AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Disney de A à Z ou presque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:18

Disney Vacation Club

Disney Vacation Club est un service de location d’appartements sur certains sites immobiliers de la Walt Disney Company.
Ces résidences appartiennent à la société Disney Vacation Development Inc, une filiale de la division Walt Disney Parks and Resorts qui s’occupe également de leur gestion.
La plupart d'entre elles sont localisées au sein du Walt Disney World Resort. Les autres sont situées sur la côte est des Etats-Unis.
Historique et Concept :
Pour séjourner au sein des Resort Disney, deux possibilités s’offrent aux visiteurs : la réservation habituelle à la demande, dans un hôtel, ou le Disney Vacation Club lancé en 1991 à Walt Disney World et inspiré du concept de location en temps partagé ("timeshare").

Le "Timeshare":
Au départ, il s’agit d’acheter le droit d’occupation d’un appartement. Le montant des droits est proportionnel à la taille (1 à 3 chambres) et au lieu d’implantation de l’immeuble, à la durée (1 à plusieurs semaines) et à la période de l’année (plus élevée lors des jours fériés ou des fins de semaine). Ce droit d’occupation est lié à une bourse d’échange qui permet d’obtenir un autre appartement, à d’autres périodes de l’année, et dans d’autres sites, voire dans d’autres pays.
Il s’agit d’un système très populaire et fiable aux Etats-Unis. S’il est connu en France depuis les années 1960, le "timeshare" possède ici une mauvaise réputation liée à de nombreuses escroqueries.

Le "Timeshare" selon Disney :
Disney Vacation Club est la version Disney de ce principe : ces droits sont vendus sous forme de "vacations points", ce qui permet une plus grande flexibilité dans les échanges.
Le "locataire" pour devenir membre du club, doit acheter un minimum de 150 points d’une valeur unitaire de 98 $ en 2006. Et contrairement au "timeshare" classique, ces droits prennent fin en 2042 sans autre indemnité.
Le locataire doit également s’acquitter de charges et frais annuels d’un montant compris entre 4 à 5 $ le point.
Ces points lui permettront de choisir sa location dans une des résidences dévolues à ce système : par exemple, il faut 8 points pour séjourner une nuit en semaine au mois de janvier dans un studio pour 4 personnes au Disney's Old Key West Resort et 654 points pour une nuit de samedi pendant les fêtes de fin d’année dans un appartement de 4 pièces pour 12 personnes au même endroit.
Au final et les Américains l’ont bien compris à travers de savants calculs, il ne s’agit pas d’une placement financier, mais plutôt d’un abonnement locatif qui permet de s’assurer à un prix légèrement plus favorable (à condition de venir tous les ans), une place prioritaire dans ces hôtels et ce jusqu'en 2042.
Le principe semble bien fonctionner et possède évidemment sa bourse d’échange officielle par la Walt Disney Company et d’autres officieuses par des agences de courtage en ligne.
Disney's Old Key West Resort est la première résidence construite dans cette optique en 1991.
Disney Vacation Club compte 80 000 membres en 2004, et 90 000 en 2005.

Les villas :
Disney nomme villas les appartements ou chambres mis prioritairement à disposition des membres du Club dans ses différents hôtels. En cas d’inoccupation, ces appartements sont accessibles aux autres touristes.

A Walt Disney World :
- Disney's Old Key West Resort
Cet ensemble de pavillons entourés de cours d'eau évoque les Keys, chapelet d'îles situé à la pointe sud de la Floride. C'est le premier Disney Vacation Club, construit en 1991.

- Disney's BoardWalk Villas
Cette aile du Disney's BoardWalk Resort permet de revivre dans une station balnéaire de la côte est des années 1930, avec son fronton et sa fête foraine.

- Villas au Disney's Beach Club Resort
Cette extension du Disney's Yacht & Beach Club Resort permet de revivre dans une station balnéaire de la côte est des années 1870, avec sa plage.

- The Villas at Disney's Wilderness Lodge Resort
Cette extension du Disney's Wilderness Lodge Resort propose de séjourner dans un des grands chalets des montagnes rocheuses parmi les "conifères".

- Disney's Saratoga Springs Resort & Spa
Cette résidence évoque les haras de Saratoga Springs dans l'arrière pays de l'État de New York.

- Disney's Animal Kingdom Villas
Cette résidence évoque la savane africaine et en possède même une reconstituée sur 15 ha. Il est situé à proximité du parc Disney's Animal Kingdom.

En dehors de Disney world:

- Disney's Vero Beach Resort
Disney's Vero Beach est situé en Floride à une centaine de kilomètres à l'est de Walt Disney World, près de Cap Canaveral.

- Disney's Hilton Head Island Resort
Disney's Hilton Head Island est situé en Caroline du Sud sur l'île de Hilton Head, un lieu de villégiature assez chic de la côte est des États-Unis. De nombreux hôtels de luxe et des golfs sont situés sur cette île.

Les projets annulés :
Le projet de Newport Coast, en Californie, est apparu en mars 1994. Il devait être situé au nord-ouest de Los Angeles, le long du Pacifique au pied des montagnes de Santa Clara. L'architecture devait reprendre celui des pueblos mexicains. Le site avait même été en partie construit.

En février 1997, Disney annonça l'annulation du projet. Onze mois plus tard, la société hôtelière Marriott annonça qu'il utiliserait l'ancien site de Disney et en ferait le même usage avec une architecture similaire. Le complexe "hôtelier" a ouvert en juin 2000, quasiment en tout point comparable au projet de Disney. Seul le nom Disney manque. (Mariott Newport Coast Villas)

En même temps que le projet de Newport Coast, Disney annonça qu'une autre résidence ouvrirait à Beaver Creek dans le Colorado. Le projet fut annulé en même temps que l'autre.
En février 1994, Disney lança un programme avec la ville de New York pour revitaliser Times Square. Un article de Fortune magazine sorti le 24 juin 1996 comprenait un article sur Times Square à New York, et sur une partie du projet situé sur une section de la 42e rue : Disney's New Deuce, comprenant le New Amsterdam Theatre et les nouveaux ABC studios. Un hôtel devait être construit dans une tour conçue par Arquitectonica [1] au sein d'un complexe de loisirs Disney. Le projet de Disney Vacation Club fut annulé mais le bâtiment étant proche de l'achèvement, il fut remplacé en 1999 par un hôtel Westin.

Team Disney Building Orlando

Le Team Disney Building d'Orlando en Floride est le siège administratif du Walt Disney World. En sus des bureaux du président du complexe, il accueille de nombreux services commerciaux et publicitaires. Mais à l'inverse de celui de Disneyland Resort en Californie, les auditions ont lieu dans le Casting Center situé à proximité.

Ce bâtiment est l'œuvre de l'architecte japonais Arata Isozaki. Il fut construit entre 1989 et 1990 perpendiculairement à l'autoroute I-4 et accueillit ses 1200 employés en 1991.

Le bâtiment est constitué sur une longueur de plus de 250 mètres de deux ailes assez basses autour d'un cylindre. Cette architecture particulière pour un bâtiment administratif (alors que la plupart sont des hautes tours de bureaux), a été voulue par Michael Eisner. Il avait compris que la Floride est très plane et qu'une tour serait plus une "verrue" dans le paysage qu'un lieu de travail "magique".

Isozaki utilisa les principes du Yin et du yang afin de créer un rapport bénéfique de force entre les ailes et la tour. La tour de 40 m est creuse et accueille un cadran solaire qui crée un lien avec le ciel. Afin de relier le bâtiment à l'élément de l'eau, Isozaki avait prévu de le placer près d'un lac au sud du Disney's Caribbean Beach Resort selon un alignement nord-sud très emprunt de force (actuellement la moitié 1950-1990 du Disney's Pop Century Resort occupe ce lieu). Mais Eisner et Disney voulait le mettre à proximité de l'I-4. Isozaki fut assez sceptique car il n'y avait aucun lac à cet endroit bien que l'espace fût comparable. Disney créa le lac.
Le lac a été construit derrière le bâtiment avec une île afin d'offrir au bâtiment des jeux avec les reflets.

Les couleurs du bâtiment sont assez vives par rapport aux autres bâtiments environnants et inspirées par les motifs des tissus. Les deux ailes de quatre étages sont de couleur saumon avec des fenêtres teintées ce qui donne un aspect proche des tissus vichy.
La zone centrale est un empilement de cubes et autres parallélépipèdes de couleur rouge (deux teintes ocres en damier et un magenta), bleu nuit (fond bleu avec des traits rouge, type jacquard) et orange (avec de légers points noir), d’où part la tour légèrement conique avec une collerette de couleur orange et jaune.

Le cadran solaire est constitué des parois intérieures marquées de la tour et d'un gnomon accroché au sommet de l'oculus. Au pied du cadran, un jardin japonais en pierre de rivière contient des plaques en hommage au temps mais des oreilles de Mickey permettent d'amener de la lumière dans le hall principal jouxtant la tour.

Team Disney Building Anaheim

Le Team Disney Building d'Anaheim en Californie est le siège administratif du Disneyland Resort. Il est souvent surnommé TDA dans les articles de fans.

Sa fonction principale est d'accueillir la direction (en particulier, les bureaux du président de Disneyland, Matt Ouimet), ainsi que différents services commerciaux et publicitaires . Ces services sont les "descendants" de Disneyland Inc. TDA est également utilisé pour les "auditions" (Disney utilise ce terme pour désigner les entretiens d'embauche des Cast Members.)

Ce bâtiment est l'œuvre de l'architecte Frank Gehry et a ouvert ses portes en 1996.

Le Team Disney Building d'Anaheim est situé dans l'angle nord-est du complexe de Disneyland Resort, le long de l'autoroute. Étalé sur près de 250 m, il s’élève de quatre étages comme celui de Floride et présente deux façades bien différentes.

Celle donnant sur l'autoroute est rectiligne et de couleur vert argent dans un subtil dégradé qui change de couleur avec le soleil.
Celle donnant sur le parc est « déstructurée », élément architectural spécifique de l’œuvre de Gehry et de couleur jaune.
Une place pavée se trouve au pied de la façade côté parc. Elle permet de rejoindre la partie centrale hypertrophiée, également caractéristique de l’œuvre de Gehry. Le reste du bâtiment épouse au plus près le dénivelé du terrain. Ainsi à l'ouest, le bâtiment forme une pointe effilée le long de l'autoroute tandis qu'il s'incurve à l'est et forme sur l'autre face une petite place qui permet de rejoindre le parking de plusieurs étages construit à coté et en partie masqué par des arbres, détail architectural plutôt rare chez Gehry.
Disney Security

Disney Security est le nom du service de sécurité privé créé par la Walt Disney Company pour ses parcs américains.

