AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 15:09

@nicoetsab a écrit:
Je pense que s'il y avait bien une chose à renégocier pour EDSCA, c'est bien son contrat avec TWDC.

Car au jour d'aujourd'hui, la seule certitude dont tout le monde sera d'accord, c'est que pour se développer (nouveaux parcs à thèmes, hôtels....), il faut de l'argent et EDSCA n'en a pas.

Tant que TWDC ponctionnera EDSCA comme elle le fait depuis le début, rien n'en ressortira! Vu les échéances de remboursements de prêts qui ne cessent de croître, je ne vois pas comment EDSCA peut prétendre encore prétendre pouvoir se développer en dehors de son parc et demi actuel.

Tout ceci n'est qu'esbroufe alors qu'à l'heure actuelle, ça rame pour trouver les fonds pour construire Ratatouille et surtout de rénover son parc hôtelier vieillissant.

SAUF si bien sûr un accord secret entre EDSCA et TWDC se négocie (le pourquoi de cette nouvelle négociation jusqu'en 2030) dans le plus grand secret, je ne vois pas en quoi on peut se permettre de rêver à autre chose que ce que l'on a.

Rien à rajouter .
Revenir en haut Aller en bas
wdwfan



Masculin
Age : 38
Messages : 2745
Localisation : citizen of the world
Inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 15:14

@Korto a écrit:
@Philippep62 a écrit:
En parcourant leur site , je ne vois pas cette possibilité ...mais je regarde peut etre mal


en effet il y a même un site dédié: http://www.journee-centerparcs.fr/

Merci pour le lien. Il ne confirme en rien que VN pourrait ouvrir un jour à la journée mais il nous confirme que center parcs le fait. Si cela peut faire évoluer le débat...
Revenir en haut Aller en bas
Izamu



Masculin
Age : 42
Messages : 1234
Localisation : Belgique/ Dalhem
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 15:51

@nicoetsab a écrit:
Je pense que s'il y avait bien une chose à renégocier pour EDSCA, c'est bien son contrat avec TWDC.

Car au jour d'aujourd'hui, la seule certitude dont tout le monde sera d'accord, c'est que pour se développer (nouveaux parcs à thèmes, hôtels....), il faut de l'argent et EDSCA n'en a pas.

Tant que TWDC ponctionnera EDSCA comme elle le fait depuis le début, rien n'en ressortira! Vu les échéances de remboursements de prêts qui ne cessent de croître, je ne vois pas comment EDSCA peut prétendre encore prétendre pouvoir se développer en dehors de son parc et demi actuel.

Tout ceci n'est qu'esbroufe alors qu'à l'heure actuelle, ça rame pour trouver les fonds pour construire Ratatouille et surtout de rénover son parc hôtelier vieillissant.

SAUF si bien sûr un accord secret entre EDSCA et TWDC se négocie (le pourquoi de cette nouvelle négociation jusqu'en 2030) dans le plus grand secret, je ne vois pas en quoi on peut se permettre de rêver à autre chose que ce que l'on a.

Parole d'une grande clairvoyance et enfin sensée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.frabel.be
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4013
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 17:18

C'est pas pour dire, mais cela fait des années qu'on dit ça sur Disney Gazette, et qu'on nous rit à la gueule quand on venait le dire ici.

Cela me fait plaisir de voir que finalement, les mentalités semblent aussi évoluer ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 17:37

Pourtant elle n'a pas de mal à en trouver de l'argent. Cette histoire de 1,8 milliard pour les Villages Nature (parce que ce n'est pas Pierre et Vacances qui va tout payer).

Inutile d'être trop pessimiste (être pessimiste n'est pas synonyme d'être intelligent, vous en avez la preuve ci-dessus). Arrêtez de parler de mentalités qui évoluent ou autres trucs comme ça, des projets, il y en aura, même si ça plait à certains d'être toujours négatifs alors qu'on vous met plein de preuves de développements sous le nez. Si vous n'aimez pas Disneyland Paris, ne venez pas sur cette section du forum.
Revenir en haut Aller en bas
nicoetsab
Modérateur


Masculin
Age : 36
Messages : 4016
Localisation : Périgueux
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 18:30

W's man a écrit:
Pourtant elle n'a pas de mal à en trouver de l'argent. Cette histoire de 1,8 milliard pour les Villages Nature (parce que ce n'est pas Pierre et Vacances qui va tout payer).

Inutile d'être trop pessimiste (être pessimiste n'est pas synonyme d'être intelligent, vous en avez la preuve ci-dessus). Arrêtez de parler de mentalités qui évoluent ou autres trucs comme ça, des projets, il y en aura, même si ça plait à certains d'être toujours négatifs alors qu'on vous met plein de preuves de développements sous le nez. Si vous n'aimez pas Disneyland Paris, ne venez pas sur cette section du forum.

