AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | .
 

 [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1216
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 28 Juin 2009 - 21:42

I'm back ! Eh oui ! Orlando me revoici pour de nouvelles aventures ! cheers Ami lecteur tu as aimé les vacances de Mr Wolfi et de Matthieu l'an dernier ? Et bien voici le tome 2 :
Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009)

avec toujours en vedette Wolfi et cette fois en guest star Ptit Lion ! (ça en jette comme intro non ? ) Accroche - toi bien pour 13 jours de récit palpitant !


Lundi 1er juin

La veille, nos bagages ont été bouclés et bien sûr laissées sans surveillance ! Rolling Eyes En cette belle matinée, nous quittons mon appartement pour l’aéroport de Bruxelles. Notre avion est annoncé pour 12h45. Comptant sur un délai de 2 heures, nous prenons donc le train de 9h15. Et nous arrivons après une correspondance vers 10h15. Anthony a un gros sac de voyage, une petite valise trolley et son sac à dos. Moi, j’ai en bagage à main, mon PC portable et, en soute, ma valise à double fond : une valise avec le nécessaire à l’intérieur d’une plus grande que j’emporte vide et qui me servira à ramener mes souvenirs. Wink
Dans le hall de l’aéroport, nous examinons les écrans avec les heures des vols. Bon ben, après 5 mails annonçant des changements dans les horaires de nos vols, cela ne suffisait pas encore apparemment : notre avion est à 12h55 et non pas 12h45. Nous nous dirigeons vers les guichets d’enregistrement de notre compagnie, US Airways. Nous ne sommes pas les premiers et déjà la file est longue. Une jeune lady blonde platine (enfin genre poule de luxe décolorée) nous interpelle sur nos bagages : non, nous ne les avons pas fait nous même et oui, il y a une bombe dedans ! Twisted Evil Nos passeports, les voici. Mr Ptit Lion, you are french ? Pourquoi prenez vous l’avion à Bruxelles ? Quand êtes-vous arrivé ? Comment êtes vous venu depuis la France ? En train ? Avez-vous une preuve ? Votre ticket de train ? Hum, je te l’ai toujours dit que t’avais une tête de terroriste libyen ! pirat

Nos bagages enregistrés, nous passons sans problème vers la zone Free Tax. Nous avons le temps de prendre enfin un petit déjeuner. Si les boutiques de luxe (vêtements, parfum, électroniques) sont nombreuses, les restos ne sont pas légion. A l’étage, une cafétéria nous accueille : quelques croissants, des jus d’orange fraîchement pressés et joliment présentés dans un bac de glace nous attendent. Smile Nous prenons les deux derniers pains au chocolat et deux jus d’orange. Anthony se laisse tenter par un chocolat chaud. Pour un prix tout à fait prohibitif, nous avons donc droit à des petits pains au chocolat rassis, du jus pas frais malgré la glace et un Hot Cécémel [Note de Ptit Lion : une marque de chocolat en poudre inconnue en France] à l’eau chaude ! silent


On aurait du rester à l'aéroport, ça aurait coûté moins cher et on aurait aund même pu profiter d' "attractions" Disney !

Avant d’arriver aux « gates », nos bagages à mains, nos chaussures passent au rayon x. Ah ben flûte, faut sortir mon portable de sa valise. Ma valisette passe et repasse sur l’écran de contrôle. Apparemment, il y a quelque chose qui coince :houla: : Ah ben oui, y en a des fils pour un PC : c’était la souris que j’avais acheté spécialement pour prendre avec moi qui posait problème. C’est moi qui ai les billets, nous devons nous rendre au Gate 4. Heureusement, ce n’est pas trop loin et il y a des tapis roulants : Gate 4, Ah mais c’est bizarre, c’est un vol British Airways pour Londres scratch. Je regarde le billet de Ptit Lion : comme c’est étrange, il a le fauteuil à côté de moi et il embarque Gate 1, lui ! Oh oh, numéros des sièges : 13E et 13F ça n’annonce rien de bon ! No

Heureusement, nous sommes bien à l’heure. Trop à l’heure. Le vol pour Philadelphia se fait attendre. Notre avion arrive enfin et nous embarquons à 12h45, l’heure où nous aurions du décoller. Nous partirons finalement avec près d’une heure de retard sur l’horaire ! Mad Nos hôtesses et stewards ont quelques heures de vols et ont une date limite de consommation largement dépassées sans parler de la taille.


En ce jour du 1er juin 2009, le mythe de l’hôtesse de l’air s’effondre…

Que vois-je sur le rebord de mon siège ? un morceau d’emmental, non ! C’est Granny qui n’arrive pas à fermer la porte du coffre à bagage et qui me fait profiter du délicat fumet de son membre inférieur. silent


Après l’hôtesse, c’est le steward qui se sert de l’appuie-coude comme paillasson !

Après un décollage sans problème, nous survolons la côte anglaise puis irlandaise avant de voler pendant 8 heures au dessus de l’océan. Notre petite Granny passe bientôt avec les plateaux repas : lasagna or chicken. Nous avons déjà mangé des lasagnes la veille et donc cela sera donc chicken accompagné de pommes de terre trop cuites, le tout baignant dans une sauce genre barbecue. C’est mangeable sans plus.


Notez les carottes rondes… Youpi, vive le transgénique !

Notre avion dispose de quelques écrans ressemblant à ceux qu’on trouve dans les cars. Le son est disponible via des écouteurs vendus au prix de 5 dollars. Ah ah, mais cette fois, j’ai prévu le coup et j’ai demandé à Antho d’apporter ses écouteurs de son lecteur MP3. Wink Flûte, pas de chance : l’embout n’est pas compatible ! Bon ben heureusement qu’on a pris de la lecture : Picsou pour moi et des mots croisés pour Anthony. Il y a aussi l’excellent magazine Sky Mall : c’est fou tout ce qu’on peut inventer : je suis particulièrement époustouflé par toutes les sortes de toilettes pour chats qu’il existe ! Mais je vais laisser le plaisir à Ptit Lion de vous en parler. [Note de Ptit Lion :
Quelques-uns des articles proposés dans le magazine Sky Mall. Ce n’est pas que moche et inutile : c’est aussi très cher !

Le steward nous distribue des déclarations de douanes à remplir (US customs declaration form) : pas de problème, à l’aller on a rien à déclarer, par contre au retour...

Le vol se déroule sans problème malgré nos sièges numéro 13, juste troublé par le déclic de mon appareil photo : Ptit Lion mitraille chaque nuage, les ailes de l’avion, un avion qui nous dépasse.. un vrai plaisir de voyager avec un paparazzi . [Note de Ptit Lion : Tu veux que je te rappelle le nombre total de photos que tu as prises ? ]


On n’est pas les seuls à voyager (mais si, la tache blanche au fond)…

Le film terminé, je me rends compte un peu tard, que l’embout du casque fonctionnait quand même : je me laisse bercer par l’accent américain d’une radio. A mon réveil, Granny repasse avec un dernier repas : un sandwich chaud, dégoulinant de cheddar, né de l’accouplement du croque monsieur et du hot dog. Pas très bon, mais ça occupe l’estomac. La terre est visible, nous approchons de Philadelphie et, arrivés au port, nous apercevons par le hublot, les navires de guerre de la Navy.


Le centre-ville de Philadelphie

Un problème me tarabiscote : nous avons bien rempli notre exemption de Visa sur Internet (programme ESTA), mais pourquoi diable les hôtesses passent-elles encore avec les fiches vertes et blanches à remplir. C’est très mal expliqué ! scratch Et le mode d’emploi dans le magazine de la compagnie ne nous aide guère ! Tant pis, on va en remplir une aussi alors, une verte (I-94W Form) ou une blanche (I-94 form) ? Normalement, c’est une verte mais bon, si le truc d’Internet remplace la verte vaut peut-être mieux prendre une blanche ? OK, on prend une blanche alors.