En France pour le complexe Disneyland Resort Paris, Disney fait appel à des sociétés externes privées en plus du commissariat de la police nationale situé entre le centre Commercial Val d'Europe et le parc Walt Disney Studios.

Walt Disney World :
Cette force de sécurité dépend du Reedy Creek Improvement District et comme elle n'est pas une filiale directe de la Walt Disney World Company elle est plus utilisée comme une agence de surveillance qu'un service de sécurité ou une force de police. Elle n'a aucun statut légal pour ces types d'activités. Elle comprend toutefois plus de 1000 employés pour tous le domaine de Walt Disney World.

La législation de l'Etat de Floride, permet toutefois certaines actions comme la gestion du traffic routier, l'arrestation de voleurs à l'étalage, la détention temporaires de délinquants et l'éviction de personnes ne respectant pas les consignes des parcs. Les plaintes de Disney sont elles déposées auprès des shériffs des contés d'Orange et d'Osceola qui sont aussi en charge des enquêtes.

Disneyland Resort
Un service comparable existe sur le domaine de Disneyland Resort en Californie. Elle travaille en association avec le service de police d'Anaheim.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:20

Disneyland Resort

Disneyland Resort est le domaine, construit autour et, comprenant le premier parc à thèmes, fondé par Walt Disney, Disneyland.

Walt Disney fit construire en 1955, par une filiale baptisée Disneyland Inc, en partie grâce à de l'argent prêté par ABC et des banques, le parc Disneyland avec un parking de plus de 5 000 places.

Le parc fut une réussite et autour poussèrent de nombreux motels, restaurants bon marché... le tout sans aucun style architectural, ce qui déplut à Walt Disney. Cela le poussa à construire un autre parc dont les alentours lui appartiendraient aussi, Walt Disney World.

Le Disneyland resort sera rapidement un moteur économique pour la région d'Anaheim et de la Californie du sud.

Le domaine à proprement dit n'a subi aucune grande modification entre les années 1950 et la fin des années 1980 en dehors d'ajout d'attractions et pays au parc à thèmes. Mais après l'arrivée de Michael Eisner à la direction de la Walt Disney Company en 1984, de nombreuses manœuvres ont permis d'acheter, d'agrandir et d'étoffer l'offre 'Disney' autour du parc à thèmes. Ces actions ont permis au domaine de devenir comme son « frère » de Floride Disneyworld, un vrai « resort » (domaine de loisirs).

Historique:
En 1954, les travaux débutent sur une ancienne orangeraie de 73 ha. Le parc de Disneyland ouvrira rapidement ses portes sur 35 ha, le 17 juillet 1955, suivi par le Disneyland Hotel (sous licence).

En 1959, un monorail fait le tour de Tomorrowland et du parking, puis est prolongé en 1961 jusqu'à l'hôtel.

En 1988, Disney rachète le Disneyland Hotel et le monorail à un groupe d'investissement, la Wrather Company, propriétaire depuis les années 1950 de l'hôtel. De plus de nombreux achats ont permis d'agrandir le domaine à plus de 100 ha.

En 1996, Disney rachète le Pan Pacific Hotel, mitoyen du Disneyland Hotel, qui sera rebaptisé plus tard Disneyland Pacific Hotel puis Disney's Paradise Pier Hotel (nom d'un thème du second parc).

A partir de 1997, le parking faisant face à Disneyland fut détruit et remplacé par un énorme parking de 6 étages à l'extrême nord-ouest du domaine. Ce parking permet d'accueillir plus de 10 000 véhicules.
L'espace dégagé permet d'ouvrir en 2001, un second parc à thème Disney's California Adventure (28 ha), un troisième hotel, le Disney's Grand Californian Resort. Une zone commerciale Downtown Disney est aussi construite à la suite de l'esplanade située entre les entrées des deux parcs (se faisant face) et reliant les hôtels.

Le domaine est en perpétuel changement à « l'initiative » de Walt Disney et devrait probablement accueillir un troisième parc vers 2010-2015.
Le complexe n'a pas du tout le même système de clientèle que son frère de Floride. Le fait que les parcs se situent au cœur de la mégalopole de Los Angeles, les visiteurs peuvent venir, pour beaucoup en voiture, durant le week-end ou pour un jour ou deux de vacances. Alors que pour Walt Disney World, les visiteurs doivent prendre au minimum trois jours, plus souvent une semaine pour visiter le complexe et les alentours.

Disney utilise souvent le domaine comme « laboratoire » pour les nouveautés du groupe en raison de la proximité du siège social, à Burbank, ou des locaux de Walt Disney Imagineering.

Le domaine :
Le domaine comprend actuellement :

Disneyland
Disney's California Adventure
Downtown Disney (une zone commerciale)
trois hotels
Disneyland Hotel
Disney's Paradise Pier Hotel
Disney's Grand Californian Resort
Chaque hôtel possède des espaces pour des congrès.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:21

Walt Disney World

Walt Disney World Resort en Floride est le plus grand complexe de loisirs de la Walt Disney Company. Il est situé à environ 30 kilomètres au sud-ouest d'Orlando. Le complexe regroupe plusieurs parcs de loisirs, de nombreux hôtels et tous les services associés. C'est une vraie ville fondée sur le tourisme et façonnée par ce que Walt Disney puis l'entreprise Disney ont appelé la magie Disney.

Le domaine s'étend sur plus de 11 000 ha (110 km²), soit plus que Paris intra-muros (10 000 ha) ou deux fois l'île de Manhattan (5 000 ha). Le parc fut à l'origine de l'explosion démographique et économique de la ville d'Orlando, particulièrement de son aéroport et de son secteur hôtelier.

Walt Disney négocia avec l'état de Floride pour que le domaine puisse avoir une juridiction comparable à une ville. C'est la signature du Reedy Creek Act qui créa en 1965 l'équivalent d'une commune dirigée par une société privée, la première du genre.
Le parc appartient en réalité à plusieurs sociétés toutes filiales de la Walt Disney Company dont la Walt Disney World Company et la Walt Disney Travel Company. Walt Disney avait organisé un important "montage financier" avec des sociétés écrans afin de diluer la part de la Walt Disney Company dans cet important projet.

Il possède sa propre monnaie valable dans tout le domaine, le Disney Dollar, échangeable au taux de 1 pour 1, avec le dollar américain.

Historique :
L'histoire du complexe remonte aux années qui suivirent l'ouverture en Californie du premier parc de la société Disney, Disneyland. Walt Disney aurait voulu faire de ce parc un Royaume Enchanté au plein sens du terme. Mais il s'aperçut que les alentours de son royaume attiraient des promoteurs peu respectueux de la qualité du décor qu'il désirait. Alors il décida de construire un autre parc dont il maîtriserait les alentours.

Le premier parc du Walt Disney World ouvrit ses portes en 1971. Et depuis, grâce à l'immense superficie, la Walt Disney Company a pu ouvrir plusieurs autres parcs, de nombreux hôtels et tout un univers environnant à l'image "voulue par son créateur", un monde d'illusion.

Les fermetures :
La première fermeture des parcs fut pendant l'ouragan Floyd en 1999, qui avait fait fuir toute la région.

Le complexe entier de Walt Disney World Resort ferma le 11 septembre 2001 et rouvrit seulement quelques jours plus tard. Les hôtels étaient restés ouverts mais le reste du domaine de loisirs fut fermé afin d'éviter que les visiteurs soient la cible d'une attaque terroriste supplémentaire.

Les ouragans Charley et Frances passèrent dans la région durant l'été 2004, fermant les parcs deux fois de plus. De même en 2005, plusieurs ouragans firent fermer l'ensemble du complexe.

Les attractions :
Le complexe comprend des attractions pour occuper les touristes : plusieurs parcs à thèmes et divers lieux de loisirs. De plus la société Disney a voulu étendre son offre touristique en liant intimement le complexe à la Disney Cruise Line, une compagnie de croisière dont le port d'attache se trouve à une centaine de kilomètres à l'est près de Cap Canaveral.

-Magic Kingdom :
Première partie du parc achevée en 1971 et réalisée sur le modèle de Disneyland, son emblème est le Château de Cendrillon. Sept « pays » le composent et regroupent par thème les attractions les plus célèbres de Disney.
Bien que ce soit le plus vieux des parcs du complexe et aussi presque le plus petit, c'est toujours le Magic Kingdom qui attire le plus de visiteurs. C'est le seul parc que voulait construire Walt Disney dans le complexe, les autres ont été décidé après sa mort.

-EPCOT:
C'est une exposition internationale permanente, en deux parties, ouverte le 1er octobre 1982, Future World sur le futur et les technologies , l'autre World Showcase présente onze nations. L'emblème est une énorme géosphère appelé « Vaisseau Terre » (Spaceship Earth). La cérémonie d'ouverture n'a eu lieu que le 24 octobre de la même année.
De nombreux pavillons ouvrirent plus tard dont Horizons juste un an après, désormais remplacé par Mission : Space. Malheureusement son côté très éducatif n'en fait pas un lieu de divertissements. De plus les pavillons étaient tous sponsorisés par des grands groupes américains ce qui faisaient ressentir aux visiteurs un certain malaise, une sensation de consommation forcée. Les sponsors disparurent petit à petit car ils refusaient de renouveler leurs contrats avec la société Disney, le prix dépassait les retours sur investissement. Les dirigeants actuels de Disney essaient toutefois de renouveler l'offre du parc en éliminant un peu le côté rébarbatif.

-Disney-MGM Studios :
C’est un parc sur le thème des studios de cinéma, ouvert en 1989. Son emblème fut le Mann's Chinese Theater puis le château d’eau aux oreilles de Mickey mais ils ont été remplacés par une version géante du chapeau de Mickey dans l’apprenti sorcier (Fantasia).
Ce parc part à l'origine d'une idée de pavillon sur l'histoire et les techniques du cinéma dans EPCOT. Le sujet est très vaste et c'est presque un affront pour un studio de production de ne faire qu'une seule attraction. Au début le parc est assez petit et ne contient qu'une dizaine d'attractions mais le succès arriva rapidement. Les attractions sont actuellement nombreuses et spectaculaires telles ques la Tour de la Terreur ou Rock 'n' Roller Coaster.