En fait, il y a trois choses:

- l'optimisme
- le pessimisme
- et le réalisme

Dans la vie, je suis du genre optimiste!

Côté Disneyland Paris, je suis plutôt dans le genre réaliste.

Tout le cash va vers la société mère et rien d'autre, si ce n'est les quelques % que EDSCA peut prendre pour s'autofinancer quelques projets, TSP et le WOD en sont la preuve.

Pour ceux qui ne le connaisse pas, je vous conseille de lire le rapport d'activité du Groupe. Je pense qu'il doit être consultable même pour ceux qui ne sont pas actionnaires. Quand vous le terminez, vous comprendrez (un peu) mieux la situation financière d'Euro Disney qui peine déjà rien que pour rembourser juste les intérêts de la dette.
Quant à rembourser la dette elle-même, n'en parlons pas.

Alors oui, j'aimerai croire que la société qui gère le site de DLP puisse avoir les moyens de ces ambitions mais avec la forme structurelle actuelle et sans aucun changement, ce n'est pas viable.
Revenir en haut Aller en bas
Baym007



Masculin
Age : 35
Messages : 186
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 20:06

@Jake Sully a écrit:
Je ne sais pas qui a le plus de mauvaise fois:
* celui qui prétend détenir la seule et unique vérité vraie sans en apporter de preuve, et sans démonter les preuves qu'amènes les autres.
* ou celui qui défend son point de vu en ammenant des preuves.

M'enfin, je me souviens encore du débat sur le circuit de F1, et finalement le temps à donner raison à ce qui était contre ton avis de "tout puissant de la vérité".

Nous sommes bien d'accord, celui qui fait preuve de mauvaise foi est celui qui affirme n'importe quoi sans aucunement en apporter la preuve ni même argumenter, et cette définition correspond parfaitement à ton intervention.

Je t'ai apporté la "preuve" que tu te trompais par des élément inscrits noir sur blanc dans des documents officiels... Et tu refuses toujours d'entendre raison!!!
On a toujours le droit de se tromper, en revanche, ne pas savoir admettre ses torts est beaucoup plus inquiètant...

Il est tout bonnement hallucinant de faire preuve d'autant d'obstination dans l'erreur et de continuer à vouloir illuminer les autres de son savoir divin... De l'ensemble des forums Disney francophones, je n'ai jamais vu de personnes affirmer n'importe quoi avec autant d'aisance et se monter d'une telle mauvaise foi (pour ne pas dire autre chose)... à part "Theforcecode" qui a bizarement totalement disparu de la circulation lorsque tu es apparu! Y'aurait-il un lien de parenté entre vous?

Pardon de perdre mon habituelle mesure, mais celà fait un moment que je suis très agacé Jake Sully par tes posts sur l'ensemble des topics de ce forum dont un sur deux en moyenne visent à dénigrer les dirigeants d'EDSCA quand ce n'est pas les insulter et ce sans argumentation en général... l'autre moitié visant à énoncer des contres vérités sorties d'on ne sait où et qui sont empreintes de cette même illumination divine! Tu nous dirais que tu viens de prendre le thé sur mars avec quelques extraterrestres, ce serait aussi bien...
Si je puis me permettre de te donner malgré tout un conseil, tu ferais bien de poster un peu moins et d'élever le niveau... De la même manière, si tu as des interprétations toutes personnelles de X ou Y choses (et c'est tout à fait ton droit), il serait bon de cesser de les présenter comme une vérité générale et absolue en te dispensant d'argumenter...

D'autre part, tu es très gonflé de dire que le "temps" m'a donné tort concernant le projet de circuit de F1... Je t'invite à reprendre mon argumentation de l'époque et à m'expliquer en quoi elle serait erronée dans la mesure où aujourd'hui, si EDSCA a obtenu de la souplesse et un délai, les données du problème n'ont pas fondamentalement changé!

Enfin, plutôt que de m'attaquer gratuitement, tu ferais mieux de consacrer un peu du temps de ta reflexion à apprendre à te remettre en cause, celà ne pouvant qu'être salutaire pour la suite de ton existence...

__________

Pour ce qui est du financement des développements, il existe de nombreuses possibilités et ce n'est pas à l'heure actuelle très inquiètant... Ce qui l'est plus en revanche, c'est la persistance des effets de la crise combinée avec les échéances de remboursement de la dette auxquelles EDSCA devra faire face d'ici à 2013...

