AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
jul



Masculin
Messages : 3615
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Ven 21 Mai - 19:20

@wolfi a écrit:
@ptit lion a écrit:
Il faut faire pression sur Wolfi, c'est lui le rédacteur, moi je ne m'occupe que des photos.

Hum, ben j'en connais un qui est gonflé !

Pour patienter, n'hésitez pas à visioner nos vidéos

[url=http://www.youtube.com/user/ptitlionwolfi
http://www.youtube.com/user/ptitlionwolfi[/quote[/url]]

bon alors ca donne quoi ???????????????????????????
Revenir en haut Aller en bas
Sabou



Féminin
Messages : 1918
Localisation : Paris
Inscription : 31/07/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Sam 22 Mai - 10:21

Il est ce CR, merci beaucoup de nous faire partager votre voyage. j'ai adoré les photos, les vidéos et l'humour !! Super les gars !!!


Disneyland Park//Disney California Adventure Juin 2012
Walt Disney World Février 2014
Disneyland Hong Kong 2016 ?
Disneyland Tokyo 2016 ?

Heberger image Heberger image
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1218
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 24 Mai - 23:10

Dimanche 07 juin : Disney Hollywood Studios / Blizzard Beach Water Park


Comme de parfaits Disney fans, Antho et moi sommes frais et dispo de très grand matin [note de ptit lion : dispo OK, mais frais, ça se discute…]. Le soleil luit et la température est idéale en ce dimanche à 7h00. La piscine est toujours là, toujours aussi vide (en nageurs pas en eau ) et aussi tentante. Ce n'est que partie remise, car cet après-midi nous allons profiter des sommets enneigé de Blizzard Beach, un des deux parcs aquatiques de Disney World. Nous traversons le hall de l'hôtel pratiquement désert pour prendre notre bus qui arrive bientôt.

A 7h45, nous sommes déjà aux studios. Nous avons choisi ce jour (dimanche) car il s'agit du deuxième et dernier jour des Star Wars Week-ends 2009 : une joyeuse réunion de fans de la double trilogie, pleins de "stars" des films (non pas Harrison Ford, plutôt le deuxième guerrier à droite sur le 3ème plan de la 10ème séquence du retour du Jedi [note de ptit lion : séquence coupée au montage, bien sûr]), de collectors et autres pièges à gogo en tous genre.


Les Star Wars week-ends attirent de nombreux visiteurs depuis 1997

Sur le portique de l'entrée du parc, deux guerriers tout de blanc cuirassés et armés de mitrailleuses (j'ignore ce que c'est comme race mais mon lion doit en savoir plus [note de ptit lion : des stormtroopers, voyons !]) parlent à la foule, sans tirer dans le tas heureusement. Tiens, je n'avais jamais remarqué qu'ils avaient l'habitude de se balancer des coups de sabres dans les parties. Sinon, je ne vois pas à quoi servirait une aussi grosse coquille.


Des Stormtroopers en guise de comité d’accueil ! Ca change des cast members souriants…

La fouille traditionnelle des sacs et des bananes effectuée, nous entrons dans ce parc dédié au cinéma et à l'animation, Disney de préférence. Notez que nous aurions pu prendre une voiture comme moyen de transport.


Y avait une tache, là… (non, pas moi, sur la voiture ! Rolling Eyes)

Nous remontons le Hollywood Boulevard, puis le Sunset Boulevard, vers la tour de la terreur. De superbes boulevards qui n'ont rien avoir avec les nôtres : il s'agit de véritables bâtiments (et non des décors ou de fausses façades)… plein de boutiques. Une vraie torture ! Non, j'irai pas, non j'irai pas, enfin pas encore ! Il faut que nous prenions d'abord un Fastpass pour la TOT locale.



Ici, les façades abritent de vraies boutiques.

Une fois le FP en poche, nous nous dirigeons vers Rock’n Roller Coaster. En passant sous un porche, nous entrons dans une petite cour avec au dessus de nous un rail sur lequel roule une limousine à l'envers provenant d'une énorme guitare.




Avouez que ça claque plus que la guitare en carton des Walt Disney Studios parisiens ! geek

Miracle, si la file est déjà très longue, cela a l'air d'aller assez vite. Le preshow est totalement différent du nôtre. Nous entrons dans les studios G-force (Valentin, si tu nous lis , où nous retrouvons le groupe de pop bien connu [note de ptit lion : euh de rock plutôt , non ?]. Leur manager est très affairée : ils doivent donner un concert de l'autre côté de la ville et ils sont légèrement en retard. Le groupe propose d'inviter toute l'assistance à embarquer avec eux dans leur voiture. Evidemment, vu leur nombre, la pauvre manager devra réserver en urgence une très très longue limousine ! Et c'est parti ! Les portes s'ouvrent et notre voiture nous attend. Elle démarre en trombe et file à travers les rues d'Hollywood.

Contrairement à l’attraction parisienne, des panneaux routiers un peu naïfs parsèment le parcours. Si l'on peut trouver cela kitsch par rapport à nos jeux de lumière, il faut avouer que, du preshow à la fin du ride, le scénario se tient et est respecté. Désormais, ceux qui se demandaient pourquoi on embarque dans une limousine à Rock et non pas une dans fusée, un train, une moto, une voiture de course ou un sous-marin en connaissent la raison.

A la boutique de la sortie de l'attraction, Anthony et moi essayons divers implants capillaires. Euh non, tout compte fait, ça ne me va pas !


En fond sonore, vous aurez reconnu la chanson d’Armageddon, « I Don't Want To Miss A Thing » Wink


That rocks, dude !!! (ou pas)


Témoignage de Benoît W. après 15 jours de traitement intensif : « Avec Moumoutox ©, mes cheveux ont retrouvé leur vitalité et leur éclat d’origine. Merci Moumoutox © ! »

8h30, notre course folle terminée, nous arrivons ensuite devant l'immense chapeau d'apprenti sorcier qui dissimule une partie du Chinese Theater. On remonte vers Pixar studios. Tenterons-nous un petit Toy Story Mania ? Euh non, la file d'attente est pleine à craquer et nos tickets FP on déjà été utilisées pour la TOT. Cela n'est que partie remise : on le fera la prochaine fois. Demain par exemple…


Le chapeau est aux Studios ce qu’est le château au Magic Kingdom, à savoir l’élément central du parc duquel on peut rejoindre les différents lands.


Notez les petits singes en arrière-plan : ça va rappeler des souvenirs à certains !

Que cela ne tienne, nous irons voir l'exposition sur Walt Disney "One Man's Dream" en collaboration avec le club D23.


Walt : sa vie, son œuvre…


Wolfi, je suis déçu… Tu aurais pu mettre ton polo D23 quand même !

L'histoire des parcs, des studios, de la vie de notre grand maître (pas Mathias, je parle de LUI le créateur) y est présentée dans des vitrines et sur des écrans de télévisions.


La chambre de Wolfi… Ah non, l’exposition One Man’s Dream, pardon !


La publicité (d’époque !) pour l’ouverture de Disneyland Californie était présentée par la Fée Clochette en personne. Smile

A noter, les superbes maquettes des châteaux et autres monuments symboliques des parcs. Nous n'aurons pas le temps hélas d'assister au film qui clôture l'exposition, mais ce n'est pas grave car je l'avais déjà vu l'année passée. [note de ptit lion : Euh, et moi alors ?]


« Prends un air sérieux ! » Bon ben en fait, j’ai pris un air coincé… Rolling Eyes


En exclusivité, le nouveau Pixar ! Comment ça, on a un an de retard ? Embarassed

9h00, juste le temps de passer en face dans le Grauman's Chinese Theatre pour le Great Movie Ride. Dans la file d'attente, nous admirons de superbes robes de films en costumes, et entre autre les chevaux de bois de Mary Poppins. Nous pénétrons ensuite dans une sorte de théâtre où sont projetés des extraits de grands classiques du cinéma hollywoodien.


Le Chinese Theater est la réplique du théâtre de Los Angeles qui a accueilli la cérémonie des oscars en 1944, 1945 et 1946.


Les costumes et accessoires présentés ont l’avantage de faire passer le temps plus vite dans la loooongue file d’attente (au moins 2 minutes )

Nous embarquons ensuite dans une espèce de baignoire sur rails pilotée par un Cast Member et visitons des reconstitutions de grands films et grands classiques peuplés d'audio-animatronics, mais pas seulement ! En effet, notre véhicule est bientôt coincé au milieu d’une fusillade entre gangsters en chair et en os. Un plus appréciable pour rendre l’attraction un peu plus vivante, dommage cependant que le jeu d’acteurs soit si peu crédible. Nous passons ensuite dans différents univers, de celui, enchanteur, du Magicien d’Oz à celui, anxiogène, d’Alien, où la charmante créature déboule du plafond pour nous accueillir…

Vers 9h30, nous résistons aux photos avec les personnages Disney et de Star Wars pour assister à la prochaine représentation de l'émission American Idol [note de ptit lion : l’équivalent de la Nouvelle Star aux Etats-Unis].
Au passage, une Cast Member nous hèle : « Hey, vous ne voulez pas devenir la nouvelle star ? Le casting, c’est par ici ! » Euh, non, on préfère rester spectateurs du show… aucune envie de passer dans la séquence des casseroles de l’émission !