L’atterrissage se passe sans problème. Nous quittons notre 757 pour un énorme camion qui embarque passagers et équipage. Nous attendons de longues minutes que la voie soit libre : il y a autant de trafic sur ces pistes que sur une autoroute ! J’en profite pour regarder les mains des passagers : hum, ils ont autant de fiches blanches que de fiches vertes avec des passeports européens. Qui a raison ? Qui a tort ? scratch

Enfin, nous voici dans le satellite de l’aéroport. De longs couloirs sans fin. Nous suivons les autres passagers pour éviter de se perdre : en effet, il est pratiquement 16h00 et notre autre vol est à 18h10, faudrait pas prendre du retard sur l’horaire. Nous sommes dans la salle où on passe l’immigration. Des présentoirs exposent des formulaires blancs et verts : on prend deux verts et on les remplit. L’officier de l’immigration n’aura qu’à choisir le bon !
Par rapport à l’année passée, c’est le rush : une foule énorme d’immigrants. Et pourtant il y en a des guichets ! Ceux pour les membres d’équipages d’abord puis les immigrés comme nous puis enfin, dans le fond, les Américains. C’est pas possible, mais t’as vu cette queue Suspect ! Evidement, c’est comme au Carrefour : on a choisi la mauvaise caisse… Bon, il a fini de la draguer la meuf, là ? On a un avion à prendre nous Mad. Ca va beaucoup plus vite dans la file d’à coté : c’est normal, ils sont deux. Vite, nous changeons de caisse. Punaise, c’est pas vrai, c’est notre douanier qui fait du zèle maintenant ! Voilà ce que c’est d’être assis dans la rangée 13… Rolling Eyes

L’heure tourne. Heureusement, un employé dirige le surplus des files vers les caisses Express : tous les américains sont passé et donc leur guichets sont libres. Ah, quelle chance, il est libre ! « Hello », je salue l’employé et donne les passeports et les fiches vertes (au pif) .
« - Vous êtes de la même famille ?
- Non, on est amis, pourquoi ?
- Un seul à la fois ! »

Oki, oki ! :houla: Je me retire vers la ligne jaune infranchissable sans la permission de l’employé. Ah ben maintenant, notre file est pleine, je vais dix guichets plus loin, punaise, je passe enfin. Le type pas trop commode (au passage, mes amitiés à StitchFlorida ), me demande ce que je viens faire, où je vais, je dis tout fier :
« - Je vais à WDW !
- Pour y travailler ou pour les vacances ? Vous êtes venu aux Etats-Unis l’année passée, où et pour quoi faire ? »
Non mais euh, tu veux la couleur de mon slip aussi ? Enfin, j’ai mon tampon dans mon passeport et le reçu de ma fiche verte agrafé à mon passeport. Et oui ! c’était bien la verte, je ne vois toujours pas l’utilité d’aller s’inscrire sur leur site à la con mais bon...

De l’autre côté, je retrouve Ptit Lion qui a récupéré nos bagages. C’est reparti pour une longue marche. Etape suivante : la douane. On remet la déclaration de douane sans aucun problème à un douanier blasé. La marche se poursuit vers le contrôle des bagages, et la réexpédition des valises vers notre vol suivant . Faut pas traîner, connaissant ma chance, elles arriveront trop tard pour le transfert. Passeport et billet d’avion de nouveau visé par une employée portant des gants (peur de la contagion ? confused), puis division du troupeau de voyageurs en deux files suivant la destination, ré-enregistrement des bagages et de nouveau, fouille et passage au rayon X des bagages à main. Après une longue marche, nous arrivons juste à temps à notre Gate et l’embarquement à déjà commencé. Nous sommes de nouveau du côté du hublot et Ptit Lion mitraille le ciel en faisant de superbes photos du soleil couchant. sunny



Le soleil se couche sur la côte Est des Etats-Unis…

Sans aucun retard pour une fois, nous arrivons à Orlando à l’heure prévue. Le commandant annonce la température extérieure : 35°C !!! Nous empruntons le Shuttle, sorte de métro ou monorail qui nous conduit vers un autre satellite de l’aéroport. L’aéroport est pratiquement désert, mais on s’y sent bien, il y fait frais et la moquette est omniprésente. Je passe devant le premier magasin Disney de notre séjour, hélas ! il est déjà fermé Sad, mais cela n’est que partie remise. Wink


Le magasin est fermé, mais… ça n’empêche pas de prendre une petite photo !

Après avoir récupéré nos bagages et avant de prendre notre navette, nous achetons des sandwichs : 20 dollars pour deux sandwichs au roast-beef et une bouteille d’eau ! C’est pas donné. :/ Nous nous dirigeons vers le comptoir Mears, le vieux monsieur est toujours là depuis l’année dernière, il n’est pas encore mort et il attend sans doute sa navette pour la maison de retraite où il doit passer la nuit. Grâce à notre réservation via Internet, je passe simplement le code-barre sous le lecteur laser et nos tickets pour la navette sont imprimés. Ensuite, nous sortons les présenter au voiturier qui va faire le nécessaire. Nous recevons un disque qui se mettra à clignoter lorsque la voiture sera là. On a un peu de temps pour manger notre sandwich. Le goût est surprenant, et aussi peu ragoûtant que l’aspect : la viande est carrément grise ! pale Pas très appétissant mais quand on a faim…


Mmmh, ça donne envie, non ?… Ah bon.


L’intoxication alimentaire n’est pas loin…

Notre disque clignote ! Ça y est, la navette est là ! En fait de navette, c’est plus un fourgon cellulaire [D’autant plus que le trajet se fait dans le noir total… ce qui est courant quand on prend un véhicule de nuit aux Etats-Unis…]… Le type nous ouvre la porte et nous dit de poser nos bagages ou on peut. OK, on s’en souviendra lorsqu’il faudra donner le tip (pourboire). Evil or Very Mad Nous faisons un autre arrêt au terminal B puis en route vers International Drive ! C’est une immense rue bordée par des hôtels. Nos compagnons sont déposés chacun devant leur hôtel. Hum, est ce qu’ils donnent des gratuités (pourboire) ? Hum, on voit pas bien. Certains oui, d’autres non. Je prends deux billets d’1 dollar que je plie en quatre : tiens Anthony, tu lui donneras comme ça et il n’y verra que du feu, quand il se rendra compte qu’il n’a que deux dollars, il sera loin.

Après un passage à la réception, nous nous dirigeons vers notre chambre : il faut passer près de la piscine qui malgré l’heure tardive est encore bien garnie. Nous montons au 3e étage mais qui est en fait le 2e, le rez-de-chaussée étant le 1er étage et non l’étage 0. scratch Nous avons deux clefs, ou plutôt deux cartes, comme pour les chambres des hôtels Disney. Un petit moment d’angoisse, nos clefs n’ouvrent pas la porte… Enfin, nous pouvons entrer dans ce qui sera notre chez nous pour cette première semaine. Sans être d’un grand luxe, la chambre est confortable et agréable : vastes tiroirs, grandes tables pour déposer mon ordinateur… L’air conditionné fonctionne à plein rendement, on le coupe pour la gorge délicate du fauve. Il est pratiquement minuit lorsque nous nous couchons, crevés mais heureux. Anthony s’endort comme une masse et branche son petit moteur comme à son habitude. Sleep Pour ma part, un peu de mal à dormir (le décalage horaire), il est pratiquement l’heure de se lever en Europe et puis j’ai un petit pincement au cœur : être si près du paradis sur Terre et devoir attendre la fin de la semaine avant d’y entrer. C’est l’enfer ! Crying or Very sad





Dernière édition par wolfi le Lun 20 Sep 2010 - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DaMDaMDeO



Masculin
Age : 25
Messages : 735
Localisation : Bagneux
Inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 28 Juin 2009 - 23:12

Quel excellent TR! Vivement la suite Smile


I suggest you take the stairs..
Fan-Club Officiel de Maitisi <3
Revenir en haut Aller en bas
Plume bleue



Féminin
Messages : 6279
Localisation : Dans la Chambre des Planètes
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 28 Juin 2009 - 23:29

Chouette! Un nouveau TR du père Wolfi! cheers
Toujours aussi drôle, riche en détails et agréable à lire!