Quant au "cash" de la société, il ne va nullement à TWDC mais à ces mêmes échéances de remboursement ainsi qu'aux investissements.
Il est aisé de diaboliser TWDC, mais si celà peut prêter à débat, ni le montant des versements, ni leur mode de calcul ne sont déraisonnables. Les difficultés de la société ne viennent pas tant de là que de l'importance de ses charges fixes qui font qu'en dessous d'un certain volume, il ne peut y avoir de bénéfices...
Euro Disney coûte globalement plus à TWDC qu'il ne lui rapporte et il ne faut pas s'y méprendre, les retombées seraient bien plus bénéfiques pour TWDC si la société distribuait des bénéfices.
Au delà de ce qui est comptabilisé, les versements effectifs de redevances de licence ou de rémunération du gérant sont loin d'être déraisonnables.
Le montant des charges financières liées aux intérêts de la dette est bien plus pénalisant...



Dernière édition par Baym007 le Dim 19 Sep 2010 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 20:32

W's man a écrit:
Pourtant elle n'a pas de mal à en trouver de l'argent. Cette histoire de 1,8 milliard pour les Villages Nature (parce que ce n'est pas Pierre et Vacances qui va tout payer).
Il faut que tu relises le concept des Villages Nature...

Ce n'est pas EDSCA qui va dépenser 1,8 milliard, ni même la moitié de cette somme. La société n'est que le promoteur du projet et ne le financera pas du tout. On peut à la limite inclure les coûts de développement si on veut être rigoureux, mais ça reste une infime portion des 2 ou 3 milliard que coûteront au final les VN, montant qu'heureusement ED n'aura pas à financer (ou éventuellement partiellement en devenant elle même développeur, situation qui supposerait de dégager de gros bénéfices dans les années à venir, bénéfices qui seraient probablement mieux utilisés ailleurs...)

@Baym007 a écrit:
Nous sommes bien d'accord, celui qui fait preuve de mauvaise foi est celui qui affirme n'importe quoi sans aucunement en apporter la preuve ni même argumenter, et cette définition correspond parfaitement à ton intervention.
Si je peux moi aussi me permettre un conseil: sur le fond du débat, on a bien entendu ton point de vue, il n'est ni plus ni moins respectable que celui des autres, continuons éventuellement à en parler si de nouveaux éléments apparaissent.

Sur la forme maintenant: avec ce dernier message, tu as eu ton droit de réponse, tu as pu exprimer l'immense mépris que visiblement tu as pour certaines personnes, Jake Sully en particulier, maintenant stop. Je ne suis pas modérateur, je sais que ce n'est pas à moi de dire ça, d'autant plus que ça m'arrive aussi de titiller les autres, mais là ça devient un petit peu pénible le jeu du "qui est le plus de mauvaise foi". Qui a commencé, c'est pas le plus important, si tu considères que tu te devais de répondre, c'est très bien tu l'as fait, maintenant revenons à la question de fond.
Revenir en haut Aller en bas
Baym007



Masculin
Age : 35
Messages : 186
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Dim 19 Sep 2010 - 20:47

@Dingogo a écrit:
Qui a commencé, c'est pas le plus important, si tu considères que tu te devais de répondre, c'est très bien tu l'as fait, maintenant revenons à la question de fond.

Rassure-toi, je n'ai aucunement l'intention de poursuivre cette polémique, j'éprouvais juste le besoin d'exprimer un certain "ras-le-bol".

@Dingogo a écrit:
Ce n'est pas EDSCA qui va dépenser 1,8 milliard, ni même la moitié de cette somme. La société n'est que le promoteur du projet et ne le financera pas du tout. On peut à la limite inclure les coûts de développement si on veut être rigoureux, mais ça reste une infime portion des 2 ou 3 milliard que coûteront au final les VN, montant qu'heureusement ED n'aura pas à financer(...)

A vrai dire, sur les 650 millions de la 1ère phase, EDSCA devra effectivement supporter les coûts de développement/conception et de promotion à parité avec P&V. Après le volet immobilier sera financé par le produit des cessions.
Revenir en haut Aller en bas
paco123



Masculin
Messages : 86
Localisation : Neuilly-sur-Marne
Inscription : 18/02/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 8:35

Si l'argent qui va à twdc revient pour financer les nouveautés, twdc passera pour un sauveur alors que c'est un juste retour des choses.

Ensuite, si vraiment le groupe souhaite résoudre ce souci, elle le peut. 1.8M, c'est ce que rapporte en gros une bonne sortie d'un dessin animé Disney.

