AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant
AuteurMessage
Kevinlive2

avatar

Masculin
Age : 21
Messages : 107
Localisation : France (93)
Inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Lun 14 Fév 2011 - 22:45

dimanche dernier je suis partit à disney village pour l'avent premier de TRON L'HERITAGE en 3D , au début je rentre dans la salle , chose tout à faite naturelle ! et ensuite le film commence ! a la fin du film j'ai quand je me suis dit que le film était plutot pas mal , surtout pour les effets spéciaux qui était quand meme hallucinant !! et franchement ce qui m'a plus dans ce film c'est les effets spéciaux et la musique de daft punk qui était tout simplement trop bien !! mais je trouve que le plus grand défaut de ce film c'est sans doute le résumé du film un peu trop facile à mon gout ( personne recherchant une autre personne depuis des lustres et le retrouve dans un jeux video... bof mais c'est quand meme bon a voir ) voila je pense avoir tout dis ! c'est mon avis !


la magie de disney se jouera toujours par l'émotion des personnages mais aussi de faire entrer l'imaginaire dans la réalité !
Revenir en haut Aller en bas
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Lun 14 Fév 2011 - 22:59

Ah j'y pense, après l'avoir vu une troisième fois, je pense être en mesure de dire que j'ai remarqué un clin d'oeil assez sympa.

Ce clin d'oeil est directement orienté vers Apple, à confirmer par vos regards perçants, mais j'ai cru apercevoir lors de la course poursuite dans les airs vers la fin du film, un Ipod (un rectangle pour l'ecran avec le petit cercle significatif juste en dessous) légèrement en bas à droite du volant de l'appareil piloté par Quorra, on ne l'aperçoit que lorsque qu'elle est filmée par l'arrière droit.

A vous de me dire si vous voyez la même chose Wink


Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
Eaël

avatar

Masculin
Age : 30
Messages : 1010
Localisation : Nantes
Inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 2:14

Enfin, j'ai vu Tron Legacy! Après cette bande-annonce qui m'avait intrigué ; après avoir regardé et adoré le Tron de 1982 après des années où ce film culte m'intriguait ; après avoir pu jouer dans le monde de Tron dans Kingdom Hearts II l'autre jour et enfin, après avoir été séduit par le Score d'un groupe dont je déteste pourtant les compositions habituelles, j'étais sur-motivé pour voir ce film. Hélas, je repars fort vexé de ma séance de cinéma.

ATTENTION : Comme je suis très déçu et vexé, je suis assez virulent sur le film. Comme je pars du principe comme ce n'est que mon avis, je n'hésite pas à foncer dans le tas. J'espère que chacun sur ce topic a assez d'estime et de confiance en son propre avis pour ne pas se sentir offensé par le mien.

Pour (5%)
- Le logo Disney customisé façon Tron ! Vraiment beau et classe ! De l’entrée en matière comme j’aime ! Et de plus étant très fan de l’univers visuel de Tron, j’étais conquis.
- Justement, l’univers visuel. Rien d’original ; je m’inscris dans la continuité de nombreux posts, mais en plus d’être bien conçu, cet univers me plait beaucoup à la base. J’ai déjà bien aimé dans Tron (1982), mais je trouve que Tron (2010) a su en tirer quelque chose de très beau. J’aime cette ambiance obscure, cette base de noir, ces nuages menaçants, ce tonnerre permanent, ces lignes luminescentes sous forme de circuits imprimés. Tout cela forme un univers singulier, sombre, tourmenté avec un grand potentiel visuel et une ambiance saisissante.
- Les quelques références ou les éléments réutilisés du Tron (1982) (Les Recognizers, les disques, la salle d’arcade de Flynn, le souffle des années 80 au début…)
- Une prouesse avec le visage de CLU. Je m’attendais à un truc raté et j’ai trouvé ça assez impressionnant.
- Je pense que j’aurais adoré ce film à 14 ans, quand je situe mes goûts de l’époque, mes tendances. J’aurais été fou de l’univers mais même de son traitement. Mais j’ai changé depuis, et ce genre de grosses ficelles ne fonctionnent plus sur moi. J’attends mieux.

Pour la Musique…
- Encore un aspect où je rejoins la majorité, du moins en partie : la musique. Le choix de Daft Punk sent le marketing à plein nez, et pourtant, il se justifie bien ; le groupe n’a jamais caché son admiration et son inspiration sur Tron et déjà, dans le premier film, la compositrice Wendy Carlos avait fait usage de son au synthé devenus aussi inaudibles aujourd’hui que ceux de Brad Fiedel dans le premier Terminator. Bref, toute une époque ! Mais forcément, avec un film basé sur un monde informatique, comment éviter des sons électroniques ? Don Davis lui-même, pour Matrix, avait composé une belle musique orchestrale mais avait dû pactisé avec le diable de l’électro pour s’adapter au sujet ! Normal !
Je suis assez impressionné par le travail de Daft Punk. Et pour cause ! Je déteste leur musique habituelle et elle ne me dégage aucune émotion. Sûrement pas fait pour d’ailleurs. Je salue leur effort d’avoir fait de la musique de film orchestrale, de jouer sur divers instruments, de savoir mettre en retrait, parfois, les sons électro pour laisser place à quelque chose de plus dense qu’une touche de synthé ! Des pistes comme « Recognizer » ou « Outland » sont vraiment belles, avec une vraie intensité, une orchestration minimaliste mais qui prend d’autant plus en grandiloquence paradoxalement. Un bon usage des violons. Le thème principal est très sympa, mais c’est curieusement hors de ce thème, dans ce concert de cordes tout en retenu sans sacrifier l’émotion que les deux compères se débrouillent le mieux. De plus, le niveau de la musique était fort au cinéma, ce qui permettait de bien l’apprécier, chose rare au ciné, à part chez Nolan. Bref, pour moi qui consomme de la Score à longueur de journée et vénère Hans Zimmer et bien d’autres forts méconnus, hélas, je dois dire que j’écoute cela avec plaisir. Il y a clairement mieux, mais bon, c’est pas leur rayon habituel, alors pour des débutants dans la musique de film, vraiment bel effort.

