au lieu de balancer un exemple comme ça car il s'agit tout de même d'un point faible de DLP, de plus, pas la peine de te vanter de ton job ou même de nous rappeler que tu es actionnaire de la société.
De l'autre, retlaw, tu n'a pas du tout l'air plus intelligent que lui en contredisant quoi qu'il dise et en trouvant toujours des prétextes pour rabâcher tout ce qu'il va dire, avec un air supérieur parce que tu es CM.
C'est vraiment dommage d'en arriver là, car vous êtes tout les deux des membres très agréables a lire quand vous le voulez.
Et je vais vous voler vos répliques:
A bon entendeur, salut
Enzo
Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
Mika



Masculin
Age : 24
Messages : 2461
Localisation : Paris
Inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 0:07

Zouzou de RCT3 a écrit:
Vous êtes réellement méchants les uns envers les autres là!
Vous ne vous contenter plus d'argumenter, vous allez trop loin.
Et aucun de vous deux (jolly/retlaw) ne se comporte comme il le devrait.
D'une part, jolly aurait du plus argumenter au lieu de balancer un exemple comme ça car il s'agit tout de même d'un point faible de DLP, de plus, pas la peine de te vanter de ton job ou même de nous rappeler que tu es actionnaire de la société.
De l'autre, retlaw, tu n'a pas du tout l'air plus intelligent que lui en contredisant quoi qu'il dise et en trouvant toujours des prétextes pour rabâcher tout ce qu'il va dire, avec un air supérieur parce que tu es CM.
C'est vraiment dommage d'en arriver là, car vous êtes tout les deux des membres très agréables a lire quand vous le voulez.
Et je vais vous voler vos répliques:
A bon entendeur, salut
Enzo

Lol.


Revenir en haut Aller en bas
L'éclair



Masculin
Age : 24
Messages : 2123
Localisation : Pizza Planet
Inscription : 03/07/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 0:08

@Verne a écrit:
@disneyfou a écrit:
Et oui la France est un pays d’assister et de glandeurs professionnelles (oups je m'égare).
ça doit commencer à l'école, aux cours d'orthographe.
Où on apprend qu'une phrase commence par une majuscule.
Revenir en haut Aller en bas
http://<iframe src="http://statigr.am/w/follow/disneylan
Mika



Masculin
Age : 24
Messages : 2461
Localisation : Paris
Inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 0:11

Zouzou de RCT3 a écrit:
@Verne a écrit:
@disneyfou a écrit:
Et oui la France est un pays d’assister et de glandeurs professionnelles (oups je m'égare).
ça doit commencer à l'école, aux cours d'orthographe.
l'on apprend qu'une phrase commence par une majuscule.
Wink
C'est franchement inutile de se reprendre les uns-les autres, tout le monde fait des fautes...


Revenir en haut Aller en bas
Joeyx



Masculin
Age : 99
Messages : 1129
Localisation : Dans ton slip
Inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: DLP et la gestion des ressources humaines Mar 21 Déc 2010 - 0:18

@Retlaw a écrit:
Au fait, je prends tout de même 2 minutes de mon précieux temps pour te poser ma dernière question dans ce topic : Puisque tu as réponses et solutions à tous les problèmes, pourquoi ne postule pas à DLP? Pour le poste de PDG évidemment, le reste n'est absolument pas fait pour toi!
Philippe Gas, pourtant rodé coté ressources humaines, à sans aucun doute possible pleins de choses à apprendre de toi.
Pas mieux !
Revenir en haut Aller en bas
 
DLP et la gestion des ressources humaines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-