Mais il doit y avoir un intérêt à laisser la situation actuelle sans y toucher.
Revenir en haut Aller en bas
nicoetsab
Modérateur


Masculin
Age : 36
Messages : 4016
Localisation : Périgueux
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 9:13

@Baym007 a écrit:


Quant au "cash" de la société, il ne va nullement à TWDC mais à ces mêmes échéances de remboursement ainsi qu'aux investissements.
Il est aisé de diaboliser TWDC, mais si cela peut prêter à débat, ni le montant des versements, ni leur mode de calcul ne sont déraisonnables. Les difficultés de la société ne viennent pas tant de là que de l'importance de ses charges fixes qui font qu'en dessous d'un certain volume, il ne peut y avoir de bénéfices...
Euro Disney coûte globalement plus à TWDC qu'il ne lui rapporte et il ne faut pas s'y méprendre, les retombées seraient bien plus bénéfiques pour TWDC si la société distribuait des bénéfices.
Au delà de ce qui est comptabilisé, les versements effectifs de redevances de licence ou de rémunération du gérant sont loin d'être déraisonnables.
Le montant des charges financières liées aux intérêts de la dette est bien plus pénalisant...

Je ne diabolise pas TWDC, loin de là.

Cependant, si la maison mère voulait réellement que sa filiale Euro Disney s'en sorte, elle le ferait.

Je suis étonné que tu prétendes que le resort européen coûte plus qu'il ne rapporte sachant que je lis depuis toujours tes posts qui sont, à mon sens, forts constructifs et censés!

Toutefois, je me permets d'émettre quelques réserves sur le poids d'EDSCA pour TWDC.
Une telle vitrine en Europe, qui vante les multiples activités de Disney, première destination européenne, doit rapporter plus, indirectement.

Faut pas se leurrer, quand tu vois une pub pour Disneyland Paris, sûre que plus la moitié des gens se disent, mit à part le fait que la destination les intéresse ou non: "Tiens, faudrait que je m'achète le dernier BD et une peluche pour ma fille chez Auchan".

Quand tu penses ou vois Disneyland, tu penses Disney et donc à tous ces dérivés, qui rapportent à qui?

Et puis bon, 15 millions de visiteurs et on arrive à peine à dégager un résultat d'exploitation dans le vert!!!???
C'est bien que la base inventée, montée, orchestrée par TWDC à la fin des années 80 est, je ne dirais pas voulue mais arrangeante, je pense.

TWDC veut Pixar, elle a Pixar. Elle veut Marvel, elle mange Marvel et n'est pas capable d'aider ou de modifié la base structurelle d'une de ces filiales?
Revenir en haut Aller en bas
Izamu



Masculin
Age : 42
Messages : 1234
Localisation : Belgique/ Dalhem
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 10:37

On en reviens toujours au même point, le montage financier de Euro disney.

J'ai lut il y a déjà longtemps sur le forum, que ce montage complexe était du au faite que WDC ne voulait pas se faire grugé comme ce fut le cas pour TKDL.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frabel.be
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4013
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 11:01

Le problème ne vient pas forcément du montage de la société (quoi qu'il y aurait matière à faire quelques millions d'économies en réduisant le nombre de sous-filiale d'EDSCA), mais plus des contrats passés entre TWDC et EDSCA, notamment les contrats de licenses et de gérance.

Sans les 100M€ (en moyenne) ponctionnés annuellement pas TWDC, EDSCA serait viable (suffit de voir la situation suite à la première restructuration, lorsque tout des frais ont été suspendus, les résultats sont directement repassé dans le vert).

Au passage, suffit de regarder les parts de la dette sur les dernières années pour s'appercevoir de la main mise de plus en plus pressante de TWDC sur nous: celle dut aux créanciers historiques (les banques ayant financé la Phase I) a littéralement fondu; et dans le même temps, la part du à TWDC a explosé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
Izamu



Masculin
Age : 42
Messages : 1234
Localisation : Belgique/ Dalhem
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 13:02

@Jake Sully a écrit:
Le problème ne vient pas forcément du montage de la société (quoi qu'il y aurait matière à faire quelques millions d'économies en réduisant le nombre de sous-filiale d'EDSCA), mais plus des contrats passés entre TWDC et EDSCA, notamment les contrats de licenses et de gérance.

Sans les 100M€ (en moyenne) ponctionnés annuellement pas TWDC, EDSCA serait viable (suffit de voir la situation suite à la première restructuration, lorsque tout des frais ont été suspendus, les résultats sont directement repassé dans le vert).

Au passage, suffit de regarder les parts de la dette sur les dernières années pour s'appercevoir de la main mise de plus en plus pressante de TWDC sur nous: celle dut aux créanciers historiques (les banques ayant financé la Phase I) a littéralement fondu; et dans le même temps, la part du à TWDC a explosé.