« L’année prochaine, j’arrête la Nouvelle Star… » André Manoukian
« La pire performance chantée depuis la Castafiore. » Lio
« Je vais essayer de la faire courte : c’est nul à ch*** ! » Marco Prince
« La pire performance chantée depuis Lio » Philippe Manœuvre
Wolfi, 4 ‘non’, TU SORS !


Après avoir un peu attendu, nous entrons dans une très grande salle, un super éclairage flashy bleu métallisé illuminant la scène.



Nous sommes idéalement bien placés, juste au devant de la scène mais pas trop près pour ne pas devoir lever la tête. Le « vrai » présentateur de l’émission apparaît bientôt sur un écran et nous dit que c'est notre chance de gagner pour devenir un court instant (?) une star éphémère.
Le chauffeur de salle arrive et met une sacrée ambiance. Surtout, se faire tout petit, surtout ne pas se faire remarquer [note de ptit lion : Heureusement que j’ai pensé à te faire enlever ta casquette, sinon je pense que tu y aurais eu droit !]. Avec ma chance, il va me voir et vouloir me parler, et je passerai pour un con qui pige que dalle ! Il prend donc un type au hasard et lui explique comment nous devrons voter pour les candidats. Pas compliqué : équipés d’un petit boîtier, nous devrons taper 1, 2 ou 3 selon la prestation que nous aurons préférée à l’issue du show.


Le chauffeur de salle fait un peut penser à Will Ferell, non ? Wink

Ouf, il a enfin fini ce con. La présentatrice arrive et nous présente le jury composé de trois sosies plus ou moins ressemblants du vrai jury, en tout cas, ils en ont les mimiques et la critique acerbe.

Arrivent ensuite les trois candidats qui ont été présélectionnés parmi les volontaires, nombreux. Le principe est simple : un seul gagnant par représentation et en fin de journée, tous les gagnants des différentes séances du jour (une dizaine environ) s'affrontent pour tenter de gagner un ticket d'or. Rendez-vous compte, la chance de passer devant le vrai jury en chair et en os (sans attendre des heures comme les autres chanteurs anonymes et qui le resteront). Bien entendu, le fait de décrocher un dream ticket ne garantit pas d'être sélectionné pour la vraie émission. Certains ne se découragent pas en tout cas et viennent tenter leur chance tous les jours de leur séjour à WDW.
Le premier candidat est un homme en tenue très estivale et décontractée : un bermuda écossais avec polo rose clair, d'un chic innommable . Pour ce qui est du titre de la chanson, je laisserai Anthony l'identifier [Note de ptit lion : You Really Got Me, des Kinks], j'ai quand même repéré quelques fausses notes.

La candidate suivante est très élégante également dans sa petite jupe toute froissée, ses genoux cagneux et son marcel fuchsia très (trop ?) près du corps. Elle nous chantera, euh au fait je connais cet air, c'est quoi déjà ? [Note de ptit lion : Black Horse And The Cherry Tree de KT Tunstall, c’est la chanson de la pub Alice lol]

La troisième candidate, grande, mince et fine et paraît-il jolie, paraît avoir les faveurs des techniciens, à voir les effets stroboscopiques qui n'apparaissaient pas lors des deux autres chansons. Hum, en revisionnant la bande et la durée de la séquence que mon caméraman a filmée, je dirais qu'il est du même avis. [note de ptit lion : Oui oui, je confirme] Personnellement, je trouve sa chorégraphie ridicule, comme dirait Raphi de la Star Ac’, elle se trémousse sur scène comme si elle dansait la danse des canards ! Mais il faut dire qu'elle a du coffre dans son interprétation de Respect, d’Aretha Franklin. Et c’est parti ! Nous votons et donc, the winner de cette séance et qui pourra aller en finale afin de passer pour de vrai devant le vrai jury et passer donc dans le vrai bêtisier de la vraie Nouvelle Star [note de ptit lion : … et passer pour une vraie tanche], ou plutôt de l'American Idol est : la grande grue de la danse des canards ! Félicitations mesdames et messieurs pour ce vote…


Voici un montage de « l’émission » qui vous donne un aperçu de la prestation des trois candidats, et la séquence-émotion « oh my god oh my god oh my god j’ai gagné !»

A la sortie de la salle (climatisée), le soleil de plomb s’est installé et nous nous dirigeons vers l'Echo Lake où se trouvent de petites tentes dans lesquelles, normalement, les "stars" de Stars Wars (sans jeu de mot) sont prêtes à accueillir leurs fans. Mais où sont-ils donc tous passés ? Les tentes sont vides !


Je sais que c’est la crise et qu’il y a des réduction de budget, mais faut pas pousser quand même…

[note de ptit lion : *Mesdames et Messieurs (et vous les enfants), nous vous informons que pour une meilleure compréhension, la séquence suivante va être doublée en langage Starwarsien. Pour votre santé, il est fortement recommandé aux personnes fans de Star Wars de ne pas lire ce qui suit.*

Ah ben c'est normal, la Star Wars Parade va commencer ! Nous nous installons donc le long du boulevard, pour bien voir la parade. Mickey, euh en moine de l'espace [jedi (1)], Minnie en Princesse machin truc [Princesse Leïa (2)] (Minnie avec des cheveux châtain, ça vaut le détour ) et Goofy en, euh père noir avec un caleçon Mickey [Dark Vador (3)]

Suivis, ladies and gentlemen, d'un régiment entier de SS du IIIe Reich [La 501e légion (4)] et des services de la protection contre la pollution atomique et chimique [soldats clones d'assaut glaciaire (5)], de femmes (ou hommes ?) en burka armés jusqu'aux dents [ ??? (16)], eux-mêmes suivis de Playmobils géants tout blancs [stormtroopers (6)].

Viennent ensuite des créatures du désert [habitants de Tatooine (7)] qui se sont trompées de film et viennent donc d’Indiana Jones, à mon humble avis. Des pompiers dans leur combinaisons oranges et reconnaissable à leur casques [pilotes de la Flotte Rebelle (Cool], suivis d'un petit ours charmant [Ewok (9)] et le cousin du Yéti [Chewbaca (10)] portant dans son dos la dépouille du robot doré qu'on peut voir dans Star Tours [C3PO]. Enfin, la poubelle qui bouge toute seule [R2-D2 (11)](j'ai pas vu le type qui la téléguidait).

Arrivent enfin les fameuses stars dans leurs voitures décapotables. Nous avons donc en premier le fameux figurant qui apparaît dans le 2ème film qui est en réalité l'épisode 5 (faut suivre ), séquence 10 à la 5ème minute (mais si, rappelez-vous, le "fameux" plan) (12). Vous voyez c'est lui, ah ben, forcément avec le temps, il a vieilli et sans son masque de toute façon, faut me croire sur parole.

Vient ensuite la doublure du personnage secondaire du 2ème épisode (5ème film) (13) bon, on le reconnait pas bien non plus car il faisait que les cascades et il était filmé de loin.

Arrive ensuite une campeuse (?) ou plutôt une randonneuse avec son bâton de marche (14). Enfin, pour finir le père en sombre (sans son caleçon mickey) [Dark Vador] (15) nous faisant un salut.

[note de ptit lion : *Mesdames et Messieurs (et vous les enfants), vous venez d’assister à la Star Wars Parade pour les Nuls ©, merci de votre attention*]


Un aperçu de la Star Wars Parade… Les numéros se référent à ceux entre parenthèses dans les paragraphes ci-dessus.




Cette petite parade en plein soleil terminée, il est temps de prendre un peu le frais, dans une boutique par exemple !

Mon cher lionceau ne peut résister bien évidement à essayer un nouveau chapeau… Euh oui, personnellement, le Fez te va mieux.
Pour moi, l'heure des premiers achats a sonné : une chemise avec le logo des Disney Parks et une montre Mickey devant le Château de Cendrillon.


Oh, c’est un des moins pires que j’ai eu à porter finalement !