Contre (95%)
- A peine le magnifique logo customisé disparu, l’introduction du film a commencé à m’énerver. Les intentions scénaristiques étaient tellement flagrantes que c’était vraiment lourd, pesant et ça m’a empêché de rentrer tout de suite dans le film. Les premières minutes ne sont qu’un prétexte mal déguisé pour faire un cours de rattrapage à ceux qui n’ont pas grandi avec Tron (1982) ou n’ont pas fait l’effort, ou n’ont pas eu la curiosité de le regarder avant d’aller voir la version 2010. On essaie de nous faire croire à une scène hyper importante entre père et fils, mais en fait, on parlotte pour rattraper l’ignorance du spectateur. Louable au fond, mais tellement maladroitement fait et pas subtile qu’un texte défilant façon Star Wars aurait fait l'affaire, comme ça, au moins, ça assume de résumer bêtement.
- Comme l’a brillament formulé Bidouche64, c’est « un film de producteur à défaut d’un film de réalisateur ». En gros, exit la création, le scénario avant tout, l’univers novateur et bonjour les clichés. Ce film est conçu pour vous plaire. Contrairement à des films dont le projet précède le public, et donc se définissent d’abord par rapport à une idée en sursit qui attend le verdict du spectateur, bon ou mauvais, ici, on a affaire à un film de commande, un film conçu autour d’une table de réunion, par des personnes spécialisées qui visaient une tranche d’âge, un public et qui était prêtes à tout pour conquérir ce public ; ça passe par une purge (justement !) des éléments trop marginaux, par une musique d’un groupe dans le vent, par une expérience visuelle la plus assommante possible pour empêcher le spectateur de réfléchir à ce qu’il regarde. C’est un film d’avantage par des spécialistes en marketing que par des auteurs. Résultats, le scénario est au raz-des-pâquerettes et ne fait que rebondir de lieu commun en lieu commun pour trouver un semblant d’existence ; relation père/fils contrariée puis fusionnelle, quête d’un être cher disparu, la famille sacrifiée pour un rêve vain, la famille ramenée en tant que valeur primordiale finalement, des histoires de purge, de résistance, d’armée, d’être unique, de sacrifice… c’est un véritable patchwork de plein de films que j’ai vu, certains que j’adore, mais que je déteste voir pillés de la sorte et compilés par ce compacteur d’ordure que représente le scénario de Tron Legacy. Tel le robot nettoyeur Wall-E, le film ramasse les clichés, les idées surexploitées, les phrases faciles et les vannes de circonstances sur son passage et les avale dans son ventre pour les broyer et les recracher en un joli petit cube de m*** prête à servir à un public étourdit par des néons et une musique de discothèque. Seulement Wall-E, lui, au moins, est mignon, touchant et joue dans un film vraiment bon (je trouve).
- Dans la continuité de ce scénario, de ce semblant de trame esquissé sur un set de table en papier dans je ne sais quelle brasserie où les producteurs bouffaient un steak frites, les dialogues sont affligeants. J’étais crispé dans mon fauteuil. Ca m’a rappelé George Lucas dans ses pires moments, quand il écrit les dialogues des derniers épisodes de Star Wars. Un déluge de phrases à la solennité exagérée : « Il est différent. » mais surtout, des vannes, des phrases de Mitch pour rendre Sam dans le vent, cooooool : « Alors, tu veux jouer à ça ? » « Oh, je le sens pas ça ! » « Je sens que je vais adorer ça ! ». Il faut l’entendre pour le croire, avec l’intonation et le visage de beau gosse. Presque chacune des répliques de ce film m’était familière ! A presque chaque réplique, je me disais que j’avais déjà entendu ça quelque part, et plusieurs fois même !
- Sam est le personnage qui m’a gâché le film en grande partie. J’ai rarement vu une telle fadeur, une telle pauvreté dans les expressions ; sans doute pas depuis Sam Worthington dans Avatar. Il n’a rien, et je pense que c’est pour ça qu’il a été choisi. Parce que son physique de beau gosse très commun, stéréotypé, qui ne fait pas de vagues, qui ne sort pas trop du lot, qui rentre dans le moule et qui joue sur une palette de jeu assez étroite pour ne pas faire naître une seule émotion permet aux scénaristes d’en faire non pas un personnage de cinéma, mais plutôt un « témoin », une marionnette qu’on trimballe à travers différents décors, un prétexte, la vague incarnation d’un scénario quasi inexistant. La platitude de Sam est commode pour un auteur, car c’est le genre de personnage qui permet de laisser en avant l’action et le décor et de laisser la psychologie et les dialogues derrière. Pour moi, le vrai personnage principal de Tron Legacy, c’est la grille, c’est le décor !
- Castor. Déjà, quand j’ai lu (avant de voir le film) que c’était « le propriétaire de la discothèque », je me suis alarmé. Y’a une discothèque dans Tron ? « What the fuck ? ». Et là, devant le film… je n’avais même pas de mot. J’ai cru voir ressuscité devant moi l’Homme Mystère de Jim Carrey dans Batman Forever de Joel Schumacher. Oui, vous avez bien lu ; cette espèce d’horreur kitch, cette parodie de personnage loufoque, armé de sa canne, avec ses mimiques grotesques, son air goguenard et son look improbable. Pour peu, ce serait du plagiat. Copier une bonne idée, c’est nul, mais copier une mauvaise, c’est pire encore !
- Les persos en général m’ont énormément déçu et aucun ne m’a semblé attachant. J’attendais avec impatience de revoir Tron/Alan Bradley. Déjà, le premier passe presque complètement à la trappe, évincé du quasi-scénar et le second, il est là pour la forme, il joue les bouche trou, il joue les clins d’œil. Que serait-ce si le film ne portait pas son nom ? Vraiment déçu que ce film n’ait pas réservé un rôle déterminant et classe à ce personnage. Mais évidemment, les publicitaires qui ont géré le scénar se sont dits que l’acteur qui avait joué Tron n’était pas connu, pas bankable, et donc fallait jouer sur le vénérable Jeff Bridges et le petit jeunot. Dans le premier film, le trio de tête était super attachant ; déjà à l’époque, il n’était pas sans rappeler le trio de Star Wars Luke/Han Solo/Leïa. Tron était comme Luke, le héros du film, l’élu en quelque sorte, à la fois puissant et doux, effacé ; Kevin Flynn était le Bad Guy plaisantin à la Han Solo ; Lora/Yori fait penser à Leïa. Ce trio est très attachant, drôle et dynamique. Il fonctionne à merveille. On passe un bon moment avec eux. Ils sont simples, comme des gens du quotidien. Ils n’ont pas ce côté ultra-parfait, esthétisé à l’excès, dénaturé par les chorégraphies des nouveaux personnages.
- La scène de la discothèque restera une des pires scènes de ma vie. Déjà, je suis scandalisé par l’idée qu’il y ait une discothèque dans ce monde. Je me suis cru revenu aux traumatisantes scènes les plus ratées des suites de Matrix, comme dans Matrix Revolutions, avec la boîte de nuit du Mérovingien et sa pouffe « Perséphone ». Daft Punk en profite pour lâcher l’orchestre et revenir à leurs sons habituels dont tout le monde raffole et qui moi me font gerber ; de l’électro abrutissant qui doit être idéal, je suppose, sous exta ! Des programmes se roulent des pelles, normal ! (idée que je n’aimais déjà pas dans Tron 1, des programmes qui peuvent s’aimer !). Bref, une scène idéale en tout cas pour capter l’attention du public car on joue sur ses repères (la fête, la boite de nuit, la musique de danse, le libertinage, bref, une pub pour Axe, une pub je vous dis !).
- L’univers étendu, je trouve que c’est vraiment dommage. La grille est un univers informatique, un monde à part qui n’est pas le monde humain ; y voir une ville, un stade, une population avec ses mœurs, ses loisirs, sa campagne, son night club, c'est déconcertant ! C’est vraiment une grosse bourde et une preuve de lâcheté et de manque d’imagination qui témoigne du fait que les mecs aux commandes de ce films n’étaient pas capables de bouleverser les repères des gens comme l’avait fait le premier film ! Même le diner, qui bien sûr est un beau porc grillé et son accompagnement d’haricots verts ! C’est insensé ! Où est la limite avec le monde humain ?
- Une mise en scène frimeuse, mais bon, ça, je m’en doutais, et je l’avais pardonné à certains films. Disons qu’ici, je ne trouve pas assez de qualités au film pour lui pardonner cet ultime excès d’orgueil.