Donc TWDC na pas intérêt a ce que la situation change pour le moment ?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.frabel.be
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4013
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 18:05

Exactement. EDSCA est la poule aux oeufs d'or. TWDC n'a quasiment rien dépensé pour la construction du complexe, au contraire, cela lui rapporte.
Au final, TWDC pourra reprendre très facilement le contrôle total d'EDSCA par une capitalisation de la dette. Or, plus la part de la dette dût à TWDC sera importante, plus la capitalisation de la dette facilitera cette opération.

La seule inconnue, c'est de savoir quand cela arrivera. Mais pour le moment, l'intérêt de TWDC est de reste sur le statut-quo (et bien sur, ce n'est pas dans l'intérêt des autres actionnaires, mais eux "on s'en fiche un peu" dirait certains; ce sont juste les dindons de la farce).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Lun 20 Sep 2010 - 19:01

Il faut quand même nuancer certains propos sur TWDC qui n'a pas une attitude de "prédateur" comme certains la décrivent...

@Jake Sully a écrit:
EDSCA est la poule aux oeufs d'or. TWDC n'a quasiment rien dépensé pour la construction du complexe, au contraire, cela lui rapporte.
Deux nuances:
- TWDC a fait partie des investisseurs initiaux, à hauteur de 17% (à travers ED Participations SCA). Certes c'est minoritaire, mais ça reste un investissement (très) important;
- Bien sûr que l'activité du resort lui rapporte, c'est le principe d'un investissement... Il n'a pas été fait par pur altruisme. Les autres associés de la phase IA (partenaires publics ou privés) touchent aussi leur part, en tout logique (mais visiblement ça vous choque moins).

Si on devait résumer dans les grandes lignes: le resort parisien a été rendu possible grâce à l'image de marque apportée par TWDC, par l'argent engagé par les investisseurs, et par les grandes largeurs accordées par l'Etat. Est-il vraiment choquant de voir aujourd'hui ces trois acteurs réclamer leur part sur les revenus générés par une société gestionnaire... qui elle n'a rien apporté!

@Jake Sully a écrit:
Au final, TWDC pourra reprendre très facilement le contrôle total d'EDSCA par une capitalisation de la dette. Or, plus la part de la dette dût à TWDC sera importante, plus la capitalisation de la dette facilitera cette opération.
On entend souvent cette hypothèse mais elle est beaucoup moins évidente qu'il n'y parait (voire même impossible du seul fait de TWDC).

Les options offertes à TWDC sont en fait assez limitées:
- Prendre le contrôle d'EuroDisney SAS: possible, en augmentant sa part de 39,8 à 51% par un rachat sur le marché. Mais ça ne lui confèrerait que le contrôle du gestionnaire, pas le contrôle de l'exploitation;
- Racheter les actifs du groupe, directement auprès d'EuroDisney SNC (dont TWDC possède déjà 17%). Cette option ne peut se faire par voie de marché, il faudrait donc l'accord des investisseurs initiaux, qui ne la donneraient sans doute pas (pour justement ne pas perdre le contrôle);
- Racheter la dette d'EuroDisney SAS contractée auprès des banques/investisseurs: cette dette n'est pas transférable par remboursement, elle ne l'est que par contrôle de l'actif (pas folles les banques): on retrouve la situation précédente.

En résumé: TWDC ne peut pas seule décider de prendre le contrôle du resort, ce qui a toujours été le but du deal initial, éviter absolument cela. Il lui faudrait donc convaincre avant d'agir. Comprendre par là: proposer un deal intéressant, qui lui coûterait cher, et qui la freine donc.
Et tout ceci étant dit, on n'a pas abordé le rôle de l'Etat qui ne serait certainement pas passif dans ce cas de figure.

@Jake Sully a écrit:
(et bien sur, ce n'est pas dans l'intérêt des autres actionnaires, mais eux "on s'en fiche un peu" dirait certains; ce sont juste les dindons de la farce).
Dindons de la farce, certainement pas tous. Les investisseurs institutionnels sont globalement très contents des retours après bientôt 20 ans. Mais le début de ta phrase est vrai: un rachat par TWDC ne serait pas dans leur intérêt, raison pour laquelle ils ne laisseront jamais faire cela.

Les vrais dindons de la farce (peut-être que tu ne parlais que d'eux et là on serait tout à fait d'accord), sont les actionnaires d'EDSCA qui possèdent un titre qui ne produit rien: pas de dividendes, pas de progression, une volatilité quasi nulle, un "taux de surprise" exceptionnellement grand... En clair un actif qui sous-performe depuis des années les placements sûrs.


Dernière édition par Dingogo le Mar 21 Sep 2010 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jake Sully



Masculin
Age : 27
Messages : 4013
Localisation : Montévrain
Inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 0:46

Il y a une erreur dans ton raisonnement, puisque TWDC détient déjà 100% d'EDSAS (le Gérant) (je pense que tu voulait dire EDSCA).