Un peu rafraîchis, on se dirige vers The Art Of Animation et surtout sa superbe boutique. Trop tard ! Le char High School Musical 3 arrive avec sa troupe de joyeux étudiants danseurs/chanteurs/basketteurs [note de ptit lion : rayez la mention inutile].
Parmi eux, un adorable petit minet super craquant, discrètement, je le fais remarquer à mon caméraman pour qu'il immortalise ce danseur talentueux. Plus tard, en revoyant le film, je vois qu'il s'est trompé et n'a pas filmé le bon ! [note de ptit lion : Ah ben, on est incompétent ou on l’est pas, hein ]




Le show se pose devant le Chapeau des Studios… sympa comme cadre ! Smile

Après ce petit intermède musical, nous passons sous l'ancienne arche des Disney MGM studios pour entrer dans Animation Courtyard et The Magic Of Disney animation . Au passage, nous passons devant le show Playhouse Disney Life On Stage, mais nous ne voulons le faire et gâcher la surprise de la future attraction « vedette » de 2009 de notre parc parisien.

La boutique a bien changé avec les années, plus un seul cello, si ce n'est celui du moment : Alice. Je résiste à la tentation... Y aurait-il enfin mon château ? Et bien non ! Faudra encore patienter un peu avant d'enfin le voir. Un peu dépités [note de ptit lion : surtout Wolfi], on retourne vers la TOT.

Sur Sunset boulevard, nous croisons une vieille voiture début de siècle (le XXème) et deux comédien(nes ?) évadés de chez Michou qui s'adressent à nous avec un air dédaigneux. J'ai toujours eu une phobie des personnes déguisées et fait mine de ne pas les avoir entendu(e)s.



Devant la TOT, un photographe Disney se propose de nous prendre en photo. Ah oui c'est vrai, c'est le parc du cinéma : ayez donc l'air effrayés ! Je ne me souviens pas si j'ai pensé au montant de mon découvert bancaire mais c'est possible !


Et l’Oscar du meilleur acteur revient à… quelqu’un d’autre !

La Hollywod Tower Of Terror de Floride, n'a rien avoir avec la nôtre, moins « building », moins bloc de béton aux arrêtes angulaires. Au contraire, celle ci est plus latine, plus baroque et tout en légèreté comme une crème chantilly. Les alentours sont superbes, l'hôtel abandonné se trouvant au centre d'une végétation tropicale et luxuriante.
L'intérieur est fort semblable si ce n'est quelques différences que je vous laisse trouver sur les photos .


Une architecture plus baroque que son homologue française…


Après des années d’abandon, la végétation a repris ses droits aux alentours du bâtiment !


Moultes détails (poussiéreux) vous aident à rentrer dans l’univers inquiétant de la Quatrième Dimension…

Il est pratiquement midi, l'heure de notre Dining Plan fast-food a sonné. Nous avons choisi l'ABC Sports. Euh, le menu est sans grande surprise : pommes-frites en robe des champs, et hamburger bacon pour moi, pommes en lamelles et cheese burger pour le lion. En dessert : une sorte de crumble/pudding/gelée fruit rouge aux myrtilles américaines. Un vrai délice . D'ailleurs, j'en reprendrai le lendemain.


Non, un « Commissary », ce n’est pas un commissariat, mais… un réfectoire ! Wink


Des menus toujours plus variés…

En ce début d'après-midi, nous remontons Hollywood Boulevard. Un photographe nous propose de poser devant le chapeau (et non pas le château). Et bien oui pourquoi pas ? [note de ptit lion : en clair, dès qu’un photographe nous propose une photo, Wolfi accepte] Ah oui, c'est vrai, on fait son cinéma, donc pas côte à côte ni face to face, mais dos à dos.


Les photographes de Disney World adorent les mises en scène… et on se plie au jeu ! Surprised

Avant de sortir du parc, une petite visite de la boutique d'autographes s’impose. Ah si nous avions su ! On aurait acheté l'autographe de Mickaël, on serait riche maintenant ! [note de ptit lion : oui enfin, il fallait DEJA être riche pour pouvoir l’acheter…] Les autographes les plus insolites sont vendus à prix d’or, parfois plusieurs milliers d’Euros ! Mais le tout a quand même un petit côté glauque, certains autographes étant signés sur des documents administratifs, des chèques impayés… la volonté de se faire à tout prix de l’argent sur le dos des célébrités laisse un goût quelque peu amer dans la bouche, et balaie le côté glamour habituellement associé aux autographes…


Ah bah non, c’est pas donné !

Nous reprenons un frigo sur roue direction l'hôtel, juste le temps de rentrer dans notre chambre, car l'orage quotidien arrive juste à cet instant. Heureusement, comme toujours cela ne dure pas. [note de ptit lion : Et cela a l’avantage de vider en un clin d’œil les parcs aquatiques des guests effrayés par quelques gouttes d’eau] Le sac d'Antho rempli avec nos serviettes et nos maillots, nous sommes fin prêts pour partir à la mer ou plutôt à la neige vers les pentes du Disney's Blizzard Beach Water Park.



Une fois l'entrée du parc passée, nous tombons sur une boutique Disney vendant des draps de plage et des accessoires de plages. Mais où sont donc les moufles et les écharpes ?


Le climat s’est bien refroidi en Floride, comme en témoignent les stalactites sur le toit !


Original comme fenêtre, non ?

Un peu plus loin, se trouvent les lockers : les consignes où déposer ses sacs et vêtements. Pour se changer, cela se fait en trois temps :
1) Dirigez vous vers une boutique où vous louerez un petit ou un grand locker.
2) Munis de la clef, allez y déposer votre sac à vêtements, appareil photo, caméra vidéo et voilà ! Comment ça j'ai oublié quelque chose ? Ah oui, bien sûr pas question de se changer en plein air…
3) Dirigez vous vers les vestiaires, hommes d'un côté femmes de l'autre. De petites chambrettes communes permettent de déposer ses vêtements en se changeant.

Une fois enfilé mon magnifique slip de bain rouge qui fait toujours fantasmer PtitMath depuis qu'il l'a essayé , on se dirige vers les lockers où, cette fois on peut déposer nos vêtements. Nous emportons nos serviettes de plage qui serviront dans un premier temps à masquer pudiquement nos corps couleurs cachet d'aspirine. [note de ptit lion : … et qui nous évitent de ressembler à deux allumettes ambulantes, avec notre corps blanc et notre tête rouge…]
Evidemment, la serviette, ce n'est pas très pratique pour entrer dans l'eau, aussi nous les laissons sur le premier transat inoccupé que nous rencontrons.


Heureusement qu’il a un slip rouge, sinon il aurait pu se fondre dans le décor enneigé


… Okay, c’est pas beaucoup plus brillant de ce côté Neutral

On commence à faire un petit tour du parc, nous avons envie de commencer doucement en prenant le télésiège, (chair lift) mais hélas, suite à l'orage qui vient de se terminer, il n'est pas encore remis en état de fonctionnement.


Les téléphériques : LA solution idéale pour des fainéants comme nous ! Enfin, quand ils fonctionnent, bien sûr…

Vous l'aurez deviné, qui dit blizzard, dit neige et donc montagnes. Et des montées, il y en a. Le principe est simple : il faut escalader le plus possible les chemins escarpés pour en redescendre le plus vite possible sur des énormes toboggans.

Ainsi par exemple le Downhill Double Dipper : lors de votre ascension, saisissez une bouée et montez l'objet encombrant entre les mains et puis du sommet de la montagne descendez à toute vitesse !

Autre montée et autre descente : Runoff Rapids, il s'agit du même principe, sauf que vous embarquez dans un canot pneumatique : les fesses dans le canot et les jambes essayant de ne pas toucher le sol. Je me mets à l'arrière, serrant de toutes mes forces Anthony avec mes pieds pour ne pas tomber. Arrivés en bas dans la petite mare servant à amortir la chute, Ptit Lion se lève d'un bon hors de sa partie de notre canot, déstabilisant le radeau et me faisant basculer la tête dans l'eau et les jambes en l'air. Ma première noyade de la journée. Anthony n'a que le temps de me tirer hors de l'eau par un bras. [note de ptit lion : Et Wolfi étant en maillot de bain rouge, ça faisait un peu le plagiste qui porte secours au sauveteur d’Alerte à Malibu, mais bon…] Petite précision au cas où l'ignoreriez, je ne sais pas du tout nager.

Je sais pas pourquoi mais je suis légèrement refroidi là. Ce n'est rien, on va faire un truc un peu plus calme et familial : Teamboat Springs, une énorme Rajah River sur un gros radeau rond qui nous fait basculer d'un bord à l'autre du cours d'eau. Nous sommes quatre (un jeune couple et nous deux) sur ce canot pneumatique géant, les jambes tournées vers l'intérieur du bateau, les bras se cramponnant aux poignées sur les bords. Ah c'est bien agréable !

Slush Gusher par contre, ce n'est pas de la petite bière ! Toujours après avoir escaladé un mont, il s’agit d’un autre toboggan, cette fois sans accessoire : couchés sur le dos, les jambes croisées et les bras en croix comme un mort, l'on descend à toute vitesse. L'arrivée n'est pas des plus tendres et donc se termine par une deuxième noyade , combinée à une écorchure à la cuisse. Je saigne à la jambe, ce n'est pas très grave mais il faudrait laver la plaie à l'eau claire.