Un été à Tokyo: Coquin de mari !
Revenir en haut Aller en bas
Nel



Féminin
Age : 36
Messages : 3254
Localisation : Couzeix (87)
Inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 29 Juin 2009 - 7:25

Cool un nouveau TR signé Wolfi, tu as toujours autant de poisse apparement a ce que je vois lol, vivement la suite.


Septembre 2008 WDW Animal Kingdom Lodge
Du 25 Mai au 3 juin 2010 WDW Polynesian vue lac, Pop Century et Contemporary vue lac.
Du 3 au 10 Juin 2010 DLR
Du 10 au 23 Novembre 2013 WDW Bay Lake Tower vue lac.
Du 7 au 21 juillet 2016 WDW Bay Lake Tower vue parc.
Revenir en haut Aller en bas
*lilouw



Féminin
Age : 26
Messages : 1132
Localisation : Belgique [Liège]
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 29 Juin 2009 - 9:50

Après excellent, chouettre, cool... j'opte pour un qualificatif anglais: great! Un début de TR! Smile
Le départ est déjà très bien raconté et illustré! De plus, les formalités d'aéroport sont décrites, ça me "rassure" un peu car je ne savais pas du tout à quoi m'attendre dans 3 jours! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://vintagegirltrips.canalblog.com
rainbowgirl



Féminin
Age : 29
Messages : 824
Localisation : there was a nice colorful girl whose heart was just like a rainbow...
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 29 Juin 2009 - 21:43

Super ce début de TR j'ai hâte de lire la suite !


Mes voyages: Lisalive.canalblog.com
Disneyland Californie : 2012 - 2014
Walt Disney World : 2009 - 2011 - 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://lisalive.canalblog.com
G-force
Animateur Facebook


Masculin
Age : 26
Messages : 7034
Localisation : Val d'Europe
Inscription : 05/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 29 Juin 2009 - 21:53

Merci pour ce TR toujours aussi agréable à lire chez vous 2 Wink
La suite !!


Revenir en haut Aller en bas
http://gforcetrack.canalblog.com/
Elvisgirl



Féminin
Age : 38
Messages : 118
Localisation : Montréal, Canada
Inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 30 Juin 2009 - 0:50

Whaou le second épisode des aventures de WOLFI cheers !!
Bon, je vais me méfier, on dit toujours que les suites sont moins bonnes... mais là, c'est de la valeur sure !! (Enfin, je crois...)

J'espère que tu tiendras le coup et que tu nous raconteras TOUT !! Je suis friante de tes détails et de ton humour qui peut être des fois décalé, mais tout aussi "poilant"..

J'attends la suite...


L'histoire de mon exil québécois : ICI
Mon Trip Report de Disney World : ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://inlovewithmontreal.over-blog.com/
Narindra



Masculin
Age : 25
Messages : 1121
Localisation : Evry (91) | Paris (75)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 30 Juin 2009 - 8:54

Excellent début de TR, j'ai hâte de lire la suite cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://narindra.fr
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 1 Juil 2009 - 10:57

@wolfi a écrit:
I'm back ! Eh oui ! Orlando me revoici pour de nouvelles aventures ! cheers Ami lecteur tu as aimé les vacances de Mr Wolfi et de Matthieu l'an dernier ? Et bien voici le tome 2 :
Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009)

avec toujours en vedette Wolfi et cette fois en guest star Ptit Lion ! (ça en jette comme intro non ? ) Accroche - toi bien pour 13 jours de récit palpitant !


Oh, ça va, vous deux, couchez une bonne fois ensemble et foutez-nous la paix...





(Mais, non, j'chuis pas jaloux de votre super voyage...)


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Dream Rider



Masculin
Age : 24
Messages : 934
Localisation : Paris
Inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 1 Juil 2009 - 16:25

@Timon Timauvais a écrit:
@wolfi a écrit:
I'm back ! Eh oui ! Orlando me revoici pour de nouvelles aventures ! cheers Ami lecteur tu as aimé les vacances de Mr Wolfi et de Matthieu l'an dernier ? Et bien voici le tome 2 :
Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009)

avec toujours en vedette Wolfi et cette fois en guest star Ptit Lion ! (ça en jette comme intro non ? ) Accroche - toi bien pour 13 jours de récit palpitant !


Oh, ça va, vous deux, couchez une bonne fois ensemble et foutez-nous la paix...





(Mais, non, j'chuis pas jaloux de votre super voyage...)

Ca fait quand même 3 fois en peu de temps la Timon...
Probleme de mémoire peut-etre... (ou alors tu souhaites vraiment voir tout le monde coucher avec tout le monde, je sais pas ce qui est le plus inquietant en fait )
Revenir en haut Aller en bas
ptit lion



Masculin
Age : 35
Messages : 725
Localisation : Rennes (35)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 1 Juil 2009 - 17:36

@Timon Timauvais a écrit:
@wolfi a écrit:
I'm back ! Eh oui ! Orlando me revoici pour de nouvelles aventures ! cheers Ami lecteur tu as aimé les vacances de Mr Wolfi et de Matthieu l'an dernier ? Et bien voici le tome 2 :
Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009)

avec toujours en vedette Wolfi et cette fois en guest star Ptit Lion ! (ça en jette comme intro non ? ) Accroche - toi bien pour 13 jours de récit palpitant !


Oh, ça va, vous deux, couchez une bonne fois ensemble et foutez-nous la paix...





(Mais, non, j'chuis pas jaloux de votre super voyage...)
Bah c'était notre voyage de noces, on s'est marié en Belgique le mois dernier !

Non mais vraiment, t'as l'air contrarié en ce moment Choupinet... Je t'ai vu t'énerver contre une petite nouvelle tout à l'heure parce qu'elle écrivait en rose...

Genre, t'es jamais allé en Floride, toi... ^^
Revenir en haut Aller en bas
Timon Timauvais



Masculin
Age : 45
Messages : 7577
Localisation : sur Chronique Disney
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Jeu 2 Juil 2009 - 6:12

@Dream Rider a écrit:

Ca fait quand même 3 fois en peu de temps la Timon...
Probleme de mémoire peut-etre... (ou alors tu souhaites vraiment voir tout le monde coucher avec tout le monde, je sais pas ce qui est le plus inquietant en fait )

Toi, faudra attendre encore deux ans avant que je te fasse ma vanne légendaire... Ca s'appelle du comique de répétition, misérable avorton... Et puis, laisse les grands discuter entre eux et retourne devant KD2A regarder Hannah Montana... Et si c'est pas l'heure, t'as toujours Gulli...

@ptit lion a écrit:


Bah c'était notre voyage de noces, on s'est marié en Belgique le mois dernier !

Non mais vraiment, t'as l'air contrarié en ce moment Choupinet... Je t'ai vu t'énerver contre une petite nouvelle tout à l'heure parce qu'elle écrivait en rose...

Genre, t'es jamais allé en Floride, toi... ^^

Mais, j'ai même pas été invité au mariage ?bounce

Elle l'avait cherché...
C'est vrai : mais ça me manque (+ que 9 semaines et à nous la Californie ! )
J'adore vos TR !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chroniquedisney.fr
Floworld



Féminin
Age : 29
Messages : 2612
Localisation : Paris
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Jeu 2 Juil 2009 - 8:54

l'est remonté le Timon! T'as tes règles? Tu découvres ton côté féminin? ^^

Super TR! Encore!!!