-Disney's Animal Kingdom :
C'est un parc à vocation zoologique, ouvert en 1997, son emblème est « l'Arbre de Vie » (Tree of Life). Le parc contient cinq parties symbolisant différents mondes: l'Asie, l'Afrique ou les dinosaures

-Typhoon Lagoon:
Ce parc aquatique est basé sur le thème d'une île tropicale dévastée par un ouragan

-Blizzard Beach:
Ce parc aquatique est basé sur le thème d'une station de ski en Floride (neige permanente), un golf miniature le jouxte.

-River Country:
Ce parc aquatique est définitivement fermé pour raison de non conformité. il se trouve au sein du camping (possible reconversion?)

-Downtown Disney:
c'est une zone commerciale découpée en 3 parties au bord d'un lac
Pleasure Island partie sur une île avec des night-clubs
Marketplace partie plus forestière avec de nombreuses boutiques Disney, un Rainforest Cafe et un énorme McDonald's.
West Side partie plus proche de Las Vegas avec des restaurants et des attractions tels que DisneyQuest, un théâtre permanent du Cirque du Soleil...


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:22

-Disney's BoardWalk:
C'est une zone commerciale intégrée à un hôtel, représentant un fronton d'une station balnéaire de Nouvelle-Angleterre vers 1930.

-Disney's Wide World of Sports:
Centre d'entraînement et d'évènements sportifs ouvert au public.
Cinq golfs de classe mondiale de 18 trous, un sixième de 9 trous, 2 golfs miniatures.

Les lacs avec leurs parcours pédestre ou hippique, leurs marinas, et bien d'autres activités:

Bay Lake
Crescent Lake
Lake Buena Vista
Seven Seas Lagoon

Il est intéressant de noter que dans un souci d'histoire cher au conteur Walt Disney, de nombreux éléments en dehors des parcs ont une histoire imaginaire expliquant leurs origines et les associant en ces lieux. C'est le cas de Pleasure Island, ancienne usine, propriété de M Merrywather Adam Pleasure, fabricant de voile, ce qui explique l'aspect industriel de l'île. L'usine fut abandonnée en raison de la Seconde Guerre mondiale et d'un ouragan, celui-là même qui créa le parc de Typhoon Lagoon. Un hiver glacial apporta ainsi la neige du Blizzard Beach...

Les hôtels :
Walt Disney World en plus d'avoir plusieurs parcs d'attractions est aussi un important complexe hôtelier. Il compte actuellement plus de 20 000 chambres d'hôtel. Tous les hôtels sont thématisés et participent à l'ambiance développée par les architectes de Disney. Ils ont de nombreuses activités et permettent aux visiteurs de prolonger leurs séjours.

Le complexe possède dans ses hôtels aussi de nombreux centre de congrès pour attirer le tourisme d'affaire.

Les transports :
En plus des transports à l'intérieur des parcs (à l'image de Disneyland), le domaine comprend de nombreux moyens de transports afin de relier les différents éléments le constituant. Ces transports considérés comme des transports publics sont gratuits pour les personnes possédant un billet pour un(les) parc(s) ou sa carte de résident d'un hôtel du Walt Disney World.

Les lacs et rivières, ainsi que les forêts permettent aussi de faire du bateau ou du cheval. (attention pas n'importe comment non plus!)

Monorail:
Walt Disney World a comme Disneyland un monorail mais ici il est conçu comme un véritable moyen de transport. Durant longtemps il fut le seul monorail à avoir cet usage. Il reste le monorail le plus fréquenté au monde. Seul celui de Las Vegas, agrandi en 2003 possède un réseau comparable.

Bateaux:
Des bateaux parcourent aussi le système de drainage géré par le Reedy Creek Improvement District. Des ferries relient en permanence le Magic Kingdom au parking qui lui est dédié de l'autre côté du Seven Seas Lagoon, proche du Transportation and Ticket Center. D'autres ferries relient ce centre de transport au camping situé sur les rives de Bay Lake, avec un arrêt au Disney's Wilderness Lodge Resort.
Un ferry relie EPCOT (depuis l'International Gateway) au Disney-MGM Studios en passant par le Crescent Lake longeant les Disney's BoardWalk Resort avec son centre de divertissement, Disney's Yacht & Beach Club Resort, Walt Disney World Dolphin & Swan.
Un autre relie toute les 40 minutes Downtown Disney, sur les rives du Lake Buena Vista, au Disney's Port Orleans Resort (Riverside et French Quarter) en longeant le Disney's Old Key West Resort et le récent Disney's Saratoga Springs Resort le long de la rivière Sassagoula.

Des locations de bateaux, jet skis ou barques pour faire des petites excursions, des courses ou de la pêche sont possibles sur la plupart des lacs. Les minis hors-bord sont appelés Wild Mouse.

Parkings:
Chaque parc possède son propre parking, le Magic Kingdom et EPCOT possèdent des parkings de plus de 8000 places, et près de 5000 places pour Disney's Animal Kingdom et pour Disney-MGM Studios. Auxquels il faut ajouter environ 3000 places pour Downtown Disney et celles des parkings de chaque hôtel.
Le parking du Magic Kingdom a été en partie amputé afin de construire une piste de course de voiture de type Indy Car (Cf. Indianapolis 500), la Disney's Speedway. Des cours de conduite sont même organisés.

Sur les parkings des parcs un système de trams (comparable aux longs camions à plusieurs remorques des Studio Tram Tour) permet de prendre les visiteurs et de les déposer ou de les prendre à l'entrée du parc ou du système de transport le plus proche. Ainsi sur celui du Magic Kingdom les visiteurs sont embarqués/débarqués aux Ticket and Transportation Center qui regroupe une gare de bus, de monorail et un embarcadère de ferries.

Bus:
Une flotte de bus opère sur la propriété. Elle est gérée par une filiale de la Walt Disney Company et baptisée Disney Transport, elle est gratuite pour les visiteurs hébergés par Disney ou ayant des entrées aux parcs.

Le Walt Disney World a lancé le 5 mai 2005 un service nommé « Disney's Magical Express » permettant aux visiteurs de prendre un bus Disney dès l'aéroport d'Orlando directement pour leurs hôtels Disney. Leurs bagages sont eux aussi emmenés directement dans leurs chambres pour ceux qui le désirent (option payante dans le forfait hôtelier). Cette astuce permet de rendre les vacances chez Disney "simple et facile", bien qu'il rende les visites aux parcs concurrents d'Orlando comme Universal Orlando Resort ou SeaWorld mal aisées, voir impossibles.
A partir de 23 septembre 2005 l'aéroport international d'Orlando a interdit aux employés du service Disney's Magical Express d'accueillir les visiteurs à l'intérieur du hall de l'aérogare en raison de dérapage. Certains visiteurs ont semble-il été accostés et les employés leur auraient proposé le service de bus directement dans le hall ce qui est assimilé à un démarchage rigoureusement interdit. Il faut rappeler que ce service est payant et souscrit lors de la réservation.

Avions:
D'après les plans imaginés par Walt Disney, un aéroport devait être construit sur le site, principalement afin de pallier l'absence à l'époque d'aéroport international (celui d'Orlando fut ouvert en 1974). Il devait être construit où se situe actuellement le Disney's Animal Kingdom.

Mais un aérodrome nommé Lake Buena Vista Stolport a longtemps existé sur le site. Situé le long de la World Drive à proximité du Disney's Wilderness Lodge Resort et du Transportation and Ticket Center, il n'est plus indiqué comme actif depuis 2004, mais été encore nommé en 1998 comme aérodrome privé dans des documents régionaux mais absent depuis 1976 de la liste des aéroports américains. Toutefois en 2004 la piste et les bâtiments annexes sont toujours en parfait état.

Les activités professionnelles ou de loisirs :
En dehors des parcs de loisirs et des hôtels il est possible de pratiquer de nombreuses activités de loisirs ou professionnelles
Les centres de congrès
Walt Disney World est l'un des plus grands lieux de congrès d'Amérique du Nord, avec plus de 77 000 m². Il est souvent cité comme étant en concurrence avec Las Vegas, et ce sans compter la région d'Orlando elle aussi suréquipée. Les centres de congrès sont associés aux hôtels :

Disney's BoardWalk Inn 2 000 m²
Disney's Contemporary Resort 9 000 m²
Disney's Coronado Springs Resort 22 000 m²
Disney's Grand Floridian Resort & Spa 4 000 m²
Disney's Yacht & Beach Club Resort 7 300 m²
Walt Disney World Dolphin & Swan 32 900 m² répartis dans les deux hôtels
Disney possède aussi les Disney's Garden Pavilions deux salles au sein du minigolf Fantasia Gardens

Les mariages
Depuis 1995, le Disney's Fairy Tale Wedding Pavilion permet de faire une cérémonie de mariage de A à Z. Une chapelle, une salle de réception et plusieurs lieux aux magnifiques panoramas sont disponibles pour les différentes étapes du mariage. Il est même possible de coupler avec une croisière sur la Disney Cruise Line.

Les autres services :
Walt Disney World regorge de services divers pour mener à bien l'immense complexe de loisirs, certains sont des filiales de Disney et d'autres non. Ainsi on trouve regroupé par zone :
-La direction
La direction du complexe est installé dans un important bâtiment situé au sud de Downtown Disney : le Team Disney Building Orlando. Juste à coté se trouve le Walt Disney World Casting Center qui héberge le service des ressources humaines.
- Central Shop North
un centre de réparation de monorail et de train à vapeur.
un bunker pour des feux d'artifices
des zones d'entrepôts pour les attractions fermées
-Central Shop South
le Walt Disney World Florist pour les fleurs
une société téléphonique totalement en numérique (depuis 1971), baptisée Vista United Telecommunication, qui a été rachetée en mars 2001 par Smart City Telecom [1], une filiale (créée l'année précédente) de US Cable Group, et qui depuis rayonne sur toute la région d'Orlando.
une usine de textile (pour la réalisation d'articles Disney)
une cantine de restauration collective (Canteen Corp)
une zone pour Walt Disney Imagineering
des sociétés de construction ou d'entretiens :

l'Electrical Repair and Maintenance Company (ERMCO) [2]
Coquina Engineering [3] une société de construction spécialisée dans les constructions maritimes et aussi les frontons, pontons, chemins pédestres et construction en bois épais. La société Disney leur a aussi donné une autorisation de réaliser des constructions en béton. Elle a ainsi réalisé la plupart des sentiers et des trottoirs des parcs et des hôtels du complexe.
- Autres Zones
un centre de traitement des eaux usées
une ferme d'arbres
un service de sécurité : Disney Security

Lien:
http://disneycentralplaza.aceboard.fr/931-5812-82633-0-Disney-World-presque.htm


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:22

Tokyo Disney Resort

Tokyo Disney Resort est le complexe de loisirs associé à la Walt Disney Company situé à 15 kilomètres à l'est du centre de Tokyo au Japon dans la baie de Tokyo sur un polder de la ville d'Urayasu, comté de Chiba.