Contre la Musique…
- La musique ; oui, je l’ai aimée en partie. J’ai trouvé les pistes orchestrales vraiment intéressantes, mais il m’a fallu éliminer toutes les pistes éléctro du Score. Y’a des moments où j’ai trouvé ça inaudible au cinéma et j’ai vraiment eu du mal. Dans la discothèque en numéro 1. De plus, malgré les qualités que je reconnais aux pistes orchestrales, elles restent en deçà de bien des Score du même genre qui mériteraient tout autant l’attention du public. Mais évidemment, si ce n’est pas un groupe connu comme Daft Punk, on ne prend pas la peine de faire attention. Personne fait jamais gaffe aux musiques de film et soudain, c’est la révélation ! Je trouve ça cool, car ça fait des années que je fais les louanges de la musique de film, pour moi (c’est mon avis personnel), c’est ce qu’on fait de mieux aujourd’hui. Mais il y a quelque chose de vexant de voir que juste parce c’est Daft Punk, le Score est remarqué alors qu’il n’égale pas le travail de bien des compositeurs que tout le monde ignore avec un souverain mépris ! Encore un coup de marketing rondement mené.
Nombreux sont ceux qui remarquent la musique et la vantent alors que c’est l'élément toujours ignoré s’il ne s’agit pas de chansons. Tout le monde est devenu complètement imperméable à la musique orchestrale, instrumentale. La musique est réduite à son état fonctionnel ; si elle ne parle pas en chanson avec un message explicite ou si elle ne sert pas à danser, elle n’a aucun intérêt. Mais la musique de film offre une alternative, celle de l’imagination, de l’évasion et de l’émotion. Daft Punk a réussi à merveille à en jouer à certains moments. Les mecs qui ont fait le mixage sonore sont rusés ; comme c’est Daft Punk, la partie musique du son, d’habitude en retrait, a été rehaussée à fond et occupe une place centrale ; résultat, tout le monde dit « La musique était cool ». Normale, on la remarque, et ils ont tout fait pour ! Vous la remarquez car ils voulaient que vous la remarquiez. Il faut vraiment s’intéresser à la musique de film pour choper les morceaux durant les films parfois, tellement cet aspect là est méprisé ; du coup, tout le monde passe à côté, même si c’est dix fois mieux que Daft Punk. On peut dire que je ne suis pas objectif. En effet, je suis 100% subjectif dans ma critique et je ne prétends pas mieux savoir que tout le monde. Je donne juste mon avis. Mais en revanche, pour la valeur musicale de cette BO, je peux vous dire que vous pouvez trouver mille fois mieux en matière de Score et si vous êtes curieux, je suis ok pour vous conseiller. Daft Punk n’a pas d’expérience dans le domaine, ils ont galéré pour mettre au point ce Score et ils ne se sont pas beaucoup éloignés des sentiers battus, même pas du tout. Ils ont enfoncé des portes ouvertes, mais heureusement, c’était les bonnes portes ! Evidemment, ils ont été aidés par des vrais pros. Bruce Broughton apparemment.
On peut dire que la réception de ce Score est exaspérante ; déjà le triomphe qui prouve 1) soit que la musique peut très bien plaire, mais il faut un groupe dans le vent pour qu’on s’y intéresse 2) soit que la musique de film ne peut pas plaire, mais on réussit à s’en convaincre quand c’est Daft Punk qui s’en occupe.
Ensuite, certaines critiques professionnelles vraiment à côté de la plaque du genre « Daft Punk nous a habitué à mieux » « Daft Punk sombre dans l’orchestral » « Aucun morceau n’est dansant ». Je n’en reviens pas ! C’est un Score, pardi ! Pas un album parmi d’autres ! Ils bossaient pour un film, ils se devaient de coller à ce filme, de respecter sa respiration, son rythme, son ambiance ; c’est Daft Punk qui bosse pour le film, pas le film qui sert de clip à Daft Punk !