"Anyone who says they have only one life to live must not know how to read a book"
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1216
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 5 Juil 2009 - 21:50

Mardi 2 juin : SeaWorld



Je n’ai pratiquement pas dormi : j’ai « volé » toute la nuit et comme j’étais toujours à l’heure européenne, je n’avais pas vraiment sommeil. J’ai mis l'alarme du radio-réveil à 6h30, ainsi que l’alarme de mon portable. Heureusement d’ailleurs, car avec ce fichu PM – AM, le radio réveil était réglé sur 6h30 PM. Rolling Eyes Après un rapide tour à la salle de bain, nous sommes fin prêt pour notre premier parc : SeaWorld. Notre navette est à 8h00, nous avons encore tout notre temps pour faire un petit tour du quartier. Nous longeons l’International Drive pour arriver au premier carrefour et la route vers les Studios Universal, où nous devons nous rendre le lendemain. Le feu est d’une longueur incroyable : on a beau pousser sur le bouton, il ne devient pas vert ! Se riant du danger, ptit lion traverse l’avenue. [Note de ptit lion : Quel danger ? Moi, j'aime le danger... Je me ris du danger... Ah ah ah! Cool]


International Drive est une avenue longue de plusieurs dizaines de kilomètres.
Pour vous donner un ordre d’idée, notre hôtel (entre les deux palmiers) est au numéro 5858, et il n’est pas au bout de la rue…



L’entrée de l’hôtel.


Pour traverser la rue, il faut parfois s’armer de patience (et ne jamais oublier que l’on peut tomber sur un conducteur armé tout court )

De l’autre côté, nous longeons l’avenue vers le mini-golf en face de l’hôtel. Il est thématisé d’après un safari en Afrique. Une petite mare et un banc de sable abritent une vingtaine de bébés alligators de 40 cm à 120 cm à peu près. Ils sont mignons comme tout ! Embarassed « Regarde celui-là, dans sa petite queue, il y a juste assez pour remplacer le bracelet en croco de ma montre, et dans celui là on arriverait presque à en faire une ceinture. »


Théma sympa pour le mini-golf situé juste en face de l’hôtel.


Comme c’est mignon ! On en oublierait presque qu’une fois adulte, ces bébêtes n’hésiteraient pas à vous bouffer tout cru… Twisted Evil


Y a des fois où j’aimerais bien être un alligator…

Nous poursuivons notre exploration : au carrefour suivant, quelques restaurants, et une sandwicherie Subway. Il fait déjà super chaud ! Si on achetait une bouteille de Coca ? Nous entrons. Plusieurs personnes sont devant nous. Chaque client, même à cette heure matinale, commande un sandwich avec de la viande, des crudités et du fromage suisse qui est ensuite passé deux minutes au four, le tout baignant dans la mayonnaise ou la vinaigrette. Entre chaque client, le serveur, retire ses gants, encaisse l’argent (billets et pièces) puis se lave les mains avant de remettre une nouvelle paire de gants. Notre tour arrive et nous lui demandons deux bouteilles. C’est tout ? oui c’est tout ! Smile Que je suis mauvais ! Je me souviens avoir pensé non sans un certain plaisir sadique qu’il s’est lavé les mains, utilisé des nouveaux gants tout ça pour prendre une bouteille de Sprite et une de Coca dans le frigo. Twisted Evil

Hum, l’heure avance, nous rentrons dans notre chambre chercher nos affaires puis nous attendons la navette. Il s’agit d’un bus ou plutôt un car, climatisé comme de coutume et donc un vrai frigo. Nous sommes le premier arrêt. Nous avons donc tout le loisir de choisir notre place. La navette fait encore 2 ou 3 hôtels et, chaque fois, nous assistons au même scénario : le chauffeur descend et va signer le registre à la réception. Nous arrivons à Universal, le bus se vide à moitié. Sur le pare brise une boite en plastique avec des dollars : c’est le portefeuille du chauffeur ? Non, c’est « les gratuités » du chauffeur ! D’ailleurs des affiches collées sur les vitres nous invitent à ne pas l’oublier. [Note (culturelle) de ptit lion : attention aux faux amis (vocabulairement parlant) ! une "gratuity", en anglais U.S., c'est un pourboire... et si l'on vous dit que le trajet est "complimentary" par exemple, cela signifie qu'il est gratuit Wink] Au passage, on regarde ce que les gens mettent. Hum, y en a qui donnent et d’autre pas. Ben nous, ça sera entre le deux ! Une dizaine de minutes plus tard, je dépose délicatement et royalement le billet d’un dollar qui, à mon avis, est aussi vieux que George Washington tellement il est sale (ah, content de débarrasser mon portefeuille de ce vieux nid à microbes ).

Nous voici donc arrivés à notre premier parc thématique : SeaWorld, le monde de la mer, de sa protection et de ses habitants ayant comme principal but la protection des espèces marines et de la reproduction des espèces menacées. Elevage de dauphins, d’orques, de tortues de mer. Du moins c’est ce que je pensais naïvement. Rolling Eyes

Nous avons commandé nos billets d’entrée sur Internet, combiné avec le billet pour le parc Bush Gardens qui appartient à la même compagnie Anheuser-Busch : une brasserie américaine (et oui ! )... En fait de billet, il s’agit d’une feuille avec un code-barres que l’on passe sous un lecteur optique, juste à l’entrée du parc, ce qui permet d'obtenir nos billets. Hum, eh bien, ptit lion (de mer [Note de ptit lion : ...]) ça marche ou pas ?? scratch Rooh, calme-toi mon gars, on va aller trouver un cast à l’entrée. Hum, y a deux code-barres, on c’est peut-être trompé de code barre ? Re-tentative et re-râlerie de ptit lion Mad Bon ben, c’était tout simple en fait : il suffisait de s’adresser au tourniquet. En effet, nous donnons notre billet papier, qui est scanné et, notre empreinte de doigt prise, hop nous voilà entrés !


”Quick ticket”… encore faut-il comprendre comment ça marche !…


… d’un autre côté, quand on lit pas ce qu’il y a marqué sur le ticket (« Présentez-vous directement aux tourniquets »)

Entre temps, je prends quelques photos : un phare, un grand lac, on se croirait au bord de la mer. Cool


Ambiance bord de mer à l’entrée du parc…


Le Waterfront est l’endroit du parc où se concentrent la majorité des boutiques et restaurants.


La Sky Tower, que nous n’avons pas eu le temps de faire. Mais du haut des coasters, on a également une très belle vue des alentours. Wink


Il n’y a pas que des animaux marins à SeaWorld…


Certains s’y promènent même en liberté !

Première étape, se procurer un plan du parc : nous n’avons en effet pas du tout du tout planifié notre visite et n'avons aucune idée des attractions qui nous attendent. Nous nous dirigeons donc non pas vers City Hall, mais vers le bureau d’information. Un charmant vieillard nous demande d’où nous venons et nous sort tout ravi les trois mots français qu’il connaît ! cheers [Note de ptit lion : Notons quand même qu'il nous a d'abord pris pour des Allemands... Non mais franchement, on avait quand même pas un gros bide et les chaussettes remontées jusqu'aux genoux (Vive les stéréotypes )]. Il nous retrouve un plan en français de derrière les fagots et nous conseille de commencer par le spectacle des dauphins, sur le point de commencer, puis de faire les autres attractions pendant que les guests seront en train d’assister au spectacle de l'orque Shamu, la vedette du parc.

Nous nous dirigeons donc vers le lieu du spectacle Blue Horizons, un amphithéâtre au bord d’une piscine aux parois transparentes et aux décors turquoises kitchissimes (et non pas Kissimmee ) Des ponts, des chutes d’eau, des échelles, des balcons et des bulles évoquant l’écume, tout est bleu. Un héron, attiré sans doute par l’odeur du poisson, saute d’un balcon à l’autre.


Le décor évoquera, pour les plus rêveurs, le bleu de l’océan. Pour les terre-à-terre, ce sera juste un rebord d’évier sur lequel on fait la vaisselle…


Héron, héron, petit patapon (bah quoi, vous croyez que c’est facile de trouver des commentaires pour toutes les photos ?)