Disney ne possède rien du domaine. Le domaine est la propriété du OLC Group, une société japonaise finançant et exploitant l'ensemble du domaine. Mais Disney perçoit un pourcentage du chiffre d'affaires de l'ordre de 5 à 10% (selon les sources).
Le complexe comprend les parcs à thèmes de Tokyo Disneyland et Tokyo DisneySea ainsi que plusieurs hôtels et une zone commerciale, Ikspiari.
La société OLC a racheté en 2001 la totalité des Disney Store au Japon.

L'historique:
En 1960 la société OLC est fondée.
En avril 1969 Disney et OLC signent un accord pour la création d'un parc à Urayasu à 15 km de Tokyo.
En novembre 1975 les travaux de création du polder prennent fin.
Le 15 avril 1983 Tokyo Disneyland ouvre ses portes au public.
En juillet 2000 la zone commerciale Ikspiari et le Disney's Ambassador Hotel ouvrent au nord du domaine près de la gare de Maihama.
En juillet 2001 la ligne de monorail Disney Resort Line débute son service desservant les deux parcs, les hôtels et la gare de Maihama.
En septembre 2001 le parc à thème Tokyo DisneySea et le Disney's Hotel Miracosta ouvrent leurs portes au sud du domaine ainsi qu'un énorme parking de plusieurs étages.
En 2005, une information apparaît dans les rapports annuels d'OLC, l'ouverture d'un nouvel hôtel.
En février 2006 l'ouverture du Tokyo Disneyland Hotel est annoncée.

Le domaine :
Le complexe de loisirs comprend :

Tokyo Disneyland
Tokyo DisneySea
Ikspiari (zone commerciale)
Bon Voyage (une boutique)

Les hôtels :
Disney's Ambassador Hotel
Disney's Hotel Miracosta
Tokyo Disneyland Hotel (prévu pour 2008 doit être construit devant l'entrée de Tokyo Disneyland)
cinq hôtels partenaires existent et sont situés entre Tokyo Disneyland et Tokyo DisneySea le long du monorail.

Les systèmes de transports :

Disney Resort Line
C'est la ligne de monorail

Disney Resort Cruiser
C'est un service de bus à l'américaine comme ceux des années 1930, entièrement chromé, avec un Mickey sur le côté. Ils desservent selon deux lignes les hôtels Disney depuis la gare de train de Maihama et Ikpsiari (Route A) et les hôtels partenaires (Route B) depuis la gare de monorail de Bayside.

Les parkings
Actuellement le Tokyo Disney Resort possède deux systèmes de parking sans compter celui de Ikspiari.
Le premier parking est celui d'origine, ouvert en 1983 entre l'entrée de Tokyo Disneyland et les hôtels partenaires en bordure de la baie de Tokyo. C'est un parking de surface de plus de 8 000 places. Il est découpé en 4 sections (Mickey, Donald, Goofy et Pinocchio). Depuis 2001, il a été agrandi vers le sud devant les hôtels partenaires. La surface en est presque doublée. Mais la section Mickey du parking a été en partie réduite afin de construire la gare du Disney Resort Line.

En février 2005 un projet de construction sur ce parking a été annoncé. Il doit être remplacé à terme par une (autre) structure de plusieurs étages; et surtout par un hôtel de style victorien à l'entrée du parc derrière la gare qui semble devoir s'appeler Disneyland hôtel. Il sera assez semblable à celui de France et celui de Hong Kong.
Le second parking est une structure située à l'entrée de Tokyo DisneySea. Il s'agit d'un bâtiment assez étroit (environ 50 m) de plus de 1000 m de long sur 5 étages. Un double parking de surface permet toutefois à gauche de l'entrée de cette structure d'accueillir des bus. Environ 300 bus peuvent ainsi stationner.

L'entrée depuis la gare de Maihama
La gare de Maihama est une gare de chemin de fer exploitée par la Keisei Electric (associé dans OLC, le propriétaire du complexe). Elle permet de rejoindre le centre de Tokyo. C'est la principale porte d'accès du complexe avec l'échangeur autoroutier qui est mitoyen de la gare (situé juste derrière au nord).

En raison de la forte fréquentation de la gare, OLC a depuis 2001 fortement développé cette porte d'entrée du complexe.

En sortant de la gare, trois chemins desservent le complexe. (Un petit quatrième de l'autre côté dessert les zones résidentielles alentours.)


Juste à droite commence un pont permettant de rejoindre l'entrée de Tokyo Disneyland, située de l'autre côté de la route longeant la gare. C'est le long de ce pont que la boutique Bon Voyage a été construite juste avant la route. Le pont enjambe ensuite la zone de dépose-minute du royaume enchanté pour atterrir au pied de la gare de monorail de style victorien à l'entrée du parc. Ce chemin permet aux visiteurs de ne pas traverser la rue comme avant.
En face de la gare une grande zone permet aux bus et aux particuliers de déposer des personnes à la gare. Elle sert aussi de gare de bus pour le complexe avec la Route A du Disney Resort Cruiser.
A gauche de la gare, le complexe commercial d'Ikspiari ouvre ses portes. Mais avant d'y arriver il faut d'abord passer devant le Welcome Center puis sous la ligne de monorail. L'entrée du monorail se fait au deuxième niveau du complexe commercial. Ensuite on arrive dans le "Courtyard" et on peut laisser sur notre droite le cylindre de Camp Nepos.

Le Welcome Center
C'est un bâtiment de deux étages ouvert durant l'été 2001 à l'entrée du complexe juste entre la gare de train de Maihama et celle de monorail d'Ikspiari. Il sert de centre d'accueil et d'information principal pour le complexe.

L'entrée se fait par un pavillon circulaire aux parois de verre. Ensuite deux "comptoirs" sont à la disposition des visiteurs dans le pavillon perpendiculaire situé derrière le long du monorail:

Information Counter à l'étage supérieur permet de réserver des billets et des restaurants dans les parcs. On peut même acheter les billets une heure en avance pour le jour même sans faire la queue devant les parcs. Les passeports annuels s'achètent dorénavant ici.
Hotel Service Counter à l'étage inférieur propose un comptoir pour chaque hôtel du complexe et pour les différents systèmes de transports.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:24

Disneyland Paris

Disneyland Resort Paris est un complexe de loisirs de la Walt Disney Company développé par l'intermédiaire d'une société européenne nommée Euro Disney SCA (dont elle détient plus du tiers du capital), puis au travers de Euro Disney Associés (une SNC)[1].

Disneyland Resort Paris est le nom donné au complexe suite aux problèmes financiers d'Euro Disney Resort entre l'ouverture le 12 avril 1992 (Le jour de la disparition de la Cinq) et 1995. Ce nom fut choisi le 1er octobre 1994 afin de revitaliser le parc et l'actionnariat.

Le domaine s'étend sur 1943 ha, à trente deux kilomètres à l'est de Paris, dans la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, principalement sur le territoire du village de Chessy. Une gare TGV a été financée par l'État français, la ligne RER A fut prolongée aux frais de la région ainsi que la bretelle autoroutière menant de l'A4 au parc.

Euro Disney SCA développa à l'image du complexe de Walt Disney World Resort, de nombreuses activités autour de parcs à thèmes.

En 2004, le chiffre d'affaire s'établissait à 1,048 milliard d'euros, avec une hausse de 5%. Le parc est la première destination touristique européenne avec 12,4 millions de visiteurs par an.

Histoire du Disneyland Resort Paris :
Grâce au succès du parc américain Disneyland de Californie, ouvert en 1955, la Walt Disney Company a commencé à rechercher de nouveaux sites pour établir d'autres « royaumes enchantés ». Cela a conduit à l'ouverture du Walt Disney World Resort en Floride en 1971, puis à celle du Tokyo Disney Resort au Japon en 1983.

L'implantation d'un parc Disney en France est un projet très ancien puisque dès la fin des années 1970, la firme Walt Disney Productions avait entamé des négociations avec la Datar mais ces dernières n'avait pas abouti. En janvier 1984, lors d'un voyage aux États-Unis d'Édith Cresson, alors ministre du Commerce extérieur et du Tourisme, son chef de cabinet, Patrick Subremon, introduit par Charles de Chambrun qui fut ministre du Commerce extérieur de Charles de Gaulle, rencontre un des plus importants promoteurs immobiliers américains, qui lors d'un déjeuner dans un club très select, s'enquiert de la situation politique et sociale de la France, s'inquiétant de « la révolution permanente », des « défilés syndicaux » et de son « administration tentaculaire ».

Le lendemain, Patrick Subremon rencontre au 40° étage de la Bank of America, Ray Watson, le président de Walt Disney Productions et Frank Stanek qui venait de réaliser le premier Disneyland à l'étranger, Tokyo Disneyland. Ils passent ensemble de longues heures lors desquelles, le français, qui ne parle pas l'anglais, va découvrir la philosophie d'entreprise de Disney et sa culture. Il découvre aussi les lignes générales du'n ambitieux projet en Europe, pour lequel ils recherchent un terrain plat de 500 hectares, situé près d'un nœud de communication et d'un aéroport international, dans un environnement capable d'accueillir plus de 10 millions de visiteurs chaque année.

Quelque temps après, les américains remettent aux français, divers documents de réflexion. Édith Cresson, met au courant le président de la République (François Mitterrand), mais le nombre de personnes ayant connaissance du projet est réduit au minimum et le restera : le secrétariat des Villes nouvelles, la banque d'affaires Lazard, pour les questions financières, et le cabinet Bourdais, pour une étude sur les emplacements. Le ministre de l'Intérieur, Gaston Defferre, finit aussi par être mis au courant au printemps 1984, lorsque des hélicoptères affrétés par les américains commencent, en de nombreuses occasions, à survoler les territoires potentiels d'implantation, cette activité insolite ne passant pas inaperçu, et imagine de son côté avoir le futur parc aux portes de Marseille.