Bref, pour montrer que même Daft Punk (dont les membres m’ont l’air sympathiques toutefois !) a lui-même compris ce que ce Score impliquait et les enjeux de la musique de film, voici un extrait d’interview des membres du groupe :

Guy-Man espère pour sa part que les arrangements de cette B.O. orchestrale encourageront les fans à se plonger dans la musique classique. "L'âme et l'émotion de la musique classique sont tellement puissantes que c'est très facile de l'aimer - c'est juste que les gens pensent qu'il faut y être éduqué. J'ai moi-même pensé ça pendant longtemps, jusqu'à ce que je finisse par essayer", dit-il.

Thomas enfonce le clou en soulignant la longévité des instruments classiques comme le Stradivarius, comparée à celle des outils électroniques. "Le violon était là il y a 400 ans et le sera encore dans 400 ans. Mais les synthétiseurs qui ont été inventés il y a 20 ans auront probablement disparu dans 20 ans."

SOURCE : http://culture.france2.fr/musique/actu/daft-punk-parle-de-sa-bo-de-tron-publiee-lundi-65930513.html




Cliquez sur l'image pour un aller simple vers ma chaine YouTube !

******

Fan Fiction : La Légende de Thunder Mesa
Toutes les réponses à vos questions sur la F.A.Q. Phantom Manor


Dernière édition par Eaël le Mer 16 Fév 2011 - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cobain

avatar

Masculin
Age : 33
Messages : 8016
Localisation : Wonderland
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 11:36

Nebwin a écrit:
J'ai été à l'avant-première 3D du 14 janvier au Kinepolis de Lomme (3 jours avant mes partiels Very Happy) , on a pu avoir un petit speech d'un représentant Disney; on a également eu droit à l'avant première de la bande annonce de Pirates des Caraïbes 4 en 3D etc... c'était plutôt sympa
Wink

En ce qui concerne le film : j'en suis sorti bouche bée Shocked visuellement et musicalement incroyable! Je vais retourner le voir dans les prochains jours!