Nous escaladons le dos de la montagne et on tombe sur les toilettes : un petit chalet au milieu de nulle part où je peux me laver et sécher mes plaies. Il nous reste à faire Toboggan Racers, sur un matelas mou : couchés sur le ventre, on descend le toboggan (comme son nom l'indique ). Un peu échaudé par mes aventures, arrivé au dessus, je me dégonfle comme une baudruche et je redescends la colline à pied tandis que mon lion marin fera l'attraction. Je suis en bas, je n'ai aucune idée de l'endroit où il va débarquer. Les minutes passent, me voilà perdu et seul au monde… Ah ben le voilà derrière moi :
« - Qu'est ce que tu fous ? Je suis là !
- Ah ben excuse moi mais je vois rien sans mes lunettes » [note de ptit lion : Mais moi non plus !]

Nous terminerons cette journée au parc aquatique par un vrai moment de détente : Cross Country Creek, une rivière au faible courant faisant le tour du parc passant sous des ponts, des petites cascades, des petites criques. Ah, un point d'embarquement, le but du jeu est de s'emparer d'une bouée vide. Hum, cette rivière ressemble plus à une autoroute aux heures de pointe qu’à un cours d’eau perdu en pleine nature… Après avoir fait plusieurs lieux d'embarquement, nous trouvons une double bouée libre, ça tombe bien. On s'assied, le derrière dans le trou de la bouée, les jambes posées sur le rebord et les mains cramponnées aux poignées. Anthony se met devant et conduit. Ah le pied j'ai rien à faire qu'à me laisser transporter par l'eau pendant qu'il rame de ses bras pour nous faire avancer. Ah une grotte, avec une jolie petite cascade, non, pas par là, NOOON Anthony, pas la chute d'eau ! Punaise salopiaud ! Tu l'auras voulu, tu auras mes cinq (orteils en l'occurrence ).

TROIS CONSEILS POUR BIEN UTILISER SA BOUEE DANS UN PARC AQUATIQUE par WOLFI


Conseil n° 1 : Choisissez méticuleusement votre bouée. Trop ferme, vous aurez du mal à grimper dessus, trop molle, vous risquez de faire votre croisière en bouée sous-marine…


Conseil n° 2 : Aidez-vous du bord pour grimper sur la bouée surtout si, comme Wofi, vous n’avez pas écouté le conseil n°1 et choisi une bouée trop ferme.


Conseil n° 3 : Une fois assis, installez-vous confortablement, avec le c** qui trempe dans l’eau, et veillez à vous tourner en permanence dans le sens du courant…


… sous peine de subir quelques désagréments !


« Tout va bien, je gère ! »


Tentative de record du monde du 100 mètres-Bouée. Mes concurrents ont préféré renoncer…

L'heure avance et nos peaux sont fripées comme des peaux de vieillards. [ptit lion : Non, je la ferai pas, elle est trop facile… ]
On ferait bien quelques photos, non ? (ben oui, pas pratique ni simple de faire des photos en faisant les attractions aquatiques à deux) Nous retournons au lockers donc chercher l'appareil photo et en passant, nous récupérerons nos serviettes de bain. Au fait, où sont-elles ? C'est bizarre, elles étaient sur un transat près de l'entrée pourtant . Nous nous séparons et faisons le tour du parc chacun de notre côté. Et alors ? Pas de serviette ! Ah ben flûte alors, où va-t-on si on se fait piquer ses serviettes à Disney ! Ma belle serviette de Donald que j'ai depuis des années ! Bon ben tant pis, c'est bien malheureux, mais c'est ainsi...
Mais, je me souviens, on est passé par là pour prendre le télésiège qui est en panne ! Mais oui ! Les voilà ! [note de ptit lion : Bravo les boulets !]


Ici, les cornets de glace, ils connaissent pas… La glace se vend par seaux entiers ! silent

Bon, après quelques photos dans les bouées (pas double car cela aurait été difficile), on retourne vers les lockers prendre nos affaires et se changer dans les vestiaires. Au passage, remarquez la cabine de séchage de cheveux et de corps (utiles pour les familles poilues). Que ne fait-on pas de nos jours !


Pour 5$, vous pouvez tester la cabine d’essuyage (et non d’essayage) familiale…

17h00, nous sortons du parc après avoir eu une pensée pour Retlaw et bavardé avec les autochtones .


Retlaw, si tu nous lis…


A croire que je suis une attraction à moi tout seul !

Le programme du restant de la journée : rentrer à la chambre, ramasser tous ce qui traîne comme chaussettes, slips, t-shirts et faire une lessive. La laverie se situe derrière le restaurant et près de la piscine. Lave-linge, sèche-linge… tout y est. Manque plus que la planche à repasser mais ça, elle est dans la chambre.
« Introduire les billets dans le changeur qui vous donnera des jetons pour le lave-linge, la lessive et le sèche-linge. » Hum, mes derniers billets d'un dollar que je gardais pour les tips y passent, mais un slip propre, ça n'a pas de prix !


Et oui, même en vacances, il faut se plier à certaines tâches ménagères !

Pendant que la lessive se fait, faisons une petite visite guidée [note de ptit lion : … ou pas] de notre hôtel. Le Disney All-Star Movies est divisé en quartiers liés à des films Disney.


Cinq sections composent le Disney All-Star Movies Resort :
- The Love Bug (la partie où nous résidions, bâtiment 7)
- Fantasia
- Toy Story
- 101 Dalmatians
- The Mighty Ducks


Commençons par notre partie : The Love Bug, ou Un Amour de coccinelle (à ne pas confondre avec The Love Boat, la Croisière s’amuse ).
Notre chambre (que vous avez déjà vue précédemment), se trouve dans le bâtiment 7, le cul de Choupette ( Oui ben, on choisit pas), 3ème floor (mais en réalité 2ème étage vu que le rez-de-chaussée est le 1st floor chez eux, vous suivez ?). Nous sommes à l'arrière du bâtiment, (d'accord, c'est pas vue sur la piscine, mais c'est pas vue sur le parking non plus, et puis c'est calme au moins) avec vue sur la pinède. Les balustrades sont faites de pellicules de films avec des cœurs au centre, bien entendu.

Les bâtiments se trouvent autour d'une petite place avec donc d'un côté, le cul et de l'autre, la tête. Au centre de celle-ci, une troisième coccinelle, des pneus, tenailles et autres outils (chouette, moi qui adore la mécanique ) et des drapeaux et autres symboles de notre championne de course.


Choupette, la vraie, en boulons et en acier, nous accueille dans la section The Love Bug.


Sur le bâtiment de droite, la Coccinelle semble surgir du mur…


… Tandis qu’à gauche, elle semble s’y être encastrée !


Non mais, je t’y prends à essayer de piquer un souvenir de l’hôtel !!!


Aaaah les vieilles voitures… ça me rappelle ma défunte Super 5… Crying or Very sad


Il n’y a pas que les humains qui apprécient Choupette ! Smile


Les escaliers de secours sont habilement dissimulés par des "claps".

Une autre aire du All-Star Movies est le quartier de Fantasia (je dirais même Fantasia 2000), les bâtiments étant gardés par un peloton d'immenses soldats de plomb dont l'unijambiste et sa ballerine. L'entrée du bâtiment est décorée par le polichinelle dans sa boîte et de l'autre par le chapeau d'apprenti sorcier de Mickey. Faisant face aux soldats de plomb, nous avons les balais chargés de baquets d'eau. La petite placette de palmiers et son hamac sont une invitation au farniente à laquelle Anthony ne peut résister.


La scène mythique de Fantasia déclinée dans la section éponyme.


Le chapeau de magicien abrite en fait l’entrée du bâtiment…


La ballerine de Fantasia 2000, son ennemi le bouffon…


… et bien sûr, son amoureux, le soldat unijambiste.


Rien de tel qu’un hamac pour se reposer d’une journée chargée Sleep (mais pas encore terminée !)


Wolfi fait connaissance avec Donald et Daisy, version arche de Noé Wink

Le centre de la partie Fantasia est bien entendu la piscine avec la statue de Mickey en apprenti sorcier. Des jets d'eau symbolisent les étoiles que le souriceau commande dans le film (entre parenthèses, très agréables à recevoir dans la tronche quand on se trouve dans la piscine ). Un arc de triomphe en drap rouge [note de ptit lion : assorti au slip de bain de Wolfi] symbolise par ailleurs le rideau rouge de spectacle.


La piscine étant très fréquentée, mieux vaut privilégier les bains matinaux…

Autre partie, une des plus réussies à mon goût : Toy Story. Et non ! Disneyland Paris n'a rien inventé : Toy Story Playland est déjà construit ici, en plus petit (enfin en surface, je veux dire).