Parallèlement, les français commencent, en catimini, une négociation très serrée, alors même que Michael Eisner et Frank Wells fraîchement nommés à la direction de Disney, suite à une forte bataille boursière, sont intéressés par une implantation en Europe et ont commencé, fin 1984, à rediscuter sérieusement de l'idée d'un « Euro Disneyland ». Les chefs de la division de parc à thème de Disney, Dick Nunis et Jim Cora, leur ont alors présenté une liste de presque 1200 endroits possibles en Europe.

Début 1985, les journaux français découvrent à leur tour le projet et le popularisent, alors que Carl G. Bongino, le vice-président de Walt Disney Productions est reçu par le Premier ministre, après avoir remis un dossier précisant les intentions de Disney et comprenant trois sites potentiels en France, un en Ardèche, un dans le Var et le dernier à l'Est de la Région parisienne. Les Français créent un groupe de travail informel, sans existence légale, comprenant une dizaine de personnes représentant en particulier l'État et la Région Île-de-France, où se situe le site de Marne-la-Vallée qui semble avoir le potentiel le plus important. La composition, à l'époque était secrète, mais parmi eux : Gérard Mestrallet de la banque Indosuez, Patrick Subremon du ministère du Tourisme, Jean-Noël Chapalut haut-fonctionnaire en charge des villes nouvelles, Michèle Dayries et le chef de cabinet du président RPR du Conseil régional d'Île-de-France, Michel Giraud.

De janvier à juin, les français multiplient les voyages vers les États-Unis, mais sans beaucoup d'organisation, de plus ils n'arrivent pas à former une véritable équipe, l'individualisme traditionnel, alimenté par de nombreuses empoignades internes pour des questions financières et de sensibilités politiques différentes l'emporte. Les Américains en profitent pour faire monter la pression et exigent des engagements concrets.

En mars 1985, après une première présélection, seuls deux sites espagnols et deux sites français sont conservés comme des candidats viables. Pendant ce temps, les Français qui s'entredéchirent notamment au sujet du financement du prolongement du RER jusqu'au futur parc, ne sont pas en mesure de s'engager concrètement plus avant dans le projet et tentent à tout prix de gagner du temps, mais les Américains voulaient arrêter les négociations au début de l'été 1985. En Espagne, les pouvoirs publics et la presse s'enthousiasment à l'idée de recevoir le futur parc et affirment haut et fort que Mickey préfère le sombrero au béret. Ils décident de mettre le paquet et alignent les subventions afin d'attirer l'attention d'Oncle Picsou.

Face à cette surenchère des concurrents espagnols, les quatre principaux membres du groupe de travail décident de rétablir les négociations avec les responsables du projet chez Disney. Un, d'entre aux se rend en Californie, mais les Américains l'écoutent seulement dans un silence total et glacial. Les Espagnols sont alors certains de leur victoire. Mais, à force de persévérance et de persuasion, le négociateur français parvient à rétablir la négociation, les Américains appréciant son dynamisme. Dès juillet 1985, les Français se réorganisent et désormais un seul homme les représentera, il s'agit de Jean Peyrelevade, alors président de la Compagnie financière de Suez.

Mais la situation est grave, les Espagnols ont une très importante avance dans leur dossier, cependant, il parvient à faire repousser jusqu'à fin septembre le délai consenti par Disney pour présenter une proposition financière solide. Dès lors, les Français, mettant de côté leurs sensibilités politiques, vont désormais faire front commum et progressent à coups de concessions, mais cette fois même trop rapides. Michel Giraud, président de la Région Île-de-France, donne un sérieux coup de pouce en faveur du prolongement du RER, et le gouvernement français accorde des bonifications pour des crédits à 9,75% — à l'époque l'inflation était très élevée — et promet des allègements fiscaux. Mais dans la précipitation, à cause de fuites, des informations importantes se retrouvent catastrophiquement dans la presse, en pleine négociation, comme par exemple celle sur la surface de 1 600 hectares que la France serait disposé à donner sur les 2 400 qu'ils recherchent.

En octobre, les propositions françaises sont cette fois solides et la visite du responsable des achats de Disney à Rungis, afin de s'assurer que la région a les capacités de nourrir sans difficultés logistiques, dix millions de visiteurs, marque la fin des négociations. Il repart convaincu, et le 12 décembre 1985, huit cadres de Disney arrivent à Paris, dont Richard Nunis, le directeur de la division "Parc d'attractions" et Jim Cora, le principal responsable des négociations.

Les sites en Espagne avaient pour eux l'avantage du climat et de la proximité de la Méditerranée. Mais l'emplacement proche d'Alicante fut abandonné lorsqu'on constata qu'il y soufflait des forts vents tous les ans pendant plusieurs semaines. De même, le site français proche de Toulon fut rejeté à cause de la géologie de son sous-sol, trop dur. Enfin, Barcelone ne fut pas retenue à cause de sa situation européenne trop excentrée, attirante l'été pour les vacances mais trop peu l'hiver — les menaces terroristes de l'ETA contribuèrent aussi à l'écarter de la liste. Ce site est toutefois en partie viable, le parc Port Aventura s'y installa. Plus tard, Universal acheta ce parc pour le nommer Universal Mediterrannea puis le revendit.

Les Français sont satisfaits du travail accompli et pensent que les derniers points de détail n'empêcheront pas la signature définitive du fabuleux contrat avant Noël. Mais, dès le lendemain de leur arrivée, le vendredi 13 décembre, les Américains réclament une rallonge financière de la part du département de la Seine-et-Marne, et le président du Conseil général, Paul Séramy, ardent défenseur du projet, donne son accord pour mettre quelques dizaines de millions de francs supplémentaires, surtout lorsque les Français découvrent que le Président de Disney, Michael Eisner, était toujours en train de négocier directement avec les Espagnols. Ce dernier arrive à Paris, et le 18 décembre, il signe le protocole d'accord avec le gouvernement français et la région Île-de-France pour la réalisation d'un parc Disneyland à Marne-la-Vallée; l'accord définitif devant être conclu initialement avant les élections législatives de mars 1986.




Dernière édition par Thierry le Disneyen le Lun 19 Oct 2009 - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:25

Un projet d'envergure :
La société américaine a su habilement faire jouer la concurrence entre les sites afin d'obtenir des pouvoirs public des concessions que d'aucun jugèrent exorbitantes. Mais ce n'est qu'en 1987, que l'État français signe un contrat de 33 ans pour le développement du complexe d'Euro Disney Resort, les travaux peuvent débuter. C'est ainsi que le nouveau parc Disney vit le jour à Marne-la-Vallée, à moins de 40 minutes de Paris en RER, sur les communes de Magny-le-Hongre, Serris et Chessy.

Selon le projet final, le parc devait atteindre 1 800 hectares en l'an 2000 dont une faible partie pour le parc d'attractions proprement dit, le reste devant recevoir, des bureaux, un théâtre, des centres culturels commerciaux et sportifs. Le montant de l'investissement initial prévu était de 15 milliards de francs (soit 2,3 milliards d'euros) plus 5 milliards de francs pour les infrastructures (routes, RER, etc.). Une deuxième tranche est envisagée dès cette époque. Le chantier devrait employer près de 10 000 personnes, et à son ouverture, le parc devrait employer 23 000 personnes en permanence et 5 000 autres en temporaire. Les activités annexes et périphériques devraient à terme générer, selon les prévisions les plus optimistes des experts, la création de près de 100 000 emplois.

Depuis sa première ouverture :
Le complexe est grand et comprend en plus des hôtels et un centre de divertissements, Disney Village.

Depuis le 16 mars 2002, le resort est complété par un deuxième parc à thèmes, le Parc Walt Disney Studios, le resort a du coup encore changé de nom et est baptisé depuis Disneyland Resort Paris. Situé à droite du premier parc, le long de la ligne de RER, ce parc comporte seulement 10 attractions et est basé sur la visite et la découverte des coulisses du cinéma, des dessins-animés et de la télévision. Il est appelé à connaître de nouveaux agrandissements à partir de 2007.

Le complexe :
Le complexe comprend actuellement :

Parc Disneyland Paris[2]
Parc Walt Disney Studios
Disney Village (anciennement Festival Disney)
6 hôtels Disney
Disneyland Hotel
Disney's Hotel New York
Disney's Sequoia Lodge
Disney's Newport Bay Club
Disney's Hotel Cheyenne
Disney's Hotel Santa Fe
Disney's Ranch Davy Crockett, ranch équipé de bugalows de trappeur dans une forêt et d'emplacements pour camping-cars
1 golf de 27 trous, le Golf Disneyland
Le Centre Commercial Val d'Europe
2 gares RER et 1 gare TGV
1 zone de bureaux Arlington Business Square



4 hôtels "conseillés DRP" :
MövenPick Dream Castle Hotel Paris sur le thème du Château.
Holiday Inn sur le thème du cirque.
Explorers MyTravel Hotel sur le thème des Explorateurs.
Kyriad Hotel sur le thème de la Campagne Française.
2 hôtels "associés DRP" :
Hôtel Elysées Val d'Europe sur le thème de l'hôtel parisien.
Hôtel Radisson SAS sur le thème du golf.
1 résidence "associée DRP" :
Pierre & Vacances propose des appartements pour la nuit ou plus.

Et plusieurs zones résidentielles, agrandissant les communes limitrophes du domaine.

Organisation du complexe :
Le complexe s'organise en grande partie dans un cercle routier baptisé Boulevard Circulaire, situé au nord du domaine de 1943 ha. C'est dans ce cercle que se trouve la plupart des éléments constituant le complexe. Le centre de "gravité" du complexe n'est pas celui du cercle mais se trouve à 500 m au nord-ouest sur l'axe autoroutier provenant de l'A4 et appelé Avenue Paul Séramy. Cette longue avenue en ligne droite permet comme à Walt Disney World de voir au loin de château du royaume enchanté, seul le Disneyland Hotel masque le bateau de l'édifice.