Allociné propose un beau dossier sur le film :

http://www.allocine.fr/article/dossiers/cinema/dossier-18591608/

Enjoy Smile

On l'a vu dans la même salle alors Very Happy! J'étais avec G-force, Capt Jack et Miss Swann au premier rang (arrivée un peu en retard...).


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artofdisney.net
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 11:43

Ton pourcentage me paraît bien exagéré toutefois, 95% de négatif, ça irait pour un film comme Cinéman mais là on a quand même du bon ! Ou alors tu es un extremiste et auquel cas je peux comprendre.

Au contraire, j'ai beaucoup aimé la scène du début, surtout le défilement latéral de la Grille qui dessine la ville. Kevin Flynn disant lui même recréer un monde de zéro, je comprends donc qu'il y ait des éléments que l'on connait en tant qu'humain, alors que dans le premier Tron, il débarque dans un monde informatique qui avait évolué et s'était construit sans lui. D'ailleurs, la scène est très bien suivie par les flashs infos sur toutes les télés du monde car il y a à la fois l'explication qui explique la situation du premier Tron (on parle notamment d'Alan) mais aussi les évènements auxquels nous n'avons pas assisté entre le premier et le second opus.

Au delà de ça, je suis d'accord pour dire que l'intro avec le château est juste mythique ! Toute la salle y réagit positivement, comme quoi les graphistes qui ont élaboré ce "détail" ont bien fait ^^


Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
m0rwen

avatar

Féminin
Age : 30
Messages : 2343
Inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 14:04

J'ai moi aussi beaucoup aimé l'adaptation du château en mode TRON
Un joli détail bien conçu





<3 Taking The Plunge <3


Revenir en haut Aller en bas
Eaël

avatar

Masculin
Age : 30
Messages : 1010
Localisation : Nantes
Inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 16:39

Salut, G-Force!

Je comprends que mon pourcentage puisse laisser sceptique et il est vrai qu'il y a des films bien pires, même objectivement! On ne parle pas d'un film de Max Pecas ou de je ne sais quel bizarrerie cinématographique d'un réalisateur ukrainien fasciné par la symbolique du sang menstruel!

Donc j'admets tout à fait que je suis un extrémiste Twisted Evil

En fait, pour t'expliquer un peu mon raisonnement et mon état d'esprit, je n'ai plus du tout l'habitude d'être déçu au cinéma.
En DVD, je regarde beaucoup de films, j'en découvre presque chaque soir. En effet, la prise de risque n'est pas énorme, j'ai juste à l'emprunter à quelqu'un ou à le louer pour trois sous.

Mais le cinéma, c'est cher et c'est plus compliqué à organiser dans mes semaines. Du coup, depuis quelques années maintenant, par manque de temps et d'argent, je suis devenu ultra-séléctif que ce que je vais voir.

L'inconvénient, c'est que je passe à côté de pas mal de films et je vais moins souvent au ciné que ce que je voudrais, moi qui adore ça!

Mais l'avantage, c'est que j'étudie tellement ce que je vais voir, je suis tellement prudent, que généralement, je sais déjà que je vais aimer avant même d'aller voir le film. Ca a un côté dommage, mais je ne peux m'accorder le luxe de la découverte avec 10€ la séance (Parfois 5€ heureusement dans un petit cinéma, mais qui passe pas toujours ce que je veux voir!).
C'est ainsi que depuis pas mal d'années, je ressors assez content du ciné, ayant gagné mon pari. Parfois j'ai juste bien aimé, parfois j'ai adoré, mais la déception se fait rare et était presque éradiquée.

Donc voilà pourquoi c'est un choc pour moi d'être à nouveau déçu au ciné. Devant mon lecteur DVD j'ai l'habitude, mais là... sur ces chers fauteuils rouges, c'est douloureux!

Peut-être en attendais-je trop...




Cliquez sur l'image pour un aller simple vers ma chaine YouTube !

******

Fan Fiction : La Légende de Thunder Mesa
Toutes les réponses à vos questions sur la F.A.Q. Phantom Manor
Revenir en haut Aller en bas
Serleena

avatar

Féminin
Messages : 3077
Inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 17:02

L'avis d'Eaël rejoint bien le mien à la virgule près (sauf peut-être concernant le visage de Clu: suffit de comparer avec l'original, y'a vraiment pas photo), même si à la différence de lui je ne suis pas le moins du monde surprise; je m'y attendais totalement. Pas une réplique, un plan ou une scène que je n'avais pas anticipé (ou, plutôt, craint) tant ce film est prévisible du début jusqu'à la fin. Quitte à ne rien respecter de l'atmosphère et des personnages du premier, je trouve qu'il valait mieux en faire un film totalement indépendant plutôt qu'une pseudo-suite. Où est Tron, sinon dans le titre? Et Alan, Lora? Où est passée l'ambiance intimiste, bien loin de la grandiloquence hollywoodienne que Disney ne cesse de nous servir dans ses films live?
Je ne parle même pas de toutes les références ratées: les visages ne sont plus en noir et blanc ce qui ajoutait pourtant beaucoup à l'atmosphère visuelle du premier, et quitte à utiliser un voilier solaire j'aurais trouvé sympa qu'il fasse dévier le rayon, et même la façon dont le rayon qui décompose les molécules du corps pour les reproduire dans l'ordinateur a changé! Pourtant, ce sont des éléments cultes qui ont fait le succès du premier.