Le spectacle commence. Du balcon central, une jeune fille, tout de rose vêtue, sort d’une porte-fenêtre en carton-pâte et se rapproche du bord pour parler à un dauphin se trouvant sous sa fenêtre. On dirait Ariel. En blonde platine, habillée en rose bonbon avec un maquillage de p*te waterproof :houla: (Bon d’accord, c’est plus la description d’Ariel chez les poufs que je vous fais, mais bon c’est ce que j’ai pensé sur le moment [Note de ptit lion : Moi j'ai trouvé ça poétique...]). Elle plonge retrouver son client -euh son dauphin- et commence un ballet aquatique. Ariel en rose est bientôt rejointe par des collègues en combinaisons de plongée super moulantes et tape-à-l’œil verdâtres ou bleu pétant, puis par d'autres dauphins [Note de ptit lion : Ca m'a rappelé mon enfance : Bioman, Power Rangers...]


A première vue, tout le budget du show est passé dans le dressage des dauphins…


… ça se confirme !


Roméo et Juliette revisité…

Tout ce petit monde danse, saute, culbute, dans l’eau sous le regard ahuri des petits et des grands. Moi-même, je regarde avec intérêt et les envie presque de pouvoir voler au-dessus des flots, portés par le museau d’un dauphin. drunken A chaque acrobatie, le public applaudit et les nageurs se servent dans de petites boîtes en bois situées autour de la piscine : chaque tour est en effet récompensé par un poisson. Et oui, comme les hommes, ces pauvres bêtes doivent travailler (en faisant le clown) pour manger… Rolling Eyes


Seaworld, le seul parc au monde à posséder des dauphins dotés de bras !


J’aimerais bien être un dauphin aussi, des fois… drunken


Portés par les dauphins, les acrobates ont l’air de voler au-dessus de l’eau (ça me rappelle d’ailleurs une scène des Dents de la mer un peu moins poétique ! Twisted Evil )


« Qui c’est le gentil dauphin à sa maman ? C’est Flippeeeeeeer ! »


Les espèces de raies géantes surplombant le bassin sont en fait des plongeoirs. Sur la photo : un superbe vol plané de Bioman Force Jaune.

Nous laissons Ariel et ses clients pour un autre tableau. Du ciel, une jeune fille, couverte de d’une robe rouge, verte et bleu et munie d’une longue traîne rouge vole dans le ciel, imitant un oiseau multicolore. Visiblement, il s’agit d’une représentation symbolique de l’ara, le perroquet amazonien. D’ailleurs, un ara rouge (un vrai cette fois) s’envole et traverse le ciel.


C’est kitch, mais au moins, c’est coloré ! Notez que le décor est un vrai nid de Mickey cachés… Wink

Des terrasses surplombant la piscine, deux acrobates musclés font des acrobaties au bout d’un câble et symbolisent des aras bleus dansants. Puis un groupe de trois perroquets bleus et jaunes s’envole au-dessus de nos têtes pour se poser sur les poings d’une nageuse. Les dauphins sont remplacés par un autre cétacé, un faux orque (sorte de petite baleine de taille intermédiaire entre le dauphin et l’orque) qui saute, culbute et fait virevolter nos acrobates dans les airs.


Il n’y a pas que des dauphins transgéniques à Seaworld : on peut également y voir des acrobates aux bras démesurés…


Comme vous pouvez le constater, la nature regorge de belles créatures, ahem…


« Ride with the dauphin »

Pour le bouquet final, les dauphins et les perroquets reviennent, sautant hors de l'eau (enfin, surtout les dauphins ) en de majestueux bonds, tandis que les protagonistes du show courent autour des tribunes avec des bannières flottant au vent.


Je me moque, je me moque… Mais le final est grandiose ! Wink





Dernière édition par wolfi le Lun 6 Juil 2009 - 6:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1216
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 5 Juil 2009 - 21:53

En sortant du spectacle nous quittons nos dauphins pour un voyage "rafraîchissant" : Journey to Atlantis. Dès la file d'attente, nous sommes prévenus : nous serons mouillés ! En effet, un petit film avec un mime-clown nous prévient de mettre nos chapeaux, appareils-photo et caméras à l'abris de l'eau. Nous enfilons donc nos K-way et nous montons à bord d'un petit bateau. Le voyage est assez long : environ 5 minutes. Nous parcourons dans l'obscurité la cité mythique d'Atlantis en poursuivant un petit hippocampe à la recherche d’un trésor. Projections sur mur d’eau, jets d’eau, hologrammes, jeux de lumière… les effets spéciaux très bien faits. Alors que la méchante Reine des mers est sur le point de nous attraper, nous dévalons une chute d’eau genre Splash Mountain et évidemment, nous sommes trempés ! C'est fini ? Que nenni ! Notre bateau remonte en haut de la montagne pour se transformer en coaster ! Très original et ça mouille en effet ! Wink


Premier coaster à apparaître dans le parc floridien en 2000, Journey To Atlantis est décliné dans les deux autres parcs SeaWorld.

Nous arrivons ensuite devant l’entrée du Kraken, un coaster très très long et, scientifiquement parlant, une créature fantastique gigantesque et tentaculaire, ici représentée sous la forme d'une murène (un poisson ressemblant à une anguille et... sans tentacules en théorie! ) Comme souvent, il y a un minimum de thématisation : les rails sont bleu turquoise, pour évoquer la mer, je suppose. Les sièges aussi. Un harnais nous couvre le épaules et nous relie à une ceinture passant à l’entrejambes. Il s’agit d’une montagne russe sans sol : les rangées de quatre sièges glissent sur les rails. Qu’est ce qu’on fait, on va en tête ? Oui, pourquoi pas ! Vrilles, tournants, loopings nous mettent sens dessus-dessous. geek En sortant, nous faisons un peu de lèche vitrine : ptit lion lorgne le CD du spectacle des dauphins. Bah, on va pas s’encombrer maintenant avec ça on reviendra. Wink


Construit en 2000, Kraken a été le plus long coaster de Floride avant de se faire détrôner par Expedition Everest en 2006.


L’entrée de l’attraction. Allez, on prend sur soi et on y va, ça serait bête de « Kraken » si près du but… Rolling Eyes


L’oeuvre lauréate du concours d’art de l’école maternelle de Saint-Grégy-le-Crétois….. Ah non, c’est la théma de l’attraction.


Comme on peut ne pas le constater sur cette photo, une partie du ride s’effectue au-dessus de l’eau.


A la sortie de l’attraction, pensez à aller faire un petit coucou aux (vraies) murènes qui se terrent dans leur grotte.

Pour nous remettre de nos émotions, nous allons faire un petit spectacle le temps de se reposer un peu : Le Clyde and Seamore Take Pirate Island.
Face à la salle en amphithéâtre, se dresse une scène composée d’un énorme bateau pirate, d’un quai, d’un bras de mer (en fait un aquarium) et d'une petite cascade dans des rochers. Le pirate est secondé par une matelote et une grosse otarie qui fait pitrerie sur piraterie et se comporte comme un vrai moussaillon. Une seconde otarie, plus petite, une femelle sans doute, interviendra mais comment dire, est visiblement moins douée que le mâle (je dis ça, je dis rien, faut pas généraliser non plus ). Autre personnage dans cette histoire : une loutre qui joue à cache-cache avec le capitaine en lui dérobant sa carte au trésor. C’est surprenant comme c’est vif, rapide et bien dressé ces petites bêtes ! Elle se glisse un peu partout dans les tonneaux de poudre, les écoutilles et les tas de poissons qui, vu la température ce jour-là ne doivent pas être très frais ! Une fois encore, chaque petit tour est récompensé par un poisson. L’estomac dirige ce parc, je vous le dis, moi ! A propos d’estomac, si on allait manger ? Razz Ah oui avant, on va peut-être faire une autre grande attraction à sensations...


Si le spectacle, vous ennuie, vous pouvez toujours regarder le Kraken qui passe à l’arrière-plan.


On a enfin une explication plausible au naufrage du Titanic…


Le bassin a une paroi transparente, comme pour le spectacle Blue Horizons.


La loutre est le fil rouge du spectacle, on la voit régulièrement passer par les trous percés dans le décor.