Autour de ce centre de gravité se trouve :

au nord-ouest les Fantasia Gardens au pied du Disneyland Hotel marquant l'entrée du parc Disneyland.
à l'ouest la Place des frères Lumières, marquant l'entrée du parc Walt Disney Studios
au nord la gare de RER (une verrière permet de surplomber les voies) et la gare de TGV. Juste devant, un bâtiment pour l'office de tourisme a été construit en 2001.
au nord-est, le long de la gare TGV se trouve la gare de taxi et de bus (interne, aéroport et banlieue) ainsi qu'un passage piéton menant au parking de 11.200 places. C'est juste au début de ce chemin que se trouve l'aire de pique-nique.
à l'est c'est l'entrée du Disney Village puis de l'autre coté, le lac Disney encadré par plusieurs hôtels.
au sud-est se trouve le cinéma Gaumont du Disney Village, avec sa salle IMAX. C'est cette zone qui servira à agrandir le Disney Village.
au sud un parking concédé à Vinci Park marque la première étape de l'extension du Disney Village. Entre ce parking et le cinéma, une esplanade permet de prolonger l'avenue Paul Séramy.
Les parcs à thèmes se situent sur la gauche de l'avenue tandis que les hôtels sont sur la droite. Mais les marques des problèmes financiers de Disney sont profondément visible sur l'organisation actuelle du complexe. Ainsi le centre commercial Val d'Europe, qui a du être construit pour apporter de l'argent et une source de revenus à Euro Disney SCA, est construit dans le périmètre du boulevard circulaire, à l'origine prévu pour ne contenir que des éléments de ""magie Disney". Plus au sud l'Arlington Business Square est une zone à vocation de bureaux.

Dans les débuts du projet d'Euro Disney resort, un troisième parc à thème avait été évoqué, du type EPCOT/WestCOT ou autre, mais la disposition actuelle des éléments ne semblent pas en faveur de ce projet sauf en construisant un système de transport. Seul deux zones sont disponibles : le quadrant sud-est du boulevard circulaire ou l'extrême nord-est du complexe près des hôtels partenaires. D'après les "habitudes" des parcs Disney, le moyen de transport utilisable est le monorail mais ce dernier devra desservir le "centre de gravité" du complexe où l'espace manque pour une telle infrastructure. Le bail entre Euro Disney SCA et l'état français prendra fin en 2017 d'ici là les imagineeers de Disney auront le loisir de trouver des idées et des solutions. N'oublions pas une chose en 2005 la direction de la Walt Disney Company envisage un parc à Shangaï pour 2012, la décision de construire un troisième parc en France devra se faire avant 2010 afin de laisser le délai de 7 ans nécessaire à la conception et à la construction d'un parc.

Les coulisses :
Le complexe possède un ensemble de services regroupées pour les deux parcs appelés "coulisses".

Ainsi le service des costumes est situé entre les deux parcs derrière le Disneyland Hotel et est l'une des parties de l'attraction Studio Tram Tour. Il existe aussi :

un service horticulture dont les serres sont situées derrière l'attraction It's a Small World.
un parcours d'entraînement pour Moteurs, Action! derrière Star Tours avec une casse
un bâtiment de stockage pour les chars des parades situé entre les serres et la casse
un hangar pour les trains situé derrière Indiana Jones et le Temple du Péril
un haras avec un manège derrière le Chaparral Stage
un entrepôt de 300 m de long et 110 de large (au maximum) pour les denrées alimentaires et les objets en vente dans les boutiques
un entrepôt de 250 m de long et 90 de large pour l'entretiens des équiments, décors...

Analyse économique et touristique :
Une aventure difficile
Le parc, ouvert sous le nom d'Eurodisney avant d'être rebaptisé d'un nom jugé plus "prestigieux", a connu des débuts difficiles, avec une fréquentation qui n'était pas à la hauteur des espérances. Au fil des années, malgré un lent redressement de l'affluence, les dettes importantes accumulées par le groupe font même craindre pour la pérennité du parc ; cependant, la solidité financière de la maison mère parvient à convaincre les banques de donner leur appui en 2004. Ces dernières années (dans un contexte économique difficile il est vrai), le nombre de visiteurs est resté en deçà des attentes de ses promoteurs – notamment pour ce qui concerne les dernières ouvertures qui peinent à trouver un public.
Un symbole ambigu
La création du parc en 1992 – et son annonce quelques années plus tôt – avait suscité beaucoup d'espérances dans une France touchée par le chômage. Mais peu à peu, il est devenu le symbole, pour l'opinion publique, du management à l'américaine, étant souvent assimilé aux conditions de travail difficiles, à la précarité, aux faibles salaires et à un dialogue social qui laisserait à désirer. En 1998, le parc a d'ailleurs connu une de ses premières grèves d'importance.

Lien:
http://disneycentralplaza.aceboard.fr/forum2.php?rub=3467&cat=88731&login=931


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:25

Hong Kong Disneyland Resort

Hong Kong Disneyland Resort est le complexe de loisirs de la Walt Disney Company qui a ouvert le 12 septembre 2005 dans le territoire de Hong Kong sur l'île de Lantau. Le complexe comprend un parc à thème, Hong Kong Disneyland à l'image de Disneyland, deux hôtels, une zone commerciale et un centre de loisirs.

Le parc devra accueillir 5,6 millions de visiteurs la première année pour être rentable.

Un second parc et d'autres hôtels suivront dans les années à venir. Le domaine est construit sur un polder de 114 hectares face à Hong Kong et Kowloon sur l'île de Lantau qui accueille aussi, mais de l'autre côté des montagnes, le nouvel aéroport de Hong Kong. Le polder sera construit en deux phases dans l'ancienne Penny Bay, la première est celle soutenant le Royaume Enchanté et les deux premiers hôtels . La seconde a commencé mais rien n'est encore totalement décidé sur les constructions.

Historique :
Novembre 1999 - Le projet de Hong Kong Disneyland est annoncé.
10 décembre 1999 – l'accord officiel est signé entre le gouvernement de la SAR[1] de Hong Kong et la Walt Disney Company.
été 2000 – Le projet de viabilisation du terrain commence sur le futur site du Hong Kong Disneyland Resort.
Août 2001 – Don Robinson est nommé vice président à la tête du groupe de direction du Hong Kong Disneyland Resort.
Novembre 2002 – Les plans du Hong Kong Disneyland Hotel et Disney's Hollywood Hotel sont présentés par les responsables de Disney.
12 décembre 2002 – Le projet d'une collection de timbres commémoratifs pour le Hong Kong Disneyland est annoncé.
12 janvier 2003 – La Walt Disney Company et le gouvernement de Hong Kong pose la première pierre du premier parc à thèmes en Chine.
Juillet 2004 – Hong Kong Disneyland présente Jacky Cheung, le représentant officiel.
23 septembre 2004 – La cérémonie de "chapeautage" du château de Hong Kong Disneyland a lieu.
21 octobre 2004 – Hong Kong Disneyland nomme son premier ambassadeur, Angela To.
22 novembre 2004 – Disney et le gouvernement de Hong Kong annonce l'ouverture du Hong Kong pour le 12 septembre 2005, en accord avec la tradition du feng shui.
Février 2005 – Hong Kong Disneyland ouvre son service téléphonique de réservation d'hôtel.
25 avril 2005 – Hong Kong Disneyland et la MTR Corporation dévoile le premier train de la Disneyland Resort Line.
5 mai 2005 – Hong Kong Disneyland rejoint la "Happiest Celebration on Earth," un hommage mondial chez Disney de 18 mois pour le 50e anniversaire de Disneyland.
13 mai 2005 – la gare de train du Hong Kong Disneyland MTR est achevée.
1er août 2005 – le nouveau service de la MTR commence à desservir le Hong Kong Disneyland Resort.
16 août 2005 – Hong Kong Disneyland ouvre son parc aux cast members, leurs familles et amis pour les tests grandeur réelle juste avant l'ouverture. L'Inspiration Lake Recreation Centre ouvre officiellement au public

L'ouverture:
12 septembre 2005 – Ouverture officielle du parc au public.
Début novembre 2005, une information est parue dans la presse anglophone de Hong Kong et concernait la possibilité que le gouvernement de la SAR se désengage financièrement du complexe touristique.

Le complexe :
Le complexe comprend actuellement :

Hong Kong Disneyland
Disneytown (la zone commerciale encore non construite)
Les hôtels
Disneyland Hotel (400 chambres)
Disney's Hollywood Hotel (600 chambres et extensible)
Les transports
Disney Resort Line servant de connexion au métro de Hong Kong
Disneyland Resort Pier un embarcadère pour ferry desservant la ville de Hong Kong et celle de Kowloon.
un parking de 1 000 places pour les autos et 300 pour les bus.
Inspiration Lake Recreation Centre (centre de loisirs de 3,5 hectares)

L'organisation du complexe:
Pour rejoindre le cœur du complexe que ce soit en voiture, bus ou train il faut passser par un col entre deux montagnes de l'île de Lantau et débouchant sur le polder construit dans la Penny Bay. La route se termine par un premier rond-point. A droite l'Entry Road passe entre l'Inspiration Lake à l'ouest et la station électrique à l'est sur les contreforts de la montagne. Elle rejoint un second rond-point qui dessert : à l'est l'Inspiration Lake Recreation Centre, au sud la Park Disney Road qui dessert les hôtels et les coulisses, à l'ouest la Frontage Road pour les parkings et les gares.

Le cœur du complexe est organisé autour d'un axe central nord-sud, la (Disney's) Park Promenade qui relie la gare de bus à l'embarcadère du ferry et de deux axes horizontaux s'incurvant en s'éloignant de l'axe vertical. L'axe nord peut être au choix la ligne de chemin de fer séparant le "Monde Disney" du monde réel ou la route desservant les parkings.
Voici du nord au sud les différentes étapes de la Park Promenade:

La Frontage Road située au pied d'une montagne dessert les parkings depuis un rond-point situé à l'ouest entre l'Inspiration Lake et la station électrique.
Le gare routière encadrée par les parkings
Un pont enjambe la voie ferrée qui sépare les zones de loisirs Disney des autres constructions.
La gare de train de la Disney Resort Line
La porte avec le signe "Welcome"
Sur la droite un peu à l'écart se trouve le bâtiment administratif du domaine.
La grande place avec une fontaine est le point central des Fantasy Gardens. Le fontaine prend la forme d'une étoile à cinq branches évoquant la fleur de Bauhinia, le symbole de Hong Kong. Les personnages de Disney sont représentés avec un thème aquatique dans la fontaine sous la forme de statues de bronzes encerclant une baleine éructant de l'eau.
Depuis cette place à l'ouest s'ouvre la place d'entrée avec les guichets du parc Hong Kong Disneyland et la gare de Main Street USA. Le City Hall de Main Street sert aussi de Costuming.
L'entrée du second parc semble devoir se faire à l'est de cette place
Une longue allée ponctuée de deux places circulaires emmène les visiteurs jusqu'au bord de mer.
La première de taille moyenne semble devoir servir pour Disneytown, probablement le cœur de cette zone.
La seconde de taille relativement petite est située juste avant l'axe horizontal sud la Park Disney Road qui pour le moment part vers l'ouest et dessert les deux hôtels.
L'allée se change en chemin au niveau de l'hôtel Disneyland Hotel.
Le Disneyland Resort Pier dont les embarcadères permettent de rejoindre les autres îles de Hong Kong en bateau.