Le problème, c'est que tant que la Convention est en cours, TWDC n'a pas le droit de monter à plus de 50% dans la société pivot.

Par contre, l'une des solutions qui s'offre à TWDC, c'est de prendre un contrôle total d'EDA SCA, et ainsi court-circuiter EDSCA (qui pour le coup, ne deviendrait que l'associer commandité de toute cette histoire).

De toute façon, le système est conçu de tel façon qu'actuellement, TWDC a déjà le contrôle total du groupe. Le rachat ne permettrait que de rapporter encore plus à TWDC (mais pour cela, il faudra d'abord arriver à un meilleur équilible).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneygazette.fr/
Baym007



Masculin
Age : 35
Messages : 186
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 17:05

@nicoetsab a écrit:
Cependant, si la maison mère voulait réellement que sa filiale Euro Disney s'en sorte, elle le ferait.

Je suis étonné que tu prétendes que le resort européen coûte plus qu'il ne rapporte sachant que je lis depuis toujours tes posts qui sont, à mon sens, forts constructifs et censés!

Bien entendu, l'activité de DLP en Europe est une formidable vitrine pour la marque Disney et l'ensemble de ses produits et de ce point de vue l'investissement est très rentable...
En revanche, dans une stricte approche comptable, la rentabilité pour TWDC est bien moins évidente. J'ai souvent l'impression que l'on majore fortement les sommes touchées par TWDC qui une fois misent en balance avec l'investissement initial et les investissements intermédiaires/aides/aides déguisées, ne représentent pas grand chose (toutes proportions gardées bien sûr).

A titre d'exemple, pour l'exercice 2009, il a été comptabilsé 71,3 millions d'euros au titre des redevances de licences et de rémunération du gérant, or TWDC n'a effectivement perçu "que" 21,3 millions d'euros, ce qui semble loin d'être déraisonnable pour l'utilisation à volonté de la marque Disney, de ses personnages ,(...) et en tenant compte du fait que c'est l'une de ses filiales qui verse les rémunérations des dirigeants ...

Là où TWDC est sans doutes la plus fautive, c'est dans le surdimensionnement initial du projet et dans l'excès d'optimisme qui l'a conduit à prendre trop d'engagements au départ vis à vis de l'Etat Français et qui ont amené EDSCA à devoir supporter les coûts d'études de nombreux développements qui n'ont jamais vu le jour. Aujourd'hui encore, le manque de moyens conduit EDSCA à commander des études qui ne déboucheront peut-être sur rien et ce même si l'impact est moins grand dans la mesure ou une certaine partie de ces frais sont inclus dans le contrat de développement...

Pour ce qui est de la dette et des solutions qui s'offrent à TWDC, il ne faut pas oublier qu'au delà des restrictions juridiques, TWDC doit satisfaire avant tout ses propres actionnaires. Il n'est pas dans leur intérêt d'éponger intégralement la dette d'une filiale qu'ils ne détiennent qu'à 39,8 %... Mais ce n'est pas non plus dans leur interêt de voir disparaitre DLRP...
D'où cette position un peu ambiguë qui pousse TWDC à intervenir régulièrement pour qu'EDSCA s'en sorte tout en n'ayant pas recours à des mesures qui seraient contraires à l'interêt de ses propres actionnaires et qui donneraient aux autres actionnaires d'EDSCA un avantage indû...

Pour ce qui est du montage juridico-financier, il a été conçu pour optimiser les revenus de TWDC et s'est avéré désastreux sur le plan financier mais efficace sur le plan juridique car elle contrôle totalement une société qu'elle ne détient qu'à 39,8% (49,8% si l'on tient compte du pacte la liant au Prince Al Waleed)... Mais, aujourd'hui on peut se rendre compte que ce montage peut fonctionner assez bien sur le plan financier à condition qu'il y ait un volume assez important or, si ce n'est pas rentable avec 15 millions de visiteurs, c'est tout simplement qu'il en faut au minimum de 16 millions pour cette année comme pour l'année dernière ou l'année prochaine(avec un niveau de dépense moyenne équivalent à celui de 2008 et abstraction faite des revenus exeptionnels tels que ceux liés à l'immobilier). Sauf bien sûr à réduire drastiquement les coûts avec les conséquences que l'on connait et qui viendrait considérablement réduire l'offre...

Ceci dit et pour en revenir à l'avenant n°8, nous voyons bien que TWDC n'a pas perdu son ambition pour DLRP. En effet, au lieu de chercher à se dégager d'un maximum d'obligations, elle a surtout tenté d'obtenir du temps et un petit peu plus de souplesse afin de donner toutes ses chances à sa destination parisienne...