La porte de la chambre d'Andy ouverte, nous retrouvons les statues géantes de Buzz, Woody, la bergère, Rex ainsi que les soldats qui se baladent sur les toits des chambres. L'effet est très réussi. A noter les escaliers de secours dissimulés dans une boîte de petits soldats géante.


Chérie, j’ai rétréci Wolfi !


Une petite partie de dames ? (et non, les pions ne sont malheureusement pas déplaçables…)


Qu’est-ce qu’il faut pas faire…


… pour avoir une photo souvenir !


Les guest peuvent dormir tranquille, les soldats d’Andy veillent sur eux ! Wink

Autre film et autre quartier : Les 101 Dalmatiens. Ici, les escaliers sont cachés par une borne à incendie géante, bien connue pour être les toilettes de la gente canine mâle.


Une envie pressante, Wolfi ?

Un Pongo et une Perdita géants se font face tandis que 99 chiots courent sur les balustrades des balcons. [note de ptit lion : enfin, c’est une estimation, on ne les a pas comptés non plus]


La famille Dalmatien au complet : Pongo…


… Perdita…


… et leur nombreuse progéniture !


Lucky, comme de bien entendu, est passionné par le film qu'on propose aujourd'hui : Le Roi Lion !

Dernière partie, la plus éloignée, la plus à l'écart, et que personnellement, j'aime le moins : Mighty Ducks, choix surprenant parmi la liste de tous les films Disney mais qui permet une thématisation assez sportive : le symbole de la fameuse équipe de hockey avec un masque en forme de bec de canard, des buts et des crosses un peu partout. A noter, la deuxième piscine, nettement plus petite que celle du Fantasia, mais joliment décoré d'un Goofy en gardien de but.


Le fameux masque des Mighty Ducks.


Cette section dispose de sa propre piscine.


Un panorama des différentes sections de l’hôtel…

Notre lessive et le séchage terminés, nous pouvons rentrer dans la chambre et nous préparer pour le dîner du jour au Downtown Disney [note de ptit lion : ce qui est bien sûr un prétexte pour aller effectuer quelques achats Wink].

Vers 20h30, nous arrivons à Downtown Disney. D'instinct, mes pas me font choisir la bonne entrée et me conduisent à MA boutique : The Art Of Disney. Bon d'accord, Anthony, je dois te l'avouer, je savais très bien où j'allais et ce que j'allais faire. [note de ptit lion : Wolfi, je dois te l’avouer : je m’en doutais un peu…]
Me dirigeant vers la vitrine des maquettes Olszewski, je vois enfin ce que je m'étais promis d'acheter : la maquette du Cinderella's Castle. Bon, pas le temps de la prendre maintenant, faudra repasser mais faudra faire vite car la boutique ferme à 22h00.
Suis-je frustré de ce petit retard ? Pas du tout ! On se dirige tout droit vers The World Of Disney : le temple du shopping ! En un temps record par rapport à l'année passée, j'ai pratiquement trouvé tous mes achats et souvenirs en une demi-heure montre en main ! Il faut dire que point de vue T-shirt, c'était pas terrible cette année, leur collection .


Downtown, le paradis du shopping… Wolfi y est comme un poisson dans l’eau ! geek

Les poches un peu plus légères, on peut enfin dîner. On avait prévu de se faire un petit resto cubain (le Bongo's Cuban Cafe) où il n’est pas nécessaire [note de ptit lion : enfin, surtout impossible] d'utiliser le dining plan ni de réserver, mais vu le manque de temps, cela sera le Earl Of Sandwich: nous prenons un sandwich chaud « All American » et un « Hawaiian BBQ » et, comme dessert, une délicieuse coupe de fruits.


En exclusivité, voici ce que vous pourrez déguster prochainement au Earl Of Sandwich du Disney Village ! (si si, ça se mange et c’est pas mauvais )

21h45, nous avons fini ce délicieux repas très léger. Vite, il faut se dépêcher la boutique fermera bientôt. Nous entrons, je fais un rapide tour de celle-ci, c'est la seule boutique où on peut encore acheter des cellos tracés et peints à la main (ceux de Magic Of Disney Animation étant des Xerox). Collectibles, WDCC, giglées et autres pièces hors de prix sont offerts à mes yeux. Mais ce que je recherche est là, dans cette vitrine : mon château. Je rassemble tout mon vocabulaire anglais et je hèle une Cast Member qui passe par là et la conduit à la vitrine. Je lui dis : « Je veux ça ! »


500 € de billets d’avion uniquement pour ça !

OK boy ! Elle va dans la réserve pour me chercher une énorme boîte. « D'où venez-vous ? », me demande-t-elle. De Belgique ? Ah ! Et elle appelle un autre responsable : comme par hasard il est belge lui aussi et donc parle français. Je lui dis « C'est un peu gros… » (le paquet pas le CM), car je me rappelle de mes aventures romanesques l'année passée avec mon Peter Pan de la WDCC dans les avions (voir le chapitre 1). Pas de problème, on peut vous le faire livrer en Belgique par Fedex. OK, je n'hésite pas longtemps et donne l'adresse de ma mère (il y a en effet beaucoup de chance que le château arrive chez moi avant notre retour).
Autre chose, Mattthieu avait beaucoup aimé le dessin de Simba que j'avais ramené à ptit lion et il m'a commandé un autre dessin : une Jessica Rabbit. La CM ferme les portes, nous sommes seuls dans la boutique mais je prends bien mon temps pour choisir une Jessica langoureuse dans les tons rosés. Un petit cadre avec ça et le dessin sera près demain soir. Euh oui, vous pouvez le faire livrer dans notre chambre ? Pas de problème !


Notez la finesse du détail dans certaines miniatures…

Et tant que j'y suis je vais prendre ce livre, j'ai déjà celui sur Disneyland et donc celui-ci sera un complément parfait .



Oui, je sais, je peux pas m’empêcher de prendre une photo avec mon pote Winnie, c’est comme ça ! Rolling Eyes


« Fabrique ton propre chapeau de Mickey ! » Euh, heureusement que Wolfi a pas vu ça, j’y aurais eu droit sinon… pale

22h30, bien après l'heure de fermeture, nous quittons la boutique avec regret [note de ptit lion : avec soulagement, oui !] et un trou dans mon budget. La chaleur est toujours étouffante et l'air froid de notre frigo roulant est le bienvenu.

23h30, nous nous couchons enfin après avoir déchargé la carte mémoire de ma caméra (après avoir, comme tous les jours, gravé un DVD avec les fichiers superflus et fait de la place sur le disque dur pour y mettre les vidéos du lendemain )

Demain, justement, est un autre jour : une journée entière aux Disney Hollywood Studios avec, en apothéose, Fantasmic! dans la soirée !



Revenir en haut Aller en bas
Danni



Féminin
Age : 34
Messages : 1151
Localisation : Paris
Inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 25 Mai - 8:28

Woah ! Super ! Ca fait plaisir de lire la suite, même si accident (bénin) il y a eu... Tu ne savais vraiment pas nager ou c'est juste une façon de parler ? Car je ne pense pas que j'aurais eu le cran d'aller dans un parc aquatique dans pouvoir me débrouiller dans l'eau !

Autre petite question : combien dure et coûte une lessive ? J'ai vu que plusieurs personnes se posaient la question.
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1218
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 25 Mai - 19:39

@Danni a écrit:
Woah ! Super ! Ca fait plaisir de lire la suite, même si accident (bénin) il y a eu... Tu ne savais vraiment pas nager ou c'est juste une façon de parler ? Car je ne pense pas que j'aurais eu le cran d'aller dans un parc aquatique dans pouvoir me débrouiller dans l'eau !

Autre petite question : combien dure et coûte une lessive ? J'ai vu que plusieurs personnes se posaient la question.

Merci pour ton commentaire. Non, je sais toujours pas nager . Mais ne t'inquiète pas même si tu n'as pas un lion de mer pour te secourir, il a beaucoup de maîtres-nageurs et en général on a toujours pied.

Pour la lessive, ça dure le temps d'une lessive normale (j'ai jamais fait de lessive non plus ) mais comme tu l'as lu on a eu le temps de faire pas mal de choses. Le prix, j'en sais plus rien du tout, désolé. Il faut acheter ton savon, des pièces pour la machine et des pièces pour le sèche linge.
La planche à repasser et le fer se trouve dans les chambres.



Revenir en haut Aller en bas
jul



Masculin
Messages : 3615
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 25 Mai - 20:06

merci pour cette suite, il reste des parties ou c'etait le final ?
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1218
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 25 Mai - 21:10

@jul a écrit:
merci pour cette suite, il reste des parties ou c'etait le final ?

@wolfi a écrit:
Demain, justement, est un autre jour : une journée entière aux Disney Hollywood Studios avec, en apothéose, Fantasmic! dans la soirée !