Shanghaï Disneyland Resort

Shanghaï Disneyland Resort (nom provisoire) est le prochain complexe de loisirs de la Walt Disney Company, sixième de par le monde et second en Chine. Il devrait se situer sur la ville de Chuansha, dans le district de Pudong.

D'après les informations officielles le complexe ne comprendrait aucun hôtel mais aurait une superficie trois à quatre fois supérieure à celui du Hong Kong Disneyland Resort, une superficie de 1 425 ha a été annoncée. Cela semble étrange au vue des autres complexes de Walt Disney Parks and Resorts.

Il devrait bien sur comprendre un Royaume enchanté surement nommé Shanghaï Disneyland.

L'ouverture est prévue pour 2013, après l'exposition universelle.


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:26

Les projets abandonnés de Disney

Mineral king ;Westcot ;EPCOt vue par Walt Disney ..etc
La Walt Disney company a toujour eu énormément d'idées certaines ont aboutit d'autres non Voici un lien vous présentant les projets architecturaux (Parcs à Thèmes ..etc)qui n'ont pas vu le jour ou ont été modifiés:
http://disneycentralplaza.aceboard.fr/931-5800-90656-0-Dans-eandres-histoires-oubliees.htm

Pour conclure ,partiellement, ce sujet voici la liste des principaux propriétaires de la Walt Disney Company:


La Walt Disney Company est majoritairement détenue par :

des fonds de pensions américains
California Public Employees’ Retirement System (CalPERS)
New York State Common Retirement Fund
American Federation of State, County and Municipal Employees Pension Funds (AFSCME)
Illinois State Board of Investment
des fonds d'investissements
Waddell & Reed, Inc (6%)
Wells Fargo Advantage Funds(6%)
On peut aussi noter que depuis janvier 2006 Steve Jobs (fondateur et PDG d'Apple Computer) possède 3,7 milliard de dollars en actions (plus de 2 %), suite au rachat de son autre société, Pixar, et devient ainsi la première personne privée détentrice d'actions. Le deuxième actionnaire personnel est Michael Eisner qui possède 14 millions d'actions (1,7%).

Voici un lien sur la Walt Disney company:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Walt_Disney_Company


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:27

Au delà de la Walt Disney company:
-Disney family Museum:


Le Walt Disney family Museum est un musée situé dans le Presidio de San Francisco en Californie , au sein du Golden gate national recreation area et dédié à l'histoire de Walt Disney . Le musée a ouvert le 1er octobre 2009 .
Ce musée à caractère biographique a été lancé le 17 novembre 2004 par Diane Disney Miller , fille de Walt. Le musée est détenu par la Walt Disney Family Foundation, une organisation à but non lucratif dont le capital est issu des biens de la famille Disney. Il occupe trois bâtiments sur le mail principal du présidio dont le 104 Montgomery Street . Le Presidio est un ancien terrain militaire en cours de reconversion: la base fut abandonnée en 1994 par l'armée de Terre qui l'a occupée pendant des décennies. Le bureau de poste destiné aux militaires appartient à un groupe de cinq bâtiments construits entre 1895 et 1897 durant les Guerres indiennes .
Le musée contiend des dessins, photographies, lettres, documents et objets divers qui racontent l'histoire de Walt et son influence sur l'époque où il a vécu. Le musée accueille également un centre éducatif, les bureaux de la fondation et de l'administration du musée; il est également un lieu d'archives. Les collections présentées proviennent des archives de la walt Disney Company ( Walt Disney archives) , des fonds de la famille Disney et de collectionneurs privés. Certains éléments sont toutefois des reproductions des originaux.
Lien:
http://www.disney.go.com/disneyatoz/familymuseum/
- Walt Disney Hometown Museum :

Afin de célebrer les 100 ans de Walt Disney la ville de Marceline où Walt passa son enfance lui a dédié ce musée contenant plus de 2500 pièces provenant de nombreuses collections le tout situé dans l'ancienne gare de Marceline inauguré le 21 septembre 2001 par le maire de Marceline et Doina Roman-Osborn ambassadrisse de Disneyland en 2001
http://www.waltdisneymuseum.org/
- Providence Saint Joseph medical center
Situé au 501 south Buena vista street (voisin de la Walt Disney company)à Burbank le Providence Saint Joseph medical center est le plus grand Hôpital de la vallée de San Fernando.
Fondé en 1943 par les soeurs de charité de la maison de la providence ,L'Hôpital Saint Joseph est connu pour sa technologie dernier cri et sa haute qualité sans oublier l'encadrement des malades.
Les passionnés de Disney le connaissent également en tant que lieu où Walt Disney eu ces dernières visions artistiques avant de décèder le 15 décembre 1966.

çi dessus la nouvelle aile de l'hôpital saint joseph (vue de Buena Vista street)comprenant les étages de la maternité sponsorisé par Disney .


Quand les plans de l'Hôpital furent développés par les soeurs de charité de la maison de la providencedans les années 1940's l'un de leurs plus fervent supporters n'était autre que Walt Disney en personne ;il était également leur voisin.
Walt a non seulement soutenu ce projet mais fut également consultant lors des premières années du développement de celui çi.
En 1943 mis à contribution des animateurs de ses studios dont l'une des légendes Disney en la personne de Mary Blair afin d'agrémenter l'hôpital artistiquement parlant.
le partenariat avec Disney se poursuis encore à ce jour,que ce soit avec la compagnie mais également avec la famille Disney sous forme de dons ,entre autre.

çi dessus Mickey offrant un chèque de la Walt Disney company à soeur Zéphirin des soeurs de charité de la maison de la providence
afin de contribuer à la construction de l'Hôpital saint Joseph en 1943.

çi dessus le premier coup de pelle de Walt Disney lors de la cérémonie d'inauguration du chantier de l'hôpital Saint Joseph en 1943 en présence de l'archevêque J.F.A McIntyre ainsi que des soeurs de charité de la maison de la providence et quelques invités privilégiés.

Afin d'accéder à l'entrée de l'Hôpital Saint Joseph les visiteurs entrent dans la place Disney.
La Walt Disney company,la famille Disney ainsi que des employés
notables figurent sur la liste des généreux donateurs figurent sur un tableau situé dans le hall de l'établissement.On peut également apercevoir sur la gauche de la photo les fameux Walt Disney studios.

La fondation de la Walt Disney company sponsorise la maternité
Situé devant la Nursery nous pouvons admirer cette statue de Dumbo en compagnie de la fameuse cigogne (vous ne le saviez pas encore que les bébés étaient livrés par des cigognes ) .
on peut également y contempler des esquisses du grand classique Dumbo .
Roy E Disney ainsi que sa femme Patricia Ann Dailey sponsorisent,quand à eux,la salle d'attente des invités de la maternité.



çi dessus une vue des studios prise de la salle de repos de l'hôpital.

Bien que le 3èm étage de l'hôpital soit dédié à Dumbo,le 4èm quand a lui,est orné d'oeuvres de Mary Blair
çi dessus Mary Blair présente une fresque murale inspiré de Dumbo à soeur Marcien et soeur Flora Mary en 1943.Cette fresque demeure familière au sein de la nursery.
çi dessous quelques esquisses du 4èm étage:

















site de l'hôpital:
http://www.providence.org/losangeles/facilities/providence_saint_joseph/default.htm




Dernière édition par Thierry le Disneyen le Lun 19 Oct 2009 - 20:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:28

Au delà de la Walt Disney company: Les écoles Disney
Pour ceux qui n'aiment pas l'école voici un bon remède










L'adresse :
Walt Disney Elementary School • 200 Lakeside Drive North • Levittown, PA 19054


A moins que vous préferiez les autres:
-The Walt Disney school
4100 S. Fremont
Springfield, Missouri 65804


-The Walt Disney School
4140 Hutchinson River Parkway East
Bronx, New York 10475


-Walt Disney Elementary School
420 E CALIFORNIA
Marceline, MO 64658

-Walt Disney Elementary
5717 S. 112th Street
Omaha, NE 68137


-Walt Disney Magnet School
4140 N. Marine Drive, Chicago, Illinois



-Walt Disney Elementary School
1220 West Orange Grove Ave., Burbank, California 91501


-Walt Disney elementary school
175 Coldwater Road Rochester, NY 14624


-Walt Disney Elementary School.
3250 Pine Valley Road
San Ramon, CA 94583


Walt Disney School Rome, Italy


Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 4 Juil 2007 - 20:28

Découvrez les légendes disney qui permirent aux rèves de se concrétiser sur ce lien:
http://disneycentralplaza.aceboard.fr/931-3468-99604-0-Legendes-Disney.htm


Revenir en haut Aller en bas
Cobain



Masculin
Age : 31
Messages : 8050
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Jeu 5 Juil 2007 - 0:20

Merci pour toutes ces infos Thierry, t'es mon ecyclopédie Disney préféré Very Happy ! En tout cas bravo, t'as du courage de tout reposter ici, enfin ça aurait été dommage de perdre de si bons posts!


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Lun 13 Aoû 2007 - 19:44

petit up pour les nouveaux arrivants et les autres éventuellement


Revenir en haut Aller en bas
Oliver



Masculin
Messages : 103
Localisation : Yvelines
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 5 Sep 2007 - 20:28

Aaah Thierry, tu me rassure ! Very Happy
Je ne suis pas le seul "fou" à m'être fait photographié au panneau d'entrée d'Isigny sur mer (avec une peluche Mickey en plus pour moi u_u'' ).
J'ai fait faire un détour à la voiture sur la route des vacances rien que pour ça n_n'
Revenir en haut Aller en bas
http://www.animusique.com
hilness



Masculin
Age : 32
Messages : 314
Localisation : Seine maritime
Inscription : 14/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Ven 9 Nov 2007 - 22:13

he he je suis passé aujourd'hui à isigny!Mais pas put faire de tofs..