En définitive, si certains parlent de "poule aux oeufs d'or" pour qualifier EDSCA vis vis de TWDC, je dirais que cette poule n'a pas encore pondu!
Revenir en haut Aller en bas
Kuzco47



Masculin
Age : 37
Messages : 205
Localisation : Agen
Inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 20:16

Un reportage au JT de France2 vient de passer : L'Empire Disney. Ils y ont abordé les projets d'extension en dévoilant des projections 3D des futurs Villages Natures, la possibilité d'un 3ème parc, ainsi que le développement urbain
Revenir en haut Aller en bas
Dingogo



Masculin
Messages : 463
Inscription : 31/08/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 20:46

@Jake Sully a écrit:
TWDC détient déjà 100% d'EDSAS (le Gérant) (je pense que tu voulait dire EDSCA).
Oui, erreur de frappe, merci de l'avoir relevée, j'ai édité...
Il s'agissait bien sûr d'EDSCA et pas d'EDSAS!

@Baym007 a écrit:
A titre d'exemple, pour l'exercice 2009, il a été comptabilsé 71,3 millions d'euros au titre des redevances de licences et de rémunération du gérant, or TWDC n'a effectivement perçu "que" 21,3 millions d'euros
Tout à fait vrai, mais il ne faut pas oublier d'ajouter qu'il ne s'agit pas d'un cadeau, il s'agit d'un report.

Il y a des bruits de couloirs qui laissent penser que TWDC pourrait renoncer à une partie de ces droits, mais à ce jour rien de tout cela officiellement: EDSCA doit toujours la somme complète à sa maison mère et devra la rembourser sur les exercices à venir.

@Baym007 a écrit:
Là où TWDC est sans doutes la plus fautive, c'est dans le surdimensionnement initial du projet et dans l'excès d'optimisme qui l'a conduit à prendre trop d'engagements au départ vis à vis de l'Etat Français et qui ont amené EDSCA à devoir supporter les coûts d'études de nombreux développements qui n'ont jamais vu le jour.
Là encore c'est vrai sur le fond, mais est-ce vraiment significatif?

Si l'on décompose les coûts du groupe, les chiffres sont très clairs: les principaux pôles de dépenses sont les coûts d'exploitation (salaires, maintenance, etc.), les coûts financiers (liés à la dette) et dans une moindre mesure les investissements.

Les coûts d'étude sont bien réels mais minimes, voire anecdotiques quand on parle de la gouvernance de l'entreprise dans son ensemble.

@Kuzco47 a écrit:
Un reportage au JT de France2 vient de passer : L'Empire Disney. Ils y ont abordé les projets d'extension en dévoilant des projections 3D des futurs Villages Natures, la possibilité d'un 3ème parc, ainsi que le développement urbain
A plusieurs reprises dans le journal télévisé et dans d'autres médias, la future construction d'un 3ème parc a été abordée, pour une ouverture prévue dans 10-15 ans. La distinction avec les VN est très claire, il n'y a donc pas confusion entre ces deux projets.

Sans vouloir relancer le débat, n'est-il donc pas trop simple de dire que les journalistes mélangent tout? N'y aurait-il pas un gros ratage dans la com de Disney?
Revenir en haut Aller en bas
Kuzco47



Masculin
Age : 37
Messages : 205
Localisation : Agen
Inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 20:58

Pas de confusion, ils ont bien différencié les 2 projets. La différence avec les autres médias, c'est que c'est la 1ère fois qu'ils montrent le projet illustré avec les 2 dômes géants etc... (ou bien c'est moi qui le voit pour la 1ère fois Smile)
Revenir en haut Aller en bas
filcoaster



Masculin
Age : 23
Messages : 1009
Localisation : Belgique
Inscription : 30/01/2010