Ca serait con aussi de faire tout ce chemin sans aller à Disney's animal kingdom et à Typhoon lagoon et donc normalement, si vous nous encouragez bien, cela ne sera pas le final...
Revenir en haut Aller en bas
Danni



Féminin
Age : 34
Messages : 1151
Localisation : Paris
Inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 25 Mai - 21:12

@wolfi a écrit:

Mais ne t'inquiète pas même si tu n'as pas un lion de mer pour te secourir, il a beaucoup de maîtres-nageurs et en général on a toujours pied.

c'est gentil, c'est pour toi rétrospectivement que je me suis inquiétée (je suis très mère-poule ) ! J'ai la chance de bien savoir nager - moi mon problème c'est grimper à la corde

Encouragement pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
Yanoob



Masculin
Age : 32
Messages : 577
Localisation : Yvelines
Inscription : 23/10/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 26 Mai - 7:57

@wolfi a écrit:

21h45, nous avons fini ce délicieux repas très léger. Vite, il faut se dépêcher la boutique fermera bientôt. Nous entrons, je fais un rapide tour de celle-ci, c'est la seule boutique où on peut encore acheter des cellos tracés et peints à la main (ceux de Magic Of Disney Animation étant des Xerox). Collectibles, WDCC, giglées et autres pièces hors de prix sont offerts à mes yeux. Mais ce que je recherche est là, dans cette vitrine : mon château. Je rassemble tout mon vocabulaire anglais et je hèle une Cast Member qui passe par là et la conduit à la vitrine. Je lui dis : « Je veux ça ! »


500 € de billets d’avion uniquement pour ça !

OK boy ! Elle va dans la réserve pour me chercher une énorme boîte. « D'où venez-vous ? », me demande-t-elle. De Belgique ? Ah ! Et elle appelle un autre responsable : comme par hasard il est belge lui aussi et donc parle français. Je lui dis « C'est un peu gros… » (le paquet pas le CM), car je me rappelle de mes aventures romanesques l'année passée avec mon Peter Pan de la WDCC dans les avions (voir le chapitre 1). Pas de problème, on peut vous le faire livrer en Belgique par Fedex. OK, je n'hésite pas longtemps et donne l'adresse de ma mère (il y a en effet beaucoup de chance que le château arrive chez moi avant notre retour).

Bonjour,

J'ai une petite question concernant le château... quand tu parles de 500€, c'est ce que t'a couté l'envoie par Fedex ?
Ramener une telle chose de Floride m'intéresserait, mais 500€ quand même... je trouve ça énorme...


Florida 2010 : POR  > 11/10/2010 - 21/10/2010
Florida 2014 : OKW > 21/10/2014 - 31/10/2014
Florida 2016 : CBR  > 25/10/2016 - 04/11/2016
Revenir en haut Aller en bas
http://cdlboite.com
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1218
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 26 Mai - 10:33

@Yanoob a écrit:
@wolfi a écrit:

21h45, nous avons fini ce délicieux repas très léger. Vite, il faut se dépêcher la boutique fermera bientôt. Nous entrons, je fais un rapide tour de celle-ci, c'est la seule boutique où on peut encore acheter des cellos tracés et peints à la main (ceux de Magic Of Disney Animation étant des Xerox). Collectibles, WDCC, giglées et autres pièces hors de prix sont offerts à mes yeux. Mais ce que je recherche est là, dans cette vitrine : mon château. Je rassemble tout mon vocabulaire anglais et je hèle une Cast Member qui passe par là et la conduit à la vitrine. Je lui dis : « Je veux ça ! »


500 € de billets d’avion uniquement pour ça !

OK boy ! Elle va dans la réserve pour me chercher une énorme boîte. « D'où venez-vous ? », me demande-t-elle. De Belgique ? Ah ! Et elle appelle un autre responsable : comme par hasard il est belge lui aussi et donc parle français. Je lui dis « C'est un peu gros… » (le paquet pas le CM), car je me rappelle de mes aventures romanesques l'année passée avec mon Peter Pan de la WDCC dans les avions (voir le chapitre 1). Pas de problème, on peut vous le faire livrer en Belgique par Fedex. OK, je n'hésite pas longtemps et donne l'adresse de ma mère (il y a en effet beaucoup de chance que le château arrive chez moi avant notre retour).

Bonjour,

J'ai une petite question concernant le château... quand tu parles de 500€, c'est ce que t'a couté l'envoie par Fedex ?
Ramener une telle chose de Floride m'intéresserait, mais 500€ quand même... je trouve ça énorme...

Non, 500 € c'est uniquement le billet d'avion... pour moi . Je rappelle que les commentaires des photos et vidéos sont de Ptit Lion.

L'envoi par fedex n'est pas si élevé heureusement. C'est pratiquement impossible de l'acheter sans le faire expédier : trop volumineux pour voyager en cabine et trop fragile pour voyager en soute.

Maintenant, tu n'es pas obligé de l'acheter sur place : j'ai également acheté le château de Disneyland Californie et d'autres maquettes directement sur le site de Disneystore.com (USA). 295 $ pour le château de Cendrillon + ou - 70 $ de frais de port + droits de douane et TVA (+ou - 30%) : pas moyen d'y échapper quand on passe par Fedex.



Revenir en haut Aller en bas
jul



Masculin
Messages : 3615
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 26 Mai - 11:20

Bon alors à quand la suite Smile
Revenir en haut Aller en bas
ptit lion



Masculin
Age : 35
Messages : 725
Localisation : Rennes (35)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 26 Mai - 17:07

@jul a écrit:
Bon alors à quand la suite Smile
Le plus vite possible... j'espère ! Wink On passe énormément de temps Wolfi et moi à rédiger les TR (plusieurs soirées complètes), donc ça dépend de notre temps libre... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Danni



Féminin
Age : 34
Messages : 1151
Localisation : Paris
Inscription : 25/01/2010

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Jeu 27 Mai - 8:47

En tout cas on s'amuse bien ! C'est cool d'avoir eu les photos de l'hôtel aussi.

En revanche, je suis curisue de savoir si vous êtes revenus avec une crise de foie vu les repas très équilibrés que vous avez eu !
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1218
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Ven 28 Mai - 3:46

Euh non, ça va, on n'a pas grossi non plus. Tu verras dans les épisodes suivants, les repas à table sont plus raffinés.



Revenir en haut Aller en bas
Meiko



Féminin
Age : 26
Messages : 2116
Localisation : quelque part entre BTM et PM ( les toilettes peut-être)
Inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Ven 28 Mai - 22:34

Je suis depuis un petit moment et je poste enfin, oui honte sur moi ^^ J'adore ce TR qui m'a donné envie de lire le précédent de Wolfi. Continuer c'est très intéressant et surtout, fort agréable à lire. Chapeau ^^






WDW 2014
DLR   2016
Revenir en haut Aller en bas
jul



Masculin
Messages : 3615
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 1 Juin - 17:00

la suite la suite la suite la suite la suite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Joeyx



Masculin
Age : 99
Messages : 1129
Localisation : Dans ton slip
Inscription : 08/03/2010

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 30 Juin - 5:23

Un petit up !
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1218
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 21 Juil - 21:06

Lundi 8 juin 2009 : Disney's Hollywood studios


9h00 du matin. Moteurs… Action ! Nous sommes prêts et sortons de notre chambre. Le soleil est radieux et le ciel d'un bleu sans nuage. Cela en devient lassant . [note de ptit lion : J’en connais un qui a oublié les saucées qu’on s’est pris à Universal... Rolling Eyes]Comme tous les jours nous passons devant la piscine vide (enfin pleine d'eau mais sans nageur).
La cafétéria, elle, par contre, est noire de monde qui prend un solide petit déjeuner. Ce n'est pas notre cas, nous préférons nous diriger vers l'arrêt de bus.



Notre frigo sur roue est pratiquement vide. En face de nous, une femme avec une poussette commence à nous faire la conversation. Anthony, toujours poli, fait de son mieux pour répondre des banalités.
"- Tu comprends ce qu'elle dit ?
- Non, et toi ?
- Ok ça me rassure. "
[note de ptit lion : En fait, la dame me disait qu’elle allait souvent à Disney World avec sa famille et me demandait si c’était la première fois que nous y allions] [note de wolfi : euh, c’est curieux comme parfois tu te souviens de trucs insignifiants et que t’oublie des trucs super importants]

9h30 et nous sommes déjà dans le parc. Notre mission : arriver à avoir des FP pour Toy Story Mania ! Nous remontons le boulevard via les boutiques pour profiter de la fraicheur (et accessoirement repérer des trucs à acheter ). Mon cher Lion ne peut évidement pas résister à la tentation et essaye un nouveau chapeau, un des plus réussis !





Après avoir récolté nos deux FP, nous nous dirigeons vers Studio Tram Tour... Euh, on fait ou on fait pas ?