Celui des années 80 était emprunt de légèreté, et c'étaient les personnages (en particulier Tron et son trio, mais aussi Sark, le MCP) qui faisaient tout le film. Là on se retrouve avec un mollusque mono-expressif (désolée, vraiment, mais le gosse jouait mieux que lui - au bout de 5 min je ne pouvais plus entendre ses vannes de mitch) pour héros, et on nous ressert la même chose: l'arrivée inattendue dans l'ordinateur, les jeux, le parcours et le combat contre le grand méchant, le trio sauf que ah, non, c'est pas pareil, c'est la suite, mais en moins bien.

Pour moi ce genre de films c'est comme Avatar: des films qui nous débranchent le cerveau. On en prend plein la gueule pendant deux heures (ou pas, hein) parce que visuellement et musicalement c'est joli, c'est du vrai grand spectacle avec un rythme soutenu mais en fait c'est creux, y'a rien derrière. On dirait une suite de Matrix ou l'un des Star Wars de la nouvelle trilogie en pire.
J'ai rarement vu un scénario aussi maigre et prévisible, des dialogues aussi fades et attendus... ça me désole, j'attends vraiment de Disney et du cinéma américain en général de s'inspirer plus de gens comme Nolan qui écrivent et pensent leur scénario et nous servent du grand spectacle sans jamais débrancher notre cerveau (au contraire, ça devient assez difficile à suivre sinon!), bref, du spectacle intelligent. Pour moi, le visuel et la musique ne font pas tout, même si j'y suis très sensible: je préfère un univers moche et une musique odieuse mais un vrai scénar (un peu comme Terminator 1 et 3: le premier a vieilli et est moche, le second est tout pimpant, mais l'un a un scénario, l'autre pas - l'idéal étant le 2 qui fait le bon compromis entre le 1 et 3), que l'inverse, surtout qu'aujourd'hui, avec un bon budget et au vu des technologies actuelles, ça n'a rien d'un exploit de faire un film "beau" avec un univers visuel très marqué. En ce qui me concerne, j'ai donc perdu 10€ pour rien.

Bref, désolée pour ce ton amer et si peu nuancé, mais vraiment, j'ai les boules parce que j'ai la sensation qu'une fois de plus on massacre un univers en revenant dessus des années après et franchement ça commence à bien faire... je suis vraiment déçue en ce qui me concerne. J'ai vu le premier sans m'attendre à grand chose, et je l'ai trouvé génial: l'ambiance, l'idée de base géniale tout en étant modeste (sans le côté "computer city" et les isotrophes...), les personnages, la complicité entre les programmes et concepteurs, j'ai vraiment adoré et j'ai même réussi à oublier qu'il était un peu vieillot. C'est sans conteste que je conseille aux gens de voir le premier plutôt que celui-ci... Le seul avantage que je peux espérer de cette suite, c'est une éventuelle réédition du premier!
Revenir en haut Aller en bas
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 18:00

Oui, vous en avez trop attendu Razz Pourtant moi-même je suis assez difficile et j'ai trouvé Avatar ennuyeux. Autant Tron, sans partir dans un scenario labyrinthique à la Inception, m'a plu par son histoire qui finalement n'est pas forcément si simple que ça. Vous avez la quête du héros avec des petites pistes additionnelles comme le personnage de Tron (bien que sous exploité), Quorra et ses origines...

En somme, il est bien dans la lignée du premier quand on y regarde de plus près, et même ce dernier (enfin premier, vous m'avez compris) n'a pas un ligne directrice très complexe. Cependant, j'avoue que la panel de personnages était plus charismatique et étoffé. Mais OK pour dire que Sam n'est pas très expressif mais bon on en attendait pas trop de sa part non plus dans un univers où il y a tellement de chose à voir qu'on ne s'y attarde pas (sans pour autant débrancher le cerveau).

Vous avez compris que j'ai été conquis et que j'ai un peu de mal à concevoir que quelqu'un d'autre exprime une déception quasi-totale ^^


Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
Philippep62

avatar

Masculin
Age : 56
Messages : 6547
Localisation : Lessines, Belgique
Inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 20:00

Pour moi aussi , le meilleur moment du film , la meilleure surprise est le chateau/logo au début ...
Si c'est une pratique courante chez Warner Bros ... c'est plutot rare pour les autres studios...

le seul moment du film ou CLU n'est pas du tout crédible visuellement , c'est à la fin lors de son 'aspiration' , pour le reste cela aurait pu être du maquillage ...

J'irai probablement le revoir en IMAX juste pour l'image et le son ...


Visites à DLR : 3, WDW : 2, DLP : 132, TDR :1, DCL :1. A venir : DLP 07-09.09.2018 | 30.10-01.11.2018
Trip Reports : Anaheim 1992 - Anaheim 2009 - Floride 2011
Vos temps d'attente sur DCP-Data (mais aussi les rehabs,horaires parcs/attractions/shows/restaurants).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lessines.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 20:22

Je l'ai vu ce matin ! J'ai surtout aimé l'aspect visuel et la musique, outre Daft Punk, ce qui m'a le plus marqué c'est la musique de salle de jeu Flynn's avec la superbe chanson de Journey : Separate Ways ! J'ai aimé le film mais sans plus, je retiens la classe qui se dégage de l'acteur Jeff Bridges ! Niveau effets 3D, elle ne sert pas à grand chose, j'ai a peine remarqué la 3D contrairement à Avatar. Un film à voir mais que je n'achéterai pas en DVD. L'univers est cependant intéréssant, étant fan de Stargate SG1, je pensais que j'allais être plus emballée par cette science fiction, j'aurais peut être du voir le précédent opus pour mieux apprécier et comprendre celui ci !