Nous nous dirigeons donc ensuite vers Manta (l’eau), la nouvelle attraction à sensations du parc (oui bon, comme c’est la première fois qu’on vient, elles sont toutes nouvelles pour nous, mais en plus celle -là, elle vient d’ouvrir ). Le « scénario » est simple : une raie volante (Dieu sait pourquoi Rolling Eyes) nous emmène dans les cieux dans moultes loopings, montées chutes libres et autres cabrioles.


Manta a ouvert officiellement le 22 mai 2009, soit dix jours avant notre visite !


L’attraction est particulièrement bien mise en valeur : difficile de passer à côté sans la voir, de près…


… comme de loin!


A l’instar de Kraken, une partie du parcours se déroule au-dessus de l’eau, la frôlant même parfois !

Comme pour le Kraken, nous utilisons des lockers pour cette attraction. L’attente n’est pas trop longue et, ptit lion demande à être placé en tête de l’attraction. Et évidemment, sans savoir à quoi je m’attends, je le suis. Neutral

Ce coaster s’effectue dans une position assez étrange : couché sur le ventre. Suspect Lors du harnachement des quatre passagers par rangée, le corps est basculé vers l’avant avec le harnais qui nous tient en position horizontale et des jambières nous tiennent les mollets [Note de ptit lion : et qui font MAL, par ailleurs]. La tête doit être, pour un confort plus ou moins relatif, fixer le sol.

Nous voici partis. Une longue, longue montée et puis... plus rien ! Au sommet de la côte un temps d’arrêt de quelques secondes, qui permet de bien voir ce qui nous attend... A déconseiller bien sur à la personne souffrant de vertige. pale Vrilles, loopings, montées, descentes, rien ne nous est épargné. Les harnais, avec la vitesse, vous poussent sur les entrailles (des restrooms [Toilettes] sont d’ailleurs situées juste à la sortie de l’attraction, ce n'est pas innocent silent). Ah mon Dieu ! c’est fini !

Doucement, notre raie se dirige vers les quais d’embarquement. Mais qu'est-ce qu’ils fichent ! Il y a embouteillage et la raie précédente est en retard : il faut que le sol de la plate forme remonte, que les gens se détachent et quittent l’attraction, que les suivants se placent, s’attachent, que les casts vérifient chaque harnais, bref, nous attendons de longues minutes, avec un poids qui nous compresse l’estomac et la tête qui pend dans le vide à 3 mètres du sol. Tout ça sous un soleil de plomb ! :houla:

« Ah c’était bien ! » comme dit le fauve après chaque attraction. Euh oui, mais personnellement, euh ça secoue quand même et faut le temps que tout se remette en place maintenant ! Embarassed


Le ride se fait en position « à quatre pattes » !


Sur ce plan large, vous constaterez que la première chute se fait… la tête en bas !



Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1216
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 5 Juil 2009 - 22:09

Nous arrivons à la Dolphin Cove, la nurserie des dauphins : dans un bassin d’un mètre de hauteur à peu près, deux dauphins nagent sous les yeux des spectateurs. Hum, une belle arnaque que cette nurserie ! Mad Les bébés dauphins sont en photo au mur mais pas dans le bassin.


Pas farouches, les dauphins n’hésitent pas à venir nous saluer (même qu’ils prennent la pose pour la photo).

Cette pause nous permet de nous remettre les tripes à l'endroit, et nous partons à la recherche d'un lieu de collation. Nous pénétrons bientôt dans le Terrasse café, mais nous mangerons à l’intérieur, il y fait frais comme tout et c'est bien agréable. Wink Sinon, au niveau nutritionnel, ben c’est un fast-food comme on en fera très souvent pendant ce séjour. Le menu ne me dit rien qui vaille. Suspect Anthony prendra un hamburger et moi, une Grilled Chicken Caesar Salad [Note de ptit lion : une salade,César, quoi Laughing]. Le tout avec un Pepsi, une limonade rouge vif et des frites très spéciales. On dirait qu’elles ont été saupoudrées d’herbe de Provence ou d’épice. Non, ce n’est pas du sel, c’est orangé, mais oui, ce sont des frites au paprika ! Very Happy Le poulet fumé a un goût assez fort également, très épicé, bref, à peine mangeable pour moi. La limonade d’Anthony est très sucrée, très colorée, avec un léger goût de cerise, enfin plus bonbon à la cerise que cerise naturelle. C’est bien de faire des expériences gustatives, mais il faut tout boire maintenant !


Avec ses serviettes en papier recyclé, SeaWorld se targue de protéger l’environnement. En revanche, pour ce qui est de protéger la santé des guests…

Après cet intermède gastronomique, il est temps d’assister au spectacle Believe au Shamu Stadium. Nous traversons une jetée qui divise le lac en deux. On se croirait au bord de l’océan avec ses oiseaux de mer et ce vent. Ah oui, il y a bien du vent tout à coup et le ciel est bien gris.

Believe est un spectacle avec en vedette des orques (des vrais cette fois), l’orque étant la mascotte du parc, car ici tout à commencé avec un orque. Les immenses gradins sont couverts. Heureusement. Devant nous, le plus grand des bassins du parc. Il est divisé en deux : au premier plan, la « scène », au fond, les « coulisses » et au milieu, un écran géant en forme de queue d’orque. Avant le spectacle, proprement dit, petit moment patriotique : on applaudit tous les vétérans et soldats qui ont échappé à la Faucheuse pendant les guerres des Bush (pas Busch Gardens, mais les présidents) dans la salle qui se lève comme un seul homme. [Note de ptit lion : J’ai un peu halluciné en voyant ça… On vient dans un parc d’attractions pour se divertir et on se retrouve devant un film de propagande sur la gentille armée américaine contre les vilains terroristes Suspect]


Hum, les nuages commencent à s’amonceler au-dessus du Shamu Stadium…


Les gradins peuvent accueillir jusqu’à 5000 spectateurs (autant que Moteurs... Action! Stunt Show Spectacular aux Walt Disney Studios).

Le show commence, des nageurs nagent et font des acrobaties avec un (ou une) orque. La bête saute en l’air et replonge en faisant d’énormes plats ce qui éclabousse tout le monde.
A propos d’éclaboussures, après 15 minutes, le show s’arrête. Que se passe-t-il ? C’était beau, mais un peu court, non ? scratch Ah, la pluie a fait son apparition ainsi que l’orage, par prudence, le spectacle a été suspendu. Nous enfilons nos k-way. Hum, qu’est ce qu’on fait ? Les gens n’ont pas l’air de bouger. Ils attendent la fin de l’orage pour sortir ? La bonne femme a bien dit quelque chose dans le micro, mais euh notre anglais de base ne nous a pas permis de comprendre. Rolling Eyes Bon ben, on va attendre que ça se calme. Bien nous en a pris car après 10 minutes, l’orage s’est éloigné et, même s’il continue à pleuvoir, le show recommence.


Parfois, j’aimerais bien être un orque aussi… Comment ça, ça fait trois fois que je le dis ???


Ca c’est sûr, aux premiers rangs, on voit mieux mais bon… on finit trempés. Les orques n’y vont pas de main morte, ils aspergent les 14 premiers rangs. Wolfi et moi étions… au 16e rang !

Un, puis, deux, puis trois orques nagent avec les dresseurs. Puis les orques rentrent dans leur enclos marins et le public se met à crié : « Chat mouille ! Chat mouille ! » scratch Ah, le voilà qui bondit hors de l'eau : un orque deux fois plus gros que les autres. Le public se lève et applaudit le symbole et la mascotte des parcs SeaWorld : Shamu. Pendant ce temps sur l’écran géant, on a droit à l’histoire mielleuse d’un petit garçon qui reçoit une queue d’orque en bois sculpté… Ce petit garçon est devenu un beau jeune homme super sexy qui maintenant nage avec les orques ! geek A son tour, il remettra sa queue à une petite fille prise au hasard dans le public Note de ptit lion : Oulah, attention à la formulation de tes phrases ! ]. La petite fille aura droit à une photo avec le nageur et de toucher Chat-mouille qui sort de l’eau pour se coucher sur une terrasse. Evidemment, comme à chaque fois, l’orque reçoit une pleine poignée de poissons.