Et bravo pour ton travaille de recherche thierry!
Revenir en haut Aller en bas
Gun Club



Masculin
Age : 24
Messages : 2855
Localisation : Yvelines
Inscription : 18/09/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Jeu 31 Jan 2008 - 11:25

J'ai pas le courage de tout lire, sinon, c'est une fois de plus un trés bon travail Razz



Création de la chambre Space Mountain.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Jeu 31 Jan 2008 - 16:27

t'inquiète il ne faut pas de courage pour tout lire juste de la passion (ce que j'ai pu cerner chez toi Wink ) .

j'en profite pour apporter des complément:

-
iParenting Media est une société de fourniture de contenu internet spécilisé dans les sites pour la famille et les parents. Elle a été rachetée en décembre 2007 par le Walt Disney Internet Group, filiale de la Walt Disney Company.
La société a été fondée en 1996 par Alvin All et Elisa Ast All avec l'ouvertur du site PregnancyToday.com, le couple attendant alors leur premier enfant[1].
Depuis la société propose une quarataine de sites en anglais dont 11 ont été déclinés en espagnol :

  • Preconception.com
  • Cycle Daily
  • Celebrity Parents
  • Pregnancy Today
  • Pregnancy Daily
  • Birth Plan
  • Birthstories
  • Babies Today
  • Baby Daily
  • Breastfeed.com
  • Toddlers Today
  • Preschoolers Today
  • Children Today
  • Preteenagers Today
  • Teenagers Today
  • Dads Today
  • Moms Today
  • Grandparents Today
  • Recipes Today
  • Home Style Today
  • Traveling Today
  • Twins Today
  • Special Kids Today
  • iParenting Adoption
  • iParenting Stories


Revenir en haut Aller en bas
abc@Disney
Modérateur


Masculin
Age : 31
Messages : 1795
Localisation : Wisteria Lane
Inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Sam 26 Sep 2009 - 23:37

Bravo Thierry !
Penses à mettre aussi les deux sociétés dont on parlait la dernière fois sur le chat !
Miravista Films et Patagonik Film Group.

Oups j'ai rien dis, je viens de tout lire et elles y sont ! Sorry !



Et peut-être qu'un jour, mon rêve deviendra vrai...
Ma page Facebook => Disney Mania Kingdom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Disney-Mania-Productions-15966699412419
abc@Disney
Modérateur


Masculin
Age : 31
Messages : 1795
Localisation : Wisteria Lane
Inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Jeu 3 Juin 2010 - 15:53

Avec l'accord de notre ami Thierry le Disneyen, je vous présente les sociétés récemment acquises (entièrement ou en partie) par The Walt Disney Company :

- Depatie-Freleng Entreprises :




Depatie-Freleng Entreprises ou (DFE) a été créée par Friz Freleng et David H. Depatie en 1963 suite à la fermeture de la Termite Terrace (ancien studio d'animation de Time Warner).

La Société est plus connu pour avoir produit les dessins animés de La Panthère Rose mais aussi des courts-métrages des Looney Tunes pour le compte de Warner Bros (Time Warner).

La société est rachetée en 1981 par Marvel suite au départ en retraite de Friz Freleng, et est revendue par Marvel à Saban Entertainment (renommé par Disney : BVS Entertainment).


En 2001, Saban Entertainment est vendu à Disney dans le cadre de la vente, par la News Corporation de Fox Family Worldwide.

Le 31 décembre 2009, Disney Finalise le rachat de Marvel Entertainment et la société Depatie-Freleng Entreprises, ainsi que tout son catalogue, appartiennent depuis cette date entièrement à The Walt Disney Company.


- POW! Entertainment :




La société a été fondée par Stan Lee, Arthur Lieberman et Gill Champion en 2001.

Disney acquis 10% de POW! Entertainment, en même temps que cette dernière rachète Marvel Entertainment au début de l'année 2010.

Site officiel de POW! Entertainment :
http://www.powentertainment.com/Home.html


Dernière édition par abc@Disney le Jeu 3 Juin 2010 - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Disney-Mania-Productions-15966699412419
abc@Disney
Modérateur


Masculin
Age : 31
Messages : 1795
Localisation : Wisteria Lane
Inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Ven 4 Juin 2010 - 17:10



- UTV Software Communications :

C'est un groupe de média indien fondé en 1990 et dirigé par Ronnie Screwvala.
La société est spécialisée dans le cinéma, la télévision, les sites internet et les jeux vidéo.

*Participations de Disney dans UTV Software Communications :
- Juillet 2006 : Disney rachète 14.5%,
- Décembre 2007 : Disney veut racheter 11 à 15% de plus,
- Février 2008 : Disney détient : 32.1% d'UTV et 15% d'UTV Global Broadcasting, filiale d'UTV,
- Juin 2008 : Disney détient 37.29%,
- Décembre 2008 : Disney détient 50% de la société indienne,
- Mars 2009 : Disney détient 59.94%,
- Mars 2010 : la part de Disney est réduite à 50.45%.

Ce qui fait de Disney l'actionnaire majoritaire de UTV Software Communications.

Organisation d'UTV :
- United Entertainment Solutions Ltd. : (1997) Filiale spécialisée dans la post-production et la distribution,
- UTV Communications : (2004) elle assure la distribution des co-productions en Inde et à l'international, et elle comprend :
*UTV Motion Pictures,
*UTV Communications (USA, UK, Mauritius),
- United Home Entertainment : (2004) rachetée totalement par Disney en novembre 2006, spécialisée dans la gestion des chaînes de télévision, Disney a fait l'acquisition de Hungama TV,
- UTV Global Broadcasting : détenue à 15% par Disney, gère deux filiales :
*Genx Entertainment qui détient deux chaînes pour la jeunesse,
*UTV Entertainment Television détient les chaînes World Movies et UTV Hindi Movies Channel,
- UTV TV : (2007) spécialisée dans la distribution des productions télé.
Cette filiale détient à 60% RB Entertainment, producteur de programmes télé,
- UTV Interactive : Cette filiale possède plusieurs dévelopeurs de jeux vidéo :
*Indiagames Ltd,
*Igniton Entertainment Limited (70%),
*Digi Guys Limited,
*True Games Interactive (80%),
- UTV New Media Limited : Pour internet :
*ITNation Media,
*CXOtoday.com,
*TechTree.com,
*ChannelTimes.com,
*360 Magazine,
*DI-Narc,
*ITNation Research.






Et peut-être qu'un jour, mon rêve deviendra vrai...
Ma page Facebook => Disney Mania Kingdom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Disney-Mania-Productions-15966699412419
abc@Disney
Modérateur


Masculin
Age : 31
Messages : 1795
Localisation : Wisteria Lane
Inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mar 8 Juin 2010 - 16:16

Image de UTV Software Communications éditée.



Et peut-être qu'un jour, mon rêve deviendra vrai...
Ma page Facebook => Disney Mania Kingdom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Disney-Mania-Productions-15966699412419
Thierry le Disneyen
Animateur Facebook


Masculin
Age : 43
Messages : 10667
Localisation : secteur Carcassonne
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mer 28 Juil 2010 - 17:35


@Grandmath a écrit:
Mickey Mouse veut jouer avec les quelque 500 millions d’utilisateurs de Facebook ou d’autres réseaux sociaux. Walt Disney a annoncé, mardi, avoir acquis l’éditeur de jeux pour plateformes communautaires Playdom pour la somme de 563,2 millions de dollars. Il pourrait en ajouter 200 millions de plus en fonction de critères non-divulgués.
Cette enveloppe de plus de 700 millions de dollars en fait la plus grosse acquisition dans l’univers en expansion rapide des jeux communautaires, alors que Playdom n’est que le quatrième acteur du marché sur Facebook (mais le premier sur MySpace)...

Disney croit en tout cas dur comme fer au potentiel de sa nouvelle pépite. Avec Playdom, "nous voulons changer la manière dont les gens jouent en ligne", affirme le spécialiste du dessin animé dans un communiqué ce mercredi.

Playdom, jeune société fondée en 2008, a connu une expansion pour le moins rapide. En un an, celle-ci est passée de 60 à 600 employés. Elle a d’abord pris d’assaut MySpace avant de s’attaquer au gros morceau des réseaux sociaux, Facebook. Aujourd’hui, son jeu phare - Social City - rassemble tous les mois 9 millions d’aficionados.

Le Google du jeu vidéo

Une succes-story "made in Silicon Valley" qui illustre à merveille la vigueur actuelle du secteur des jeux communautaires, largement dominé par Zynga, créateur des phénomènes FarmVille et Mafia Wars auxquels jouent plus de 200 millions de personnes. Le 24 juillet, le New York Times l’a rebaptisé le Google du jeu vidéo. D’ailleurs, le géant de l’Internet ne s’y est pas trompé puisqu’il a investi, début juillet, 100 millions de dollars dans Zynga. L’année dernière, le géant du jeu vidéo Electronic Arts s’était, de son côté, offert Playfish et ses 60 millions d’abonnés pour près de 300 millions de dollars.

Cette bataille vidéoludique s’annonce donc acharnée. Pourtant, tous ces jeux sont gratuits. Leur modèle économique repose, en fait, sur de micro-transactions pendant la partie. Sur FarmVille, par exemple, on peut acheter des biens virtuels pour embellir sa ferme. Une idée qui peut paraître ridicule, mais qui marche. En 2010, ce marché des biens virtuels vendus ou échangés en ligne devrait représenter 835 millions de dollars selon le cabinet d’étude américain Inside Network. Et ce ne serait qu’un début…

http://www.france24.com/fr/20100728-disney-achat-playdom-jeu-video-facebook-reseaux-sociaux-internet-zynga-social-city


Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur


Masculin
Age : 30
Messages : 16191
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Ven 10 Sep 2010 - 17:46

Attention, Thierry, tu as confondu Miravista avec Miravista Films qui sont deux studios différents. Même le logo que tu as proposé n'est pas le bon, du coup !
Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
abc@Disney
Modérateur


Masculin
Age : 31
Messages : 1795
Localisation : Wisteria Lane
Inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Disney de A à Z ou presque Mar 14 Sep 2010 - 15:42

Et dash je vois que tu ne parles pas de Depatie-Freleng Entreprises (DFE) dans ton sujet Les Studios de Cinéma Disney : En Savoir Plus.




Et peut-être qu'un jour, mon rêve deviendra vrai...
Ma page Facebook => Disney Mania Kingdom
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/Disney-Mania-Productions-15966699412419
 
Disney de A à Z ou presque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: The Walt Disney Company :: Disney Unlimited-