Je confirme, le logo revisité est superbe ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Dash
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 17394
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 20:43

@Philippep62 a écrit:
Pour moi aussi , le meilleur moment du film , la meilleure surprise est le chateau/logo au début ...
Si c'est une pratique courante chez Warner Bros ... c'est plutot rare pour les autres studios...
C'est pourtant assez courant chez Disney !


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 21:33

@Philippe : cours le voir en IMAX, mets toi un peu plus vers l'avant et bien centré, au centre des enceintes de la salle et tu vas vibrer de tout ton corps Wink D'ailleurs, tu vas le voir où comme ça, à DV?


Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
Serleena

avatar

Féminin
Messages : 3077
Inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 22:00

G-force: si tu n'as pas aimé Avatar tu dois savoir ce que c'est d'aller à contre-courant et de se sentir un peu incompris, et pourtant, j'aurais vraiment aimé aimer le film (désolée de la redondance) mais je veux bien croire que j'en attendais trop, je suis souvent comme ça avec les suites! Sûr que si j'étais partie dans une optique plus "grand spectacle" j'aurais plus apprécié!

Avec Quorra il y aurait pu avoir de l'idée mais finalement ça m'a trop rappelé les primitifs d'Avatar que les méchants tentent d'éliminer et qui sont innocents et possède une forme d'intelligence supérieure et tout... pourtant c'est le seul personnage auquel j'ai à peu près accroché, je m'attendais, vu la BA, à ce genre de femmes fatales façon Xéna qui pullulent en ce moment (et m'exaspèrent!) mais finalement, elle a un côté assez touchant à sa façon... oui j'avoue, j'ai rigolé au moment où elle demande à Sam:
-Tu connais Jules Verne?
-Bien sûr!
-Oh! Il est comment?

Après, je confirme, le premier n'a pas un scénario tellement complexe, c'est ce que je disais, mais il avait deux avantages qui rendait cela moins choquant: 1- il ne faisait pas dans le grandiloquent, donc finalement c'était cohérent, 2- il était le premier, et avait donc pour lui l'originalité du concept. Et puis les années 80 ont un côté léger et agréable qui pardonne souvent le manque de scénario - suffit de considérer Grease pour s'en rendre compte: c'est culte, et pourtant le scnéar casse pas trois pattes à un canard!

Rien à voir, mais j'apprécie que malgré nos avis très divergents tu ne nous lynches pas, ça fait vraiment plaisir! Razz

Audreychou: Merciii j'ai aussi flashé sur cette chanson, mais je n'avais pas la référence! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eaël

avatar

Masculin
Age : 30
Messages : 1010
Localisation : Nantes
Inscription : 05/07/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 22:20

G-Force --> Je rejoins tout ce que dit Serleena, y compris la façon très ouverte et pacifiste dont tu reçois un avis opposé au tien, chose digne d'un modérateur!

J'en attendais trop, oui ; quand j'ai vu le premier Tron, j'étais plus méfiant ; je n'attendais pas grand chose, et j'ai eu un vrai choc tellement j'ai trouvé ça cool! Du coup, cet enthousiasme inattendu pour le premier a joué contre le suivant, car cette fois-ci, en sachant de quoi était capable cet univers, je m'étais monté la tête. Je savais déjà que le héros allait pas trop me plaire et bien d'autres choses, mais comme Serleena, je voulais aimer ce film, quelque part. Mais cela n'a pas suffi on dirait. Malgré ce souffle que je ressentais à travers ce magnifique univers visuel, malgré cette ambiance sonore vibrante, il y avait toujours un petit élément parasite pour me maintenir hors de ce film. Frustrant!

Je rejoins aussi Serleena sur le fait que les films d'aujourd'hui qui ne font pas beaucoup d'effort pour le scénar, c'est pas si nouveau, c'est sûr ; mais il est vrai qu'on a cette manie de nos jours d'aller facilement dans la grandiloquence, de donner des grands airs aux films, d'attaquer le public avec une promotion très arrogante et tapageuse ; il semble que cela rend service aux films, car cela attire le public ; pour moi, ça a l'effet d'accentuer les défauts du film ; en faire des tonnes sur des films les met sur un piédestal qui peut se retourner contre eux ; un peu de modestie parfois pourrait, à l'inverse, créer de jolies surprises.

Audreychou --> Ah, malheureuse, qu'as-tu fait?!^^
Là, je crois que cette chanson, je vais être amené à l'entendre souvent... Serleena raffole de ce genre de chansons... mais je dois admettre qu'elle était sympa celle-ci! Bel effort pour rendre l'ambiance 80's!




Cliquez sur l'image pour un aller simple vers ma chaine YouTube !