Imposant, n’est-ce pas ? Et encore, là, il ne s’agit que d’une bébé orque…


Shamu, la star du show ! Il ne s’agit bien sûr pas d’un seul et unique orque, plusieurs dizaines d’entre eux se sont succédés de 1971 à aujourd’hui et même, d’un spectacle à l’autre…

En sortant du show, la pluie continue à tomber et nous sommes vite trempés jusqu’aux os. Heureusement, la chaleur est toujours là et nous serons vite sec. Nous nous mettons à l’abri au pavillon Wild Artic. La file se divise en deux : l’attraction pour les handicapés sans hélicoptère et l’autre pour les personnes en bonne santé avec hélicoptère. A vrai dire, nous ne savons pas vraiment ce que signifient les mentions « avec/sans hélicoptère » confused mais la file « avec » est pleine à craquer. La fatigue aidant, on n’a pas trop envie de tenter la queue des bien-portants. Nous prenons donc celle des handicapés : après tout, nous sommes atteints d’un handicap ne serait-ce que par la langue Nous entrons bientôt dans la salle de préshow.

Alors, en gros, la visite de l’Arctique se fait en hélicoptère et donc si on souffre d’un handicap ou du mal des transports, on assiste au film du simulateur de vol confortablement assis sur un banc. Suspect C’est un peu comme si on assistait à Star Tour sans bouger (enfin je veux dire sans que la navette bouge), l’attraction perd quand même beaucoup de son attrait. :/ [Note de ptit lion : d'ailleurs, nombre de visiteurs ne se sont pas fait prier pour sortir avant la fin...] La visite se poursuit dans d’immenses grottes artificielles. A noter, un mur de glace (j’ignore s’il s’agit d’un morceau venant de l’Arctique mais la cast insiste vivement pour qu’on caresse le morceau de glace en passant. En cette période de grippe, bonjour les microbes ! affraid) Au fond de la grotte, entre les parois, des dauphins encore (ou plutôt des faux-orques) qui tournent en rond dans leur bocal tels des poissons rouges - pauvres bêtes Crying or Very sad - sans jamais voir la lumière du jour !

La grotte suivante nous montre l’espace des ours polaires. Bon autant dire qu’on n'a rien vu ou très peu : les fenêtres étaient très sales et l’ours était couché sur sa fausse banquise.
Plus intéressante est la grotte suivante : les morses. Punaise, quelle taille ! Quelles dents ! C’est énorme, bien plus gros qu’un phoque ! Shocked Le couple de morse est photogénique et aime se faire prendre en photo. Mais ce n’est pas facile car une toute petite partie de leur immense masse sort de l’eau. Un peu plus loin, le chemin descend, on se retrouve sous l’eau et on peut ainsi mieux voir les faux dauphins et les deux morses. Le mâle exécute une danse en serrant contre son corps la femelle nettement plus petite. Non, que vois-je ! Vite bandez les yeux des enfants devant ce spectacle très cru ou c*l ! affraid


La banquise a été reconstituée en intérieur, mais un faux ciel étant projeté sur un dôme identique à celui d’un planétarium, on a presque l’impression d’être en extérieur.

Nous sortons des grottes bien fraîches pour retrouver la moiteur et la chaleur. La pluie a cessé. Il nous reste deux pavillons à visiter : celui des requins et celui des pingouins.

On commence par le pavillon Penguin Encounter, celui des pingouins et autres manchots. Un long tunnel sombre longe un faux décor genre « Grand Canyon Diorama » derrière une vitre sombre, un décor sombre et sans soleil, et des dizaines et des dizaines de pingouins de toutes tailles et origine confondues sur des faux rochers ! C’est honteux comme c’est surpeuplé, les pauvres sont serrés comme des sardines ! Mad Nous avançons sur un tapis roulant jusqu’à la fin de cette vision surréaliste ! Shocked

Le dernier pavillon, Shark Encounter, nous met en contact avec les prédateurs des mers : les requins. Il s’agit en fait d’un mini SeaLife comme à Val d’Europe. Notre visite commence par le bassin des raies. Des vraies cette fois. Wink Oui, ben rien d’extraordinaire, y a les mêmes à Val d’Europe. Ensuite, nous passons de nouveau sur un long tapis roulant qui traverse un long tunnel de verre à l’intérieur d’un aquarium géant où se croisent requins et autres gros poissons. A la sortie du tunnel, on tombe sur des aquariums et bassins de Némo et autres chevaux de mer !


« Rencontre avec les requins ». Oui, enfin, pas trop près quand même, hein !


A l’entrée du pavillon, des bassins remplis de poissons. Ici, on remarquera les espèces qui ont inspiré les deux coasters du parc : la raie et la murène. Wink

Cétacé ! On a assez de toutes ces eaux et de tous ces poissons. Sleep D’ailleurs, notre navette sera bientôt là. Il est temps de se diriger vers la sortie. La sortie... Ah flûte, on a oublié les CD d’Antho avec les musiques des spectacles. Le problème c’est qu’on ne sait plus dans quelle boutique on les a vus et que ce n’est pas comme à Disneyland Paris, on ne retrouve pas les mêmes marchandises dans toutes les boutiques (comme quoi, malgré les râleries des détracteurs, c’est utile ! Wink). Euh réfléchissons, la musique du spectacle des dauphins, ça doit être près des dauphins, non ? scratch Ah ben non, il y a tout ce dont on peut rêver sur Flipper mais pas la musique du spectacle. Réfléchissons ! Ah mais oui, c’était après le spectacle des otaries qu’on l’a vu donc ça doit être dans ce coin-là ! cheers [Note de ptit lion : en fait, c'était pas du tout là, c'était - comme je le lui disais depuis le début - dans la boutique de Journey To Atlantis...] Ah et en plus il y a aussi celui des orques. Nous nous dirigeons vers la caisse, ptit lion donne sa carte bleue. "Je suis désolé Monsieur, mais votre carte de crédit n’est pas signée, je ne peux pas l’accepter. No Vous n’avez pas une autre carte ? Vous ne pouvez pas faire un petit tour et revenir avec la carte signée ?" Euh oui, on peut revenir demain si vous voulez. Suspect C’est, bon j’ai compris : je vais payer en liquide ! Rolling Eyes Faudrait pas qu’on loupe la navette pour une bête signature ! (ou la signature d’une bête : un lion dans ce cas).

Nous arrivons au parking : hum, il a dit quel emplacement le chauffeur ? Euh, on sait pas. Bon, ben le tout c’est de ne pas se tromper de navette ou, au pire, prendre la première navette pour International Drive. Epuisés, nous nous asseyons sur le trottoir et la première chose qu’Anthony fait, eh bien, c’est de signer cette fichue carte !
Notre attente est de courte durée, notre navette Metro est là. Oui, c’est la bonne, je reconnais le chauffeur et pour confirmation, Antho demande au chauffeur s'il s'arrête bien au Days Inn. Quel Day Inns ? c’est que des Days Inn sur international drive, c’est très commun. 5858 ? Yes ! c’est le nôtre. [Note de ptit lion : En réalité, il existe deux Days Inn sr International Drive...

Nous profitons à fond de l’air co du bus, et de la visite d’Orlando avec ses nombreux hôtels. Ce n’est pas Las Vegas, mais il y a quand même quelques beaux palaces, comme cet hôtel-château très kitch. Nous passons devant une maison carrément construite à l’envers ! Sont fous ces ricains !