Hum passons notre chemin . Par contre, nous débouchons sur le jardin de la famille Szalinski, d'après le film "Chérie, j'ai rétréci les gosses".



Dommage qu'ils soient si nombreux d'ailleurs les gosses [note de ptit lion : Ben c’est un peu fait pour eux aussi…], mais c'est tout de même très agréable pour les deux grands enfants que nous sommes restés. Nous escaladons des filets, des herbes et fougères géantes et improvisons une séance de rodéo sur une fourmi géante. affraid

















Après cette petite récréation très divertissante, nous arpentons les Streets Of America, pratiquement désertes, et nous nous retrouvons à New York, San Francisco, Chicago en un coup de cuillère à pot.









Au passage, nous évitons Motors Actions : A Stunt Show Spectacular : ça ne sert à rien de faire tout ce chemin pour voir ce qu'on peut voir chez soi. Wink Par contre, nous nous laissons tenter par Muppet Vision 3D.







Dans le fameux théâtre des marionnettes, nous assistons à un show (en fait un film en 3D) de 25 minutes avec la célèbre Grenouille (non pas Naveen) et la star des cochonnes (non pas une actrice X ). [note de ptit lion : Sans oublier les vieux râleurs qui commentent à tout va de leur balcon (non non, j’ai pas dit Timon et Zuzu... )] A noter le preshow très original : dans les coulisses du théâtre, les marionnettes se parlent d'un écran de télé à un autre et passent de l'un à l'autre. En sortant du théâtre, nous nous visitons la boutique où Anthony craquera pour un cadre photo Disney (pour une fois que c'est pas moi qui dépense, j'en profite pour le mentionner Wink)



Nous quittons The Streets Of America et nous nous dirigeons vers le spectacle d'Indiana Jones en passant devant Star Tours, beaucoup plus dépaysant et bucolique que le nôtre, entre parenthèses.









Nous loupons de peu le show ... Bah, cela sera pour le prochain. En passant devant le campement d'Indy, ptit lion ne peut s'empêcher de rentrer une nouvelle fois dans le personnage (pour rappel, il était déguisé en Indiana Jones lors du Halloween précédant notre voyage en Floride).





On arrive à Animation Courtyard pour voir le spectacle de la Petite Sirène, Voyage Of The Little Mermaid. Hélas, là aussi, nous tombons mal : le spectacle vient de commencer et il faudra bien patienter.

Mais que vois-je ? Que font toutes ses poussettes garées comme des vélos à la gare d'Amsterdam ? Elles attendent leurs petits pensionnaires qui sont en train de visiter The Magic Of The Disney Animation. A moins que ce soit pour Playhouse Disney - Live On Stage! peut-être ?



En tout cas nous, nous choisissons The Magic Of Disney animation. Après une petite queue dans une petite cour bien aérée et à l'abri du soleil, nous entrons donc dans l'attraction. Une exposition temporaire montre des vitrines avec des concepts art et des maquettes ayant servi à l'animation du dernier succès Disney-Pixar en cette année : Là-haut.



Nous admirons également derrière de grandes baies vitrées ce qu'il reste des anciens studios d'animation : un bureau décoré (un peu comme mon bureau à mon travail d'ailleurs) de peluches, mugs, cellos, statues et modèles réduits reproduisant les personnages Disney, bien évidemment. Contre un mur, les fameux pots de couleurs Disney représentant des dizaines de teintes merveilleuses et magiques. Sur la table sont délicatement posés les cellos "xeroline ink" et "hand painted" en édition limitée qui sont en vente pour le moment. Oui, bon, un peu de pub pour les derniers peintres sur cellos ne peut pas faire de mal. Rolling Eyes On sent malheureusement pratiquement la naphtaline à travers la vitre. Ah, je raconte à Anthony avec nostalgie mes visites de cette attraction, dans les années 90 où on pouvait voir à travers la vitre, les animateurs dessiner et les assistants scanner les dessins sur une Xerox. Ces temps sont hélas bien révolus. [note de ptit lion : une heure qu’il m’a tenu la jambe, avec ça ! Une heure !] [note de wolfi : pfff ! même pas vrai !]





Une fois sur place, nous devons nous taper Mushu . Et oui, ici aussi le lézard fait des siennes, comme à Paris. Et ici aussi, on bouffe les seconds rôles au barbecue ! Twisted Evil Après Mushu, un peu comme à Paris, une vaste salle est remplie d'ordinateurs qui permettent de doubler, peindre ou dessiner des characters. Allez, on n’a jamais le temps de le faire à Paris, on va le faire ici. cheers


A quel character nos personnalités correspondent ? Je vous laisse la surprise sur la vidéo

Dans cette immense salle, on peut aussi faire la queue pour se faire tirer le portrait avec les derniers personnages Disney-Pixar : Carl Fredricksen, Russel et Dug. Egalement disponible : Mickey en apprenti sorcier. Hélas, il y a trop de monde. No
"- Nous reviendrons en fin d'après-midi pour faire des photos, me dit Anthony.
- Promis ?
- Oui, promis ". [note de ptit lion : Et en fait, on n’est jamais revenu mouahahahahah !... Non, c’est pas vrai… ]



Il est 11h15, et pour une fois, nous sommes synchro : le spectacle de La Belle et la Bête commence dans 15 minutes ! Vite, nous remontons Sunset boulevard, et arrivons tout juste pour le début du spectacle ! Un agréable bonbon à la rose, avec des costumes magnifiques, des chansons récompensées aux Oscars®, et de la magie Disney à foison font de ce spectacle un très agréable moment.











Midi, un petit creux peut-être ? Ne serait-il point temps d'utiliser notre Dining Plan fast food ? En se dirigeant notre prochain lieu de pitance, je ne peux résister à poser au côté du buste de notre maître à tous sur ce forum (et je vous dis pas : faut vraiment que je l'aime pour mettre mon bras autour de son cou en bronze brûlant sous l'action du soleil ).



Nous déjeunons près de Honey, I shrunk The Kids Movie Set Adventure [note de ptit lion : … que nous ne ferons pas.] [note de wolfi : Ben si on l’a fait, le matin, tu sais le jardin avec la fourmi géante ! Ah là là cette mémoire ! Rolling Eyes]au Studio Catering Co : de bons nuggets bien gras avec des pommes-frites en robe des champs. Anthony se contentera d'un sandwich et de jeunes carottes.





Notre délicieux repas englouti, nous retournons à Indiana Jones. Ah oui, à voir la taille de ton chapeau, on voit pourquoi tu fais un régime mon cher ! Wink





Nous sommes bien en avance cette fois et nous avons donc une excellente place. Aventure, suspense, cascades, le public est ravi. Euh moi un peu moins, c'est quand même la 5ème ou 6ème fois que je le vois et euh bon, disons que j'en profite pour faire une petite sieste. Sleep [note de ptit lion : Il faut dire aussi qu’il y a quelques longueurs… Je m’attendais à un spectacle total, mais il s’agit en fait d’un tournage de scènes d’action, avec casting, etc, comme dans Moteurs… Action !]







Après Indy, on va peut-être faire Ariel ? Euh ben non. Pas de chance, on loupe de peu la représentation. Ce n'est rien : on a tout le temps pour se placer pour la parade Block Party Bash. Sur une musique entrainante qui fait danser les characters, les CM et les guests, nous avons droit au défilé des plus grandes stars des studios Pixar.















Pour une fois, nous avons de la chance, et devant nous, nous avons l'arrêt de Monstres et Cie. Un jeune danseur, qui ressemble curieusement à chti Greg , se déhanche devant nous. Etrange comme le monde est petit non ? [note de ptit lion : Oui bon, sauf que c’était pas chti Greg… ]











Après la parade, un lion n'ayant qu'une parole, nous retournons à The Magic Of Disney Animation. On n’a pas envie de se retaper Mushu et le barbecue des studios, donc on triche un peu et on entre par la sortie via la Disney Gallery. A la sortie justement, on peut admirer tous les "Xeroline inked and hand painted cels" peints par les artistes ici aux studios et qui ont été vendus en édition limitée.



Alors, j'ai celui là, celui là, c'est mon tout premier, et puis celui là aussi je l'ai. Ah et encore celui là. Puis nous arrivons à l'exposition temporaire montrant des reproductions de cellos, dessins d'animations, décors et storyboards de Blanche Neige et les 7 nains. Oui bon, comme je l'ai dit, ce sont des reproductions, cela ne vaut pas les originaux qu'on a pu voir à l'exposition au Grand Palais.



Enfin, voici la grande salle. Comme souvent, on fait la file. En passant derrière le décor de Là-haut, on a droit à de jolies scènes extraites du film qui permettent d'occuper le temps en faisant de jolies photos. Cool



Nous arrivons enfin devant Dug, Russel et Karl à qui nous serrons la patte/la main. Grâce à notre carte Disney's Photopass ®, le photographe Disney peut nous photographier ensemble sans être obligés de le faire à tour de rôle.