******

Fan Fiction : La Légende de Thunder Mesa
Toutes les réponses à vos questions sur la F.A.Q. Phantom Manor
Revenir en haut Aller en bas
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 22:55

@Eaël a écrit:
G-Force --> Je rejoins tout ce que dit Serleena, y compris la façon très ouverte et pacifiste dont tu reçois un avis opposé au tien, chose digne d'un modérateur!

Ouf, j'ai bien fait de ne pas vous bannir finalement pirat



Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
Serleena

avatar

Féminin
Messages : 3077
Inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mar 15 Fév 2011 - 23:55

(Tu vois, Eaël, je t'avais dit qu'avec un peu de cirage de pompes ça passerait bien...!)

Blague à part, je saurais au moins à quoi m'en tenir si jamais un 3 sort - et comme cette fois on ne pourra pas me reprocher de trop en attendre, j'apprécierai peut-être! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Philippep62

avatar

Masculin
Age : 56
Messages : 6547
Localisation : Lessines, Belgique
Inscription : 24/06/2009

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 9:18

Dash > je ne me rapelle pas avoir déjà vu cela chez Disney (mais bon suis pas un acharné non plus Wink ) par contre , chez WB c'est quasi une habitude de fondre le logo dans le thême du film ...

G-Force > peut etre ce we à DV oui ...


Visites à DLR : 3, WDW : 2, DLP : 132, TDR :1, DCL :1. A venir : DLP 07-09.09.2018 | 30.10-01.11.2018
Trip Reports : Anaheim 1992 - Anaheim 2009 - Floride 2011
Vos temps d'attente sur DCP-Data (mais aussi les rehabs,horaires parcs/attractions/shows/restaurants).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lessines.net
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 12:45

Ah cool, tiens moi au jus de ton passage alors Wink


Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
Lucky

avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 2806
Localisation : île de france
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 13:47

521 870 entrées pour la première semaine de TRON : L'Héritage en France.

On est bien loin des 815 255 entrées de Prince of Persia ou des 738 442 entrées de L'Apprenti Sorcier. Pour se donner un ordre d'idée, on est dans les chiffres du premier Benjamin Gates, qui avait fini sa carrière à 1,5 millions d'entrées Shocked . Pour un film de l'ampleur de TRON, c'est clairement décevant.

Le problème, c'est que le film n'est pas porté par les salles de cinéma qui ont senti le "flop" venir. Pour ne donner qu'un exemple, le film n'est proposé qu'en IMAX à Disney Village, soit seulement 5 séances par jour lors du premier week-end d'exploitation ! De quoi être très pessimiste pour la suite, même si les vacances scolaires tendent à étaller les entrées sur de longues périodes.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneynext.fr
Dash
Modérateur
avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 17394
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 15:48

@Philippep62 a écrit:
Dash > je ne me rapelle pas avoir déjà vu cela chez Disney (mais bon suis pas un acharné non plus Wink ) par contre , chez WB c'est quasi une habitude de fondre le logo dans le thême du film ...
Voilà quelques exemples :
- Toy Story
- Dinosaure
- Atlantide, l'Empire Perdu
- Lilo & Stitch
- La Ferme se Rebelle
- Chicken Little
- La Cour de Récré : Vive les Vacances !
- Lilo & Stitch 2 : Hawaï, Nous Avons un Problème !
- Inspecteur Gadget
- Inspecteur Gadget 2


Revenir en haut Aller en bas
http://chroniquedisney.fr
Djidane

avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 2378
Localisation : La Ville du Nouveau York
Inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 16:10

Je suis d'accord avec Serleena et Eaël ! ça fait vraiment plaisir de voir un modérateur comme G-Force Embarassed

G-Force, c'est mon faible !





P.S : Y'a pas quelqu'un pour nous faire une petite bannière genre "I love G-Force" ? ^^


Revenir en haut Aller en bas
G-force
Animateur Facebook
avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 16:58

T'es con Laughing

En fait si je suis gentil, tolérant et totalement fan du film dans ma critique, c'est pour espérer que Beau Garett (la belle blonde du film) viennent me voir pour refaire ma garde robe chez moi (et en plus, je me disais bien que je la connaissais, je l'ai déjà vu dans un épisode de Dr. House où elle joue le rôle d'une femme fatale et manipulatrice qui ne ressent aucune émotion, brrrr !)



Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
indiana jones

avatar

Masculin
Age : 26
Messages : 5774
Localisation : En promenade dans l'espace temps
Inscription : 07/08/2009

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 18:33

475 032 entrées cette semaine.
source: CBO box-office.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.wonderful-disneyland.com
Lucky

avatar

Masculin
Age : 29
Messages : 2806
Localisation : île de france
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011) Mer 16 Fév 2011 - 19:28

Alors en fait c'est encore pire que ce que je croyais : à priori le film aurait fait seulement 475 032 entrées pour sa première semaine en france, le chiffre précédent serait le total avec les avant premières !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.disneynext.fr
 
[Disney] Tron, l'Héritage (09 février 2011)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 28 sur 31Aller à la page : Précédent  1 ... 15 ... 27, 28, 29, 30, 31  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Culture Disney :: Les films Disney "live"-