Revenir en haut Aller en bas
wolfi
Modérateur


Masculin
Age : 51
Messages : 1216
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 5 Juil 2009 - 22:11


La façade de cet hôtel est sens dessus-dessous. On ignore si les clients doivent marcher au plafond avec des chaussures spéciales… tongue


La vie de château à Orlando, c’est possible…

Nous arrivons à l’hôtel. Il est encore tôt et le soleil brille encore. On a bien le temps de prendre un peu de temps libre à la piscine avant le dîner. Allez hop c’est parti ! Retour à la chambre et tous en maillot de bain ! La piscine est proche tout en étant assez éloignée pour ne pas entendre les bruits. A cette heure tardive, il n’y a pas foule dans notre petite piscine. Malgré la pluie et les orages de cet après-midi, l’eau est très agréablement chaude. Cool Ptit lion pique une tête, je le vois qui recrache l’eau en faisant la grimasse. Argh l’eau est salée !! silent Oh oui, c’est marrant, on se croirait dans la mer morte, regarde mes jambes flotte toutes seules ! Encouragé par cette flottaison, Antho entreprend de me donner un cours de natation. Aïe ! Eh oui, mais qu’est ce que tu fais !?! Me tenant à bout de bras sous le ventre, il me porte. Très bien tu me tiens hein ? Bon je lâche le bord et remue les jambes. Plaaff !!! Ah euh oui, elle a un goût salé, l’eau ! Et bien, je vais me contenter de m’accrocher à mon mur moi. :houla:


La vue n’est pas très glamour, mais bon… (au fond, on aperçoit le mini centre commercial abritant le Subway et le restaurant indien où l’on mangera ce soir)


La chambre, en revanche, est plus sympathique (Qui a encore laissé traîner ses affaires sur son lit ?… Ah zut, c’est moi… Embarassed)


La piscine étant complètement entouré par les bâtiments de l’hôtel, on ne subit pas les bruits de la rue. Smile

Il est bientôt 21h00. La faim nous sort de l’eau et après une petite douche, nous partons dîner. Nous n’irons pas loin. Juste à côté du Subway, à deux pas de l'hôtel, il y a un restaurant indien (non pas apache mais de la route des Indes). Anthony avait repéré le restaurant et les heures d’ouverture ce matin. Ca a l’air désert. scratch Nous entrons. Personne. Bon ben, on avance, on verra bien. Une jolie petite indienne (pas une squaw mais une indienne des Indes quoi) nous apporte le menu. Je ne connais pas grand-chose... Bon ben je prendrai une bonne entrecôte. Comment ça, y a pas de bœuf ? confused Bon ben du poulet. Je prendrais celui-là par exemple : aux tomates et aux épinards. Ptit lion lui prendra euh, je sais plus, du porc ou de l’agneau je présume, un truc très épicé mais frimant un peu, ça ne lui fait pas peur ! [Note de ptit lion : du poulet Tandoori en fait] Et comme boisson, de l’eau ! Alléluia ! Ils connaissent la carafe d’eau ! cheers Le serveur passe et repasse remplir nos verres. J’ai fini mon poulet. Il reste encore beaucoup de sauce à l’épinard. La serveuse à l’air étonné : euh oui, c’était bon ,mais j’ai fini, non je vais pas manger la sauce à l’épinard à la cuillère. Suspect


Bah, t’as tout vomi, c’était si mauvais que ça ?… Ah non, t’y as pas encore touché…


Y a pas que le poulet qui est rouge…

22h30, la température est idéale et délicieuse. Le trafic est toujours intense sur International Drive. A la réception de l’hôtel, on demande le mot de passe pour accéder au réseau sans fil qui est gratuit. Peine perdue : pas de réseau, on n’ira pas sur MSN ce soir-ci. Tant pis ! Sad Fatigués mais heureux de cette belle journée, nous rentrons dans notre chambre : demain est un autre jour et …un autre parc ! Rendez-vous à Bush Garden ! Wink



Revenir en haut Aller en bas
Narindra



Masculin
Age : 25
Messages : 1121
Localisation : Evry (91) | Paris (75)
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 6 Juil 2009 - 10:57

J'ai juste envie de dire, vivement la suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://narindra.fr
chilipepper



Masculin
Age : 41
Messages : 226
Inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 6 Juil 2009 - 12:55

Rhaaa, j'adore, du soleil, un bon trip report et de l'humour...

Comme le précédent, très agréable !
Revenir en haut Aller en bas
Elvisgirl



Féminin
Age : 38
Messages : 118
Localisation : Montréal, Canada
Inscription : 03/08/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Lun 6 Juil 2009 - 13:55

Whaou SUPER !!! Very Happy
Quelle belle journèe à Sea World !! (qui a pas mal évolué depuis mon séjour en 1997 ^^)
Ce TR est un réel divertissement et me fait bien rire (Comme d'hab')...
Encore cheers , encore cheers , encore cheers !!


L'histoire de mon exil québécois : ICI
Mon Trip Report de Disney World : ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://inlovewithmontreal.over-blog.com/
Evy



Féminin
Age : 32
Messages : 2134
Localisation : Belgique
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 7 Juil 2009 - 10:18

Ah la la, quelle idée j'ai eue de commencer à lire ce TR au boulot ! Si je continue à rire aussi fort, ma collègue va finir par débarquer en se demandant ce que je fabrique... Embarassed

Toujours aussi génial à lire, tout comme celui de l'an passé ! Merci wolfi et Anthony, vivement la suite !



When I'm standing in the dark, I'll still believe that someone's watching over me.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mousesbooks.com/
Nel



Féminin
Age : 36
Messages : 3254
Localisation : Couzeix (87)
Inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mer 8 Juil 2009 - 6:48

Génial ça m'a permis de découvrir Sea World. Vivement la suite de ton TR.


Septembre 2008 WDW Animal Kingdom Lodge
Du 25 Mai au 3 juin 2010 WDW Polynesian vue lac, Pop Century et Contemporary vue lac.
Du 3 au 10 Juin 2010 DLR
Du 10 au 23 Novembre 2013 WDW Bay Lake Tower vue lac.
Du 7 au 21 juillet 2016 WDW Bay Lake Tower vue parc.
Revenir en haut Aller en bas
nel13



Féminin
Age : 32
Messages : 404
Localisation : Marseille
Inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Dim 12 Juil 2009 - 16:50

Superbe TR, très agréable à lire !

Je le suis avec autant plus de curiosités que je pars le 30 août pour Orlando et que je séjournerai aussi au Days Inn International Wink

Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
*lilouw



Féminin
Age : 26
Messages : 1132
Localisation : Belgique [Liège]
Inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: [Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6 Mar 21 Juil 2009 - 16:18

Eh ben on était au même hotel! La chambre était propre mais l'hôtel un peu moins, j'ai trouvé ac ses bords de fenêtre poussiéreux et plein de bêtes mortes, la machine à glace cassée errant dans un couloir, le banc cassé à côté de la piscine, les gens louches, le trou dans le mur de notre chambre, les draps très usés et repassés, les ampoules cassées...mais bon, c'était tjs bon pr le peu de tps qu'on y a passé!

Citation :
Notre attente est de courte durée, notre navette Metro est là. Oui, c’est la bonne, je reconnais le chauffeur et pour confirmation, Antho demande au chauffeur s'il s'arrête bien au Days Inn. Quel Day Inns ? c’est que des Days Inn sur international drive, c’est très commun. 5858 ? Yes ! c’est le nôtre. [Note de ptit lion : En réalité, il existe deux Days Inn sr International Drive...

J'ai eu le même "problème" la seule fois où j'ai pris une navette (car les heures innapropriées pr Universal et en plus, 1/2h en retard, sur un autre emplacement): le chauffeur s'est trompé et pourtant je lui avais montré l'addresse!

Vite la suite, j'y étais il y a encore 2 jours alors, ça me rappelle pleins de trucs...par contre j'ai zappé le mino golf et le subway, j'"ai plutôt été au 7eleven Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://vintagegirltrips.canalblog.com
 
[Walt Disney World] Un lion et un loup dévorent la floride (du 1er au 13/06/2009) Dernier jour page 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Disney Central Plaza :: Living Disney :: Trip reports Disney :: Resorts américains-