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 21:31

Voilà ce qu'on pouvait entendre ce matin sur France Inter, concernant l'éventuel 3ème parc, et l'extension urbaine de Disney. On pouvait aussi y entendre certains témoignages d'habitants de Val d'Europe, qui se disaient très satisfaits de leur ville. Mais voici les grands points (source: http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/reporter/ )
mardi 21 septembre 2010
La création envisagée d'un 3ème parc de loisirs et la construction d'un village nature à Disneyland Paris.
Par Nasser Madji
Eurodisney a signé il y a tout juste une semaine, une convention qui prolonge jusqu'en 2030 son partenariat avec l'Etat et les collectivités locales. Un partenariat public/privé unique en France !
La compagnie Disney veut en effet encore agrandir son site de Marne-la-Vallée dans l'Est de Paris et va donc poursuivre l'aménagement de ce territoire de plus de 2 000 hectares. Et au coeur du projet, l'activité touristique bien sûr, mais aussi l'organisation d'un énorme ensemble urbain.
Au-delà des parcs de loisirs, dans la stratégie Disney, il y aussi un formidable projet immobilier qui vient s'intégrer à un territoire où les promoteurs ont un cahier des charges très strict. Tout ou presque -juqu'à la couleur des volets parfois- doit correspondre à la marque Disney. C'est le Val d'Europe.
Population en 1987 quand Disney est arrivé : environ 5 000 habitants. Aujourd'hui, ils sont 28 000.
Car cela fonctionne : les maisons "Disney" se vendent comme des petits pains. Eurodisney a par exemple épuisé avec dix années d'avance les droits à construire prévus par la convention initiale. Explications de Didier Arino, directeur du cabinet Pro Tourisme, spécialiste du Tourisme hexagonal.
En gros, Disney aménage le territoire comme il l'entend avec d'énormes avantages et la contre-partie, c'est 55 000 emplois depuis 1987. Et la compagnie américaine table sur 70 000 nouveaux emplois dans les 20 prochaines années.
11 000 logements supplémentaires vont également être construits. Et si ces habitations se vendent si bien, c'est que Disney propose aussi un certain cadre de vie. C'est ce que raconte Hacène Belmessous, journaliste, auteur d'un livre sur le sujet qui s'appelle Le nouveau bonheur français ou le monde selon Disney.
Et c'est vrai que la plupart des habitants de ces nouvelles villes sont très heureux d'y vivre. Ce qui n'empêche pas de se poser des questions.
Une homogénéité urbanistique certes, mais également donc sociale, où tout serait beau, propre, sécure et paisible. Presque une ville-refuge en quelque sorte. Ecoutez ce qu'en pense Dominique Coquet, directeur adjoint d'Eurodisney.
Et Disney annonce, d'ici 2030, un investissement tous financements confondus de plus de 8 milliards d'euros dans la zone. On comprend aisément que la signature officielle de cette convention la semaine dernière se soit déroulée à Matignon en présence du Premier ministre.
Hacène Belmessous
Le nouveau bonheur français ou le monde selon Disney
éd. L'Atalante, 2009
Revenir en haut Aller en bas
http://www.youtube.com/user/filaroli?feature=mhum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 22:32

Ils sont lourds à radoter la même chose et les mêmes critiques qu'on a assez entendues (comme quoi tout est trop beau et trop lisse). On ne va pas s'en plaindre.

Sinon, c'est rassurant. 8 milliards d'Euros, il y a de fortes chances que ce troisième parc soit à la hauteur, même si une partie de l'argent est dévolu aux les Villages Natures et au développement immobilier. J'imagine qu'il va rester beaucoup d'argent pour ce parc.
Revenir en haut Aller en bas
alexis0211



Masculin
Age : 21
Messages : 2149
Localisation : Paris
Inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 22:35

W's man a écrit:
Ils sont lourds à radoter la même chose et les mêmes critiques qu'on a assez entendues (comme quoi tout est trop beau et trop lisse). On ne va pas s'en plaindre.

Sinon, c'est rassurant. 8 milliards d'Euros, il y a de fortes chances que ce troisième parc soit à la hauteur, même si une partie de l'argent est dévolu aux les Villages Natures et au développement immobilier. J'imagine qu'il va rester beaucoup d'argent pour ce parc.

Moi ce qui m'inquiète c'est vu la situation économique car cela ne risque pas de durcir le rythme


Depuis 1er Avril 2012: Reporter, Photographe et Caméraman pour Toon Studios Production
1er Octobre 2010 au 12 Février 2014: Ancien Live Reporter pour Dlrp Express


Page Facebook: https://www.facebook.com/DisneyToonStudios2
Compte Twitter: https://twitter.com/Toon_Studios
Chaîne Youtube: https://www.youtube.com/user/ToonStudiosProd/videos
Revenir en haut Aller en bas
http://www.toonstudiosprod.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030 Mar 21 Sep 2010 - 22:39

Ben d'apres les documents fournis par Disney, un budget de 3 milliards lui est dévolu sur les 8... bon il y a fort à parier que cela inclus toutes les infrastructures annexes (parking et backstages specifiques) contrairement aux WDS. Mais ca laisse quand même une somme plus que consequente...

Reste à savoir où ils comptent trouver les fonds car en même temps il faudra suivre le développement et l'entretient de l'existent et aussi ajouter les systèmes de liaison de ce nouveau parc au reste du complexe (via la Marina qui d'après des bruits de couloir récents devrait abriter un Disney Village N°2 et des hotels à défaut du Parc Aquatique qui y était prévu à la base)
Revenir en haut Aller en bas
 
Avenant à la Convention de 1987 : prolongation du développement jusqu'en 2030
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Les parcs à thèmes Disney :: Disneyland Paris-