Bon, Mickey apprenti sorcier maintenant ! Ah ben, y a pratiquement pas de monde, pauvre Mickey. Sad Vite profitons-en ! Hum, c'est bien notre veine, il n'y a pratiquement pas de monde mais le photographe Disney est parti et donc on ne peut pas utiliser la Disney's Photopass ®. Heureusement, la gentille cast nous prendra en photo quand même. Nous sortons de l'attraction, encore tout heureux de notre rencontre (enfin, je parle surtout pour moi, Anthony j'en sais rien mais à voir son sourire sur les photos je dirais que lui aussi Wink)



Nous nous dirigeons enfin vers Voyage Of The Little Mermaid. Pour une fois, la séance n'est pas commencée et il n'y a pas trop de monde. Alors là, pas de photos ni de vidéos : "No flash photography and video taping." Euh oui, ça c'est la théorie . Sur les airs de La Petite Sirène, les crabes, poissons, et autres créatures de la mer dansent et chantent devant nous, tandis qu’Ariel est assise sur son rocher attendant son prince Eric. A noter les effets de vapeurs brumeux mélangés aux jeux de lasers verts donnant une curieuse impression du fond de l'océan.





En sortant de l'océan, il est grand temps d'utiliser nos FP pour Toy Story Midway Mania ! Comme je l'ai déjà dit dans l'épisode un de mes aventures, la file d'attente est remarquable : plein de jouets rappelant notre (enfin mon Rolling Eyes) enfance.



Dans de petites voiturettes, des lunettes à la HISTA (enfin Captain EO, maintenant) sur le nez (les scènes étant en 3D), nous effectuons un parcours où le but est d'atteindre le plus de cibles possibles avec notre canon lanceur de balles, de tartes et autres projectiles. Notez le système de tir original : à la différence de Buzz et autres dark rides du genre, notre arme n’est pas un pistolet, mais un canon ! Fixé à un support pivotant, il faut tirer sur un cordon pour déclencher un tir : autant dire qu’es les poignets n’en sortent pas indemnes ! Personnellement, je trouve cette attraction extrêmement jouissive surtout quand il faut casser des assiettes (choses que je n'oserais jamais faire dans la réalité ). Le résultat est sans appel : le loup a battu haut la main le lion . [note de ptit lion : Il faut croire que je n’ai pas ton coup de poignet !] [note de wolfi : Ttt, des années de pratique en solitaire, ça mon cher ! ]



En sortant de l'attraction on ferait bien un petit Star Tours [note de ptit lion : Heureusement que t’as dit qu’on refaisait pas les attractions identiques à celles de Paris Rolling Eyes]. Ici pas trop de surprise quand on connaît l'attraction française. Seule chose à remarquer, c'est l'atmosphère très "blue" qui y règne. En sortant de notre voyage vers la lune d'Endor, nous en profitons pour visiter la très belle boutique de l'attraction. A conseiller aux fans de Star Wars. Wink









Après un petit tour dans les boutiques, il est l'heure de notre resto à table de notre Dining plan du jour : The Hollywood Brown Derby. Nous voici transportés en Californie dans la capitale du cinéma dans un restaurant à la mode durant les années 30.



Les murs sont couverts de caricatures de stars de l'époque. Le service est impeccable et la présentation dans l'assiette est un régal pour les yeux comme pour les papilles.





Au menu, ce soir : Carré d'agneau poêlé, ragoût de légumes, rôti à l'ail et un flan de Merlot, sauce au vin et Filet de bœuf grillé, pommes de terre rôties aux herbes, champignons et sirop de vin cabernet. Un délicieux repas qui nous change des hamburgers et autres nuggets. En dessert, Gâteau au chocolat - servi avec une sauce au porto, fruits frais, crème fraîche - pour Anthony et une tour au caramel, Banane et chocolat blanc - servi sur un biscuit aux amandes de cacao et de bananes "Foster" – pour moi. Un délice !











Lorsque nous sortons du restaurant, le soleil est en train de se coucher, l'occasion pour faire une belle photo de nous deux devant le Chapeau (et non le Château) dans l'obscurité naissante par un photographe avec notre Disney's Photopass ®. Notez au passage le tableau affichant les temps d’attente, plutôt arquaïque pour le plus grand parc d’attractions du monde !



Il est temps de remonter Sunset boulevard si on veut avoir une bonne place pour Fantasmic !







Il est 20h30, nous sommes idéalement bien placés tout devant [note de ptit lion : Peut-être un poil trop près], on voit bien, il n'y a personne devant nous et je vais pouvoir enfin filmer le spectacle. L'année passée, je n'avais pas pu le faire, Mattthieu ayant oublié la caméra dans la chambre.



Aujourd'hui, comme tous les jours, la carte mémoire est pleine ou pratiquement, heureusement que j'ai pris un DVD vierge pour filmer. Wink Juste le temps de formater le disque. Ah ! C’est parti pour ce spectacle qui certes, ne vaut pas The Wonderful World Of Colors, mais vaut quand même le déplacement. Une lutte acharnée entre le souriceau, symbole du bien et tous les méchants de Disney réunis s’engage…









Vers 21h30, le spectacle est terminé. La sortie est très pénible, surtout que nous nous trouvons au premier rang, donc nous devons remonter tous les gradins vers la sortie.



Après un rapide détour par les boutiques [note de ptit lion : Rapide ? Euh, tout est relatif Suspect], nous arrivons à l'arrêt du bus pour notre hôtel.



A 23h30, assez tôt pour une fois, nous sommes arrivés dans notre chambre. Sur un des lits, une surprise : un ourson en serviette nous attend. Apparemment c'est la coutume par ici : quand on a passé un certain nombre de nuits dans l'hôtel, on reçoit une de ces peluches que l'on pose fièrement sur l'appui de fenêtre de sa chambre. Plus on a de serviettes peluches différentes, plus on est client de longue date ! Wink





Bon, on décharge la carte mémoire comme tous les soirs et on recopie le DVD sur le disque dur de mon portable. Euh, le DVD, euh , comment dire… Pourtant ce porteur de poisse de Mattthieu n'est pas là ! Et bien euh, suite à un défaut technique (du DVD ou du formatage) il est illisible ! Punaise c'est pas encore cette fois-ci que j'aurai Fantasmic ! en vidéo!

Minuit passé : vite, au lit ! Car demain Disney's Animal Kingdom nous attend ! bounce



Revenir en haut Aller en bas
Narindra



Masculin
Age : 25
Messages : 1121
Localisation : Evry (91) | Paris (75)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Jeu 22 Juil - 20:27

Excellent comme toujours, on veut la suite !
Revenir en haut Aller en bas
http://narindra.fr
lewis



Masculin
Age : 41
Messages : 523
Localisation : bordeaux
Inscription : 08/04/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Ven 23 Juil - 18:08

Bravo les gars. Instructif, humouristique et photos très belles... Comme d'habitude, mais ce fut long.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UCFITz_rWWMo_FbQQoiXcifQ
Kalinka



Féminin
Age : 34
Messages : 139
Localisation : Paris
Inscription : 15/02/2010

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Ven 23 Juil - 18:35

Merci pour cette suite, les belles photos et les commentaires tout sauf consensuels!
Vivement la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://bloggywoodboulevard.blogspot.fr/
ptit lion



Masculin
Age : 35
Messages : 725
Localisation : Rennes (35)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Ven 23 Juil - 19:03

@lewis a écrit:
Bravo les gars. Instructif, humouristique et photos très belles... Comme d'habitude, mais ce fut long.
On va essayer de terminer avant notre séjour au Japon en septembre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Farry



Masculin
Age : 27
Messages : 339
Localisation : Chessy
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Sam 24 Juil - 9:01

Je me suis arreté dans la lecture de votre TR, pour une raison Inconnue, vos photos à partir de Honey i Shrunk the Kid ne s'affichent pas ce qui gâche la lecture. Sad


Revenir en haut Aller en bas
http://disneyworldsummer2010.new.fr/
Kynnette



Féminin
Age : 36
Messages : 188
Localisation : Loire atlantique
Inscription : 05/09/2009

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Sam 24 Juil - 9:23

C'est un super tr que je découvre, j'adore vos photos. C'est très différent des autres tr et ça change y a + de photos des endroits des parcs, des hôtels + de détails...des p'tites vidéos sympa aussi. Merci à vous!!! Et quelle chance de faire autant de voyages, bientôt le Japon .... Profitez en bien!!!!
Revenir en haut Aller en bas
*lilouw



Féminin
Age : 26
Messages : 1132
Localisation : Belgique [Liège]
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 26 Juil - 10:46

La suite est tjs aussi fun...en espérant de ne pas devoir attendre encore trop longtemps avant une suite
Revenir en haut Aller en bas
http://vintagegirltrips.canalblog.com
 
[Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-